Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 19 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 11 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Zachary
Profil
Top comeback
Zephyr
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 La divine recherche. [Rp libre feat Zéphyr et Zachary]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Ligue M
Pouvoir : Aucun
Points de Puissance : 15 700
Points de Réputation : 8 800
Messages : 44
MessageSujet: Re: La divine recherche. [Rp libre feat Zéphyr et Zachary]   Jeu 22 Nov - 21:36

Je questionnai la jeune femme sur le fait qu'elle s’intéresse un peu trop à la famille, à mon avis c'est ce qui va causer sa perte. Elle me dit en plus que c'était une voyageuse depuis peu et qu'on lui avait parlé de la famille, quelle idée à la con de lui parler de cela alors que c'est qu'une jeune voyageuse.

- Ce que je vais te dire va te paraître offensant mais ce n'est que la triste vérité de ce monde. Tu n'es qu'une newbie et tu espères changeaient les choses, pfff ce ne sont que divagation. Tout ce que tu vas faire c'est mourir comme tous les autres qui sont passés avant toi avec les mêmes valeurs de "justice". D'ailleurs en parlant de justice sache que dans ce monde, ce mot n'a pas la même signification que dans le monde réel. Tu te berces de douce illusion en croyant rétablir l'ordre sinon les voyageurs anti-killer serait les plus connue de dreamland, laisse-moi deviner on t'en a même pas parlé n'est pas ? Crois-moi ou pas j'ai sauvé une vie une fois, ai-je été récompensé pour cela ? Non, le monde a-t-il changé ? Non, tu veux savoir pourquoi et bien parce que ce monde n'est qu'un ramassis de gens corrompu jusqu'à la moelle. Si les seigneurs se bougeaient le fion se ferait longtemps que ce monde serait un paradis. Enfin bref libre à toi de jouer les bonnes samaritaines, tu ne seras qu'un dommage collatéral de plus de ce monde.

Puis il y a Zéphyr qui me dit qu'il d'accord avec ce que j'ai dit sauf pour détruire mon épée, puis il précisa qu'il avait un groupe. Je suis bien curieux de savoir avec qu'il était, si ces coéquipiers sont aussi forts que lui je suis carrément partant pour les rencontrer. Mais sa m'ennuie un peu je pensais qu'il voyageait seul, j'aurais bien voulu que ce soit un gars sûr qui je puisse compter chaque nuit.

- Je suis curieux de savoir si tes potes sont aussi forts que toi dis moi. Par contre sa veut dire que je pourrais pas compter sur toi toutes les nuits si tu as un groupe, ça paraît égoïste mais cela m'ennuie un peu. Je n'aurais qu'à chercher un voyageur ou deux pour m'accompagner et ainsi former mon propre groupe.

Ce fut autour d'Usagi mais il n'avait rien de rassurant dans ces gestes, il venait vers moi et posa ses deux mains sur mes épaules. Il prit un ton très grave avant parler puis après un moment il fit un sourire disant qu'il était content que je souhaite me repentir. Cela m'a fait bizarre, j'ai vraiment cru que j'allais en prendre pour mon grade, mais en fin de compte pas du tout. Zéphyr à raison cela mérite bien une excuse mais bon venant de moi ça va avoir l'air tout sauf naturel. Je me retourna alors vers les gardes qui étaient en train de se relever, je planta mon épée dans le sol avant de parler et je leur dis alors d'une voix calme mais sans émotion.

- Excusez-moi pour cela, si un jour vous avait besoin de quoi de ce soit je pourrais rembourser ma dette que j'ai envers vous.

Alors que je m'excuse la jeune femme commence à avoir des doutes sur le marchand, après tout je ne savais ce qui comptait faire des pierres si on les aurait obtenu. Le marchand baissa la tête ne sachant pas quoi dire puis il releva la tête pour parler à la jeune femme et dit en bégayant.

- Je-je voulais jus-juste l'aider, rien de-de plus.


Dit-il en levant les mains au ciel, je ne pourrais pas dire si c'était un mensonge ou la vérité, en tout cas si c'était un mensonge il joue très bien la comédie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleuse de chaleur
Points de Puissance : 12 500
Points de Réputation : 5 600
Messages : 19
MessageSujet: Re: La divine recherche. [Rp libre feat Zéphyr et Zachary]   Sam 1 Déc - 14:56

Alejandra fronçait légèrement les sourcils en écoutant les mots de Zachary, elle le laissait donc débiter tranquillement tout ce qu’il avait dans son sac sans dire un mot, et se prenait même le luxe d’allumer une clope onirique entre deux soupires ennuyés tout en écoutant les mots de ce dernier. Elle avait déjà eue affaire à ce genre de discours lorsqu’elle était à l’académie de police. Des petits barons du crime qui voulait faire peur aux nouvelles recrues en exposant un discours de ce même style.

« Bien, tu as vidé ton sac ? Tu as terminé ? Parfait. » Alejandra se posait tranquillement sur une bûche d’arbre, continuant de fumer dans le plus grand des calmes laissant volontairement un blanc pesant après les paroles de Zachary. La fumée qui sortait de sa bouche montait haut dans les cieux, Alejandra suivait cette dernière du regard avant de reposer ses yeux sur le petit mauvais, écrasant sa cigarette contre le tronc de l’arbre.

« J’ai déjà entendue tes propos dans la bouche d’autres garçons, je suis policière dans la vraie vie au Brésil. Et tu pense vraiment que je vais me laisser abattre par tes paroles ? Laisse moi t’expliquer

la vraie ‘’triste réalité’’ de ce monde comment tu le dis.  Si rien ne change c’est à cause des types comme toi, les lâches sans couilles qui baissent les bras car ils n’ont pas les récompenses qu’ils méritent, ‘’car ça ne sert à rien’’ce monde est déjà perdu est dompté par les plus forts. Je ne fais pas ça en attendant la reconnaissance du peuple, je le fais car il faut bien que quelqu’un sache se salir les mains pour remettre un peu d’ordre dans le crane des imbéciles qui veulent faire la loi sur ce monde. Dis moi, tu parle beaucoup l’ami.

Mais tu as fait quelque chose pour changer ce monde ? Hors avoir sauvé deux trois vies en attendant qu’on te remercie aimablement ? Bon sang, même ici l’altruiste est rare. Les types comme toi qui jactent sans rien tenter de faire, ça m’insupporte salement. Sache que dans la vraie vie, je suis policière au Brésil et chaque jours j’entends le peuple se plaindre sur la situation du pays, regarde le malade que nous avons maintenant à la tête de notre pays. Voilà ce qui arrive quand on se laisse marcher sur les pieds sans agir.

Je n’attends pas qu’on me remercie, qu’on m’accorde de l’attention. Je vais faire simplement ce qui doit être fait, libre à toi d’abandonner ou te tenter de faire le bien autour de toi. Comme le dit souvent mon grand-père.  ‘’Si tu as les moyens de faire le bien autour de toi, ne te pose pas de question et fait le.’’ »
Alejandra se redressait doucement, avant de s’approcher du marchand un peu plus loin n’adressant aucun regard à Zachary, elle n’était pas vraiment énervé contre ce dernier mais juste que ce personnage ne méritait pas son attention.  

Ses yeux clairs se déposaient doucement vers ce dernier, essayant de déceler le vrai du faux. Il levait doucement ses mains au ciel l’air totalement calme et innocent, visiblement il voulait se rendre.  Alejandra jetait un regard en arrière, elle savait parfaitement qu’elle n’avait aucun droit en ces lieux, donc elle attendait de savoir ce que comptait faire les hommes lapins avec ce type.

« Salope bouge plus ! »  Hurlait t-il, avant que Alejandra ne commence à sentir une étreinte se former autour de sa gorge, le type venait visiblement de la prendre en otage.  

« ... » Elle gardait son calme olympien, alors que le marchand avait enroulé son bras autour de la gorge de la policière Brésilienne, il joignait également un couteau qu’il avait dissimulé dans sa manche proche du visage de Alejandra en hurlant avec hargne.

« Donnez moi les pierres vite ! Sinon j’bute cette fille sans le moindre remord pigé ?  Remplissez mon stand ambulant, et je  relacherais cette salope à la frontière du pays. »

Alejandra soupirait doucement, elle ne voulait pas se faire passer pour une fille qui avait besoin de se faire sauver par un grand chevalier sur son cheval blanc, surtout après ce qu’elle venait de dire. Elle redressait doucement son regard en direction de l’homme lapin qui parlait avec … Tourmenté au loin.  « Ne faites rien. Tu ferrais mieux de lâcher, sinon tu vas le regretter. » Annonça d’abord en douceur Alejandra.

« Comment ça ? Tu rigole voyageuse ? Au moindre mouvement je t’égorge pigé ? »
 Hurlait l’homme pointant maintenant son couteau sous la gorge de la jeune femme. Cette situation agaçait Alejandra elle ne voulait pas avoir cet en détresse, son regard restait parfaitement neutre alors que la magie opérait.


Doucement mais lentement, son corps devenait chaud, très chaud. Le marchand reculait brutalement quand une énorme vague de vapeur venait frotter son visage, lui brûlant bien comme il faut.

« Putain.. Putain tu es sous les ordres du seigneur des fla… UGH ?! » Alejandra sans perdre son temps remontait avec une rare violence son pied droit aller fouetter la mâchoire de l’homme, le couchant légèrement sur le coté, il recrachait des petites salves de sang alors que son couteau était un peu plus loin au sol . Faiblement il rampait vers ce dernier, avant que Alejandra n’écrase avec force les doigts de sa main, portant brutalement sa main droite attraper le visage de l’homme alors que la chaleur de son corps ne cessait d’augmenter.

L’homme sous la main de Alejandra se débattait en poussant des hurlements de terreur terrifiant qui faisait froid dans le dos, mais pourtant Alejandra restait impassible. L’homme essayait de se débattre, Alejandra joignit brutalement son genou au centre de sa poitrine pour entièrement l’immobiliser alors que son visage continuait de brûler sous la lourde main de la policière.

« Parle, vite. »

« Pardon ! Pardon ! Retirez votre main ! Pitié ! » Hurlait l’homme, Alejandra avait l’air cruelle. Elle ne retirait pas sa main et continuait de fixer l’homme refermait même une étreinte un peu plus violente. « Je n’aime pas me répéter, parle. »

« Oui ! Pardon ! Pardon ! En effet, j’avais un contrat avec la famille… !  Ce voyageur rappliquait pile à temps pour m’alléger le travail ! Pardonnez moi ! Pitié ! Pitié ! »
 Immédiatement, dès que l’homme parlait Alejandra retirait sa main de son visage, visage légèrement brûlée l’homme restait au sol pendant un moment se remettant du choc, son visage légèrement brûlée démontrait que Alejandra avait dosée la chaleur qui émanait de son corps, c’était comme si elle lui avait collée une plaque chauffante au visage pendant une dizaine de seconde, assez pour lui faire cracher le morceau.


Après cet acte, elle se retournait vers l’homme lapin qui discutait avec Zéphyr. « Je vous le laisse,  je n’ai aucun droit ici. Mais si vous avez besoin de moi, je ne sais pas si y’a un moyen de communiquer à distance dans ce monde, donc je vous laisse mon nom : Alejandra Nimrosa. » Dit la jeune femme se préparant à partir comme Lucky Luke face au soleil. Alejandra ressentait la volonté d’en savoir un peu plus sur cette fameuse organisation, elle avait entendue ce nom trois fois dans trois bouches différentes et c’était déjà trop, elle en déduisait que c’était comme une sorte de mafia et comme toute organisation criminelle, elle allait bientôt prendre fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 19 900
Points de Réputation : 21 750
Messages : 141
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: La divine recherche. [Rp libre feat Zéphyr et Zachary]   Dim 2 Déc - 3:35

Zachary n’avait pas tort, ceux qui s’approchaient trop de la famille avait souvent peu de choix. Les rejoindre en obéissant clairement à leurs consignes draconiennes, ou ils pouvaient tenter de résister et … mourir dans la majeure partie des sois disant héros. Après Zeph’ n’était pas entièrement d’accord sur le fait que la majeure partie des seigneurs étaient corrompus, mais il ne souhaitait pas non plus partir sur de longs débats, son avis était tranché. Enfin il répondait à ce qu’il lui avait expliqué, ses potes ? Aussi fort ? Ouais même surement légèrement plus non ?

- Après je suis tout de même disponible si tu as besoin de moi. Si tu as accès à un quelconque réseau social je t’y contacterai. Il suffit que l’on se synchronise sur les soirs ou tu veux que l’on recherche. Mais après rien ne t’empêche non plus de rajouter des gens que tu as rencontré, on est pas forcément obligés d’être en groupe que pour rechercher Edenya.

Usagi lui de son côté n’avait plus grand-chose à dire à Zachary, tant qu’il n’avait rien fait de grave, qu’il n’y avait pas de blessés, tout allait pour lui.

- Meh t’inquiète gamin c’est presque oublié haha !

Et avant même que Zeph’ ne puisse de nouveau s’exprimer s’était au tour de l’autre meuf, son comportement l’énervait clairement, les idéalistes qui croyaient avoir le pouvoir de changer les choses en leur sens lui donnait des envies meurtrières. Et gneugneugneu regardez-moi je veux changer dreamland en « monde meilleur ». Enfin il allait quand même écouter ce qu’elle avait à dire. Policière au Brésil, elle devait bien s’amuser quoi. Ah ouais elle ne le croyait pas ? Eh ? Bah s’il mentait suffirait de lui casser la gueule, facile, Zéphyr ne voyait pas pourquoi elle cassait les couilles. Attends HAHA, c’est quoi ça ? Parce qu’il faut que quelqu’un se salisse les mains pour remettre l’ordre ? Mais elle est pétée sa mère s’est certain ça. Et allez qu’on répète qu’on est policière au brésil on en a jamais marre. Enfin avant qu’elle bouge vers l’autre Zeph’ avait besoin de placer une ligne au moins.


- Hoi tu te prends pour qui toi ? Une justicière ? Tout ça parce que t’es flic et que t’as presque aucune influence sur ton terrain tu viens tenter ta chance remplie d’espoir à Dreamland ? Kch, encore une abrutie délusionelle.

Cependant à peine arrivait elle près du mongoloïde de vendeur que ça tournait en prise d’otage. L’obscur s’assit au sol et observait, blasé.

- Donnez-moi les pierres vite ! Sinon j’bute cette fille sans le moindre remord pigé ?  Remplissez mon stand ambulant, et je  relacherais cette salope à la frontière du pays.

- Personne fera rien, un voyageur de plus ou de moins quelle importance tue là si tu veux t’es cuit dès que t’en finis avec elle. Lâcha sèchement Zeph’.

- Ne faites rien. Tu ferais mieux de lâcher, sinon tu vas le regretter.


Ah bah elle avait un atout dans sa poche super. C’était quoi ? Ah bah le marchand aussi était pas mal douteux de la révélation. M’enfin il fut vite calmé par la voyageuse qui avait apparemment un pouvoir de chaleur vu comment il avait été brulé, les contrôleurs du feu sont juste tellement rares et ils avaient à ce qu’il parait besoin d’objets pour leur pouvoir. Des genres de catalyseurs. La scène tourna assez vite au ridicule, le type avouant qu’il bossait seul pour la famille et qu’il s’était à peu près servit de l’autre. Encore de quoi exaspérer Zeph’. Et avant qu’elle ne parte, Zeph’ lui lâcha ses derniers mots, parce que lui aussi avait autre chose à faire dans tous les cas.

- Hoi Nimrosa. Si je te recroise encore faire la justicière je te jure que ça se passera mal pour toi. J’aime pas les pseudos justiciers dans ton genre à Dreamland, tu ne changeras rien alors tiens-toi à pas faire ta moraliste. Ciao. Kch.

Il bougea en faisant signe à Usagi et Zachary, partant de son côté, si l’un d’eux souhaitaient le revoir ils avaient son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Aucun
Points de Puissance : 15 700
Points de Réputation : 8 800
Messages : 44
MessageSujet: Re: La divine recherche. [Rp libre feat Zéphyr et Zachary]   Lun 3 Déc - 2:40

Après avoir fait mon dialogue pour dire la vérité sur dreamland, la jeune femme répondit. Elle qu'elle est flic, ce que m'arracha un soupire de rire. Ah les policiers, s'il n'était pas intervenu dans mon pétage de câble je serais toujours libre et je ne serais pas dans cette foutue prison. Puis elle continuait son dialogue mais son blabla ne m’intéresse pas, je ne l'écoute pas, l'avis d'un rookie n'est en aucun cas une bonne source d'information. En tout cas ce n'est que mon opinion. Mais alors que la jeune femme finit de parler elle va voir le marchand ambulant et puis elle regarde en arrière ce qui laisse libre cours à lui pour l'attraper et la menacer.

Pendant qu'il avait pointer en couteau sous la gorge, je commençais à rigoler savant qu'Usagi serait assez rapide pour lui briser les bras sans qu'il ne puisse réagir. Mais apparemment la flic n'avait pas besoin d'aide et pour être franc je comptais pas lui en apporter. Ce serait un bon moyen qu'elle s’en tire avec une cicatrice pour nuit pour se rappeler les paroles que je lui es dis. Enfin de compte elle n'eu besoin de personne puisqu'elle réussit, je ne sais comment, à faire lâcher l'arme du marchand et elle réussit à le neutraliser. Une chose est claire c'est qu'elle sait se défendre pour une rookie, mais cela ne suffira pas pour les membres de la famille.

Puis elle laissa le marchand à notre bon vouloir et elle partit de son côté, Zéphyr dit alors un truc dont j'étais pas près sérieux. Il dit qu'il n'aimait pas les justiciers, il va jusqu'à la menacer, alors pourquoi faire cela je sais pas du tout mais il doit bien avoir une bonne raison. Ce fut à son tour de partir faisant signe à Usagi et moi qui s'en alla, il resta donc Usagi, le marchand qui était toujours au sol et moi. Je pris le marchand par le col de sa veste pour le faire traîner sur le sol tout en me dirigeant vers un endroit loin de tout et surtout loin de la moindre présence. Je me retrouve donc seul avec le marchand assez loin pour le faire crier sans que personne puis l'entendre.

Il est toujours au sol et me demande pourquoi je l'ai amené ici, je ne dis rien mais je prends mon épée que j'avais mise dans mon dos. je lui écrase l'avant-bras parterre laissant sa main bien visible et je mets mon épée au-dessus de ses doigts.

- Dit moi ce que tu sais sur la famille.

- Je ne dirais rien sinon ils vont me tuer.

Je planta mon épée dans le sol en coupant les doigts de ce dernier. Les cris du marchand résonnaient dans les environs.

- Moi je te tuerais pas, je vais juste te torturer jusqu'à temps que tu me supplie de mourir.

- Je n'ai qu'un seul nom celui de Caramel.

- Tu te fous de ma gueule ce n'est pas un nom de mafieux ça !

En guise de mécontentement je lui coupe le reste de la main, il hurle encore plus.

- J'ai dis la vérité, il est connu sous le nom de Caramel, pitié arrête !

- D'accord je te crois mon ami.


Rien que pour le plaisir, j'appuie mon pied sur son épaule et coupe son avant-bras, c'est hurlement son atroce. Je décide donc de le faire taire une bonne fois pour toutes, je lui plante donc mon épaule dans le ventre activant vibrato faisant enfoncer l'épée comme dans du beurre. Les cris disparu d'un coup, il avait certainement la gorge pleine de sang.

- Bah alors on le crie plus sale lâche ! tu fais tellement pitié que je vais abréger ta souffrance.

Je fis alors mon attaque basse qui émet un son fort et puissant et cela a eu pour effet de faire exploser le corps de se lâche de marchand. Maintenant revenons à ce que j'ai dit, je voulais vraiment devenir meilleur mais c'est plus fort que moi je peux pas m'empêcher de penser à Mary mais il aura toujours cette rage de l'avoir perdu et de voir ces gens vivre leur vie de peureux et de lâche. Qu'est que je veux à la famille ?  Zéphyr la lui-même dit "accumule les alliés", je vais le prendre aux mots. En plus ils me permettront de devenir pour fort et Zéphyr me la montrer que j'étais pas aussi fort que je le pensais. Mais je vais devoir obéir à des ordres pour en faire partie mais cela c'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleuse de chaleur
Points de Puissance : 12 500
Points de Réputation : 5 600
Messages : 19
MessageSujet: Re: La divine recherche. [Rp libre feat Zéphyr et Zachary]   Sam 8 Déc - 10:36

Les paroles du jeune tourmenté n'avait pas grand effet sur Alejandra, elle ignorait ses propos haussant légèrement les épaules.

Alors que Alejandra faisait doucement volte-face, plusieurs hurlements venant de la position initiale de Zachary et Zéphyr se faisaient entendre. La jeune femme haussait légèrement un sourcil avec une faible angoisse, avait t-elle laisser filer Zachary, et ce dernier avait t-il profiter de cela pour finalement montrer son vrai visage ? Depuis que la frisée travaillait dans les services de la paix, elle avait toujours peur de pardonner à quelqu’un d’instable et qui retenterait d’attenter sur la vie d’autrui une seconde fois, surtout la manière dont il avait embarqué le marchand. La curiosité de Alejandra la reprenait et elle décida de prendre en filature Zachary et le marchand.

Elle pivotait rapidement de manière assez nerveuse, fixant au loin Zachary qui venait de cette fois trancher les bras du marchand.

« Arrête idiot ! Il n’est plus une menace, ce n’est qu’un miséreux cherchant son pain ! » Hurlait la jeune femme fixant alors Zachary en train de démembrer le marchand avec une rare violence.  Les hurlements de Alejandra ne changeant rien, elle courrait vers cette scène essayant d’arriver à temps pour empecher Zachary de commettre le pire, mais trop tard le corps du marchand venait de brutalement exploser sous les attaques monstrueuses de ce personnage. Alejandra de son coté, restait pendant un temps légèrement figé observant alors les restes de ce pauvre marchand étalé un peu partout. Un léger haut le cœur la prenait, mais l’habitude de voir des scènes dans ce genre dans la vraie vie l’aidait vite à retrouver un état un peu plus stable.


Son regardait allait chercher les yeux de Zachary, essayant de voir si il présentait la moindre once de regret, elle alternait également avec les nombreux personnages présents autour d’elle essayant de voir leurs réactions.
Son regard était terriblement calme pourtant, elle portait lentement une cigarette contre ses lèvres l’allumant en la touchant simplement après avoir augmenter la chaleur de ses doigts.

Alejandra ne dit rien, elle se contentait juste d’observer l’homme à capuche au loin, l’air très calme. « Tu as finalement raison, ce monde est aussi merdique à cause des enfoirés dans ton genre. Et mon devoir a moi, c’est de te casser le cul. » Dit t-elle doucement, des fines vapeurs commençaient à émaner du corps de Alejandra alors qu’elle enfonçait légèrement ses deux mains dans les poches de son pantalon chic. La jeune femme continuait de regarder Zachary au loin avec un regard totalement neutre, tandis qu’elle avançait vers ce dernier d’une démarche stoïque. Au fur à mesure que Alejandra commençait à avancer, la zone devenait de plus en plus chaude tandis que des vapeurs brûlantes émanaient de son corps et allaient un peu partout autour d’elle.

Sous chacun de ses pas, les plantes sous ses pieds brûlaient et prenaient légèrement feu. Plus elle se rapprochait de Zachary, plus les vapeurs devenaient de plus en plus imposantes tandis que la chaleur autour de Alejandra était de plus en plus insoutenable. Elle levait sans rien dire son bras en direction de Zachary, libérant de terrible vapeur chaude en sa direction sans rien dire.

Alejandra était déterminée à mettre hors d’état de nuire Zachary pour cette nuit. Il allait quand même payer pour son meurtre peu importe ou elle se trouvait, elle s’occuperait de lui.


Dernière édition par Alejandra Nimrosa le Dim 9 Déc - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 19 900
Points de Réputation : 21 750
Messages : 141
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: La divine recherche. [Rp libre feat Zéphyr et Zachary]   Sam 8 Déc - 16:44

Bon à ce qu’il parait ça tournait au vinaigre, Zeph’ revenait sur ses pas et là ! SURPRISE ! Zachary faisait du hachis Parmentier du marchand. Enfin dans tous les cas les villageois s’étaient tous barrés, à part Usagi mais c’est pas qu’il s’en battait les couilles s’était même au-dessus de ça. Zeph’ observait donc le sbire de la mafia se faire trucider sous les cris de la nouvelles dreamlandienne. Après tout s’il revenait sans avoir réussi il se ferait surement exterminer en rentrant. Zéphyr avait déjà vu bien pire dans quelques-uns de ses cauchemars.

Cependant ce n’est pas ce qu’en pensait notre policière du dimanche. Blablabla tout le monde mérite sa chance, blablabla il avait déjà tout dit. Par contre on n’avait vraiment pas l’impression qu’elle voulait l’arrêter, pas un pas vers Zach, pas un mouvement pour l’arrêter, le vide total d’actions. Bon c’est bon il pouvait partir maintenant ? On en avait fini ? Il s’était déjà fait ignoré mais nah c’était pas fini y’avait l’autre folasse en manque de justice qui pétait son câble. wAllah c’était trop. Bah du coup y’allait avoir de la castagne. Sauf que bon Zeph’ il en avait plus rien à branler c’est bon là. Il fit rapidement apparaitre ses deux gants et chargea une dark star dans son gant droit au cas où il devrait attaquer. Pas qu’il voulait lancer les hostilités, mais surtout qu’il voulait qu’elles se finissent vites.


- Parfait tu veux lui casser la gueule, mais pas aujourd’hui. Si tu m’avais pas pété les couilles à faire ta justicière je me serais barré. La Zachary il a un protecteur avec lui. Et comme tu peux le sentir je suis au-dessus de toi. Alors tu vas gentiment t’en aller et tenter de lui bastonner sa mère lors d’une autre nuit. J’ai à faire avec lui.

Ouais c’était mort, pas de prolongations, pas de rajout de baston, elle allait devoir faire avec un point c’était tout. Zéphyr s’imposa donc dans le chemin de Alejandra, un gant obscur dans la main gauche et une dark star en préparation dans l’autre. Il était prêt à intervenir à tout moment.

- Je te laisse donc le choix justicière du dimanche, tu te barres et tentes ton investigation de ton côté, ou alors tu défonces la gueule jusqu’à ce que je te laisse passer. Je te laisse deviner quelle option est la plus sauve.

Nous avions donc soit un affrontement en approche, soit une fin d’altercation, mais la suite ne dépendrait que de la policière brésilienne. Plus de Zeph’ et peut être de Zachary aussi. Dans tous les cas, Zeph’ avait expliqué son côté et Usagi observait les choix et décisions que chacun faisait. Tant qu’ils ne détruisaient rien, il n’interviendrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Aucun
Points de Puissance : 15 700
Points de Réputation : 8 800
Messages : 44
MessageSujet: Re: La divine recherche. [Rp libre feat Zéphyr et Zachary]   Aujourd'hui à 1:53

Apparemment je ne suis pas parti aussi loin que prévu, j'étais tellement occupé avec le marchand que je n'avais pas vu la voyageuse arrivée. Elle me dit de ne pas le tuer, que c'était qu'un malheureux mais pour moi c'est surtout qu'un lâche. Sans me faire prier je l'exécute en plantant mon épée dans le marchand et en faisant mon attaque basse ce qui eut le but de le faire exploser. Je crois que le spectacle a fait des haut-le-cœur à la voyageuse. Pourtant c'est un flic elle devrait avoir l'habitude bon certainement pas des aussi sanglant, donc je comprends perso à force cela me fait ni chaud ni froid. Je vois qu'elle me cherche du regard, je la regarde donc avec un grand sourire pour bien la narguer.

Je vois qu'elle se rapproche de moi, à mon avis elle a envie d'en découdre. Elle dit que si ce monde est aussi pourri c'est à cause de gars comme moi. Cela me fit rire, à côté de certains je suis un enfant de chœur. Elle se rapproche en faisant échapper de son corps une fine fumée, le rookie avançait d'un pas décidé vers moi faisant embraser les fleurs sur son passage. Elle relâche de la vapeur sur moi, je décide donc de parer avec mon épée et de dissiper la vapeur avec ma technique basse qui faisait du son qui repousse la vapeur. Puis il y eut une intervention, c'était Zéphyr prêt à attaquer se tenait les mains plein de son espèce de pollution.

Je me protège toujours tout en reculant pour être hors de portée de la jeune femme. Je garde toujours mon épée dans les mains et regarde Alejandra pour lui dire avec un grand sourire pour bien lui mettre les boules à la jeune femme.

- Alors ta pas compris dégage, ne t'en fais pas on se retrouvera et j'aurais bien changé mais tu verras par toi-même dans quel sens je veux parler.


Je reculai toujours avec précaution, si elle compte répliquer j'ai de quoi répondre, je commence à détacher ma sangle du bras. On pouvait voir mon bras droit dénudé pour la première fois et j'attache la sangle à l'épée et l'autre bout je l'attache à ma main.

- Un conseil restons en là pour ce soir.

Dis-je avec encore fois un sourire narquois, qu'est que je compte faire avec ce que j'ai faits ? Cela vous le saurez seulement si elle avance vers moi avec des intentions hostiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La divine recherche. [Rp libre feat Zéphyr et Zachary]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La divine recherche. [Rp libre feat Zéphyr et Zachary]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bagarre au réfectoire [Libre, venez vous défouler !]
» A la recherche d'un passage secret! (libre)
» A la recherche d'un endroit calme [libre]
» Ah la recherche de cailloux jaunes (libre)
» Une triste recherche... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Seconde Zone :: Royaume des Pierres Divines-
Sauter vers: