Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 19 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Jøn
Profil
MVP du Metro
Léo
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Je suis le botteur de cul, et je viens te botter le cul. [Fin.]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 17 300
Points de Réputation : 14 450
Messages : 157
MessageSujet: Je suis le botteur de cul, et je viens te botter le cul. [Fin.]   Sam 6 Jan - 21:30

Illustration du contexte
Modèle voyageurs





Surnom:  Le rasta.
Sexe: Mâle.
Age: 16 ans.
Habite à : Bordeaux en France.
Activité : Lycéen en seconde.
Phobie : Peur des fourmis.
_____

Pouvoir: Morpheur fourmis.
Objet magique: Aucun.
Alignement : Bon  Neutre
Objectifs : Profiter un max de Dreamland, retrouver son père à Edenia pour s'expliquer, arrêter d'être un pucix avant 2019 en se tapant la bonasse de sa classe ou s'affirmer comme Florian.  
_____

Demande de PR : Vous êtes les boss !
Demande de PP : Vous êtes les boss !
Classement souhaité : Ligue B comme vous voulez pour le classement en fonction de ma fiche /o
Gros pas la peine de stresser, jette des problèmes à la mer et peut-être qu'ils reviendront moins lourd.




Description


Voilà Florian, un jeune homme métis. Son père est un afro-américain et sa mère une jolie française. Ses parents se sont rencontré pendant des vacances et sont venu vivre en France. Ce qui explique son teint de peau un peu basané et sa chevelure afro. Le jeune homme possède une grande chevelure afro si il n’attache pas ses cheveux pour faire des dreadlocks. Il hérite de cette coiffure à cause de son paternel. Ses mèches sont assez longue pour arriver jusqu’à ses épaules, le tout attaché par un élastique noir pour éviter d’avoir des couleurs trop gamines dans les cheveux. Pas question de ressembler à une cm1 qu’il se dit.

Il possède un visage assez juvénile dévoilant son jeune âge. Florian possède des sourcils assez petits, des yeux claires qu’il tient de sa maman adorée. Un nez gracieux et petit qui ne fait qu’appuyer son naturel mignon avec les filles de son bahut. Faut quand même avouer qu’il possède une belle gueule d’ange ce con. Et le coup de grâce, des petites taches de rousseurs sur le visage qu’il tient encore une fois de sa mère.  Sa mère avait visiblement offert tout ce qui faisait sa beauté à son enfant.

Sur le corps, Florian n’est pas très grand mais pour son âge ça passe quand même. Il mesure  un mètre soixante-six et pèse soixante-neuf kilos. C’est correcte pour un garçon de son âge hein ? La basané possède un corps d’une musculature assez banal pour son âge, il entretient son corps en pratiquant beaucoup de sport. Le dernier sport en date ? Le golf karaté. Un souvenir de son père qui l’a orienté vers ce sport pour le canaliser quand il était plus jeune, et le pousser à devenir plus sociable et agréable à supporter à la maison. Son style vestimentaire est assez basique : Une veste un t-shirt, partagé entre un short ou pantalon si le temps le veut bien. Sans oublier les fameuses et basket que tout le monde aime.

Florian est une boule d’énergie folle qui peut casser votre télé après avoir transformer votre chambre en porcherie. Hyperactive ? Non. Juste un peu bordélique et je m’en foutiste. Florian à comme mauvaise habitude de ne presque rien prendre au sérieux et ses études ne sont pas une exception, mais il est habitué à voir des 10 et des 9 sur ses copies maintenant. C’est un peu le contraste du héro de shonen, le trouduc qui flemmarde un peu partout. Florian est un sacrée flemmard dans la vraie vie. Enfin il peut vite s'ennuyer surtout en cours, sinon c'est quelqu'un qui s'amuse beaucoup et touche souvent à tout,  sur Dreamland il veut TOUT EXPLORER. D’ailleurs sur Dreamland ou dans la vraie vie, Florian n’écoute rien et personne. C’est un putain d’électron libre qui veut juste être libre et dépendant de lui même me et ne supporte pas le fait qu’on le traite encore comme un vulgaire gamin, c’est quand même un jeune homme qui approche de l’âge adulte. Quoique. Le seul point qui le rapproche du héro de Shonen est peut-être son côté impulsif. Flo’ à pour habitude de toujours dire ce qu’il pense et peu importe les conséquences de ses paroles et tout le bla bla sur ça.

Il Flo’ veut juste qu’on le voit comme une grande personne et cherche à s’affirmer dans ce monde d’adulte qu’on arrête de le traiter comme un gamin ou comme le fils de quelqu’un. Il veut juste être Florian.


Histoire






Un américain en voyage en France tomba amoureuse d’une jeune femme qui vivait à Bordeaux, fou d’elle il décida de l’épouser et ensemble ils eurent un enfant. Florian. Son père s’engagea dans l’armée.

« Il est ou papa ? »

« Dans un monde meilleur mon fils… Dans un monde meilleur ! » Florian tout jeune était dans les bras de sa mère, elle avait les larmes aux yeux en serrant son enfant de toutes ses forces. Le petit garçon venait tout juste d’apprendre cette triste nouvelle. Son père était mort au combat à l’armée en essayant de protéger des jeunes d’une bombe, il eu la gloire comme un gladiateur tombé après un combat dantesque. Le jeune s’écroula et rejoignit sa pauvre mère pleurant toutes les larmes de son corps. Il en voulait au monde et à son père de l’avoir laisser pour le pays. Il se jura déjà tout petit de ne jamais faire pleurer sa mère et de l’épauler jusqu’à la fin et même après. Il jurait d’être un fils exemplaire et faire la fierté de son seul parent.  Oui, c’était beau hein ? Florian ne supporte pas qu’on insulte sa mère. Après cet terrible accident, Florian et sa mère avait décidé de prendre un nouveau départ dans la vie. De vivre ailleurs, ils déménagèrent pour atterrir à Bordeaux et Florian allait rentrer dans une nouvelle école. Le basané pendant les premières semaines n’étaient pas le genre de gars à vite se faire des camarades, il était toujours tourmenté par les récents événements et était souvent dans les nuages pendant que les professeurs faisaient cours. Florian s’en fichait des autres enfants qui voulaient l’intégrer au groupe et fut prit comme quelqu’un de prétentieux qui ne voulait pas parler aux autres enfants. Ce groupe de gamin lobotomisé par la télé ne faisait que prendre Florian pour un vil personnage qui passait sur une série pour môme et qui faisait la même. Du coup les autres gosses de la maternelle évitaient le petit Fleshter qui restait seul dans son coin, il ne s’en plaignait pas. Il ne voulait pas être mélanger avec les connards, il avait d’autres projets que se chier dessus ou faire de la corde à sauter.

Et lorsque jour une brute vient lui proposer quelque chose et qu’il déclina à sa façon c’est à dire sans mâcher ses mots.

« Je n’ai pas de temps à perdre avec un bête comme toi. » Une bagarre fut déclenchée, la grosse brute attrapa Florian par les cheveux et un de ses camarades lui donnait un tas de coup de pied. Ils étaient deux contre le futur voyageur, un geste bien lâche. Florian allait fermer les dents et serrer les fesses histoire de bien encaisser, quand tel un éclair jaune un jeune garçon venait de faire son apparition.

« Bande de méchants pas beaux ! C'est pas bien de se battre contre quelqu'un qui est seul quand on est deux ! »

Tout le monde était jeune et les bagarres ressemblaient plus à des câlins et des tirages de cheveux qu’une vraie bagarre, mais ensemble les deux garçons prirent l’avantage. Et Florian apprit même le nom de son sauveur : Markus Gamelin. Son nouveau camarade dans cette ville inconnue. Les deux garçons terminaient chez le bureau du directeur en compagnie des deux autres qu’ils avaient couché dans la bagarre. Le directeur passa à savon aux deux garçons qui s’en foutaient royalement, une fois hors du bureau les deux rigolaient comme jamais, une nouvelle amitié venait de se former.

Les années passaient Florian et son camarade Markus faisait les 400 coups ensemble, allant de la simple bombe puante et aller se battre contre les cm2 mais si y a bien un événement qui marqua Florian pendant sa classe de CP c’est le suivant.

Le jour de l’anniversaire de sa mère Florian était à l’école,Il était 14H juste après avoir terminé de manger. La maîtresse avait dit qu’un cours très spécial allait avoir lieu sur la science. Pour que les enfants apprennent à respecter la nature et les petites bestioles qui la peuplent, un homme allait venir présenter un acteur important de la nature. La fourmis. Le cours se passait bien et Florian commençait à trouver ces petites bestioles toutes mignonnes. Jusqu’à que la sonnerie arrive. Impatient de fêter l’anniversaire de sa formidable maman, le rasta se jetait vers la sortie mais malheureusement il percuta l’homme aux fourmis, brisant ainsi l’aquarium qui contenait tout les insectes. Les bêtes par centaines se retrouvaient sur le corps de Florian à le mordre et à grimper sur lui, se retrouvant partout sur ses vêtements. Le petit paniquait et se roulait par terre, de plus ils avaient des morceaux de verre incrusté dans la peau. Une véritable scène d’horreur pour les autres enfants.

Markus alla chercher la maîtresse pour qu’elle appelle une ambulance et ainsi Florian fut transporté aux urgences avec les fourmis sur son corps. Cette événement marqua le pauvre garçon qui fut prit d’une peur panique des fourmis pendant toute sa phase enfant, mais cela ne le dérangeait vraiment pas au quotidien, sauf en été ou il faisait tout pour pas que cela ne se fasse remarquer et qu’il passe pour un gars étrange dans son école, sa scolarité avançait comme cela devait avancer, hors le fait que Flo’ n’était pas un élève brillant ou médiocre. Il avait juste des résultats banals.

Il fut accepté dans le même lycée que son camarade Markus et coup de bol dans la même classe que son pote, c’était le pied. Les conneries allaient pouvoir recommencer comme d’habitude, la fameuse mission d’espionnage du vestiaire des filles en espérant tomber sur la meuf bonne de la classe et non sur la prof’ et autres bêtises de ce genre.

Puis arrivé cette histoire ou des gens de son baut avaient découvert le lien de parenté qu’avait Florian avec ‘’ce héro’’ tout le monde s’attendait à ce que le jeune homme soit aussi héroïque que son père, qui visiblement avait eu un parcours scolaire assez surprenant. Du coup les professeurs s’attendaient à ce que Florian soit à la hauteur. Qu’il soit comme son père, et tout le monde voyait en lui la relève en quelque sorte. Sa mère savait que cela dérangeait son fils et faisait tout son possible pour lui rendre la vie plus agréable. Mais son niveau de stress avait beaucoup monté ce qui le conduit à faire ce rêve.




Chroniques



« Une bonne nuit de sommeil, c’est c’qu’il me faut… bien tranquille et au calme. » Venait de souffler le jeune garçon tout en se laissant retomber brutalement sur son lit. Le crosse du lycée venait simplement de l’achever et il était littéralement mort, tel était les mots exacts pour décrire son état actuellement. Peut-être par pure fierté ou impressionner cette fille qu’il zieutait déjà depuis un bon moment, Flo’ s’était donné à 100 % malheureusement les triplants du lycée qui avait déjà de la beubar et des gosses avaient terminé bien avant Florian du coup il était dans les 10 premiers, en soit un score assez merveilleux. Il avait tenu tête aux plus grands et ça c’était sexy et vendeur. En priant pour que la belle Carla se penche un peu plus sur son cas.

« En plus elle commence à avoir des formes ! » Comme tout enfant de son âge, il fit affaire avant de finalement aller se coucher et imaginant des choses intéressantes. Chose coupée par son nouvel ennui. Une situation qui lui déplaisait fortement, le fait que tout le monde veuille qu’il ressemble à son père. Lui il savait très bien qu’il ne pouvait pas être un homme aussi formidable que son paternel. Il n’était qu’un branleur de seconde un poil flemmard et sans ambition.  Et devant y avait un gars monté comme Hulk, un cœur en or et un cerveau prêt pour bosser à la NASA. Comment vous voulez que Florian puisse être à la hauteur dans ces circonstances ? Et ça, ça le mettait un peu mal. Même beaucoup, car il ne faisait que salir la réputation de son père en se faisant passer pour un rejeton incapable. Mais un père absent méritait ça ? Tout cela tracassait Florian qui se contentait de fermer les yeux et essayer de dormir.

__


« Il est la ! Notre visiteur ! »

« Vite ! Ramenons le à la reine ! »

C’est quoi cette voix pensa Florian. Avant d’ouvrir brusquement les yeux, trop tard, il remarqua juste une masse noire sortant de son champ de vision. Cette chose était bien trop rapide pour les yeux normaux de Flo’, il regarda autour de lui. Rien juste une grande salle sombre, seulement la partie autour de lui était éclairée.

« Qui a parlé ?! » Hurla t-il un peu nerveux, encore une saloperie de cauchemar pensa t-il, il ne voulait pas quitter la lumière par peur de se faire sauvagement attaquer par la chose sombre qu’il a vu passer juste avant, du coup il restait un peu en retrait. Debout comme un pieux à regarder les ombres passer bêtement. Jusqu’à qu’une deuxième fois, une voix s’élève.

« Les jambes ou les bras ? J’hésite, parce que les jambes ont vraiment l’air d’être bonne à dévorer. »

Le futur voyageur déglutit et ne faisait qu’observer autour de lui si il pouvait apercevoir ces choses qui voulaient le manger. Son cœur battait de plus en plus vite, il fit un léger pas en arrière pour chercher à fuir doucement sans attirer l’attention. Mais un bruit de claquement contre le sol assez puissant se fit entendre, comme si quelque chose de déplaçait sur ce dernier à grande vitesse. Cette chose percuta le dos de Florian qui fut couché au sol, et lorsqu’il se retourna il vu une chose horrible. Une putain de fourmis géante qui était plus grosse que lui, deux énormes mandibules bien musclées claquaient proche de la tête du jeune garçon, ses jambes ne répondaient plus !  Malheur !  « Seigneur pourquoi ! » Pensait t-il, il ne pouvait que ramper et c’est ce qu’il fit pour s’éloigner doucement de cette horrible créature. Mais elle ne faisait que se rapprocher en se plaignait.

« Peut-être la tête, elle me semble bien grosse avec une cervelle bien juteuse ! » Hurla t-elle avant de pointer son crane vers Florian et hurler comme le ferait un monstre d’un film nanar. Cela effraya fortement Florian qui bondit pour retomber lamentablement sur le sol, il hurlait comme un fou et cherchait à fuir par tout les moyens. Chaque fois qu’il se relevait, il tombait encore de manière beaucoup plus lamentable.

« Tu veux fuir jeune rêveur, ça fait un bail que j’ai pas manger à cause de l’autre grognasse qui dévore tout mes plats  ?! » Florian eu enfin la force de se lever pour aller dans la direction opposée de cette grosse bestiole. Il pensait enfin être libre et pouvoir souffler un peu quand une motte de terre explosa libérant cette fois une grosse fourmis rouge.

« La grognasse elle t’emmerde sale pute ! » Hurla cette fourmis en fouettant de ses pattes le corps de Florian, le pauvre fut éjecté à l’autre bout de la salle comme un vulgaire ballon.

« Pas de ma faute si t’es lente comme une limace ! » Hurla la fourmis rouge en s’approchant de Flo’, l’autre insecte noir arriva et donna un énorme coup de crane dans la rouge, un combat gigantesque se passait devant les yeux du futur morpheur.  Les deux fourmis se disputaient pour savoir qui allait le manger. Et ça ça le foutait encore en rogne.


« Vous avez cru j’étais un lot de loterie ! »

« La ferme rêveur ! » Hurlèrent les deux insectes en envoyant une deuxième le pauvre Florian au sol.

« Partageons cette fois ma chère ? »

« Pourquoi pas… Je te préviens je prends le haut ! »

« Parfait, moi j’aime les cuisses. Tuons ce reveur ensemble ! »

Florian tremblait de peur, mais il eu comme un sursaut de conscience, qu’aurait fait mon défunt père ? Il aurait sûrement affronté ces choses comme un héro, même si mort devait en suivre.

« Putain, pourquoi je me compare à mon père… C’est à cause de ces bâtards au lycée qui veulent que je lui ressemble… mais ch’ui pas comme lui, je suis Florian et personne d’autre ! Je ne veux pas qu’on dise que je ressemble à mon père putain ! »


« De quoi il nous parle de son père ? »

Ils avaient en tête tout ces enfoirés qui lui parlaient de l’histoire avec son paternel au bahut, et ça… ça le foutait en rogne. Mais pas assez pour pouvoir tenir tête aux fourmis, ces dernières sautèrent sur l’humain et commençaient à le dévorer lentement.

« Niquez vos races, je ne suis pas comme mon père et j’vais pas crever avant d’avoir fait un truc important de ma vie ! » Hurla t-il avant qu’un faisceau de lumière n’éclate autour de lui repoussant les deux insectes qui s’écroulèrent au sol.


« Merde ! C’est un voyageur !  Enfin c’est devenu un voyageur ! Tu crois que faut prévenir la reine ? » Hurla la rouge en reculant doucement devant Florian qui se sentait revivre.

« Pas la peine, je suis déjà la. J’ai sentie que quelque chose venait d’apparaître au royaume. » Dit une voix féminine et inconnue à Florian, des bruits de pas se faisaient  une nouvelle fois entendre et une femme ressemblant fortement à un insecte venait d’apparaître dans le dos du nouveau voyageur.

« Bienvenu ! Enfin un voyageur ! Je suis Mandibula, la reine de la ruche. » Se présentait l'insecte féminin
« Euh… C’est quoi ce bordel ? » S’enquit Florian assez surprit de voir ça et restait un peu la bouche grande ouverte devant cette beauté qui se présentait à lui. Hors les antennes, fallait avouer qu’elle avait un peu de charme.  

« Mandi…Mandibula ? Je sais pas… je ne comprends pas trop ce que vient de se produire... »

« Oh ! Et bien approche un peu mon mignon que je t’explique. » Mit en confiance, Florian s’approcha tout en surveillant du coin de l’œil les deux immenses fourmis pour aller se poser avec la reine Mandibula et ainsi bénéficier d’explication sur ce monde qui l’entourait et les dons qu’il venait de recevoir.



Florian venait juste de se réveiller et il n’avait qu’une envie : Aller raconter ce qu’il venait de vivre… Mais pas trop finalement, après tout cela se pouvait que ce soit juste un misérable rêve de son imagination totalement folle. Pendant plusieurs mois Florian vivait des aventures de fou à Dreamland, se déconcentrant de ses études préférant vivre dans son monde onirique ou il était doté de pouvoir.

_

Derrière l'écran ?

Prénom ou pseudo : Logan
Age : Logan
Comment as-tu connu le forum ? : Logan
Connais tu Dreamland ? : Logan
Depuis quand fais-tu du rp ?: Logan
Pourquoi avoir choisi ce forum ? : Logan
_____

Personnage sur l'avatar et l'oeuvre d'où il provient :  Doug - Gangsta


Codage ©️️ Solaris @ Never-Utopia


Dernière édition par Florian Fleshter le Lun 8 Jan - 21:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 17 300
Points de Réputation : 14 450
Messages : 157
MessageSujet: Re: Je suis le botteur de cul, et je viens te botter le cul. [Fin.]   Lun 8 Jan - 19:24

Yo ! J'annonce la fin de ma fiche ! Voilà bonne soirée ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 276
MessageSujet: Re: Je suis le botteur de cul, et je viens te botter le cul. [Fin.]   Lun 8 Jan - 21:03

En premier lieu, re-bienvenue à toi !

Parlons de cette présentation maintenant qui, globalement, était agréable à lire. La manière dont Florian acquiert sa phobie est traumatisante au possible, tout comme son cauchemar la nuit où il bat sa phobie. La psychologie du personnage a du sens et reste parfaitement logique selon la situation, t'as parfaitement retrouvé le mental d'ado. C'était cool à lire ! J'ai tout de même quelques petites choses à dire, déjà il y a des petites fautes parsemées un peu partout, principalement des fautes d'étourderies comme disent les profs. C'est à dire qu'avec une relecture plus poussée, tu aurais pu en éliminer la majorité, ce qui est pas mal dommage au final. Après, c'est pas si grave.

Venons en au contenu désormais ! J'aime le fait que tu lies directement ton personnage à celui de Markus, de manière assez logique d'ailleurs. La seule chose qui m'a un peu fait tiquer étant la notoriété du père de ton perso'. Il a quand même l'air vachement connu par des lycéens ce qui m'étonne beaucoup. Surtout si on prend en compte le fait que le père était américain, dans ce cas là il s'est engagé dans l'armée américaine et son action n'aurait jamais atteins des adolescents français. Enfin, au final, je comprend la dynamique que t'as voulu apporter et elle aide beaucoup le personnage, donc c'est rien de grave. La dernière chose qui me dérange un peu est l'araignée à la fin de ton histoire, sachant que ta phobie concerne les fourmis, je comprend pas vraiment ce qu'elle fait là, ni même comment une araignée peut régner sur des fourmis.

Enfin, j'imagine que tout cela sera plus exploré dans le futur, ça reste une fiche qui fait le taf et qui m'a fait passer un bon moment ! Du coup tu es validé en tant que morpheur fourmi, pouvoir que je t'invites à détailler comme il faut dans ta fiche technique, avec 6 100 points de puissance et 3 000 points de réputation pour un classement de numéro 1 078 de la ligue B !  

Amuse toi bien en rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 17 300
Points de Réputation : 14 450
Messages : 157
MessageSujet: Re: Je suis le botteur de cul, et je viens te botter le cul. [Fin.]   Lun 8 Jan - 21:05

Enfaite j'étais en train d'édit vite fait comme un ninja pour virer la femme araignée xD

Edit Drasur : ça a plus de sens maintenant en effet, dommage que le timing était mauvais :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je suis le botteur de cul, et je viens te botter le cul. [Fin.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis le botteur de cul, et je viens te botter le cul. [Fin.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salutations, créaures étranges, je suis Minos et je viens en paix !
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les fiches :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: