Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 20 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 11 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Zachary
Profil
Top comeback
Zephyr
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 20 400
Points de Réputation : 22 350
Messages : 158
Localisation : Belgique
MessageSujet: Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.]   Ven 4 Jan - 18:22

Quartier métal.
Arrivé à Muzikland, Zéphyr connaissait pour une fois l’endroit où il mettait les pieds, il était déjà venu auparavant pour les concerts de métal et pour chanter, ou il avait particulièrement bien performé dans un concours parmi les novices et les avancés. Enfin il aurait pu faire mieux et son style de voix n’était pas fait pour le style de métal qu’il écoutait. Avec Bring me the Horizon fallait monter haut et il n’y arrivait pas des masses le bougre. Dans tous les cas on s’égare du sujet, Zéphyr venait d’apparaitre dans le quartier du métal et c’était archi stylé pour notre voyageur habillé d’un hoodie de Bmth, pantalon cargo noir et cheveux coiffés au vent, un vrai beau gosse.

Cela faisait une petite heure qu'il se baladait, passant de rues en rues, se perdant devant tant d’artistes de rues et tous talentueux, s’arrêtant pas mal de fois pour chanter, danser et discuter selon les envies, mais quand soudain, une perturbation apparente à cette harmonie musicale qui régnait dans la ruelle ou il se situait.


- Hey reviens ici Manuele attends !

Un gamin blond, grand et allure de rital, tenant une guitare à la main apparemment poursuivit par un marchand à l’air plutôt frustré mêlé à une fatigue de … courir surement. Le marchand s’arrêta donc et prit Zeph’ à l’épaule.

- Toi ! Poursuit le et reprends moi cette guitare t’aura une récompense ! Ce type c’est Manuele Rastelli au cas ou.

-Ehm je..

- Dépêche petit !


S’indigna le marchand alors plié en deux, la course avait été dure pour lui, il n’avait pas la forme physique pour faire ça. C’était surement un exploit de sa part, courir d’un quartier à un autre c’était long à Muzikland. Zéphyr hocha donc la tête se créant des bottes obscures pour se booster légèrement sa vitesse, un truc qu’il tentait, enfin s’il savait que ses bottes n’étaient que placebo et aurait pu tout au plus servir de protection quoi. Enfin il sprintait donc désormais pour rattraper le type aux cheveux blonds qui sprintait tel un étalon entre les passants. Ils coururent pendant facile 5 – 6 minutes, jouant au chat et à la souris, se rattrapant et se distançant tour à tour, arrivant dans un quartier de musique typé Italienne folklorique.  Arrivant dans une ruelle fermée, Manu se retourna et lâcha un clin d’œil à notre voyageur en entrant dans une maison, fermant la porte à clé derrière lui.

- Putain il a fermé à clé.

Mais avant qu’il ne puisse tenter quoi que ce soit, des gamins arrivèrent, des complices de Manuelle surement. Ils ne dirent rien et s’assirent sur des bancs proche de Zeph’. Lui il avait flairé, comme par hazard ils arrivaient après le voleur.

- Hoi les gamins vous connaissez ce type là… Manuelle ?

- Je le connais ! Tout le monde le connaît. S’exclama le premier.

- Il est passé ou ?

- On peut t’amener à lui, mais faudra payer. Dit un autre gamin derrière Zéphyr.

- Je peux payer. J’ai un objet de bon rang s’il vous faut.

- Je suis un entrepreneur moi ! Je décide de la paie et si je parle… Dit un autre petit.

- Bien mais pour l’instant je n’ai que ça.

- Hmm. Mouais ça suffira, suis moi. Dit le plus grand de la petite bande.


Ils se mirent donc en route, avançant à leur aise dans le quartier.

- T’es nouveau à Muzikland ? Dit le plus grand de la bande.

- Ouais à peu près, je suis déjà venu à quelques soirées ici, la musique est toujours excellente partout où je vais.

Sauf que bon, alors que Zeph’ se faisait présenter le quartier, l’un des gamins mit un couteau sous sa gorge et commença à tenter des trucs, c’était vraiment des petits arnaqueurs.

- Tu vas gentiment nous donner ce que t’as en EV. Dit celui derrière Zeph'.

- Sinon quoi gamin ?

- La mort. Dit un autre à côté, moins crédible et ce qui arracha un léger rire à Zeph'.

- Vraiment ?


Les gamins hochèrent la tête à peu près tous en coordination. Zeph’ leva donc les mains en l’air et s’exclama.

- M’enfin la tu me bloques, je vais pas savoir vous donner grand-chose si vous me bloquez.

Erreur de débutant d’écouter les manigances de notre voyageur tout de même. Il en avait déjà arnaqué sur ehmm… Dofus ? Ouais nah en fait il tentait ça au hasard, c’était vraiment pas son délire de frapper des gamins. En tout cas dès le moment où il fut libre de mouvement, il créa sa zone obscure, rendant aveugle et brouillant l’audition des gamins. Ensuite vu qu’il n’avait aucune info sur là ou se situait l’autre type, il allait devoir se débrouiller. Peut-être que dans leurs poches ils avaient des trucs en plus de sa fameuse échelle gagnée à Délirium haha. C’est donc après avoir réussi à tranquillement dévaliser les petits qu’il trouva une clé et une adresse, le coup de la chance, mais cela venait de son idée donc c’était ok. Ce n’était pas loin d’ici en plus. Il n’avait cependant pas plus d’intérêt à leur voler quoi que ce soit d’autre que cette clé alors il laissa les ev et autres gadgets au sol, se mettant à courir plus loin, faisant désactiver le dôme. Et vous savez ce qui était magnifique, c’est que la musique des rues proches allaient parfaitement avec toute la scène. Notre obscur cria à l’attention des gamins alors qu’il serait à moitié entendu.

- Je lui dirai de vous rendre la clé hahaha ! Ciao les arnaqueurs !

Maintenant direction la maison de Manuelle, il avait l’adresse, seulement il ne savait pas par ou aller, muzikland était musique-ment parlant niquel, mais l’agencement des rues c’était pas tout ça. Il demanda donc la direction de la rue indiquée sur la carte de visite attachée à la clé.

- Excusez-moi vous sauriez m’indiquer la rue Vaccona musicale?

- Je ne sais pas trop dans quelles magouilles vous trainez, mais c’est la prochaine à gauche.
Dit un vieux passant dévisageant Zéphyr.

Apparemment tout le monde connaissait un peu la réputation de la rue, alors bon si Zéphyr se doutait de ce qu’il se passait la bas. Il arriva donc rapidement à la fameuse maison, qui n’était pas une maison hein, mais un bâtiment en forme de saxophone avec marqué en grand « Famiglia » dessus. Pas trop rassurant, enfin bon il toqua tout de même à la porte. Et devinez qui vint lui ouvrir ? Manuelle. Il avait vraiment pas une tête de mec de confiance c’est dingue ça.

- Bah t’es un mec débrouillard toi, t’as réussi à fausser mes gamins et chopper l’adresse ? J’imagine que t’as la clé avec toi ?

- La guitare.

- Vois-tu, on aime bien les types comme toi ici, débrouillard, qui savent s’en sortir dans les situations difficiles et surtout réactifs.

- De quoi tu me parles ? Je viens récupérer la guitare du marchand, c’est une pièce unique.

- Je sais, elle permet de jouer sans s’arrêter vu qu’elle ne se casse pas. Et comme tu peux le deviner on a du business ici à faire tourner et il n’avait pas payé ce qu’il nous devait, alors on m’a chargé de prendre l’un de ses meilleurs objets.

- Du business et elle permet de l’utiliser sans fin ? Tu bosses pour qui toi, un méchant de film?

- T'es un marrant toi. Hahaha.

Rigola t’il en levant la tête vers le nom inscrit sur la grande saxo-maison.

- Ah ouais je me disais bien. Vous êtes vraiment partout.

- Et tu pourrais même nous rejoindre.

- Même pas en rêve, j’ai des principes.

- Et nous de l’argent. Et si tu souhaites reconsidérer mon offre, passes par la porte de derrière et que tu viens de ma part ‘’Golde M.’’.

- Kch.

Manuelle ferma la porte, on put l’entendre rigoler en partant et s’éloignant. Maintenant la question c’était de retourner chez le marchand et de prendre des infos. Il retrouva donc facilement le chemin, assez pressé et frustré de ne pas avoir pu ramener la guitare.

- Excusez-moi !

- Ah petit ! Tu as la guitare ?

- Malheureusement non, mais j’ai trouvé ou il habitait. Vous le connaissez ?

- Manuelle ? Oui, un type de la famille, je leur devais des essences, mais je n’en ai pas assez généré ce mois-ci donc la famille l’a envoyé pour me chopper ma pièce unique, mon infinito modèle 6.  


Il était vachement dépité, la guitare devait vraiment lui tenir à cœur et devait surtout valoir un max d’ev si la famille la prenait comme simple paiement.

- Vous savez pourquoi ils n’ont pas pris vos ev mais cette guitare ?

- Ehm n’en parle pas tout haut, les murs ont des oreilles ici. Mais oui ils trainent dans des mauvais trucs. On sait qu’ils font travailler des musiciens non-stop pour leur café, c’est des mecs talentueux donc ça rapporte un max et beaucoup de gens viennent même si l’établissement est très cher payé, les services sont là te dirais-je.

- Je comprends, mais je ne pourrai pas faire grand-chose seul.


Et oui, la réalité était dur, mais tout seul il ne pourrait pas tout faire, il lui faudrait trouver quelqu’un. Un mec qui aimait pas trop la famille et leurs magouilles ou juste un bon cœur quoi. Mais bon comment allait-il trouver cette personne ?

Apparence de Manuelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Pouvoir : Mutation du bras droit
Points de Puissance : 22 000
Points de Réputation : 4 100
Messages : 111
MessageSujet: Re: Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.]   Lun 14 Jan - 4:11

C'était quand la dernière fois que Weiss avait ressenti une telle chose ? La dernière fois qu'il avait enchaîné les nuits blanches sans pour autant sentir la fatigue l'empêcher d'autant s'amuser ? L'albinos ne connaissait pas la musique, il a grandi quelques temps dans un environnement rude et les années d'après il n'y avait que le son de son marteau frappant le métal chaud qui donnait un rythme à sa vie. Mais en mettant les pieds à Muzikland… C'était comme une révélation, une claque si forte qu'elle remis totalement en question la vie triste et sans mélodie qu'avait vécue l'ermite. Lorsque les premières notes faisaient écho dans ses oreilles il s'entend son cœur happé par le son, son corps frissonnant alors qu'il découvrait les différents styles de musiques alors que les heures s'enchaînent sans qu'il ait besoin de les compter.

Il voyageait de quartiers en quartiers, observant et espérant retiré la substantielle moelle des mélodies qu'il écoutait avec attention. En passant de la musique classique ayant débutée il y a des siècles de ça jusqu'aux hits d'aujourd'hui, ses yeux d'artisan ne manquant pas de s'intéresser à l'évolution des instruments ainsi qu'à leur conception. C'est donc au fil du temps que Weiss apprenait à réparer les outils des artistes, voir à repousser leurs limites en les perfectionnant avec son expérience de forgeron. Il n'en faisait pas des armes de guerre mais il faisait en sorte que les cordes soient capable de faire vibrer les muscles de quiconque les entendraient, que les instruments à vents feraient écho dans les tympans de leurs victimes et les feraient rêver, que les percussions donneraient l'énergie pour suivre le rythme pendant des heures… Très vite Weiss attira l'attention de la plupart des artistes qui voulaient faire réviser leurs instruments, en contrepartie d'apprendre à l'ermite comment jouer certains morceaux uniques. Pris dans son monde, il vivait vraiment une aventure incroyable, jusqu'à ce qu'il rencontre celui qui allait lui apprendre les valeurs d'être un homme qui vit pour la musique : Jack Riggs.

- Espèce d'amateur ! C'est comme ça que tu comptes faire vivre la musique par ici ?! Je t'arrêtes tout de suite, on en a rien à foutre de faire vibrer le corps ou d'exploser la tête du public, ce qui compte c'est le cœur ! Faut que le chant du diable que tes instruments déferlent sur leur gueule leur arrache le cœur de la poitrine et condamne leur âme pour un enfer du feu de dieu !

Une créature qui était réputée pour être le meilleur rodie qui puisse exister, Weiss n'en revenait pas. Il ne gardait pas sa langue dans sa poche et même s'il était intransigeant parfois il enseigna les clés les plus importantes pour réussir un concert inoubliable. Même si l'albinos se faisait crier dessus parce que son travail - qui était déjà de l'ordre de "l'excellent" - n'était pas suffisant, il recommencer toujours avec le sourire et plus d'énergie. Les jours passent et Jack estime que Weiss est enfin prêt à participer à un de ses concerts. Pas dans les coulisses, mais bel et bien au milieu de la scène. L'albinos était choqué par la nouvelle et ressentait à la fois du plaisir mais aussi une grande quantité de stress. Même forger des alliances royales étaient moins stressantes que ce que lui ordonnait de faire Jack ! Mais avec une clope sur les lèvres et une main sur l'épaule de Weiss, le rodie faisait un clin d'œil rassurant à l'attention de l'ermite.

- Relax blanco, ce soir tu vas devenir une star. Bon si les gens viennent ce sera parce que c'est moi qui organise tout ça mais tu peux être sûr que quand ils repartiront ce sera avec ta musique dans le cœur !

Il frappait légèrement le torse du forgeron pour accompagner ses derniers mots, il savait comment redonnait le moral aux autres. Même s'il restait encore une demi-journée avant le début des festivités Weiss était déjà trop impatient. Il décidait de se balader histoire de prendre un peu d'air frais, même si ses oreilles continuaient de baigner dans le bon son des quartiers de Muzikland. Néanmoins il voit son attention se dirigeait sur une créature qui parlait avec un voyageur, les deux semblant pas mal contrarié. Plus par pure curiosité qu'autre chose, Weiss s'approchait des deux hommes et leur adressait finalement la parole.

- Ca va aller ? Vous avez pas si bonne mine alors qu'il y a de la bonne musique autour.
- Hé Weiss tu viens ? Je veux qu'on aille choper ta guitare que j'ai commandé hier à un mec que je connais, il s'appelle… Ah bah c'est lui là ! Hé Kiss ! Je peux savoir elle est où cette guitare que t'arrêtais pas de chanter les louanges ? Ca fait une heure que je l'attends !
- Merde… Riggs écoute, ça me fait mal de te l'annoncer mais ce petit con de Manuelle me l'a volée.
- … Tu te fous de ma gueule là ?! J'ai une tête à déconner ?!
- Je te jure que c'est la vérité !
- Putain tu fais chier Kiss ! Et moi je me retrouve sans gratte de qualité pour ce soir, vraiment merci !
- Attends Jack, on peut peut-être essayé de la récupérer…
- Ouais bah facile à dire blanco ! Ce type-là, Manuelle, c'est un gangster du quartier rital ! Au début ils se faisaient discret mais au fil des années ils ont gagnés en puissance sous notre nez, maintenant c'est chaud de s'en prendre à eux !... J'ai un business à faire tourner moi, je peux pas attaquer la Famille sans réfléchir…


Weiss réfléchissait un moment, se grattant le menton… Pour au final prendre sa décision.

- Famille ou pas je vais aller récupérer cette guitare. Tant que je donne pas ton nom tu seras pas impliqué Jack.
- Fais pas le mariole gamin, c'est censé être ton show ce soir.
- Tu m'as appris que si un concert doit se faire il faut qu'il soit "armé jusqu'au dent pour déclencher la prochaine guerre mondiale musicale", alors pas question que je brise la tradition ! Toi, le voyageur, tu sais où il se trouve ce Manuelle ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 20 400
Points de Réputation : 22 350
Messages : 158
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.]   Lun 14 Jan - 15:33

C’était franchement chiant pour Zeph’, le type avait vraiment l’air sympa et que ce soit un des types de la famille qui choppe la guitare lui casse un peu les couilles, il n’avait pas trop envie d’être relié en quoi que ce soit avec ces gars. Malheureusement il pensait tout de même à y retourner. Mais avant cela, une créature les rejoignit dans leur conversation, il s’appelait apparemment Weiss. Et il était aussi suivit par un autre type, inconnu à Zeph’ mais pas à Kiss. C’était donc lui le client de l’infinito.

- Ouais on est un peu mal.

Dit il en réponse à Weiss, légèrement dépité parce qu’il avait été proche de chopper cette gratte. Enfin une lueur d’espoir apparaissait pour Zeph’ en entendant la réponse qu’avait à donner cheveux blancs. Il ne serait donc pas le seul à vouloir y aller et castagner ce mariole d’étoile montante de chez la famille.

- Si je sais où il est ? Ouaip j’ai retenu l’adresse et le bâtiment, c’est d’ailleurs assez voyant. De ce qu’il me semble il s’attends surement à ce que je revienne. Seul je pense pas capable de casser une bande de 4-5 hommes de main et Manuelle dans sa maison, tu te débrouilles en combat ? Oh et tu as un moyen de voir dans le noir ?

Ses questions étaient plutôt bizarres, voir dans le noir ? Ouais forcément Zeph’ t’est un voyageur obscur, mais eux ne le savent pas. Il allaient donc se préciser, légèrement gêné d’avoir omit un si gros détail.


- Ehm ouais du coup c’est que je peux aveugler des gens, je suis un voyageur obscur, j’me débrouille pas mal avec mon pouvoir mais pas assez que pour combattre seul face à sa bande.

Forcément ça allait étonner, en fait il s’en fichait de cette partie, seul chose dont il priait de ne plus faire face c’était le rejet, que de nouveau parce qu’il venait de la quatrième zone on lui demande s’il avait des problèmes psychologiques, s’il tuait souvent des gens ou détruisait des royaumes sans émotions. Vu que les voyageurs obscurs étaient extrêmement rares, bah en fait on ne les comptaient que sur les doigts d’une main. C’était souvent des cas qui marquaient souvent Dreamland de façon assez forte. Dans un autre sens cela lui permettait de prouver à tout ceux qui faisaient attention à ses faits et gestes via le dreammag qu’il pouvait aider des gens par compassion et pas par envie de récompense, même si cela lui plaisait de recevoir un petit quelque chose en compensation de ce qu’il offrait comme service.

- Dans tout les cas je ne me servirai de rien de très spectaculaire, d’ailleurs si l’on est dans un environnement restreint je peux facilement surprendre. Enfin bref suis moi je t’explique ce qu’on pourrait faire sur la route.

Il se retourna vers le marchand et n’eut forcément besoin de dire un mot, la confiance et la sérénité se lisait sur son visage. Il fit un oui de la tête et se retourna, comme pour dire qu’il était sur de ramener sa guitare, peu importe la valeur de celle-ci. Direction la rue Vaccona musicale ou siégeait le gamin de la pègre. Avançant dans les rues, Zeph’ ne faisait plus attention aux musiques, mais pensait plutôt à comment il allait démarcher et comment il pourrait s’en sortir selon là ou ils mettent les pieds. Dans le meilleur des cas, il utiliserait son dôme pour les aveugler et prendre en clé de bras Manuelle s’ils étaient tous dans la même pièce. Il devait dans tout les cas attaquer de façon agressive et direct, sans laisser le temps aux mafieux de voir la chose arriver. Il en avaient pour un petit temps avant d’arriver chez lui, il prit donc la parole pour établir une sorte de fil conducteur de ce qu’ils allaient faire.

- Tout d’abord si on y va il ne faut pas montrer que l’on viens pour la guitare, mais pour se faire recruter, il a besoin de l’instrument pour je ne sais quelle méfait. D’ailleurs si l’on peut entrer c’est parce qu’il m’a dit de dire que je venais de sa part. Il m’a proposé de rejoindre la famille, mais c’est hors de question, je ne me vois pas abuser des gens et faire le mercenaire. J’espère juste que tu n’aies jamais rien eu avec la famille, que tu ne sois pas reconnu. Sinon ça ferait vite tout foirer. D’ailleurs si on peut savoir ce qu’il font dans ces quartiers ritals avec la gratte et surement d’autres trucs, ça serait intéressant. Ce type m’a vachement mit la haine à se barrer comme un enfant qui faisait une farce.

Ouais il était incisif et direct dans son approche, il n’avait pas trop l’habitude de faire des plans bien ficelés et avec pleins de façons de s’échapper, souvent lui son plan c’était spé shonen et bourrage de crâne et tant qu’il pouvait se relever il combattait. Donc bon on s’attendait pas à plus de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Embrouilles, Famille et musique infinie ! [Pv Zéphyr et Weiss.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» Musique médiévale
» Quiz #12 La Musique du Quebec (no1)
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Seconde Zone :: MuzikLand-
Sauter vers: