Partagez|

Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina]

Game Master
Admin
Game Master
Messages : 561
Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Dim 18 Nov - 21:38

Des fois on se demande si on est au bon endroit au bon moment, si on est à la bonne place dans la chaine alimentaire, si au final tout ce qui est près de nous est susceptible de nous dévorer sans même qu'on ait le temps de dire quoique ce soit. Tu es en droit de te poser mille et une questions, Kahina, invitée de par ton statut de reine légitime d'Elephantine. Probablement habillée pour l'occasion, tu te retrouves cernée de plusieurs regards discrets à ton attention, le blabla des autres invités qui semblait habituel jusqu'à maintenant se transformant en chuchotements dérangeants et angoissants à tes yeux. Pas besoin de préciser que tous les autres invités étaient là pour une bonne raison : un haut statut dans leur société, une bonne relation avec les futurs mariés, des figures héroïques et/ou influentes de Dreamland… Si l'on cherche à tout remettre en perspective, tu sembles très petite face à tous les "grands" de ce monde. Ce ne serait pas choquant d'apprendre que tu étouffes dans toute cette atmosphère.

C'est difficilement ton cas, Wylen, toi qui est présente dans le but de surveiller et prévenir de tout accident potentiel. De par ton sang-froid et ton regard avisé, tu observes les allers et les retours des différents serveurs, espérant ne pas voir quelque chose qui sortirait de l'ordinaire… Mis à part peut-être cette voyageuse qui se balade avec une lance à ses côtés. Même si certains seigneurs avaient fait l'affront d'amener des armes au mariage, la majorité furent saisies et stockés dans le lieu désigné pour, mais cette voyageuse avait réussie à passer outre tout ça. Peut-être que ça pique ta curiosité, qu'une inspection semble nécessaire. Pour l'instant, mis à part Kahina qui attire les regards et les commentaires, et aussi le fait qu'elle porte une lance en ivoire à la main, tout semble ordinaire… Pour le moment.
Voir le profil de l'utilisateur
Wylen Nevyra
Créature
Wylen Nevyra
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 95
Localisation : Là où je vais.
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Dim 18 Nov - 22:27

L’arrivée des invités, cela allait être un moment un peu long. Wylen avait été conviée par une amie pour faire la sécurité, il fallait tout de même admettre que cela lui allait comme poste. Pour le moment cela sembla assez calme. Les gens ne faisait pas de bêtises, mais il y avait aussi les discutions qu’il fallait écouter. Faire cela pourrait permettre de mieux anticiper certaines choses. Ce fut ce qu’elle se disait. La lame faisait aussi attention aux serveurs, les aller retours pouvaient être aussi embêtant pour eux, que pour elle. Mais rien de succès pour le coup, vraiment rien. Cela devait faire au moins cinq minutes qu’elle observait et que rien ne sembla se passer. C’était déjà rassurant pour la lame. Oui ! Rien allait déborder apparemment.

C’était même pour cette raison qu’elle c’était placée à un point stratégique. D’autres membres de la sécurité pourrait la contacter par radio au pire, mais aussi inversement. Le placement était important, Joy elle, aurait compris sa manière de faire, donc pas de soucis à se faire. Vraiment, la chose qu’elle attendait c’était un événement d’action. Hors, la sécurité avait une ligne de conduite à suivre. Wylen avait prit la peine de mémoriser les listes imposées. Autant des invités, que de la blackliste. C’est en observant un passage d’un serveur que notre chère lame remarqua une chose. Plutôt une personne ! Cette personne possédait une lance en ivoire, clairement ce n’était pas possible qu’elle garde sa lance sur elle ! Un léger soupire de notre créature qui vit que les flemmards de la sécurité ne réagissent pas. Ce fut après d’une voix simple et froide qu’elle énonça à la radio.


«Ici Wylen, une invité est entrée armée, chose qui ne devrait pas être, je vais m’en charger. »

Ce fut là à ce moment qu’elle avança vers cette invitée, Kahina… Reine d’éléphantine. En avançant, elle put entendre certains commentaires déplacés. Pour Wylen, une reine est une reine, qu’elle soit voyageuse ou non. Malheureusement, la lame ne pourrait pas se permettre de faire une remarque, n’étant pas une invitée, mais une personne de la sécurité. Les choses allaient être simple, quelques pas encore et là. Elle fut à porter de voix, mais ce n’était pas suffisant, Wylen se mit donc des lors face à elle, son expression neutre disait tout. Et sa voix qui resta calme et tout aussi neutre…

« Votre Majesté reine d’éléphantine, veuillez m’excuser, le port d’arme est interdit, voudriez vous bien poser votre lance au vestiaire ? »

Vraiment, cela allait être compliqué. Mais Wylen devait rester une personne de la sécurité sur le coup. En temps normal, elle aurait demandé sans les termes adéquat. Dans le fond, Wylen ne voulait pas agir avec violence si jamais celle ci devenait agressive. Après tout, cette voyageuse étant une reine, Wylen devait tout de même montrer du respect. Mais les murmures qu’elle avait entendue, la pousser à devoir être plus vigilante. Si quelque chose se passait après ? Elle se devait de suivre les directives, de manière à ce que tout se passe bien.
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 5 200
Points de Réputation : 15 200
Messages : 268
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Jeu 22 Nov - 1:07

Kahina, simple voyageuse de la Ligue B, relativement méconnue était conviée comme invitée à ce mariage ! Plus que surprenant ! Eh bien pas tant que ça. Law étant très procédurier, et c'est le moins qu'on puisse dire. Il avait fait en sorte d'inviter un maximum de seigneurs et rois de Dreamland pour qu'aucun ne soit vexé. Et c'est ainsi que Kahina, une nuit, reçu un message porté par une lettre magique ailée. Une invitation pour ce mariage. Elle était invitée en tant que Reine légitime de Elephantine. En effet, Law ne reconnaissait que le droit. Or, le dernier roi avait dit « celui qui retirera mon épée sera le roi ». C'est Kahina qui a accompli cet exploit, ça fait donc d'elle la reine légitime. La voyageuse reçut peu de temps après un message de Buki qui la contacta et lui dit de répondre positivement à l'invitation. Ce qu'elle fit par ce qu'elle n'était pas en position de refuser quoi que ce soit à Buki Mayor.



Et c'est ainsi que Kahina se retrouva sur le tapis rouge, vêtue d'une robe de soirée et se lance à la main. Elle arriva à pied contrairement à beaucoup de monde et pas mal se demandèrent qui c'était. Elle ne fit pas une entrée très remarquée. Vous savez sur les tapis rouge, après toutes les vedettes super connues en général, passent les gens qui ont simplement payé leur places ou été invités par l'ami d'un ami et il y a aussi le pique assiette des stars. Elle devait passer pour l'un d'entre eux. Seulement, elle passa la garde sans trop de soucis avec le carton d'invitation. Ça surprit tant le garde qui la laissa entrer de voir un voyageuse reine d'un royaume qu'il ne fit même pas attention au fait qu'elle portait une arme. Ou peut être que c'était juste par ce que c'était l'ami de son abrutis de cousin qui l'avait reconnu. Qui sait ?! En tout cas, elle put entrer sans soucis et arriva dans une pièce à l'étage, une sorte de salle de cocktail qui faisait office de salle d'attente pour les invités, avant qu'ils ne soient envoyés rejoindre. Elle fit par contre ici une apparition assez remarquée. Il faut dire qu'elle était la seule voyageuse présente dans la pièce ou presque. Du moins, la seule qui n'était pas de la sécurité. Elle constata immédiatement qu'elle n'était que l'intrus dans cette petite réception de la bonne société dreamlandienne bien centrée sur elle-même. Elle resta là, à observer un peu se rendant compte qu'elle était vraiment seule. Elle ne connaissait personne mais visiblement, on la connaissait. Elle faisait l'objet de pas mal d'attention et surtout de nombreux bavardages visiblement. Elle fait comme si de rien n'était, jusqu'à ce qu'une créature, une membre de la sécurité ne décide d'intervenir et de lui demander de lui laisser sa lance. C'était sans le vouloir un réel défi au statut et à l'autorité de Kahina, une réelle épreuve qu'elle se devait de relever.


Kahina commençait à en avoir assez de ces racontars et de ces messes basses sur elle. De tous ces regards fuyants ou moqueurs qui la dévisageaient avec plus ou moins de dégoût ou mépris. Une voyageuse qui se prend pour une reine, ça devait les défriser tous ces « grands de Dreamland » qu'une gueuse, une simple voyageuse soit légitime pour venir bouffer une part de la pièce montée royale. Elle fixa alors la créature en face d'elle d'un air déterminé puis observa tout autour d'elle comme pour être certaine qu'elle soit bien écouté dans ce qu'elle allait dire et bien vu pour ce qu'elle allait faire. Elle faisait partie de ce monde, elle fait partie de cette « haute » que ça leur plaise ou non. Elle ne l'avait pas demandé et on lui avait même forcé la main pour en faire partie. Elle, elle n'avait aucune envie d'être là. Un mariage de gens qu'elle ne connaît pas, elle s'en fout ! C'est Buki qui a insisté pour qu'elle vienne. C'était des histoires de diplomatie et de déstabilisation politique de ce qu'elle avait compris. Mais comme on la forçait, eh bien ils n'avaient qu'à faire avec. Kahina raffermit sa prise sur la lance d'ivoire. Elle observait Wylen d'un air un peu sévère et dure. Elle n'avait rien contre elle car elle ne faisait que son travail. Mais elle avait décidé qu'elle ne se laisserait plus faire dans Dreamland. Elle ne se soumettrait plus. Elle ne ferait pas ce plaisir à tous ces enfoirés !


- Si je porte cette lance, c'est justement par ce que je suis la reine. Cette lance m'a choisi ! C'est un atour royal et arme ou non, il est de mon droit légitime de la porter à une cérémonie officielle comme celle-ci.


Elle regardait Wylen fixement, les sourcils légèrement froncés pour se donner un air plus dure. Elle jeta un petit regard sur le côté en direction d'un seigneur qui l'observait avec insistance. Ensuite, la jeune femme libyenne fit alors tourner entre des doigts avec souplesse et agilité comme si ce n'était rien d'autre qu'un bâton de bois léger avant de planter la lame dans le sol de cristal comme si c'était dans du beurre. Le contact de lance avec le cristal émit un bruit sec et aiguë. La lance était fichée dans le sol sur toute la longueur de la lame.


- Mais s'il n'y a que ça pour vous faire plaisir soit ! Elle peut rester ici ! Après tout elle bien attendu des dizaines d'années que je la retire. Elle peut bien rester là quelques heures. Et puis... Ce n'est pas comme si qui que ce soit ici était digne de la retirer.


La jeune femme lâcha alors le manche de la lance puis lança un regard de défi tout autour d'elle. Vous pouvez avoir la langue fourchue ? Moi aussi je peux vous envoyer des pics si je veux ! C'est ce que disait son regard. Elle s'attirait des ennuis ? Elle se montrait inutilement menaçante et n'importe qui ici aurait pu la prendre et la défoncer au combat ? Qu'importe ! On est loin de la Kahina qu'on pouvait rencontrer il y a quelques mois quand elle découvrit Dreamland ! C’est normal. Son entraînement à Armacity, en plus de certaines rencontres lui avaient ouvert les yeux sur elle même, son attitude, sur ce monde et la façon dont il fonctionne. Elle ne faisait qu'appliquer une des leçons de son maître d'arme. Ce n'est pas en se présentant comme perdant d'avance qu'on gagnera un combat. L'assurance est une arme, tant qu'elle ne t'aveugle pas. C'est le menton haut et un regard un peu fière avec un port très altier que Kahina laissa sa lance là où elle était et qu'elle s'avança vers Wylen.


- Satisfaite ?


Elle s'approcha d'elle un peu plus et lui dit assez doucement pour ne ps trop être entendue.


- C'est pas contre vous. Je dois juste me montrer forte pour ne pas me laisser bouffer par tous ces seigneurs.
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Game Master
Admin
Game Master
Messages : 561
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Lun 26 Nov - 1:57

L'intervention assez spontanée de Wylen face à Kahina a eu pour effet de pas mal faire rire quelques personnes dans la pièce, la membre de sécurité allant jusqu'à demander à ce qu'on lui remette la lance d'ivoire : LA chose qui permet d'identifier la voyageuse comme une reine légitime, d'après les bonnes paroles de feu l'ancien roi d'Elephantine. La question assez formelle, voire innocente, de Wylen pouvait facilement être perçue comme une moquerie de sa part du style "nan mais tu mérites pas cette arme, donne-la moi avant de te ridiculiser davantage". Heureusement que toi tu ne le percevais pas comme ça, Kahina, ayant la membre de sécurité sous tes yeux tu te rendais facilement compte des intentions de la requête qu'elle te faisait, très loin de celles des quelques seigneurs mineurs qui avaient une grimace dessinée sur le coin des lèvres.

Bon, je vais pas passer pas 4 chemins, faut quand même avouer que ton discours a eu un certain effet. C'est quasiment impossible de nos jours d'entendre ce genre de choses sortir de la bouche d'une voyageuse, toi seule étant vraisemblablement la seule incarnation vivante d'un concept aussi barbare que stupéfiant : une voyageuse reine de Dreamland. Il y a un certain ton dans ta voix qui fait que t'es prête à mordre le premier à te les briser, et ça calme pas mal les princes et princesses qui eux sont mêmes pas encore à ton statut. Par contre ceux qui ne sont pas de la royautés et ceux qui, au contraire, sont de véritables rois, se disent à quel point tu pourrais potentiellement devenir un jouet intéressant dans un enjeux purement politique. C'est pas qu'ils se mettraient à la place de Buki mais presque, après tout une reine voyageuse, pourquoi pas ? Tant que ça peut être bénéfique à qui sait s'en servir. C'est justement dans cette mentalité que, alors que Kahina s'excusait furtivement auprès de Wylen, une ombre blonde passait dans son dos pour toucher la lance figée dans le sol et la retirer d'un coup sec. Le craquement des cristaux au sol vous force toutes les deux à vous tourner vers cet homme à l'attitude plutôt confiante, en train d'observer sous plusieurs angles l'objet magique avec quelques étoiles dans les yeux.

- Waouh c'est vraiment l'Epée des Rois d'Elephantine ! La dernière fois que je l'ai vu c'était il y a 10 ans, où elle pourrissait sur un rocher ! Je me suis toujours demandé pourquoi les locaux ont pas essayés d'exploser le rocher plutôt que de retirer l'épée mais hé ! Je vais pas non plus juger.

Il fit mine de lever la pointe de la lance vers le plafond, comme pour essayer de la voir à travers quelques rayons de soleil qui traversent la fenêtre cristalline, marmonnant pas mal de choses dans sa barbe fictive avant de se tourner vers Kahina avec un grand sourire d'enfant, la pointant du doigt.

- Ok c'est décidé ! Je veux bien te l'acheter. Pour 10 millions d'EV et une poignée de main avec un BG comme moi, je veux bien te délester de ce truc.

Ca a le mérite de créer quelques réactions dans la salle, certains s'offusquant devant le prix aussi grand et d'autres se demandant pourquoi lui, Maghiore, le roi des marchands de Dreamland, serait intéressé par un atout royal. De par sa réputation ce ne serait pas étonnant qu'il ait un plan tordu en tête mais ça il se contentera de le garder pour lui. Par contre il hésitait pas à se rapprocher de Kahina d'un air assez niais sans pour autant perdre cette lueur quelque peu… Magique, dans ses yeux. Il parlait sur un ton beaucoup plus bas, à la limite du chuchotement que toi seule peut entendre Kahina.

- Allez, tu sais aussi bien que moi que cette lance t'a créée plus d'ennuis qu'autre chose : pourchassée par le régent d'Elephantine, ciblée par les chasseurs de primes, emprisonnée dans le creux de la main de Buki… Franchement je compatis, dans mon métier on apprend très vite à reconnaître les plans foireux, et dans ton cas c'est exactement ce que représente cette lance : ca te place au beau milieu d'une spirale sans fond, celle du profit des autres et pas du tiens.

Tu sens que la plupart des mots visant à te rappeler la réalité de ta situation avaient l'effet d'un coup de couteau dans cette cuirasse que tu essayes de porter face aux autres seigneurs, tu te sens limite soulagée lorsque cet homme sortis de nulle part affirme qu'il compatit pour toi, c'est à se demander si n'importe qui depuis que tu es arrivée à Dreamland t'avais dis une telle chose. Bon on va pas se le cacher, la lueur dans son regard prouvant qu'il déployait cette persuasion magique y jouait pas mal, laissant une pauvre voyageuse sans défense lorsqu'elle ne tenait pas sa lance dans sa main comme toi pour une proie facile. C'était l'une des grands qualités du roi des marchands : semer le doute pour ensuite colmater la brèche avec des mots doux et du coup te mettre dans sa poche. Il se permettait même de poser sa main réconfortante sur ton épaule et ne pas te quitter des yeux.

- Laisse-moi te débarrasser de cette vie ennuyante et dangereuse qu'est celle de porter le titre de reine de Dreamland. Si tu me cèdes ce titre ainsi que cet objet, tu seras protégée…
- MECREANTE ! RENDS MOI L'HERITAGE DE NOTRE ROI !


Ouch, voilà qu'intervient soudainement un visage que tu n'aurais jaaaaaamais espérée voir par ici Kahina : Naargal, le régent d'Elephantine en l'absence d'un roi au pouvoir. Les yeux injectés de sang, il te fixait avec une envie de meurtre mais il connaissait sa place et savait où il se trouvait actuellement. Il n'irait pas jusqu'à t'attaquer en public, à moins que tu ne refuses de lui accorder ce qu'il désire. En parlant de désirer, tu sens la magie de Maghiore s'évaporer petit à petit alors qu'il soupire, haussant des épaules alors qu'il était si près de son but. Il te fait quand même un clin d'œil et se tourne dans la direction de Naargal, plantant la lance d'ivoire dans le sol alors qu'il avait une expression assez blasée.

- Wow, je savais pas que Law était du genre à inviter ceux qui chauffaient les trônes royaux en attendant le retour de leur roi légitime. Tu te promènes peut-être ?
- Ne te mêle pas de ça, roi des marchands, j'ai quelque chose d'important à régler avec cette femme !
- Ouais bah chacun son tour, j'étais sur le point d'entrer dans la partie où je la complimente sur sa belle robe et sur cette rare beauté qu'il m'ait été donné de voir depuis si loooooongtemps. Donc si t'as pas envie de porter les chandelles pour nous, tu pourrais genre…. Dégager ? Ouais ce serait le mieux.
- Je ne pense pas non.


Au moment où il répondait à Maghiore, deux seigneurs de royaumes assez amicaux avec Naargal s'avançaient pour se poser juste derrière-lui, toisant du regard le roi des marchands qui en voyant ça éclatait de rire alors qu'il lâchait la lance, se tenant l'estomac.

- Oh putain le cliché de la bande de potes qui rapplique quoi !  Vous allez commencer à danser et chanter comme de vrais machos ?
- Ca suffit ! J'irais récupérer mon bien de mes propres mains s'il le faut !
- En parlant de mains je vois que t'en as une magnifique toute en ivoire, tu serais pas intéressé pour me la vendre par hasard ? Je te ferais un bon prix avec ma pitié si tu veux.


Ok là ça commence vraiment à chauffer, mais les autres personnes dans la pièce sont en plein kiff ! Ils s'attendaient pas à ce que ça parte en couille aussi rapidement. Nargaal, confiant, commençait à marcher d'un pas lourd vers toi Kahina. Il serait peut-être temps de faire appel à la sécurité pour… Médiater.
Voir le profil de l'utilisateur
Wylen Nevyra
Créature
Wylen Nevyra
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 95
Localisation : Là où je vais.
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Lun 3 Déc - 0:11

La voyageuse reine d’Elephantine avait raison sur le fait que cela était un atour royal. Wylen l’avait oublié ce détail, en même temps elle ne c’était pas intéressée à ce royaume. Autre chose… Elle n’était pas du tout impressionnée par la voyageuse. Celle-ci avait du cran, en temps normal, Wylen aurait peut-être répliqué une phrase froide. Mais là non, cela devait être facile à comprendre qu’elle était de la sécurité, agir tout de suite contre elle serait autant mal vu que bien vu. Triste à dire… La reine avait aussi un poids sur elle. Être la seule voyageuse à être une reine de Dreamland… Voilà où était le problème aux yeux de beaucoup de créatures. La lame n’en voyait pas un. Si elle gênait, notre douce lame n’aura qu’une chose à faire. Lui demander de partir, ou la faire sortir de force. Mais ce cadre-là n’allait pas se présenter de si tôt. Pourquoi ? Elle devait s’affirmer en tant que Reine ! Bien, Wylen la laissa faire, ce n’était pas une menace qui allait peser sur elle après tout. Mais c’était la suite qui allait être le plus embêtant, du moins… Pas forcément pour elle. Après tout, Wylen devait faire son travail et c’était ce qu’elle faisait. Peut être qu’on pouvait la voir comme une sotte. Mais elle était encore jeune et la jeunesse en fait des erreurs. N’est ce pas ? Bref, la voyageuse lui avait dit quelque chose que seule elle avait entendue apparemment. Les choses étaient claires au moins.

Avant même que Wylen ne puisse parler, avant même qu’elle n’eut le temps de bouger ses lèvres… Une personne vint à passer la reine d’Eléphantine et la lame. Pour quelle raison ? Juste pour retirer la lance du sol, dans un sens cela sembla impolie de la part de cette personne. Mais Wylen, encore une fois ne put rien dire que ce dernier parla. Ce qu’il vint à dire avait une logique, oui… Ils auraient put casser la roche. Mais la pensée de Wylen vint à dire qu’au fond, ils aimaient leur défunt roi au point de respecter sa parole. Bah, quelle importance ? Sur l’instant, aucune, mais leurs loyautés étaient un sujet intéressant à ses yeux. La créature à la chevelure blonde vint à reprendre la parole, pour… Minute… Acheter l’atour royal d’Eléphantine à 10 Millions ?! Faire des actes commerciaux devait sembler insultant non ? Possible, mais cela n’était pas la préoccupation de se soucier des autres, Wylen mémorisa se point d’ailleurs. Alors qu’elle allait demander au roi des marchands de bien se calmer sur le sujet, il se mit à s’approcher de Kahina afin de lui parler… Tentait-il qu’une action commercial ? N’importe quoi. Il n’irait pas plus loin ! Entre ses deux-là, la discussion sembla vouloir continuer, hors… L’intervention d’une autre personne rappela à Wylen qu’il n’y avait pas qu’un roi qui pourrait être intéressé à cette affaire. Alors qu’elle tourna le regard vers le nouvel intervenant. C’était une personne non invité et bien entendu… Régent du royaume d’Eléphantine. Mais qu’est-ce qu’il foutait là lui ? Il n’était pas invité… Pourrait-elle au moins le faire partir sans avoir à lutter ? Dur à dire. Déjà, le ton qu’il avait envers sa reine sembla en dire beaucoup. De plus, elle remarqua le regard du régent vis-à-vis de sa reine. Alors qu’elle tentait une nouvelle fois de pouvoir dire quelque chose… Le roi des marchands tenta… De le remettre à sa place ?

Wylen… Pourquoi tu sens que c’est une situation qui va déraper ? Car deux seigneurs soutenant le régent semblèrent s’amener. Bon… C’est comme ça que cela se passerait ? Une lame devait essayer de calmer la situation, gardant son calme malgré tout, c’était embêtant comme histoire. Notre lame allait donc réellement pouvoir prendre la parole ? Oui ! ENFIN ! Elle profita juste pour se mettre entre les deux parties, on pourrait la prendre pour une suicidaire, mais elle ne faisait que son boulot. Son premier regard se posa sur le roi des marchands.

« Veuillez me pardonner, mais pour le bien de ce mariage, pourriez vous évitez de commercer ne serait ce que le temps de ce jour ? »

Bon, cela allait peut-être vexant pour lui de devoir se retenir, mais bon… Il allait peut-être rire dans la situation dans laquelle Wylen sembla se risquer ? Sûrement, mais bon le régent n’avait rien à faire ici, elle le savait, il n’était pas sur la liste. Ce fut à ce moment-là qu’elle entendit dans son oreillette quelqu’un voulant la recruter pour son groupe. Bon la lame répondrait sûrement plus tard. Car pour le coup… Elle avait du boulot… Mais cela n’allait pas être la meilleure des choses. Si seulement la situation pouvait être moins… Catastrophique. Son regard se posa sur celui du régent, certes, il avait des amis. Mais… N’étant pas invité, Wylen se devait d’appliquer le protocole.

« Régent d’Eléphantine, Causer un incident lors d’un mariage n’est pas forcément le bien vu. Pourriez-vous attendre un jour avant de tenter de la reprendre ? Je vous prie de quitter les lieux, car vous n’êtes pas dans les invités. »

Si l’on cherchait à essayer de la sortir de ses gonds ce serait compliqué, le regard de Wylen était plus que calme, serein même. Malgré que là, elle se montra à être seule sur l’affaire. Cela n’empêcha pas la lame de rester fidèle à elle-même. Les deux seigneurs qui soutenaient le régent… Wylen n’allait pas pouvoir leur demander de sortir pour l’instant, mais… La situation était trop épineuse. Dans la tête de notre amie, c’étaient diverses idées qui passèrent. Comment réagir selon telle ou telle réaction. Mais au moindre acte de violence… Notre lame se devra d’appeler du renfort, après tout, la lame savait qu’elle n’était pas de taille face à eux. Si seulement elle avait plus de puissance… Intérieurement, cela la frustra, mais ce sentiment elle le connaissait que fort bien. Et c’était aussi sur ce point de connaissance qui fit que malgré tout, elle ne fut pas déstabilisée. Quelqu’un pourrait tenter d’attaquer, là… Maintenant… Si c’était le cas, elle ferait usage de la force pour calmer les choses, même si cela se montrerait trop dangereux pour elle. Ce mariage promettait d’être long.
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 5 200
Points de Réputation : 15 200
Messages : 268
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Jeu 6 Déc - 1:25

A peine Kahina avait-elle tourné le dos qu'on put entendre le crissement de l'ivoir glissant dans le cristal. Elle poussa un soupire. Il était évident que quelqu'un voudrait jouer le mariole et essaierait de prendre la lame d'ivoire juste pour tester, pour défier son autorité, se moquer. D'ailleurs, au moment où ça se produisit, Kahina put voir du coin de l'oeil le regard un peu amusé de certains seigneurs qui devaient bien rire du fait qu'on bafoue si facilement son autorité. Elle se retourna alors et découvrit une créature assez similaire à un humain. Il était blond et arborait un large sourire et des vêtements typés orientaux. Il était surtout couvert de babioles diverses ; bijoux colifichets, objets, talismans, parures etc. ça trahissait selon Kahina une volonté de se montrer, de faire le malin un peu trop prononcée. Elle s'approcha de lui en soufflant alors qu'il commençait à débiter des paroles tout en observant la lance sous toutes ses coutures. Kahina fut prise de l'envie irrépressible de rappeler Raksha à elle mais n'en fit rien. Ce pourrait être pris comme une agression. Elle allait d'abord demander gentiment à ce type de reposer la lame où elle était un peu plus tôt et tout se passerait bien.


Au terme d'une rapide observation de la lance, il regarda Kahina et lui dit d'un applomb assez surprenant qu'il comptait lui acheter la lance. Elle n'eut même pas le temps de lui dire non cash par ce que bon... vendre son pouvoir... c'ets à dire un peu de ce qu'on est au plus profond de soi vu que le pouvoir est un pure condensé, extrait de votre peur, contre une chose aussi commune que l'argent ? Ça lui paraissait absurde. Et puis bon, que ferait-elle de tout cet argent dans le monde des rêves ? En plus si elle faisait ça, Buki la tuerait très certainement. Et vendre son pouvoir, ça veut dire vendre son moyen de défense. Par ce que le pouvoir de Kahina, c'est cette lance ! Peut être avait-il juste vu le regard un peu dure de Kahina et la fermeté de sa volonté de refuser l'offre au travers de sa poste. Tant et si bien qu'il la coupa avant même qu'elle ne réponde, commençant à lancer es arguments en sa faveur. Les dits arguments qui se mirent à sonner étrangement justes aux oreilles de Kahina. Autant elle ne voyait jusque là aucune raison d'accepter mais maintenant qu'il le disait... c'est vrai qu'il y avait des pour. Elle le trouvait très convainquant. Le marchand sourit un peu en voyant que Kahina se détendait, s'ouvrait à cette proposition. Elle bafouilla alors quelques propos.


- Je... c'est vrai que pour le moment la lance et tout ce qui l'entoure m'a apporté plus d'ennuis qu'autre chose... Et puis, je ne tiens pas particulièrement au pouvoir ou à ce titre c'est vrais...


C'est vrai que les propos du roi des marchands avait eu son petit effet magique mais, il n'était pas suffisant pour autant. Certes, sa capacité de persuasion lui facilite la tache, mais ce n'est pas non plus de l'hypnose qui permet d'avoir les personnes en face entièrement sous son influence. Ses arguments avaient pesés plus lourd dans la balance que si qui que ce soit d'autre les avait énoncé... mais ça ne suffisait. Elle allait prononcer un « Mais » quand le marchand la coupa à nouveau pour insister... Avant de se faire lui même couper par l'apparition d'une personne beaucoup plus gênante que le roi des marchands... que Kahina ne connaissait pas du tout, elle ne savait pas du tout à qui elle avait à faire. Par contre le nouvel arrivant tonitruant qui débarqua de son entrée fracassante, encore heureux qu'il ne l'ai pas réservé pour la cérémonie, ça aurait fait tant de drama, Kahina le reconnut et pas qu'un peu. Elle reconnut la créature qui voulut lui ôter la vie dès sa première nuit. Kahina se mit en position défensive. C'est par un très grand self-contrôle qu'elle s'empêcha de rappeler la lance à elle. Elle savait que cette créature était une menace et fit un pas de recule sentant la menace gronder dans chacun de ses gestes.


Étrangement, le marchand blond la protégea. Enfin pas vraiment, disons qu'il l'aida sans vraiment le désirer puisqu'il commença à ridiculiser Naargal qui montait doucement dans les tours. Il bâchait le régent avec une aisance et un bagou assez surprenant. Elle se rendit d'ailleurs compte que ce type était vraiment un beau parleur et qu'elle devrait se méfier de lui car ses paroles étaient certes convaincantes mais elle comprit qu'elle ne devait pas trop s'y fier. Elle se calma un peu, comme protégée par Maghiore et profita de cette protection pour observer l'échange avec un peu de distance. Elle était moins tranquille quand deux personnes manifestèrent de façon silencieuse leur soutien à Naargal mais soulagée quand Maghiore reposa la lance où il l'avait prise. On sentit par contre la tension monter en flèche quand Maghiore aborda le détail de la main transformée en ivoire par Kahina du régent du royaume pachydermes, le tout avant de s'éclipser en mode « I droped a bomb ! Now i go boys ! Kiss !! » laissant le champ libre à un Naargal énervé pour approcher doucement mais lourdement de Kahina qui resta immobile à l'observer avancer. Elle était pas sereine mais tentait de faire tout comme alors qu'elle voyait l'imposante créature s'approcher. Elle déglutit et serra ses poings fermement... jusqu'à ce que la garde qui l'avait interpellée un peu plus tôt n'intervienne à nouveau, sommant le marchand de cesser ses tentatives de négoce avant de tourner son attention vers Naargal et le sommer d'aller faire chier quelqu'un d'autre. En fait, elle ne protégea pas du tout Kahina. La meuf restait parfaitement dans son rôle. Rigide et droite comme un « i » elle lui demanda de régler ses comptes un autre jour, signalant ainsi vraiment qu'elle n'avait que faire de cette situation ou de cette querelle, tant que ça perturbait pas les festivités. Kahina en profita alors pour prendre la parole, regardant directement droit dans ses yeux bovins injectés de haine. Kahina n'était pas rassurée du tout car étant donné la stature de la créature, cette dernière pouvait l'écraser aisément mais elle essayer de ne rien laisser paraître et arborait un air dur et déterminé.


- Comme elle vient de te le dire, je serais toi, je décamperais et je retournerais d'où je viens. Si tu veux qu'on règle nos comptes, je viendrai te voir bien assez tôt et on pourra parler de tout ça. En attendant... laisse cette cérémonie de mariage se dérouler dans le calme. Nos histoire ne concerne ni les mariés ni qui que ce soit ici autres que nous deux.


Elle fit une petite pause comme pour regarder si elle était bien écouté de tous.


- En attendant, je ne dois rien à quelqu'un qui a essayé de se débarrasser de son souverain légitime dans ton genre. Je n'ai rien volé. La volonté du dernier roi d'Elephantine en Raksha m'a reconnu digne de la posséder alors ce droit me revient pleinement ! Je ne me suis pas approprié l'héritage du roi... Il me l'a transmis !


Elle jeta un rapide coup d’œil à la main de Naargal qui était transformée en ivoire puis à sa lance.


- Tu as essayé de me tuer une fois car tu n'assume pas qu'une voyageuse soit plus digne de porter Raksha que toi... Raksha t'a punis pour cela. Puisque tu décide enfin de te présenter devant moi, je t'avertis... Si tu menace ma vie à nouveau... Tu le paiera à nouveau !


Elle répéta ses regards successifs sur la main d'ivoire puis la lance comme pour faire comprendre à Naargal sa menace dissimulée avant de tourner le dos au régent pour s'éloigner, estimant que la conversation était close et qu'elle avait réglé l'affaire. La reine avait pris sa décision. Dans le fond elle ne pensait pas vraiment ce qu'elle disait. Elle n'était pas trop à l'aise avec ce genre de démonstrations ou de prises de positions. Les plus observateurs verraient certainement qu'elle jouait un rôle. Qu'elle joue à faire la reine... Elle n'est pas encore une reine.
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Game Master
Admin
Game Master
Messages : 561
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Lun 10 Déc - 7:50

Avant même que Maghiore n'ait le temps de retourner sa casquette pour commencer le deuxième round de sa joute verbale, il fut interpellé par Wylen qui était pas contente de ses tentatives de magouilles pendant l'évènement. La meuf quoi ! Tu parles au roi des marchands ! Le commerce c'est dans son sang ! Lui reprocher ça c'est comme lui dire qu'il devrait pas exister, tu te rends compte que tu lui fait mal là ?! Il est pas venu ici pour souffrir eukay ?! Il te regarde un peu attristé, la main sur son petit kokoro attaqué alors qu'il fait semblant de presque perdre pieds.

- Mais qu'ouïe-je ! Mon enfant tu es si cruelle de penser un seul instant que le commerce ferait du mal ! Ne comprends-tu pas l'essence même du commerce ? Moi je vois des opportunités partout ! Les paris, les cœurs brisés, les promesses, les vœux de mariage… Tout est monnaie d'échange ! Tout peut être négocié ! Nous sommes tous le fruit du commerce ! Nous…

Vous pouvez l'entendre continuer sur sa lancée malgré le fait que Wylen continue de faire son job pour la journée et de remettre à sa place Nargaal qui s'est arrêté dans ses pas, ses sourcils (ça en a un rhino ?) se fronçant lorsqu'il voyait devant lui un membre de la sécurité. Même s'il était soutenu pour le roi des meubles et le seigneur des parfums, qui avaient été invités à l'occasion, lui n'avait rien à foutre ici. Il espérait régler son histoire sans avoir à faire avec la sécurité des lieux mais maintenant que t'es là, il allait devoir adapter ses plans pour Kahina. Alors qu'il serrait le poing en réfléchissant à une pirouette diplomatique pour passer outre ton barrage, voilà que Kahina balançait de l'huile sur le feu. On peut même dire qu'elle mettait elle-même feu au pétrolier, encore une news qu'allait devoir expliquer Trump ! Encore un coup des gilets jaunes ? Possible ! En attendant on peut dire que tes piques malvenus ont bien fait mal comme tu l'espérais, Kahina, mais le résultat était certainement pas celui auquel tu t'attendais.

Le seigneur des parfums s'approche du régent et lui murmure quelques mots à l'oreille pendant que Kahina décide de laisser la lance sur place et tourner les talons, pendant que Maghiore hausse légèrement les épaules en se disant que ce ne serait pas tout de suite qu'il pourrait aborder la voyageuse. Peut-être plus tard dans le vin d'honneur qui sait, il avait quelques idées de projets pour elle… Il jetait un dernier coup d'œil à Nargaal et n'hésitait pas à lui faire signe avec son pouce vers le bas. Mais le sourire narquois du trio de créatures ne rassuraient pas du tout le roi des marchands, et ça ne te rassurait pas de voir autant de messes basses Wylen. Avant même que tu ne puisses réitérer tes instructions, voilà que Nargaal décide de se pencher vers le bas avant de commencer à se ruer en direction de Kahina.

- WOW RHINO SAUVAGE EN LIBERTÉ !

Maghiore passait sa main dans sa poche pour essayer de saisir quelque chose mais il fut pris de court par le seigneur des parfums qui s'avançait devant lui et répandait en quelques instants un petit nuage de parfum, faisant reculer le roi des marchands alors qu'il mettait ses mains devant ses yeux pendant qu'il semblait crier de douleur. De ton côté Wylen tu penses peut-être à intervenir et à bloquer la route de Naargal, mais le roi des meubles te passe dans le dos et se transforme soudainement en énorme placard qui ouvre ses portes derrière-toi. Ses deux longs bras te saisissent par les épaules et te poussent à l'intérieur de lui avant que les portes de son placard ne se referment, te piégeant dans son corps. La situation avait de quoi surprendre la majorité des invités, entre ceux qui étaient choqués de voir un régent non invité manquer autant de politesse dans un mariage d'une telle envergure et ceux qui au contraire se disaient que ce serait un joli divertissement pour les yeux. Ce n'est pas tous les jours que l'on voit une voyageuse reine qui risque de se faire massacrer !

Naargal balaie du revers de sa main la lance d'ivoire, l'arme dans laquelle il n'arrivait pas à revoir cette épée des rois qu'il avait toujours secrètement admirée, avant de continuer sa charge tonitruante vers toi Kahina dans l'espoir de te mettre une sacrée patate de rhinocéros dans ton joli minois. L'heure n'était plus à la parole ou à l'humiliation, les deux seigneurs agissaient de concert dans l'espoir de laisser le champ libre à Naargal, même s'ils ressortiraient avec une mauvaise réputation et une guerre civile sur les bras à Elephantine, il y avait certainement des accords solides entre les trois créatures qui compenseraient tout ça ! Il va falloir survivre jusqu'à une arrivée éventuelle des renforts, ou que quelqu'un parmi le public ne décide de se dire que la comédie a assez durée… Dans les deux cas, voilà ce qui se passe quand on le pousse à bout le petit Naargal !
Voir le profil de l'utilisateur
Wylen Nevyra
Créature
Wylen Nevyra
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 95
Localisation : Là où je vais.
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Mar 11 Déc - 0:33

Le Rhino venait de s’emporter, ce dernier en voulait à sa reine. Même si ce n’était pas un secret, ce sombre abruti se rapprochait plus du bouffon que d’un régent. Offusquant et amusant la galerie. Wylen aurait bien voulu le bloquer, le roi des marchands aussi apparemment ? Ou pas ? Mais ce dernier se prit une agression du seigneur des parfums, a noter de le mettre dehors celui-ci. Mais avant même de pouvoir faire barrage, un autre seigneur à mettre dehors vint à la saisir et l’enfermée en lui. Wylen se retrouva à l’intérieur du seigneur des meubles, des meubles… Du bois ? Ce fut dans cette optique que Wylen prit la décision de trouver une solution. Mais quelle était la solution ? Une chose qui ne pourrait pas plaire, qui pourrait faire mal. Par contre que pourrait-elle donc faire pour lui faire du mal ? Ce type l’avait en elle, la lame n’appréciait pas vraiment la chose ! Mais était ce pour autant qu’elle s’emporta si facilement ? Non, vraiment, Wylen avait encore un certain calme. Là, notre lame prit la peine de communiquer sa situation via l’oreillette. Bien que cet accessoire était pratique, cela allait peut-être aider aussi le seigneur des meubles… Mais le sauver de quoi ? La chose suivante n’allait pas tarder.

« Vu votre agression, je pense que je peux me permettre une chose. »

Le bout des doigts de Wylen se virent avoir des lames bien tranchantes. Rester dans ce seigneur allait l’aider à une chose. Ce calmé, tout en essayant des choses pas très sympas envers le seigneur des meubles. Et cette chose sera sûrement l’une des plus marquantes de sa vie ! Voyez vous ce que notre douce lame allait faire ? Réfléchissez encore un court instant. Effectivement si vous avez trouvés juste, Wylen allait effectivement faire des gravures. Si le corps du seigneur des meubles était un meuble… Graver en lui son passage était donc plus approprié. Dans ce moment de calme et de silence qu’elle, c’était imposée, Wylen le fit. Elle vint alors à commencer à graver une chose à l’intérieur de ce seigneur, dans l’objectif de l’humilier. Ce n’était pas une vengeance, mais sa façon à elle de montrer qu’il ne fallait pas la sous-estimer. Ce dernier allait peut-être sentir les lames de la créature ? Si ce n’était pas le cas, Wylen frappera plus fort pour sortir et même voir le blesser afin de le neutraliser pour qu’il parte ! Ce que Wylen grava fut la chose suivante.

« Appartient à vie à Wylen. »

Cette petite gravure serait peut-être vue pour certains comme une chose mignonne, ou voir insultante ? Qu’importe, elle était en lui, Wylen n’avait pas envie de se donner la peine de s’épuiser pour rien, de ce fait, notre chère lame continua ses gravures, écrivant la phrase un peu partout. Ses lames s’enfonçaient assez profondément pour que les gravures soient bien visibles. Au pire si ça ne marchait pas, elle n’aura juste qu’à jouer à la bûcheronne ! Le seigneur des meubles, avait-il compris sa situation ? Et… Est ce que c’était vraiment la meilleure idée de l’avoir enfermée elle en lui ? Ce dernier aurait pu s’en prendre au roi des marchands. Quoi que… Cela aurait été pire en un sens. Entre le roi des marchands qui aurait put le démolir et Wylen qui grava son passage en lui de manière à l’humilier…


« S’en prendre au roi des marchands… C’est stupide, s’en prendre à sa reine devant un tas de mondes, c’est stupide aussi. Si le régent veut devenir roi, ce n’est pas en jouant au bouffon qu’il le deviendra. Il y a des moyens plus subtiles qui devraient mieux lui convenir. »

Ses paroles étaient faciles à entendre pour le seigneur des meubles, de plus, celui-ci devait peut-être sentir le fait qu’elle ne faisait que graver des choses en lui. En vrai, une chose pouvait la rendre plus violente. Mais quoi ? Le mieux serait d’irriter le seigneur des meubles, le pousser à bout, tenter de le faire souffrir de l’intérieur comme elle faisait. Est ce qu’elle y arrivait ? Son plan, allait-il marcher ? Bonne question...
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 5 200
Points de Réputation : 15 200
Messages : 268
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Mer 12 Déc - 18:12

Évidemment, il y a des personnes qui veulent la paix, c'est le cas de Kahina. Et plus évidemment encore, some of them just wanna see the world burn! C'est plutôt le cas de Naargal et son crew qui avait de toute évidence décidé de chercher la merde à Kahina au mépris complet de la membre de la garde qui était présente et qui jouait le jeu en répondant plutôt de façon posée et calme, demandant gentiment à tout le monde de rentrer dans le rang, dans le calme, la joie et la bonne humeur. Mais visiblement nan c'est pas comme ça que ça allait se passer. Kahina qui tournait le dos à l'action fut rappelée à cette dernière quand elle entendit le roi des caravanes hurler à la charge du Rhino. La réaction de la jeune femme fut rapide car aux aguets. Bah ouais, elle s'était retourner pour signaler son envie d'en finir mais avait bien en tête que Naargal devait être à peu près aussi persistant que les relou qui l'abordent dans la rue. Elle s'attendait donc à avoir un retour de type « ouais de toute façon t'es qu'une pute » après un petit vent envoyé par la personne qui n'avait pas eu l'attention portée vers sa virilité qu'il souhaitait et pire, qui avait pu être blessé par l'ignorance qu'elle lui avait imposé en pleine vue.


En se retournant, elle vit Naargal qui commença à foncer sur elle alors que les deux seigneurs sidekicks qu'on même pas de nom d'ailleurs, c’est la preuve d'à quel point ils ne sont que des faire valoir, étaient en train d'agresser les deux autres personnes qui avaient pris le parti de la protéger à leur façon respective. Le régent du royaume qui revenait de droit à Kahina balaya d'un revers la lance qui était planté dans le sol cristalin, la décrochant de ce dernier et la faisant voler. Il eut bien fait de faire ça. Ça lui sauvait la vie par ce que s'il était juste passé devant la lance, Kahina aurait pu se placer entre lui et la lance et rappeler la lance à elle, cette dernière venant ainsi traverser le régent et même s'il a la peau dure, c'est pas dit qu'il aurait pu résister bien longtemps à un assaut de ce genre.


Mais ça n'arriva pas. La lance était en train de virevolter en direction de la gauche de Kahina et cette dernière tendit alors sa main gauche avant d'appeler la lance à elle qui fila tel un boomerang, en un mouvement en forme d'arc et en tournant sur elle même pour arriver directement dans les mains de Kahina qui afficha un regard décidé alors que le dirigeant temporaire d'Elephantine chargeait à toute vitesse, La voyageuse eut tout juste le temps de déglutir en voyant la brute fondre sur elle à toute vitesse. Cette vision avec quelque chose de terrifiant. Kahina pouvait maintenant se venter de savoir ce que ça faisait de se faire charger par une bête sauvage et massive. Mais ce qui se passait était à la fois une épreuve de survie mais aussi une épreuve de valeur et de volonté. Tous les regards étaient plus que jamais tourné sur elle. Les rois et seigneurs, les nobles, les lords, les riches, les célébrités de Dreamland l'observaient. Elle se mit alors en position défensive. Elle saisit sa lance à deux mains, écarta ses jambes pour rendre ses appuis plus stables et présenta le manche de sa lance au poing de Naargal qui arriva avec une violence phénoménale dans sa direction. Elle fit comme magda lui avait appris, elle ordonnait à l'ivoire de la lance de rester stable, où il était, de résister à l'impact et de la protéger, solidement.


« Résister ! Ne surtout pas bouger d'un millimètre ! Se montrer forte ! »


Le poing de la brute toucha la lance qui recula d'un coup sec pour se plaquer contre le torse de Kahina qui fut alors propulsée à toute vitesse contre un mur à l'autre bout de la pièce. Elle s'écrasa contre le mur avant de tomber au sol. Souffle coupé ! Elle toussa un peu de sang à terre en contemplant son reflet dans le sol de cristal. Elle était choquée. Elle ne faisait pas du tout le poids. Il était beaucoup plus fort. Sa force brute avait complètement brisé sa volonté. Sa puissance musculaire brute avait surpassé l'ordre que Kahina avait donné à la lance. Un peu abassouride, elle resta 3 secondes genou à terre comme ça avant de se relever soudain. Elle avait été mis KO pendant ces trois secondes avant de se relever comme par réflexe, rappelé par les injonctions de Magda. Elle se tenait doit sur ses jambes qui étaient tout de même tremblante. Elle observait Naargal le regard un peu embrumé mais tout de même déterminé et droit. Du sang coulait en fin filet de sa bouche jusqu'à son menton et son dos ainsi que sa robe étaient un peu écorchés par le choc contre le mur.


«  C'est simple Kahina ! C'est vivre ou crever ! Comme Magda te l'a appris. C'est soit tu le tue, soit il te tue ! »


Elle se dit ça intérieurement avant de raffermir sa volonté et de frapper du bout du manche de sa lance au sol dans un fracas sonore, la vibration de l'ivoire royal produisant un bruit bien particulier au contact des cristaux du sol. Elle observait Naargal d'un air terrifiant. En fait la seule chose qui lui manquait pour réellement faire peur, c'était une réelle puissance, de l'expérience. Une aura menaçante plus affirmée. Ça pouvait faire un peu flop par conséquent comme effet... ou pas. Si on était sensible au potentiel de menace pure de Kahina qui observait la créature réellement comme si elle voulait la tuer.


- Je t'avais prévenu Naargal ! Mais je suis magnanime ! Je te laisse une dernière chance de te racheter ! Agenouille toi devant moi et j'accepterai de te laisser la vie sauve !


Sa menace pouvait sembler en l'air et complètement ridicule pour les puissantes créatures présentes... encore une fois, sauf aux personnes très sensibles à des choses comme la volonté pure, brute que semblait manifester Kahina. C'est au même moment qu'elle serra fermement sa lance. En mettant toute sa volonté encore une fois dans l'ivoire pour le pousser à se mouvoir comme elle s'était entraîné à le faire. Elle ne le fit pas sur la lance elle même mais sur l'ivoire qui composait la main maudite de Naargal, la main transformée en ivoire. Elle ordonnait à son membre transformé de descendre en direction du sol, de se coller à ce dernier. Une veine sur ton bras ainsi que sur sa tempe se mirent à gonfler sous l'effort. Son objectif était de pousser Naargal à s'agenouiller devant elle en attirant sa main au sol. C'était maintenant un pure duel de volonté. Elle voulait faire sentir à naargal que quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, il ne la briserait pas. Elle pouvait le vaincre, elle pouvait le contrôler. C'était pas lui qui la menaçait, c'était le contraire. C'est pas lui qui contrôle la situation mais le contraire. Elle voulait montrer que bien que débutante, elle devait être prise au sérieux !
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Game Master
Admin
Game Master
Messages : 561
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Mer 19 Déc - 11:50

C'est avec une certaine montée d'adrénaline et de tension que tout le monde observait le spectacle se déroulant sous leurs yeux. Parce que oui, pour les différents rois et seigneurs présents toute cette mascarade n'était qu'un divertissement comme un autre, c'est tellement commun les trahisons et les coups de putes entre membres d'un même royaume que ça deviendrait limite ennuyant. Heureusement que Kahina été là pour pimentée un peu le récit, une voyageuse qui tente de défendre son titre de reine, c'était une première ! En tout elle pouvait être contente d'arriver à égayer la galerie en ne mourant pas d'un seul coup, survivant de justesse au poing massif du régent d'Elephantine qui prouver, à sa façon, que reine légitime ou pas c'était avec ce poing qu'il avait défendu le royaume. Alors que Kahina était légèrement sonnée après avoir percutée le mur, Naargal passait sa main sur son épaule pour faire voler la poussière, un regard plein de dédain et de pitié adressé à la voyageuse.

- Si faible… Tu ne fais qu'aboyer en te croyant reine, mais si tu n'es même pas capable de te défendre comment espères-tu que je laisse mon royaume à une voyageuse éphémère comme toi ?!

Il marche dans ta direction et ses pas sont lourds, tout comme ses paroles font sens dans les oreilles de la plupart des personnes ici. Kahina a beau être la reine légitime… Et alors ?! Elle était si faible ! Si fragile ! Elle tenait à peine debout et n'était en vie que grâce à l'artefact qu'elle avait en main. Comment Naargal pouvait permettre qu'une personne comme Kahina, même si on lui retirait le fait qu'elle était une voyageuse, qu'elle soit une femme ou même qu'elle ait changé sa main en ivoire… Comment le régent pouvait-il se permettre de laisser une reine aussi faible se mettre sur le trône, et menacer toute l'intégrité du royaume ? Peut-être qu'il y aurait pu avoir débat, peut-être qu'avec réflexion un compromis aurait pu être trouvé avec la voyageuse, et que sans un égoïsme partiel Naargal aurait pu coopérer avec la voyageuse… Mais il était trop tard, et il se voyait déjà transpercer le cœur de Kahina avec sa corne. Il croise le regard de la voyageuse, il voit la flamme en elle mais elle n'est pas assez intense, elle ressemblait plutôt à une torche tentant désespérément de survivre au milieu d'un blizzard. Il s'approchait et écoutait les menaces de Kahina, mais il n'en avait que faire. Jusqu'à ce qu'il sente une nouvelle pression sur son bras avec la main en ivoire, cette dernière étant attiré par une soudaine force qui la dirigeait vers le sol.

Il se stoppait un instant dans ses pas, analysant ce qu'il se passait avant de comprendre ce qu'essayait de faire la voyageuse. Elle essayait de faire passer son contrôle de l'ivoire comme si Naargal l'obéissait en se prosternant, ce qui le rendait furieux. Serrant les dents et fixant avec colère la voyageuse, il bandait les muscles sur la majeure partie de son corps, faisant presque craquer sa légère armure de cérémonie alors qu'il ne montrait aucun signe de céder à la force exercée par Kahina.

- Pathétique ! Tu comptes te cacher éternellement derrière l'artefact laissé par mon défunt roi ?! Tu n'as rien d'une reine légitime ! Fuir notre royaume est une chose, mais te jeter dans les jupes de Buki Mayor et la ramener ensuite en tant que reine ne fait que prouver à quel point tu es une prostituée ! Tu parles de dignité ? Moi je vais te montrer qui de nous deux est le plus digne, et je vais le faire en tuant la traîtresse d'Elephantine : Kahina !

On pouvait sentir qu'à chacune de ses paroles sa volonté ne faisait que bruler de plus en plus, jusqu'à ce qu'il finisse par ressembler à une vraie montagne sous tes yeux Kahina. Rapidement tu commences à saisir le poids qu'il porte sur ses épaules depuis si longtemps, que le rôle de régent n'a pas été une plaie mais au contraire quelque chose qui la rendu grand et puissant. Même si ton contrôle de l'ivoire a pour effet de le ralentir légèrement, ce n'était certainement pas suffisant pour stopper la masse de muscle qui s'avançait lentement mais sûrement sur toi.

Pendant ce temps-là Wylen… On peut dire que le coup du placard avait pu te surprendre, mais que globalement tu gardes ton sang-froid alors que tu entends encore plus de grabuge dehors sans avoir l'occasion d'analyser la situation. Tu as décidé de commencer à graver à l'intérieur du seigneur des meubles, espérant le provoquer avec quelque chose d'aussi grave et blasphématoire que de graver son nom sur un seigneur ! Mais il faut aussi se dire que sur le moment il était un peu concentré sur ce qu'il se passait sur côté de Naargal et Kahina et donc, même s'il sent que tu grattes à l'intérieur de son corps, pour lui c'est juste toi qui essaye de te débattre mais qui est probablement trop faible pour sortir de là. Ce n'est que quand tu commences à l'insulter lui et ses compagnons que tu le fais tilter et qu'il décide de fermer les yeux à l'extérieur. Juste après deux pupilles s'ouvrent au beau milieu des portes à l'intérieur du placard, te fixant avec une certaine colère.

- Qu'est-ce que tu peux savoir toi, la garde de pacotille ? Qui es-tu pour juger des actions des seigneurs et des rois de Dreamland alors que toi, tu ne vaux pas plus que les rats qui trainent entre les meubles ? Toi qui ose ouvrir ta gueule comme le rat que tu es, tu es celle qui parle comme une bouffonne et qui espère comprendre le grand schéma !

On peut dire qu'il gardait pas sa langue dans son tiroir le seigneur des meubles, mais juste après avoir fini de parler il analyse un peu l'intérieur de son corps et remarque le message que tu as gravé, ce qui a pour mérite de le faire sortir de ses gonds en un instant ! Tu sens le placard sursauté et les portes s'ouvrir brusquement.

- Sale gueuse sans nom, pour qui te prends-tu ?!
- Surtout ne la blesse pas ! On peut encore garder un minimum de face si on ne blesse pas la sécurité.
- JE SAIS !


C'était le roi des parfums qui interpellait le seigneur des meubles, pendant qu'il gardait en joue avec un vaporisateur le roi des marchands qui avait un genou à terre et qui recouvrait son visage avec ses deux mains. Le parfum dans les yeux devait vraiment avoir fait un succès critique pour qu'il soit aussi immobilisé. En attendant, le seigneur des meubles faisait apparaître deux longs bras qui venaient te saisir par les avant-bras, Wylen, et t'extraire du placard. Il te maintenait en l'air en face de lui, à environ 2m du sol, alors qu'il reprenait une apparence plus ou moins classique et qu'il te dévisageait avec des yeux méprisants.
Voir le profil de l'utilisateur
Wylen Nevyra
Créature
Wylen Nevyra
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 95
Localisation : Là où je vais.
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Jeu 20 Déc - 2:34

Il y a des moments, où Wylen peut très bien prendre les choses à coeur. Pour une fois, jouer le rôle d’une garde lui semblait intéressant. Bien entendu, la lame ne c’était pas trompée ! C’était très intéressant, celui lui permis aussi d’analyser divers situations que les seigneurs pouvaient ou non apprécier. Enfermée dans le seigneur des meubles, elle avait gravé son passage. Un moment marquant ! Tout en gardant un calme des plus impressionnants, n’est ce pas formidable ? On pourrait peut être même la prendre pour une folle ! Croyez moi, si vous voulez qu’elle joue la folle… Il suffit juste de lui demander. Mais il doit y avoir certaines conditions de remplies. Au rappel la lame n’ayant pas encore la vingtaine, elle pouvait aisément passer pour une gamine, mais là. C’était autrement qu’elle était considérée. Alors qu’elle avait bien préparé son plan, le seigneur des meubles posa son regard sur elle, voir son intérieur devait être intéressant ! Surtout quand on a une Wylen qui parle de bouffon et qui grave des mots. Enfin une phrase plus précisément ! Le seigneur sembla la prendre pour la bouffonne, mais avait-il saisit la situation ? Certes, Wylen pouvait après être virée, aucune importance, elle pouvait même être battue et rouée de coups, qu’importe ! Le seigneur des meubles venait de s’en faire une ennemie, bon il avait dû saisir cette impression. Pour le coup, Wylen aurait bien attaquée de l’intérieur, mais le seigneur des meubles sembla péter un câble quand il vit le message gravé. Et oui, la lame avait réussit à l’énerver. Pauvre seigneur… Qu’elle vilaine enfant qu’il avait mit en lui ! Allait-il la corriger ? Ah ça… C’était à prévoir, Wylen s’attendait à une tentative d’attaque. Sans un mot, sans rien dire même, le meuble sembla sursauter et le seigneur des meubles la fit sortir, la tenant toujours par les avants bras.

ENFIN ! Wylen n’était plus dans le noir, elle se moqua de voir les yeux du seigneur des meubles pour le moment, son regard partit plus vers le roi des marchands, notre lame n’arriva pas à tourner le regard vers la reine d’Eléphantine. Celle-ci devait se faire malmener par son régent, c’était sa pensée. Le pauvre Maghior roi des marchands sembla avoir été aveuglé, en vérité… Ce n’était pas ça qui dérangea notre agent de la sécurité, mais plutôt les mains du seigneur des meubles, il fallait faire quelque chose non ? Oui. Et que faire ? Premièrement Wylen posa son regard sur celui du roi des meubles, aucune peur, juste un regard des plus glaciales, oui… La lame allait agir, objectif premier ? Régler le soucis. Objectif secondaire ? Humilié le roi des meubles. Là c’était sur se point qu’elle allait lui faire péter un câble.


« Seigneur des meubles, vous m’excuserez, mais vous semblez être nuisible. »

Une voix de glace… Un calme… Mais Wylen se fichait de faire peur ou non, elle se sentait en hauteur, mais ça allait, une bonne réception et paf ça irait. Sur le coup, Wylen ne chercha plus du tout à être sympathique, les avertissements n’ayant pas été suivit. Le premier avait suffit, de plus ils avaient ouvertement agresser des personnes. Seigneurs ou non… Le futur marié, roi de Justicity n’allait pas aimer. Même la conduite de Wylen allait peut être paraître agressive. Mais ce qu’il fallait faire à ce moment, c’était de virer les nuisibles, il y en avait trois gros là où elle se trouvait. A défaut de ne pas avoir de renforts, Wylen allait devoir ruser. Miser sur des coups de chance… Sur du bluff ? Non, bien loin de tout ça. Encore à réfléchir, elle soupira.

« Vos agressions ne resterons pas impunis. Roi des marchands, ce parfum ne vous va pas, vous voulez que je vous en débarrasse ? »

A ce moment là, précisément, elle faisait passer le message le plus arrogant de sa vie, du genre… Qu’elle pouvait gérer la situation seule. Mais tout au plus profond d’elle même, Wylen savait que cela ne serait pas possible. De plus la sécurité était débordée ailleurs. Mais que ce passait-il réellement ? Qui foutait plus le bordel que le régent et les deux seigneurs alliés à ce dernier ? Le roi de voleurs ? Ou y avait-il d’autres soucis ? Quoi qu’il pouvait en être… Si le mariage allait être un fiasco, deux seigneurs se verront voir une visite un jour de notre lame ! Mais pas pour faire la paix, loin de là. Notre jeune demoiselle savait qu’elle devait acquérir plus de puissance. Mais pouvait-elle au moins se libérer de ce seigneur ? C’était bien maintenant qu’elle fit sortir des lames de ses avants bras afin de percer les mains du seigneur des meubles. Faire couler son sang… Ce n’était pas la meilleure des idées, mais c’était sa méthode pour se libérer de cette emprise. Aurait-elle une possibilité de déstabiliser les deux seigneurs ? Pas sûr, la voyageuse devait être en galère… Si seulement elle pouvait la rejoindre assez vite pour calmer le tout. Minute… Trop tard pour calmer le tout, maintenant il fallait qu’elle tente de virer les trois perturbateurs. Si d’autres allaient se présenter, elle leur ferait face comme elle peut. La fuite n’était pas envisageable, et les renforts ? Non, pas pour le moment, ils avaient sûrement mieux à faire autre part. Le mariage devait être le mariage du siècle, là ça risquait de tourner à l’apocalypse.
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 5 200
Points de Réputation : 15 200
Messages : 268
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Jeu 27 Déc - 14:54

C'est marrant de voir sans arrêt revenir dans la bouche des personne souhaitant critiquer Kahina le fait qu'elle se « cache » derrière la puissance de la lance. C'est marrant par ce que étrangement, t'entends pas beaucoup de gens dire à Joy Killamanjiro qu'elle se cache derrière son pouvoir. Je n'ai jamais entendu personne dire à Drasur qu'il se cachait derrière ses invocations non plus. Alors pourquoi ce besoin de dire que Kahina se cache derrière son objet magique alors que bon... cet objet, c'est son pouvoir et que derrière, c'est elle qui l'utilise comme elle le sent.

Mais bon, cela dit, sur d'autres choses, Naargal visait assez juste. En effet Kahina depuis tout à l'heure ne faisait qu'aboyer sans jamais réellement mordre. Pourquoi ? Par ce qu'elle n'en était pas capable. Ou plutôt qu'elle n'avait pas les crocs pour ça par ce que c'est pas l'envie ou la volonté qui lui manquait. Elle manquait juste de puissance. Il faut dire que Kahina, bien qu'étant dans la Ligue Baby depuis bientôt un an a beaucoup glandouillé, évité le combat et n'a commencé à entraîner son pouvoir et ses capacités au combat que récemment. Contre n adversaire de la seconde zone, elle pourrait tenter, contre un monstre de la première, elle gérerait. Mais là, on parle d'une créature du rang d'un Lord, d'une créature soldate expérimentée et puissante. Elle n'a clairement pas le niveau et elle le sait. Elle lâcha un soupire en voyant que la volonté de Naargal était plus forte que la sienne alors qu'il continuait d'avancer vers elle. Si la situation n'était pas ainsi, Kahina aurait été admirative de cette personne. Il faisait preuve de plus de volonté, de plus de force qu'elle. Dommage que ce soit pour rusher dans sa face, juste pour la haïr par ce qu'elle lui avait pris ce qu'il voulait depuis des années, par jalousie et volonté de revanche.

Mais bon, de ce qu'il disait, c'était plus que de la volonté de revanche. Ce qui semblait transparaître de son discours était peut-être plutôt du patriotisme en réalité. Bon, c'était caché derrière un ton injurieux et une colère certaine et du ressentiment mais dans le fond, il disait vrai. Enfin ça se tenait ce qu'il disait. En plus, Kahina se mettait à repenser ce que lui avait dit Maghiore. Ça se mélangeait avec les paroles du rhino' en furie qui persistait à avancer vers elle malgré sa tentative visiblement infructueuse de le faire ployer sous son contrôle de l'ivoire. Les deux créatures avaient raison. Elle était faible et en plus, cette lance ou du moins ce qu'elle symbolise ne lui avaient rapportés que des ennuis. Et puis c'est vrai... Elle n'a jamais visité ce royaume qui doit être le sien. En même temps... Le seul souvenir qu'elle en a c'est une brute de créature hybride qui a tenté de la tuer. En plus, des rhino avaient tenté de la tuer à la tour des arts. Elle allait pas se jeter dans la gueule du loup juste comme ça pour leurs beaux yeux. Il est sympa lui de dire qu'elle se jette dans les bras de Buki mais s'il avait agis justement avec elle, peut-être que tout ça se serait passé autrement... sainement sur une relation normale. Peut être que Kahina aurait appris à aimer ce royaume. Or là, ce n'était pas le cas du tout.

Résultat, elle ne récoltait que des ennuis. Elle était utilisée par Buki qui menaçait de la buter à tout moment, elle était menacée de mort par Naargal, elle était mal vu par la moitié des seigneurs de Dreamland alors qu'elle ne leur avait rien fait et tout ça alors que de base elle n'a rien demandé à personne. Nan vraiment mis à part un pouvoir pas évident évident à utiliser et pas le plus pratique du monde, cette lance ne lui avait vraiment rien apporté de positif ou presque. Et puis bon, depuis tout à l'heure en fait, elle défendait sa légitimité de reine face à Naargal alors qu'en réalité, c'est pas vraiment ça qu'elle voulait défendre. Sa légitimité en tant que reine, elle existe pas ! Et Naargal a bien raison là dessus et elle est un peu d'accord avec lui. Ce qu'elle défendait plutôt, c'était sa légitimité à exister. Sa légitimité à vivre en tant que voyageuse et à posséder cette lance un point c'est tout. Par ce que très franchement ce royaume qu'elle n'a jamais vu elle s'en fout ! L'intérêt stratégique de ce royaume elle s'en fout et elle pouvait comprendre que Naargal prenne très mal qu'une inconnue venu de nulle part vienne lui prendre sous le nez ce qui lui reviendrait plus justement.  Et c'est en cogitant à tout ça que Kahina cessa alors de retenir la main d'ivoire de Naargal avec son contrôle sur cette dernière et le laissa approcher jusqu'à elle en le regardant bien droit dans les yeux avant de lui parler très franchement. Elle parla d'une voix forte et ferme pour montrer sa résolution alors que Naargal à présent était à portée pour la frapper à nouveau.

- Naargal... Tu as raison ! Je n'ai rien d'une reine ! Je ne suis qu'une voyageuse qui comme tous les voyageurs débarquent dans votre monde sans rien savoir... Je suis faible et je suis encore incapable de me défendre moi-même face à toi alors en effet, je serais incapable de défendre ton royaume... Royaume que je n'ai jamais pu visiter par ce que tu m'en empêchait... Mais je peux pas t'en vouloir... Tu dois aimer ton pays. Tu dois t'en moquer mais... j'ai une famille, que j'aime plus que tout ! Et si du jour au lendemain quelqu'un arrivait et venait me dire que ma famille n'a plus besoin de moi par ce que cette personne est là pour les aider, les protéger... Je le prendrais mal... Très mal. Je suppose que c'est comme ça que tu dois me voir.

Elle soupira un coup avant de relever la tête pour le regarder, s'assurant un peu de voir s'il semblait touché par ses paroles ou même baisser un peu en agressivité.

- Je ne suis pas digne de protéger et diriger Elephantine... pas autant que toi qui fais ça depuis des années. Mais j'ai le droit de posséder Raksha ! Je l'ai retiré et elle m'appartient ! La lame royale m'a choisi un point c'est tout ! Elle est liée à moi et n'obéit qu'à moi. Et si ça fait de moi la reine légitime... qu'il en soit ainsi. Mais tu as raison. Ce n'est pas par ce que j'ai la légitimité que je serais une bonne reine.

Elle eut un nouveau silence pour observer un peu Naargal. On sentait qu'elle s'apprêtait à dire quelque chose. Elle rouvrit alors la bouche pour commencer son annonce.

- Et si ma décision en tant que reine légitime est de te léguer le trône par ce que tu en es plus digne que moi... ma décision serait respectée et ce serait donc toi le roi d'éléphantine non ?

Sur le papier... ça pouvait fonctionner. Et puis en plus avec le témoignage de La qui est présent cette nuit, ça pourrait appuyer la légitimité de cette prise de décision. La seule chose qui pourrait retenir Naargal, ça pourrait être une forme de fierté déplacée. Une absence de volonté d'arriver à un consensus ou même le fait qu'il n'envisage pas un seul instant, pas une seule seconde que Kahina puisse garder la lame royale si elle n'est plus reine. En tout cas, après ça, Kahina s'apprêta à le dire, à le déclarer solennellement, à dire haut et fort à tous que elle, Kahina reine d'élephantine déclarait Naargal son successeur et qu'elle renonçait dès à présent au trône. Et ça pendrait effet... sauf si évidemment quelqu'un l'empêchait de le faire.
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Game Master
Admin
Game Master
Messages : 561
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Ven 4 Jan - 19:37

Les pas du régent d'Elephantine se faisaient de plus en plus lourd, sa carrure taillée pour le combat commençant petit à petit à faire de l'ombre sur la voyageuse devant lui. Depuis presque 1 an il imaginait ce jour arriver, alors qu'il se remémore les quelques instants où il rencontra pour la première fois Kahina. Pourtant, alors qu'il avançait, la pression sur sa main d'ivoire disparaissait. Il haussait un sourcil alors qu'il voyait la voyageuse se dresser une nouvelle fois devant lui, mais contrairement à ce qu'il s'attendait il ne voyait pas le défis dans son regard, mais plus une résolution.  Kahina admettait qu'il avait raison, qu'elle n'avait rien d'une reine. Ces quelques mots avaient suffit pour complètement stopper Naargal dans ses pas. Il fronçait les yeux en se mettant quel genre de schéma pouvait bien avoir en tête la voyageuse, jusqu'à ce qu'elle continue sur sa lancée, mettant en avant une sorte de compassion avec les actes du régent. Il inspirait profondément à travers ses narines qui gonflaient et expulsaient l'air à travers un long soupire, une sensation l'étrange le creusant de l'intérieur alors qu'il se demandait ce qu'essayait de faire Kahina.

Ce n'était pas dû au manque de confiance envers elle qu'il se permettait de douter - bien qu'il était clair qu'il ne la portait pas dans son cœur - mais c'est plus son mode de vie jusqu'à présent qui le force à se poser des questions. Que cherchait-elle à faire ? Implorer sa pitié ? Espérer qu'il lui laisse la vie sauve si elle s'agenouillait ? Un amas de sentiments tourbillonnaient à l'intérieur de lui alors que la seule chose qui empêchait le tout d'exploser était son envie d'écouter ce qu'elle avait à dire. Naargal, avant d'être un régent, était avant tout un guerrier et un homme d'honneur. Même si son némésis se trouvait devant lui, à sa merci, il lui laisserait le droit de partager ses dernières paroles. Petit à petit, Naargal desserrait le poing, laissant sa main glisser lentement sur le côté alors qu'il pondérait sur les mots de Kahina. Voyageuse, faible, aimer son pays, sa famille… Il fermait les yeux, devant Kahina, une réminiscence de son passé se déroulant dans son esprit alors qu'il se revoyait devant la statut du premier roi d'Elephantine. Fier, grand, puissant… Quant à lui, il était petit, seul, faible. Il admirait en secret cette puissante figure du passé et aurait tout donné ne serait-ce que pour vivre à la même époque que cette légendaire créature. Mais il n'en avait pas les moyens, et il s'est alors promis qu'il ferait de son mieux pour qu'Elephantine continue à tenir debout, ne serait-ce pour se donner un jour de plus pour contempler cette statue qui l'a tant inspirée. Entrouvrant doucement les yeux, sa colère des moments passés se changeait en une froide mais véritable pragmatisme.

*Si jeune… Au final, je ne fais que lui imposer les affaires d'un passé qu'elle ne fait pas partie, me cherchant des excuses pour l'éliminer et devenir roi… Mais suis-je vraiment digne de le devenir après avoir fait ça ?*

Naargal gardait ses pensées pour lui, alors qu'il restait figé devant la voyageuse. Devant son silence assez déconcertant, alors que jusqu'à maintenant on n'entendait que lui rugir, Kahina continuait de parler. Elle proposait de léguer son trône ! Les yeux de Naargal s'ouvrait en grands, choqué par les paroles de la voyageuse, même Maghiore entrouvrait légèrement ses mains pour voir entre ses doigts posés sur son visage - oui depuis le début il faisait semblant d'avoir mal - un sourire montrant pas mal son intérêt. Les seigneurs accompagnant Naargal tournaient eux aussi la tête vers Kahina, ignorant totalement les provocations de Wylen qui ne ressemblaient qu'à des menaces en l'air à leurs yeux. Naargal affichait une mine sérieuse alors qu'il fixait clairement Kahina dans les yeux, pas pour l'intimider contrairement à avant mais pour essayer de trouver la sincérité dans son regard. Et si au final… Kahina essayait de trouver une porte de sortie dans tout ça ? A ce moment-là Wylen venait de tailler dans les doigts du seigneur des meubles, ses mains en bois tombant par terre alors qu'il affichait une mine furieuse dirigée vers toi Wylen. Tu retombes sans trop de difficulté au sol mais tu ne vois pas de sang : en effet, le seigneur des meubles n'a pas de sang dans les veines, il est composé uniquement de fournitures après tout ! Il n'arrive plus à retenir sa colère et transforme son bras en énorme pendule avec une pointe métallique, avant de charger dans ta direction pour te transpercer. Kahina et Naargal, trop concentré sur leur échange, étaient face à face alors que la voyageuse s'apprêtait à dire les mots qui allaient changer son destin…

- Quelle déception.

Soudainement, une lame argentée traversait la salle entière, volant à une vitesse presque imperceptible à l'œil nu alors que, avant même qu'elle ne se plante dans un pilier de cristal, le bras transformé du seigneur des meubles ne tombe lourdement au sol. Un lourd silence s'installait alors que tout le monde était choqué par ce qu'il venait de se passer sous leurs yeux. Le bruit des talons marchant lentement se faisait entendre, les regards se tournant naturellement vers la personne qui avait parlé juste à l'instant… Le cœur des invités présents ne faisait qu'un bond alors que des sueurs froides commençaient à perler dans leur dos. Le regard froid, intense et dominant de l'une des plus puissantes créatures de Dreamland se poser sur tout le monde, un léger sourire malicieux se dessinant sur ses lèvres teintées d'un rouge éclatant, contrastant avec ses longs cheveux blancs tombant sur ses épaules et ses pupilles arborant une lueur dorée. Malgré ses cornes lui donnant un aspect surnaturel et les balafres sur son visage exprimant son côté guerrier, la plupart des mâles dans la pièce ravalaient leur salive devant la beauté qui venait d'apparaître sous leurs yeux. Sa tenue préparée spécialement pour le mariage mettait en avant sa forme féminine, mais un seul dans la pièce se retourner et la regarder avec une colère presque aussi grande - si ce n'est plus - que pour celle qui tenait dans sa main la relique de son royaume.

- Buki…
- Je vois qu'on continue de me manquer de respect. Qu'est-ce que vous ne comprenez pas dans votre cervelle de pachyderme que cette voyageuse m'appartient ?

Une main posée sur sa hanche, elle continuait de marcher lentement vers le centre de la pièce, claquant dans ses doigts pour retirer l'épée plantée dans le pilier et la ramener derrière elle, continuant de flotter silencieusement alors que le seigneur des meubles affichait une mine décomposée face à la présence qu'il redoutait le plus dans ce mariage. Il savait qui il finirait par se mettre à dos s'il aidait Naargal à éliminer Kahina, mais voir la personne en chair et en os lui faisait comprendre à quel point sa vie était en jeu maintenant. Il déglutit tandis que le roi des parfums, de son côté, tentait de montrer neutre, même si une goutte de sueur commençait à perler sur son front. Après quelques secondes, elle se retrouvait à deux pas de toi, Wylen. Elle tournait légèrement la tête dans ta direction, s'arrêtant même dans ses pas avant de t'observer quelques moments… Tu ne pouvais deviner ses pensées, tellement tu pouvais sentir une forte pression au niveau de ton cœur alors que tu étais trop proche d'une créature aussi puissante. Sans dire le moindre mot, elle continuait de marcher jusqu'à faire face à Naargal, reprenant son sourire. Elle aimait montrer qu'elle dominait la situation peu importe où elle allait.

- Je me demande si tu ferais un beau trophée…
- Je ne suis pas là pour prendre le thé, je te donne une dernière chance Buki : rends à Elephantine l'épée des rois.
- Tu n'es pas en position pour dire ce genre de choses, régent de pacotille… Mais je suis indulgente. Je vais vous laisser partir, toi et ces deux pauvres merdes de rois. Je préfère raser vos royaumes sous vos yeux, par la guerre,  avant de vous couper la tête.

Ses paroles lançaient un grand froid dans la pièce, elle ne manquait pas une occasion de rappeler qui elle était et ce qu'elle adorait faire. L lame flottant derrière elle vibrer légèrement, alors qu'elle fixait le régent d'Elephantine de sorte à le provoquer. Naargal regardait Buki, sentant la sueur dans son poing qu'il serrait mais tenant tout de même à faire face à la reine des armes. Si son destin est de la retrouver sur le champ de bataille, il n'était pas question qu'il courbe l'échine devant elle. Il jetait un dernier regard à ton attention Kahina, même si tu n'étais pas capable de discerner exactement ses pensées tu pouvais facilement deviner qu'il n'était plus autant énervé ou haineux contre toi. Il faisait voler sa cape de cérémonie avant de passer à côté de Buki, faisant mine aux deux autres seigneurs de le suivre. Avant de quitter la pièce, il s'arrêtait et sans se retourner prononcer ces paroles à ton attention, Kahina :

- Même si je ne récupère pas Raksha, je me suis souvenu d'une chose très importante qu'il faut que je protège. Il faut laisser le passé là où il se trouve.

Il s'en allait sans se retourner, ce qui provoquait le mécontentement de Buki qui venait à claquer de la langue, n'aimant pas trop que les autres aient le dernier mot et se croient assez forts pour le faire devant elle. Elle finissait par se tourner vers toi, Kahina, mais ce n'est pas un sourire qu'elle affichait, loin de là. Tu ne voyais que le vide dans son regard, un vide si déconcertant que tu pouvais presque sentir ta poitrine se serrait et t'empêcher de respirer normalement alors qu'elle levait la main. Ce qui se passa ensuite a fini par choqué tout le monde : elle te gifle dans un claquement bruyant. Elle s'était retenue pour ne pas t'arracher la tête sur le moment mais tu pouvais quand même sentir la douleur se répandre sur ton visage alors que ta joue devenait écarlate.

- Que tu sois la cible d'Elephantine je m'en fiche, que tu te fasses laminer par le premier venu j'en ai strictement rien à faire. Tu ne peux t'en prendre qu'à ta propre faiblesse de voyageuse. Mais ce que tu as essayée de faire… Ca, ça mérite une punition.

Sur ces mots elle donna une seconde gifle, un peu plus forte, au même endroit. Le choc avait de quoi te faire perdre tes forces dans tes jambes, à tel point que tu te laissais tomber sur tes genoux devant elle. Elle gardait ce regard glacial à ton attention.

- Ma petite Kahina… Tu m'appartiens désormais, et tu ne dois jamais oublier où es ta place. Toi, tu es là…

Elle posait l'une de ses mains sur sa tête alors que tu étais toujours agenouillée.

- … Et moi je suis là.

Elle pointait avec sa seconde main le plafond… Non, connaissant la reine des armes il ne serait pas étonnant qu'elle pointe le ciel. Elle passe sa main dans tes cheveux pour retirer une mèche qui s'était posée sur ton visage, montrant une certaine attention malgré l'humiliation sans précédent qu'elle te faisait vivre. Elle venait à saisir délicatement ton menton pour redresser ton visage et s'assurer que tu la regarde bien dans les yeux.

- Il n'y aura pas de second avertissement.

En retirant sa main, elle tournait les talons et faisait disparaître l'épée en argent. Elle marchait de sorte à quitter la pièce à son tour, parlant une dernière fois mais cette fois-ci elle s'adressait à toi Wylen, sans réellement te regarder.

- Emmenez-la quelque part où elle pourra se changer et cacher ses plaies. Il n'est pas question qu'elle se montre une seconde de plus en public avec une apparence aussi pitoyable.

Elle s'en allait, laissant un vide presque impossible à combler dans la pièce… Après quelques moments, la totalité des invités se levaient et s'en allaient. Certains adressaient des regards de moqueries à l'attention de Kahina, d'autre étaient plus compatissants. Seul Maghiore s'approchait de Kahina et lui tendait une mouchoir décoré et probablement précieux. Sans dire quoique ce soit, parce que probablement aucun mot ne serait capable de venir en aide à ce que devait ressentir la voyageuse, il se retirait poliment en tournant les talons. Il avait spécialement laissé un mot à l'intérieur du mouchoir, mais cela pouvait certainement attendre plus tard.
Voir le profil de l'utilisateur
Wylen Nevyra
Créature
Wylen Nevyra
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 95
Localisation : Là où je vais.
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Mer 9 Jan - 0:17

Prête à subir une attaque, Wylen se doutait que pour le moment elle ne devait pas encore avoir la puissance nécessaire pour affronter un seigneur, autant elle resta calme, autant en elle l’envie de le massacrer était présente. Ayant réussit sa réception, elle s’attendait à attaquer directement le seigneur des meubles, mais ce dernier… Autant avouer qu’il était enragé et qu’il venait de perdre une forme de raison pour laisser place à une pseudo folie. Effectivement, il avait donc prévu de la tuer ? Si c’était le cas, Wylen fera en sorte de survivre en lui affligeant un coup des plus humiliants. Le bras du roi des meubles devenant un pendule, le coté pointu vers notre lame pour la transpercée, il chargea. En toute sincérité, Wylen n’avait pas vraiment eut le temps de faire quoi que ce soit qu’une épée sectionna le bras de son adversaire pour venir se planter dans un pilier en cristal. Ce fut là que notre lame se mit intérieurement à haïr sa faiblesse, toujours plus. C’était ce qu’elle voulait, toujours plus de puissance ! Et cela afin de pouvoir vaincre ses adversaires, mais… Là une fois de plus était prouvée sa faiblesse.

La lame ne bougea pas, la voix qu’elle avait entendu, les pas qui s’approchèrent, Wylen n’eut juste qu’une chose à faire, tourner le regard et apercevoir… Buki, seigneur des armes, cette créature était… Comment dire, un modèle inavoué dans le fond. Wylen enviait la puissance de Buki, l’effet qu’elle eut placé rien qu’en arrivant… C’était à glacer le sang, mais notre lame ne pouvait laisser passer la moindre émotion et se montrer forte, c’était un peu une idiotie de sa part non ? Ne pas laisser paraître sa crainte qui était présente, celle perdre sa vie au moindre faux pas ! Tous pouvaient ressentir ça un jour ou l’autre non ? Wylen ressentait la présence de Buki de plus en plus proche, elle se sentait tellement écrasée par la différence de puissance. Même si cela ne se remarquait pas, la lame aurait aimée ne pas la croiser maintenant, pourquoi ? De un, sa faiblesse ainsi que le fait qu’elle aurait put se faire vaincre par le seigneur des meubles sans son apparition. Un autre point… C’était qu’elle avait fuit Aramacity pour s’entraîner à fightland. Pourquoi fallait-il qu’elle pose un regard sur elle, Wylen vint même à croiser se regard, ce qui l’avait réellement tétanisée. Comment remercier la personne qui venait de l’aider ? Si on était si tétanisée ? Wylen devait se ressaisir, à peine Buki s’éloigna, que Wylen n’osa suivre du regard le chemin de cette dernière. Ce qu’elle chercha simplement à voir c’était si d’autres auraient tentés quoi que ce soit, apparemment, tous comme elle ne voulaient pas intervenir. Un autre point qui rassura Wylen, c’était le fait que Sento n’était pas dans les environs. Qui sait ce que lui aurait fait ?

A peine Wylen sortie de son état de tétanie qu’elle comprit que Buki venait d’arriver à Kahina, Sans dire un mot, elle se tourna dans leur direction, hors… La lame sembla avoir compris que la voyageuse ne risquait rien pour le moment, elle ne pouvait pas intervenir pour dire à Buki de ne rien faire. Après tout, ayant aidée la sécurité et ramené le calme… Ce serait stupide… Mais surtout suicidaire ! De lui demander de partir. Wylen ne le ferait pas, ce qu’elle fit simplement était de signaler la situation. « Wylen à toute la sécurité, le seigneur des meubles, du parfum et le régent d’éléphantine se sont calmé et ont accepté de partir afin de ne plus nuire au mariage... » Dans la voix calme de Wylen, ceux la connaissant pouvaient aisément deviner qu’elle n’allait pas réellement bien. Sa faiblesse la hantait. Et la pensée d’avoir plus de puissance qui lui traversa l’esprit… La lame voulait acquérir énormément de puissance, égoïstement elle voulait devenir une légende. Hors là, ce qu’elle ressentait surtout, ce fut le rempart qui était entre elle et son objectif. Bref… Ce qu’elle vit fut la chose suivante aussi… La place de Kahina et celle de Buki… La voyageuse devait malgré tout se sentir mal. Wylen n’était pas fort à l’aise non plus en vu de ce qui c’était passé et comment l’affaire avait été réglée surtout. Alors que la seigneur d’Armacity tourna les talons, faisant disparaître son épée d’argent, elle s’adressa une dernière fois à quelqu’un et sur le coup ce fut à notre Wylen. Amener Kahina à un lieu afin qu’elle puisse se changer et cacher ses plaies afin d’être présentable. Il valait mieux l’écouter, mais notre lame avant de faire quoi que ce soit recontacta la sécurité : «Encore Wylen, envoyer quelqu’un pour prendre ma place si c’est possible, bien que le calme soit là… Terminé. » La lame se dirigea alors par la suite vers la voyageuse, comment réagir ? Wylen fit comme toujours.


« Veuillez me suivre s’il vous plaît. »

L’idée de Wylen fut d’amener la voyageuse au niveau de la salle réservée aux employés tel que la sécurité et serveurs. Enfin, au moins là bas la voyageuse serait sûrement tranquille. Wylen garda son regard sur Kahina, son regard était un peu perdu, sûrement qu’elle devait être dans ses pensées sur l’instant. L’acte de Buki lui faisait tellement réfléchir par rapport à son manque de puissance. Certes elle était jeune, mais cela n’excusa en rien son manque de puissance. Wylen ajouta même une phrase assez basse que seulement Kahina pourrait entendre.

« Je pense que nous avons toutes les deux besoins de souffler un coup, vous ne pensez pas ? »

Cette phrase était dis sur un ton calme, la légère teinte d’inquiétude dans sa voix pouvait être ressentit aussi. Dans son regard un peu perdue, l’on pouvait se poser des tas de questions dessus. Mais surtout ceux à quoi elle pouvait penser.
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 5 200
Points de Réputation : 15 200
Messages : 268
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Mer 16 Jan - 22:06

Kahina avait peut-être trouvé l'issue d'une crise qui avait eu lieu pour des raisons que l'on pourrait juger absurde ou basée sur le manque de chance et des décisions prises hâtivement entre Kahina et Naargal. Si le régent d'Elephantine acceptait ses concessions et essayait de s'arranger avec elle comme elle le lui proposait, peut-être se libérerait-elle de cette escalade de haine et de violence qui avait commencé dès sa première nuit avec le dirigeant de son royaume d'origine. Et en se libérant de cette spirale qui l'avait poussée à trouver refuge auprès de Buki, peut-être arriverait-elle à se libérer de l'influence de la reine des armes, princesse de la guerre. Mais bien évidemment, la dite reine du royaume des armes ne comptait pas se débarasser de Kahina aussi facilement. Le compromis n'était pas dans ses plans et elle comptait utiliser Kahina pour la seule utilité qu'elle lui trouvait un tant soit peu utile : Être une arme de déstabilisation politique et un casus belli parfait pour lancer une guerre phénoménale. 

Et c'est ainsi que Buki Mayor, maîtresse du destin de Kahina  fit une entrée pour le moins fracassante, libérant la membre de la garde de l'emprise du seigneur qu'elle combattait en projetant à une vitesse folle une lame d'argent, lui tranchant net le bras et le poussant à lâcher son emprise. Là, tout l'auditoire était bouche béate. Buki devait être la créature la plus puissante dans la pièce et tous le sentaient. Personne ne faisait le poids face à elle. Mais la réaction de Kahina fut certainement la pire de tous. En entendant la vois de la reine des armes, elle ressentit comme une piqûre au bas de sa colonne vertébral et un frisson presque douloureux qui parcourut tout son dos. Elle ne tourna sa tête vers l'entrée d'où arriva Buki qu'à grand renfort de courage, constatant presque avec dégoût et complètement avec effroi l'apparition de Buki Mayor. Ce qu'elle ressentit devait être proche de ce que ressent un enfant battu qui a l'habitude de prendre des coups et qui reconnaît les signes avant-coureurs de la violence imminente qui va être exercée à son encontre. Buki l'avait déjà menacé de mort. Elle savait par ce que la reine lui avait clairement dit que si elle ne faisiat pas ce qu'elle voulait, elle ne lui servait à rien et que si elle ne lui servait à rien, elle n'aurait pas peur un instant de la tuer, n'ayant plus aucun usage d'elle. Et Kahina savait que ce qu'elle était sur le point d'entreprendre, c'était presque une trahison. Complètement aux yeus de la reine des armes. Après tout elle avait tenté de se soustraire à son emprise et de détruire tout ce qui la rendait intéressante aux yeux de Buki. Kahina était figée pas l'effroi et son visage n'affichait qu'une sorte de peur profonde qui pouvait se lire à moindre échelle dans pas mal de regard.

Mais là, Naargal commença à s'opposer à Buki, du mieux qu'il pouvait et avec ses faibles moyens mais avec tout son courage et sa force de caractère. En fait, étrangement, l'entendre parler ainsi à Buki, ça réchauffait un peu le cœur de Kahina, complètement gelé par la peur de la princesse de la guerre. C'est fou comment le tortionnaire qu'elle détestait plus tôt semblait pour elle beaucoup plus sympathique. Un modèle presque même. Il avait du courage, de l’aplomb, de la force. Des capacités desquelles elle aimerait faire beaucoup plus preuve. Mais, chose assez prévisible. Après un échange de venin entre la reine et le régent, Naargal finit par battre en retraite et à s'en aller avec ses deux alliés, sentant qu'il ne pouvait plus se permettre de s'imposer de la sorte dans le mariage. La sécurité certes, Buki c'était hors d'atteinte. 

Une fois Naargal parti, Kahina sentit le regard de la reine des armes se poser sur elle. Elle déglutit lourdement. Elle savait que maintenant, maman allait punir l'enfant après avoir réparé la bêtise. Kahina s’attendit complètement à ce qui suivit. Elle se prit une énorme claque qui la poussa à détourner le visage vers le sol. La main de Buki était dure et froide, comme du métal. La reine se mit à l'engueuler, lui redire ce qu'elle lui avait dit ; elle était sa chose et elle n'avait pas intérêt à essayer de s'enfuir de son contrôle par ce qu'elle n'hésiterait pas à la tuer sinon.  Elle ne la regardait pas alors qu'elle lui parlait. Elle regardait juste le sol sur le côté. Elle n'osait pas la regarder. Elle la terrifiait et elle avait comme peur de croiser de nouveau le regard de sa reine. Puis vint une second claque, plus forte encore que la première qui la fit tomber en arrière avant de se rétablir au dernier moment en tombant sur ses genoux. Elle regarda au sol quand Buki lui dit qu'elle lui appartenait. Là elle se rappela soudain de l'entrainement de Magda, des humiliations qu'elle lui avait fait subbir pour la réveiller de sa torpeur et de sa passivité. C'était presque pire que ce qu'elle subissait là. Et elle se souvint alors de ce que lui avait dit Magda : de ne jamais se soumettre à qui que ce soit. 

Kahina inspiré par le souvenir de l’entraînement de sa maîtresse, une larme coulant d'un de ses yeux, elle regarda Buki d'un air presque de défi. Plus que du défi, elle tentait de lui montrer sa volonté. Elle ne voulait pas défier Buki, juste lui montrer que ce qu'elle faisait là... bah ça la détruisait pas. Ça aurait brisé l'ancienne Kahina mais l'actuelle est assez résistante pour encaisser ce genre de choses et montrer encore de la volonté alors que la reine faisait son discours sur leur différence de puissance. Je ne sais pas si Buki vit ce regard que Kahina lui adressait mais elle lui saisit le menton et lui dit alors que c'était le dernier avertissement. La voyageuse siffla alors à travers ses dents un :

- Oui seigneur.

Un peu tremblant et empli d'amertume à cause des larmes et de la colère qui l'habitait. Colère contre elle même d'être si faible et de se laisser marcher dessus comme ça. Buki ordonna ensuite à la garde qui avait tenté de la protéger de l'emporter pour qu'elle se remettre. Pas par bonté de cœur, par pure apparence. Elle ne voulait être vu avec Kahina qui agissait aussi faiblement et qui 'était pris une bonne petite branlée. Notez qu'elle ordonne au personnel de sécurité comme si ce personnel était à son service et non celui des mariés. La créature vint alors aider Kahina à se lever juste après que le roi des marchands lui ai tendu un mouchoir sans doute pour se « débarbouiller ». c'était un faible réconfort de se sentir soutenu par le marchand mais c'était quand même ça. Elle quitta alors la pièce soutenue par Wylen qui la guida jusqu'à une pièce réservée au personnel. Une sorte de vestiaire dans lequel elle s'assit et manqua de fondre en larme après s'être posée, toute la tension se relâchant d'un coup. Mais elle en fut empêchée par la présence de Wylen. Elle avait un peu de pudeur et de fierté qui la retenaient. Mais bon pas besoin d'être mentaliste pour voir ça. Quand la créature lui dit qu'elles avaient toutes les deux besoin se souffler, Kahina eut un rire nerveux et ses larmes commencèrent à couler le long de ses joues qu'elle essuya avec le mouchoir de Maghiore. 

- Hah... Oui... Oui c'est le moins qu'on puisse dire ! 

Elle regarda la lance qu'elle avait posée juste à côté d'elle et après avoir passé quelques minutes  pleines de respiration forte et de sanglots, elle se tourna vers Wylen pour lui parler un peu après s'être calmée.

- Vous devez vous dire comme eux tous hein ? Que je suis pitoyable et que je ne mérite pas cette lance hein ? Je commence à croire que c'est vrai... Je vaut moins que cette lance. Elle a au moins un libre arbitre. Elle peut choisir son maître. Ce n'est même pas mon cas. Pfeuh ! Quelle idée d'aller voir Buki. Je n'ai que ce que je mérite je suppose !

Kahina était bouleversée par ce qui venait de se passer. Elle avait tenté de garder la tête haute mais toute l'ampleur et la merde de sa situation lui revenaient à la gueule. En fait, c'était dure mais le plus difficile était de se dire que tout ça était amené à se reproduire à l'avenir, encore et encore. Elle laissa Wylen lui répondre avant de lui poser une autre question.

- Et vous, comment vous avez fait pour devenir aussi forte ?
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Wylen Nevyra
Créature
Wylen Nevyra
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 95
Localisation : Là où je vais.
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Mar 22 Jan - 15:50

Le vestiaire du personnel, en théorie nul ne devait être là à part le personnel. Mais Wylen avait prit le risque tout de même, avec une raison assez valable. Pas sous ordre de Buki, juste car à ses yeux la reine voyageuse devait se remettre en état. Autant psychologique que physique. La lame de son coté resta neutre, son regard posé sur sa main droite qu’elle ferma fortement. Le fait de croiser Buki lui avait donné l’impression qu’elle aurait été tuée au moindre geste. Chose qu’elle ne comprit pas ce fut la chose suivante. Pourquoi ne pas avoir laissé suite à l’affrontement contre le seigneur des meubles ? Cela lui aurait donnée une occasion d’entrer en guerre contre deux royaumes. En vérité, Wylen se disait que la seigneur des armes avait un plan. Soupirant, notre lame ne savait plus trop à quoi penser, son impuissance face aux événements… C’était une goutte de plus à ses yeux, progresser était son objectif, dés le début de l’affrontement avec le roi des meubles… Oui, elle aurait dû le détruire de l’intérieur, mais sa provocation était aussi une marque de vengeance. Un jour ou l’autre, elle lui marchera dessus. Le seigneur des meubles n’aura plus qu’à être remplacé par la suite. Les pensées de la créature étaient ainsi, faire perdre une chose inestimable à se seigneur. Adossée à un casier, la lame était motivé malgré tout. La pression de Buki dû à sa puissance, c’est ça qui l’avait motivé à l’instant présent. Mais elle en avait tout autant peur ! Défier un seigneur c’est vouloir se suicider. Surtout si l’on est seule. Wylen l’avait comprit, mais ce n’était pas pour autant qu’elle ne se souviendra pas de ce qu’il c’est passé, au contraire, elle garda cela pour elle pour pouvoir avancer. Et là, croyez le ou non, la lame commença à sourire très légèrement. Mais cela partit rapidement, sentant que la voyageuse se tourna vers elle, Wylen l’écouta attentivement, afin de pouvoir y répondre correctement.

« Pour être honnête, je m’en fiche complètement. Vous pourriez être pitoyable, cela ne changerai pas ma vision actuelle des choses. Face à Naargal vous aviez l’air de vouloir prouver quelque chose. Pour moi vous êtes une battante. C’est pitoyable d’être une battante ? Non. Et le fait que vous avez été humiliée par Buki… Qu’importe, si vous vous entraînez et trouver la motivation pour le faire… Vous progresserez. »

La voix de notre lame avait un ton calme et doux, cela contrastait avec ses premiers mots, mais elle ne faisait que dire sa pensée. Pour elle, la voyageuse avait montrée une force, certes ce n’était pas physique. Mais elle avait de la volonté, pas une volonté hors normes, mais cette volonté était là, cela sembla encore dormir en elle. Notre cher Wylen garda le regard sur elle, le regard de notre lame n’avait pas changé, neutre, calme. Ce regard habituel, celui qui permettait de ne pas savoir à quoi elle pouvait réellement penser. Alors à quoi penser notre douce lame ? Sur l’instant présent elle sembla avoir oublier sa propre faiblesse, est ce que c’était grâce à la voyageuse qui se plaignait d’être faible ? Peut être. Mais la vérité était qu’elle retrouva après que la voyageuse se soit calmée, une envie d’aller plus haut encore. La suite fut aussi des plus comiques, la reine lui posa une question. Cela eut effet de lui faire lâcher un léger rire à notre Wylen, effectivement. Pour elle c’était une vaste blague. Peut être que les objectifs de la lame étaient trop hauts ? Qu’importe, un jour elle les atteindra ! Mais là pour répondre, elle prit pour une fois un air amusé, ce qui était inhabituel venant de sa part, mais ça nul ne pouvait le savoir.

« Pour tout dire… Je me trouve faible, ne croyez pas que je me moque de vous, ce qu’il faut pour progresser, c’est la volonté, un objectif et pour certains, des alliés. »

Parler de cela lui rappela son voyageuse au royaume de cristal et celui de glace. La voyageuse avec laquelle Wylen avait été… Actuellement était la chef de sécurité ! Il y en avait une autre, mais Wylen ne la connaissait pas. D’ailleurs en y pensant elle leva le regard vers le plafond, cela afin de reprendre.

« J’avais rejoins un groupe… La malédiction pourpre. Je n’ai vu qu’une fois l’un des membres et le chef me semble t-il. Mais ils ont disparus. Je pensais qu’avec ce groupe je pourrais devenir plus forte. Mais non. Je dois mon niveaux aux voyageurs que j’ai croisés. »

Son regard devint un peu plus sombre en se posant sur celui de son interlocutrice pour reprendre.

« Et en tuant certains opposants. Cela dans la légitime défenses bien entendu. Car des fois il faut être prêt à tuer pour survivre... »

Cette phrase avait été déclarée avec une voix glacial, sur le coup, Wylen voulait juste tester la voyageuse pour voir si elle était méritante. Après tout, la vie est faites de divers chemins, divers croisements. Il y a aussi des murs à escalader ou contourner. La lame voulait juste voir qu’elle genre de personne pouvait être réellement cette reine voyageuse. Mais aussi voir une autre chose… Est ce qu’elle utilisera déjà le peu qu’elle lui a dit ? A voir.
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 5 200
Points de Réputation : 15 200
Messages : 268
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Dim 3 Fév - 19:42

La voyageuse reconnut en la créature, autant dans la façon de s'exprimer que sur son discours, une vision assez propre aux créatures venues de Armacity ou Fightland. En faits, dans ce qu'elle disait, Wylen lui faisait énormément penser à Madga, son maître qui lui apprit à manier la lance. Surtout dans son rapport à la puissance, dans cette vision assez hobbesienne de la vie et de la façon dont le monde tourne. Le monde et les gens étaient cruels. L'homme est un loup pour l'homme et le loup le plus fort dévore les autres et survit. Il n'y avait pas de quoi choquer Kahina par conséquent. Elle avait passé un certain nombre de nuit à s'entraîner auprès de Magda et du coup avait été abreuvée de ce genre de discours. Et en fait, dans son attitude générale, la garde du mariage lui rappelait un peu son maître, en plus froide peut-être. Ça avait de quoi rassurer un peu Kahina qui reprenait peu à peu son calme dans tout ça. Elle lui disait que certes elle avait été humiliée, mais elle l'avait trouvé forte à sa manière. La jeune femme ne trouva pas ça très rassurant. Elle ne prit pas nécessairement ça pour de l'hypocrisie, la créature n'ayant pas du tout l'air d'une menteuse. Ce qui était le plus étrange, c'est que sa présence était à la fois apaisante et dérangeante. Kahina sentait que ce qu'elle lui disait était là pour l'aider mais... la façon dont c'était dit ne faisait que confirmer Kahina dans son idée que ce monde est trop cruel pour elle et qu'il ne fait que la détruire.

Mais la partie la plus intéressante fut quand elle lui dit comment elle avait fait pour progresser, malgré le fait qu'elle se trouvait faible elle-même. Comme quoi, on n'est fort que selon le point de vue de celui qui nous regarde ou la vision qu'on se fait de soi-même. Mais surtout, elle lui disait que la puissance vient des expériences et des rencontres. Chose assez banale dite comme ça mais que Kahina prit un peu comme une leçon. C'est vrai que jusqu'à présent, elle avait passé tout son temps à Dreamland renfermée sur elle-même et n'avait rencontré personne ou presque. C'était dramatique de se dire qu'elle était voyageuse depuis bientôt un an et qu'elle n'avait presque pas évoluée, qu'elle n'avait presque pas fait de rencontre, qu'elle n'avait qu'à peine progressé. Kahina ne répondit rien à tout ça. Assise sur son banc à regarder ses propres pieds, elle remercia juste la créature.

- Merci de votre franchise. Maintenant si vous m'excusez, je vais devoir me changer. Comme l'a dit Buki, je ne peux pas me présenter à la cérémonie dans cet état.

La voyageuse annonça cela d'une voix terne, presque éteinte avant de se lever et de fouiller dans les vestiaire voir s'il n'y avait pas une robe de soirée qui lui irait, étant donné que les membres de la garde n'ont visiblement pas de dress code particulier, elle espérait trouver une nouvelle robe qui n'aurait pas été trouée et usée par un échange de coups avec un régent d'un royaume duquel elle est censé être la reine. La jeune femme finit par trouver ce qu'elle cherchait ; une robe à sa taille et assez propre et chic pour l'occasion. Elle prit une douche avant d'enfiler rapidement la robe et de refaire rapidement son maquillage. Bah ouais, elle doit être présentable quoi. En repassant vers Wylen qui était restée dans la pièce tout du long, elle la regarda droit dans les yeux, affichant une grande sincérité et pas mal d'émotion.

- Merci de vous être occupé de moi. Je sais que vous faites juste votre travail mais... Merci.

Malgré l'aspect très froid de Wylen, Kahina gardera en tête ce qu'elle a dit sur et pour elle. Elle était certes un peu terrifiante mais elle avait tenté de l'aider et ça, Kahina s'en souviendra toujours je pense. Elle était calme mais franche et même si elle ne le montrait pas, Kahina avait pris note de ce qu'elle venait de lui dire. Ça ne semblait pas grand chose mais pour Kahina, ses paroles avaient été assez... inspirantes. Elle respira un grand coup et afficha un sourire de façade à la créature. Elle semblait avoir repris un peu du poil de la bête et on aurait presque dit qu'absoluement rien ne s'était passé depuis le début de la lui. Elle regarda Wyken de son sourire un peu forcé et lui annonce :

- Je suis prête à y retourner.
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Wylen Nevyra
Créature
Wylen Nevyra
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 95
Localisation : Là où je vais.
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina] Mar 5 Fév - 23:20

La voyageuse devait se changer, de là, Wylen allait en profiter pour écouter ce qui se passer, apparemment une contre soirée se faisait… Bon, Wylen n’avait pas retenue qui étaient les contre fêtards. Sur l’instant, pas d’importance. Notre lame répondit qu’elle se chargerait de cette contre soirée, selon les événements elle agira. Soit gentiment, soit méchamment. Mais elle devait attendre un peu que la reine revienne, cela afin de retourner à son service et que la reine puisse retourner en salle. Bien qu’il y eut un petit temps, notre cher lame prit cette instant pour se ressaisir intérieurement de sa frayeur passagère en repensant à Buki, elle avait été à un pas d’elle. Wylen aurait put mourir… Pourquoi ? Sûrement car Wylen faisait partie de la sécurité, Buki devait au moins respecter ce mariage… Ou était ce le fait que notre lame était oubliée ? Ayant fuit Armacity, cela n’aurait pas été surprenant qu’elle se fasse tuer. Sentant ses mains trembler à cette pensée, elle mit un léger coup de poing dans le mur, pas pour le démolir, pas pour se blesser, mais afin d’essayer de se calmer. Un léger souffle et elle se remit contre le mur attendant simplement. Ce fut même pas une minute après que la voyageuse revint vers elle et prit parole. A cela elle ne répondit rien sur le coup, laissant donc ainsi un petit silence.

Se décollant du mur, Wylen allait se diriger vers la porte pour retourner en salle, la reine quand à elle ? Elle était apparemment prête à y retourner aussi. Avant d’ouvrir la porte pour retourner à la fête, notre lame avait tout de même une chose à dire à la reine.


« Ce que je vous ai dit, ne faisait pas partit de mon travail. Si je serais rester sur mon travail, je n’aurais pas répondu ainsi. J’espère que vous ferez attention à vous. »

La porte fut ouverte des mains de Wylen, allant donc retourner à la fête, mais pour travailler encore. La contre fête allait être un nouvel épisode dans son boulot d’agent de sécurité. Mais est ce que cela allait bien se passer ? Mieux qu’avec les seigneurs récalcitrants sûrement.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina]

Mon royaume pour un mariage ! [Wylen & Kahina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mon royaume pour une chanson [pv Erato]
» [RP] Mariage de Lesmoutonsbleus et Ragondindam
» Les vrais mariages sont toujours insensés
» Mon royaume pour un simple sourire
» Invitation pour un mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone événements :: Événement :: Le mariage du siècle :: L'arrivée des invités-
Sauter vers: