Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 19 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 11 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Zachary
Profil
Top comeback
Zephyr
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Vous ne passerez pas (par l'entrée de service) [Drasur et Léo]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 494
MessageSujet: Vous ne passerez pas (par l'entrée de service) [Drasur et Léo]   Dim 18 Nov - 21:41

Parce que tous les événements prestigieux en on une et pendant que les regards et les journalistes étaient tournés vers la direction opposée, il s'en passe des chose à cet endroit. C'est sans doute le lieu le plus important de cet event. Je laisse aux autres les strass et les paillettes pour me concentré sur la fameuse, la prestigieuse, la légendaire.... ENTREE DE SERVICE !!!!

Parce que oui, le petit personnel du mariage, et il est nombreux, devait bien passer par un endroit. Imaginez si le traiteur devait se pointer sur le tapis rouge pour décharger son confit d'oignons explosifs à la vue de tout le monde, dévoilant ainsi la composition des petits fours pour le vin d'honneur ce qui serait une faute sur le plan médiatique et puis merde à la fin on dévoile pas les p'tits fours avant le début du vin d'honneur ! Et c'est donc pour ça qu'on a besoin d'une entrée de service qui était naturellement plus surveillée que celle du palais du royaume canin hein. TMTC ! En fait, on avait même casé ici deux des gardes les plus badass présents dans la garde qui avaient été recrutés au terme d'une audition popstarienne par Blanche et Joy. Qui que c'est ? Euh... laissez moi lire mes notes ! Ah oui c'est vrai ! J'vais devoir improviser des PNJ ! Bon bah vous verrez bien !

En tout cas, le pauvre Léo avait eu le malheur de traîner non loin de cette dernière, certainement plus par curiosité de voir ce qui se passait derrière le gros bâtiment qui attirait tout une foule compacte qu'il était bien incapable de traverser plutôt qu'une réelle envie d'entrer par la porte de derrière. Et non je ne parle pas de sodomie ! Et dans son malheur, il avait été alpagué par un des chefs de la cuisine qui visiblement cherchait à embaucher des gens en urgence, vu que l'un des cuistot s'était fait boulotter par la soupe. Hmmmm ! Ça donne grave envie de bosser dans ces cuisines ! Mais en fait, Léo n'avait même pas eu le temps de décliner, ni même d'accepter qu'on lui envoya un blanc de cuisine à la tronche en lui faisant signe de se changer avant d'entrer en cuisine pour aller leur prêter main forte.

En entrant, il croisa un certain Drasur qui était en train d'engueuler un livreur parce que soit disant il était la honte de leur profession parce qu'il avait oublié le watibull, ingrédient essentiel à la préparation de son cocktail finisher : Le Monkey D. Cocktail ! Celui qui un jour deviendra le roi des cocktails ! Le tout avant d'envoyer Rexouille lui bouffer la gueule. Mais que fout cet attardé en cuisine à prendre les livraisons d'alcool ? Eh bien en fait c'est simple ! En tant que cheffe de la sécu, blanche avait proposé à tout son groupe de rejoindre la sécurité du mariage. Mais Drasur n'était pas très chaud pour se retrouver sous les ordres de Blanche pour la bonne raison que c'est lui le chef de groupe bordel de cul ! Blanche s'était donc débrouillée pour qu'il soit accepté comme barman pour qu'il participe au mariage avec elle et Zéphyr. Elle en avait fait de même avec Callaghan qui était DJ. Elle se doutait qu'au pire il crèvera certainement avant de créer une catastrophe donc bon, c'était pas un drame de le mettre en tant que DJ.

Bref, les deux étaient en cuisine. L'un en train de compter des stock de bouteilles et de s'organiser avec ses collègues baristas tout en matant le boule des p'tites serveuses pas dégueu' qui passaient par là pendant que l'autre se faisait engueuler et traiter comme du poisson pourris parce qu'il n'épluche pas les patates de feu assez vite. En même temps elles sont brûlantes. Pauvre Léo. Je pense que ça va encore être une nuit difficile mais pleine d'enseignement pour le double Maker.

Dans la cuisine, ils étaient au moins 300 employés à s'activer pour la cuisine, le service et tout et tout. Ça ressemblait à la vision que certains pourraient se faire de l'enfer ! Ça grouille de monde, il fait chaud, on se fait beugler dessus des instructions et en travaillant comme un chien sous une pression affreuse ! Pour d'autre, c'était le paradis ! Cuisiner et travailler pour un événement aussi prestigieux, autant d'invités, des plats d'exception... c'était beau. Et nos deux voyageurs étaient là, acteurs de tout ça. C'est beau putain ! J'en chiale de la bite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Vous ne passerez pas (par l'entrée de service) [Drasur et Léo]   Lun 19 Nov - 23:06

En fin de compte, c'est quand même pas mal handicapant d'être un peu con. Parce que dans sa logique d'attardé notoire, notre bon Drasur était parti du principe qu'étant un grand habitué des bars et de tout ce qu'ils peuvent offrir de décadent, il ne serait pas si compliqué que ça de passer de l'autre côté du comptoir. Aimer boire devrait suffire à bien le servir de son point de vue, ce qui l'avait d'ailleurs poussé à accepter de se ramener à cet événement prestigieux qu'était le mariage de deux seigneurs dont il n'avait absolument jamais entendu parler. Si il avait vraiment eu le choix, il aurait préféré passer la nuit dans un bordel de Sboobland à s'anesthésier l'esprit à grands coups de mètres de shots. Mais non, être un leader ça veut aussi dire soutenir ses collègues, aussi chiant que ça puisse paraître, quitte à servir des gens qui passent un bien meilleur moment. Enfin, qu'on se comprenne, il n'aurait absolument jamais craché sur le fait d'être invité à une fête réunissant autant de gros noms, ne serait-ce que par pure envie de se détruire l'estomac comme un roi pour une fois, histoire de compenser les pâtes au ketchup avec lesquelles il survivait dans le monde réel actuellement ou même de s'astiquer un peu l'ego maintenant qu'il rasait le top 100 de la Baby. Mais il y a une différence critique entre être un invité et glander toute la soirée et faire partie du staff, sans compter que Blanche dans sa profonde naïveté avait proposé à notre héros de rejoindre le service de sécurité à la base. Chose qu'il aurait pu envisager, même si il a bien plus l'habitude d'être celui qui est confronté à ce genre de vigiles, ne serait-ce que pour se la jouer cow-boy et un peu tyran sur les bords et se faire plaisir. Mais là ça n'allait clairement pas être le cas et ce pour une raison toute simple : Joy. Si seulement Blanche avait été en charge de la sécurité, Drasur aurait pu se faire plaisir avec pas mal de liberté, sous couvert d'amitié. Mais Joy ... Bien que leur relation était plus qu'amicale après leur virée folle dans le métro ensemble, il savait à quel point elle pouvait être terrifiante et la mettre de travers s'avérait bien trop dangereux pour lui.

Il avait donc accepté un peu par défaut d'être barman pour la soirée, avec sa logique stupide explorée un peu plus tôt et surtout en se disant que ça valait mieux que de faire partie de la sécurité ou de ne simplement pas venir et possiblement diviser son groupe. Et puis ça le faisait bien marrer que Zéphyr lui soit tombé dans le panneau et soit obligé de passer sa nuit à dégager les squatteurs, tout en espérant qu'il ne fasse pas trop le fifou comme il en a l'habitude et balance des lasers de partout, vu les habitudes de l'obscur il valait quand même mieux que le maker ne soit pas trop loin. Enfin bon, ce n'était pas son problème actuellement, puisqu'il avait été forcé de s'occuper d'un livreur bien trop incompétent. Enfin, c'était plutôt Rexouille qui s'en était occupé d'ailleurs, calmant sa faim en attendant l'arrivée des petits fours avec le visage disgracieux de ce gars certainement natif du royaume de cristal au vu des pierres brillantes qui sortaient un peu partout de sa peau. Enfin, notre bon maker au coeur pur s'en sortira bien même sans la boisson divine qu'il avait demandé, avec un peu de chance il pourra peut être même croiser le beau, le légendaire maître qui doit certainement se balader avec quelques bouteilles avec lui. En attendant, il comptait tranquillement les bouteilles livrées justement, se demandant bien si ça allait être suffisant ou pas, se disant dans son incompétence totale que ça devrait suffire. Il avait pris la décision de prendre le contrôle du bar en criant des ordres à tout le monde, parce que quitte à n'être qu'un barman, autant être le barman en chef ! Est ce qu'il l'était officiellement ? Certainement pas, ou peut être bien, mais si quelqu'un avait quelque chose à dire Rexouille était prêt à mâchouiller quelques gencives à tout moment.

« Roh putain elle est blindée cette cuisine, hé toi là bas ! Ouais toi, lâche ce que tu fais deux minutes et amène moi ces caisses au bar ! Ça va vous êtes soixante milles là un de plus ou de moins ça changera rien, allez hop hop on se dépêche !  »

Quand je vous disais qu'il faisait son petit chef ce petit con, c'était pas pour déconner. Il avait pointé un gars au pif dans la cuisine et lui avait aboyé ses ordres sans vraiment prendre en compte l'organisation générale. En même temps il n'avait pas tort, ils étaient des millions dans cette cuisine, ils pouvaient bien lui prêter quelqu'un pour cinq minutes non ? Une fois tout ça réglé, il prit une des bouteilles de la plus grosse caisse avec lui et s'éloigna, suivi par Rexouille qui foutait du sang partout ce sauvage. Il ignora promptement le chef qui lui gueulait dessus pour s'être allumé une clope en traversant la cuisine et arriva enfin au bar. La bouteille qu'il avait prise était loin d'être mauvaise et c'était lui même qui avait insisté pour qu'une grosse commande de ces bouteilles soit faite, le breuvage qu'il commandait constamment à Dreamland : du bourbon de Firania. Ça ne sonne pas très bien à l'oreille mais sur le palais c'est un vrai délice. Une douce fournaise aussi sèche que sucrée, qui pourrait réveiller un mort tout en apaisant son cœur. C'est à peu près la meilleure description qui pouvait en être faite mais si le lausannois avait insisté pour que ce breuvage là soit ajouté c'était aussi et surtout pour tenter de recréer un cocktail que le mystérieux Barman lui avait concocté il y a quelques semaines de cela. Il s'attendait d'ailleurs carrément à l'avoir comme collègue cette nuit, mais n'étant pas le cas, il était obligé de se débrouiller. Et vu l'incompétence du livreur, le roi des cocktails ne pouvait être fait, donc il était forcé de se contenter de son autre cocktail favori pour le moment.

Enfin bon, tout ça pour dire qu'il s'adossa au bar après s'être servi un petit verre de ce fameux bourbon, tout en se gaussant intérieurement des serveurs et autres collègues barman qui couraient dans tous les sens pour préparer le tout avant l'arrivée des invités. Ces quelques minutes de calme à apprécier son verre et sa tige de cancer étaient carrément bienvenus, il n'avait fait que courir dans tous les sens depuis son arrivée à Dreamland cette nuit, lui prouvant une bonne fois pour toute qu'il n'avait clairement pas bien fait d'accepter le job. Il se serait certainement plus amusé à s'occuper de l'ambiance sonore aux côtés de Callaghan, mais le connaissant, il préférait rester aussi éloigné de lui que possible, qui sait quand une explosion spontanée peut arriver de sa part. Il attendait donc patiemment que le random de la cuisine apporte enfin les caisses pour qu'il puisse les ranger, ou plutôt demander à un autre de le faire d'ailleurs, tout en perdant peu à peu patience. Il allait se grouiller oui ?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Pig Maker
Points de Puissance : 5 200
Points de Réputation : 4 300
Messages : 34
MessageSujet: Re: Vous ne passerez pas (par l'entrée de service) [Drasur et Léo]   Mer 21 Nov - 10:38


Du bruit ; une foule : Deux éléments suffisant pour titiller la curiosité d'un jeune voyageur comme moi.
~~
Mes yeux quittèrent le Dream-mag que je lisais, assis au pied d'un cristal de roche géant, et me menèrent près de cette chapelle. C'est avec un air naturellement ahuri collé sur le visage, que je découvris ce lieu animé par la festivité.
Dès lors, il ne me fallut que quelques minute pour me faire arracher ma liberté. On m'avait lancer un tablier en pleine figure, et on m'avait traîner pour m'emmener au travail -sans même me promettre quelque chose en retour-. On m'assigna alors des tâches, de plus en plus ingrates, dans des conditions déplorables…

Pouvait-on appeler ça de l'esclavage même dans ses rêves ? En tout cas, il n'y avait que moi pour trouver cela...

TROP COOL !

C'est au beau milieu de cette immense cuisine, que je laissais exploser ma joie. L'endroit grouillait de cuistots et de serveurs qui allaient et venaient dans toutes les directions, laissant derrière eux de nombreux parfums qui m'étaient inconnus. Je découvrais là un nouvel aspect de Dreamland, à la fois réaliste et magique, et ce n'était pas ce tas de patate chaude qui allait me niquer mon séjour au royaume de cristal.

Certes, j'avais vu au départ cette cuisine comme un atelier, dans lequel j'allais donner naissance à des nouvelles expériences culinaires. J'étais après tout le créateur des Spaghettis au cola parsemés de smarties, et du gratin de chocapics… et j'avais autour de moi pleins de nouvelles saveurs à découvrir.

Cependant, j'allais d'abord devoir échapper à la vigilance du chef cuisinier et à son Tsunami de postillons.

Aller bouges-toi ! Elles vont pas s'éplucher toutes seules ces patates de feu !

Je lui répondis comme le ferait un soldat au garde-à-vous.

Ou… oui chef !

Je saisis rapidement un couteau éplucheur et continua le boulot malgré les petits "Aïe" et "Outch" que je lâchais lorsque je tenais l'une de ces patate plus de trois secondes.

Quand soudain, un gars immense avec une grand gueule (comme tous les chefs digne de ce nom) m'appela.

Moi ? ...

Il confirma qu'il s'adressait bien à moi, et me réquisitionna pour un petit transport de marchandises pour le bar.

Sans rechigner, je lâchais donc mes patates et fis ce qu'il me dicta. Je saisis la caisse qu'il m'avait désigné plus tôt, et filai vers la porte battante de la cuisine.

Mais ! ... Beugla le chef cuisinier.
Désolé chef, mais il en une plus grande que vous !
Je parlais de gueule, bien évidemment.

Je suivis donc le géant... mais de loin.
Un de ses pas valait trois des miens, le suivre sans courir était difficile et cette caisse ne me facilitait pas la tâche. Ce couloir, si banal soit-il, me parut alors interminable.

M'sieur... Fis-je avec ce qu'il me restait de souffle. Attendez...

Du haut de son mètre 90, mes mots ne semblaient pas arriver jusqu'à ses oreilles. Et c'est une fois le bar atteint que je réussi à attirer son attention.

M'sieur l'Emo !

... Bah quoi, personne ne lui a jamais fait remarqué qu'il avait une coupe de cheveux digne d'un Emo ?

J'la pose où vot' ... L'expression sur mon visage changea tout à coup quand son regard croisa le mien. Oh, mais j'vous connait ! J'ai lu un article sur vous tout à l'heure !

Au niveau de ma ceinture, bien calé entre mon slip et mon pantalon, je sortis mon Dream-mag pour lire ce qu'on racontait sur lui.

C'était quelle page déjà...
Ah voilà ! Y'a marqué un tas d'truc sur vous ! A c'qui paraît vous êtes : rabat-joie, irresponsable, borné, impulsif, alcoolique...

Je repris une grande inspiration pour la suite.
Agressif, Lunatique, pervers, râleur, susceptible...

Et la liste était encore longue...
J'avais devant moi le mec qui accumulait tous les défauts de l'univers. Et face à un prototype comme celui-ci, il valait mieux faire semblant de l'apprécier pour ne pas le vexer.

Heu... vous pouvez m'dédicacer mon Dream-mag? J'suis un grand fan.

Faites que ça marche... Faites que ça marche... Faites que ça marche...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Vous ne passerez pas (par l'entrée de service) [Drasur et Léo]   Jeu 6 Déc - 6:44

Ah bah il était temps qu'il se ramène celui là ! Tout en alternant à un rythme régulier entre une petite bouffée de cancer et une gorgée de paradis alcoolisé, Drasur voyait le petit bonhomme se rapprocher, réalisant qu'il l'avait suivi avec quand même pas mal de retard finalement. Il ne pu d'ailleurs s'empêcher de légèrement pouffer de rire en voyant cette scène d'un ridicule certain, l'adolescent étant presque entièrement caché derrière la grosse caisse de bouteilles, sa tignasse verte dépassant au dessus. C'était d'ailleurs pour ça que le chef barman avait décidé de lui demander à lui d'apporter la caisse, parce que quitte à kidnapper un sidekick au chef cuistot, autant prendre celui avec les cheveux verts, ne serait-ce que pour la déconnade quoi. L'adolescent arriva enfin et la réaction de Rexouille, qui glandait un peu autour avec toujours des gouttes de sang coulant de sa gueule, ne se fit pas attendre : il avait l'air de particulièrement l'apprécier. Le Tyrannosaure miniature se mit alors à sautiller un peu partout, enchaînant le reniflage intensif des mollets du garçon et les aboiements pour attirer son attention et surtout exprimer sa joie. Ce qu'il était mignon quand il était comme ça ce petit, même si Drasur pu voir l'étincelle qui luisait habituellement dans les yeux de sa mascotte quand il se retrouvait devant un bon repas, son odeur devait particulièrement lui plaire.

Enfin, tout se passait bien et le maker était même légèrement attendri par sa bêbette, jusqu'à que l'ado fasse la plus grosse erreur de sa vie. Un émo ? Vraiment ?! Bon et bien il devait mourir désormais, c'est dommage quand même, son attitude suintant l'innocence et le shonen lui promettait un bel avenir, mais il avait fallu qu'il gâche tout ... Ahlala la jeunesse, n'apprendront ils donc jamais ? Drasur posa donc son verre sur le plan de travail sur lequel il était adossé jusque là, cala sa cigarette entre ses dents et commença à se lever, prêt à apprendre les bonnes manières à ce sale gosse, quand subitement ce dernier sortit le mot magique. Alors comme ça il le reconnaissait ? Bien sûr il n'y a rien de surprenant là dedans, le fameux Dino Maker, fier et charismatique leader des Sheitan Inc, celui qui a déjà posé sa patte sur Dreamland en moins de dix mois de voyage, qui frôlait le top 100 de sa ligue, il avait forcément entendu parler de lui enfin ! Mais mine de rien, ça faisait toujours du bien à entendre et cette explosion d'ego dans le for intérieur de notre héros suffit à totalement lui faire oublier ses plans initiaux. Il arborait subitement un large sourire d'enfant, s'adossant à nouveau sur le plan de travail en prenant une pose désintéressée des plus cool.

Le gamin aux cheveux verts, qu'on appellera Billy en attendant qu'il se présente, dégaina alors son Dream-Mag et retrouva la page en question, avant d'énumérer point par point la liste des adjectifs utilisés pour le décrire. Alors clairement, Drasur était au nirvana dans l'immédiat, ne prenant même pas la peine de comprendre que le seul lien entre tout ces adjectifs était leur caractère purement péjoratif. De tels détails importent bien peu quand on a la fame enfin ! La gloire, la célébrité, la reconnaissance du peuple ! Il accompagnait d'ailleurs chacun de ces fameux adjectifs avec un acquiescement, tout en secouant son verre, se délectant de la situation. L'ado tapa droit dans le mille en demandant un autographe au lausannois, alors pour ça il aurait pas pu mieux tomber. Le maker passa son bras sur les épaules de Billy avant de lui ébouriffer les cheveux de l'autre main, puis le relâcha enfin pour rétorquer.

« Mais bien sûr mon petit ! Je traite toujours mes fans avec le plus grand des égards ! Après tout ... C'est ça d'être un héros tu sais ! Suivre sa propre voie ! Attend deux petites secondes ... Hé machine là bas ! Amène moi un stylo et ramène toi pour ranger les bouteilles là oh t'es pas payée à glander !! »

Il enchaîna en dégainant un second verre devant lui avant de le remplir, accompagné du sien qui commençait à doucement se rapprocher de la fin. Il fit glisser le second verre sur quelques centimètres sur le plan de travail avant de reprendre.

« Allez viens Billy, on va trinquer à notre rencontre, c'est toujours quelque chose de rencontrer son idole on doit marquer le coup ! Bon je suis pas sûr que ce soit très légal mais vu ta coupe, tu vas pas me faire croire que t'as jamais descendu des bières sur un parking avec des punk à chiens hein ! Et tu vois, ça prouve bien ce que je pensais, le seul terme du Mag avec lequel je suis pas d'accord : je suis pas rabat-joie enfin ! J'suis un chevalier servant de la grosse ambiance ! Est-ce qu'un rabat-joie t'offrirait un verre d'une des plus grandes délicatesses au monde ? Bon par contre pour le reste ouais ça tape pas mal dans le mille, mais on choisit pas d'être un connard hein comme on dit ! Allez, santé mon pote ! »

Ah ça, il était plutôt excité d'avoir rencontré ce voyageur qui lui faisait tant de bien à l'ego, voilà quelqu'un de bien ! C'est pas Blanche ou Zéphyr qui le traiteraient avec autant d'égard autant vous le dire ! Ces ingrats ! Et encore, ne parlons même pas de Callaghan, le pire de tous ! Enfin bon, il allait au moins avoir quelqu'un de sympathique avec qui passer le temps en attendant l'ouverture du service, ce qui lui évitera certainement de terminer complètement déchiré avant la fin de la cérémonie à force de s'enchaîner les verres par pur ennui. Certes il en était déjà à son deuxième ce qui n'augurait rien de bon pour la suite, mais il trinquait avec son nouveau meilleur ami ça ne comptait pas vraiment. Il se ralluma une cigarette et repris une position mi-assise sur le plan de travail, faisant face au gamin.

« Alors dis moi, c'était quoi mon aventure que t'as préféré ? Le jour où je me suis tapé la princesse des nains ? C'était fou ça mais vu ton âge je sais pas si je pourrais te le raconter, ou peut être les trois nuits de satin à Sboobland depuis lesquelles on m'appelle le Baobab de Tripoli ? Nan c'est pas vraiment approprié non plus ... Ah peut être mes péripéties au Metropolitan alors ! Tu savais que techniquement, c'est moi le dernier à en être sorti ? Donc j'suis un peu le gagnant ! Tiens tu veux une clope ? Ou sinon le jour où j'ai pissé sur le brasier infini ... Enfin je m'emballe, j'imagine que t'as des centaines de questions à me poser déjà ! Ou peut être que tu veux rencontrer mes invocs ? Elles sont vachement plus impressionnantes en vrai ! Bon sauf Rexouille hein hahahaha ! Hé d'ailleurs Rexouille nan ! Tu te frottes pas à la jambe de Billy ! Non tu croques pas non plus ! Assis p'tit con ! »

Le dinosaure visiblement vexé de ne pas pouvoir se faire plaisir sur les mollets de l'adolescent fit la moue en miaulant à la lune, alors que Drasur attendait patiemment la réponse de son plus grand fan. Au fond il était un peu jaloux de lui, quel plaisir ça doit être de rencontrer son idole comme ça au hasard, il doit vraiment vivre sa meilleure nuit actuellement !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Pig Maker
Points de Puissance : 5 200
Points de Réputation : 4 300
Messages : 34
MessageSujet: Re: Vous ne passerez pas (par l'entrée de service) [Drasur et Léo]   Hier à 17:46


Je m'étonnais moi-même, mon excellent jeu d'acteur venait de fonctionner à merveille, cependant la suite se montrait plus ardu que prévue. Je devais donner l'air d'être captivé tout en jonglant de jambe pour éviter ce gros lézard qui me collait aux basques.

Euh... Lâchais-je lorsque l'énergumène brandit un second verre.

Je n'avais pas bu de boisson alcoolisée depuis ma première soirée, celle à laquelle je devais cette magnifique teinte verte à mes cheveux. Je n'étais mentalement pas prêt à boire de l'alcool, alors je levai l'index pour émettre une objection. Mais Monsieur-le-héros était trop enthousiaste à l'idée de trinquer à notre rencontre et ne me laissa pas vraiment le choix.

O... Oui à la votre ! J'ai attendu ce moment toute ma vie..!

Un joli mensonge, mais que voulez-vous, je ne pouvais plus faire marche arrière à présent.

Portant alors le verre à ma bouche, je trempais timidement mes lèvres dans le breuvage et bu une minuscule gorgée. Pendant ce temps, le dompteur de lézard m'énuméra ses nombreuses aventures et je failli recracher mon bourbon en étouffant un rire lorsqu'il se vanta d'avoir pissé sur le brasier de l'infini... car ça, c'était du pur génie !

Vous avez pissé sur le brasier de l'infini ?! Mais c'est trop drôle ! Non merci j'fume pas. Mais pour le Métropolitan j'suis d'accord, c'est vous qui auriez dû gagner ! Puis regardez la tronche du premier là, Jon Boursin, avec sa coupe de cheveux chelou et son nom de fromage à tartiner !

Étrangement, l'improvisation de mon rôle de fan se faisait de plus en plus naturelle.

Si vous voulez mon avis y'a un mec à de la rédac' du DreamMag qu'est trop jaloux d'vous et qui essaye d'vous mettre des bâtons dans les roues ! Moi j'dis qu'vous devriez faire un tour à Relouland pour casser quelques gueules !

Sur ces beaux conseils, le stylo tant convoité arriva enfin sur le comptoir et je tournais les pages de mon DreamMag pour trouver une page digne d'un bel autographe. Quand tout à coup je tombai sur le titre "Et en plus il frappe les gosses"...
C'était bien lui, on le voyait à Pandaland en train d'envoyer son poing dans la tronche d'un petit blond [#Markus].

Vous... Je me raclai la gorge en voyant ça. Vous voyez c'est la preuve... Moi j'suis sûr qu'vous étiez juste en train de lui apprendre le respect à ce... ce p'tit con...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vous ne passerez pas (par l'entrée de service) [Drasur et Léo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous ne passerez pas (par l'entrée de service) [Drasur et Léo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gandalf - Vous, ne passerez, pas !
» Vous ne passerez pas !! [Balrog vs Gandalf]
» Vous ne passerez pas ! [Terminé]
» StarCraft II
» WCH n°7 : Hobbit Edition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone événements :: Événement :: Le mariage du siècle :: L'arrivée des invités-
Sauter vers: