Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 18 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Edgar
Profil
Top activité
Jøn
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Des Maux et des Lettres [Joy et Manekiel]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Créature
Pouvoir : Armure organique
Points de Puissance : 17 000
Points de Réputation : 7 500
Messages : 40
MessageSujet: Des Maux et des Lettres [Joy et Manekiel]   Mer 12 Sep - 16:23

L’aventure de Manekiel avec la voyageuse Angélique avait commencé dans les fonds marins et elle se poursuivait maintenant sur les hauteurs montagneuses du royaume des mots. Il s’agissait d’un royaume dans lequel Manekiel n’avait jamais mis les pieds et alors qu’il commencait à marcher vers le lieu de rendez-vous qu’Angélique avait programmé pour eux deux, il se permit de ralentir le pas quelques instants pour admirer la vue. Angélique lui avait dit de la retrouver près d’un arbre qui serait assez proche de la grande capitale du royaume, Babel, pour y accéder en l’espace d’une nuit, mais qu’elle soit assez éloignée pour ne pas attirer l’attention des autorités dès son arrivée. Manekiel comprenait la prudence de la voyageuse sur ce point, s’il avait dû aller dans un royaume de la seconde zone, il aurait réagi de la même façon. Prudence est mère de sureté, après tout.

La créature s’approcha du bord de la promenade où il se tenait et se pencha afin de regarder sous lui. Une rivière très bleue coulait aux pieds des racines de l’arbre. Le courant semblait fort et beaucoup de personnes, créatures comme voyageurs, flânaient au bord de cette dernière, le plus souvent avec un livre sous le bras. Juste sous l’homme-poisson, un peu au-dessus des racines, on pouvait remarquer les balcons des maisons troglodytes construites à même le bois de l’arbre, pour enfin remonter à la promenade sur laquelle se tenait la créature, où les maisons, bien que toujours construites contre le bois, avaient cette fois une construction qu’un voyageur pourrait qualifier de « normale ». En relevant la tête, la créature put constater que bien qu’il se trouvait déjà assez en hauteur, il n’était pourtant pas sur l’arbre le plus haut du royaume, la cime des autres végétaux le dépassant encore et certains disparaissaient dans les nuages. S’il regardait au loin, il pourrait apercevoir le plus gros arbre du royaume, la capital Babel. Rien que de regarder l’arbre immense, Manekiel pouvait ressentir le flux d’informations énorme qui devait circuler sur le passé de tous les gens ayant vécu à Dreamland et ayant eu une quelconque importance. Il trouverait sans doute quelque chose sur Z, c’était certain. Même en ayant fait attention à effacer ses traces, il n’aurait tout de même pas pu tout réduire en cendres. Quelqu’un dans Dreamland avait forcément les informations qu’il cherchait sur lui, même le plus petit indice. Et ce quelqu’un se trouvait probablement dans ce royaume.

Mais Manekiel avait déjà passé assez de temps sur le bord de la promenade à rêvasser, il devait se remettre en route pour le lieu où lui-même et Angélique devaient se retrouver. Quelques minutes de marche le faisant monter plus haut dans l’arbre lui fit comprendre pourquoi la voyageuse avait insisté sur ce point de rendez-vous précis. C’était un endroit proche de la civilisation, mais un peu en retrait, éloignés des regards curieux des passants mais surtout des autorités. Un bon point pour un rendez-vous discret, exactement ce qu’Angélique voulait pour ne pas se faire remarquer. Le point de rendez-vous étant un peu en hauteur, l’air s’était fait un peu plus frais. Etant au courant que le royaume des mots était construit dans des hauteurs, l’homme poisson avait pris soin de se procurer une cape qu’il avait jeté mollement sur ses épaules, histoire de ne pas finir par mourir de froid. Il serra la fabrique de tissu un peu plus près de son corps.

Lorsqu’il est arrivé au Royaume des mots, un garde lui avait indiqué qu’il lui fallait une sorte de carte d’identité. Un mot, le définissant, qui servirait à l’identifier au sein du royaume. On lui avait demandé de raconter son histoire et l’homme-poisson avait pris soin de rester assez vague sur le sujet. Il n’avait pas envie d’alerter quelques potentiels partisans d’Eden Island ou de Z sur sa présence ici, ça lui attirerait à lui et à Angélique des ennuis dont ils n’avaient pas besoin pour l’instant. Avec son apparence et le peu qu’il avait raconté sur lui, une créature d’Aquarya qui souhaite étendre ses horizons, on lui attribua un nom-identifiant, « Vagabon ». Manekiel ne songea pas à la signification de ce mot pour lui, il avait autre chose à faire. Attendant Angélique, il songea à Z. Si ce dernier était voyageur, assoiffé de connaissance, il était sûrement déjà venu ici et avait donc dû subir la même procédure que Manekiel, à savoir l’attribution d’un nom, basé sur ce qu’il avait raconté et son apparence à ce moment-là. C’était peut-être par là qu’il faudrait commencer. Il avait peut-être raconté un tissu de mensonge, mais tout mensonge à une part de vérité en soit, et cela serait peut-être une piste.

Des bruits de pas sortirent Manekiel de ses pensées et il offrit un petit sourire au visage familier qui s’avançait vers lui.

« Pile à l’heure, Angélique. »

Cape de Manekiel:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 38 500
Points de Réputation : 40 000
Messages : 363
MessageSujet: Re: Des Maux et des Lettres [Joy et Manekiel]   Jeu 13 Sep - 11:12

Lunettes de soleil énormes sur le pif, cheveux bleus teintés naturellement à son éveil dans le monde des rêves, des tatouages sur la peau en forme d’éclairs et de foudre pour tromper sur l’origine de son pouvoir...un manteau fait de haillons avec une capuche, et plusieurs couches de vêtements divers et variés pour cacher ses formes ou un moyen de reconnaissance, des bottes compensées pour augmenter sa petite taille. Elle était prête. Autant qu’on pouvait être prêtre quand on venait dans un royaume dont on fut banni. Exilée. Le Royaume des Mots s’offrait de nouveau à sa vue, et à ses paroles. De quoi rendre un peu nostalgique, l’espace d’un instant.

- Votre mot, mademoiselle.
- Madame.
- Pardon madame. Vous avez reçu le mot : Intrusion. Il y a un protocole de surveillance sur vous, pour quelles raisons je vous prie ?
- Raison d’état.





Le contrôleur sémantique qui donnait les mots aux nouveaux arrivants passa à la personne suivante. Joy venait de mettre le Masque de l’oubli, récupéré à Maskaria après des aventures avec Blanche. Il avait déjà oublié le visage et l’intruse. Parfait. Elle prit le chemin de la capitale, d’un pas sûr. Difficile de reconnaître sous les traits de cette voyageuse de la foudre Joy, mais elle savait que les pouvoirs de la famille royale pourraient bien la découvrir. Une bonne raison d’éviter le palais et de retrouver rapidement Manekiel. Elle n’avait pas forcément beaucoup de nostalgie à revenir, ni même de haine, mais elle était sûre d’elle. Après sa rencontre avec Luxeria et Frost, elle s’était décidée, enfin, à retourner dans le Royaume des Mots qui l’avait tant faite souffrir. Pas en finir avec les vieux démons, et un passé qui la bloquait. Bientôt, elle pourrait redevenir libre dans Dreamland, et ce n’était pas un royaume qui allait l’arrêter. Ni le Roi ni la Princesse. De plus, elle revenait pour aider quelqu’un d’autre, elle se retrouvait tant qu’elle était au début de sa vie de voyageuse. Pas de mission, une liberté relative pour voyager, qu’elle prenait de plus en plus maintenant qu’elle montait dans l’estime du Patron.


La capitale était toujours aussi belle. Son choix était évident : les informations auraient plus de chances de se trouver ici, et chercher quelqu’un dans Babel était impossible, si on n’avait pas son nom. Ni même un livre portant son nom. L’Arbre de Babel se tenait encore magnifique, puissant, solidement accroché au sol et portant toute la population de lettrés dans son corps. On le disait plus âgé que les plus âgés des seigneurs, et vivants pour ceux qui possèdent le pouvoir des mots au maximum de son potentiel. Des rumeurs jamais vérifiées, mais que la Princesse Lili-Anna aimait répéter, fascinée par cet arbre qui a vu passer toute la famille royale depuis la nuit des temps oniriques. De quoi se sentir humble et toute petite devant lui, comme toujours pour la matheuse qui souriait comme si elle retrouvait un vieil ami qui veillait sur elle, en dépits de tout.


Elle avait rendez-vous avec Manekiel dans un coin discret de l’arbre, éloigné mais capable de fournir des informations sur le fameux Z, qui agitait les pensées de la créature. L’endroit se situait dans les hauteurs de l’arbre, dans une partie destinée aux contemplations et à l’écriture de textes en lien avec la beauté de la nature et des paysages. Elle avait passé du temps dans la zone, quand elle se promenait avec Lili-Anna ; les gens y étaient calmes et concentrés sur leurs ouvrages respectifs, pas portés sur la surveillance ou les regards entendus. Le Royaume des Mots avait le calme d’une page en train de s’écrire, ou la pensée d’une page blanche, qui n’attend que le texte, le bon mot, la concentration devant la feuille. Elle vit Manekiel avec une cape, qui ressemblait pas mal à ses vêtements. Parfait, ça faisait un duo de créatures plus qu’une voyageuse et une créature, c’était parfait pour elle. Elle l’accueillit avec un sourire chaleureux, contente de le revoir après leur expédition dans la mer des requins.



- J’ai cru que ce serait plus difficile pour arriver, mais me voilà ! On commence par quoi, tu as une idée ? Quel mot as-tu reçu au fait ? Pour la suite, je te propose qu’on aille directement aux bibliothèques qui concernent l’histoire de Dreamland, on devrait pouvoir trouver des choses sur Eden Island. Et j’ai pensé aussi à de vieux Dreamags, dans la période qui t’intéresse et un peu avant. Avec des référencements. Ensuite, faire des tableaux et des cartes mentales pour placer toutes nos informations...on a du boulot !


Dernière édition par Joy Killamanjiro le Ven 14 Sep - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Pouvoir : Armure organique
Points de Puissance : 17 000
Points de Réputation : 7 500
Messages : 40
MessageSujet: Re: Des Maux et des Lettres [Joy et Manekiel]   Jeu 13 Sep - 16:08

Qu’avait fait Angélique pour se retrouver à être bannie d’un royaume entier, et à devoir se retrouver à prendre autant de précautions afin de ne pas se faire reconnaître ? C’était une question intéressante, mais qui n’était peut-être pas à l’ordre du jour pour le moment. De plus, Angélique et lui ne se connaissait pas depuis longtemps, du moins pas au point de partager ce genre de secret, pas pour le moment en tout cas. Elle resterait probablement vague sur le sujet, tout comme lui-même serait resté vague sur les différents « tests » que Z préparaient pour la créature. C’est quelque chose dont on n’a pas forcément envie de parler et où l’on ne possède pas ou trop peu d’allié assez digne de confiance pour leur partager ça. Peut-être un jour, mais aujourd’hui ne serait peut-être pas ce jour.

« Joli déguisement. » Se permit l’homme poisson en hochant la tête, « Et tant mieux. C’est vrai que je n’avais pas envie d’avoir de problèmes avec les autorités dès mon arrivée ici. On ne sait jamais où on nous emmène, et j’aimerai éviter d’avoir à me retrouver en prison. Les espaces fermés me stressent, personnellement. » Conclue-t-il en balançant sa main, son ton tentant de faire passer cela comme une conversation normale, comme s’il parlait de la météo.

« Concernant notre mission, j’ai déjà une petite idée en lien avec ta question. On m’a attribué le mot « Vagabon » une fois que je leur avais globalement expliqué qui j’étais. En oubliant Eden Island dans le tas. Pour eux, je suis une créature qui voyage dans les différents royaumes. Alors j’ai pensé à Z. Cet homme a soif de pouvoir et de connaissance. Il est peut-être déjà venu ici, et s’il est venu ici, alors lui aussi a reçu un mot. Soit il est venu et leur a dit la vérité sur lui, soit il a menti. Mais un mensonge cache parfois la vérité, et je pense qu’il faut commencer par là. Essayer de découvrir le mot qui a été attribué à Z lors de sa première visite au Royaume des mots. Voir s’il a éventuellement changé au fil des années. Ça serait une première piste qui pourrait nous mener soit à d’autres royaumes, soit à des renseignements plus poussés au sein des archives de ce même royaume. » Manekiel semblait pensif alors qu’il proposait son idée, « Ça serait un premier pas. Peut-être petit, mais ce n’est que le début. Si je n’ai ne serait-ce qu’un petit bout de renseignement sur Z, alors je pourrais me préparer… »

La créature revint à elle et regarda Joy avec assurance. Il était prêt à en démordre avec les archives de ce royaume si cela lui permettait de trouver des informations utiles, de préférence dans le laps de temps qui permettait à Angélique de rester à ses côtés. Elle serait une source d’aide non-négligeable et même si elle était bannie de ce royaume, elle le connaissait mieux que lui.

« Je pense qu’il faudrait commencer nos recherches à l’endroit où sont stockés tous les noms des personnes arrivant au Royaume des mots. Ça risque de faire beaucoup, mais ça peut être une piste. Mais le problème, c’est que si on a que le mot, ça risque de ne pas marcher. » Manekiel se frotta la tête, redevenant pensif, « Mais peut-être que l’on peut trouver quelqu’un, une personne qui est restée assez longtemps pour se souvenir de Z. Je serais capable de donner une description de cet homme, de comment il a évolué depuis que je l’ai rencontré. Je serais donc capable de le décrire jusqu’à 15 ans en arrière. C’est sûrement un début, non ? Quelqu’un pourrait peut-être se rappeler d’un homme répondant à cette description. Mais trêve de bavardage, il est temps d’y aller. »

Prenant les devants, Manekiel jeta un œil sur la promenade principale. Pas d’autorités en vue, juste des passants, des rêveurs, créatures et voyageurs qui venait s’informer comme eux, ou simplement profiter de la beauté du lieu. L’homme-poisson se retourna pour faire face à Angélique :

« Je ne connais pas trop ce royaume, c’est d’ailleurs la première fois que j’y met les pieds, mais toi, tu connais sûrement un endroit où l’on pourrait retrouver cette information ? Si cela te met en danger, tu n’auras pas à t’en faire, j’irai seul et je reviendrai une fois l’information gagnée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 38 500
Points de Réputation : 40 000
Messages : 363
MessageSujet: Re: Des Maux et des Lettres [Joy et Manekiel]   Ven 14 Sep - 13:46

- Et c’est sûr, il vaut mieux qu’on évite la prison…


Joy regardait la capitale encore un peu tandis que Manekiel se présentait, un peu nerveux, à en juger par sa méfiance. Ou était-ce simplement l’habitude ? Il mis en avant ses premières idées sur les recherches à mener, et Joy l’écouta avec attention tout en regardant autour d’elle. La méfiance pouvait être contagieuse, a fortiori dans ce royaume. L’idée du mot définissant Z était une bonne piste à creuser, en allant aux archives des mots attribués et des passages faisant date, il y aurait peut-être quelque chose, mais il y avait un hic : l’importance des données à traiter. Les créatures originaires du royaume des mots avaient des pouvoirs proches de ceux de la famille régnante, ils lisaient vite, parfois une page en un instant. Manekiel comme la voyageuse auraient eux un rythme plus lent, incapable d’être réellement efficace. Elle réfléchit et exprima son scepticisme.


- Trouver un mot dans ce royaume, ça va te demander des années de travail. Mais si je me souviens bien, tu pourras travailler en index et mots-clés. Z doit avoir des particularités, ou des mots propres à sa personnalité ou sa vie. S’il a menti, tu chercheras pour rien. S’il a dit vrai…


Si le type était ambitieux, il aurait dû prévoir ce genre de recherches pour l’après. Mais il était aussi peut-être naïf...Joy ne le connaissait pas, mais elle savait où commencer à chercher. Quand on voulait comprendre un Roi, on commençait toujours par son royaume. Avant même de s’attaquer à la description de l’homme. Du souvenir qu’elle avait, certains livres, selon les bibliothèques, gardaient la trace de leurs lecteurs. Ça permettait aux archivistes statisticiens de former des tableaux, des histogrammes, des camemberts et toutes ces images que le reste du royaume ne comprenait pas toujours.


- Avant ça, il faudrait trouver des ouvrages qu’il aurait potentiellement lu ou emprunté durant son séjour ici. Trouver une trace de lecture...je mise sur Eden Island, je vais me mettre sur la lecture des bouquins et demander le nom de tous les lecteurs qui sont passés dessus. Ça va être long...il faudrait que tu prennes une auberge ou un gîte. Je connais quelques adresses assez discrètes et disposant de bibliothèques qui pourraient également t’intéresser.


Manekiel parlait du danger potentiel. Pour l’heure, avec le Masque de l’oubli, elle ne risquait rien tant qu’elle ne rencontrait pas un visage tristement connu. Ça limitait, parce qu’elle avait surtout fréquenté Lili-Anna, quelques membres du personnel du palais d’Ilyria. A Babel peu de gens la connaissaient, en dehors du palais et de quelques journalistes avides de potins. Les paparazzis de Dreamland étaient friands de son histoire, mais le roi actuel avait le don de glacer le sang.


- Une fois le mot et des informations en notre possession, on commencera les recherches. Et oui, il y a un endroit, que je vais éviter. Les mots sont résiduels et sont nettoyés ou conservés par les forces sémantiques, qui sont directement sous les ordres du Roi des Mots. Là, tu seras tout seul. Ils ne devront pas trouver le lien entre nous deux. Si tu n’as rien à te reprocher, ils ne devraient pas mettre en place la procédure de rappel sémantique pour fouiller tes paroles sur la dernière journée ou la dernière semaine…


Des souvenirs d’attaques et de tribunal revinrent à Joy, qui se tourna et se mit en route. Elle invita la créature à se mettre en marche également, pas loin d’elle. Ils éviteraient de paraître ensemble, même accompagnés. Joy lui parla de loin alors qu’ils redescendaient.



- Ce royaume est magnifique, profite de ton temps ici pour le visiter et comprendre son esprit. Les créatures connaissent beaucoup de choses, mais sont aussi bornées à protéger leur savoir. Il te sera parfois difficile d’obtenir une véritable information. Ici le savoir vaut de l’essence de vie, et l’essence de vie n’a pas vraiment de valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Pouvoir : Armure organique
Points de Puissance : 17 000
Points de Réputation : 7 500
Messages : 40
MessageSujet: Re: Des Maux et des Lettres [Joy et Manekiel]   Dim 16 Sep - 11:42

Angélique avait totalement raison, tenter de trouver le mot de Z lui prendrait des années de travails et d’ici là, Angélique ne serait sûrement plus voyageuse, de même que Z, probablement. Miser sur la recherche du mot de ce dernier était sûrement une entreprise destinée à foncer droit dans le mur. La voyageuse propose cependant une idée qui parut immédiatement plus intéressante pour la créature, celle de commencer ses recherches sur Eden Island. Bien que l’idée soit bonne, excellente, même, Manekiel grimaça. Bien sûr, traiter les ouvrages parlant de ce lieu permettrait d’obtenir des informations sur Z qui permettrait de pousser leur recherche de manière plus précise sur le gugusse, mais l’idée de se plonger corps et âme dans l’étude de ce royaume donnait le tournis à la créature. Il ne savait même pas s’il serait prêt à lire un livre dans son entièreté sans être attaqué de toute part par des fantômes du passé. Mais il fallait le faire, s’il voulait en savoir plus sur Z.

« Je t’aiderai, Angélique. » Répondit l’homme-poisson, « L’idée est très bonne, et je pense que c’est la meilleure option que nous ayons pour le moment, même si ça ne me réjouit guère de m’informer sur Eden Island. A deux, nous pourrons avancer plus vite dans nos recherches. Mais d’abord, il faut trouver un logement. Je prendrai bien quelques-unes de tes adresses, si on ne trouve pas d’autres gîtes plus discrets. »

Le seul véritable danger que Manekiel pourrait courir serait une fois le mot en sa possession. A ce moment-là, il se retrouvera seul, Angélique ne pouvant approcher les alentours du Roi des Mots pour raisons personnelles, seul Manekiel, qui ne connaissait personne dans ce royaume et qui n’avait rien à se reprocher dans ce royaume pouvait aller chercher les informations qu’il souhaitait. Du moment qu’il paraissait innocent, personne ne découvrirait qu’il était en réalité lié à quelqu’un qui était banni du royaume.

« Il n’y a pas de soucis. Après tout, je chercher simplement des informations sur Z. Rien de suspect en soit. »

Imitant Angélique, l’homme-poisson suivait la voyageuse de prêt, mais assez éloigné pour qu’il donne l’impression d’être deux voyageurs visitant le royaume chacun de leurs côtés. Ecoutant la voyageuse, Manekiel regarda la long de la promenade les magnifique paysages qu’offrait le Royaume des Mots. Les arbres s’étendaient à perte de vue, sur lesquels étaient parsemés de nombreuses maisons et autres bâtiments. Les gens semblait insouciant ou très sérieux, déterminé à trouver des informations, comme Manekiel en ce moment. S’il jetait un coup d’œil sous lui, il pourrait voir une rivière serpenter autours des nombreuses vallées, dont le courant semblait si fort qu’elle emporterait le rêveur imprudent qui s’y aventurait trop profondément. Il se demandait si les pauvres quidams emportés finissaient à Aquarya. Comme on dit, tous les chemins (d’eau) mènent à Aquarya.

« C’est un très bel endroit. » Acquiesça la créature, « Il est très différent de tous les lieux où j’ai pu vivre. Ça m’a l’air d’être un royaume très serein et doux. J’ai l’impression de pouvoir oublier mes soucis un instant ici. Concernant le « paiement » pour obtenir les informations que je souhaite, je pense être prêt à négocier cela contre différents travaux. De la protection, du simple travail d‘archivage. Du moment que cela ne me fasse pas perdre trop de temps, je suis prêt à le faire. Mais pour le moment je vais essayer de voir ce que je peux obtenir gratuitement. »

Alors qu’ils marchaient, Manekiel finit par arriver sur une longue promenade où se trouvaient des maisons bien plus grandes. Une pancarte pendant sur la porte indiquaient qu’il s’agissait d’hôtels ou d’auberges prêts à accueillir les différents visiteurs du royaumes. Le plus de ces bâtiments étaient qu’ils avaient, trois, quatre étages au-dessus, une autre pancarte, indiquant une pile de livre. La spécialité du Royaume des Mots étaient de pouvoir offrir aux résidents une bibliothèque au sein même de leur auberge. Ingénieux et bien pratique pour la voyageuse et la créature.

« Alors, Angélique, est ce que l’une de tes fameuses adresses se trouvent ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 38 500
Points de Réputation : 40 000
Messages : 363
MessageSujet: Re: Des Maux et des Lettres [Joy et Manekiel]   Mar 18 Sep - 21:50

La matheuse marchait encore tandis que l'homme-poisson lui disait qu'il apporterait son aide. Elle fit la moue. Les mots étaient trop nombreux et les recherches concentrées sur un seul sujet mettraient bien trop de temps. Elle cherchait un moyen pour lui de trouver un mot de manière détournée, mais ça demanderait soit des témoignages, soit une recherche approfondie après des forces sémantiques protégeant le royaume. Pas évident, si on le voyait avec elle. Elle avait bien d'anciens contacts capables de faire rentrer Manekiel dans des enceintes plus privées, avec des informations possiblement plus croustillantes. Mais à Babel, difficile de trouver des âmes amicales.


- C'est plutôt moi qui t'aide ! Hum, franchement je pense qu'il vaut mieux que tu utilises les index de recherche pour passer le mot de Z au crible. Non, pour parler franchement, le mot m'inquiète moins que la possibilité du vrai nom...ce royaume a une magie autour des mots. Si Z est venu ici, je suis convaincue que c'est sous sa véritable identité. Ne pas être retrouvé en étant purement et simplement, n'est-ce pas le rêve de chaque homme ?


Joy parlait à haute voix, pour une raison simple. Ici les mots appelaient les mots, parler de Z pouvait bien amener des informations. Le royaume avait la magie sémantique complexe, et parfois inattendue. On parlait de trouver un restaurant, et un rabatteur venait vous voir. On désirait boire un verre et un terrassier préparait une table pour une bière. En se remémorant les pratique du royaume, la voyageuse se souvint d'un type qu'ils pourraient peut-être voir, en deuxième arrêt, en cas de chou blanc. Mais pour l'heure elle avait une adresse en tête. Ils approchaient de la rivière de Babel, et elle trouva le bon chemin tandis que Manekiel parlait du paiement à trouver, ce qui la fit sourire.


- On bosse ensemble, et y'a un paquet de gens qui me doivent des services, ou simplement la vie sauve, pour avoir tout pris à leurs places...mais c'est un temps passé maintenant. On peut jouer de maintes façons sur le passé, et j'ai quelques talents en la matière. Je m'occuperai des paiements et des travaux, toi, tu dois rester concentré sur tes objectifs. Attention on arrive, laisse-moi faire.


Elle le menait au bas de l'arbre, dans la base la plus importante et la plus grande. La rivière passait en contrebas et une auberge donnait sur la berge. Joy connaissait bien le patron, un certain Dicton. Il ne la reconnut pas et la matheuse sortit une pyramide de bois, avec laquelle elle jouait à maîtriser son pouvoir, au début de sa vie de voyageuse. Le patron écarquilla les yeux, la regarda, se heurta à ses lunettes de soleil, et posa une clé sur la table sans rien dire. Ils parleraient plus tard. Joy envoya la clé de la chambre à Manekiel, il en aurait largement plus l'utilité qu'elle. La chambre était spacieuse, la bibliothèque trop réduite – obligeant ainsi à utiliser celle commune à toute l'auberge. La terrasse donnait sur la promenade d'un côté, la rivière de l'autre. Un quartier calme, propice aux amours secrètes, discrètes, que Joy avait fréquenté assidûment lors des réceptions, conférences, réunions de famille royale, etc. Elle avait fait quelques services pour Dicton, qui n'aurait rien d'autre à dire à qui que ce soit, s'il voulait garder sa femme et un peu d'honneur au sujet de ses dettes sur des livres érotiques introuvables. Sautant dans un hamac, Joy ferma les yeux et expliqua un peu mieux la situation à Manekiel.


- Je négocierai plus tard pour le nombre de jours durant lesquels tu pourras rester ici. Le patron m'en doit une, j'irai le parler plus tard...pour le reste, si tu as des questions sur ma connaissance de ce royaume, c'est maintenant ou jamais, sans quoi je me mets en chasse d'informations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Pouvoir : Armure organique
Points de Puissance : 17 000
Points de Réputation : 7 500
Messages : 40
MessageSujet: Re: Des Maux et des Lettres [Joy et Manekiel]   Hier à 17:12

« Il aurait pu venir ici sous sa véritable identité, c’est vrai, mais je sais que Z est quelqu’un d’extrêmement prudent. Enormément de rumeurs circulent à son sujet et il est très compliqué de démêler le vrai du faux. Des rumeurs disent qu’il aurait réussi à effacer son nom au classement des voyageurs. Ou simplement qu’il y serait toujours, sous son vrai nom. Est-ce que tu penses qu’une telle prouesse est possible ? »

Manekiel laissa ses pensée en suspend alors qu’ils arrivaient finalement à destination. L’auberge semblait extrêmement bien placée pour attirer des clients potentiels, elle semblait spacieuse et le paysage qui donnait sur l’extérieur avait tout pour plaire. Les clients qui venaient dans cet établissement pouvaient choisir à loisir leurs ouvrages et aller ensuite les lires le long de la rivière, profiter du bruit de la nature et de l’eau pendant qu’ils se délectaient de leur lecture.

Alors que Manekiel restait en retrait, Angélique alla discuter avec le propriétaire de l’auberge. Son regard se perdit en direction de la rivière quelques instant, songeant à Aquarya, mais il n’eut pas vraiment le temps de s’attarder sur sa ville natale que la voyageuse revint, clés en main. Elle lui lança le trousseau et tous deux découvrirent l’endroit où séjournerait l’homme-poisson le temps de son séjour au Royaume des Mots. En découvrant sa chambre, la créature tomba des nues et sa bouche forma un « O » parfait. Jamais il n’avait dormi dans un endroit aussi grand au point où il se demanda un instant s’ils ne s’étaient pas trompés d’endroit. Avait-il vraiment besoin d’autant d’espace pour lui seul, et surtout pour quelqu’un comme lui ? Il y avait aussi une petite bibliothèque pour des lectures d’ordre plus privées, mais Manekiel sentait bien qu’il ne trouverait pas d’informations pertinentes s’il se cantonnait uniquement à sa chambre. Il utiliserait la bibliothèque commune que proposait l’auberge dans une magnifique salle de lecture à part, dont les étagères en bois de chêne parfumaient légèrement la pièce, afin d’apporter plus de confort à la lecture. Ce Royaume accordait définitivement une importance au simple geste de lire.

Alors qu’Angélique s’allongea dans un hamac, Manekiel prit place dans un fauteuil en face d’elle et constata que le coussin moelleux était parfait pour un dos qui pouvait être endolori et permettait à toute personne s’asseyant dessus de se détendre comme il le souhaitait. Il regarda Angélique quelques secondes et prit une mine pensive. Il fit passer dans ses pensées toutes les questions qu’il pourrait avoir sur ce royaume. La voyageuse semblait avoir des adresses, de nombreuses adresse et il pourrait lui demander où pouvoir trouver les meilleures informations.

« Je pense commencer mes recherches au sein de la bibliothèque de l’auberge. Chercher des ouvrages sur Eden Island ou simplement Z pour commencer. Ils pourraient nous donner d’éventuelles pistes à explorer, d’autres ouvrages à consulter qui pourrait nous avancer dans cette histoire. Mais je pense qu’il faudrait aussi demander des renseignements. Toi qui semble bien connaître ce royaume, Angélique, est-ce que par hasard, tu connais quelqu’un du royaume qui pourrait nous renseigner un peu plus ? Quelqu’un qui aurait pu avoir cotoyé Z en personne ? Peut-être une personne habituée à rencontrer les Seigneurs des différents royaumes de Dreamland ? Ça ne serait pas pour le ou la rencontrer tout de suite, mais une fois qu’assez de renseignements aurais été accumulés, cela pourrait être la prochaine étape une fois assez d’informations en notre possessionOu même, autre que cette auberge, est ce que tu connaîtrais une adresse de bibliothèque qui est spécialisé dans les royaumes de Dreamland ainsi que leurs seigneurs au fil du temps ? Si on veut se renseigner sur Z, je pense qu’il faudrait aussi chercher qui était là avant lui. Chercher si cette personne est encore en vie, même si j’en doute, et lui demander des informations. Qui sait, même si cette personne n’est plus de ce monde, peut-être qu’elle a connu Z avant qu’il ne devienne le seigneur, ça pourrait aussi être une piste. Et Pour ça, il faut trouver des archives sur Eden Island.

L’homme-poisson se frotta le visage, cherchant s’il avait besoin d’autres renseignements concernant la voyageuse. Une dernière indication lui vint à l’esprit.

« Il me semble aussi que tu ne sois pas la bienvenue ici, alors j’ai besoin de savoir quelques trucs. Je ne te demande pas de rentrer dans les détails, ce n’est pas ce qui m’importe pour le moment, mais j’aimerai savoir jusqu’où nous pouvons aller sans que cela ne nous attire de gros ennuis à tous les deux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Des Maux et des Lettres [Joy et Manekiel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des Maux et des Lettres [Joy et Manekiel]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)
» Mot de 5 lettres
» Joies, lettres et déceptions
» Traitements de texte, de nouveaux attributs aux lettres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Troisième Zone :: Royaume des Mots-
Sauter vers: