Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 19 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 11 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Zachary
Profil
Top comeback
Zephyr
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 14 550
Points de Réputation : 12 150
Messages : 112
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Dim 6 Mai - 16:25

Le deal était simple : Markus avait été sollicité pour faire la baby-sitter avec ses cousines, et il devait donc les faire dormir avant de retour de leurs parents. Il galéra longtemps en cherchant des activités pour les faire dormir, puis il trouva enfin la solution. Lui qui pensait avoir amené son ordinateur pour jouer tranquille quand les filles dormiront, il se retrouva finalement à lancer le premier des films Kung Fu Panda, tout ça en espérant pouvoir les retrouver endormies avant la fin. Tout se passa bien pendant la majeure partie du film, jusqu'au moment redouté qui arriva un peu trop vite, l'apprenti baby-sitter s'endormit comme une masse. Il se réveilla alors, avant de découvrir tout autour de lui une forêt immense, remplie de longue tiges vertes. Le morpheur se rapprocha alors de l'une d'elles, avant de comprendre qu'il s'agissait de tiges bambous, longues de plusieurs dizaines de mètres. Il marcha alors dans l'objectif de trouver la civilisation. S'enfonçant de plus en plus dans cette forêt de bambous, la lumière du soleil semblait peiner à éblouir le voyageur. C'est comme ça qu'il rencontra devant lui une grosse masse, dans laquelle il rentra sans le vouloir. Tombant alors à la renverse, Markus put alors observer la masse se lever, et montrer des signes d'agressivité.

Bordel, c'est un ours ?! Faut que je dégage, il va me bouffer sinon !

La bête poilue grogna alors, montrant griffes et crocs au peu de lumière qu'il y avait, avant de se jeter sur Markus. Enfin ça c'est ce qu'il croyait. Parce qu'en fait, l'ours qui se trouvait être un panda venait juste de bâiller, puis il se recoucha juste à côté de lui, avant de citer :

Tais-toi le voyageur, y'en a qui aimeraient dormir ! Si tu veux aller au village principal, continue sur ta droite et tu y arriveras. Maintenant tire-toi et laisse-moi me reposer, j'ai 35 heures de sommeil à rattraper !

Le loup remercia alors l'ursidé, avant de reprendre son chemin. Il venait à peine de se rendre compte qu'il avait parlé à un panda, en mode normal. C'est fou comme ce monde onirique pouvait offrir de nouvelles expériences, impossibles dans le monde réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Mer 16 Mai - 18:29

Aaaah ... La glande, qu'est ce que c'est bon. Drasur se trouvait au paradis sur Terre, ou plutôt sur Dreamland d'ailleurs. Les terres sacrées de la sieste, la Mecque de la flemme, la Terre promise du touchage de couille : Pandaland. Il crapahutait dans ce royaume depuis plusieurs nuits déjà, n'arrivant pas à se convaincre lui même de retourner à l'aventure dans les royaumes inconnus qui parsemaient ce monde. Il était bien trop heureux ici, à se contenter de manger et de dormir, un peu comme dans la vraie vie finalement, sauf qu'ici c'était la norme. Personne ne pouvait le juger, le mépriser, le culpabiliser. Il avait enfin trouvé un endroit d'où il pourrait se réveiller sans avoir eu l'impression de ne jamais dormir, d'avoir passé une nuit à combattre pour sa survie et se réveiller avec une tachycardie à en briser les murs. Il avait d'ailleurs été bien plus productif ces derniers jours grâce à cela, le poussant à se demander si sa condition de chômeur invétéré ne provenait pas de ses nuits aux milles dangers, ce qui le forcerait à chercher le repos pendant son réveil plutôt que son sommeil comme n'importe quelle personne saine. Etre voyageur avait clairement ses inconvénients il fallait le dire, mais ce n'était ni le moment ni l'endroit pour y réfléchir, son esprit aussi méritait un bon repos finalement. Blottit entre deux pandas, un panda roux sur le torse, Rexouille étendu sur sa tête, tout ce petit monde étant profondément endormi. Leur sommeil était bercé des râles de plaisir occasionnels de l'un d'eux, ou d'un ronflement succin, le tout enrobé par le calme presque divin de la forêt qui les entouraient. Ah, c'était bien le paradis et rien ni personne n'aurait pu briser ça ....

« Héhoooooo, hééééééhooooo ! HEEEEEEEHOOOO EST CE QUE QUELQU'UN POURRAIT ME RENSEIGNER SUR LA SPHÈRE DU SOLEIL ! EST CE QUE QUELQU'UN POURRAIT ... »

Une voix irritante résonnait entre les cimes des bambous, répétant le même message en boucle, chaque phrase étant hurlée un peu plus forte que la précédente. Le groupe de dormeurs choisit d'abord d'ignorer ce parasite sonore, se disant que quelqu'un ferait bien par le faire taire ou qu'à terme, il se lasserait de lui même. Sauf que non, après plusieurs minutes, le gus continuait de gueuler, prouvant sa détermination sans faille. Quant au fait que personne ne l'ai stoppé, il semblerait que tout le monde ce soit dit la même chose dans la forêt, ce qui amène forcément à un manque d'action par quiconque. Comme quoi, la flemme avait ses défauts aussi, qui l'eut cru ? Les pandas, bien que passablement irrités, semblaient pouvoir vivre avec cette voix aussi aigu que stridente dans les oreilles, préférant probablement être légèrement moins à l'aise que de faire l'effort de se lever pour la stopper. Malheureusement pour lui, notre héros n'avait clairement pas ce genre de patience, il n'en avait absolument aucune d'ailleurs. Il bouillonnait de rage, grinçant les dents, ses mains tremblant de colère, tous ces symptômes s'accentuant au fil des secondes et des décibels du crieur augmentant à un rythme exponentiel.

« HEHOOOOO !! IL N'Y A PERSONNE DE POLI ICI ? REPONDEEEEZ !
- MAAAAAAIS TU VA LA FERMER TA PUTAIN DE GUEEEEEEEEEEEULE !!!! »

Là c'était trop, c'était la goutte qui faisait déborder le vase de sa haine, il était temps de botter le cul de ce merdeux. En un éclair il se leva, invoqua son fidèle destrier, autrement nommé A-380, avant de le chevaucher et de partir à toutes vitesse dans la direction qu'il pensait le mener à l'homme qui avait brisé son sommeil. Les yeux injectés de sang, les poings fermés, un brasier infernal dans son estomac : rien ne le calmerait à part buter cet enculé désormais. Le ptérodactyle slalomait entre les bambous alors que son maître faisait glisser son regard sur tout ce que sa vue pouvait couvrir. Rexouille dormait toujours d'ailleurs, bien agrippé à la tignasse du maker, dans le plus grand des calmes. La voix avait d'ailleurs disparue, depuis que Drasur lui avait gentiment sommé de bien la fermer, ce qui était une victoire en soi, mais ne l'aidait vraiment pas à retrouver le coupable dans l'immédiat. Puis, après quelques minutes de vol, il aperçut ce qui lui semblait être le coupable parfait, un jeune voyageur blondinet qui faisait sa vie dans la forêt, très certainement pour cacher sa claire culpabilité. A-380 disparut, alors que Drasur glissa sur le sol, toujours poussé par l'élan de son vol, avant de décocher une bonne vieille patate de forain au gamin. Ce dernier valsa à quelques mètres, le coup n'avait rien de bien fatal, mais Dieu qu'il lui avait fait du bien. Une légère douleur le lançant dans ses phalanges le calma légèrement, avant qu'il ne pousse un long soupir. Ok, il était un peu moins énervé, il était maintenant temps d'entendre les aveux du blondinet.

« Bon, si tu veux pas t'en prendre une deuxième, tu vas vite répondre à mes questions p'tit con. De un : c'est quoi cette putain de sphère du soleil et en quoi elle justifie que tu gueules comme un putain de bâtard et de deux, t'es qui bordel ?! »

Certes, il n'avait pas été le plus poli du monde dans ses questions mais que voulez vous, un homme qu'on prive de sa sieste reste rarement maître de ses émotions. En plus de vouloir punir celui qui avait gâché sa nuit, il était tout de même assez intrigué par cette histoire de sphère. Non seulement elle avait un nom stylé et en plus il était certain d'en avoir déjà entendu parler quelque part ... Peut être que ça avait un rapport avec l'annonce de Milna dans le Dream-Mag qu'il avait allègrement ignoré ? Il savait pertinemment qui elle était et préférait éviter de croiser la route de la leader de la Major pour le moment, ce qui l'avait poussé à ignorer l'appel d'offre à échelle inter-royaumes. Ça et le fait qu'il n'en avait rien à foutre aussi, ça jouait pas mal il faut le dire. Mais selon ce que lui répondrait le voyageur à la joue rouge en face de lui, la donne pourrait changer assez rapidement. Après si il préférait répondre avec ses poings, ça l'arrangeait aussi, cela lui ferait beaucoup de bien de se décrasser un peu, ces dernières nuits de glande l'ayant quelque peu rouillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 14 550
Points de Réputation : 12 150
Messages : 112
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Sam 19 Mai - 21:06

Héhoooooo, hééééééhooooo ! HEEEEEEEHOOOO EST CE QUE QUELQU'UN POURRAIT ME RENSEIGNER SUR LA SPHÈRE DU SOLEIL ! EST CE QUE QUELQU'UN POURRAIT ...

Oh, enfin quelqu'un qui dort pas ! Par contre j'ai rien compris à ce qu'il disait comme il était loin... Partons à sa recherche !

L'apprenti explorateur de la forêt de bambous continua alors sur sa route, puisque la voix semblait venir de là-bas. Il marcha alors pendant plusieurs minutes, jusqu'à ce qu'un homme à l'allure mal léchée arrive sur un dinosaure, avant de slider jusqu'à Markus et de lui décocher une patate de forain, l'expulsant quelques mètres plus loin. Reprenant ses esprits, il se releva en essuyant ses vêtements.

Mais t'es complètement taré ma parole ! Qu'est-ce qui t'as pris de me frapper sans raison ?! Et puis toi qui t'es ? C'est quoi ta sphère-machin là ? Tu cherches les embrouilles c'est ça ?!

Il sprinta alors sur cet inconnu avant de lui asséner un coup de poing dans la mâchoire. Profitant de l'effet de surprise, le morpheur continua son enchaînement d'un coup de genou dans le ventre, avant de faire trébucher au sol.

Voilà ce que tu obtiens à me chercher. Maintenant soit tu m'expliques pourquoi t'es arrivé de je ne sais où pour me frapper, soit je profite du fait que tu sois au sol pour encore plus te refaire le portrait.

Il attendait désormais à quelques pas de l'homme aux dinosaures le regardant d'un air menaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Jeu 31 Mai - 6:30

Hohohooo ! Il a du répondant le gamin ! Bon, il avait pas mal profité de l'effet de surprise pour coller un bon vieil enchaînement à notre héros au cœur pur, qui se retrouvait au sol comme une bonne vieille victime, un fin filet de sang coulant de ses lèvres. Mais bon, c'est ça le fair play finalement, on met un coup de poing, on s'en reprend un autre, l'équilibre bordel ! Le coup de genou et la balayette étaient en bonus par contre, ça c'était pas bien sympathique dis donc. Disons que Drasur était pleinement en confiance et ne s'attendait pas du tout à ça, sans compter que le pouvoir du gosse aurait très pu avoir un rapport avec tout ça. C'est que ça devenait excitant cette histoire ! Bon, la douleur n'était pas bien grande, bien qu'il ait atterri sur un bambou dans sa chute, qui lui piquait un peu le dos, c'était désagréable il fallait bien l'avouer. En même temps, des roustes il en avait connu. Déjà les claques de maçon de son père avaient un goût bien différent, sans compter les vieilles bastons de bar dans lesquelles ils s'étaient embarqué au fil des années. Il avait senti les impacts pour sûr, mais bon, ça allait quoi. En même temps, c'est compliqué pour un adolescent de mettre ko un mec ayant presque le double de son âge, sa croissance est encore en cours enfin, c'est normal, c'est naturel, faut pas juger. Après avoir craché un projectile composé à moitié de salive et de sang, il se releva, tranquillement, avant de toiser le gamin en face de lui. Là, il n'avait plus peur de montrer ce dont il était capable, si le gamin était bien le débutant qu'il semblait être et surtout si il était pas trop con, il devrait ressentir un petit malaise. Toujours aussi chill, le maker dégaina une cigarette et l'alluma, avant de cracher un bon gros nuage de fumée au visage de l'autre voyageur. Ses pieds étaient ancrés au sol, il n'avait lancé aucun coup, mais il était sur ses gardes, juste au cas où l'autre en profiterait pour lui en coller une, il la verrait venir. Après quelques secondes de long silence bien gênant, quasiment collé à l'autre dans un "tête contre tête" comme disent les jeunes, il prit enfin la peine de lui répondre.

« Alors tu sais, ton corps change à cet âge je comprend, tes hormones bouillonnent, tu te sens plus, tu prends la conf' c'est tout à fait normal. Par contre, il va quand même falloir songer à respecter ses aînés maintenant. Tu viens d'où ? Tu connais un peu le rap français ? Je vais t'apprendre un petit son, ça pars un peu comme ça : il a pas dit bonjour, du coup il s'est fait niquer sa mèèère ♫ ! Tiens tu feras gaffe, derrière toi. »

Pour une fois, il n'avait pas utilisé la tactique du "attention derrière toi" dans le vide pour bluffer son adversaire, c'était un vrai conseil qu'il venait de lui donner. En effet, un raptor un peu énervé venait d'apparaître derrière lui, quelques secondes plus tôt et courrait toutes griffes dehors vers l'adulescent. Du coup, c'était quand même bien sympa de sa part de le prévenir ! Il en profita d'ailleurs pour lui coller un chassé dans le torse, histoire de l'éloigner et de laisser le MC Jurassique s'en occuper. Le blondinet étant sans doute occupé à éviter de se faire ouvrir une artère par le prédateur d'un autre temps, Drasur s'éloigna de quelques mètres avant de s'adosser à un large bambou derrière lui. Il avait une bonne vue sur le combat qui prenait place devant lui, tout en continuant de chanter ce qu'il avait débuté auparavant. Alors oui, ce n'était pas le plus grand classique du rap français qu'il chantonnait, mais il avait un code avec son invocation. Les "tubes pas très profonds et commerciaux, c'est pour les cibles qu'il faut garder en vie". Finalement, il n'avait aucune envie de tuer le pauvre nouveau voyageur qu'il venait de rencontrer, il voulait juste lui apprendre les bonnes manières. Il voulait aussi surtout lui soutirer les informations qu'il était venu chercher à la base, il ne pourrait pas tirer grand chose d'un cadavre finalement. Bon par contre il n'avait pas besoin de ses jambes ou de ses bras pour répondre, donc Rap pouvait malgré tout s'en donner à cœur joie.

« J'ferme une parenthèse, en charentaise ♫ ! Bon, maintenant tu connais la morale de l'histoire, il faut être poli et dire bonjour. T'as l'air de t'en sortir face à Rap tiens, du coup tu vas pouvoir tendre l'oreille et m'écouter maintenant. Je vais donc répéter mes questions, ça va être très simple : c'est quoi la sphère du soleil, t'es qui et surtout, c'est toi qui gueulait avant ? Si c'est pas toi qui gueulait, alors qui ? Tu dois forcément savoir quelque chose, donc grouille toi j'ai pas toute la nuit, puis bon, je doute que tu tiennes le 1v2 donc il serait peut être temps de relâcher ton ego mal placé et de te rendre utile surtout. Ah et pas la peine de me refaire le coup du "ohlala je sais pas mais moi je vais te poser des questions" comme avant, j'men bat les couilles d'avance. »

À plusieurs mètres du combat, Drasur était plutôt tranquille, posé sur son bambou, terminant calmement sa cigarette. Le voyageur faisait à peu près jeu égal avec son invocation, ce qui le confortait dans l'idée que si il s'y mettait sérieusement, il le terminerait assez rapidement. Mais ce n'était pas l'objectif, rappelons le, il était à la pêche aux informations pour l'instant. La suite dépendrait entièrement du gamin, si il continuait à s'obstiner, le maker allait devoir intervenir. Si il était vraiment très con et qu'il tentait une attaque surprise sur lui en ignorant l'invocation, Drasur aurait bien le temps de réagir et d'agir en conséquence. L'enchaînement qu'il s'était pris auparavant n'arriverait plus, ça il en était certain. Il était temps de montrer toute l'étendue de sa puissance, qui certes ne vaut pas grand chose face à nombre d'autres adversaires, mais qui s’avérerait bien suffisante contre le blondinet. Enfin, sauf si il était invocateur de météorites, tout le monde sait que c'est ça la faiblesse ultime des dinosaures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 14 550
Points de Réputation : 12 150
Messages : 112
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Sam 2 Juin - 17:28

Ah ouais, finalement être juste en face de son adversaire c'est pas une bonne solution, je note... À cause de sa "prise de confiance" comme diraient certains, Markus se mangea un nuage de fumée dans la figure, qui lui piqua les yeux mais surtout le nez (son odorat en prit un coup). Cette action, futile sur certains eue, mine de rien, un effet sur lui. Elle fut précédée d'une tactique un peu naze, le coup du "attention derrière toi y a quelque chose". N'étant pas assez bête pour ce faire avoir (c'est ce qu'il pensait), le morpheur ne se retourna pas, et se vit en conséquence non seulement se prendre une punchline, mais aussi un coup de pied dans le ventre, qui l'envoya face-à-face avec un raptor pas content.

Salut ?

Le dinosaure, visiblement mécontent griffa l'épaule du voyageur, le forçant à reculer pour éviter de se faire boulotter ou autre délire de bête assoiffée de sang. Ah mais attendez, on me rappelle dans l'oreillette que les deux participants sont dôtés des mêmes atouts physiques, à savoir crocs et griffes, ce qui offre au challenger humain une chance de survivre.

Ah ouais, tu veux jouer à ça ? L'expression se battre bec et ongles prend tout son sens ! Je vais te faire cracher ton sang, te réduire en abats ! ♫

Optant pour sa forme mixte, le morpheur se vit octroyer un bonus considérable lors de ce combat, qui lui permit de contre-attaquer. Il griffait, mordait, gifflait et mettait des coups de poings à tout va. Et oui, parce que lui, en tant que voyageur possédait des mains assez biens formées pour patater ! Sauf que Rap se défendait également de son côté, il réussit même à un moment à planter ses dents préhistoriques dans l'épaule droite de sa proie.

Aïe-heu ! Ça se fait pas, toi ta peau elle a un goût trop bizarre pour que je t'arrache un morceau du corps !

C'est alors que l'invocateur vint déranger les deux "monstres" dans leur affrontement épique en reposant des questions au blond. S'il voulait répondre en toute sûreté, alors il devait se débarrasser de l'invoqué. Aussitôt réfléchi, Markus se laissa tomber au sol afin d'être à l'abri des assauts du dinosaure, et lorsque celui-ci vint tenter de lui arracher la tête avec son énorme mâchoire, il lui balança ses deux pieds dans la tronche. Rap Tor désormais au sol, ça laissait un temps de répit au jeune voyageur. Il respira un peu avant de répondre :

Attends attends... Une sphère ? Ah mais tout s'explique ! C'est pas moi qui gueulais comme un taré, j'étais à la recherche de l'abruti en question ! Je sais même pas c'est quoi votre truc de soleil là ! Au fait, moi c'est Markus, celui qui vient de vaincre ton dino, ouais. Mais ça n'excuse pas le coup que tu m'as mis, donc du coup je te repose également mes questions même si apparemment tu t'en fous : Qui es-tu et qu'est-ce qui t'as pris d'engager les hostilités sans savoir à qui tu te confrontais ?

Ayant retenu la leçon, le lycéen s'était assez écarté de l'invocation et du maker pour esquiver une quelconque nouvelle attaque-surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 494
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Lun 4 Juin - 0:37

- Nooooooon mes bambouuuuuuuuuus !

Eh oui ! Vous êtes pas seul dans cette putain de forêt de bambous. Plantation qui appartient à quelqu'un soit dit en passant. Eh oui les gens ! Dans leur combat acharné, le raptor et le morpheur canin-garou avaient littéralement ravagés leur environnement, détruisant un bon paquet des bambous. Et c'est donc ainsi qu'un bon gros panda bien obèse... même pour un panda je veux dire, fit son apparition en venant ramasser les morceaux de bambous cassés, pleurant la perte de sa récolte de bambous.

- Vous tapez sur mes babous et c'est vraiment pas bien ! Bouhouhouhouhouh

Hey arrête de pleurer espèce de bébéééééé ! Il se roulait à terre en chialant comme un gosse ne plein caprice de son corps tout rond. Ses sanglots finirent par s'arrêter et il se releva tout sanglotant. Il faisait de la peine. Il était trop cute le pauvre il faisait pitié. Pauvre petit animal obèse en voie d'extinction !! notez au passage l'art de cette créature pour s'incruster dans la situation et essayer de devenir le centre d'intérêt numéro uno. Putain de pandas ! Un jour les loutres vous extermineront !

- Pourquoi vous faites çaaaaaaaaaa ?! Pourquoi vous cassez mes beaux bambouuuuuuus ?! Pourquoi vous venez tous mettre le basard aujourd'hui ? On l'a pas votre caillou du soleil ! Bouhouhouhouhouhou !!!

Il se remit à se rouler par terre en chouinant comme un gros bébé, faisant un bruit monstre. Bah ouais les gens ! Vous avez cassé ses bambous et maintenant vous vous retrouvez avec un bébé de 700 kilo en train de chialer et qui commence à sévèrement irriter tous les autres panda du coin qui arrivent plus à faire leur sieste. Si vous l'arrêtez pas vite, il y a moyen qu'ils décident de tous vous tomber sur le râble. Et vous comprendrez que les panda... ils sont blancs... mais ils sont aussi noirs. Ça veut dire que c'est des bad boys ! Des thugs ! (pas young par contre hein ! Faut pas déconner ! Personne ne mérite ça!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Mar 5 Juin - 16:13

Ah oui donc le gars était du genre à ponctuer la moindre de ses actions d'une réplique plus ou moins bien sentie (souvent moins), comme si il se trouvait dans le pire des shonen, ou les meilleurs films de l'ère Reagan, selon le point de vue. Ça avait le mérite de ... Non ça n'avait pas de mérite en fait, c'était chiant à en crever, enfin surtout pour Drasur, le narrateur que je suis étant bien entendu empli de gentillesse et de sympathie à l'égard de mon homologue. Notre héros constatait d'ailleurs beaucoup de choses de ce duel entre son invocation et son adversaire du jour, en plus de la manie extrêmement agaçante explorée un peu plus tôt. Déjà, le gamin manquait cruellement de pratique dans le combat, il se débrouillait à peu près bien sûr, sinon il serait déjà un corps inerte et ensanglantée sur lequel Rexouille et Rap festoieraient gaiement, mais il n'y avait aucune technique, aucune grâce, aucune expérience finalement. C'était ça le maître mot, l'expérience, en tant que voyageur en premier lieu bien sûr mais également en tant qu'être humain en général. Son jeu de jambes était brouillon et ses guibolles menaçaient de s'entrechoquer à tout moment, ses esquives étaient sur le fil, son dos bien trop rond ... Bref, il n'avait jamais vraiment pris de raclée ou bien trop peu, ce qui est dommage sachant qu'un bon cassage de gueule sculpte la personnalité c'est bien connu. Malgré tout cela cependant, le gamin ne prit pas trop de dommages, si on considère une mâchoire jurassique enfonçant ses dizaines de canine dans l'épaule comme n'étant "pas trop grave" bien sûr. Tout ça était, comme souvent, dû à son pouvoir, ce qui paraissait logique finalement. Un adolescent qui survit à Dreamland c'est qu'il a eu de la chance sur son pouvoir, ou bien qu'il reste cloîtré en première zone pour être sûr. Un morpheur loup donc, à moins qu'il ne soit un morpheur loup garou ? Non ça n'avait pas de sens, ça ne voulait rien dire, il était donc bien un loup, ce qui avait ses avantages. Il possédait une vitesse non négligeable, les attributs animaux nécessaires au combat ... Mine de rien, après quelques années d'entrainement il deviendrait très certainement un combattant honorable, du moins aux yeux du maker qui aimait beaucoup prendre les autres de haut.

Puis, l'impensable, l'étoile montante du rap onirique venait de se faire ... Mettre au tapis par un débutant ? Vraiment ? Et avec une technique si nulle que ça ? C'était aussi décevant que c'était surprenant pour le maître du raptor, oh ça il allait l'entendre. Heureusement, la bête se releva assez rapidement, ne montrant pas de réelles blessures, si ce n'est un regard empli de surprise. En même temps, il faut toujours se douter des capacités physiques des morpheurs, ils peuvent aisément inverser la vapeur d'un combat en tentant des actions complètement inhumaines et folles. Enfin, c'était le jeu, le gamin avait bien eu le droit de sortir sa tirade et ... Il ne fallut que quelques mots pour que Drasur s'ennuie, tellement profondément, son visage le montrant parfaitement, un mélange de dépit et de dégoût déformant sa mâchoire. C'est donc à ça que ça ressemble de rencontrer un cliché sur pattes ? Bon dieu, la belle affaire. Après un long soupir teinté de mépris et de fatigue, il prit la peine de répondre.

« Woah tu m'a saoulé, j'tai dis que j'men bat les couilles de ta vie putain ... Bon, si tu sais rien tu me sers à rien, dégage. Au passage, vu que t'as quand même l'air d'apprécier le goût de ta propre bite, ça te semble pas chelou qu'il t'ai pas simplement arraché la moitié du torse ? Un raptor qui chasse ça mord pas une épaule, ça attaque la gorge p'tit con, te la pète pas quand tu viens d'être gentiment épargné. Tu ferais mieux de stopper l'hémorragie "monsieur j'ai vaincu ton dino", ramène toi Rap. Oh bah attend comment il marche encore si tu l'a vaincu ? Ohlala quel mystère dis donc !! Allez casse toi maintenant. »

Ouais, il n'y était pas allé avec le dos de la cuillère, mais voir quelqu'un se la péter pour rien c'était exactement le genre de choses qui l'exaspérait. Il avait laissé passer le coup de l'attaque surprise, là il laissait passer le manque de respect inhérent du gosse, il n'y aurait pas de troisième fois, il en était certain. Ce n'est pas pour autant qu'il tournait le dos à l'autre voyageur qui pissait le sang, il le fixait, s'allumant une seconde clope, attendant patiemment qu'il se casse comme il lui avait demandé. Pendant ce temps, Rap s'approchait d'un pas coupable vers son maître, il savait qu'il avait fait le con, il allait devoir être puni. Une semaine à n'écouter rien d'autre que de la variété, voilà ce qui l'attendait. Un désagrément mineur pour les gens normaux mais une torture éternelle pour le MC, ça lui apprendra à se faire brain par des gamins non mais ! Le maker ne pu cependant appliquer sa sentence à son invocation, coupé par des pleurs faisant écho entre les immenses bambous. Oh non, est ce qu'il avait été trop méchant avec le gosse et maintenant il chialait ? Ce serait véritablement horrible comme situation, qui le pousserait à se remettre en question et qui l'amènerait certainement à devenir une meilleure personne, plus avenante, gentille et ... Ah non ça allait en fait, c'était un panda qui pleurait, il pouvait rester le même tout allait bien. Un panda qui faisait bien son poids d'ailleurs, faisant chuter plus de bambous en se déplaçant qu'avaient pu en détruire Markus et Rap. C'était ironique, mais incroyablement mignon. Le cœur de pierre de notre héros fondit immédiatement, il se surprenait même à soupirer des "haaaaan", face au potentiel mignon beaucoup trop haut de l'animal. Après qu'il ai terminé de faire son scandale, Drasur alla le prendre dans les bras, plein de compassion.

« C'est euuux qui les ont cassés ! Méchants ! Tiens raptor, disparaît, t'es vilain ! Voilà c'est bon il est parti chuuut ... Mon dieu t'es tellement fluffyyyy haaaan ! Dis moi c'est qui les méchants qui font le bazar, c'est des gens comme le blondinet là ? Parce que c'est lui qui cherche la sphère du soleil, tu sais moi j'essayais de le calmer mais il est complètement hystérique ! Mais tout ira bien je suis là maintenant chuuuut, voilà pleure pas, fait des câlins ... »

Le panda se roulait sur le sol, le voyageur sur lui, s'enfonçant dans ses poils tellement doux, tellement soyeux, tellement mignons ! Il aurait pu rester là toute la nuit, à juste faire des câlins infinis à la grosse bébête blanche et noire. Ahlala ... Si seulement il avait pu être un Panda Maker, cruel est le destin l'ayant forcé à être le faiseur de créatures si peu mignonnes ! Maudit soit il ! Le panda semblait doucement se calmer, en même temps en gros bébé qu'il était, il recevait l'attention qu'il attendait tant. L'autre voyageur ? Drasur n'avait aucune idée d'où il était, si il était parti, si il était toujours là, enfin il avait bien fait comprendre qu'il s'en tamponnait royalement de toutes manières. Avec un peu de chance, il pourrait reprendre ce qui lui avait été sauvagement enlevé plus tôt : dormir avec des pandas et leur faire des câlins bon dieu ! C'est ça la vraie vie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 14 550
Points de Réputation : 12 150
Messages : 112
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Sam 9 Juin - 19:35


Être fier d'avoir gagné un affrontement en apprendre qu'en fait, son adversaire retenait ses coups, ça fout les boules quand même... Markus, qui était content d'avoir battu une créature préhistorique, resta bouche bée quand celui-ci se releva sans mal pour aller rejoindre son maître. Le seum ? Oui, il était (très) présent, de la tête aux pieds ! Et puis il y avait cet invocateur, qu'il ne pouvait pas piffer. Celui-là même qui après l'avoir frappé pour obtenir une information se désintéressa totalement de lui pour aller câliner un panda qui avait débarqué entre-temps.

Qu'est-ce que... Mec t'es sérieux ? Et il sort d'où lui ? Puis me fait pas porter le chapeau, je t'ai déjà dit que je sais pas c'est quoi ta connerie de sphère machin-truc ! Sérieux, en plus c'est quoi ce nom pourri ? Que je sache un soleil on en a déjà un, et bordel il est dans le ciel, pas besoin de le chercher ! Oui je sais, je me répète et tu t'en fous de ce que je dis, mais merde, je sais même pas ce que tu veux, tu débarques de nulle part pour me frapper alors que c'est même pas moi qui gueulais à tout va !! Ok, là, c'est moi mais c'est parce que putain tu me saoules ! Et ta gueule le panda, t'es vraiment chiant à chialer comme une madeleine !!!

Certes, le voyageur était littéralement en train de péter un câble, mais en même temps, il fallait le comprendre, tout le monde sortait d'on ne sait où, et interagissait avec sans qu'il ne sache le pourquoi du comment. Au début, il cherchait juste le premier et unique couillon qui gueulait (et qui était finalement à la base de tout ça), avant que l'invocateur de dinos n'arrive et le fasse chier. Aaaaah, s'il arrivait à retrouver celui qui l'avait foutu dans la merde, bon dieu qu'il souffrirait. Markus le frapperait, non seulement par colère mais aussi par plaisir, plaisir de se venger et de lui faire comprendre à quel point ils l’énervaient tous à parler de ce foutu caillou dont il ne connaissait absolument rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 494
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Lun 18 Juin - 15:07

Bon, visiblement l'invocateur des dino n'avait toujours pas envie de prendre au sérieux le blondinet de morpheur lupin. J'vous sortirais bien une vanne sur la gueule de Drasur mais c'est plus drôle de le faire en scred dans des RP où il n'est pas et attendre sa réaction quand il lit le RP plus tard. Le maker avait pris le parti de caliner le panda tout obèse et tout fluffy pour le calmer. Bonne idée par ce que ses sanglots commencèrent à s'étouffer un peu. Si ça avait été un chat, race concurrente dans le concours des bêtes de dreamland les plus mignones, ils ronronnerait d'apaisement. Il se posa sur ses fesses et commença même à sucer son pouce comme un gros bébé en dodelinant comme un cheval à bascule ou un rocking chair, parfois agité d'un léger hoquet de sanglot étouffé. C'était vraiment ridicule mais tellement cute ! Le morpheur lui décidait de plutôt continuer de s'insurger contre l'attitude du maker. C'est pleinement son droit et je le comprends. Mais les autres pandas dormeurs ne l'entendaient pas de cette oreille. L'un d'eux, dans un semi-réveil trouva la force de jeter une pierre à la tronche de Markus en lui hurlant un « TU VA LA FERMER OUI ?!!! » Mais revenons à notre pleurnicheur, entre deux hoquets d'apaisement de son chagrin, il sortait son pouce de sa bouche pour dire en bégayant :

- C'est c'est c'est c'est... C'est le voyageur avec les livres.... il il il il nous a raconté de jolis histoires... Il était très calme et très gentil. Puis... puis puis il a demandé à voir le vieux temple à l'abandon dans la bambouseraie royale et.... et... et... et il a ensuite parlé d'un caillou du soleil... et depuis le début de la nuit... il... il... il y a plein de voyageurs qui vienne mettre la pagaille et qui nous empêchent de dormir. Ils demandent où à aller où le voyageur des livres il est allé. Mais eux ils sont pas calms et pas gentils... comme comme comme le petit voyageur blond là !

Imaginez qu'entre chaque hésitation et bégaiement il retient un sanglot, une envie de chialer ou un truc du genre. Puis il regarda drasur avec des yeux mouillés d'émotion et d'un amour presque filial. Faut croire que drasur a la fibre paternelle. Peut être que son plan cul de l'autre coup devrait lui annoncer qu'elle est enceinte. Et maintenant que je l'ai dis, moi MJ tout puissant c'est vrais ! Drasur tu as engrossé une nana IRL. Espèce de salaud !!!

Passons ! Comme je le disais, le gros bébé géant rendit finalement à drasur son calin en le serrant fort contre lui.... fort comme un catcheur cino-mecixain de pas 500 kilos. Je pense que t'es bon pour un redressement de vertèbres après ça. L'amour parfois... ça fait mal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Ven 22 Juin - 8:00

Se faire câliner par un animal aux proportions aussi grotesquement obèse que fort, ça a tendance à vous remettre les idées en place. Alors qu'il sentait des os et autres vertèbres dont il ne soupçonnait pas l'existence éclater dans des bruits de plus en plus inquiétants, dans un mélange de douleur aiguë et de plaisir dissimulé, Drasur se mit à réfléchir. Est ce qu'il n'était pas un bel enculé ? Franchement si, toutes les preuves tendaient vers cette réponse amèrement décevante. Alors oui, pour son ego ça faisait toujours du bien d'arriver de nulle part, humilier un pauvre gars et l'éclater psychologiquement comme le dernier des cyber-bully, mais ça le dérangeait tout de même pas mal de se dire qu'à force d'agir comme ça, il devenait peu à peu le méchant de l'histoire, avec un petit "h" parce que sa vie est tout de même assez insignifiante. Est ce qu'il avait bien fait de faire porter le chapeau au blondinet ? Était il bien raisonnable de rire à s'en exploser les cordes vocales après avoir vu ce même gars se prendre un caillou dans le visage en se faisant insulter par toute l'assistance ? Ou encore d'ignorer totalement son speech empli de colère et de frustration ? Non pas du tout, il en venait même à se dire que le karma l'avait rattrapé et que l'univers vengeait le morpheur à sa manière, bien que ce ne soit pas très subtil de la part du cosmos. Dans tous les cas, une fois le panda ayant terminé de le cajoler, le maker s'effondra sur le sol, en position étoile de mer, une larme discrète coulant le long de sa joue. Il était temps de faire un bilan de la situation et de décider d'une marche à suivre. Au vu des informations données par l'armoire à glace à la douceur infinie, si il cherchait bien des réponses à ses nombreuses questions, elles se trouveraient dans ce fameux temple. Il lâcha un large soupir, avant de tourner la tête vers le morpheur et de lui souffler.

« Bon ... Ok j'avoue j'ai agi comme un fils de pute, j'suis désolé. Cela dit pour me racheter, j'te propose de rejoindre le temple de j'sais pas quoi là, de trouver le gars qui gueulait comme un putain de putois et accessoirement mettre la main sur un artefact légendaire, histoire qu'on le vende et que je termine mes jours dans un océan de coke et de cyprine ... Et à toi on te prendra un jus de fruit. T'es partant ? »

Il sentait un ulcère se former peu à peu dans le creux de son estomac, alors qu'il se forçait à être le plus courtois possible envers le gamin. C'est que c'est compliqué de devenir quelqu'un de bien du jour au lendemain ! Il ne s'était pas empêché de glisser une petite vanne dans son discours, mais bon s'empêcher de faire ça était au delà de ses forces, à quoi bon vivre si on ne peut même plus se moquer des autres ?! Le futur papa (merci le GM, bâtard) se releva et fit un dernier câlin au panda, lui susurrant quelques mots doux avant d'y aller.

« C'est bon t'inquiètes pas pleure pas on va régler tous ces soucis chuuuut ... Montre moi juste la direction du temple ok ? Par là bas ? D'accord, allez dors petit ange maintenant, ça ira mieux à ton réveil t'inquiètes pas ... Marius il va venir avec moi pour s'excuser auprès de toi d'accord ? Allez allonge toi je vais chanter un peu ... Ne pleure paaas petite sirèèèène ton histoire commence à peeeine ♫ ... »

Un dernier baiser sur le front de l'animal qui se laissait plonger dans un profond sommeil réparateur et Drasur était prêt à partir. Il s'épousseta un peu, s'alluma une cigarette et faisait face au dénommé Marius. Enfin, il pensait qu'il s'appelait comme ça, il l'avait bien dit lui même, il n'avait pas vraiment écouté les dernières répliques de son homologue voyageur, alors il se basait sur un vague souvenir de ce qu'avait pu dire l'adolescent. D'un geste de la tête, il signifia à ce dernier qu'il était temps d'y aller désormais, sans même être certain qu'il soit d'accord, sous les soupirs et quelques insultes discrètes de la population à portée d'oreille qui était bien heureuse de voir les deux parasites sonores enfin s'en aller. Le maker prit la direction approximative qu'avait indiqué la peluche géante, se disant qu'ils atterriraient bien sur le temple si ils continuaient d'aller tout droit. Avec un peu de chance, ils entendraient même l'autre enfoiré qui ne sait que gueuler au loin et sauraient où se diriger. Notre héros aurait aimé faire le trajet sur A-380 mais préférait éviter, juste au cas où ce bon Marius n'était pas digne de confiance. Vous feriez monter un loup avec vous sur une mobylette vous ? Et bah c'est presque pareil, sauf que la métaphore est très mauvaise. Jetant un coup d’œil au loup justement, Drasur remarqua que le blondinet n'avait pas écouté le seul bon conseil qu'il lui avait donné. La tâche de sang sur ses fringues continuait de graduellement grandir et si il ne réagissait pas, ça allait mal se terminer pour lui et de manière très brusque. Pris d'un élan de générosité et surtout ayant peur de ses propres remords, le jeune homme stoppa la marche, arracha la manche gauche de la chemise ouverte qu'il portait et la lança vers l'autre.

« Tiens, fais toi un bandage rapide au moins, on dirait un putain de 25 du mois dans un internat pour adolescentes. Bon du coup, vu que tu t'es quand même présenté, moi c'est Drasur. Et concernant la sphère du soleil là, vu que t'as l'air encore moins informé que moi, sache juste qu'une voyageuse qui pèse dans le game à demandé à ce qu'elle soit retrouvée, donc on risque de tomber sur des bons gros fdp qui vont chercher que ça. Après, j'en sais pas plus donc occupe toi de ta plaie au moins, on sait pas sur quoi on peut tomber. Tiens une clope si tu veux cautériser, elle s'allume toute seule t'inquiètes. »

Il s'adossa alors sur un bambou, attendant calmement que l'autre utilise son bandage de fortune. Ça ne payait pas de mine, mais ça devrait suffire, heureusement qu'il s'était fait croquer alors qu'il était transformé, ça avait certainement dû atténuer un minimum les dégâts. Tout en s'enchaînant ce qui devait certainement être sa seizième cigarette de la nuit, Drasur jetait un coup d’œil rapide autour de lui, à la recherche du moindre indice, en vain. Ils étaient toujours dans cette putain de forêt de bambou, à peine plus éloigné de leur point de départ. Cette nuit s'annonçait déjà douloureusement longue ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 14 550
Points de Réputation : 12 150
Messages : 112
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Lun 2 Juil - 1:36

Que cette nuit dans un royaume censé être le paradis des dormeurs était mouvementée et bruyante ! Les habitants, qui n'étaient pas habitués à un tel vacarme, firent alors démonstration de leur mécontentement quand un panda balança un caillou dans la tronche du loup qui tomba au sol, ayant désormais le nez (en plus de l'épaule) qui saignait. Après un moment d'hésitation dans lequel il se demanda si ce n'était pas mieux pour tout le monde qu'il reste la face contre terre, il s'assit en tailleur, en mettant le dos de sa main contre son nez.

Purée, rappelez-moi de tous vous gifler dès que possible. Pandas de mes deux, toute façon les chats c'est plus mignon.

Il balaya alors l'endroit du regard, avant de voir l'autre madeleine de panda qui continuait à tout faire pour qu'il ait de l'attention.

Non mais sérieux, comment tu fais pour le trouver mignon ? Perso, j'ai envie de le frapper jusqu'à ce qu'il se taise. Enfin c'est vrai quoi, c'est un ursidé de base, il est censé être impressionnant avec sa "force" de haut niveau, mais à la place c'est des foutus herbivores qui passent leur temps à glander ! Je me demande quelle tête tirerait un grizzly s'il venait dans ce royaume ! M'enfin bref, personne a l'air de vouloir m'écouter cette nuit.

Le panda désigna alors un temple, vers lequel semblait être allé le "voyageur aux livres", suivi au cours de la nuit par une tripotée d'autres voyageurs. Le maker prit ensuite la parole avec la proposition que le loup s'enrôle temporairement dans une alliance contre tous les autres êtres qu'ils pourraient rencontrer au cours de la nuit. Crachant un glaire de sang qui lui obstruait la trachée, le blond accepta.

Ah ben tu vois, ça t'as pas tué d'être un peu sympa. Tu sais quoi ? C'est une des meilleures proposition que tu pouvais me faire pour te racheter que de me proposer que de casser la gueule à un mec. Par contre je te préviens, ce voyageur aux livres, là, tu me le laisses. Je me ferais un plaisir de lui arracher les membres un par un. Et évidemment qu'on le revendra le caillou jaune, au plus offrant. La drogue l'argent et les filles de joie ? Bof, les sucreries ça compte comme drogue ? Et pour les filles à gogo... C'est à quel âge la majorité ici ?

Il se peut que les questions soient rhétoriques, puisqu'il était fort improbable que Drasur y réponde. Ils se mirent alors d'accord pour se mettre en route, sous les soupirs de soulagement, mais aussi de mécontentement des pandas, heureux que les perturbateurs s'en aillent. Markus tenta de se relever en s'appuyant sur ses bras, avant de se rétamer au sol en bavant du sang. L'imbécile qu'il était avait juste oublié qu'il avait un bras à moitié arraché, on se demande comment il y arrivait d'ailleurs. Il se mit finalement en route, à moitié estropié avant même le début de sa quelconque rencontre avec d'autres ennemis. Dans un (très rare) nouvel élan de gentillesse, Drasur lui fila la manche de sa chemise pour qu'il se fasse un bandage.

Non mais t'inquiètes, je devrais réussir à ne pas mourir sous le joug d'une hémorragie interne avant la fin de la nuit. Enfin j'espère. Quoique, je vais peut-être la soigner un minimum quand même, ça serait con que ça s'infecte et que j'ai un bras rempli de pus et d'asticots. Cimer pour la cigarette, mais c'est dommage qu'elle s'allume seule, j'avais justement un briquet un peu spécial que j'aurais voulu utiliser. Faudrait que je le rende à son proprio initial un jour, mais si c'est pour qu'il me crame sur place juste après... Non merci.

Il passa alors le bout braisé de la cigarette sur son épaule, avant de se mettre à hurler non pas à la lune mais plus à cause de la douleur. Il passa plusieurs minutes à brûler son bras à divers endroit, avant de finalement passer la manche autour de la plaie. Sauf qu'une odeur bizarre vint le déranger. il en informa directement son partenaire.

Mec, je crois qu'on est sur la bonne direction. Y a une odeur de livre neuf pas très loin. J'ai de la chance, le vent a porté l'odeur vers nous. Au jugé, je dirais environ 500 mètres, mais c'est assez flou, à cause de l'odeur du bambou et des pandas. Ah, attends, il a pas l'air d'être seul, je sens d'autres odeur. On se met en route ?

Il tenta alors de tirer un peu sur la clope avant de se rendre compte que ça avait un goût dégueu, et de l'écraser au sol, faisant la grimace à cause du dégoût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 494
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Jeu 5 Juil - 19:02

Le gros bébé noir et blanc, donc certainement le plus multiculturel du monde, le fléau de Joel comme on l'appel dans le métier. Il commença à roupiller alors que les deux voyageurs prenaient dors et déjà la direction du temple abandonné. La tension entre les deux semblait s'être calmée même si je pense que dans le fond, ils ne seraient pas contre de se foutre une bonne petite branlée mutuelle. Je serais pas contre mais... Nan en fait bordel à couille faut aller chercher ce putain de fragment de sphère.

Ils marchèrent un peu jusqu'à ce que le flaire de Markus détecte quelque chose. Il n'en était pas trop certain à cause de la forte odeur des panda tout autour d'eux. Et pour la peine... Ils avaient été encerclés par un gang de pandas. Ils étaient 6, foutus comme des armoires normandes en plus trapus. Comme l'avait rappelé plus tôt Markus, les Pandas, c'est des ursidés et on sent bien dans la carrure de ceux-ci que c'est le cas. Ils avaient des bonnes gueule de tueurs de la mafia. Certains avaient le poil tatoué, concept assez dingue soit dit en passant, tandis que d'autres arboraient de fières cicatrices de guerriers. Leur attitude était globalement très agressive. Ils tournaient autour des deux voyageurs d'un air menaçant en les regardant de haut. Ils faisaient tous dans les 4 têtes de plus que nos deux voyageurs faut dire. Ils leurs tournaient autour, l'un d'eux cracha à terre avant de s'adresser à eux.

- On a bien entendu tout à l'heure ou l'un de vous deux a dit que ces enculés de pisseurs dans la litière était plus mignons que nous ?!
- Nan t'as pas rêvé Zhuo ! L'un d'eux deux la dit !
- On aime pas trop les gens qui nous empêchent de dormir par chez nous !
- Et y a une chose qui nous empêche de dormir ! C'est qu'on nous dise qu'on est moins mignons que des putains de chats !
- grave ! Regardez Billy ! Il est trop mignon ! Osez-me dire qu'un chaton est plus mignon !


L'un d'eux tendit la main derrière son épaule et en sortit un bébé panda qui était blotti dans cette dernière. Il était d'un mignonisme à toute épreuve ! Tenez ! J'en pers même mon français tant il est mignon !  Les 6 colosses attendaient la réaction des deux voyageurs en voyant Billy ou même leur réponse. On sentait clairement qu'à la moindre réponse déplaisante, ils sortiraient les griffes et foutraient des baffes. Du genre qui t'atomisent et t'envoie faire un aller simple pour le royaume des chats... puisque t'aime tant les chats. Je pense qu'il faudrait tenter de faire preuve de diplomatie vue le surnombre. Puis drasur pouvait le dire après s'être fait attrapé par le gros patapouf un peu plus tôt, qui était pourtant friendly et tout gras... les pandas ont une force vraiment impressionnante. Donc imaginez 6 pandas taillés pour le fight. Ils devaient faire un peu flipper. A moins que tout ça ne soit que de l'esbroufe ? En tout cas, ils leur bloquaient leur avancée. En tout cas, j'espère que ça sert de leçon à Markus. Histoire de lui apprendre la demi-mesure dans ses propos et pas dire n'importe quoi n'importe quand, n'importe où à n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Mar 10 Juil - 5:31

Il avait des couilles le gamin quand même, à directement accepter la proposition de Drasur de cautériser ses plaies. Ayant déjà essayé, il savait d'expérience que c'était extrèmement douloureux comme sensation et voir un adolescent se lancer là dedans sans aucun remord, ça lui redonnait espoir dans l'avenir. Si tous les gosses étaient comme ça, le monde était entre de bonnes mains, enfin supposément, il y a d'autres critères quand même. Le maker se permit même un petit ricanement en voyant le morpheur tenter sa première taf et recracher ses poumons derrière. Ça lui rappelait sa première fois à lui aussi tiens, un souvenir désormais teinté d'un profond regret depuis que cette addiction avait complètement main mise sur sa vie. Il était d'ailleurs presque sûr que sa mort proviendrait d'un quelconque cancer des poumons ou de la gorge, voire même de la bouche tiens. Une manière horrible de mourir qui suit une habitude horrible, le cercle de la vie quoi.

Cela dit, la dernière réplique du loup attira directement l'attention du maker : il avait un briquet ? Il faut avouer que les "auto clopes" qu'il avait l'habitude de fumer dans le monde onirique étaient pratiques, dans le sens où il n'avait absolument aucun moyen de les allumer de toutes manières, mais le geste d'allumage le manquait pas mal. Ce qu'il faut savoir sur les fumeurs, c'est que leurs réflexes, leurs gestes sont presque aussi importants dans leur addiction que la nicotine elle même, ainsi ses clopes automatiques ne lui donnaient pas le même genre de satisfaction à l'allumage. Sans compter qu'il avait toujours regretté ne pas pouvoir allumer ses cigarettes de manière dramatique avant un combat, un geste possiblement kikoo mais terriblement classe il fallait bien l'avouer.

« T'as un briquet ? Parce que j'en cherche un depuis longtemps en vrai, mais tout ce que j'ai trouvé c'est un sceau qui contenait un brasier infini et franchement c'était moyen pratique. J'perd une fortune à prendre des auto clopes au lieu de paquets normaux, ça m'arrangerait que tu me dises où t'as choppé ton feu mec ! »

Suite à ça, le gamin l'ignora complètement pour lui annoncer qu'il sentait une odeur spécifique de livre non loin, sans compter les autres présences alentours. Drasur ne comprenait pas vraiment la fixette de Markus sur le voyageur aux livres qui n'avait pas été mentionné comme étant présent ce soir par le panda trop mignon de tout à l'heure. Est ce qu'il avait mal compris ? Peut être. Est ce que Drasur avait mal compris ? Encore plus probable. Dans tous les cas si il sentait une odeur distincte de livre le gosse, c'est qu'il devait bien y en avoir un quelque part, si il y a bien un sens dont un loup peut se targuer d'avoir c'est un odorat extrêmement fin. Ce qui inquiétait plus notre héros en vérité, c'était ces autres présences qu'il avait évoqué qui ... Ah bah voilà, un gang de pandas loubards, ça devait sûrement être eux qu'il avait senti le bougre. Ils n'avaient pas l'air très sympathique les mecs d'ailleurs, encerclant comme il faut le duo de voyageur, fermant doucement mais sûrement toutes leurs possibilités d’échappatoire. Ce n'était pas des amateurs et ça se voyait, enfin si on prenait la peine de regarder, ce qui n'était pas le cas de notre héros qui avait des étoiles pleins les yeux, plaçant ses deux mains sur sa bouche par pur fanboyisme. Il avait tellement envie de les adopter ! Ils étaient trop mignons à vouloir faire les caïds avec leurs tatouages et leurs balafres trop choupi ! Mais pourquoi n'avait il pas pu être le Panda maker ? Saleté de monde de merde ! Les petites bébêtes toutes douces parlaient, mais Drasur ne les écoutaient pas, il se retenait juste de crier devant tant de mignonité, jusqu'à qu'il ne puisse plus se contenir. Un bébé panda si petit, si mignon, qui tenait dans une paume venait d'être dégainé et c'était trop pour lui.

« OH MON DIEU IL EST TELLEMENT MIGNON QUE JE VEUX MOURIIIIIIR DANS MES BRAS CRÉATURE DIVIIIIIINE DE MIGNONITÉ INFINIIIIE !! »

En un bond, les bras tendus comme la dernière des ménopausées devant un bébé, il atterrit sur le panda qui portait le plus petit panda et ils tombèrent tous les trois au sol. Pris dans sa folie d'amour, Drasur les caressait tous les deux en poussant les onomatopées les moins viriles qu'il soit. Il s'en fichait, il était au paradis, à se perdre dans cet océan de douceur et de poils tout douuuuux. Il n'en avait plus rien à foutre de rien, il voulait juste finir sa vie à faire des câlins à ce petit bébé beaucoup trop adorable, ne faisant absolument pas attention à ce qu'il se passait autour. Markus aurait pu se faire lyncher qu'il ne le saurait même pas, la seule chose pouvant le tirer de sa frénésie serait de lui retirer le bébé des bras, mais vu à quel point il le serrait, la tâche s'avérait difficile. Dire que certains barbares osent avancer que d'autres animaux sont plus mignons que les pandas, les cons ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 14 550
Points de Réputation : 12 150
Messages : 112
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Ven 13 Juil - 0:33

Alors comme ça, l'invocateur de dinosaures cherchait un briquet ? Il y avait sûrement moyen de s'arranger, moyennant de l'argent, évidemment. Quoique, était-ce vraiment là l'utilité de cette bague de feu, qui avait été récupérée, rappelons-le, sur la dépouille d'un mercenaire stagiaire.

Alors, comment te dire ? C'est pas vraiment un briquet, c'est une bague de feu. Mais si tu cherches à avoir la sensation d'un vrai briquet en main, c'est peut-être pas le meilleur objet. En plus, comme j'avais dans l'esprit de la rendre au seigneur de feu contre un autre artefact, mais j'ai entendu parlé qu'il faisait pas copain-copain avec les voyageurs. Je serais pas contre te la filer hein, mais c'est qu'un truc comme ça, y en a pas trente-six. Échange contre E.Vs ou objets du coup. Business is business.

Alors que les voyageurs avançaient un peu plus loin dans la forêt, sans qu'ils ne s'en aperçoivent vraiment, un gang de pandas les avait encerclés, passablement irrités de la précédente remarque de Markus. Ils tentaient d'être impressionnants, mais c'était peine perdue, puisque le loup ne les écoutait déjà plus.

En temps normal, j'aurais revendiqué mes dires. Mais là avec l'autre qu'est gaga de votre môme - qu'est quand même un minimum chou, j'suis pas un monstre non plus - et avec en plus le fait que j'ai pas vraiment le niveau pour assurer un combat à 1v6, je vais dire qu'il est plus mignon qu'un chat. Voilà, ça vous va ?

Regardant de nouveau Drasur, il se disait que celui-ci, à le regarder de plus près, ne faisait pas vraiment pitié en fait. D'avantage peur. On aurait dit qu'il était près à TOUT pour pouvoir garder ce bébé panda. Peut-être même au crime, même de celui de ses parents biologiques ?
Si Markus avait refusé l'affrontement, ce n'était pas parce qu'il doutait de ses capacités, c'est juste qu'il se voyait mal laisser ce pauvre bébé panda sans parents. Après, il aurait dû le recueillir, et l'élever en tant que fils d'adoption. Mais c'est pas vraiment facile d'élever quelqu'un si vous êtes la moitié du temps absent, en le laissant seul et livré à lui-même. Il aurait peut-être pu tenter d'en faire une invocation, mais si ça foutait le bordel dans son pouvoir et qu'il devait l'abandonner (son pouvoir, par le panda, balek de lui), ça n'était pas vraiment la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 494
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Ven 13 Juil - 21:18

Ouuuuuuuh y a des torgnoles qui se perdent ! Par ce qu'autant la réaction totalement abusée de Drasur surprit les voyous mais les rassura en même temps, autant celle de Markus ne leur donnait qu'une envie, lui coller quelques paires de claques. Il leur concédait que les panda étaient mignons et le bébé surtout... mais en même temps, il le faisait une telle mauvaise volonté, un tel manque de conviction qu'on lisait clairement qu'il pensait le contraire de ce qu'il disait. En fait son attitude était presque plus rageante pour eux que s'il s'était opposé frontalement à eux. En effet, si c'était le cas, ils auraient au moins respecté le fait que le mec porte ses burnes avant de le tabasser. Là, le mec n'a pas d'race. C'est qu'un putain de sale gosse irrespectueux qui se fout littéralement de leur gueule et prend le loisir de les sous-estimer en les prenant ainsi pour des débiles. Alors que l'un des grands pandas était à terre, Drasur étant en train de les câliner à mort, lui et le petit billy, les cinq restant regardaient Markus plutôt mauvais et se rapprochaient dangereusement de lui.

- Nan on est pas satisfait !
- Ouais ! On a un peu l'impression que tu nous prends pour des débiles !
- Et nous on aime pas trop être pris pour des débiles !


Ils commencèrent à se rapprocher autour de Markus en faisant craquer les jointures de leurs doigts. L'un d'eux sortit une chaîne de vélo, un autre un poing américain etc etc. Vous voyez le genre. Tout l'attirail du blouson noir. Le cran d'arrêt, la batte de baseballe et tout et tout. Mais avant qu'ils ne passent à l'assaut contre le jeune morpheur, l'un d'eux qui était resté un peu en arrière cherchant son arme et qui s'était retourné retint ses collègues en leur posant sa grosse pate sur les épaules.

- Euh.. Les gars... regardez !

Ils se tournèrent et virent alors ce qu'il leur montrait. Une concentration assez anormale de corbeaux nichait dans les branches des bambous. Ils étaient des dizaines dans les arbres asiatiques en train d'observer la scène. Certains poussaient parfois un coassement sinistre. Mais putain quand est-ce qu'ils avaient débarqués ces foutu piafs ?! Les panda chuchotèrent et celui à terre repoussa finalement Drasur pour se préoccuper de la situation. Le petit, blotti contre lui était un peu apeuré. Ce changement soudain d'attitude. C'était comme si leur instinct animal leur avait soudain dit que quelque chose n'allait pas. L'un d'eux proposa alors de se barrer.

- Allez on change de zone ! On s'en fout de ces cons-là. On se barre, c'est craignos ici !

Sans demander leur reste, les gros bras, qui se révélaient n'être rien d’autre que des petites frappes visiblement s'en allèrent sans trop faire les fières, contrairement à leur entrée. Les corbeaux eux restèrent là à observer les voyageurs. On n'entendait qu'eux, le bruissement de leurs ailes, leurs coassements, le vent dans les bambous et absolument rien d'autre. On n'entendait plus du tout les ronflements rythmés des dormeurs. S'étaient ils tous réveillés ? Étaient-ils tous devenus silencieux ? Étaient-ils tous partis eux aussi ?! L'atmosphère avec la présence de ces piafs était devenu très franchement inquiétante. C'est alors que sortit de la forêt de bambous une jeune femme. Elle était pas bien grande. Elle devait faire 1m55. Elle arborait un look un peu Gothique avec ses ranjo' noirs mal lassées, son long manteau noir et même son attitude. Que dire de plus ? Des oreilles rondes de voyageuse, piercing au nez, tenue entièrement noirs, carré teint en violet et une peau très pâle. Sur une de ses épaules trônait un corbeau qui coassa à l'adresse des deux voyageurs. Elle se stoppa un instant en voyant les deux voyageurs en face d'elle. Elle reprit sa marche immédiatement en passant littéralement entre Drasur et Markus en les ignorant royalement, traçant son chemin en direction du temple. Wesh mais c'est qui cette meuf ?! Comment elle vous a snobbé ?! Puis franchement c'est pas pour dire mais elle va vous niquer en vous passant devant là. Les corbeaux restaient là à observer les voyageurs. Mais si on regardait dans le ciel, on pouvait voir que d'autres oiseaux sombres suivaient la voyageuse en volant, poussant à intervalles irréguliers des coassements sinistres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Mer 18 Juil - 20:43

Un objet lié au seigneur du feu qu'il faudrait échanger contre un autre objet ou payer ? Non ça ira, il trouverait bien un briquet au marché carotte un jour ou l'autre, enfin si il était toujours autorisé à y aller après avoir foutu le feu au temple d'un des lords, mais ça c'est une autre histoire. Il n'empêche que Drasur stoppa immédiatement toute pensée pouvant être liée à ce truc, lui qui s'attendait à un bon vieux zippo tranquille n'avait absolument pas envie de se taper des hordes de créatures de flamme à ses trousses pour le reste de sa vie de voyageur et en plus payer pour. Non mais, les marchands de Dreamland n'ont ils vraiment aucune race ? "Ohlala j'ai volé un objet à Béhémus tiens paye pour l'avoir", des malades je vous dis. Enfin on s'éloigne du sujet puisque de toutes manières, tout cela s'est passé il y a plusieurs minutes déjà et que d'en parler maintenant crée un paradoxe temporel assez fou, si seulement il avait pu être contrôleur du temps ... Enfin, le maker de ses dames était donc bien trop occupé à faire des câlins au bébé panda et au loubard panda pour vraiment savoir ce qu'il se passait autour de lui, même si il cru entendre que le blondinet cherchait quand même pas mal la merde. Il avait des couilles, ce qui était déjà établi depuis quelques temps déjà, mais il était peut être un peu con aussi. Provoquer tout ce qui ne bouge est loin d'être une très bonne idée, même si Drasur doit bien être la dernière personne à critiquer une telle manie, lui qui a l'habitude de cracher à la gueule d'à peu près tout le monde jour après jour. Mais bon c'est plus simple quand on est un adulte capable de se défendre quand même il faut le dire, en continuant sur cette lancée il n'allait pas tarder à crever le loup garou là.

Enfin bon, trêve de morale à deux balles, car l'heure était grave : le bébé panda était arraché des bras aimants de notre héros au cœur pur. Monde cruel ! Pourquoi lui enlever la seule chose qu'il a jamais aimé ? Cruel destiiiin ! La panique que dégageait soudainement la bande de loubard inquiéta tout de même Drasur. Est ce qu'ils avaient ressentis sa puissance infinie à lui et s'étaient dit qu'il ne valait mieux pas chercher les embrouilles avec son compagnon de voyage ? C'était trop beau pour être vrai, mais très plausible pour lui en tout cas. Non il y avait autre chose, ils se barraient un peu trop rapidement pour être honnêtes, sans compter le silence soudain qui s'imposa en maître dans la zone. C'était l'apocalypse ou bien ? Peut être hein qui sait, il était largement temps pour le mécréant de rejoindre les flammes éternelles de l'enfer qu'il méritait amplement. En se relevant, il pu apercevoir une tonne de corbeaux un peu partout autour. Qu'est ce que c'était que ce bordel encore ? C'était Odin qui les espionnaient c'est ça ? Non ce serait trop simple, puis Odin n'avait rien à foutre ici techniquement, puis rien n'indiquait qu'Odin existe réellement en plus de ça donc bon. Il n'empêche que ce bordel devenait de plus en plus inquiétant au fil des secondes, ils n'étaient pas à Corbeauland bordel.

Puis, soudainement, un sentiment que Drasur n'oubliera certainement jamais. Un mélange de peur, de doute et surtout de son instinct qui lui hurlait de pas faire le con. Cela devait bien être la première fois depuis une bonne dizaine d'années que sa conscience ne s'était pas manifestée et là elle ne le faisait pas à moitié, le paralysant littéralement. La source de cette panique instantanée ? L'apparition d'une jeune voyageuse qu'il pu apercevoir derrière Markus. Il lui faisait face, alors qu'elle arrivait de la même direction que les deux baby. La voyageuse n'était pas bien grande, ne semblait pas réellement menaçante avec son look un peu edgy sur les bords, mais sa façon de se déplacer, de placer ses bras le long de son corps, de déplacer ses yeux autour d'elle ... Tout puait l'expérience, elle n'avait aucune ouverture visible, sans compter la confiance dans ses pas. Drasur ne ressentait pas spécialement de grosse aura écrasante comme il avait pu le ressentir avec la contrôleuse de maths il y a un peu plus d'un mois par exemple non, mais c'est justement ce qui l'inquiétait le plus. Si il pouvait clairement voir qu'elle était d'un tout autre niveau, pourquoi ne pouvait il pas le sentir ? L'inconnu était bien plus insupportable que d'avoir une réelle information sur laquelle se baser. Alors que la petite s'approchait, le maker prit le risque de glisser une petite parole discrète à Markus, ne serait-ce que pour assurer leur survie à tous les deux. Il chuchota alors, appuyant bien sur les mots qui s'échappaient de sa bouche pour être certain que l'ado comprenne bien ce qu'il se passait.

« Markus, ferme ... Ta putain ... De gueule ... »

Il avait vu la réaction du morpheur face à lui, face aux pandas, il savait que si il y avait bien quelqu'un qui pouvait dire une connerie qui scellerait leurs sorts à tous les deux dans l'immédiat c'était lui. Drasur priait intérieurement pour que son partenaire comprenne le sérieux de la situation et ne fasse pas le con. En attendant il serrait les fesses comme jamais, alors que la voyageuse les toisaient, avant de continuer son chemin. Au bout de quelques secondes, le maker n'en pouvait plus de cette pression et dégaina une cigarette qu'il alluma rapidement. La seule manière de ne pas péter un câble c'était ça, s'en griller une rapidement histoire de se calmer. La nuit semblait être tombée sur la forêt tant les corbeaux dansaient dans les cieux, leurs croassements mêlés au froissement de leurs ailes créant un vacarme assourdissant. Il ne se retournait pas, mais il sentait qu'elle était derrière lui et qu'elle se dirigeait dans la même direction qu'eux ... Bon bah dommage hein, la sphère du soleil semblait sympa mais ça vaut pas le coup de crever pour ça. Dès qu'il sentirait être à peu près en sécurité il se barrerait vite fait bien, tout ce qu'il espérait était qu'elle ne soit pas une défenseure de la nature qui comptait le oneshot pour avoir allumé une clope dans la forêt. Oh merde, il avait tenté gros le con, dommage il allait peut être mourir hein, adieu El Famoso Dino Maker, on t'aimais tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 14 550
Points de Réputation : 12 150
Messages : 112
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Sam 21 Juil - 1:26

C'était quand même compréhensible que les pandas ne soient pas satisfaits des aveux qui leur avaient été faits. Après tout, comme ils avaient eu l'air de le comprendre, c'étaient un peu des paroles en l'air. Ils semblaient désormais être encore plus mécontents, vu que soit-disant on les prenait pour des débiles. C'est lorsqu'ils sortirent leurs armes que Markus faillit pouffer de rire. Lui-même ne savait pas pourquoi, mais en les voyant tenter de faire les caïds, il les trouvait encore plus mignons (ou ridicules ?) et était limite prêt à changer son avis émis ultérieurement. Vu leur réaction, il se disait qu'une baston allait alors être à deux doigts d'arriver, sauf qu'un détail vint changer le cours de la nuit. Ils prirent alors leurs jambes dodues à leur cou, avant de détaler dans la direction opposée. Le morpheur se demanda alors pourquoi, avant de remarquer qu'une ambiance assez glauque s'était mise en place, et qu'une volée de corbeaux avaient tapé l'incruste entre les bambous, accompagnés d'une silhouette lointaine plongée dans l'ombre, qui semblait se rapprocher.

Ouah stylé, on va avoir un caméo d'Itachi ?

La silhouette, quant à elle, avait fait son bout de chemin, et elle était de plus en plus proche des deux voyageurs. Et là, un sentiment encore inédit et qui n'était pas là pour rien fit son apparition sur le loup. Une sorte de sixième sens lui ordonnait de ne rien faire s'il ne voulait pas se faire décapiter sur place. Un conseil de Drasur en rajouta une couche, pour lui dire de ne rien tenter. Le voyageur se contenta alors de penser, si ça pouvait lui éviter plus d'embrouilles.

Oh purée, j'me sens pas super là, la sueur froide est présente. C'est donc ça la puissance des hauts placés du classement ? Je crois même que je me suis fait dessus...

Le fait qu'elle soit passée entre eux sans faire attention à leur petite personne, et qu'elle aille également dans la direction de la sphère ne rassurait pas vraiment Markus. Pour une fois, il n'était pas vraiment chaud pour aller se battre. Il pensait plus à un peu de passivité. Parce qu'il ne l'avait pas dit, mais tout à l'heure, lorsqu'il avait reniflé les odeurs, il était persuadé d'avoir senti l'odeur d'une personne encore plus puissante que la fille aux corbeaux. Profitant qu'elle se soit éloignée d'eux, il glissa des mots au maker, en chuchotant pour éviter de se faire entendre.

Pouah, elle fait flipper celle-là. Bon du coup, pour éviter d'être venu pour rien, tu veux pas qu'on aille jeter un oeil là-bas ? Pacifiquement hein ! J'ai pas envie de mourir maintenant...

Il réfléchit à un moyen de locomotion rapide, puis se souvint de comment était arrivé Drasur.

Ton dino volant, il peut pas nous amener ? La voie des airs serait sûrement plus rapide que de directement y aller à pied.

Après, s'il n'était pas d'accord c'était compréhensible et au final pas si grave, mais comme dit plus haut, ça serait un peu bête d'avoir fait tout ce chemin pour au final n'assister à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 494
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Lun 23 Juil - 3:20

Les deux voyageurs avaient cru voir un grobill. Mais ouis ! Ils avaient bel et bien vu un grobill. La personne qu'ils venaient de voir passer sous leur nez et qui avait littéralement filé le creep à absolument tout le monde dans le coin au point qu'un silence de mort s'installe n'était autre que Cameron Gray, la discrète mais terrifiante N°5 de la Ligue S. Malgré son classement, elle était assez peu connue et peu de voyageurs la reconnaissaient ou même la connaissaient. Discrète et passablement misanthrope, elle trace son chemin à Dreamland loin des projecteurs mais en semant derrière elle toujours cette impression de peur et de désespoir avec sa horde de corbeaux qu'elle invoque et contrôle à l'envie. Bien que peu connue, les connaisseurs du Dream-mag, les experts en observation de voyageurs et même les plus puissants voyageurs de Dreamland vous l'affirmeront. Elle est l'un des 10 voyageurs les plus puissants du moment. Tout ceci explique fort naturellement l'impression de peur ressenti par les deux voyageurs de la ligue Baby. Sans même réellement déployer son aura, elle était arrivé à leur faire ressentir le faussé, que dis-je, le gouffre qui les sépare. Des années d’entraînement et d'apprentissage de son pouvoir.

Les deux voyageurs étaient partagés. Entre Markus qui visait toujours leur objectif et Drasur qui voulait juste vraiment pas s'approcher d'elle et se carapater. Le jeune Morpheur loup proposa même au Makeur une alternative pour l'observer plus en sécurité. Sauf que bon, observer une personne qui invoque une armée de corbeaux à dos d'une créature volante... c'est pas le plan le plus malin si vous voulez mon avis. Le seul moyen d'être à l’abri, c'est éventuellement de vous terrer dans un trou, là où ses corbeaux ne pourront vous attaquer et... Oh tien ! Mais que voilà ! Alors que tous les piafs avaient quitté la zone pour suivre leur maîtresse, l'un des volatils revint vers les deux voyageurs alors que deux voyageurs qui discutaient de la posture à adopter. L'oiseau de nuit s'avança par petit bonds jusqu'aux deux voyageurs, les regarda silencieusement puis soudain, à la grande surprise des deux voyageurs, s'échappa du volatil une voix humaine. La créature piouvait de toute évidence être utilisée comme un téléphone. Chelou ! La voix d'une jeune femme, celle de Cameron se fit entendre par le biais de l'oiseai qui restait immobile à observer les deux voyageurs tandis que les mots de sa maitresse s'échappaient de lui comme d'un haut-parleur.

- Vous deux, les baby. Venez jusqu'au temple !

Ce n'était pas une question, pas une affirmation, c'était un ordre. Et comme pour appuyer la nature exclamative du discours, un petit groupe de corbeaux se positionna auprès du premier comme pour faire comprendre aux deux voyageurs qu'ils n’avaient pas le choix et qu'ils devaient obéir sinon il leur en coûterait.

Tandis que les voyageurs étaient résignés à aller jusqu'au temple, bah ouais sinon elle vous buuuuute ! Mouahahahaha ! J'adore mon taf putaing ! Les deux voyageurs entendirent un cri humain s'échapper du temple. Ils arrivèrent en visuel de l'édifice apparemment abandonné et très ancien. Il avait un look de temple bouddhiste chinois abandonné. Des trous dans la charpente, des murs effondrés, des animaux qui semblaient avoir élu domicile dans le temple et la nature ayant repris ses droits avec une bambouseraie qui poussait à présent dans une des dépendances du temple, ayant percé le plancher du temple voir plusieurs étages et les murs. C'est là qu'on voit que rien ne peut arrêter la force de la nature.

Les deux voyageurs en s'approchant du bâtiment principal où les guidaient deux corbeaux qui leur servait de guide depuis leur arrivée proche du temple virent un homme à terre, un voyageur de toute évidence, il était couvert de sang, entre la vie et la mort. Autour de lui, des corbeaux lui donnaient parfois des coups de becs comme pour le punir, s'amuser ou empêcher ses blessures de s’apaiser. C'était certainement lui qu'ils avaient entendu crier.  Les deux oiseaux les conduisirent au bâtiment principal du temple où ils trouvèrent la voyageuse au chevet d'un vieux panda avec une barbe typiquement chinoise descendant jusqu'à son bassin, une bure de moine shaolin. Il avait été e toute évidence violenté. Partout dans le temple, les corbeaux avaient élu domicile et observaient silencieusement. Cameron  qui était à ses côté se leva et s'approcha des deux voyageurs d'une voix légèrement monotone.

- J'ai besoin de vous deux. L'abrutis dehors a trouvé intelligent de blesser ce qui est certainement la seule personne dans ce royaume qui a des informations sur la sphère... Avant de trouver encore plus malin à faire en tentant de s'en prendre à moi... Ce vieux panda est certainement le seul qui sait quelque chose à propos de la sphère et cet imbécile a trouvé intelligent de le tabasser.

Elle laissa un blanc alors qu'elle tournait son regard vers la sortie en direction du type à terre avant de reprendre. Ce silence était lourd de signification et devait encore plus intimider les deux voyageurs.

- Le vieux gardien du temple n'a eu le temps de me dire qu'une chose avant de tomber inconscient.

Elle se tourna à présent vers un mur du temple qu'elle pointa du doigt.

- Tout ce qu'on doit savoir se trouve sur cette fresque.

En effet, sur le mur, était gravée une fresque dans un style ancien rappelant des estampes ou les bas-reliefs de temples asiatiques. Le mur était endommagé, troué par endroits cachant certains aspects de la fresque rendant tout son contenu assez mystérieux. La voyageuse de la ligue S avança alors son propos.

- J'ai besoin d'un autre point de vue sur cette fresque. Peut-être que vous trouverez des indices que je n'ai pas vu.

Visiblement elle aussi était après la sphère. Mais putain mais est ce que ce foutu objet vaut autant le coup pour que même les voyageurs les plus puissants s'y mettent ? Et puis est-ce que ça vaut réellement le coup ?!  Est ce que ça vaut vraiment le coup de vouloir se confronter à de telles personnes pour cet objet ?

Enfin bon, sur le mur étaient gravés des dessins anciens qui dataient visiblement de plusieurs siècles. Le lien avec la lumière ou une divinité solaire de l'histoire racontée dans dans ces bas-reliefs ne faisaient aucun doute étant donné que le soleil y était représenté à plusieurs reprise. Le premier dessin représentait un soleil de plomb qui accablait les pandas à terre qui ne trouaient plus le repos tant le jour les empêchait de dormir. Sur une seconde gravure, le soleil se baisse face à une personne qu'on ne peut voir. Tout ce qu'on veut voir c'est la couronne sur sa tête. Est-ce un roi des rêves ? Un seigneur ? Sur l'image suivante, le soleil est mort, il gis à terre dans une représentation cataclysmique. Cela rappellera aux créatures les plus vieilles les quelques nuits durant lesquelles le précédent roi de la lumière fut mort, quelques nuit durant lesquelles nuit et jour se mêlèrent à Dreamland, déréglant complètement l'équilibre de Dreamland. Ce fut les seuls moments de l'histoire de Dreamland où la lumière vint toucher les portes du premier temple du royaume obscur.

Sur l'image suivante, on voit ce qui semble être un panda... On est pas bien certain étant donné que le mur est rongé par les mousses. Il est en train de briser le soleil en 4 fragments. Mais, ce soleil, serait-ce la sphère du soleil ?! Oh mon dieu mais cette fresque décrit peut-être où se trouvent tous les emplacements de tous les fragments de la sphère !!! Mais malheureusement c'est la suite qui est la partie du mur la plus endommagée. C'est dans ces parties qu'il est censé être décrit ce qu'il est advenu des fragments du soleil. Deux sont complètement illisibles ou du moins, on n'arrive pas à voir assez pour interpréter quoi que ce soit. Sur les deux autres, on voit le panda en train de donner le morceau luisant de soleil à un chat. Il offre la charité à une pauvre créature à terre. Sur l'autre, on voit ce même panda apporter un morceau de soleil vers ce qui ressemble à une motte de terre ? C'est difficile à interpréter. En tout cas, c'est certain, c'est censé représenter un royaume. De ce royaume s'échappent des sortes de nuées. Des insectes ? Attendez mais ça représente une sorte de fourmilière... Ou de ruche ! C'est difficile à savoir.

C'est tout ce que vous arrivez à tirer de cette fresque des plus énigmatiques mais en me^me temps fascinante sur le plan historique. Dans un autre coin de la pièce des pils de livres moisis et anciens. Ça devait expliquer l'odeur de livres que Markus avait senti plus tôt. Les deux voyageurs ne le savaient peut-être pas encore mais ils étaient tombés sur une réelle mine d'or d'informations pour la sphère. Encore fallait-il avoir de l'ingéniosité, du talent, de la chance et de la jugeote pour les interpréter.

HDJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 14 550
Points de Réputation : 12 150
Messages : 112
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Dim 29 Juil - 21:41

Vous voulez vraiment savoir quel niveau de surprise fut atteint quand Markus vit un corbeau arriver devant lui et parler avec une voix humaine ? Sur 10, je dirais 7. Il bondit d'ailleurs en arrière, se mettant dans une sorte de garde-apeurée improvisée.

Qu'est-ce que... ?! Un volatile qui parle !

Comme ce corbeau appartenait à la voyageuse creepy qu'ils venaient de "rencontrer" malgré eux, le morpheur jugea bon d'obéir au poulet noir, dans l'optique de garder son existence pour une nuit de plus. Il le suivi alors, arrivant finalement devant un temple délabré, la fille aux corbeaux étant également présente, Cameron, comme elle semblait s'intituler.

L'abruti dehors ? Effectivement, j'ai vu un mec se faire picorer par tes piafs. Il m'a l'air un peu con d'avoir voulu obtenir des renseignements en cassant tout.

La voyageuse posa ensuite un long silence, qui fit encore plus stresser le loup. Il se demanda s'il n'avait pas fait une bourde et qu'il allait par conséquent être tué sur place. Et tout ça à cause d'une aura qui pesait lourd et lui glaçait le sang. Elle leur expliqua ensuite que le vieux panda inconscient qui était posé un peu plus loin lui avait dit que la grande fresque sculptée sur le mur en face d'eux contenait tout ce qu'il fallait sur la fameuse sphère tant recherchée. Markus observa longuement la fresque, et tenta de déchiffrer de différentes manières ce qu'elle pouvait représenter. Il posa ensuite ses hypothèses aux autres voyageurs.

Bon, premièrement, on peut clairement voir un soleil resplendissant, qui empêche les pandas de dormir, je vous apprend rien. Ensuite, on peut voir que le soleil semble se faire dominer par une silhouette couronnée. Peut-être un Roi tyrannique qui veut s'en approprier les pouvoirs ? Sur la partie d'après, on voit que le soleil d'avant semble mourir, comme s'il avait été tué... Par le Roi d'avant ? Après, pour cette espèce de panda qui "brise" le soleil en quatre, ça semble être la sphère qu'on cherche, non ? Elle aurait été brisée par des pandas, car sa luminosité, traduite par sa puissance les gênait ? Pour ce qu'on voit de la fin, le panda, on dirait qu'il donne un fragment à un chat... Puisqu'il y a un royaume canin, y en a aussi un pour les félidés, non ? Il en donne un autre à un bloc de terre, dont sortent des trucs ? Une dirait une nuée d'insectes. Si c'est ça je connais la personne idéale pour vous amener dans un royaume qui en est blindé ! Du coup, j'me suis peut-être emmêlé les pinceaux, mais vous en dites quoi ?

Il est vrai que Markus s'était éventuellement trompé sur quelque chose, après tout, vu l'état dans lequel se trouvait la fresque, c'était compliqué de tout deviner dès le premier coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   Sam 4 Aoû - 21:26

Oh bordel, il avait survécu ! Les miracles existent bien, même pour les infidèles ! Comme quoi hein, la vie c'est quand même fou, ça ne tient pas à grand chose mais ça a toujours le don de surprendre. Enfin bon, les deux baby, qui n'avaient jamais aussi bien portés ce nom que cette nuit, n'étaient pas en totale sécurité pour l'instant. Les croassements incessants et le sentiment de mort imminente pressant l'estomac de Drasur lui confirmaient bien que oui, il ne valait mieux pas se relâcher de suite. Il continua ainsi de fumer sa clope en bougeant le mois possible pour se faire discret alors que son partenaire de galère lui proposait de continuer ... Alors ok, il avait fait preuve de bon sens contre toute attente un peu plus tôt en ne provoquant pas l'invocatrice, c'était un bon point qui valait le coup d'être apprécié, mais là ... Nan, c'était trop bête comme idée, ou simplement naïf, dans tous les cas rien au monde ne motiverait le maker à suivre les pas de la machine à tuer qui venait à peine de les laisser tranquille. Même si on lui disait que Scarlett l'attendait nue dans ce temple en ce moment même, chaude comme une baraque à frite à hurler son prénom en se languissant de son luisant chibron, ce ne serait pas suffisant pour qu'il y aille ... Bon, il ferait peut être une exception pour elle, mourir entre les bras de cette femme si parfaite vaudrait certainement le coup, mais rien d'autre ! Sa décision était prise désormais, il ne lui restait plus qu'à remballer la dernière proposition du morpheur, lui frotter les cheveux dans un esprit de franche camaraderie et d'infantilisation puis il partirait vers l'horizon, laissant cette connerie de sphère derrière lui.

« Tu veux ... Qu'on vole vers le temple alors qu'il y a des putains de milliers de corbeaux de partout ? Soit tes couilles ont leur propre champ de gravité, soit t'es complètement aveugle mon gars. Bon allez, c'était sympa mais moi je me casse ! J'ai encore trop de reines à troncher pour crever ici, allez la bise ! »

Il posa sa main sur l'épaule blessée de l'ado en guise d'au revoir, ne serait-ce que pour le faire un peu chier et se mit à marcher quelques secondes. Il aurait dû partir dès qu'il en avait l'occasion bordel, il le savait ... Un satané corbeau s'était ramené au sol, toisant les deux voyageurs à la faiblesse abyssale. Drasur était d'ailleurs quasiment certain que ce piaf à lui seul pouvait les oneshot tous les deux à tout moment, alors il stoppa sa marche, se tenant droit comme un I, n'attendant rien de plus que la mort inévitable qui suivrait l'arrivée de cet oiseau maudit. Un silence plutôt gênant s'était imposé en maître sur les lieux, maintenant que la volée s'était éloignée, jusqu'à qu'un événement traumatisant vint le briser. Le ... Corbeau venait de leur parler ? Avec une voix féminine en plus ? Non, c'était certainement son invocatrice qui l'utilisait comme moyen de communication mais bordel, même pour Dreamland, ce genre de chose reste flippante à souhait. Heureusement que Drasur était un voyageur d'ailleurs, car il en aurait fait des cauchemars de ce moment autrement. Enfin, un nouveau souci vint s'imposer dans sa pauvre vie de mec qui voulait juste fuir : ils allaient devoir rejoindre le temple désormais. Putain ... Directement dans la gueule du loup, à la demande de la gueule du loup, au risque de se faire bouffer par la gueule du loup si il n'obéissait pas, génial ! Car oui, le petit groupe de piafs qui vint les observer pour constater leur réaction semblait bien servir de menace implicite et dieu sait que ça fonctionnait sur notre héros ... Bordel. Bon au moins, il lui restait la moquerie pour se sentir un peu mieux.

« Haha Marius t'as eu peur d'un oiseau, loser. »

Son ton légèrement condescendant et moqueur camouflait extrêmement mal sa panique interne, mais bon, au moins il avait un peu ris, ça faisait toujours du bien. Il emboîta ainsi le pas au loup, qui semblait un peu trop excité par la chose, alors que le maker lui traînait les pattes comme un enfant à qui on demanderait de sortir les poubelles, tout en lançant des regards en coin aux corbeaux autour, juste au cas où. Si ils décidaient de s'enfoncer dans sa tempe comme une balle il ne pourrait pas les en empêcher, mais bon, il valait tout de même mieux les garder en visuel. Oh bah tiens, un hurlement venant de la direction qu'ils prenaient d'un pas décidé, c'est rassurant ça dis donc ! Après quelques secondes de réflexion, Drasur reconnut le timbre de voix. Est ce que ... Non ce n'était pas possible ... Il semblerait que si, le cauchemar sur pattes avait visiblement décidé de se faire l'enfoiré qui gueulait un peu plus tôt dans la nuit, le coupable de toute cette galère pour notre héros. Qu'est ce que ça lui faisait du bien de se dire qu'il était en train de crever ... Une pensée confirmée une fois que le temple se révéla enfin à portée de vue et que le duo pu voir un voyageur en train de se faire picorer à mort. Ah c'était délicieux à voir pour Drasur, oh que oui, rien que pour ça il était bien heureux de risquer sa fragile vie de voyageur sur le moment. Il passa à côté de lui et ne pu s'empêcher d'esquisser un petit sourire en coin, comme quoi le karma ne déconne pas trop avec les enfoirés. Il priait intérieurement que l'invocatrice se casse bientôt et qu'il puisse pisser sur son cadavre aussi, ne serait-ce que pour le geste.

Après quelques secondes, les babys arrivèrent au niveau de la voyageuse, cette dernière se tenant aux côtés de ce qui semblait être un vieux sage panda ninja expert en arts martiaux membre du conseil et bras droit du roi. C'était en tout cas ce que son accoutrement et sa barbe passaient comme message. Le bougre semblait complètement mort, qu'il repose en paix, aucun panda ne mérite de mourir avant de s'être fait câliner. Alors que Drasur hésitait fortement à aller serrer un cadavre dans ses bras parce qu'il était quand pas mal mignon avec ses petites rides le vieux, la voyageuse prit la parole et expliqua la situation, confirmant que le panda était encore en vie, alléluia ! Le suisse aux origines plus que douteuses prit la décision de se taire pour le moment, au risque de se faire buter inutilement, dieu sait qu'il savait d'expérience que les femmes pouvaient se sentir offensées par tout et n'importe quoi. Ah les gonzesses haha, allez on se prend une bière les gars. Enfin bref, Markus n'avait visiblement pas compris le sérieux de la situation et se mit à répondre à la voyageuse comme si c'était sa pote de colo, dans le plus grand des calmes. C'est un malade ce gosse, il n'y avait aucune autre explication possible. Cela dit, il n'avait rien dit de bien offensant le bougre, ce qui aurait été beaucoup moins sûr dans le cas où Drasur aurait prit la parole. La maîtresse des corbeaux termina son petit monologue en expliquant qu'apparemment la fresque sur le mur indiquait tout ce dont ils avaient besoin de savoir concernant la sphère et qu'elle voulait un avis extérieur. Ah bah, si elle voulait une conclusion intelligente c'était vachement dommage pour elle quand même, sachant qu'elle avait demandé leur aide aux deux voyageurs les plus cons de Dreamland ! Enfin bon, ils feraient ce qu'ils peuvent, à l'image de Markus qui scruta pendant de longues secondes la fresque, rapidement suivi par son homologue. Ils auraient pu boucler cette enquête en une nuit si ce mur n'était pas aussi pourri, ah bah bravo les pandas, quand il s'agit d'être mignon il y a du monde mais quand il faut nettoyer un temple tous les demis siècles il n'y a plus personnes ! Markus donna son interprétation des faits, en long et en large, prouvant qu'en fait ... Il n'était pas si con le gosse ! Comme quoi les apparences ça ne fait pas tout. Le laissant terminer, Drasur enchaîna directement sur ce qu'il venait d'avancer.

« Pas mal l'analyse Marius, le gros du truc m'a l'air assez legit. Et ouais je te confirme qu'il y a un royaume des chats, blindé de marchands et autres vendeurs à la sauvette. Honnêtement si un fragment s'est retrouvé là bas, je doute qu'il y soit resté bien longtemps. Quoique le roi pourrait l'avoir gardé, c'est une possibilité ... Je connais un lord là bas qui m'a cassé la gueule, ça vaudrait peut être le coup d'aller lui demander, ou de juste fouiller le palais. Quant au bloc de merde là, j'ai aucune idée de ce que ça peut être, tu penses que c'est des insectes ? Il y a un royaume des insectes ? Putain l'enfer quoi. En fait ce qui m'intrigue moi c'est le roi là avec sa couronne, perso' je connais que deux seigneurs qui en ont une : Nekonyan et Panda. C'est peut être eux nan ? Hé mais, si ça se trouve le fragment c'est la couronne ! ... Ouais nan c'est con, mais bon ça vaut le coup d'enquêter de ce côté j'pense. T'en a pensé quoi toi du coup ? »

Il adressa sa dernière question directement à la voyageuse, ignorant totalement la menace qui planait sur lui depuis quelques temps déjà. Il était complètement pris par l'enquête et se surprenait à se prendre au jeu, il faut dire que son rêve de gosse d'enfin être l'Inspecteur Drasur devenait doucement réalité grâce à cette sphère. La rechercher commençait à lui plaire tiens, il continuerait peut être les nuits prochaines, ne serait-ce que pour pouvoir un peu enquêter, sans jamais oublier que si il la trouve c'est une richesse incommensurable qui l'attendrait, ce qui est toujours positif. Enfin bon, il ne lui restait plus qu'à attendre la réponse de l'intéressée, ou de mourir qui sait, il verrait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trouver le Soleil parmis les bambous [Drasur & Markus - Event sphère du Soleil nuit N°1]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une place parmi les étoiles pour moi ?
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Seconde Zone :: Pandaland-
Sauter vers: