Partagez|

Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi]

Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 285
Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi] Dim 13 Jan - 22:26

Après un entraînement terriblement difficile et éprouvant pour apprendre à se servir convenablement d'une lance, entraînement qui fut teinté de sang, de sueur et de larmes étant donné les méthodes pédagogiques disons... assez violents de Magda la maîtresse de Kahina au combat à la lance. Kahina fut envoyé par la dite Magda dans ce royaume afin d'y compléter son entraînement. La lancière lui avait confié qu'elle était incapable de l'aider à mieux maitrier les pouvoirs de la lance, le contrôle de l'ivoire etc. Elle était certes une excellente combattante à la lance, sans nul doute l'une des meilleurs de fightland voire de Dreamland en terme e technique pure mais n'éyanat pas de pouvoir, elle était bien incapable d'enseigner à Kahina la maîtrise pure et technique de ses pouvoirs. Elle pourrait apprendre à Kahina à essayer de faire le meilleur usage possible et de ses pouvoirs et de ses techniques à la lance dans un second temps mais en attendant, apprendre la maîtrise de son pouvoir devenait nécessaire pour la jeune femme italienne d'origine libyenne. Par contre, pourquoi la forêt des rêves ? Alors là... les raisons de Madga pour envoyer Kahina dans ce royaume en particulier étaient floues pour Kahina. Encore elle lui aurait donné les coordonnés d'un maître contrôleur qui pourrait lui enseigner pourquoi pas. Mais là elle lui avait juste dit d'aller à l'arbre des rêves. La raison là dessous était juste que Magda voulait se débarrasser de Kahina, en ayant assez de l’entraîner. Je rappelle qu'elle a été forcée par Buki de le faire. Elle l'avait envoyé das le premier royaume un peu paisible et un tant soit peu pirituel qu'elle connaissait, se disant qu'un peu de méditation, de concentration et de calme pourraient aboutir à quelque chose. Autant vous dire qu'elle avait fait un choix complètement au pif et que bon, c'était pas hyper pro.


C'est ainsi que Kahina se retrouva dans la forêt des rêves, en lisière de l'arbre des rêves. Elle savait pas trop quoi faire en arrivant là. Elle portait une tenue assez proche de celle d'une aventurière, pantalon et veste en cuire par dessus une chemise blanche. En fait ça faisait un peu plus aviateur avec les lunettes de soleil qu'elle avait sur le nez. Les Ray-Buns typique des voltigeurs du royaume céleste. Sur sa joue un tatouage éphémère « not in charge » un peu stylisé punk avec des petites étoiles autour. A sa ceinture était attaché par un petit système de harnais sa lance et à son cou pendait le petit médaillon d'ivoire que Weiss le forgeron d'armacity qui avait réparé Raksha, ou plutôt restauré, lui avait donné. Elle arrivait sur un chemin de forêt qui suivait une longue racine qui se dirigeait tout droit vers l'immense arbre, le plus grand et ancien de tout Dreamland. Il était encore loin, à plus d'un Km mais il semblait déjà plus haut qu'une montagne. Ça sidérera toujours Kahina, cette façon qu'à Dreamland d'aller plus loin que la réalité, que la folie, la vraisemblance.


- Qu'est ce que je suis censé faire ici moi ?


Elle s’interrogeait sur sa présence ici. Drasur lui avait dit qu'il pouvait pas l'aider à apprendre son pouvoir sinon elle serait resté à s’entraîner avec lui. En fait, elle connaissait pas grand monde à Dreamland. Elle n'avait pas vraiment eu de rencontres positives dans ce monde jusque là.


Elle essaya juste de se remémorer ce que lui avait dit Weiss. C'était la personne qui avait été la plus claire avec elle à propos de la lance et de ses pouvoirs. Elle de mit alors en tête de s’asseoir en tailleur sur la racine au bord du chemin, la lance posée sur les genoux en position méditative. Elle resta un long moment comme ça essayer de méditer sur quoi ? Bah elle sait pas trop ! Et évidemment rien ne se passait. Bah ouais Kahina ne fait pas partie de ces génies naturels qui apprennent à maîtriser leurs pouvoirs seuls mais plutôt des gens qui ont besoin d'un maître, d'une personne pour les aiguiller ! Elle essayait juste de faire bouger un peu la lance par sa volonté mais rien ne se passait.


Perdant patience elle se leva un peu énervée et balança la lance comme un javelot qui vint se planter dans un arbre. Elle soupira un moment puis tendit le bras vers la lance qui revint à sa main à son appel. Elle baissa un peu les yeux, déçue, perdue, désappointée.

- Pfffff ! Si le reste était aussi simple que ça ! Sufit d'y penser et ça se passe ! Comment j'fais pour contrôler l'ivoire moi ?! J'en ai aucune foutu idée !


Ouais elles e parle toute seule, cherchez pas !
Voir le profil de l'utilisateur
Orlane
Orlane
Messages : 9
Re: Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi] Ven 18 Jan - 19:08

Tu sais Néhémi, ce n’est pas parce que tu es seule que tu es sans défense. Ta maîtrise à l’arc étant bonne, tes flèches étant perçante… Tu pars avec un minimum. Mais c’est une chose que tu amélioreras avec le temps, je me trompe ? Non, nul ne peut se tromper sur le fait qu’une demoiselle comme toi puisse progresser ! Tes pas ton menés dans tellement de lieux, que tu te retrouves épuisée proche d’une énorme racine. Effectivement tu sais que tu es dans le secteur de l’arbre des rêves, mais t’y approcheras tu un peu plus ? Très bien, ayant décidée de souffler un coup, tu observa les alentours. Fatiguée de marcher, ayant finit tes dernières rations… Tu sais bien qu’il te faut de l’argent de poche pour survivre, malheureusement, tu n’as plus rien. Certains diraient que tu devrais trouver un travail, mais non. La seule et unique chose dont tu désires réellement, c’est de retrouver ton frère. Bien qu’il soit ta seule et unique famille, il t’as laissé seule et est partit voyager. Pour le moment tu n’avais pas entendu parlé de lui, si cela se trouve… Il est mort… Cela serait dans le pire des cas tout ça. Mais… Si jamais il est en prison ? Ce serait plus rassurant que de le trouver mort n’est ce pas ? Dans tes pensées tu t’égares un peu, pour toi, il est le plus puissant, pour toi… C’est le seul qui peut t’aimer. De là tu veux juste confirmer que ton frère t’aime, toi la petite sœur chérie. Hors, est ce qu’il t’aimais vraiment pour t’avoir abandonnée ? Les pensées néfastes traversant ton esprit te disent une chose. Abandonne. Tu ne veux pas lâcher prise ? Bah… Au pire reste là. Penses. Réfléchis ! Si tu veux abandonner, soustrais toi de ta vie avec tes propres mains. Nous savons tous que tu n’en seras pas capable. Avec les quelques minutes de calme qui s’écoulèrent, tu te laissas emporter dans le sommeil en t’allongeant sur la racine, n’ayant plus rien, qui viendrait te voler ? Personne…

Nul ne saurait dire combien de temps tu dormais, qu’une chose vint alors à t’éveiller, une voix que tu percevais, sans la comprendre sur le coup. Mais cette voix sembla se plaindre d’une chose. Il ne te fallut qu’une minutes pour te réveiller et comprendre la situation. Néhémi, une personne allait peut être avoir besoin de toi. Alors qu’attends tu pour te lever ? Cela ne mit que peu de temps, te redressant, t’étirant légèrement, la personne n’étant pas trop loin, ce fut là que tu pris la peine de l’approcher. Comment engager la conversation ? Même là tu ne savais pas ? Sans trop réfléchir et après t’être assez approcher, tu étais derrière elle, cette personne n’était pas sur ses gardes. Si ça se trouvait, elle te prendrait pour une menace si tu ne te dévoilais pas ? Alors avec un peu de courage tu pris la parole.


« Excusez moi, je peux vous aider si vous désirez ? »

Jeune fille, crois tu vraiment qu’une voyageuse écouterait une enfant de ton âge ? Surtout qu’elle sembla plus âgée que toi. Maintenant que cela était fait… Il n’y avait plus qu’à attendre des voir la réaction de cette dernière, mais pour assurer tes chances de baisser la méfiance de cette personne. Ce fut une chose simple que tu fis.

« Je m’appelle Néhémi, je suis natif du royaume de Cristal. »

Un léger sourire, dans le fond tu étais encore fatiguée, mais tu faisais en sorte que cela ne se remarque pas. Pries pour que cette personne ne remarque pas. Petite, tu t’étais tout autant mise dans une situation qui pourrait te mettre dans une mauvaise posture. Parler ainsi à une inconnue, était ce une forme de courage ou de folie ? Dans le pire des cas, tu n’auras juste qu’à te battre pour essayer de fuir !
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 285
Re: Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi] Dim 3 Fév - 20:14

Kahina était en train de pester contre elle-même tout en essayant en vain de réellement utiliser le pouvoir de la lance, pouvoir qu'elle n'avait jamais utilisé pour le moment. Du moins, jamais sans s'en rendre compte. Elle en avait fait usage une ou deux fois sous l'influence de la colère. C'était le cas de sa rencontre avec Diavolo mayor par exemple. Mais elle ne le savait même pas en fait, elle avait juste été en colère contre lui et avait voulu le frapper le plus fort possible avec la lance. Or, elle l'avait, sans le vouloir imprimé sa volonté dans les mouvements de la lance qui avait bougé selon son contrôle. Non seulement le contrôle qu'elle exerçait en manipulant l'arme mais aussi son contrôle mental sur l'ivoire de la lame. Mais en fait, elle était incapable de retrouver cette sensation. Pour elle, lui dire « contrôle l'ivoire ! » ça revient à dire à un poisson « respire ! » Même si ce poisson obtenait subitement des poumons, il serait incapable de respirer instinctivement. Il ne l'a jamais fait, il n'en a pas l'habitude.

Mais c'est alors qu'une créature débarqua dans le dos de Kahina, la faisant sursauter d'un coup tout en se retournant, lance à la main, position défensive adoptée. Elle baissa vite sa garde, voyant que la créature n'avait pas l'air offensive du tout et ses propos allant dans le même sens. Elle baissait sa garde mais restait méfiante. Après plusieurs très longues nuit d’entraînement à Fightland, elle avait la violence dans les veines sur le coup et préférait se méfier à l’excès. Elle scannait la créature de la tête aux pieds comme pour essayer de voir le moindre détail suspect. Rien ! Elle était jute complètement normale et arborait une aptitude corporelle pour le moins pacifique. Sa voix était douce et pas du tout menaçante. Mais il n'empêche que voilà, lui proposer de l'aider, comme ça, venant de nulle part ? Ça perturbait un peu Kahina qui ne pouvait s'empêcher de se méfier. Elle lui répondit un peu sèchement.

- Bonjour... Je pense pas que vous pouvez m'aider nan.

La créature se présenta, donnant son nom et son origine. Kahina ne lui avait rien demandé mais bon. Peut-être qu'elle veut juste faire la causette cette créature ? On sait jamais trop, elles ont tellement toujours des comportement étranges et parfois dénués de logique ces créatures. Elle venait d'un royaume don Kahina n'avait même jamais entendu parler. Par politesse, elle se présenta également.

- Kahina. Je suis voyageuse.

C'était assez évident mais elle trouva utile de préciser. Elle continuait de regarder la créature avec un peu de méfiance avant de pousser un long soupire, comme si elle renonçait à cette posture de méfiance qui ne lui allait, tout compte fait, pas si bien que ça. Elle commença à expliquer à la créature ce qui l'embêtait. Au moins histoire d'extérioriser tout ça. Elle pouvait pas y faire grand chose a priori la Néhémi mais bon, ça soulagerait peut-être Kahina de tout lui expliquer.

- en fait... Je viens ici pour m’entraîner. Mon maître m'a dit que je trouverais des gens compétents ici pour m’entraîner au contrôle de mon pouvoir. Mais personne ! Et je suis incapable de faire quoi que ce soit ! Je comprends pas du tout comment ça marche ! Normalement, tant que je tiens cette lance, je suis censé être capable de contrôler l'ivoire... Mais là, absolument rien ! Je sais même pas ce que je dois penser, ce que je dois faire pou essayer de faire fonctionner mon pouvoir. Je sais même pas comment ça s'active alors comment ça se contrôle ?!

Elle baissait les bras, plantant la lance au sol avant de s'asseoir d'un air défaitiste sur la grosse racine qui menait vers l'immense arbre des rêves qui dominait tout le paysage, s'élevant vers les cieux. Elle regardait vers le sol d'un air boudeuse, la tête posée sur mains, accoudée sur ses cuisses. Elle avait juste besoin d'exprimer sa frustration à quelqu'un visiblement.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Orlane
Orlane
Messages : 9
Re: Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi] Jeu 7 Fév - 12:59

Tu sais Néhémi, t’as beau être une jeune fille innocente, c’est pas pour autant que tu ne feras pas peur. Devant toi, la personne sursauta en se tournant. Très malin ça… Tu te retrouve avec une personne sur la défensive, bien sûr que tu flippes un peu toi aussi ! ELLE A UNE PUTAIN DE LANCE ! La légère peur t’ayant envahie est logique, mais que t’es un peu niaise des fois, comment que tu as fait pour survivre jusqu’ici ? Sûrement de la chance. Bah le fait de t’être présentée avait baissé la méfiance de la voyageuse face à toi. Celle-ci déclarant que tu ne pourrais pas l’aider. C’est une pensée très optimiste non ? Pas du tout en fait.

Du coup tu penses à essayer de la convaincre, tu sais t’y prendre ma grande ? Pas vraiment car tu réfléchis encore à comment faire comprendre que t’es pas une personne agressive. Apparemment ça semble fonctionner, t’es loin d’être menaçante à ses yeux. Un coup de lance et c’était finis de toi en vrai… A l’avenir sois prudente ! Par chance elle n’attaqua pas et se présenta, Kahina, une voyageuse. Mais que faisait-elle ici ? Bah pas besoin de demander vu qu’elle sembla tout de même déballer son sac, avait-elle besoin de parler ? Apparemment. Mais c’est dans ses paroles que tu comprenais le soucis, normal… Elle le dit d’elle même ! Et tu sais quoi ? Pour une fois Néhémi, tu pourrais être utile ! Enfin quelqu’un que tu pourrais aider sans avoir à te battre ou faire des choses stupides. Par contre… La voyageuse sembla partir défaitiste, se reposant donc sur la racine. C’est là Néhémi que tu pris une décision.


« Personnellement, je pense qu’il faut en soi ressentir l’élément que l’on veut contrôler et y imaginer ce que l’on veut en faire. Par exemple, imaginer faire une flèche. » 

Là Néhémi, je ne sais pas si c’est une sottise ou une bonne explication, mais pour exemple tu créas une flèche en cristal, bon certes tu es douée pour faire des flèches, mais n’en fait pas trop. Le regard que tu avais était tout du long resté sur la voyageuse. Et la flèche créée tu la posa au sol, faire ça c’était sympas non ? Mais est ce que cela irait pour la voyageuse comme explication ? Peut être pas. Mais tu ajoutas tout de même une chose.

« Imaginer d’être l’élément que l’on contrôle… Pour vous ça devrait être utile d’essayer. Enfin je suppose... »

Tu lui montras un léger sourire, bien que tu voulais l’aider, tu t’installas à ton tour sur la racine, pas trop proche de la voyageuse, peut être qu’elle restait encore un peu méfiante. Et puis… Tu ne voulais pas rester seule non plus.
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 285
Re: Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi] Lun 25 Fév - 14:53

En fait, la créature se révéla très vite être une personne ressource. Fallait s'y attendre. Ici bas, n'importe qui peut avoir un pouvoir. La créature se permit d'expliquer selon elle comment ça fonctionnait d'être une contrôleuse. Kahina observa Nehemi un peu dubitative. Elle savait pas trop comment prendre son explication. Essayer de ressentir, d'être la matière qu'elle doit contrôler. La créature fit alors une démonstration en faisant apparaître, non, elle n'invoquait pas. Plutôt elle créa une flèche faite de cristal. C'était assez beau à voir. Le trait brillait d'un éclat magnifique sous les rayons du soleil. Kahina se permit alors une intervention.

- C'est beau ! Tu peux faire beaucoup de choses comme ça ?

Elle était assez émerveillée par ce qu'il faut dire que c'est un beau pouvoir que la créature avait. Mais elle baissa un peu la tête, se replongeant dans son objectif, essayer d'apprendre à contrôler. Elle fit ensuite une seconde remarque à Nehemi, plus critique cette fois-ci.

- Le problème c'est que moi, je suis pas capable de créer de l'ivoire comme toi tu le fais avec le cristal. Mais... Je peux essayer quand même.

La jeune femme se concentra un instant. Elle était toujours assise sur cette racine. La lance était posée sur ses cuisses, ses mains posées à plat dessus sentant le contact de l'ivoire de la lance. Elle ferma alors les yeux et commença à respirer doucement. Elle devait essayer de ressentir la lance, comme si elle était elle pour la faire bouger comme si c'était un de ses membres. Elle laissait ses mains parcourir le manche de la lame pour mieux la sentir. (hmmmm délicieusement dégueu cette phrase si on a l'esprit tordu ! ^^) Elle respirait profondément et tenta d'imaginer que la lance se soulevait. Elle tentait d'imaginer qu'à chaque respiration, la lance se levait comme si elle commandait à son bras de se lever. Et c'est alors qu'elle sentit que l'ivoire répondait à sa commande. Elle ouvrit les yeux pour découvrir que la lance flottait à quelques centimètres au dessus de ses genoux alors que ses mains étaient posées dessus. Ça contredisait complètement les lois de la physique. Elle écarquilla les yeux, partagée entre la surprise et la joie, la joie d'être enfin arrivée à quelque chose. Elle se tourna vers Nehemi avec un grand sourire enfantin alors que, perdant sa concentration, la lance retomba doucement sur ses cuisses.

- C'est dingue ! T'as... t'as vu ce que je viens de faire ! J'y suis arrivé ! C'est comme si... C'est comme si je contrôlais un de mes doigts. Bon, c'est plus compliqué par ce que c'est nouveau pour moi mais... En fait, c'est simple ! T'as d'autres trucs à me conseiller ?!

La voyageuse était toute excitée. Bon, elle n'en était qu'au béa-bas... arriver à faire un peu léviter sa lance, tout ça n'a rien mais alors vraiment rien de bien fou mais bon, pour elle, c'était énorme. Elle avait une vrai impression d'accomplissement sur le coup. Cet entraînement n'était pas du tout aussi dur, aussi compliqué que celui avec Magda durant lequel elle avait vraiment souffert sa mère. Et puis surtout, cette créature, Nehemi, elle avait vraiment l'air très douce et gentille. En sentait en tout cas que la méfiance de Kahina s'était complètement évanouie.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Orlane
Orlane
Messages : 9
Re: Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi] Lun 25 Fév - 17:23

Modeler le cristal n’était pas trop compliqué pour toi ma petite Néhémi, mais tu avais prit l’habitude de faire des flèches pour te défendre. Alors que la voyageuse sembla impressionnée par ta capacité et voulait savoir si tu pouvais faire plus, dans ta tête cela fut réconfortant. Mais pour quelle raison ? Cela même toi tu ne pouvais savoir. Enfin, c’était bien beau, dans la bonté d’âme que tu possèdes, tu te mis à modeler une petite statuette. En vérité cela ressemblait à un petit oiseau de cristal, inanimé bien entendu. Ce petit oiseau de cristal pouvait amplement servir de décoration non ? Oui. C’est ainsi que tu vint à le montrer à la voyageuse, lui en faisant même cadeau.

« Prenez le, c’est un cadeau. »

Ton léger sourire rassurant n’attendait rien en retour. Alors que la voyageuse se concentra, tu l’observas, surtout la lance que tu vit petit à petit léviter. La voyageuse sembla apprendre rapidement ! C’était rassurant de voir que tes conseils n’étaient pas inutiles. Néhémi… Tu avais un doux sourire et tu étais tout aussi contente qu’elle de la voir réussir ! C’était super tout ça, vraiment ! Tellement super qu’elle sembla vouloir de tes conseils, pour une fois que tu te sentais utile ma petite. C’est alors là que tu repris la parole, cela afin de lui prodiguer un premier conseil qui pour toi pouvait sembler si naturel.

« Comme dit, c’est une partie de vous. Je pense que… Pour vous, partez du sens où vous ne faites qu’un. Faites battre entre autre votre coeur en elle. »

Est ce que cela marcherait, c’était à voir, et la petite que tu es voulais le voir. Allait-elle réussir grâce à tes conseils ? Ou essuiera t’elle un nouvel échec ? Quoi qu’il pouvait en être, tu reprit la peine de lui dire une chose.

« Ne jamais laisser tomber, c’est en tombant qu’on se relève après tout ! »

Cette vision, tu lui disait ça comme si tu étais tomber plusieurs fois, et c’était le cas. Dans ton cas tu avais eut des mains tendu, mais elle ? Tu n’en savais rien, c’était pour cette raison que cette phrase te semblas amère à tes yeux, mais d’un autre coté pour elle, cela devait être une phrase à garder en tête. Tu sais Néhémi, tu m’impressionne, la voyageuse aurait put t’attaquer, mais toi, tu es là à l’aider… On pourrait te dire un peu folle, mais ton coeur étant grand, tu sais tout de même faire attention. Ton regard était sur la voyageuse, attendant qu’une seule et unique chose. Qu’elle y arrive !
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 285
Re: Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi] Mer 27 Fév - 0:05

La voyageuse était presque en pleine jubilation. En fait, sur le coup, contrairement à son apprentissage du combat, ça la motivait, passé le premier cap de difficulté, la réussite semblait très galvanisante pour Kahina. Elle tenta de répéter le geste, plus longuement. Elle maintenait la lance collé à sa main comme si cette dernière était un aimant pour l'arme royale. Puis, elle tenta de faire glisser la lame le long de sa main sans qu'elle ne la touche de son autre main pour la déplacer. Elle allait doucement, à tâtons. Elle essayait de ressentir l'ivoire de la lance comme elle peut sentir son propre corps, écoutant les conseils de Nehemi. Elle lui disait qu'elle devait sentir comme les pulsations de l'ivoire. Kahina la regarda un peu curieuse quand elle lui dit cela. L'est une matière morte l'ivoire, ça a pas de pulsation ! Qu'elle dise ça à un contrôleur du feu je veux bien mais à une contrôleuse de l'ivoire, c'est plus difficile à comprendre. A moins que tout ça ne soit qu'une image, une façon de parler. Une façon de dire qu'elle devait sentir son pouvoir en l'ivoire et imaginer ce dernier battant en rythme avec son cœur.

Elle accueillit l'idée et ferma à nouveau les yeux après avoir retiré son petit pendentif d'ivoire que lui avait offert Weiss. Elle maintenait la lance d'une main tandis qu'elle tenait la petite pièce d'ivoire qui avait été enchantée pour dégager un léger halo de fraîcheur. C'est con à dire mais sentir le contact de l'ivoire très froid et non tiède de ce pendentif, contrairement à celui de la lance, ça l'aidait à mieux sentir la chose. Surtout que le froid émis n'était spa régulier. Ça faisait comme de petites pulsations de froid. Mais, étrangement, malgré le fait que le pendentif soit plus petit que la lance, ça semblait plus difficile pour Kahina de le déplacer. C'est comme si l'ivoire de ce collier était étranger alors que celui de la lame semblait à kahina plus familier. Elle ne savait pas comment expliquer cette sensation, ces deux ivoires semblaient juste... différents. Un peu comme un bois de chêne et un bois de sapin ou de noisetier peuvent sembler très différents pour un ébéniste. Elle inspirait et expirait lentement. Elle essayait de se concentrer sur al fréquence de l'ivoir dans sa paume. Elle avait l'impression qu'elle l'avait, qu'elle tenait un truc ! Elle pensa alors à un mouvement ascendant, comme pour lever un bras mais centré sur ce petit morceau d'ivoire. Et c'est alors qu'elle commença à ne plus sentir la sensation de froit dans sa paume. Elle ouvrit légèrement les yeux, doucement pour garder sa concentration. Elle découvrit alors le collier qui était mainteni en l'air. La chaine pendait alors que la petite pièce d'ivoire portait le tout. Kahina tenta de lui ordonner de s'élever un peu plus, ça fonctionnait. Elle tenta alors de lui ordonner de se déplacer sur le côté, ça semblait plus compliqué. Par réflexe, elle fit un geste de sa main libre comme pour ordonner le mouvement au morceau d'ivoire et ce dernier répondit alors à la commande de la reine d'Elephantine. Elle se rendit alors compte qu'elle avait plus de contrôle sur cette matière si elle accompagnait sa volonté d'un geste. Elle commença alors à effectuer des petits gestes de la main, de plus en plus rapides et le bijou imitait les mouvements. C'était grisant comme sensation ! Elle avait cette impression de contrôler sur quelque chose, cette sensation d'être comme une magicienne ! C'était... Magique ! Il n'y a pas d'autre mot.

La jeune femme regarda alors Nehemi avec un grand sourire alors que cette dernière lui tendait sa petite sculpture en forme d'oiseau qu'elle venait de créer sous ses yeux en lui disant qu'elle la lui donnait. Kahina se sentit gênée. Elle avait un peu cette impression que Nehemi lui donnait sans qu'elle ne soit capable de faire quelque chose en retour.

- C'est... c'est magnifique ! C'est trop gentil il ne faut pas ! Surtout que... Tue ne me connais même pas et tu m'aide déjà beaucoup ! Tu m'aide à comprendre mon pouvoir et m’entraîner et en plus t me fais ce cadeau ! Je ne sais pas comment te remercier, te renvoyer l'ascenseur ! Ça paraît pas grand chose mais... Tes quelques conseils m'ont énormément aidé ! Je savais pas par quoi commencer mais là... j'ai des points d'accroche grâce à toi ! Comment je peux t'aider en retour ? Si je peux faire quelque chose pour toi, dis-le moi ! Ça me ferait plaisir, vraiment !

La voyageuse s'approchait de la créature et lui prenait la main et la serrait en signe d'amitié ou comme pour passer un pacte, comme si ce qu'elle disait à propos de l'aider, c'était une promesse qu'elle tiendrait au péril de sa vie.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Orlane
Orlane
Messages : 9
Re: Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi] Mer 27 Fév - 13:19

Tu sais Néhémi, ton visage possédant se sourire léger et radieux, tu es un ange parmi les créatures. C’est ce que beaucoup penseraient je suppose. Enfin, observant la voyageuse, tu remarques qu’elle s’en sort très bien et c’est grâce à tes conseils. Mais est ce qu’elle t’oublieras ? C’est moins sûr, bah sur le coup tu l’auras marquée. C’était une bonne action en plus que t’avais fait. De ce fait tu te sentais plutôt bien, dans l’histoire tu avais l’impression d’être un professeur. Voir sa seule élève réussir, si l’on peut dire ça. Te rendait heureuse tout simplement, ton regard posé sur les efforts de la voyageuse qui elle sembla être aux anges aussi. Alors que tu pensais qu’elle ne prendrais que le cadeau, tu te vis les mains prises par les siennes, une chose qui vint à te surprendre, ce n’était pas souvent que cela pouvait arriver tu me diras, l’écoutant jusqu’au bout, au fond de toi… Tu savais que tu ne pouvais pas rester plus longtemps, tu avais quelque chose à régler, une mission personnel ! Fermant les yeux mais gardant ton sourire tu lui répondis d’un air doux.

« Navrée, mais je dois filer. Pour moi vous aidez était un plaisir. Garder mes conseils en tête, cela me suffit amplement. »

Un dernier sourire en retirant lentement tes mains, tu t’inclina légèrement pour la saluer et reprit alors le pas. Sur le chemin, tu avais une dernière chose à dire, oui, tu tenais tout de même à le dire.

« On se reverra ! »

Tu aurais put rester plus longtemps, mais ta recherche ne pouvait pas se permettre plus de pauses que cela. Saluant la voyageuse de la main, peu à peu tu t’éloignas, jusqu’à sûrement sortir de son champ de vision. Est ce qu’elle retiendra ce que tu lui as conseillée ? Il vaudrait mieux pour elle. Après tout, le monde pouvait être dangereux.
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 285
Re: Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi] Lun 4 Mar - 17:47

La créature venue du royaume de cristal était d'une gentillesse infinie et répondit à Kahina que l'aider sans rien chercher en retour lui suffisait. Kahina n'aimait pas ça par ce qu'elle se sentait redevable. Non pas que le fait d'avoir une dette la dérangeait, c'est plutôt qu'elle n'aimait pas ne pas rendre la pareille aux personnes qui l'entourent. Elle n'aimait pas se dire que des gens avaient fait des efforts pour l'aider mais qu'elle était incapable de faire ça. Mais en retour, elle était incapable de concevoir que quelqu'un puisse ressentir ça aussi. Quand elle donne, elle refuse systématiquement les retours de sympathie. Mais Nehemi finit par dire à Kahina qu'elles se reverraient après lui avoir annoncé son départ. Un peu déçu, Kahina observa la créature qui s'était levée d'un coup et était venu la saluer. Kahina la prit dans ses bras en la remerciant encore.

- Merci je n'oublierai jamais ce que tu viens de faire pour moi ! On se reverra et si je peux t'aider à ce moment là... Je le ferai !

Elle la salua ensuite de grands gestes de bras alors qu'elle s'éloignait avant de s'asseoir de nouveau sur la racine en poussant un soupire, observant la silhouette de la créature contrôleuse du cristal s'éloigner. La voir, ça lui rappelait soudain ce jeune invocateur avec lequel elle s'était entraîné à Fightland. Elles e rendait compte qu'au final Dreamland était comme le monde réel, fait de rencontres qui sont parfois positives et parfois négatives. Elle avait un peu la mauvaise impression que Dreamland n'était fait que de mauvaises rencontres ou de rencontres assez peu marquantes mais en y repensant, c'était faux. Elle pensa également à Weiss le forgeron qui avait entretenu sa lance. Elle resta un petit moment comme ça à rêvasser, observant le paysage printanier de la forêt entourant l'arbre des rêves et parfois la sculpture en forme d'oiseaux que lui avait fait Nehemi. Puis elle se réveilla d'un coup de ses rêveries, se parlant à elle-même comme pour se motiver, se donner de l'entrain.

- Allez ! Finit de traîner ! Tu dois t’entraîner Kahina !

La jeune femme italienne sauta de la racine et empoignant la lance. Elle réfléchit un instant, quel exercice de contrôle serait intéressant ? Elle trouva une idée. Elle tendit son bras droit et tenta de poser la lance à plat sur son avant-bras. Elle ferma les yeux et tenta de visualiser la lance, de la ressentir, puis elle lâcha la lance de sa main gauche. Son objectif était de faire en sorte que la lance tienne parfaitement en équilibre sur son avant bras en la contrôlant, et ce même si elle n'avait pas cherché à trouver le centre de gravité de l'arme. La lame resta en équilibre quelques secondes avant de tomber. Elle re-tenta l'expérience plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle arrive à la maintenir en équilibre pendant près de 5 minutes, à vu de nez. Puis elle tenta de faire ça, tout en se tenant en mouvement. En effet, le mouvement de ses pas venaient perturber l'équilibre de la lame, rendant son contrôle plus difficile. Encore une fois, cela échoua un peu jusqu'à ce que, à la fin de la nuit, elle parvienne à maintenir la lance dans un équilibre parfait sur son bras, même en sautant sur place, le tout pendant plusieurs minutes.

Elle se réveilla après avoir finit sa nuit exténuée par cet entraînement qui, bien que physique, était épuisant mentalement. Elle regretta un instant de ne pas avoir la petit sculpture de Nehemi avec elle dans le monde réel, elle lui aurait trouvé la place idéale sur une étagère au dessus de laquelle trônait tout un tas de souvenirs, essentiellement des phot. Une photo de son père avec elle quand elle était encore toute petite, un portrait avec elle, ses frères et sa mère, une photo d'elle avec des amies et quelques babioles, ou d'elle avec deux collègues ainsi que tout un tas d'objets sans valeur mais chargés de souvenirs. Elle se disait qu'elle aimerait bien pouvoir ajouter tout ce qu'elle croisait à Dreamland à ça... Après tout, depuis plusieurs mois, Dreamland faisait partie de sa vie, pour le meilleur et pour le pire.

Elle passa vite à autre chose en pensant à sa journée dans le monde réel. Aujourd'hui, elle avait rendez-vous avec Baptisti, vous savez, le photographe qui était venu la voir, soit-disant intéressé pour faire des images d'elle, son physique et son allure lui plaisant, convenant à des idées de clichés qu'il avait. Elle avait réfléchi à sa proposition quelques semaines plus tard et avait décidé de le rappeler. Aujourd'hui, ils devaient se voir pour parler de ses projets. Ils se retrouvèrent.pour une sorte de brunch pendant lequel il lui expliqua sa démarche, ce qu'il comptait faire ainsi que quelques photos de son book. Il semblait honnête et assez poli. En fait du peu qu'elle l'avait vu, ce type semblait assez sympathique à Kahina. Un peu coincé mais bon, elle se montrait méfiante alors comment lui en vouloir dans le fond. Il lui proposa de venir visiter son studio, ce qu'elle refusa, lui expliquant qu'elle préférait garder le temps de réfléchir encore à tout ça. Elle prétexta qu'elle devait prendre son service assez tôt aujourd'hui et n'avait pas le temps, ce qui était vrai dans l'absolu. Après... bon, une journée de travail standard faite de coups de feux, de clients sympa, d'habitués et de relous, de dragueurs et de copines jalouses, de râleurs et de gens pressés ou au contraire de clients faisant traîner la fermeture.

S'en suivit cependant une nouvelle nuit d’entraînement, beaucoup moins banale que sa journée. Moins banale dans le sens où c'était en réalité la première fois qu'elle s’entraînait réellement à la maîtrise de son pouvoir. Avant de s'endormir, elle avait pensé à son entraînement de la veille et se retrouva donc pile au même endroit, juste à côté de la longue racine menant à l'arbre des rêves. Elle se mit alors à répéter ses gestes de la veille, comme des gammes qu'elle révisait. Cette nuit, personne n'apparut pour l'interrompre ou bien l'aider. Elle tenta alors de faire quelque chose demande encore plus de contrôle. Elle tentait de faire tenir en équilibre la lance sur le bout de son doigt. Ça se révélait compliqué car le centre de gravité est plus difficile à trouver comme ça et malgré ses tentatives de contrôler l'ivoire pour empêcher la lance de tomber de sa main, elle n'y parvenait pas. Ça devait être encore trop compliqué pour elle. Elle tenta alors plutôt de s'exercer sur le mouvement. Elle s'asseyait ne tailleur avec la lance posée sur ses genoux. Elle essayait alors de faire bouger de petit croc d'ivoire qu’elle avait retiré de la chaîne qui le maintenait autour de son cou. Elle essayait de lui faire maintenir des trajectoires précises, d'abord en ligne droite, puis en courbe, le faire tourner en rond ou prendre des demi-tours soudains. La vitesse avec laquelle elle le manipulait était assez faible pour le moment, elle aurait été bien incapable de le projeter à la vitesse d'une balle pour frapper un ennemi par exemple.

L’entraînement se répéta donc au même point, au même endroit durant plusieurs nuits. Elle essayait tout d'abord d'augmenter sa capacité de contrôle sur l'ivoire en s'habituant à concentrer son attention sur ce geste, ce mouvement, sur cette commande mentale qui lui permettait d'utiliser son pouvoir. L'objectif était, comme pour la maîtrise de la lance avec Magda, de faire en sorte qu'elle puisse agir et réagir instinctivement et qu'elle n'ai plus besoin de se concentrer pour faire usage de son pouvoir. Elle commença ensuite à essayer de s’entraîner sur la force qu'elle pouvait appliquer dans son contrôle de l'ivoire, s’entraînant à projeter le croc d'ivoire contre des arbres, aussi vite que possible. Son objectif était de voir quel était l'étendue des dégâts qu'elle pouvait produire avec une projection. Pas grand chose de fou fou à vrai dire. Elle parvenait tout juste à égratigner un tronc, enfonçant son écorce avec une projection. Elle tenta alors de maintenir le fragment d'ivoire contre le même tronc n tentant de le pousser au travers du tronc, juste par la force de sa volonté. En gros elle essayait de lui faire percer le tronc, le tout sans aucun élan. Ce n'était pas bien plus glorieux qu'avec de l'élan et c'était épuisant, mais au moins, ça se révélait efficace, son contrôle sur l'ivoire devenait de plus en plus précis, de plus en plus naturel. Les trajectoires qu'elle donnait au fragment d'ivoire étaient à présent précises, droites et non plus hésitantes et chancelantes comme quelques nuits auparavant.

Tout ce processus d’entraînement n'était pas vraiment plaisant. C'était difficile et rébarbatif. Elle tentait parfois de faire des pauses en faisant le tour de la forêt alentour ou en continuant de s’entraîner, mais de façon plus ludique, en tentant de se focaliser sur la précision en tentant d'envoyer l'ivoire dans une cible. Vous savez, comme ces étudiants au PACES qui pour se reposer de leurs révisions de chimie décident de réviser les math par ce que franchement, les math c'est quand même trop simple laul !

Tout ça pour dire qu'au fil du temps passés à l'orée de l'arbre géant qui domine largement le paysage alentours, ne croisant qu'assez rarement des gens s'intéressant à elle, sa maîtrise de son pouvoir progressait. Elle continua ses expérimentation cette fois en tentant de combiner le contrôle de l'ivoire et ce qu'elle avait appris auprès de Magda en terme de maîtrise des arts martiaux à l'état pure. Elle s'exerça tout d'abord à essayer d'imprimer sa volonté dans les coups de lance qu'elle envoyait pour que le contrôle de l'ivoire s’additionne à la force de sa frappe afin de la rendre le plus destructrice possible. Et il se révélait que ce n'était pas forcément si simple que ça. Ça demandait une sorte de timing assez serré et une coordination entre le corps et l'esprit plutôt grande. En effet, si le contrôle de la lance déviait un peu du mouvement entreprit, le contrôle de l'ivoire et la frappe se gênaient. Si elle contrôlait la lance trop tôt, ça perdait en efficacité, trop tard, ça perdait toute précision voire ça ne marchait juste pas. Elle devait donc s’entraîner, trouver le timing, trouver le tempo idéal pour qu'une fois en combat, elle ne se plante pas. C'était une question de vie ou de mort. Les arbres du coin devinrent alors assez vite les victimes de ses attaques. Elle avait besoin de frapper une cible pour comparer la puissance de ses attaques, pour voir quel tempo était le meilleur, à quel moment la lame de la lance s'enfonçait le mieux dans la chaire des arbres. Autant vous dire qu'elle a fait un véritable petit massacre arboricole avant de trouver le bon tempo, et ce autant en terme de tempo frappe que de projection de la lance. A ses moments perdues alors qu'elle se reposait un peu de ses efforts, ou même dans le monde réel, elle réfléchissait un peu à ce qu'elle pouvait faire de son pouvoir. Un tas d'idées un peu folles lui venaient en tête. Elle se demandait si certaines de ces idées étaient vraiment applicables. Elle se disait par exemple qu'elle était capable par exemple de se servir de sa lance comme d'une sorte de balais volant, comme une sorcière. Elle se sentait pas capable de faire ce genre de choses pour le moment mais... pourquoi pas ?! Elle pensait également à des façons d'essayer de faire travailler en harmonie son entraînement au combat à la lance, le contrôle de la lance et sa capacité de retour vers elle. Tout ça avait quelque chose d'incroyablement stimulant en fait.

Mais ça, c'était avant le drame !

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 285
Re: Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi] Lun 4 Mar - 19:43

Le drame ? On parle de drame, de drama ? Enfin un peu de rebondissement retentissant dans ce RP plein de mièvrerie entre une pauvre voyageuse qui apprend et une geeeeeentille créature qui l'aide ! Par ce que oui, tout ne pouvait pas se passer que bien. Elle passa près de deux semaines et demi à s’entraîner sans relâche en bordure de l'arbre des rêves. Deux semaines et demi pendant laquelle, dans le monde réel, elle tenta de faire un premier essaie de photographie avec Baptisti mais ça c'est une autre histoire que nous verrons plus tard. Nan le vrai drame est plutôt dans le massacre écologique que Kahina avait perpétré ! En effet au cours de son entraînement, elle s'était lâché sur les arbres du coin et avait littéralement dépeuplé tout un bosquet de ses arbres à force de les molester de violents coups de lance d'ivoire. Ses coups répétés avaient eu raison de la vie de nombreux arbres, les blessant au point de les rendre mortellement malades ou les brisant parfois en deux au terme de son entraînement, quand elle prit conscience du tempo d'attaque qu'il fallait avoir.

Et autant vois dire que le terrorisme écologique, c'est pas quelque chose qui est vraiment apprécié dans le coin ! Oooooh que non ! Il est déjà surprenant que pendant une semaine elle ai pu maltraiter ces bosquets aussi facilement sans se faire emmerder mais là, peu de temps après son départ en fin de nuit, une créature locale constata le massacre. Elle n'était pas passé par là depuis un moment et découvrit avec une horreur inqualifiable les arbres mutilés. Il conclut assez vite que c'était l’œuvre d'un de ces enfoirés d'irresponsables de voyageurs et retourna au village au pied de l'arbre, près duquel Kahina n'avait jamais jugé utile de s'approcher, trop prise par son entraînement et sa volonté de devenir plus forte et vite. Par conséquent, elle fut fortement surprise quand, à son retour la nuit suivante, elle fut accueillie par une brochette de créatures qui commença à l'incendier d'insultes. Elle commença tout juste son entraînement qu'elles furent une douzaine à lui tomber sur le râble. Les créatures apparurent dans son dos et commencèrent à l'insulter.

- Alors c'est toi la saloperie qui ravage notre forêt !
- Ouais pétasse ! Casse-toi de nos bois !
- Fous la paix à nos arbres !
- Quoi ?
- t'as bien entendu ! Fous le camp on veut pas de toi ici !
- Je... Je n'ai rien fais de mal je m'entraine juste à...
- Et ça... C'est quoi ?! Tu te rends compte que tu détruis la nature ? Vous les voyageurs vous êtes tous les mêmes !
- Je pensais que...
- que ça poussait tout seul ? Mais t'es débile ou quoi ?! C'est la forêt de l'arbre des rêves ! Chaque arbre ici est connecté aux racines de l'arbre des rêves ! Quand tu blesse un arbre, c'est l'arbre des rêves, notre refuge, l'arbre le plus vieux de tout Dreamland que tu attaque !
- je suis désolé je ne savais pas.
- Ouais c'est facile de dire ça une fois que le mal est fait hein !
- Qu'est ce que je peux faire pour me racheter ?
- Qu'est ce qu'elle peut faire pour se racheter les gars à votre avis ?
- Bah je sais pas... On pourrait commencer par lui péter la gueule histoire de lui apprendre ?!
- Ouais histoire qu'elle comprenne ce que ça fait de s'en prendre à notre forêt.
- Je...


Kahina n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit qu'elle se prit une pierre en pleine tronche. Surprise, elle tomba au sol, un peu sonnée, le front écorchée. Elle positionna son bras devant elle pour se protéger d'autres projections de pierre. Cela suffit à bloquer les coups destinés à son visage mais aussi à cacher l'arrive d'une des créatures qui lui envoya un coup de pied en plein dans le ventre. Là, tout le conditionnement que Magda avait opéré sur elle, tout l’entraînement qu'elle avait eu durant des nuits et des nuits par Magda ressortit. Prise comme d'un réflexe pavlovien, elle se releva tout en se reculant, saisissant fermement sa lance d'une main avant de s'adresser aux créatures d'une voix ferme tout en essuyant le sang qui coulait légèrement de son front d'un revers de son bras libre. Elle ne comptait plus se laisser faire.

- Je ne vous veux aucun mal ! Je ne savais pas que cette forêt était si importante. Je veux bien vous aider autant que possible mais...
- Mais c'est trop tard ! T'as tué tous ces arbres ! L'arbre des rêves est déjà fragile et chaque connerie de ce genre l'affaiblit ! Alors on va te faire passer l'idée à coup de latte dans ta gueule.
- Ok... vous ne me laissez pas le choix.


Kahina était résolue à ne pas se laisser faire et à renvoyer coup pour coup aux créatures. Elle ne comptait pas les tuer, ce qui lui vaudrait certainement un tirage d'oreille de la part de Magda qui lui dirait que les laisser en vie était débile mais bon, elle faisait avec ses propres idées sur le coup. Les créatures se remirent alors à la bombarder de pierre. Kahina tendit alors sa main tenant la lance, ouvrant sa main alors que la lance adhérait à sa paume. La lance se mit alors à tourner sur elle même dans sa paume formant comme une hélice qui vint protéger Kahina de chaque projection. Voyant que leurs assauts ne touchaient pas, ils commencèrent à la prendre sur chaque flan. Kahina vit cela arriver et envoya la lance comme un boomerang en direction du groupe de la droite qui se figea, voyant venir la lance qui allait littéralement les trancher en deux. Mais la lance commença une marche arrière pour revenir dans la main de Kahina qui s'était mis à courir dans la direction de ce groupe. Elle attrapa sa lance au vol et envoya un coup du manche de sa lance dans la tête d'une créature avant de chaucher le pied d'une autre qui tomba lourdement au sol se cognant le crâne à terre. Le groupe n'était pas fait de combattants. Même pourKahina, c'était du gateau ! Ils étaient désorganisés et faibles. Un coup suffisiat à les vaincre. Kahina était comme galvanisée. Elle le sentait pour la première fois depuis son arrivée à dreamland... La puissance ! Cette sensation de pouvoir se défendre, faire face à une menace, d'avoir des armes avec lesquelles se défendre. Elle était bien consciente de faire face à un groupe de pauvre paysans ne sachant pas se battre... Mais il y a tout juste un mois, avant sa rencontre avec Magda ou Néhémi, jamais elle n'aurait pu ne serait-ce qu'imaginer faire ça. Elle se serait retrouvée comme au théâtre ambulant ou à la tour des arts, à devoir attendre qu'on vienne la sauver.

Le groupe était désorganisé et tous se figeaient en voyant arriver Kahina qui passait d'un adversaire à l'autre. Ils étaient impressionnables et faisaient les erreurs qu'elle aurait fait à leur place il y a de cela quelques nuits. Elle parait les coups avec sa lance, contre-attaquait d'un coup de pied dans les parties puis esquive avant d'effectuer une botte de lance destinée à faire baisser l'attention d'un adversaire avant de prendre du recule alors qu'elle était sur le point d'être encerclée. Elle soufflait un peu fort alors qu'elle s'était déjà débarrassée d'une bonne moitié de la douzaine de créatures. Une créature saisit alors le manche de la lance. Elle regarda alors la créature de la tête aux pieds.

- Si tu t'en juge digne...

Elle lâcha la lance en lui imprimant un mouvement vers le bas juste avant de la lâcher. La lance partit donc en direction du sol et la créature se retrouva à être courbée, emportée par le mouvement de la lame qu'elle tenait. Mais Kahina n'en finit pas là. Elle plaça sa main au dessus de la tête de la créature pliée en deux et rappela alors la lance vers sa main. La lance guida alors la main de la créature jusqu'à son propre menton, la créature se retrouvant, sous le coup du mouvement de la lance, à se donner un violent uppercut, se sonnant lui-même, lâchant la lame que Kahina rattrapa au vol. Elle assomma une autre créature d'un revers du manche de sa lance dans la tempe. Ils n'étaient plu que quatre. Trois d'entre elles voyant le massacre que s'était, voyant qu'ils s'étaient attaqués à un voyageur un peu trop puissant pour eux commencèrent à fuir. Mais une dernière créature était là à ne pas savoir s'il devait fuir ou non. Il devait se montrer fort. Kahina, voulant le pousser à fuir lui même, mima le début d'un lancé de sa lance tel un javelot vers la créature. Mais son geste fut interrombu, la voyageuse se prenant un coup en plein visage, la faisant tomber à la renverse, perdant son équilibre.

- Je vais t'apprendre à t'en prendre à des pauvres créatures sans défense !
- M... merci monsieur !
- Fuis ! Embarque tes potes ! Je m'occupe de lui apprendre la vie à celle-là.
- Ouch... Mais t'es qui toi ?
- Je suis le type qui t'empêche de martyriser de pauvres créatures !
- Mais je martyrise personne je...
- J'veux pas de tes excuses ! J'vais t'apprendre à t'attaquer aux plus faibles ! Les gens comme toi me dégoutent !


Le voyageur qui venait de débarquer d'on ne sais où s'était visiblement mis en tête de défendre les pauvres créatures de Kahina. De son point de vue, c'était visiblement ça la situation. Ça peut se comprendre, les apparences peuvent être trompeuses. Mais bon, il ne laissait pas à Kahina le temps de s'expliquer et de clarifier la situation. Il commençait directement à foncer vers elle pour la frapper à nouveau.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 285
Re: Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi] Lun 4 Mar - 20:40

Kahina se releva, faisant à présente face à un voyageur de puissance, de niveau, de pouvoir complètement inconnu. Elle tenta un instant de lui expliquer la situation, lui expliquer que ce n'était qu'un malentendu malheureux, que ces créatures l'avaient attaqués et qu'elle n'avait fait que se défendre mais le type semblait aussi con et borné à ne croire que ce qu'il voyait et n'écouter que son propre avis et commença à s'en prendre à Kahina.

- Mais laisse-moi t'expliquer !
- Nan laisse-moi t'expliquer... à coup de tatanne dans ta face !
- Huf !
- je supporte pas les gens comme toi qui profitent de leur supériorité, de leurs rêves pour martyriser les gens !
- Mais j'ai ri... Aaaaaïe !

Le voyageur chargeait Kahina en la rushant de coups de poings qu'elle détournait du mieux qu'elle pouvait avec sa lance mais il frappait assez fort et elle était déjà un peu essoufflée de son combat contre les petites créatures même s'il avait été à sens unique. Il parvint à lui attraper l'avant-bras et elle sentit alors comme une violente piqûre, la poussant à lâcher sa lance avant de se prendre un coup du plat du pied dans le ventre, l'envoyant contre un tronc d'arbre. Elle put alors voir que dans sa main avait poussé comme un dard dans sa paume. A bien y regarder, ce n'était pas un dard mais une sorte de petit pieu de bois. C'était donc un morpheur ? Il pouvait faire pousser des aiguilles de bois sur son corps ?

- On fait moins la maline quand on est face à quelqu'un de sa taille hein ?
- Pfeuh ! T'es comme eux ma parole t'écoute personne que toi ! Même pas tu veux me laisser expliquer la situation !
- La situation est simple... Je casse la gueule des voyageurs comme quoi qui s'amusent à maltraiter les créatures !
- Ok tu me gave toi !

La discussion était juste improbable et impossible avec une telle tête de pioche ! Elle regarda un instant son  avant bras qui était bien écorché. Ça faisait un mal de chien ! Mais elle vit alors que le morpheur avait fait une effroyable connerie ! D'un geste du pied il dégagea la lance vers l'arrière la projetant dans son dos. Kahina tendit alors le bras vers lui en un geste typique de contrôle. Le voyageur prit un regard interrogatif avant de comprendre où allait le regard de Kahina et son geste. Ce n'était pas vers lui mais vers la lance. Il se baissa in extremis pour esquiver la lance qui manqua de se planter dans son dos et de le traverser avant de finir sa course doucement dans la paume de Kahina qui l'accueillit sans difficulté.

- T'es une malade ?! T'es une VK ou quoi ?!
- Je suis surtout gavée que tu m'écoute pas alors je vais t'apprendre le respect et l'écoute à coups de lance dans ta belle petite gueule !
- Que tu crois poufiasse !

Kahina plissa les yeux et fit un premier pas mais le voyageur tendit ses paumes faisant sortir de ces dernières deux pieux de bois qui fusèrent vers Kahina qui écarta les projectile d'un revers de la lance avant de l'envoyer sur la droite du voyageur, se déplaçant sur le flan opposé. Le voyageur tenta d'intercepter Kahina. Il était entre elle et la lance. Alors qu'il allait envoyer un coup à Kahina il s'interrompit puis sembla se concentrer, faisant apparaître comme une carapace d'aiguille sur son dos, venant bloquer le passage de la lance qui se retrouva comme empêtrée au milieu des piques de bois qui couvraient le dos du voyageur qui ressemblait maintenant à un hérisson.

- t'es trop prévisible meuf !

Il envoya un coup de coude à Kahina dont le nez commença alors à saigner. Elle l’essuya d'un revers en grimaçant avant de lui envoyer un fion.

- T'es quoi au juste ? Un hérisson ?
- Et toi ? Un cadavre en sursis ?!
- Nan ça c'est toi !

Kahina tendit à nouveau la main vers le voyageur, appelant à elle la lance qui était coincée dans les piques dorsaux de son adversaire. Le mouvement ne suffisait pas à percer le voyageur mais largement à le déstabiliser et le pousser en direction de Kahina qui le cueillit d'un coup de poing dans le nez. De son autre main elle saisit la nuque de son adversaire pour lui envoyer un coup de genou dans le nez menton tandis que de l'autre main elle saisissait le manche de la lance qui dépassait du dos de son adversaire. Le voyageur se relevant, elle se prit un pique de bois en plein dans le ventre mais ne lâcha pas le manche de Raksha, se souvenant des leçons de Magda ; ne jamais lâcher son arme. Le voyageur en face allait de nouveau envoyer un coup de pique dans le ventre de Kahina qui douillait déjà sévèrement mais de sa main libre, elle fit un geste en direction du petit croc d’ivoire incrusté à une chaîne, ce dernier partit alors à toute vitesse en direction de l'oeil du voyageur, le perçant, interrompant son mouvement  et le poussant à reculer, forçant Kahina à lâcher Raksha pour maintenir sa blessure à l'abdomen. Il jurait en insultant la voyageuse de tous les noms tandis qu'elle restait calme. Tout deux tenait sa blessure. Lui observait Kahina de son œil restant empli d'une rage bouillante tandis que la colère de Kahina était beaucoup plus froide, sourde, cachée.

- Salope je vais te buter ! Cette nuit c'est ta dernière nuit de voyageuse sale pute ! T'emmerdera plus jamais personne !
- Ferme ta gueule ! C'est toi le chieur dans l'histoire ! Apprends à t'occuper de ton cul !

Kahina était sans arme et sans pouvoir. Sa lance était coincée dans le dos de cet abrutis et impossible de l'en dépêtrer. Il commença à projeter des pieux de bois sur la voyageuse qui trouva refuge derrière une grosse souche avant d'essayer de prendre de revers le morpheur, parvenant à arriver sur son côté, elle appela à elle la lance, ce qui poussa le voyageur à perdre l'équilibre avant de tomber sur le flan. Kahina se précipita vers lui pour se saisir de la lance tant qu'il était au sol. Cela fait, il planta ses crocs de bois dans le pied de Kahina, la clouant au sol. Elle voulut porter ses deux mains à son pied et hurler de douleur mais elle savait, elle l'avait vécu, Madga le lui avait montré ! Faire ça, ce serait signer son arrêt de mort ! Elle transforma la douleur en motivation et hurlant de tous ses poumons épuisés par le combat, elle saisit le manche de sa lance et imprima toute sa volonté, toute sa colère dans cette dernière pour arracher son arme de l’empêtrement d'épaisses aiguilles de bois rigide. Les pics se brisèrent sous la force du mouvement de la lance qui brisa les aiguilles sylvestres, libérant l'arme qui tourna un moment dans la main de Kahina alors que le voyageur se relevait et prenait un peu de distance avec elle. Elle était prévisible à distance, ses lancés de javelots étant prévisibles et lents. Au corps à corps c'était autre chose. Il allait de nouveau envoyer une vague d'aiguilles sur elle, la transformant en pelotes d'aiguilles voulant la transformer en caricature de saint sébastien.

Kahina enclencha son mouvement. Elle n'avait maintenant qu'une idée en tête, faire payer ce connard ! Elle voulait lui faire payer ce qu'il venait de lui faire, elle voulait lui faire payer la douleur qu'il lui avait infligé sans raison, par pure connerie, manque d'écoute. Kahina déteste l'injustice et elle allait lui rendre la pareille. Il l'avait agressé sans raison, elle lui rendrait la violence à l'égale. Comme lui disait Magda, c'est tuer ou être tué ! Elle prit sa décision. Il semblait prêt à aller jusqu'au bout ? Elle aussi ! Elle était prête ! Son regard était déformé par une colère sans nom. Elle tendait les muscles de son bras ders l'arrière avant d'effectuer son lancer. Elle projeta sa lance en envoyant dans cette dernière l'ordre de foncer le plus vite possible en ligne droite. Elle imprimma toute sa colère, toute sa douleur dans ce lancer. La lance partit alors à une vitesse qui n'avait absolument rien à voit avec les autres lancers. Une vitesse qui prit de court le voyageur qui interrombit son attaque pour tenter de se défendre. Mais trop tard, la pointe de la lance était déjà en train de s'enfoncer dans son ventre, le projetant en arrière alors que la lame commençait à traverser de part en part son abdomen, le laissant à terre troué de toute la largeur de la lame. Le coup l'avait surpris et tué privé de toute possibilité de riposte.

Kahina rappela la lame maculée de sang à sa main et elle se servit alors de la lance comme d'une canne pour s'aider à marcher jusqu'au voyageur en train d'agoniser, se vidant de son sang. Elle l'observa de haut d'un air de dégoût alors que son visage à lui semblait hanté par la peur, la peur de crever ici, comme ça.

- p... p... Pourquoi … je... Je veux pas c... cccr....
- Il fallait m'écouter !

Sans la moindre compassion, Kahina tourna le dos et laissa là le voyageur à son sort,se vider de son sang. Elle rappela à elle le collier créé par Weiss, le rattachant à son cou avant de se poser en boitant près d'une des énormes racines de l'arbre des rêves. Elle soufflait fort à cause de la douleur dans son pied, son bras et son ventre. Elle tenta de bander tut ça pour ne pas se vider de son sang elle-même. Elle respira un peu comme pour se calmer. Elle regrettait déjà un peu ce qu'elle venait de faire... Mais bon, ce qui était fait été fait. Ce n'était que de la légitime défense non ? Sinon quoi ? Il aurait pu le poursuivre pour le tuer plus tard durant les autres nuits ? Nan elle devait le tuer. Elle n'avait écouté que son instinct, ce que lui avait appris Magda non ? Est ce que c'était bon pour autant ? Elle se le demandait. Elle jeta un regard au ciel bleu alors qu'une brise chargée de l'odeur métallique du sang vint lui chatouiller le visage.

- Je suis prête je crois.


L’entraînement semblait avoir porté ses fruits... maintenant c'était finit ! Elle devait retourner auprès de Buki Mayor pour prendre ses ordres. Elle était enfin prête physiquement et mentalement à entrer dans tout ça, dans tout ce jeu de guerre et de combat. Enfin, c'est ce qu'elle pensait.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi]

Je prends le contrôle [Kahina PV Néhémi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» On ne contrôle pas le destin !
» Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]
» Il était une fois, dans une contrée lointaine... [Endolion]
» Délaisse les grandes routes, prends les sentiers » __ Noah L. Butler [100%]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Seconde Zone :: L'Arbre des Rêves-
Sauter vers: