Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 19 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 11 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Zachary
Profil
Top comeback
Zephyr
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 cheffe de la sécurité, c'est chaud ! [Joy & Alejandra]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 494
MessageSujet: cheffe de la sécurité, c'est chaud ! [Joy & Alejandra]   Dim 18 Nov - 21:48

Alors que d'autres membres de la garde étaient plus devant, plus dans le feu de l'action, Joy était en retrait. En tant que cheffe de la sécurité du mariage et la plus expérimentée des deux avec Blanche, elles avaient convenues que ce serait plutôt à Joy, qui avait une bonne capacité analytique des situations, que reviendrait plutôt la charge d'essayer de chapoter et de tout organiser. S'assurer qu'il y a assez de monde à chaque endroit ordonner à quelqu'un de changer de post pour aller aider une autre personne là où il y a le plus besoin ou même gérer la fumisterie de certains des membres de la garde, compétents mais ayant tendance à prendre tout ceci par dessus la jambe. On pourrait citer les Spirituals qui faisaient les guignoles avec la radio ou même un certain Super Sauveur, plus occupé à prendre la pose devant les paparazzi qu'à réellement faire la sécurité. Et ça, c'est bien sûr sans parler du fait que absolument toutes les deux minutes, elle recevait un coup de fil sur un canal privé de la part de la reine Cupi-Chan qui était en pleine saute d'humeur. Un coup elle appelait en panique en disant qu'elle avait oublié de prévoir ou prévenir une chose. Ensuite, elle appelait pour dire qu'elle paniquait et qu'elle se demandait si elle ne devait pas tout annuler. Après quoi elle engueulait Joy par ce qu'elle a entendu les spirituals faire n'imp' sur une autre fréquence. Après quoi elle la rappelle en larme en lui disant qu'elle est juste trop moche et boudinée dans sa robe et que ça allait pas et qu'être mariée et organisatrice c'était trop difficile. Ouais pas de chance Joy ça tombe sur toi !

Joy était plutôt dans le couloir principal dans lequel toutes les entrées se rejoignent pour se diriger vers la chapelle dans laquelle aurait lieu la cérémonie. Le bâtiment, comme tous ceux du royaume était magnifique. Rayonnant et lumineux, l'éclat des cristaux faisant se refléter les lumières et décorations dans une symphonie de couleurs exceptionnelles. Ils n'avaient pas tant que ça perdu au change de ne pas faire le Mariage à Kazinopolis tout compte fait. En plus au royaume de cristal, c’est un peu moins peuplé et plus facile pour assurer la sécurité. Certainement aussi parce que la famille y était moins implantée.

Alors qu'elle était à la radio en train d'essayer de rassurer la reine en lui affirmant que son mariage était grandiose et magnifique et que tout se passerait à merveille, elle regardait s'affairer des envoyés de Law qui calculaient la taille des nappes, des bancs ou même le taux d'ensoleillement pour savoir si tout était dans les règles. Ça s'annonçait pas simple tout ça parce qu'elle les entendait dire qu'apparemment il y avait plein de choses à revoir. Quelle bande de relous ! Commençait également déjà à entrer quelques invités qui s'installent plus ou moins calmement. A noter qu'il y avait des personnes de la sécurité à l’intérieur également qui étaient en train de surveiller les invités les plus turbulents.

C'est alors qu'elle raccrocha la ligne avec la reine et qu'elle souffla un coup pour relâcher le stresse de cette nuit qui s'annonçait longue, très longue, qu'elle repéra du coin de l'oeil une personne qui n'était pas du tout à sa place. Une jeune serveuse qui n'avait rien à faire dans un coin comme celui-ci. Une jeune femme, longs cheveux frisés, teint mate et regard un peu perdu, comme cherchant quelque chose. Cette personne, c'était Alejandra qui était parvenu à se faire passer pour une des serveuses en assommant l'une d'elle qui faisait sa pause clope avant de rentrer par... L'ENTREE DE SERVICE !! Elle était là sur la piste d'une personne suspecte mais avait perdu sa trace et cherchait en vain un moyen de le retrouver, sans se rendre compte qu'elle était suspecte elle aussi car pas du tôt à la place où elle devrait être. Avant même que Joy n'ai le temps d'intervenir, elle reçu un appel à son oreillette venant de l'entrée chargée « des réclamations et demandes légitimes d'invitation » : Une belle connerie instituée par Law car n'importe qui pouvait y faire valoir son bon droit à être invité.

«  Joy... Quelqu'un te demande aux réclamations d'invitation... ça... ça peut pas attendre. C'est assez URGENT ! Il veut te voir toi... Nommément ! »

Était-ce là l'appel qui sauvait le cul d'Alejandra et qui annonçait un bon gros paquet d'emmerde pour Joy ? Très certainement mon chère Watson !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: cheffe de la sécurité, c'est chaud ! [Joy & Alejandra]   Lun 19 Nov - 17:21

musique d'ambiance:
 







- Ici Joy aux Spirituals, kesse vous foutez merde ?
- C'est Meï, son pendule a indiqué un mec qui était super dangereux pour le mariage. On l'a arrêté mais il s'avère que c'était un cousin de la Reine Cupi-Chan du coup maintenant Richard est marié avec la fille aînée du gars mais Wendy a coupé sa robe de la fille en deux donc elle est à poil et…
- Ok j'envoie un autre groupe ! Dites à Meï de prendre une pause et d'arrêter de scanner les gens avec son pendule !
- Joy, tu sais que tu devrais rejoindre notre groupe, t'es tellement sympa et…
- Ta gueule Richard.
- Bien dit Joy !
- Merci Wendy !  

*

- Ici Joy à Super Sauveur...est-ce que tu pourrais arrêter de te toucher la nouille ?
- SUPER SAUVEUR signe des autographes, est-ce que la cheffe de la sécurité veut un autographe spécifique de SUPER SAUVEUR le héros de tout Dreamland ?
- Ouais si t'arrives à sauver la sécurité de ce mariage de l'enfer !
- SUPER SAUVEUR PEUT LE FAIRE !

*

- JOYYYYYYYYYYYYYYYYYY!!!!
- Oui Majesté, c'est encore le traiteur de la viande de titans au miel qui fait des siennes ?
- Non, je suis laide moche vieille ridée grosse et ma robe me fait ressembler à un salami au rassemblement annuel des anorexiques vieilles filles !
- Pas du tout, vous êtes la Reine du Mariage, vous êtes faite pour ça Ma Reine ! Vous allez tous et toutes les faire tomber ou les rendre jalouses ! Ne vous en faites pas ! Par contre un petit verre de champagne pour vous détendre, c'est pas à exclure ?
- ON A ASSEZ DE BOUTEILLES ??? Mon dieu si y'a pas assez de bouteilles mon futur mari va me faire un procès !!!
- J'ai envoyé quelqu'un vérifier les stocks et au pire on demandera à la Reine de la Bière de nous allaiter directement !
- La Reine de la Bière ? J'ai pas le souvenir de l'avoir invitée ! Mais c'est terrible !
- On s'occupe de tout, vous vous s'occupez de rien Majesté !

*

- Allo capitaineb Watson ? Ici le Major Richard Washington...nous sommes encerclés par les Vietcongs, nous n'avons plus de vivres et il nous reste une cartouche par soldat. C'est la fin des haricots, mais ne pleurez pas notre mort, car notre gloire est éternelle !
- Richard, je vous ai déjà dit de ne pas jouer avec la radio bordel !
- Bonjour, vous êtes sur France culture-euuuuuh ! Aujourd'hui nous recevons Alain-euh Delafumette-euuuuuh ! Bonjour Alain-euh, alors euh votre œuvre-euh intitulée « Pourquoi j'ai adopté un roux » met en relation-heu les paradigmes freudiens de la personnalité dyscapillaire-euuuuuhhh avec heu les études faites sur les syllogismes entre races et pertinences du spectre de l'âme-heuuuuuu selon les préceptes platoniciens de ON T'ENCULEUUUUUUH THERESE !
- Non mais les gars, j'vais devoir appeler la garde pour vous virer là…
- Hey Joy, tu veux pas rejoindre notre groupe ?
- Putain mais va mourir frère !
- Han Joy t'es vraiment pas professionnelle !

*

- Alors on va appeler Monsieur Connard, et on va essayer d'avoir son fils au téléphone pour lui demander si c'est bien lui l'enfant de Connard. Restez en ligne sur HUMOURFM, la chaîne du rigolol.
- Mais je suis sur quelle fréquence là ?

*

- ALLO JOY C'EST QUI CES CONS SUR LA RADIO ? ILS PARLENT D'HERBE ET DE PENDULE !!!!
- Ce sont des gardes dont on va revoir les états de service sous peu ! Vous z'inquiètez pas Majesté on z'inquiète pour vous on gère !
- ET EN PLUS ILS ONT DIT QUE…
Clic.

*

- RICHARD ESPECE DE TROUFFION DE MERDE REPONDS !
- Ah ça y est, tu vas rejoindre notre groupe ?
- Non mec, tu vas aller voir la Reine Cupi-Chan et tu vas la détendre un peu. J'hésite à porter plainte pour harcèlement. Par contre vous faites encore une connerie et vous virez dans la CellPool, c'est clair ?
- Toi aussi tu devrais te détendre meuf.
- Va bien sucer mon zbi.

*

Installée dans le couloir central, Joy avait les yeux partout et les oreilles en feu à force d'entendre parler des conneries des uns et des autres. Les Spirituals allaient être en passe de devenir des génies du bordel tandis que Cupi-Chan donnait à Joy des envies de vaudou pour lui faire fermer sa gueule une bonne fois pour toutes. Soufflant un bon coup la voyageuse se reprit, ferma les yeux et se concentra de nouveau durant le maigre temps de silence que sa radio lui octroyait. Le mariage était lancé, les préparatifs étaient terminées et elle allait passer une nuit sûrement mouvementée. Tout Dreamland ne parlait que de ce mariage, et elle devait gérer toute la sécurité du mariage...autrement dit mission impossible, mais à réaliser tout de même. Une chose lui faisait tout de même plaisir, Cupi-Chan méritait ce mariage, et il devait être réussi pour elle ! Si la Reine du Mariage foirait le sien, ce serait quelque chose...La pression était donc énorme et la matheuse ne savait plus où donner de la tête, sans parler des actions des Spirituals qui inventaient une nouvelle connerie toutes les cinq minutes. 


Cela étant, un peu de descriptions tout de même. Le Royaume du Cristal était un choix intéressant quoique discutable. Il était plus solennel que Kazinopolis, sans aucun doute, mais sa situation politique pouvait laisser à désirer. Un conflit larvaire entre les autochtones et certains seigneurs présents pouvait éclater à n'importe quel moment, et c'était précisément l'angoisse de la matheuse. Ensuite, des voyageurs venus foutre de le bordel étaient à prévoir. La solennité n'encourageait donc qu'à tout démolir pour que ce soit un fiasco complet. En tenue, Joy avait opté pour une robe classique, élégante, avec un chapeau cachant selon l'angle ses yeux qui furetaient dans tous les coins, et ses oreillettes. Son buste devait attirer le regard en premier, et elle devait se fondre dans la masse d'invités le plus possible. Elle était en train d'organiser des règles avec les envoyés du Seigneur de la Justice et Cupi-Chan en double appel quand on vint la chercher. 









Soufflant un coup elle s'alluma une clope pour soulager un peu ses nerfs, avec un tabac qui permettait de se poser tranquillement, de tout ralentir. Relâchant une taffe observatrice, elle tomba sur une jeune serveuse qui n'avait sans doute pas compris les consignes car elle était dans le coin photographie, souvenirs vidéos et autres images du mariage, où elle n'avait entre rien et rien du tout à y faire. Elle la dévisagea, elle ne lui disait rien. Sans trop penser à mal, la matheuse se dit simplement qu'on avait engagé une serveuse pas trop au courant de ses travaux à faire et des consignes à respecter, elle alla donc d'un bon pas lui répéter les instructions relatives à son rôle au sein de la cérémonie. Le temps de l'atteindre, on l'appelait car on la demandait aux entrées. C'était parti pour faire videuse de boîte de nuit, Joy le sentait gros comme une pièce montée de plusieurs mètres de haut. Law avait tenu à mettre ça en place alors qu'elle était personnellement contre car n'importe quel connard anonyme pouvait demander à être assis au premier rang. Reformulé de manière intelligible, c'était un peu le passage obligatoire et le sas de purification des attention whores incapables de rester invisible et anonyme plus d'une nuit. Dans le cas du premier appel, le fait d'être demandée nommément était mauvais signe, mais ça pouvait aussi être un mec rencontré au hasard qui allait profiter de son statut pour rentrer. 

Elle n'allait pas essuyer le vomi toute seule, elle héla donc la voyageuse-serveuse-paumée qui bullait dans une zone où elle n'avait aucun travail à fournir pour se rendre utile. 



- Et toi là-bas, ouais toi, la brune frisée ! On se tire les doigts du fion et on m'accompagne à l'entrée. J'ai pas le temps de t'expliquer pourquoi t'as été engagée donc tu viens avec moi le temps que je règle un truc. Peut-être que tu trouveras une utilité à ta présence ici en chemin, on verra ça plus tard. Et magne-toi !!


La matheuse lui fit signe de venir pour la suivre et elle se dirigea en serrant déjà les dents à l'entrée des gens qui estimaient être des invités de marque. Elle entendait d'ici l'avalanche de connards arriver dans la vallée de son temps disponible. En chemin, elle interpella de nouveau la serveuse qui foutait rien histoire de commencer la mise au point entre femmes. 


- Ok, tu me dis tout de suite, jusqu'à ce qu'on arrive, qui t'a engagé, à quel poste, selon quelles références et qu'est-ce que tu foutais là. T'as trente secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleuse de chaleur
Points de Puissance : 12 500
Points de Réputation : 5 600
Messages : 19
MessageSujet: Re: cheffe de la sécurité, c'est chaud ! [Joy & Alejandra]   Mer 21 Nov - 2:12

« Bien, Julio doit sûrement porter un collier qui m’empêche de directement de me joindre à lui. Et d’après mes sources, il a infiltré ce fameux évènement. Donc, j’aurais besoin de tes services… s’il te plaît. » Dit doucement Alejandra en serrant assez brutalement les dents. Ce personnage était son dernier espoir. Elle ne savait pas vraiment comment elle allait s’y prendre, d’ailleurs la jeune femme savait que c’était une très bonne opportunité de tirer les vers du nez de Julio surtout avec ce grand voyageur à la crinière longue à ses côtés. D’ailleurs, avant que le personnage avec la longue chevelure blanche ne réponde, un long silence s’installait avant qu’un rire ne commence à se faire entendre venant donc de ce fameux personnage.

« Je ne sais pas comment tu veux pénétrer dans l’enceinte du bâtiment, tu dois pourtant savoir que ce genre d’évènement sont très surveillé hein madame la condé. »
Disait donc Reed, qui continuait de rire a plein poumon devant l’idée folle de Alejandra, alors que lui même était encore en caleçon ayant probablement marché hors de Relouland pour rejoindre un coin proche de la position de Alejandra.
« … Eh bien, je me débrouillerais sans toi Reed. Dommage, je comptais rejoindre to... »

« Ok c’est bon ! J’connais un gars qui peut probablement t’aider, il connaît un gars, qui connaît un gars, qui lui connaît le frère d’un gars qui connaît le père du frère d’un gars qui est invité au mariage. Y’a moyen d’arranger quelque chose… probablement…. Mais je veux que tu me fasse entrer, peut-être qu’une reine tombera sous mon charme. »
Disait le jeune voyageur qui contrôlait le vent, alors que Alejandra elle affichait un regard perplexe, déjà à cause de fait que Reed n’avait absolument rien de charmant. Et également car ce dernier proposait quelque chose d’assez difficile. Alejandra, serrait la main de son partenaire. « Parfait Alejandra Nimrosa, nous passons un pacte. Valable uniquement si je serre une reine de Dreamland, je jure de vous aider dans votre quête. »

« Soit Reed Jeffrey, en échange vous m’offrez la possibilité de rentrer sans soucis dans le mariage grâce à votre camarade qui… bref. »

Les deux se regardaient dans les yeux tout en se serrant la main, avant finalement continuer tranquillement leurs nuits. Les jours défilaient et l’évènement approchaient petit à petit dans le royaume de Cristal et Reed avait finalement contacté l’ami de son… son contact pour faire passer Alejandra tranquillement dans la cérémonie…

Le jour J approchait, et finalement le plan était totalement foireux… Alejandra devrait s’y attendre de la part de Reed qui avait eu la flemme de tout finaliser. Il voulait clairement déclencher une mêlée générale contre les membres de la sécurité… Un plan en soit qui partait simplement de l’échec.

Reed avait tout fait foiré, alors qu’au loin… Alejandra commençait à faire cramer le voyageur du vent… Une opportunité semblait doucement se montrer ! Deux serveurs au loin qui prenait leurs poses clopes tranquillement hors des regards. Alejandra regardait le Jeffrey qui avait la même idée… Et avec une discrétions hors pairs digne de Boo, les deux voyageurs se glissaient jusqu’à eux. Pour finalement les assommer, pendant cette action… Reed n’arrêtait pas de faire une blague que Alejandra ne pouvait pas comprendre. Il répétait sans cesse : ‘’Le monde est votre arme’’ Détail que Alejandra ignora, avant de cacher les deux serveurs maintenant nu et assommé dans un coin. Reed utilisait même ses pouvoirs pour les emporter loin avec le vent.

Mais le plus gros problème pour les deux voyageurs, c’était le fait de passer l’entrée de Service, tranquillement comme si de rien n’était en priant pour qu’ils n’aient pas l’air suspect.

« VIE DE MOI VOUS ALLEZ VOIR ! AU NOM VOUS ALLEZ VOIR ! WOLLAH RYU J’VAIS TE SOULEVER ! MARKUS SALE FOU MEME PAS TU FAIS CROQUER ! »
Hurlait un gamin, avant de visiblement se faire dégager par la sécurité. Ce qui provoquait à la fois du dégoût et de la joie chez Alejandra vis à vis de ce genre de personnage. Car maintenant les deux allaient profiter de la faible confusion créer par ce caméo pour tranquillement se faufiler à travers le bâtiment… par l’entrée de service. A partir de la, l’objectif était simplement de servir tout en observant dans l’espoir de croiser sa cible… mais le doute s’installait chez Alejandra, peut-être que la présence de Julio n’était qu’une simple et vulgaire rumeur et qu’elle était tombée dans un bourbier par possible par mégarde. Peu importe, elle observait au loin Reed qui tentait de lui faire des signes discrets avec ses grands yeux… sans pupilles visiblement… Peu importe, la jeune femme s’éloignait de son partenaire ne souhaitant pas se faire attraper à cause de lui. Elle s’occupait de servir tout et n’importe quoi aux personnes qui la demandaient, d’ailleurs elle avait cette situation un peu entre la gorge se souvenant des évènements de son enfance ou elle était une serveuse sous les ordres de deux tyrans, grimaçant légèrement en se souvenant de cette partie de son enfance.

Alejandra ne se sentait pas vraiment dans son milieu autour de tout ces gens de la haute… qui parlaient de leurs problèmes, des nouvelles et autres. Et surtout car aucune trace de Julio au loin, ainsi la jeune femme décidait d’aller explorer les coins un peu plus éloigné de son lieu de service. Gardant tout de même un plateau contenant divers vers de ce qui se rapprochait du Champagne dans son monde.

Légèrement concentrée, même trop elle avait oubliée d’effectuer ses rondes de serveuse et commençait a attirer l’attention sur elle. Ainsi Alejandra remarqua donc qu’une jeune femme approchait de sa position avant de parler dans sa radio, elle en déduit qu’elle allait avoir affaire a un membre de la sécurité. Elle cherchait d’abord Reed du regard, qui servait visiblement une jeune Princesse de rêve et la dragouillait doucement, trop concentré pour remarquer Alejandra. Ainsi, le temps que la jeune femme répondait à la radio, Alejandra mentalement se préparait pour répondre aux questions basiques qu’elle pourrait poser.

Alejandra en voyant la jeune femme approcher, ‘’devait rapidement enfiler son masque’’.

C’est ainsi que Joy fut accueillie avec le meilleur sourire faux qu’Alejandra pouvait faire tout en hochant doucement la tête quand la jeune femme demandait de suivre. Alejandra ne pouvait pas se défiler et suivait ainsi cette dernière qui avait l’air légèrement remonté.

« Eh bien, j’ai été engagé comme serveuse sous recommandation d’un ami auprès de celui qui gère les serveurs de la cérémonie... » Alejandra fut sauvé par quelqu’un sur le chemin qui souhaitait s’abreuver, miracle ! Un petit groupe se formait autour de Alejandra qui tenait le plateau Histoire de tenter de passer la plus crédible possible dans son rôle abandonnant pour le moment toutes tentatives de recherche de Julio… au risque de voir son corps debout sans tête depuis le sol.

La jeune femme revenait tranquillement proche de Joy, tenant toujours son plateau maintenant vierge. « Dans le monde réel j’ai déjà été serveuse, donc je pense que ça a facilité le fait que je sois engagée. » Elle déposa faiblement sa main contre son front, jouant de en plus plus de le personnage dans sa totalité.  « Oh, j’avais déjà oubliée que j’avais pris ma pause clope tout à l’heure, probablement le stress et la pression de participer à un tel événement !  » Dit t-elle, essayant d’avoir une intonation honnête. Alejandra essayait d’avoir vraiment l’air crédible dans le rôle de la serveuse un peu nœud-noeud. Maintenant y restait plus a voir si Joy allait marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 494
MessageSujet: Re: cheffe de la sécurité, c'est chaud ! [Joy & Alejandra]   Dim 25 Nov - 21:52

Joy avait embarqué avec elle Alejandra, cherchant de sa part des réponses à sa présence ici, là où elle n’avait pas grand chose à faire et en cherchant aussi un peu à savoir si elle bossait bien ici en lui demandant ses références. Alejandra semblait un peu esquiver la question ou du moins ne pas répondre directement ou complètement. Mais Joy n’eut pas le temps de répondre qu’elle arriva devant la porte, de l’entrée réservée aux demandes légitimes d’entrée sans invitations etc etc etc. A peine eut-elle ouvert la porte qu’elle vit à terre le membre de la garde qui venait de l’appeler via la radio. Elle releva la tête et vit alors un doigt flotter juste sous son nez, à ce doigt se trouvait un anneau. Juste à a droite de la porte, juste à côté à côté de la porte une voix s’éleva.

- Joy… Veux-tu m’épouser ?

Joy put voir en tournant la tête vers sa droite, mais je suis certain qu’elle n’avait pas besoin de ça pour savoir qu’il s’agissait de Clive, le roi des Killer. Il était là, adossé au mur, juste à côté de la morte, affichant un grand sourire à Joy. On pouvait voir que tous les gardes avaient été mis K.O. et que toutes les personnes qui étaient venues pour une demande légitime s’étaient barrées, certainement par peur de Clive. Le VK décolla son dos du mur puis attrapa le doigt qu’il maintenait en suspension grâce à l’anneau qui était dessus. Il retira l’anneau du doigt et jeta le membre tranché par dessus son épaule comme si de rien n’était.

- Nan j’déconne ! J’ai horreur de l’engagement ! Je trouve que le mariage c’est une belle connerie parce qu’il emprisonne l’amour dans une toute petite cage et emprisonne les individus. ça crée plus de malheur que de bonheur. L’amour c’est quelque chose de beau qui devrait rester libre, un peu comme un oiseau. C’est triste un oiseau en cage.

On sentait presque que Clive s’aventurait sur un sujet qui le touchait vraiment. Dans sa voix, il n’y avait pas vraiment ce côté moqueur, un peu excité qu’il a le plus souvent quand il se trouve à Dreamland. Puis il s’arrêta de parler pour s’allumer une clope tout en regardant Alejandra juste derrière Joy. Il souffla sa fumée sur le côté avant de reprendre la parole.

- Bon, par contre tu me déçois joy ! Je pensais qu’on était partenaires maintenant ! Je t’ai donné ce fragment de la sphère en gage d’amitié ! Je pensais vraiment qu’on était plus que des connaissances et qu’on en était au point de se faire confiance. Je suis vraiment déçu que tu m’ais pas invité à cette petite sauterie ! Tu sais pourtant que péter des gueules j’adore ça ! Et puis franchement, ton service de sécurité manque vraiment de qualité !

Il dit cela en retournant du pied le voyageur qu’il avait mis KO qui se trouvait affalé sur le ventre jusque là. On pouvait à présent voir sur son cou une trace rouge de strangulation. Clive avait dû l’étrangler jusqu’à ce qu’il tombe dans les pommes.

- Du coup… ma demande légitime etc etc. C’est d’intégrer le service d’ordre de ce mariage. En gage de bonne foi, j’ai pas tué tes loosers ! C’est mes futurs collègues après tout !

Clive adressait un grand sourire à Joy et Alejandra alors qu’il balançait sa clope au sol. Apparemment, il était venu pour… bah proposer sa candidature pour intégrer la garde du mariage. Il ne manifestait pas d’intention belliqueuse… quoique, tout ce que fait Clive est toujours plus ou moins emprunt de bellicisme. En tout cas, son aura n’était pas du tout menaçante. Joy qui devait commencer à connaître Clive devait savoir que Clive ne ment qu’assez rarement et que bien qu’étant fou, il était tout de même très franc et quand il dit quelque chose, il le fait. C’était peut-être pas une si mauvaise idée de l’engager en plus. Après tout, rien que son aura et sa réputation suffiraient à faire flipper pas mal de fouteurs de merde… Mais bon, d’un côté, il est complètement incontrôlable et surtout totalement taré ! Alejandra devait se dire que cette nuit commençait bien mal étant donné qu’elle faisait d’entrée de jeu la rencontre et de la cheffe de la sécu et du VK le plus connu de tout Dreamland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: cheffe de la sécurité, c'est chaud ! [Joy & Alejandra]   Dim 25 Nov - 22:48

La serveuse un peu paumée était sur ses talons, les ennuis allaient pouvoir leur rythme et une activité normale ! Joy avait haussé un sourcil, puis l’autre d’un air absent quand la voyageuse lui avait expliqué son cheminement. Elle en avait à peu près rien à foutre, mais quelque chose de bien prononcé quoi.


- Ok euh bah pour l’instant tu me suis. Puisque tu ne sais pas t'occuper j’vais te demander d’escorter les lourdingues.


Marchant d’un bon pas, elle fut uniquement stoppée par un doigt portant un anneau et flottant dans les airs. Elle reconnût la voix du voyageur killer dans l’instant, et eut un moment de crispation. Elle se doutait bien que de grosses pointures allaient venir, mais pas de suite, et pas forcément droit vers elle...mais Clive, après ce qui s’était passé à la Ruche pour récupérer un bout de la Sphère, c’était une évidence, et une malédiction. Il allait bien sûr foutre le bololo à un moment, restait à savoir quand. Il valait mieux l’avoir avec soi que contre soi, cependant, si bien qu’elle écouta patiemment ce qu’il avait à cracher.


- Wah c’est vachement beau ce que tu dis Clive…


Espérant que le voyageur capte bien bien l’ironie de la phrase avec le ton amorphe de Joy. Elle zieuta les gardes mis KO par le VK et soupira. Du personnel en moins pour assurer la sécurité, mais avec des dédommagements et quelques heures de repos, la sécurité serait assurée doublement...les calculs profitables s’enchaînaient dans la tête de la voyageuse qui comptait les points sans trop regarder aux conséquences. Prenant un temps d’inspiration, elle prit sur elle pour répondre calmement à Clive. Elle n’oubliait pas qu’elle avait buté avec Edgar deux de ses anciens compères à la Ruche, et le roi des assassins pouvait bien venir pour se venger, d’une manière ou d’une autre.


- Ça t’a peut-être échappé, Clive, mais  ce n’est pas moi qui dresse la liste des invités, pour la simple raison que ce n’est pas mon mariage. Quand on me passera la bague aux doigts, je veillerai à ce que tu sois au premier rang, t’en fais pas. Peut-être même mon témoin, qui sait ? Non, pas mon mari non, j’suis pas aussi folle que ça !


Elle commençait à un peu connaître le caractère de Clive, et une touche d’humour n’était jamais pour lui déplaire, bien au contraire. Elle réfléchit à toute vitesse devant la proposition du voyageur. Il cachait forcément quelque chose, et la probabilité qu’il trouve quelqu’un qu’il déteste ou qui le déteste était aussi élevée que les chances que la robe de Cupi-Chan soit blanche. Mais...dans le cadre purement sécuritaire, fallait avouer qu’il avait raison. Personne ne ferait chier, et il y avait un atout majeur dans ce mariage : il y avait tout Dreamland, après tout. C’était sans doute une folie mais la voyageuse accepta le deal, avec des conditions. Elle savait que Clive était joueur, et qu’il pouvait respecter des bails énoncés avant...par jeu, parce que ça le faisait marrer, ou pour lui donner un handicap ? Quelque chose de cet ordre, oui.


- Bien, j’accepte pour plusieurs raisons. Tout d’abord, j’ai une dette envers toi. Tu m’as donné le fragment sans rien en échange. Considère que je m’en acquitte cette nuit. Ensuite j’ai rien contre une candidature spontanée, et tu as montré à la Ruche que tu étais capable de respecter une parole. J’dois être la seule tarée capable de te croire sur parole, mais enfin...j’t’aime bien, et j’aime bien l’idée de te donner ta chance alors que tout le monde te déteste ! Enfin...si tu déconnes, y’a assez de Seigneurs dans ce mariage pour t’enfoncer dix pieds sous terre.


Elle esquissait un sourire, un peu amusée à l’idée que Clive puisse se fritter des Seigneurs. Y’avait moyen de bien se marrer, et d’assurer pour une partie de la nuit une sécurité aux petits oignons. Cependant, il restait des points problématiques à soulever et à mettre au point avec lui.


- Par contre, je ne peux négocier sur deux choses : tu réponds aux ordres de Blanche, l’autre directrice de la sécurité, et des miens. Premièrement. Et deuxièmement, si tu croises Milna, vous vous taperez en dehors du mariage, dans la ruelle à côté dans le champ du voisin mais pas ici. Sinon j’envoie la cavalerie vous dégager. Confère ce que j’ai dit au sujet des seigneurs rassemblés. Si c’est bon pour toi, tu peux aller faire un tour de sécurité te présenter à la team, et la demoiselle à côté de moi, la serveuse qui ne sert pas, va t’escorter comme il se doit. Puis comme ça après tu lui apprendras le métier de sécurité, de la garde, protection, etc. Elle est aussi serveuse que je suis Starkilleuse. Maintenant...tu m’excuseras, mais j’ai du boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleuse de chaleur
Points de Puissance : 12 500
Points de Réputation : 5 600
Messages : 19
MessageSujet: Re: cheffe de la sécurité, c'est chaud ! [Joy & Alejandra]   Sam 1 Déc - 16:05

Alejandra déglutit doucement en observant alors derrière l’homme qui venait de se pencher vers la cheffe de la sécurité, elle voyait un tas de type allongé au sol. Bien que son visage restait toujours neutre et sans aucune peur Alejandra stressait légèrement, ce type seul venait de mettre à l’amende plusieurs agents de sécurité dans l’un des mariages les plus sécurisés de Dreamland ? Un léger rictus nerveux se formait sur les lèvres de Alejandra pendant une dizaine de seconde avant qu’elle ne se mette à écouter comme simple spectatrice les mots des deux voyageurs, n’ayant rien à dire, hors qu’elle regardait légèrement en arrière afin de voir ce que faisait Reed, visiblement lui il s’était bien fondu dans la masse des serveurs et discutaient tranquillement avec des créatures des rêves, il cherchait donc réellement à se poser avec une princesse des rêves ou quelque chose dans ce style ? Alejandra depuis sa position roulait légèrement les yeux agacé par le comportement enfantin de l’albinos avant que ce dernier ne disparaisse de son champ de vision, tiré ailleurs par une créature des rêves. Le petit coquin.

Alejandra était maintenant seule et allait donc devoir compter sur elle même pour éviter de se faire prendre et finir hors de cette zone, c’était maintenant ou jamais. Tout allait se jouer ici pour elle, il fallait qu’elle découvre comment Julio empêchait Alejandra et Reed d’arriver sur lui avant chaque nuit, probablement un artefact et si c’était le cas c’était le moyen de le chopper ici. Ce genre de chance ne se reproduirait pas deux fois ! Il était probable que Julio exerce ici en temps que passeur clandestin, toujours à mettre son nez dans les mauvaises affaires ce salaud.


Alejandra sortait légèrement de ses songes pour observer au loin ce fameux Clive, ce personnage avait l’air important et surtout puissant. Peu de personne pouvait théoriquement mettre ko une belle brochette d’agent de sécurité aussi facilement et surtout sans aucune égratignure, Alejandra avait observé ce fameux Clive et il ne présentait aucune blessure. Ce dernier avançait vers la cheffe de la sécurité, et instinctivement Alejandra reculait légèrement. Un faible pas en arrière fait de manière totalement instinctive. C’était probablement la première fois depuis ses débuts sur Dreamland qu’elle reculait face à quelqu’un, son regard restait tout de même neutre sans montrer aucune émotion, elle essayait de masquer la peur qu’elle éprouvait en observant le résultat de la confrontation entre les membres la sécurité et ce voyageur killer qu’elle ne connaissait ni d’Adam ni d’Eve.


Alejandra se disait qu’elle n’avait pas de chance, elle venait de tomber sur la cheffe de la sécurité et visiblement un personnage extrêmement dangereux, alors que Reed le simple d’esprit et celui qui avait prit le moins de précaution s’était parfaitement mêlée dans la foule, il devait sûrement passer un moment intime avec l’une des princesses à ce mariage dans les toilettes.

Alejandra se concentrait une nouvelle fois sur Joy et Clive, observant calmement ce dernier sans dire un mot. La cheffe de la sécurité venait de dévoiler le fameux rôle de Alejandra, visiblement elle allait changer de rôle au sein de ce mariage, rejoindre la sécurité… ? Et quelqu’un allait lui apprendre le métier, le comble mais fallait bien qu’elle reste dans son rôle, rôle que la jeune femme avait visiblement percé. Elle ne dira rien, hors un oui d’approbation devant les mots de la cheffe de la sécurité.


Elle devait donc escorter ce fameux Clive pour qu’il puisse se présenter aux autres membres de la l’équipe, et également ce dernier allait lui apprendre a être un bon agent de sécurité. Ce qui inquiétait plus Alejandra, c’était le fait qu’elle pourrait probablement se retrouver seul avec ce type qui semblait louche, et vu tout les directives et mises en garde que la cheffe de la sécurité venait de lui donner,  Alejandra n’était pas vraiment apte à lui faire pleinement confiance pour le laisser marcher dans son dos. Mais pas le choix, elle n’aurait pas d’autres occasions d’avoir Julio a portée de main.

« D’accord, allons-y. » Dit doucement la jeune femme, déposant son plateau de serveuse un peu plus loin sur une table. Elle trouverait bien de quoi se changer, car cette tenue n’était pas ce qu’il y’avait de plus confortable surtout pour elle. Ainsi Alejandra marchait aux cotés de Clive, restant silencieuse… ne savant même pas ou elle marchait ayant totalement oubliée sous la pression de demander son chemin à la patronne de la sécurité, ses pas furent hasardeux et elle s’arrêtait à chaque fois qu’elle voyait des types de la sécurité pour que la magie opère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 494
MessageSujet: Re: cheffe de la sécurité, c'est chaud ! [Joy & Alejandra]   Lun 3 Déc - 1:58

Visiblement, Joy avait appris à comprendre le fonctionnement de Clive car, comme elle le pensait, il fait un petit sourire amusé quand elle rentra dans son jeu et lui annonça ironiquement que ses déclarations étaient trop belles, grave bien dites et tout. C’est vrai qu’il est bien comme ça. Il fait des p’tites phrases, balance des fions, fait de l’ironie mais il apprécie quand on entre dans son jeu et qu’on lui répond un peu de la même façon. Après, pourquoi était-il là vraiment ? Tromper l’ennui ? Tester Joy ? Peut être un peu des deux à la fois.  Il afficha même un très large sourire au moment où Joy lui annonça qu’elle était Ok pour qu’il intègre la sécurité. Il lui répondit alors immédiatement.

- Ah mais évidemment que je suis digne de parole. Est ce que je t’ai déjà menti Joy ? Et comme je te dis, ptr des tronches j’adore ça. En plus je fais flipper la plupart des voyageurs de Dramland… Comme la p’tite copine dans ton dos visiblement. Autant que ça serve à quelque chose.

Il regardait Alejandra avec un petit sourire carnassier en annonçant cela avant d’écouter la réponse de Joy par rapport aux conditions qu’elle imposait pour l’accepter au sein des forces de l’ordre lors de ce mariage. Il pouffa un peu à l’évocation de Milna.

- Pour Milna t’en fais donc pas… Je me suis débrouillé pour qu’elle soit occupé cette nuit. J’ai fais exprès de laisser mes traces près d’une des p’tites affaires de tes patrons. Tu sais comment elle adore la famille… à peu près autant qu’elle m’aime ! Et c’est Ok pour … Blanche… Blanche… Ce serait pas ton ex-ex ?

Question purement rhétorique de sa part puisqu’il savait que c’était ça la réponse. Il n'écouta pas trop Joy quand elle lui disait qu’elle enverrait vite fait bien fait le reste du service d’ordre contre sa gueule s’il faisait chier son monde. Il était trop occupé à observer un corbeau qui venait de se poser au dessus de la porte et qui le toisait silencieusement. Il comprit immédiatement à qui il avait affaire sur le coup et afficha un grand sourire à l’animal. La présence de la personne qui contrôlait cet oiseau était en elle-même preuve que Joy avait largement les moyens d’envoyer sur sa tronche des personnes capables de le pulvériser. Mais ça semblait pas le déranger outre mesure. Il reposa assez vite ses yeux sur Alejandra avant de la regarder d’un air carnassier en allant lui serrer la main.

- Clive, enchanté collègue. Tu vas voir, tu vas vite apprendre à botter des culs avec moi. héhéhé

Joy commençait pour sa part à retourner vaquer à ses très nombreuses occupations quand une main se posa sur son épaule, c’était celle de Clive qui l’avait rapidement poursuivi. Il lui pointa alors du pouce dans son dos une horde de types équipés de gilets jaunes, des bonne stroches de prolos, un air vindicatif et franchement patibulaires sur leurs tronches burinées par la vie. Ils avaient sur eux tout type d’armes de récup’ comme des balles de pétanque ou des marteaux et des faucilles. Ils avaient l’air de vouloir en découdre.

- J’en fais quoi de ces types… J’le zigouille ou bien ? Nan j’sais ps je te demande par ce que bon, j’peux régler ça vite fait mais j’sais pas vos mesures de sécurité.

Clive ne semblait pas plus dérangé que ça par l’idée d’aller tabasser tout une foule de gilets jaunes qu’il sait même pas qui qu’c’est ces branlos  ni pourquoi ils avaient décidés de se cosplayer en plots de signalisation. Il avait au passage laissé Alejandra seule pour gérer toute la bande de type. Ils étaient au moins une trentaine, l’air bien en colère contre… LA SOCIÉTÉ !!! Ils s’adressaient directement à Alejandra.

- Laisse-nous entrer ! On foutra pas la merde ! on est un mouvement pacifiste !
- Ouais on veut juste péter la gueule à une certaine personne !
- Et rendre l’argent aux français ! Rendez l’argent foutus riches !
- On est juste là pour revendiquer revendicativement !
- On cherche juste un certain Manu… Il a été invité ce sale privilégier pendant qu’nous on peut même pas se payer de l'essence pour pouvoir pourrir le climat en paix !
- REVOLUTION !!


Les types semblaient sacrément chauds pour se foutre sur la tronche avec Alejandra. Mais… peut-être en était-il de même pour elle ?!


De son côté Alors que Joy était en train de parler à Clive, cette dernière reçut un appel à la radio. C’était Cupi-chan qui lui tint à peu près ce langage :

- Joy ! c’est affreux ! Il faut que tu vienne immédiatement c’est horrible ! Un… un… Un intru est entré dans ma suite et… IL A VU MA ROBE DE MARIÉE ! JE SUIS MAUDITE ! Mon mariage est un fiasco!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: cheffe de la sécurité, c'est chaud ! [Joy & Alejandra]   Lun 3 Déc - 17:41

Le truc intéressant avec Clive, c’était qu’il pouvait se comporter comme la pire tête de con de l’univers, ou bien être bonne patte et donner validations à tout ce qu’on pouvait lui dire. Entre les deux devait sûrement se cacher l’homme, ses intentions, ses connaissances, et ses motivations profondes, s’il en avait seulement bien sûr. Sa présence ici n’annonçait donc rien de bon comme elle pouvait aussi ne rien annoncer tout court...Joy aviserait selon ce qui viendrait à elle. Est-ce que Clive lui avait déjà menti...c’était jouer sur les mots, et en la matière Joy avait une certaine expérience (bonne vanne), mais elle pouvait lui reconnaître une bonne rigueur dans ce qu’il disait. Même s’il lui avait coupé la main à leur dernière rencontre, il disait vrai. La matheuse n’émît aucune réaction à la mention de la Famille occupant Milna. Ne pas avoir la deuxième faciliterait la nuit du premier concerné, c’était pas si mal. Maintenant, Milna en lien avec la Famille...ça pouvait puer pour Joy, potentiellement. Elle verrait ça plus tard.


Alors qu’ils parlaient un corbeau vint se poser près d’eux. En tant que cheffe de la sécurité chaude patate, Joy savait qui en était l’émissaire. Elle surveillait donc tout le mariage, une bonne information à savoir pour la suite des événements. La matheuse se demanda quand même si les gros bonnets en présence n’étaient pas un peu trop gros, mais après tout, c’était le mariage du siècle...ça allait rassembler un paquet de grosses pointures, même trop grosses pour elle. Trêve de divagations, Joy allait repartir vers d’autres cieux mais Clive l’interpella de nouveau. Cette fois, c’était ce fameux groupe de manifestants, connu dans Dreamland pour clamer leurs revendications dans tous les lieux de pouvoirs, de richesses et de faste. Voyant les costumes des mecs et ce qu’ils disaient, Joy soupira un grand coup. Elle appela les gens qu’il fallait dans cette situation :



- Alloooooooooo Richaaaaaaaaaard ! Ouais, bon, on va la faire courte, vous ramenez vos fions illico presto à l’entrée, y’a des gens à calmer avec ton pouvoir cheaté. Vous agirez en quatre temps ; d’abord tu calmes les gusses. Si y’en a qui continue de gueuler, vous envoyez Meï et son pendule pour leur dire où trouver le Manu qu’ils veulent défoncer. Je te donner un spoiler : vous leur dites qu’il est à Kazinopolis en train de dépenser toutes leurs thunasses ! Capito ? Si y’a un souci, vous demandez à Bobby et Wendy de faire le ménage, sans faire de morts.


La matheuse se tourna vers Clive. La serveuse complètement amorphe et mutique semblait avoir oublié pourquoi elle avait été engagée et Joy se jura d’appeler le service recrutement pour la virer dès que possible. Pas de suite, elle pourrait encore servir, s’il manquait un pied de table ou un porte-manteau. Elle laissa ses dernières consignes au VK.


- Clive, tu attends le groupe qui va venir calmer ces gens...pour l’instant tu ne fais rien, tu oublies la partie présentation, j’ai besoin de toi en tant que videur royal pour éviter que d’autres gueulards viennent foutre le bordel. Tu as trois moments, en tant que videur. D’abord tu calmes gentiment, ensuite tu menaces, et enfin, si ça bouge pas ou si ça gueule encore, là tu peux commencer à utiliser ton pouvoir. On veut éviter un maximum de morts et de combats, okay ?


Elle fut stoppée immédiatement par Cupi-chan qui l’appelait d’un ton affolé. Quelqu’un avait souillé la robe de la mariée d’un regard impur et indiscret...La matheuse ferma un instant les yeux en maudissant la connerie humaine en général, et essaya de dresser un plan de contre-attaque. D’abord pour calmer Cupi-chan et ensuite pour le choper comme il fallait. Il devait sûrement y avoir des témoins, et ça voulait dire que le voyeur ou la voyeuse était sans doute encore présente dans le mariage.


- Ma Reine, inutile de paniquer. Un intrus est entré, ça veut dire qu’il doit ressortir, n’est-ce pas ? Je demande à toutes les équipes de le coincer, il va falloir me donner des précisions sur l’intrusion...dans tous les cas, on peut le choper et le faire parler, je mets les meilleurs agents sur cette affaire ma Reine ! Par contre...le mariage n’est pas du tout un fiasco, mais si vous vous angoissez pour rien, la cérémonie risque de l’être. Faites-nous confiance, détendez-vous et appréciez un peu ce moment qui va arriver comme prévu. J’envoie quelqu’un pour surveiller la suite, là j’ai des soucis à l’entrée...rien de grave mais la sécurité avant tout. Je reste en ligne avec vous, vous en faites pas !


Pourquoi elle avait accepté ce job déjà ? Elle prit deux personnes en appels simultanés. La première, c’était la voyageuse des corbeaux qui aidait à la surveillance. Son ordre était clair : trouver l’intrus le plus vite possible, quitte à sortir des corbeaux en masse selon les infos qu’on lui enverrait. La deuxième personne, c’était Edgar. Il devrait aller surveiller la suite de la Reine et lui parler pour la rassurer. Il était empathique et son naturel ferait sans doute le taf !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: cheffe de la sécurité, c'est chaud ! [Joy & Alejandra]   

Revenir en haut Aller en bas
 
cheffe de la sécurité, c'est chaud ! [Joy & Alejandra]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» de L'insécurité en Haiti ou Insécurité provoquée ?
» évaluation comparée des facteurs de l’insécurité
» Diagnostique préliminaire de la Commission de reflexion sur la sécurité publique
» Comment interpéter la montée de l'insécurité en Haiti ?
» Chaud Gun ou Gun chaud (ça fait plus classe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone événements :: Événement :: Le mariage du siècle :: L'arrivée des invités-
Sauter vers: