Partagez|

Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.]

Zéphyr Moreas
Ligue B
Zéphyr Moreas
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 21 700
Points de Réputation : 25 750
Messages : 199
Localisation : Belgique
Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.] Ven 4 Jan - 18:22

Quartier métal.
Arrivé à Muzikland, Zéphyr connaissait pour une fois l’endroit où il mettait les pieds, il était déjà venu auparavant pour les concerts de métal et pour chanter, ou il avait particulièrement bien performé dans un concours parmi les novices et les avancés. Enfin il aurait pu faire mieux et son style de voix n’était pas fait pour le style de métal qu’il écoutait. Avec Bring me the Horizon fallait monter haut et il n’y arrivait pas des masses le bougre. Dans tous les cas on s’égare du sujet, Zéphyr venait d’apparaitre dans le quartier du métal et c’était archi stylé pour notre voyageur habillé d’un hoodie de Bmth, pantalon cargo noir et cheveux coiffés au vent, un vrai beau gosse.

Cela faisait une petite heure qu'il se baladait, passant de rues en rues, se perdant devant tant d’artistes de rues et tous talentueux, s’arrêtant pas mal de fois pour chanter, danser et discuter selon les envies, mais quand soudain, une perturbation apparente à cette harmonie musicale qui régnait dans la ruelle ou il se situait.


- Hey reviens ici Manuele attends !

Un gamin blond, grand et allure de rital, tenant une guitare à la main apparemment poursuivit par un marchand à l’air plutôt frustré mêlé à une fatigue de … courir surement. Le marchand s’arrêta donc et prit Zeph’ à l’épaule.

- Toi ! Poursuit le et reprends moi cette guitare t’aura une récompense ! Ce type c’est Manuele Rastelli au cas ou.

-Ehm je..

- Dépêche petit !


S’indigna le marchand alors plié en deux, la course avait été dure pour lui, il n’avait pas la forme physique pour faire ça. C’était surement un exploit de sa part, courir d’un quartier à un autre c’était long à Muzikland. Zéphyr hocha donc la tête se créant des bottes obscures pour se booster légèrement sa vitesse, un truc qu’il tentait, enfin s’il savait que ses bottes n’étaient que placebo et aurait pu tout au plus servir de protection quoi. Enfin il sprintait donc désormais pour rattraper le type aux cheveux blonds qui sprintait tel un étalon entre les passants. Ils coururent pendant facile 5 – 6 minutes, jouant au chat et à la souris, se rattrapant et se distançant tour à tour, arrivant dans un quartier de musique typé Italienne folklorique.  Arrivant dans une ruelle fermée, Manu se retourna et lâcha un clin d’œil à notre voyageur en entrant dans une maison, fermant la porte à clé derrière lui.

- Putain il a fermé à clé.

Mais avant qu’il ne puisse tenter quoi que ce soit, des gamins arrivèrent, des complices de Manuelle surement. Ils ne dirent rien et s’assirent sur des bancs proche de Zeph’. Lui il avait flairé, comme par hazard ils arrivaient après le voleur.

- Hoi les gamins vous connaissez ce type là… Manuelle ?

- Je le connais ! Tout le monde le connaît. S’exclama le premier.

- Il est passé ou ?

- On peut t’amener à lui, mais faudra payer. Dit un autre gamin derrière Zéphyr.

- Je peux payer. J’ai un objet de bon rang s’il vous faut.

- Je suis un entrepreneur moi ! Je décide de la paie et si je parle… Dit un autre petit.

- Bien mais pour l’instant je n’ai que ça.

- Hmm. Mouais ça suffira, suis moi. Dit le plus grand de la petite bande.


Ils se mirent donc en route, avançant à leur aise dans le quartier.

- T’es nouveau à Muzikland ? Dit le plus grand de la bande.

- Ouais à peu près, je suis déjà venu à quelques soirées ici, la musique est toujours excellente partout où je vais.

Sauf que bon, alors que Zeph’ se faisait présenter le quartier, l’un des gamins mit un couteau sous sa gorge et commença à tenter des trucs, c’était vraiment des petits arnaqueurs.

- Tu vas gentiment nous donner ce que t’as en EV. Dit celui derrière Zeph'.

- Sinon quoi gamin ?

- La mort. Dit un autre à côté, moins crédible et ce qui arracha un léger rire à Zeph'.

- Vraiment ?


Les gamins hochèrent la tête à peu près tous en coordination. Zeph’ leva donc les mains en l’air et s’exclama.

- M’enfin la tu me bloques, je vais pas savoir vous donner grand-chose si vous me bloquez.

Erreur de débutant d’écouter les manigances de notre voyageur tout de même. Il en avait déjà arnaqué sur ehmm… Dofus ? Ouais nah en fait il tentait ça au hasard, c’était vraiment pas son délire de frapper des gamins. En tout cas dès le moment où il fut libre de mouvement, il créa sa zone obscure, rendant aveugle et brouillant l’audition des gamins. Ensuite vu qu’il n’avait aucune info sur là ou se situait l’autre type, il allait devoir se débrouiller. Peut-être que dans leurs poches ils avaient des trucs en plus de sa fameuse échelle gagnée à Délirium haha. C’est donc après avoir réussi à tranquillement dévaliser les petits qu’il trouva une clé et une adresse, le coup de la chance, mais cela venait de son idée donc c’était ok. Ce n’était pas loin d’ici en plus. Il n’avait cependant pas plus d’intérêt à leur voler quoi que ce soit d’autre que cette clé alors il laissa les ev et autres gadgets au sol, se mettant à courir plus loin, faisant désactiver le dôme. Et vous savez ce qui était magnifique, c’est que la musique des rues proches allaient parfaitement avec toute la scène. Notre obscur cria à l’attention des gamins alors qu’il serait à moitié entendu.

- Je lui dirai de vous rendre la clé hahaha ! Ciao les arnaqueurs !

Maintenant direction la maison de Manuelle, il avait l’adresse, seulement il ne savait pas par ou aller, muzikland était musique-ment parlant niquel, mais l’agencement des rues c’était pas tout ça. Il demanda donc la direction de la rue indiquée sur la carte de visite attachée à la clé.

- Excusez-moi vous sauriez m’indiquer la rue Vaccona musicale?

- Je ne sais pas trop dans quelles magouilles vous trainez, mais c’est la prochaine à gauche.
Dit un vieux passant dévisageant Zéphyr.

Apparemment tout le monde connaissait un peu la réputation de la rue, alors bon si Zéphyr se doutait de ce qu’il se passait la bas. Il arriva donc rapidement à la fameuse maison, qui n’était pas une maison hein, mais un bâtiment en forme de saxophone avec marqué en grand « Famiglia » dessus. Pas trop rassurant, enfin bon il toqua tout de même à la porte. Et devinez qui vint lui ouvrir ? Manuelle. Il avait vraiment pas une tête de mec de confiance c’est dingue ça.

- Bah t’es un mec débrouillard toi, t’as réussi à fausser mes gamins et chopper l’adresse ? J’imagine que t’as la clé avec toi ?

- La guitare.

- Vois-tu, on aime bien les types comme toi ici, débrouillard, qui savent s’en sortir dans les situations difficiles et surtout réactifs.

- De quoi tu me parles ? Je viens récupérer la guitare du marchand, c’est une pièce unique.

- Je sais, elle permet de jouer sans s’arrêter vu qu’elle ne se casse pas. Et comme tu peux le deviner on a du business ici à faire tourner et il n’avait pas payé ce qu’il nous devait, alors on m’a chargé de prendre l’un de ses meilleurs objets.

- Du business et elle permet de l’utiliser sans fin ? Tu bosses pour qui toi, un méchant de film?

- T'es un marrant toi. Hahaha.

Rigola t’il en levant la tête vers le nom inscrit sur la grande saxo-maison.

- Ah ouais je me disais bien. Vous êtes vraiment partout.

- Et tu pourrais même nous rejoindre.

- Même pas en rêve, j’ai des principes.

- Et nous de l’argent. Et si tu souhaites reconsidérer mon offre, passes par la porte de derrière et que tu viens de ma part ‘’Golde M.’’.

- Kch.

Manuelle ferma la porte, on put l’entendre rigoler en partant et s’éloignant. Maintenant la question c’était de retourner chez le marchand et de prendre des infos. Il retrouva donc facilement le chemin, assez pressé et frustré de ne pas avoir pu ramener la guitare.

- Excusez-moi !

- Ah petit ! Tu as la guitare ?

- Malheureusement non, mais j’ai trouvé ou il habitait. Vous le connaissez ?

- Manuelle ? Oui, un type de la famille, je leur devais des essences, mais je n’en ai pas assez généré ce mois-ci donc la famille l’a envoyé pour me chopper ma pièce unique, mon infinito modèle 8.  


Il était vachement dépité, la guitare devait vraiment lui tenir à cœur et devait surtout valoir un max d’ev si la famille la prenait comme simple paiement.

- Vous savez pourquoi ils n’ont pas pris vos ev mais cette guitare ?

- Ehm n’en parle pas tout haut, les murs ont des oreilles ici. Mais oui ils trainent dans des mauvais trucs. On sait qu’ils font travailler des musiciens non-stop pour leur café, c’est des mecs talentueux donc ça rapporte un max et beaucoup de gens viennent même si l’établissement est très cher payé, les services sont là te dirais-je.

- Je comprends, mais je ne pourrai pas faire grand-chose seul.


Et oui, la réalité était dur, mais tout seul il ne pourrait pas tout faire, il lui faudrait trouver quelqu’un. Un mec qui aimait pas trop la famille et leurs magouilles ou juste un bon cœur quoi. Mais bon comment allait-il trouver cette personne ?

Apparence de Manuelle:
 


Dernière édition par Zéphyr Moreas le Mer 20 Mar - 22:35, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Weiss
Créature
Weiss
Pouvoir : Mutation du bras droit
Points de Puissance : 22 000
Points de Réputation : 4 100
Messages : 135
Re: Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.] Lun 14 Jan - 4:11

C'était quand la dernière fois que Weiss avait ressenti une telle chose ? La dernière fois qu'il avait enchaîné les nuits blanches sans pour autant sentir la fatigue l'empêcher d'autant s'amuser ? L'albinos ne connaissait pas la musique, il a grandi quelques temps dans un environnement rude et les années d'après il n'y avait que le son de son marteau frappant le métal chaud qui donnait un rythme à sa vie. Mais en mettant les pieds à Muzikland… C'était comme une révélation, une claque si forte qu'elle remis totalement en question la vie triste et sans mélodie qu'avait vécue l'ermite. Lorsque les premières notes faisaient écho dans ses oreilles il s'entend son cœur happé par le son, son corps frissonnant alors qu'il découvrait les différents styles de musiques alors que les heures s'enchaînent sans qu'il ait besoin de les compter.

Il voyageait de quartiers en quartiers, observant et espérant retiré la substantielle moelle des mélodies qu'il écoutait avec attention. En passant de la musique classique ayant débutée il y a des siècles de ça jusqu'aux hits d'aujourd'hui, ses yeux d'artisan ne manquant pas de s'intéresser à l'évolution des instruments ainsi qu'à leur conception. C'est donc au fil du temps que Weiss apprenait à réparer les outils des artistes, voir à repousser leurs limites en les perfectionnant avec son expérience de forgeron. Il n'en faisait pas des armes de guerre mais il faisait en sorte que les cordes soient capable de faire vibrer les muscles de quiconque les entendraient, que les instruments à vents feraient écho dans les tympans de leurs victimes et les feraient rêver, que les percussions donneraient l'énergie pour suivre le rythme pendant des heures… Très vite Weiss attira l'attention de la plupart des artistes qui voulaient faire réviser leurs instruments, en contrepartie d'apprendre à l'ermite comment jouer certains morceaux uniques. Pris dans son monde, il vivait vraiment une aventure incroyable, jusqu'à ce qu'il rencontre celui qui allait lui apprendre les valeurs d'être un homme qui vit pour la musique : Jack Riggs.

- Espèce d'amateur ! C'est comme ça que tu comptes faire vivre la musique par ici ?! Je t'arrêtes tout de suite, on en a rien à foutre de faire vibrer le corps ou d'exploser la tête du public, ce qui compte c'est le cœur ! Faut que le chant du diable que tes instruments déferlent sur leur gueule leur arrache le cœur de la poitrine et condamne leur âme pour un enfer du feu de dieu !

Une créature qui était réputée pour être le meilleur rodie qui puisse exister, Weiss n'en revenait pas. Il ne gardait pas sa langue dans sa poche et même s'il était intransigeant parfois il enseigna les clés les plus importantes pour réussir un concert inoubliable. Même si l'albinos se faisait crier dessus parce que son travail - qui était déjà de l'ordre de "l'excellent" - n'était pas suffisant, il recommencer toujours avec le sourire et plus d'énergie. Les jours passent et Jack estime que Weiss est enfin prêt à participer à un de ses concerts. Pas dans les coulisses, mais bel et bien au milieu de la scène. L'albinos était choqué par la nouvelle et ressentait à la fois du plaisir mais aussi une grande quantité de stress. Même forger des alliances royales étaient moins stressantes que ce que lui ordonnait de faire Jack ! Mais avec une clope sur les lèvres et une main sur l'épaule de Weiss, le rodie faisait un clin d'œil rassurant à l'attention de l'ermite.

- Relax blanco, ce soir tu vas devenir une star. Bon si les gens viennent ce sera parce que c'est moi qui organise tout ça mais tu peux être sûr que quand ils repartiront ce sera avec ta musique dans le cœur !

Il frappait légèrement le torse du forgeron pour accompagner ses derniers mots, il savait comment redonnait le moral aux autres. Même s'il restait encore une demi-journée avant le début des festivités Weiss était déjà trop impatient. Il décidait de se balader histoire de prendre un peu d'air frais, même si ses oreilles continuaient de baigner dans le bon son des quartiers de Muzikland. Néanmoins il voit son attention se dirigeait sur une créature qui parlait avec un voyageur, les deux semblant pas mal contrarié. Plus par pure curiosité qu'autre chose, Weiss s'approchait des deux hommes et leur adressait finalement la parole.

- Ca va aller ? Vous avez pas si bonne mine alors qu'il y a de la bonne musique autour.
- Hé Weiss tu viens ? Je veux qu'on aille choper ta guitare que j'ai commandé hier à un mec que je connais, il s'appelle… Ah bah c'est lui là ! Hé Kiss ! Je peux savoir elle est où cette guitare que t'arrêtais pas de chanter les louanges ? Ca fait une heure que je l'attends !
- Merde… Riggs écoute, ça me fait mal de te l'annoncer mais ce petit con de Manuelle me l'a volée.
- … Tu te fous de ma gueule là ?! J'ai une tête à déconner ?!
- Je te jure que c'est la vérité !
- Putain tu fais chier Kiss ! Et moi je me retrouve sans gratte de qualité pour ce soir, vraiment merci !
- Attends Jack, on peut peut-être essayé de la récupérer…
- Ouais bah facile à dire blanco ! Ce type-là, Manuelle, c'est un gangster du quartier rital ! Au début ils se faisaient discret mais au fil des années ils ont gagnés en puissance sous notre nez, maintenant c'est chaud de s'en prendre à eux !... J'ai un business à faire tourner moi, je peux pas attaquer la Famille sans réfléchir…


Weiss réfléchissait un moment, se grattant le menton… Pour au final prendre sa décision.

- Famille ou pas je vais aller récupérer cette guitare. Tant que je donne pas ton nom tu seras pas impliqué Jack.
- Fais pas le mariole gamin, c'est censé être ton show ce soir.
- Tu m'as appris que si un concert doit se faire il faut qu'il soit "armé jusqu'au dent pour déclencher la prochaine guerre mondiale musicale", alors pas question que je brise la tradition ! Toi, le voyageur, tu sais où il se trouve ce Manuelle ?

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphyr Moreas
Ligue B
Zéphyr Moreas
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 21 700
Points de Réputation : 25 750
Messages : 199
Localisation : Belgique
Re: Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.] Lun 14 Jan - 15:33

C’était franchement chiant pour Zeph’, le type avait vraiment l’air sympa et que ce soit un des types de la famille qui choppe la guitare lui casse un peu les couilles, il n’avait pas trop envie d’être relié en quoi que ce soit avec ces gars. Malheureusement il pensait tout de même à y retourner. Mais avant cela, une créature les rejoignit dans leur conversation, il s’appelait apparemment Weiss. Et il était aussi suivit par un autre type, inconnu à Zeph’ mais pas à Kiss. C’était donc lui le client de l’infinito.

- Ouais on est un peu mal.

Dit il en réponse à Weiss, légèrement dépité parce qu’il avait été proche de chopper cette gratte. Enfin une lueur d’espoir apparaissait pour Zeph’ en entendant la réponse qu’avait à donner cheveux blancs. Il ne serait donc pas le seul à vouloir y aller et castagner ce mariole d’étoile montante de chez la famille.

- Si je sais où il est ? Ouaip j’ai retenu l’adresse et le bâtiment, c’est d’ailleurs assez voyant. De ce qu’il me semble il s’attends surement à ce que je revienne. Seul je pense pas capable de casser une bande de 4-5 hommes de main et Manuelle dans sa maison, tu te débrouilles en combat ? Oh et tu as un moyen de voir dans le noir ?

Ses questions étaient plutôt bizarres, voir dans le noir ? Ouais forcément Zeph’ t’est un voyageur obscur, mais eux ne le savent pas. Il allaient donc se préciser, légèrement gêné d’avoir omit un si gros détail.


- Ehm ouais du coup c’est que je peux aveugler des gens, je suis un voyageur obscur, j’me débrouille pas mal avec mon pouvoir mais pas assez que pour combattre seul face à sa bande.

Forcément ça allait étonner, en fait il s’en fichait de cette partie, seul chose dont il priait de ne plus faire face c’était le rejet, que de nouveau parce qu’il venait de la quatrième zone on lui demande s’il avait des problèmes psychologiques, s’il tuait souvent des gens ou détruisait des royaumes sans émotions. Vu que les voyageurs obscurs étaient extrêmement rares, bah en fait on ne les comptaient que sur les doigts d’une main. C’était souvent des cas qui marquaient souvent Dreamland de façon assez forte. Dans un autre sens cela lui permettait de prouver à tout ceux qui faisaient attention à ses faits et gestes via le dreammag qu’il pouvait aider des gens par compassion et pas par envie de récompense, même si cela lui plaisait de recevoir un petit quelque chose en compensation de ce qu’il offrait comme service.

- Dans tout les cas je ne me servirai de rien de très spectaculaire, d’ailleurs si l’on est dans un environnement restreint je peux facilement surprendre. Enfin bref suis moi je t’explique ce qu’on pourrait faire sur la route.

Il se retourna vers le marchand et n’eut forcément besoin de dire un mot, la confiance et la sérénité se lisait sur son visage. Il fit un oui de la tête et se retourna, comme pour dire qu’il était sur de ramener sa guitare, peu importe la valeur de celle-ci. Direction la rue Vaccona musicale ou siégeait le gamin de la pègre. Avançant dans les rues, Zeph’ ne faisait plus attention aux musiques, mais pensait plutôt à comment il allait démarcher et comment il pourrait s’en sortir selon là ou ils mettent les pieds. Dans le meilleur des cas, il utiliserait son dôme pour les aveugler et prendre en clé de bras Manuelle s’ils étaient tous dans la même pièce. Il devait dans tout les cas attaquer de façon agressive et direct, sans laisser le temps aux mafieux de voir la chose arriver. Il en avaient pour un petit temps avant d’arriver chez lui, il prit donc la parole pour établir une sorte de fil conducteur de ce qu’ils allaient faire.

- Tout d’abord si on y va il ne faut pas montrer que l’on viens pour la guitare, mais pour se faire recruter, il a besoin de l’instrument pour je ne sais quelle méfait. D’ailleurs si l’on peut entrer c’est parce qu’il m’a dit de dire que je venais de sa part. Il m’a proposé de rejoindre la famille, mais c’est hors de question, je ne me vois pas abuser des gens et faire le mercenaire. J’espère juste que tu n’aies jamais rien eu avec la famille, que tu ne sois pas reconnu. Sinon ça ferait vite tout foirer. D’ailleurs si on peut savoir ce qu’il font dans ces quartiers ritals avec la gratte et surement d’autres trucs, ça serait intéressant. Ce type m’a vachement mit la haine à se barrer comme un enfant qui faisait une farce.

Ouais il était incisif et direct dans son approche, il n’avait pas trop l’habitude de faire des plans bien ficelés et avec pleins de façons de s’échapper, souvent lui son plan c’était spé shonen et bourrage de crâne et tant qu’il pouvait se relever il combattait. Donc bon on s’attendait pas à plus de sa part.
Voir le profil de l'utilisateur
Weiss
Créature
Weiss
Pouvoir : Mutation du bras droit
Points de Puissance : 22 000
Points de Réputation : 4 100
Messages : 135
Re: Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.] Dim 27 Jan - 6:46

Parfait, le voyageur confirmait qu'il connaissait l'emplacement du soi-disant Manuelle, ce qui rassurait l'albinos qui souriait légèrement. Le garçon semblait lui aussi prêt à vouloir récupérer la guitare et même si Weiss ignorait quelle genre de relation il entretenait avec Kiss, il ne doutait pas un instant des bonnes intentions du voyageur. Il hochait la tête positivement, compréhensif du fait que la personne en face de lui n'était pas à l'aise de retourner seul voir des membres de la Famille. Il en venait même à demander si l'ermite savait se débrouiller en combat, ce à quoi il répondait de façon modeste :

- Je suis invaincu jusqu'à aujourd'hui.

Il disait la vérité d'une certaine manière, malgré les entraînements rudes au manoir de son maître et les quelques escarmouches sanglantes auxquelles il a participé par le passé, Weiss n'avait pas perdu au corps-à-corps contre les autres, même s'il faut garder en tête qu'il prenait soin d'éviter des combats trop dangereux pour lui. Malgré tout il se sentait confiant de ses propres capacités, et l'idée d'aller à la rencontre d'une bande de mafieux ne l'effrayait pas, au contraire : leurs méfaits renforçaient son désir de bien faire. La suite l'a davantage surpris : le voyageur demanda s'il était capable de voir dans le noir, ce à quoi il ajoutait qu'il était en réalité un voyageur venant du royaume obscur. Le forgeron et Riggs regardaient un instant le jeune homme, ne cachant pas leur surprise mais leurs pensées étaient rapidement partagées via leurs mots.

- C'est la première fois que je rencontre une personne venant d'aussi loin, j'espère apprendre beaucoup de choses de toi !... Tu disais t'appeler ?
- Un rockeur et un voyageur obscur partant à la recherche de la guitare ultime… Ca ferait un putain d'album ! Je go contacter les studios, pendant ce temps-là chopez moi cette putain de gratte !

Weiss n'était pas du genre à juger une personne selon ses origines ou même ses pouvoirs, ce qui comptait au final c'était leur personnalité et leurs actes. Face à un homme prêt à braver tous les dangers pour récupérer un bien perdu, comment l'ermite pouvait douter de sa bonté ? Bien évidemment qu'il ne laisserait pas des préjugés voiler ses pensées, et c'était avec entrain qu'il suivait Zephyr en direction de la demeure de Manuelle. Petit à petit le décor autour d'eux changeait, prouvant bien qu'ils passaient d'un quartier à un autre, le style musicale ainsi que la décoration prenant les traits d'un environnement chaud et jovial, la musique chauffant les tympans de Weiss alors qu'il sentait le bout de ses doigts bougeaient naturellement en rythme avec les mélodies aux alentours. Il restait néanmoins concentré sur ce que lui disait le voyageur, ce dernier proposant une sorte de plan de à suivre afin d'espérer obtenir la guitare à la clef. Il proposait de rentrer à l'intérieur en disant que c'était pour le travail… Le forgeron pondérait sur la question un moment avant de le suivre dans l'idée :

- Depuis quelques temps déjà je me suis fait remarqué pour deux choses : je sais réparer et accorder des instruments, et je sais jouer tout ce qu'on me montre. S'ils ont besoins de musiciens ou d'ingénieurs, alors mon ticket d'entrée est déjà dans la poche.

Zephyr posait une bonne question : est-ce que Weiss avait déjà eu une altercation avec la Famille ? Pas à sa mémoire. Et l'ermite avait une très bonne mémoire, surtout visuelle. Il ne pense pas avoir quoique ce soit à voir avec cette organisation, même s'il ne se doute pas que l'une de ses connaissances venait tout juste de rejoindre leurs rangs… En attendant, à l'approche du bâtiment, il pense reconnaître l'enseigne et pose la main sur l'épaule de Zephyr, comme pour l'avertir.

- Je crois connaître cet endroit. Je reçois souvent des commandes pour des instruments dans un état pitoyable, certains étaient mêmes un peu tâchés de sang. Je n'ai pas posé de questions à l'époque en sachant que c'était facile de se blesser avec des outils mal entretenu, mais s'il y a quelque chose qui cloche derrière tout ça… Je n'hésiterais pas à faire ce qu'il faut. Tout sauf tuer, bien sûr.

Même face à des criminels Weiss ne souhaitait pas en arriver à de telles extrémités. La mort était quelque chose qu'il fuyait, elle lui semblait tellement présente tout autour de lui, comme si elle guettait le moindre de ses faux pas pour le punir… Que sa vie soit le prix à payer, ou celle des autres.

- Bon, je te propose de passer devant et de faire les présentations, s'il te connait ça permettra d'avancer plus rapidement.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphyr Moreas
Ligue B
Zéphyr Moreas
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 21 700
Points de Réputation : 25 750
Messages : 199
Localisation : Belgique
Re: Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.] Jeu 31 Jan - 4:32

- Ah ouais invaincu ? Faudra qu’on se patate à l’occas’ mec ! Perso j’ai perdu qu’un combat en 6 mois et c’était contre une meuf qui avait un pouvoir bizarre de physique ou je sais pas quoi. Enfin.

On était bien partit avec ces deux-là, la fibre du combat elle avait l’air de bien se cultiver, ils étaient surement fait pour s’entendre dans un sens. Enfin en même temps il avait le futur numéro 1 des voyageurs en face de lui. D’ailleurs les gars furent surpris qu’il soit un voyageur obscur, enfin c’était normal dans un sens, il était surement que 2 ou 3 dans tout Dreamland, c’était sur qu’on ne s’attendait pas à trouver un d’eux dans les environs ni qui se comportait ainsi à aider des gens.

- Oh tu sais c’est loin mais ça vaut pas le détour, les gars font rien là-bas et les créatures sont horribles. Sinon moi c’est Zéphyr Moreas, futur numéro 1 de la ligue S ! Et toi ?

C’est vrai que c’était stylé et que ça ferais un carton vénère un obscur et un rockeur à la recherche de la guitare ultime putain ! Bon maintenant il était histoire d’aller rechercher cette fameuse gratte retenue par l’autre chien de Manuelle. Alors qu’ils se mettaient en route, la créature lui expliquait qu’il s’était fait remarquer pour deux choses, le fait qu’il sait accorder et réparer des instruments de musique et qu’il sait jouer de tout ce qu’on lui montre. C’était archi stylé ça, Zeph’ bah euhh… Il encaissait la douleur comme personne ! Chacun ses talents hehehe. Du coup ouais ça pourrait carrément marcher de ce point de vue-là, il serait facilement recruté sous ces critères là vu son cv. Weiss mentionnait désormais un détail intéressant, il recevait souvent des commandes qui venaient d’ici, le fameux bâtiment de Manuelle, des instruments en mauvais états et tâchés de sang, c’était de très mauvaise augure et Zeph’ avait bien fait de revenir, il l’avait pas senti dès le début ce fumier.

- T’inquiète pas, je tue pas, je mets violemment les connards à la touche. Je ne tue que quand ce sont des raclures qui buttent sans remords. Content de t’avoir avec moi.

Zéphyr de son côté avait déjà tué, des vk majoritairement et une fois un accident pendant un battle royale, un rayon partit dans le torse d’un type. Pas une mince affaire, mais il faisait avec, il ne se rendait pas toujours compte que Dreamland était un monde et que ses habitants vivaient comme lui sur terre, dans la peur et d’autres sentiments pas cool. Son nouveau pote lui proposa de passer devant, logique, c’était un peu à lui que Manuelle avait proposer de rejoindre son business bizarre.

- Ouais sans soucis je me débrouille, j’ai mon diplôme de baratineur t’en fais pas. D’ailleurs si jamais a un moment t’es aveugle et que tu sais plus d’où vienne les sons, ce sera moi qui bosse la zone. Je te donnerai des instructions orales c’est sans soucis. C’est une confiance mutuelle. Je t’écouterai de la même façon.

Il toqua donc à la porte, replaçant ensuite ses mains dans les poches, une de ses habitudes lorsqu’il allait risquer de se foutre dans une merde sombre. Il força bien sur la porte et il plaça même une réplique de chieur qui voulait pas perdre son temps.

- Hoi y’a quelqu’un ici ? J’ai à faire.

- Quelle est la raison de votre venue ?

- Je viens de la part de « Golde M », il m’a dit pour la porte de derrière tout ça, j’ai des affaires avec lui.


Le gars à la porte grommela, pensant qu’il aurait pu casser la gueule de ce gamin arrogant s’il n’avait pas été envoyé pour voir le nouveau patron. Il les fit poliment entrer dans ce qui apparaissait comme l’entrée d’un espèce de bar souterrain ou des gens pas commodes venaient boire en musique. Zéphyr analysa rapidement et machinalement les endroits et personnes sensibles. Quatre hommes de main en tout dans les coins de la pièce ou ils se situaient. Ils avaient pas l’air plus fort que ça, mais on ne savait pas de quoi ils étaient capable. Il appela un des types à l’autre bout de la pièce et chuchota à son oreille, le type les regarda différemment et s’abaissa poliment tout en s’exprimant.

- Je vois que vous venez voir le jeune patron. Après vous, suivez-moi.

L’ambiance était plutôt calme et très jazz ici, il n’y avait pas encore de client et on sentait qu’ils arrivaient tous les deux avant le rush du soir. Les gardes et travailleurs semblaient se préparer. C’était le bon moment, il y avait surement moins de gardes que lors du départ de soirée. Nos deux protagonistes furent donc amenés au bureau de Manuelle. Zéphyr ne disait rien, élaborant comment il allait étaler tout ce beau monde, c’était pas une affaire simple et il allait falloir jouer ça en plusieurs temps. Ils allaient devoir attendre que le service commence et faire engager comme guitarise. Manuelle les attendaient en souriant, mains derrière la tête.

- Voyons voyons. Ne serait-ce pas monsieur je voulais aider pour la guitare ? L’argent et la famille ça donne envie heh ? D’ailleurs c’est qui ce gars-là ? Tu me ramènes ton daron pour m’engueuler ?

- C’est bon t’as finis ? Je viens pour bosser c’est tout. Et lui c’est un gars qui peux jouer excellement de tout les instruments je l’ai chopper parce que je le connais, il est de confiance, sais se faire discret et t’attireras plus de clients de fous.

- Et bien tu sais parler aux gens toi. Seulement ici tu me parles mieux, sinon tu feras pas long feu chez nous. Mais j’aime ça, tu me fais penser à moi, avant que j’entre dans la famille. Hmmm. Bon t’as de la chance, vous arrivez une bonne heure avant que le service ne commence. Dis moi un peu ce que tu sais faire toi le pote à ehm

- Zéphyr. Et moi je vais faire quoi ?

- Toi tu feras partie de mon crew de quartier ici, puis je t’introduirai plus tard à la famille, tu va juste bosser et si t’es balaise je t’enverrai éliminer la concurrence. En tout cas ici tu prépareras la salle et servira les clients. Ouais et toi si t’es si bon aux instruments on te foutra à la guitare, j’ai choppé un article intéressant. Mais avant ça, tu va me faire tes preuves en arrière salle.

C’est ainsi que nos deux infiltrés et Manuelle se dirigèrent vers l’arrière salle ou étaient entreposés les instruments et là ou ils testeraient le prétendu talent de Weiss.
Voir le profil de l'utilisateur
Weiss
Créature
Weiss
Pouvoir : Mutation du bras droit
Points de Puissance : 22 000
Points de Réputation : 4 100
Messages : 135
Re: Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.] Jeu 28 Fév - 18:31

Le voyageur était une personne très confiante en elle-même, on pouvait même se demander si la présence de l'ermite était réellement nécessaire. Enfin, suivant de près Zephyr, Weiss pouvait se permettre de regarder les alentours, n'ayant franchement pas besoin de participer aux conversations. Après tout, c'était le voyageur qui avait un point d'entrée, pas lui, donc l'albinos se contentait de suivre silencieusement. De ce qu'il a pu voir le club était plus ou moins bien gardé, Weiss en lui-même ne pouvait pas vraiment être sûr du niveau des hommes de mains sans les avoir vu à l'œuvre avant, mais il ne perdait pas en confiance pour autant. Tout était calme pour le moment, quelques personnes préparant l'endroit pour ce soir éventuellement, rien d'inhabituel jusque là. Mais si Riggs et Zephyr ont confirmé que c'était l'antre d'un groupe de la Famille, alors des choses malsaines devaient se produire par ici.

Très rapidement le duo a été amené devant le fameux Manuelle, dans son bureau. L'homme avait une position très détendue et gardait une certaine arrogance accrochée sur son visage alors qu'il discutait sans pression avec le voyageur obscur. Weiss, de son côté, laissait son regard se perdre à droite et à gauche, balayant la salle de ses yeux pour mémoriser le tout d'un simple coup d'œil. Rien d'extraordinaire ne ressortait, c'était essentiellement rempli de paperasses et de quelques billets d'EV qui trainaient par ci et là. Ce qui attirait davantage l'attention du forgeron c'était la présence d'un coffre fort lourd dans un coin de la pièce. Peut-être qu'il renfermait quelque chose pouvant les aider à comprendre mieux ce qu'il se passe par ici… Mais Manuelle questionnait la présence de l'albinos, et c'était à Zephyr de le couvrir. Le membre de la Famille ne cachait pas son rôle au sein de l'organisation, même face à quelqu'un comme Weiss qui a été présenté comme une personne venant simplement jouer de l'instrument. Est-ce que la Famille est devenue si puissante qu'ils n'ont plus besoin de se cacher ? Il fallait le voir de ses propres yeux pour le croire.

Weiss gardait ses lèvres scellées, même lorsque Manuelle lui demandait ce qu'il savait faire. Un simple regard imperturbable de la part de l'albinos avant que le mafioso ne décide de les amener en arrière salle pour "tester" la qualité de musicien de l'ermite. Une fois arrivé derrière, l'albinos balayait la salle du regard, y voyant pas mal d'instruments posés par ci et là. Il y avait même un salon d'enregistrement plus en arrière spécifique aux chanteurs, au vu du micro installé. Plus sur le côté une baie vitrée était présente, avec derrière une personne qui devait probablement se charger des divers mixages. Manuelle ne disait rien, gardant un sourire avant de se décaler sur le côté et d'inviter Weiss à choisir son combat, en quelque sorte. Le forgeron réfléchissait un instant avant de s'avancer, sortant un simple nœud pour attacher ses cheveux vers l'arrière. Sans chercher le plus compliqué, il s'arrêtait en face d'une guitare acoustique, légèrement marquée par le temps et l'usure mais un sourire simple se dessinait sur son visage alors qu'il la prenait en main. Il glissait lentement les doigts de sa main gauche sur les cordes, réajustant délicatement l'accordement, toute son attention portée sur l'instrument entre ses mains… Jusqu'à ce qu'il finisse par se retourner face à Manuelle et Zephyr, son sourire ayant disparu alors qu'il était totalement concentré.

Spoiler:
 

D'un simple coup de poignet la musique se lançait, surprenant Manuelle qui ne s'attendait probablement pas à un départ en force. L'albinos ne s'attardait pas vraiment sur les réactions du mafioso, n'ayant d'yeux que pour la guitare entre ses mains. Il sentait les doigts de sa main gauche vibrer à chaque note qu'il pinçait, son cœur bondir en chœur avec les percussions faites sur l'instrument avant de rapidement passer sur un air plus mélancolique, donnant presque l'impression que le départ en force n'était qu'une illusion… Avant de repartir de plus belle dans un vers décoiffant, faisant résonner les cordes qu'il grattait alors qu'un sourire se formait naturellement sur ses lèvres. Sans suer ni stresser, Weiss réalisait un morceau qu'il avait déjà observé dans une performance il y a quelques semaines de ça, ayant été charmé par le côté latino du titre et la chaleur qu'elle pouvait dégager. Il pinçait les dernières notes, avant de légèrement lever les yeux vers Manuelle et de reposer la guitare au même endroit où il l'avait ramassé.

- Est-ce que c'est assez bon où je dois monter le niveau ?

Première fois que l'albinos parlait après être entré dans le club, et on ne pouvait pas dire que c'était une phrase des plus banales. Elle arrachait un rire à Manuelle qui croisait les bras.

- Ok j'avoue t'as l'air de te débrouiller, mais du coup je me demande : pourquoi tu veux venir jouer dans un club avec une si mauvaise réputation alors qu'il y a largement mieux ailleurs ?
- La seule rumeur qui m'a intéressée c'est celle qui dit que ça paye bien. Je me pointe, je joue, je repars avec de l'argent. Aussi simple que ça.
- Hahaha ouais exactement, tu me plais ! C'est quoi ton nom ?
- Weiss.
- Ok Weiss, pourquoi t'irais pas te poser quelques temps dans les loges le temps qu'on finisse de préparer le club, hein ? Je dois discuter de certaines choses avec l'ami Zephyr.


Weiss acquiesçait, n'ayant pas vraiment de raison pour refuser alors qu'il partait dans la direction que lui indiquait Manuelle. A vrai dire, c'était une bonne opportunité pour lui. Sans Manuelle sur le dos, il pouvait librement explorer les loges et trouver quoique ce soit d'anormal. Pour peu que tout se passe bien du côté de Zephyr.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphyr Moreas
Ligue B
Zéphyr Moreas
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 21 700
Points de Réputation : 25 750
Messages : 199
Localisation : Belgique
Re: Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.] Mer 20 Mar - 23:37

Ils arrivaient donc dans une salle ou des musiciens jouaient surement assez souvent pour tester Weiss et bon dieu que Zéphyr priait pour qu’il ait vraiment un niveau de dingue, il ne voulait pas finir tuer au beau milieu d’un repaire dont seul très peu de gens savaient que c’était la famille. L’albinos ne disait rien, gardait ses lèvres scellées et forçait un silence imperturbable. Il chercha quelque peu un instrument avec lequel jouer et il finit sa course sur un guitare acoustique, la raccordant et se plaçant alors devant Zeph’ et Manuelle. La suite fut assez hallucinante et lançait des frissons à Zéphyr lui qui était un fan absolu des solos de guitare, qui durant tout le moment ou le virtuose jouait, avait sa mâchoire grande ouverte tout du long et alors qu’il finissait, l’obscur ne put s’empêcher d’applaudir devant la sublime performance. Il pouvait encore monter le niveau ??? Le monstre ! D’ailleurs dix points de charisme ajouté à la cote de Weiss, premières paroles depuis son arrivée et il demandait s’il fallait monter le niveau. Chapeau.

Seulement les choses sérieuses commençait dès maintenant, Manuelle voulait s’entretenir en solo avec l’obscur, réprimant un léger stress à Zéphyr. Il n’avait clairement pas confiance en les combines de Zeph’. Alors qu’ils partaient tous deux de la salle de musique et que Weiss partait vers les loges, Manuelle l’amena dans la salle principale ou il y avait soirée.


- Bien, tu vois, ici c’est LA salle, celle ou tout se passera ici, les invités prendront place ici et ce soir il y aura du beau monde pour notre nouvelle adhésion, l’infinito modèle 8.

Le nom frappa intérieurement Zéphyr, qui n’avait qu’une envie, prendre cette foutue guitare et s’en aller, seulement il ne savait ni ou elle était et ni comment il la prendrait.

- D’ailleurs tu apparaîs réellement comme un cadeau des cieux Zéphyr. Tu te pointes et on a un musicien de renom pour jouer de ce bijou. Du coup, pour te remercier, je vais te présenter à l’équipe. On est pas au complet, mais normalement ils seront 4 en me comptant moi. Je pourrais aussi ajouter le barman, mais il ne se bats que pour sa femme. Alors je laisse tomber avec lui.

Il passa donc devant chacun de ses 3 gars auxquels il présenta le voyageur obscur et sans la moindre des surprises, aucun d’eux n’était chaleureux ni n’avait confiance en le petit nouveau miracle. Il les présenta un par uns, d’abord Verde Vito et Blu Jack qui protégeaient la seule entrée et sortie d'ici, et Giallo Giuseppe. Bien sur le tout sans oublier le leader du nouveau quatuor de la famille implantée à Muzikland, Golde Manuelle.

- Tu as donc ici présent le quatuor de l’aile Muzikland de la famille. On compte recruter des hommes, mais seulement à notre manière. Ici le surnom du bâtiment, c’est la piovra. Parce que nous possédons des contrats avec beaucoup de gens dans tout Muzikland, le tout établit selon nos règles et restrictions. Mais maintenant que je t’ai présenté à tout le monde, viens avec moi.

C’était la que le stress montait, Manuelle l’emmenait à l’arrière du batiment, l’amenant dans la salle ou Weiss avait joué. Il se retourna face au contrôleur obscur et le regarda droit dans les yeux, mains dans les poches.

- Maintenant que je sais que tu es revenu pour la guitare, essaie de me tuer, tu as 30 secondes ou tu meurs.

Dit il d’un ton sec, se voulant surprenant, voulant que Zéphyr soit pris au dépourvu. Seulement l’obscur réagit au quart de tour, sans une parole, créant instantanément ses mach punchs et 3 lances, qui partirent tout aussi rapidement l’une vers son cœur, l’autre vers sa gorge et la dernière droit dans ses couilles, suivie par leur contrôleur en personne, fonçant et sautant de son pied droit, offrant un magnifique coup de pied rotatif droitier vers sa tête.

- Ingénieux et rapide.

Tout s’était passé trop vite et Zéphyr n’avait pas pu analyser tout correctement, aucune de ses attaques n’étaient passées et il avait arrêté son coup de pied de sa main. La scène se dessinait autour de lui alors qu’il tournait sa tête. Ses trois lances avaient été stoppées par des mains dorées qui avaient été transpercées par les lances, mais tout juste assez que pour qu’elle ne fasse que griffer Manuelle. Il avait été totalement bloqué, mais connaissait désormais le pouvoir du rital.

- Très bien !

Il fit lâcher chacune des mains et elles repartirent dans ses vêtements, chacune retournant à un bijou fait d’or que portait Manuelle. De ce qu’il avait pu compter, le mafieux avait crée 3 mains, Zéphyr en anticipait facilement un dizaine. S’il avait à le combattre, il serait rapidement surmené en laissant trainer le combat. Enfin.

- Tu as passé le test petit Zéphyr. Tu ne fais pas encore partie du groupe, mais tu es admis en tant que recrue. Maintenant nous allons préparer la soirée et je vais te dire ce que tu devras protéger ce soir. Tu seras un homme à tout faire.

Pas un mot de la part de l’obscur, il venait de constater que sans l’aide de l’effet de surprise, il ne serait clairement pas de taille face au leader et cela annonçait de nombreuses péripéties. Le silence était maître pour Zéphyr, qui ne pouvait pas péter de travers sans qu'il y ait trop de risque.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.]

Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Musique médiévale
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Musique tirée de NFS Undercover
» Une musique que j'aime bien....
» Recherche d'hébergeur gratuit pour musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Seconde Zone :: MuzikLand-
Sauter vers: