Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 19 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 11 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Zachary
Profil
Top comeback
Zephyr
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Bianca la Sainte [Wylen & Joy]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Jeu 23 Aoû - 10:00





Engoncée dans son énorme doudoune et laissant sa peau blanche bronzer au soleil de Neige, la voyageuse des maths prenait un verre de chocolat de neige chaud et froid, avec des glaçons brûlants tellement ils étaient froids, dans un énorme mug fumant. Le contact de la Famille n’allait plus attendre, désormais. A ses côtés, Wylen ne disait rien et semblait errer dans ses pensées de combattante ravageuse. Joy sourit et contempla la ville de Neige. Elle y était passée durant une affaire diplomatique pour la Reine des Sauts de Trampoli Parc, et revenir ici lui rappelait des souvenirs amusés, et alcoolisés. Luxeria et Frost bourrées, ça n’arrivait pas toutes les nuits. La ville ne changeait pas, immuable dans la neige, éternelle comme un sommet d’élégance et de force parmi toutes les villes de Dreamland. Les chaumières lançaient des panaches de fumée dans un ciel superbement bleu, on passait à ski de fond ou en luge, et des bonhommes de neige semblaient s’engueuler au sujet de paris sur un slalom prochain.


Deux nuits avant, Joy avait rencontré sa partenaire de grand chemin dans le patelin voisin, le Royaume du Cristal. Elle n’avait pas pu mener à terme sa mission pour la Famille en raison de quelques grévistes, et les mines du coin n’avaient plus aucun secret pour elles. La veille, elle était allée rendre visite au contact à extorquer, mais on lui avait dit qu’il bossait désormais dans des mines situées sur une hauteur du Royaume des Glaces, suite à un enrichissement rapide, personnel, et forcément douteux. On ne sortait pas si facilement du Royaume du Cristal pour s’installer dans les coins prolifiques du Royaume voisin. Après avoir envoyé le rapport à son Opérateur habituel, Joy avait donné la suite des opérations à Wylen. Elle avait bien saisi que la jeune combattante de Fightland ne rejoindrait pas la Famille, mais elle l’aiderait autant qu’elle le pourrait. Une bonne chose à prendre, dans une mission imprévisible. Parlant d’imprévu, un contact allait arriver d’une minute à l’autre pour donner une localisation précise pour les deux combattantes. De quoi donner dans l’impatience. Au pire Joy pourrait demander un coup de main à Frost, si la jeune Reine était présente dans sa ville, mais la mêler à une affaire de menu-fretin passerait mal.


Zieutant Wylen assise à ses côtés, elle la dévisagea enfin, un peu comme si c’était la première fois. La créature était nimbée de ce mystère propre aux habitants de Dreamland, un peu comme Lev. Joy ne savait jamais tout à fait sur quel pied danser, s’il fallait tout prendre comme argent comptant. Les créatures avaient leurs lots de souffrances et de mutisme, manifestement.



- Au fait Wylen, merci pour l’autre nuit, me semble pas l’avoir fait avant...t’es une sacrée combattante. Fightland c’est ça ? Faudrait que j’y fasse un tour un de ces quatre. Tu aimais bien ton royaume ou ça craignait, comme j’ai pu en entendre parler… ? Moi je viens du Royaume des Maths, à l’origine. Longue histoire. Un peu comme toi, je suppose. En tout cas t’as de la ressource pour le combat, j’suis contente de t’avoir à mes côtés pour cette nuit.


Alors que la créature lui parlait, elle sentit une présence et remit ses lunettes de soleil. Planquer ses émotions était plus facile avec un énorme combi, doudoune et lunettes de soleil d’aviateur. Un homme en combi, lunettes et bonnet de bouffon, bouc apparent, petit jeune apparemment, vint s’asseoir à leur table sans rien dire. Il leva la main et la serveuse, une créature montée sur des patins à glace et portant une mini-jupe taillée dans une doudoune lui apporta un autre mug, sans rien dire. Joy haussa un sourcil amusé : il y avait un certain niveau pour la mission qui leur était confiée, c’était une certitude. Savaient-ils pour le déménagement ? Mystère. Un de plus.


- Dantès, prochaine étape : le Mont Bianca-la-Sainte.
- Entendu. Des précisions ?
- Pas énorme. Le type s’est reconverti dans l’extraction des pierres précieuses glacées et enfouies sous la banquise, sous la montagne, sous tout ce qu’on peut trouver ici pour planquer des matières intéressantes.
- Comment dois-je conclure ?
- Un contrat avec nous, sinon...le tarif habituel.
- Parfait. Probable que je sois sans réseau pour mon Opérateur. Vous êtes sûr de tout dire ?
- Affirmatif Dantès. C’est qui elle ?
- Mon associée. Elle est sûre.
- Patronyme ?


Joy tourna lentement la tête vers Wylen. Oh, elle pouvait faire bien ce qu’elle voulait, on aimait les fortes têtes dans la Famille. Celles qui ne gueulent pas assez fort finissent par sauter, parfois littéralement. Souvent, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 83
Localisation : Là où je vais.
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Jeu 23 Aoû - 14:26

Deux nuits avant celle ci, Wylen avait fait la rencontre de la voyageuse, celle ci avait dit se nommer Angélique, enfin cela n’avait pas d’importance, car cette dernière lui avait fait revenir son envie d’avoir plus de puissance. Pourquoi ? Car sans cela elle ne pourrait pas atteindre son objectif. Dans la mine cela avait été assez révélateur et là… Là la lame voulait encore progresser. C’était pour cela qu’elle tenta d’imaginer de nouvelles techniques et stratégie. C’était en elle tout ça, la vie à fightland… C’était souvent en imaginant des techniques et chercher les faiblesses au combat que son temps de repos écoula. De toute manière, ici. Une nouvelle aventure allait commencer et elle se demandait ce qu’il y aurait cette fois ci comme surprise. Notre lame ne faisait donc pour le moment que patienter. Heureusement qu’elle avait appris la patience, sinon croyait moi qu’elle serait irritante à demander quand y faut y aller. Hors là il n’y aurait pas se problème. Les combats dans les mines avaient été sanglant, la voyageuse avait de la chance d’en être une. Mais Wylen avait du chercher pour pouvoir être soignée de ses blessures. Ce qui fut fait, bien que son soigneur était bien curieux, elle n’avait pas vraiment lâchée d’information. Ce dernier avait juste compris que Wylen avait appris à se battre à fightland. Elle fut rapidement sortie de ses pensées par la voyageuse. Celle ci sembla s’intéresser à elle, bah… Wylen n’avait pas habitude de parler de sa vie.

« Pour ce qui c’est passé, il n’y a pas à me remercier. Et pour tout dire, Fightland ce n’est pas la joie, les bastons sont courantes, mais au moins cela m’a permit de me développer. Car je suis née à Armacity, j’ai rejoins fightland vers mes treize ans. »

Le fait d’avoir quitté Armacity était une chose qu’elle ne regrettait pas dans le fond, car à Fightland la lame avait put avoir divers types d’adversaire et donc c’était déjà mieux que les entraînements qu’elle aurait put voir à Armacity. Et en plus ! La liberté qu’elle avait été dû à son départ d’Armacity, sinon que serait-elle devenue ? Un outil tout simplement. Ce genre de choses ne lui aurait réellement pas convenue, ayant son caractère, sa liberté faisait partie de sa vie de ses envies ! Et cela lui permettait de voyager et apprendre à se battre dans divers milieux. Choses que peu de personnes pourraient connaître en restant cloîtré dans son royaume ! Autre chose, la lame se fichait de comment l’on pouvait la voir, si on la voyait d’un bon œil tant mieux. Sinon… Tant pis pour les autres !

Une chose sembla faire réagir son alliée, elle mit des lunettes de soleil, bon Wylen n’est pas idiote, l’arrivait d’une personne l’avait fait comprendre. Ce dernier commanda une chose, la lame pour le moment ne disait rien, si ce personnage était une gêne, la lame l’aurait sut via la voyageuse. Bien qu’apparemment c’était une personne qu’elle attendait, Wylen garda le silence, préférant écouter et observer pour le moment. Et puis, au moindre faut pas, le malheureux pourrait y perdre quelque chose. Hors cela ne sembla pas partir dans se sens là La discussion suivit son cour. Le gaillard avait dû oublier la présence de Wylen vu le fait qu’il donna le lieu… Et des précisions sur certaines choses. Ce n’était pas très professionnel de sa part, mais si il faisait ainsi, c’était peut être car il devait se sentir en sécurité. De ce fait plusieurs hypothèses pouvaient se présenter, mais la demoiselle ne voulait pas tester le gaillard. Ce qu’elle fit c’est attendre. Et effectivement elle n’eut pas à attendre longtemps, la voyageuse la déclara comme étant son associée, ce dernier lui demanda son patronyme. De là elle émit juste un simple mot.


« Requiem. »

Pourquoi ? Le son de ses lames contre celles de ses adversaires, c’était une mélodie. Mais aussi le son des lames perçant la chair faisant ainsi hurler ses adversaires ou non. Cela pouvait paraître prétentieux et arrogant. Mais Wylen était une musicienne. Façon de parler bien entendu ! Les combats étaient son instrument. De là, la lame n’avait plus qu’à attendre la suite du plan, cela allait être intéressant comme aventure, peut être même qu’elle pourrait établir de nouvelles techniques en plein affrontement? A voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Jeu 23 Aoû - 17:10

Armacity, Fightland, les deux Royaume de la Guerre aux dernières nouvelles, selon les renseignements que pouvait avoir Joy sur la fratrie Mayor qui gérait l’ensemble des royaumes à deux ou trois, elle ne savait plus. Wylen était impressionnante, et Joy nota l’intérêt de se rendre dans les royaumes, dans l’espoir de s’améliorer au combat et de progresser, afin de réduire ses failles et ses faiblesses. Plus que tout, le déficit d’énergie qui lui faisait défaut chaque nuit dès l’instant qu’un combat s’intensifiait. Elle avait rencontré les Starkillers, et il lui fallait au moins tenir deux personnes en respect sur les trois composantes du groupe. Progresser, monter, changer de niveau, elle n’avait que ça en tête désormais, surtout après sa rencontre avec Clive. Des pulsions meurtrières la poussaient à se débarrasser de lui autant que de Golde, mais elle n’avait aucun moyen de le faire maintenant, avec ses petits bras musclés. Tout était à faire, dans l’ombre de la Famille.


Le contact avait demandé le nom de Wylen comme un moins que rien, c’était bon de retrouver les rustres habituels qui tournaient avec des anabolisants et deux de QI au total. M ais celui-là n’était pas à sous-estimer, la matheuse espérait que la créature d’Armacity le sente aussi comme elle. L’autre donna son patronyme. Requiem. C’était fort à propos et cela fit sourire Joy derrière ses lunettes de soleil et son cache-cou dans lequel elle s’enfouissait de temps en temps. Le mafieux dévisagea la créature, la déshabilla du regard et pas uniquement pour des questions de sécurité. Joy claqua des doigts pour le sortir de son matage sans scrupules et elle valida d’un signe convenu entre eux. Pas besoin de trop en montrer à une nouvelle venue.



- Dantès, y’a un groupe qui part vers le Mont Bianca-la-Sainte, y’a deux places pour vous. On a pris un guide parce qu’il paraît que la région est un champ de mines en crevasses et en créatures affamées. Après, rien ne t’empêche de faire la meuf qui connaît le coin, on sait que tu aimes bien frimer…
- C’est ça, maintenant tire-toi.


Le type se leva et disparut dans la neige, comme s’il était tombé dans une crevasse. Drôle de pouvoir, ça.



- Alors, Requiem, on va dire que tu viens de Muzikland. Une musicienne douée avec les lames et éventuellement des techniques sonores à partir de l’acier. Ça fait une bonne couverture, surtout avec ce froid ce sera utile ah ah ah ! Angélique et Requiem, à l’assaut du Mont Bianca !


La voyageuse se leva, se dégourdit un petit peu pour faire partir le froid, et passa à la vérification du matos. Elles partaient pour de l’escalade, une partie skiée, des raquettes et des bâtons pour avancer dans la neige. D’après son calcul, la randonnée durerait facilement les deux tiers de la nuit, Joy allait devoir carburer dans le froid et devra laisser Wylen une fois la mission terminée. Elle n’était pas forcément tranquille avec cette idée, mais elle n’avait pas le choix. Elle se mit en route avec sa partenaire, pour rejoindre un groupe guidé par des créatures spécialisées dans la marche et l’escalade du Mont Bianca-la-Sainte. Le groupe était composé d’une demi-douzaine de personnes, sans compter les deux nouvelles arrivées, et le guide semblait un peu stressé en faisant les recommandations d’usage. En vérifiant lui aussi les matos.



- Pour les gens, on va pas s’mentir, j’sais pas pourquoi vous voulez aller sur le mont cette nuit, parce que ça craint un max. On m’a payé une blinde pour vous mais franchement, c’est de la folie. Bon j’ai un pouvoir qui fait que je peux m’en foutre, mais je suis responsable de vous. Le premier qui meurt crie pour prévenir les autres, okay ?



Dit le guide en se servant une bonne rasade d’une flasque en fer forgé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 83
Localisation : Là où je vais.
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Jeu 23 Aoû - 18:27

Le fait de ne pas avoir donné son vrai prénom, c’était une sécurité entre autre, après tout, Angélique avait été nommée Dantés. De là peu importe de quelle faction pouvait être sa partenaire, Wylen se disait qu’elle devait avoir pas mal de contacte et voir même ennemis. Mais la question ne sera pas posée, on verra ça plus tard se disait-elle. Pendant que le gaillard sembla la reluquer, avec peut être des pensées peu clair ? Wylen se maintenait d’ignorer ça, même si une lame pour lui crever un œil l’aurait bien tenté. Qu’importe, elle ne le fit pas et ce pour des raisons simple, ne pas mettre la voyageuse dans une situation fâcheuse. Après tout, les deux semblèrent se servir de l’une et de l’autre, mais d’un accord commun sans que cela soit dit. C’était ce que se disait notre lame au fond, oui car elle… Angélique était une rencontre intéressante dans le fait qu’elle lui permettrait de devenir plus fort en rencontrant divers adversaires. Et cela devait arranger la voyageuse sur le coup d’avoir une aide comme la sienne. Chose que l’on pouvait penser, c’était la suivante. Est ce que Wylen allait se faire piéger pour que la voyageuse puisse fuir ? Possible qui sait ? Mais si cela se produisait, pas de soucis ! Notre lame avait des techniques et stratégies pour divers situations quand elle est seule. Hors à deux, elle partageait les infos qu’elle avait avec le temps. Comme par exemple, les renards de cristal qui avaient un endroit vulnérable.

Le claquement de doigt d’Angélique sembla faire revenir sur terre le petit pervers, ce dernier expliqua pour le groupe, Wylen resta attentive et bien entendu, la lame savait que cette phase serait la plus simple. Car elles n’avaient pas grand-chose à faire de ce coté là. Devaient-elles jouer les touristes ? Sûrement, mais Wylen n’était pas du genre à poser trop de questions, suivant, observant et agissant en conséquence. C’était simple, mais efficace la majorité du temps. Suite à la courte explication, la voyageuse vint à demander à leur informateur si l’on puis dire… De se barrer, il devait être mécontent sur le ton qu’elle venait d’avoir envers lui, mais en vrai… On s’en fiche. Disparaissant dans la neige, Wylen soupira légèrement une fois sûr qu’il n’était plus là.


« Encore un peu et il perdait un œil... »

Sa courte phrase fut suivit des paroles de son alliée, celle-ci sembla être contente, Requiem était un bon pseudonyme pour pouvoir se mêler tranquillement dans le groupe et dire qu’elle venait de Muzikland. Mais peut être un peu trop ? Bah, si on venait à la déranger, elle restera froide en évitant de dévoiler quoi que ce soit, l’idée n’étant pas plus mal sur le coup. Là ce n’était plus l’heure de parler identité, les deux se levèrent, bien qu’il fasse froid, Wylen contrairement à la voyageuse ne se sentait pas le besoin de se dégourdir. Ses vêtements lui tinrent assez chaud, enfin. Suite à cela elles vérifièrent toutes les deux leur matériel. Chose qui fut fait, elles prirent donc le chemin pour rejoindre le fameux groupe. La seule question que Wylen se posa était la suivante, combien d’adversaires se dresseront ? Tout à fait normal pour une fille venant de ce qui était avant le royaume de la guerre ! Enfin, elle vinrent à arriver au niveau du groupe et le guide ne sembla pas à l’aise. Stressé ? Pourquoi ? Si quelqu’un mourrait ce ne serait pas vraiment de sa faute vu qu’il aura prévenu. Pensée que Wylen se disait, mais bon. Une erreur pouvait aussi si vite arriver, mais qu’importe, le guide vérifia le matériel de tous et personne ne sembla manquer de quoi que ce soit. Le groupe était déjà prêt à partir. Une autre chose amusante et rassurante selon les points de vues, le guide prit une rasade d’une flasque, qu’y avait-il dans la flasque ? Ça bonne question, apparemment nul ne voulait demander, pour Wylen c’était une boisson alcoolisée qu’il devait avoir, pour bien avoir chaud après tout non ? Qu’importe, le groupe sembla prêt et elle tourna me regard vers sa partenaire, souriant légèrement pour faire mine que le guide était un comique. Ouai… Mais est ce que cela serait bien interprété ? Bonne question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Ven 24 Aoû - 11:50

- En route….hic ! Mauvaise troupe...hic !
- Okay…


Joy soupira en souriant. Le guide était stressé et complètement chiffon carpette, de quoi donnait quelques sueurs froides de fessiers tremblotants, encore. Elle haussa les épaules en voyant le petit sourire de Wylen. Pas stressée pour un sou, la combattante d’Armacity ! Le groupe se mit en ordre de marche, et partit de la capitale des neiges d’un bon pas, ouvert par celui chancelant du guide qui semblait être dans son élément...ou complètement pété quand il insultait sur leurs passages des bonhommes de neige qui ne comprenaient rien. Joy se dit simplement que la Famille n’avait pas choisi au hasard. S’ils pouvaient se défaire du guide, et du groupe, pour avancer en solo, ce ne serait peut-être pas un mal...mais est-ce que Wylen accepterait de faire le ménage ? Elle avait beau aimer le combat, la fight pure et dure et le sang, elle avait encore sans doute un soupçon de moralité. La voyageuse ne dit rien à ce sujet, elles verraient bien. En attendant, elle profita du voyage pour en savoir plus sur la créature.


- Tu as soutenu comme j’ai pu le faire le regard de mon contact. Les hommes ici sont comme dans mon monde : obnubilés par nos formes et complètement bestiaux en matière de femmes. Tu as eu des soucis avec ça, toi, quand tu étais dans les royaumes de la guerre ? Je sais que les femmes peuvent combattre comme les hommes, c’est arrivé dans notre histoire, selon nos...peuples. A Dreamland c’est encore plus commun, mais je me demande si ce n’est pas aussi difficile. Les mecs restent des mecs, hein…



Elle se souvenait assez distinctement des remarques et des œillades désobligeantes au sein de la Famille. La nécessité de faire ses preuves, et plus que les hommes. Soutenir les dragueurs, les lourds, les rageux et les frustrés. Rester de marbre, rester digne, et ne pas tomber dans l’étiquette qu’on colle facilement à chaque femme selon son caractère. Plus que ça, se faire respecter en tant que personne, non pas comme un morceau de viande. Wylen était peu bavarde, ça pouvait être lié à ça, à la prudence ou l’habitude de se faire discrète dans des royaumes des plus exubérants, de par la gouvernance des tarés sur les trônes.


Tandis qu’elle faisait la discussion, Joy observait par petits coups le groupe. Il y avait des créatures en couple et en vacances, des vieux, un voyageur isolé à l’arrière, des jeunes discutant avec le guide et partageant le contenu de sa flasque. Rien de bien problématique, même si la présence d’un voyageur pouvait toujours amener des questions, et des pincettes pour aller lui causer à un moment. Elle attendrait une pause. Pour l’heure, le chemin était encore un peu tracé dans la neige, et son épaisseur commençait à augmenter au fur et à mesure. Ils montaient doucement pour l’instant, mais le premier col était là, au-dessus, en train de les surplomber de toute sa superbe. Au loin, la ville de Neige n’était déjà qu’un lointain souvenir. Joy s’arrêta, respira un grand coup et revint à la hauteur de Wylen, en forçant sur ses bâtons de randonnée.



- C’est toujours un plaisir de faire des promenades de ce style dans Dreamland ! Avec le boulot j’oublie parfois qu’un simple balade pour nous revigorer. Tu bossais dans quoi avant qu’on se rencontre au fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 83
Localisation : Là où je vais.
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Ven 24 Aoû - 12:41

Ils se mirent en route ! Bien que le guide soit stressé, cela resta intéressant d’observer le groupe. Bon elle ne se tourna pas vers qui que ce soit pour regarder la personne droit dans les yeux, ce fut juste une inspection rapide du regard, ce qui l’amusa c’était qu’au fond elle sentait que certains allaient galérer. Si ils devaient faire une chute ? Bah… Wylen aura ses lames pour se maintenir, la voyageuse aura son pouvoir, mais les autres ? Bonne question. Enfin le groupe marcha vers son objectif, bien que la voyageuse devait aller à un endroit particulier, Wylen savait qu’il fallait un moment ou à un autre s’en séparer. Tuer le groupe ne lui venait pas à l’esprit, mais les mettre inconscient serait mieux pour tous non ? Qu’importe. Pour l’instant elle pensa à autre chose, ce fut subitement que sa partenaire lui demanda une chose, chose à laquelle elle allait répondre et qui dans le fond l’amusait, se rappelant qu’après sa victoire à un tournoi, un des concurrents mécontents avait voulut l’affronter. Le pauvre avait dû regretter en recevant les coups en pleines partie. De ce fait, la réponse qu’elle allait faire fut simple et efficace.

« Je pense que si je n’aurais pas su me battre… Je serais sois morte, sois violer soit esclave. »

Son sourire devint léger et elle n’allait pas tarder à dire ce qui était vraiment important pour cette interrogation que la voyageuse devait avoir.


« La force physique ne faisant pas tout, je frappais les points sensibles. »

Pratique et efficace, question de sonner l’adversaire quelques secondes pour après foutre un coup à la tempe ou l’arrière du crâne ! Cette méthode marchait souvent, mais si cela ne marchait pas ? D’autres coups pouvaient être utilisé, mais bon… Pourquoi tout dévoiler ? Bref, le regard de Wylen se tourna vers Angélique, la voyageuse était curieuse et Wylen pouvait bien comprendre. Les mecs restaient des mecs, ça c’était inévitable. Mais il pouvait y avoir de bons gars, hors sur l’instant elle n’en avait pas vraiment connu de cette catégorie. Ce fut pour cela qu’elle ajouta.


« Ils se disent forts, mais son faible, les briser est simple, si ils ont une seconde d’inattention… Bah tu en profites et là ils se mettent à regretter. Après, personnellement je n’ai pas vraiment eux de soucis, mais une chose que je dois admettre, je ne connais pas les approches qu’ils nomment drague ou encore romantisme. »

Oui Wylen ne connaissait pas vraiment le sentiment d’amour. Elle savait surtout que se battre pour survivre faisait progresser ! C’était un peu ce qu’elle faisait avec son maître, celui là… Il ne lui manqua pas du tout, la lame était bien à voyager et faire ce qu’elle avait envie. En prime, elle pouvait aider tout en pouvant se battre ! Et là si jamais il y avait de l’action, la lame pourra s’exercer !

Cela devait peut être faire un moment qu’ils avaient pris le départ, la voyageuse força sur ses bâtons pour tenir ? Détail que Wylen remarqua rapidement, de plus la voyageuse s’arrêta, cela tombait bien le guide sembla vouloir faire une pause ! Cela pour une raison inconnue… Ce fut là qu’Angélique vint à poser une question bien intéressante, que faisait Wylen avant ? Alors… Comment expliquer ? Bah simplement en disant des mots pour faire une phrase qui sera la réponse !


« J’ai défié des personnes pour survivre, misant de l’argent, puis je voyage depuis quelques mois. »

Oui, c’était peu certes. Mais bon elle avait préférée se renforcer physiquement avant de partir en voyage, cela afin d’éviter de se faire massacrer par un inconnu. D’ailleurs en parlant de cela, le regard de Wylen fit le tour de chaque personne du groupe. Une chose l’intrigua… C’était le type isolé qui sembla ne rien dire et être venu seul. Enfin elle ne fit pas partage de l’information, peut être qu’elle pensait trop ? Qu’importe, le regard de notre créature se posa sur la voyageuse, mettant les mains dans les poches Wylen vint à lui demander.

« Et toi, dans quel domaine travailles tu ? »

La lame avait dit cela par curiosité, que faisait-elle dans son monde ? Cela pouvait être intéressant de savoir ça. Le regard de Wylen resta neutre, comme à son naturel, de toute manière qui irait l’en blâmer ? Qu’importe, le temps que sa partenaire lui réponde, Wylen observa un peu les alentours, cherchait-elle une chose en particulier ? Nul ne pouvait deviner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Sam 25 Aoû - 18:27

La condition féminine dans les royaumes de la guerre, vaste programme. Joy se doutait bien que les conséquences d'une faiblesse là-bas seraient sensiblement les mêmes que celles au sein de la Famille. La mort, le déshonneur, la honte, l'emprisonnement. Elle se sentait d'ailleurs esclave, liée à grands chefs de la mafia, emprisonnée au sein de l'organisation qui ne donnait pas dans la pitié. Semblable au royaume de la guerre, l'entraînement en moins. L'efficacité en mois, avec la rudesse dans l'affrontement. La voyageuse sourit un petit peu, comme par fatalité, aux propos de la créature qui disait cela avec normalité….


- Pour nous, les peines resteront toujours les mêmes. Plus utiles pour les plaisirs que mortes, et mortes si en état de rébellion...de quelque ordre que ce soit. Au moins ces difficultés nous ont donné le goût de vivre dans la fureur des combats. Les points sensibles...oui, on les connaît bien, n'est-ce pas ? Le combat pour le combat est un truc pour les ceux qui aiment le classement, les ligues, les statuts et la hiérarchie. Montrer sa puissance, mais ne pas donner dans l'expéditif….


Lui revint à sa mémoire divers assassinats, prises aux mains rapides et assez efficaces pour terminer rapidement une mission. La créature avait raison, il suffisait d'être un peu plus maline, juste plus rapide, plus succincte, plus efficace, plus volontaire que l'adversaire. Tout ne se résumait pas à un rapport de force, de force pure. La matheuse s'entendait à une bourrine du royaume de la guerre, à l'instar de ses semblables, mais elle était assez fine et elles se rejoignaient sur l'art du combat, son principe, et sans doute son essence.


- Les hommes sont forts physiquement, je me méfie toujours d'un adversaire masculin. Ils savent cacher leurs puissances, ou les sortir au moment opportun. Mais déconcentrés, oui. Ils peuvent rapidement perdre pied. Un mot bien placé, une parole soudaine, une séduction ou une remarque obligeante, et ils pensent que tout est gagné. Les combattantes ne connaissent pas forcément l'éclat de l’œil amoureux, mais je suis toujours partante pour nous battre avec nos propres armes. Pour toucher d'autres points sensibles qui ne leur laissent aucune chance. Pour les bas de plafond, bien sûr.


La voyageuse adressa un clin d’œil à la créature, un peu amusée, derrière ses lunettes qu'elle baissa de la main. Elle aimait bien ce que disait Wylen, et n'était pas spécialement surprise par ce qu'elle lui disait là durant cette randonnée. La vie d'une créature, dans sa nature même, est décidée d'avance. Un pouvoir, une personnalité, une façon de voir le monde...tout pouvait être décidé d'après le royaume natal. C'était comme ça, mais ça pouvait aussi changer.


Après quelques temps de marche, et un début de fatigue légitime, Joy reprit la discussion. Wylen la surveillait du coin de l’œil, elle le savait. Défier des personnes, se faire de l'argent, faire un petit tour ensuite...c'était une ancienne tueuse, une ancienne mercenaire ou une ancienne combattante dans des combats clandestins, sans doute. Elle-même n'avait pas une vie si facile à expliquer, malgré les demandes de la créature.



- Ce que je fais...je règle des comptes pour des gens hauts placés qui vivent dans l'ombre de Dreamland. J'aime croire qu'ils sont les pendants des seigneurs, qui vivent au vu et au su de tous. Mes employeurs sont plus discrets. Je fais un peu de tout et…


Un hurlement se fit entendre au loin, et le groupe se tendit comme un seul arc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 83
Localisation : Là où je vais.
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Sam 25 Aoû - 19:30

La conversation sur la condition de la gente féminine. En vérité cela dépendait des lieux. Certains étaient dirigés par des femmes, d’autres par des hommes. Dans certains royaume les hommes étaient forts et dans d’autres les femmes. Mais bon cela allait être un sujet long et peut être un peu barbant pour certains. Wylen n’allait pas s’y lancer pour le moment, préférant voir comment répondait sa partenaire, cette dernière sembla comprendre notre lame, ce qui pouvait s’avérer utile, autant s’entre aider que s’entre tuer. Bien sûr, notre lame n’avait pas l’intention de faire le moindre mal à la voyageuse, elle l’observait simplement et essaya de comprendre certaines choses. Angélique eut finis un peu de parler, cela rappela que dans les combats Wylen pouvait se montrer très dangereuse quand elle connaissait les faiblesses de son ou ses adversaires, la lame était aussi capable de tuer de sang froid, serait ce ça que l’on peut dire expéditif ? Qu’importe, la créature faisait comme elle l’entendait, tuer ou être tuée, cette phrase lui venait de temps en temps en tête quand elle combattait. Mais tuer, elle ne le faisait que si elle trouvait cela bien à faire, sauf si on l’emploi pour une mission, là elle fait l’objectif et s’en va. D’ailleurs aujourd’hui, avec sa partenaire, elles avaient une mission à mener. Wylen n’en connaissait pas grand-chose, mais si c’était pour tuer, elle le ferait. Seulement sa cible et les alliés de la cible, tuer des gens qui n’ont rien à voir avec cette histoire n’était pas pour elle, bien qu’elle se ficherait un peu de la disparition de ces personnes.

La conversation continuant, la voyageuse disait de se méfier des adversaires de la gente masculine. Il est vrai que l’on pouvait s’en méfier, mais… Wylen avait apprit à ne pas se soucier de cette différence, l’élégance de ses coups et le tranchant qu’ils avaient ! C’était sûrement pour cela qu’elle n’en faisait pas de grande différence. La parole était plus efficace sur les hommes que l’on pouvait le penser, mais après il fallait s’en servir au bon moment. La voyageuse disait des choses et Wylen ne pouvait dire le contraire sur cela, écoutant encore, elle ne comprenait pas ce que la séduction vint faire dedans, en vérité, Wylen n’avait jamais tentée de séduire quoi que ce soit. Il fallait admettre que la notion d’amour et de séduction… Bah c’était pas son domaine et n’en connaissait pas grand-chose ! Suivant toujours la conversation Wylen ne comprit pas le clin d’oeil non plus, enfin, cela n’avait aucune importance sur le moment, notre lame n’allait pas dire qu’elle ne comprenait pas.

Ils marchaient toujours, leurs pas les avaient fait progresser, la fatigue devait se faire sentir pour certains, cela allait être le moment idéal pour faire une pause et discuter un peu pour apprendre de la voyageuse. Celle ci était ouverte à la discussion et la lança justement. Les paroles furent écoutées par la lame, elle aurait bien répondu à cela, mais un cri vint à retentir, posant une main sur l’épaule de sa partenaire, Wylen vint à demander une chose simple.


« Je vais voir, si tu entends un sifflement tu me rejoins, ce cri est peut être le fait qu’une personne se soi fait mal, mais dans l’éventualité… Je vais vérifier. »


L’objectif de Wylen là, ce fut que sa partenaire récupère un peu de la fatigue de cette longue marche, Wylen en avait l’habitude de marcher. Mais pas seulement, certains de ses exercices avaient été basées sur ses jambes, c’était pour ça qu’elle fatiguée moins sûrement… Notre lame s’approcha de la provenance du cri et là elle vit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Dim 26 Aoû - 10:29

La pause n'en avait que le nom­. Le cri avait retentit dans la foulée et le groupe venait de se figer dans l'attente d'une explication rationnelle et sécurisante. Cela permis à la voyageuse de faire le tour des forces en présence : le guide bibinait en zieutant d'éventuels volontaires pour aller voir d'où provenait le bruit, les jeunes et les couples attendaient un signe venant d'une personne providentielle, Wylen par exemple. Enfin, le voyageur isolé avait directement tourné la tête mais ne fit rien de plus, l'air blasé et concentré sur ses pas dans la neige. Il ne semblait pas vouloir prendre de pause non plus. Joy décida d'accompagner la créature de loin, sans trop prendre de risques mais juste aussi en minimisant son effort pour récupérer comme il fallait du début de grimpette. Les jambes commençaient à tirer maintenant qu'ils rentraient dans la phase difficile de la randonnée.


Arrivant au niveau de la combattante, Joy put voir une sorte de crevasse prise entre deux morceaux de glace, et un sifflement, des bruits étouffés d'une créature énervée. C'était encore un quadrupède, une sorte de petit loup des neiges, qui râlait contre le décor. On leur avait déjà fait le coup de l'appât dans le Royaume du Cristal, non ? Elle esquissa un léger sourire en voyant la même situation se reproduire, tout en regardant Wylen pour attendre son avis sur la question.



- On dirait que les rencontres sont cycliques...sommes-nous condamnés à revivre toujours la même nuit sans fin ? Ce serait un challenge amusant !


Le temps de plaisanter avec la créature, le voyageur isolé apparût à côté d'elles, soupira et annonça une attaque sans aucune forme de sommations. Ni même sans prévenir les deux femmes juste à côté de lui. Il firt sortir des pièces d'or de sa manche et les envoya transpercer la glace. Le petit loup sortit tant bien que mal et à peine sa truffe fut-elle en vue à la surface que le voyageur le transperça d'une vingtaine de pièces d'or envoyées comme des rafales. Il ne dit que quelques mots avant de se retourner.


- Des crocs-de-neige, une sale bête.


S'en allant vers le groupe, un rugissement semblable à celui du petit loup gisant se fit entendre, cette fois dans toute la vallée. Une avalanche se déclencha non loin d'eux, puis une autre, puis une troisième, jusqu'à venir de l'amont de leur position. Dans l'avalanche, un énorme loup blanc adulte semblait courir sur les nuages de neige dévalant les pentes des flancs de montagne. Joy lança un juron et se prépara au pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 83
Localisation : Là où je vais.
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Dim 26 Aoû - 15:01

Wylen avait donc était suivie, elle n’en dit rien, après tout c’était un peu habituel à force que les voyageurs et voyageuses en fassent un peu à leurs têtes. Mais bon, Angélique savait se défendre et Wylen n’avait pas à jouer les babyssiteuse. En vérité ce loup était entre deux morceaux de glace. Un piège remarqué à 100000000000000000 % par les deux demoiselles, bon Wylen était déjà prête à rebrousser chemin, après tout ce coup ne valait pas la peine d’être prit en compte. Angélique fit la remarque cyclique du piège des créatures quadrupède, là Wylen acquiesça d’un mouvement de tête, sans sourire. La lame ne voulait pas sourire, ce n’était pas utile face à cette remarque. Bien qu’elle allait répondre, le type qui était isolé des autres venait d’arriver à cotés d’elles et cela sans crier garde !

La situation entra dans un moment d’intérêt aux yeux de Wylen, le gars tira des pièces d’or, le loup sortit un peu plus de sous la neige, chose qui jamais il n’aurait du faire… La lame vit les tires de pièces d’ors vers la bête, cette dernière se fit transpercer de par à par, bah un piège en moins. Mais est ce que s’en prendre à la bête au lieu de l’ignorer avait été la bonne idée ? Aux yeux de Wylen, c’était une action bien stupide, si cela se trouver la bête était le petit d’une plus grosse créature ! Lâchant une phrase, le type revint vers le groupe alors qu’un rugissement plus fort se fit entendre, la lame vint à comprendre que ce n’était que le début d’un danger arrivant. Le genre de danger qu’on ne veut pas voir en montagne. Ce fut une bête plus grande qui avait hurler, le pire fut les avalanches créés par cette dernière ! Wylen soupira, cherchant du regard une solution tout en déclarant.


« Il ne manquait plus que ça… Pire que tomber dans le piège, on va sans le moindre doute se retrouver ensevelies ! »

Wylen était sans idée sur le coup, ses instinct allaient prendre le dessus, comment ? L’idée était de faire son armure absolu, bon ça l’empêcherait de bouger pendant dix secondes, mais dix secondes qui pourraient peut être se montrer précieuses pour elle. Mais son regard aperçut une grotte, le groupe en était plus proche qu’elles, le guide suivit le regard de la lame et prit la décision de se dépêcher d’y emmener le groupe, bien qu’il était bien alcoolisé… Notre lame tourna le regard vers sa partenaire et lui demanda.

« Rejoins les, j’arriverais à m’en sortir. »

Allait-elle s’en sortir ? La question se posait légèrement, mais Wylen avait confiance en son pouvoir, l’armure absolu durait dix secondes, est ce que ses dix secondes seront les dix qui l’aideront à ne pas avoir de graves blessures ? C’était la question. La lame avait le regard sur la bête arrivant, les avalanches étaient la chose qui sembla le moins la déranger, mais elle fixa la bête, un léger sourire s’affichant sur son visage et son regard de glace… Elle était prête ! Pour elle l’affrontement allait pouvoir commencer. Serait-ce un peu fou ? Peu importe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Dim 26 Aoû - 23:01

L'avalanche arrivait avec la vitesse d'un train lancé à pleine vitesse dans leurs jolis minois. Il n'y avait pas trente-six solutions, il y en avait une seule. Joy vit le regard de sa partenaire et comprit qu'elle avait un plan pour se sortir de là, mais elle ne l'entendait pas de cette oreille. Wylen l'avait aidée, soutenue, et surtout elles avaient combattu ensemble dans les mines de cristal, elle ne pouvait pas se résigner à la laisser ici, alors qu'une avalanche allait la prendre. Oui, elle avait de la ressource et un plan, mais Joy ne pouvait pas la laisser malgré tous ses pouvoirs. Après que la créature lui ait dit de filer et de se protéger avec le guide, la voyageuse fit le mouvement inverse et bondit vers elle.


- Hors de question que j'te laisse ouais ! Reste tranquille !


Elle la chopa autant qu'elle pouvait et elle essaya de s'élever dans les airs avec sa formule de gravitation universelle. C'était un peu dingue, mais elles allaient affronter l'avalanche de face, et avec tous les problèmes que ça allait comporter ensuite. Joy la tenait par les aisselles et tentait de prendre une hauteur raisonnable, une vitesse si possible rapide pour se protéger, mais le nuage de poudreuse fut très rapidement sur elles et elles furent prises dans une tempête de flocons, de froid, de tourbillons glacials allant dans tous les sens. Dans cette épreuve la matheuse se cramponna à la créature, qui enclenchait ses lames, en toute vraisemblance. Puis, une fois le pire du nuage de l'avalanche passé sur elles, ce fut le hurlement déjà entendu. L'animal qui avait déclenché le chaos était là, les crocs ouverts, la gueule prête pour tout bouffer.


- Wylen, je te lâche dans la mêlée ! Essaie d'arriver sur une zone stable !


Elle laissa tomber la créature, qui s'enfonça droit dans la neige. Était-ce les armes, le poids de son corps – sans offense ? Joy resta un moment un peu gênée et vint léviter au-dessus du trou de la créature pour la protéger. Mais cette dernière n'était plus là, elle avait déjà engagé le combat contre un quadrupède informe, fait de neige et de fureur. La matheuse vit le voyageur émerger rapidement de la neige qui avait ensevelie la grotte et elle le laissa rejoindre le combat pour découvrir la zone où l'avalanche était tombée sur la grotte. Elle cogitait pour trouver des formules efficaces dans ces conditions mais elle ne trouva pas de suite. Puis, elle se souvint de sa technique vocale pour augmenter et diminuer les sons, et elle tenta d'entendre des échos dans la neige, du reste du groupe. Bien sûr, ce fut à ce moment que le combat à côté fit rage et que la bestiole attaquée de part en part hurlait dans tous les sens. La voyageuse s'impatienta et balança une aura meurtrière conséquente.


- VOS GUEULES J'ESSAIE DE SAUVER DES VIES ! COUCOUCHE PANIER TOI !


L'énorme quadrupède s'arrête, comme choqué, grogna et voulut charger de plus belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 83
Localisation : Là où je vais.
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Lun 27 Aoû - 9:48

L’avalanche n’allait pas tarder à arriver. Alors que son idée était à ses yeux la plus efficaces, qu’elle ne fut pas la surprise d’entendre la voyageuse qu’elle ne la laisserait pas comme ça ! Bonne surprise certes mais risquée pour sa partenaire… Enfin elle vint la soulever la tenant par les aisselles, les deux demoiselles prenaient de la hauteur, mais Wylen dû activer tout de même sa forme de défense absolue pour qu’elles ne soient pas emportée par la violence du vent fait par l’avalanche. Une fois que le pire fut passée, la voix d’Angélique se fit entendre et Wylen fut donc lâchée, trouver un endroit stable ? Bien… Mais elle s’enfonça dans la neige en vérité. Pourquoi ? Son poids en défense absolu pardi ! Bref, elle put s’en sortir pour entamer un combat contre la bête ! L’animal ne faisait pas peur, juste que Wylen avait envie de voir si sur un terrain pareil il lui serait plus dur ou non de se battre. Effectivement elle le remarqua, se battre sur un terrain aussi neigeux était un peu rude. Mais en même temps, une avalanche avait été déclenchée ! Ses déplacements seront sûrement gênées par la pellicule blanche qui était très profonde. L’idée était donc de trouver une solution afin de ne pas trop s’enfoncer dans la neige.

Alors qu’elle réfléchissait, l’animal vint à se ruer vers elle, ni une, ni deux et hop ! Elle se décala à temps de coté pour éviter des crocs, de là la lame vint à s’agripper aux poils de la bête pour un rodéo. L’animal voulut se débarrasser d’elle, mais des pièces d’or l’en empêcha, l’intervention du voyageur enragea un peu plus la bête qui sembla vraiment avoir faim, ses crocs voulurent croquer le voyageur. Mais notre demoiselle qui était sur le dos de la bête tira sur la fourrure afin qu’il s’arrête ! L’effet voulut fut là ! Mais la bête ne le vit pas du bon œil, en même temps… Enfin le combat risqué d’être ennuyeux, mais qu’importe. Wylen chercha à réfléchir à une solution, Elle pouvait l’achever à tout moment, mais ne voulait pas que cela soit rapide et que l’on en sache plus sur ses capacités, surtout le voyageur qui tira les pièces d’ors. Bizarrement Wylen ne le piffait pas. Un doute en elle. Mais en pleine action se doute aurait dû être oublié. Bah non, Wylen n’avait pas oublié son doute. De son coté, l’animal hurlait, cela devenait chiant, certes Wylen et le voyageur lui faisaient du mal, mais la bête pouvait souffrir en silence non ?

Un frisson parcourut Wylen, un frisson pas des plus effrayant non, mais un frisson comme quoi une mort imminente allait se faire. Dans le fond Wylen n’avait pas la trouille, mais cela l’avait motivée, la voix de la voyageuse retentit et cela sembla affecter la bête. Cette dernière grogna de mécontentement et se prépara à charger la voyageuse, alors que Wylen allait tenter de tuer l’animal, ce dernier fut abattu par le voyageur solitaire, la bête se mit à chanceler et tomber de coté, Wylen dû sauter du dos de l’animal pour ne pas se faire écraser. Dans le fond elle fut déçut, enfin qu’importe, le combat fut finit. Soupirant elle regarda le voyageur, le remerciant tout de même d’un signe de tête. De la, la lame alla rejoindre sa partenaire en évitant de faire le moindre bruit. Arrivant proche d’elle, attendant un instant de possible liberté elle n’eut qu’une chose à dire.


« Y a plus qu’à creuser. »

Puis se tournant vers le voyageur solitaire.

« N’ayant pas vue si ils sont entrée dans cette grotte, tu devrais à peu près savoir où ils sont, je me trompe ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Mar 28 Aoû - 15:24

Le combat faisait rage entre la créature, le monstre et le voyageur qui venait prêter main-forte, ou qui se protégeait – difficile à dire. Joy était concentrée sur des formules sonores pas évidentes en raison de son manque de pratique concernant les formules appliquées aux décibels et aux vibrations, si bien qu'elle commençait à se rendre compte qu'elle était...parfaitement inutile. Le combat se passa et Wylen la rejoignit alors qu'elle en était encore à essayer de trouver une trace du groupe, qui restait emprisonné sous les couches de poudreuse. La combattante d'Armacity dit simplement qu'il fallait creuser, mais sans matos comment faire ? Elle se détourna et avisa le voyageur qui avait lui aussi survécu, et qui semblait être sûr de lui dans cette occasion. A la question de la créature, il eut un rictus de haine indifférente, comme du mépris sourd. Pas le genre à aider, ni vraiment à faire attention aux autres autour de lui.


- Même si je le sais, je m'en fiche complètement. Je dois aller sur le Mont tout seul.
- Ah oui ? Et pourquoi ?
- Ca ne regarde pas des mercenaires dans votre genre.


La matheuse plissa les yeux et observa le voyageur. Assez jeune, cheveux courts bruns, mal rasé, bonnet et affaires de ski, quelques piercings et un tatouage visible dans le cou. Il tirait des pièces d'or comme des balles de pistolet, un pouvoir lié à Kazinopolis. Ou bien c'était un envoyé d'Athia, ou bien c'était un voyageur de Vice City. Joy fut alors traversée par deux secousses. La première, c'était de comprendre le plan de la Famille. Ils avaient envoyé deux assassins sur la même cible, pour assurer leurs chances de victoires après l'échec du Royaume du Cristal, et surtout le temps perdu au fond des mines...ensuite, la bestiole tuée par le voyageur était une croc de neige. Cette sale bête ne mourrait pas s'il y avait de la neige à proximité, elle pouvait se régénerer à l'infini tant que de la neige est présente. Leurs hurlements déclenchent des avalanches qui leur permettent d'attaquer sans se préoccuper de leur régénération neigeuse. Surtout ils vivaient en meute.


La neige tout autour d'eux se mit à bouger et des queues, des gueules, des crocs apparurent dans tous les sens autour d'eux. Ils se faisaient un repas prisonnier dans l'avalanche, un véritable festin. A un seul endroit, la neige se mit à fondre sous des vapeurs de rhum, et le guide apparut au fond d'un gouffre circulaire, rouge et lâchant des vapeurs puissantes qui prenaient au nez et à la gorge. Une créature du Royaume des Liqueurs, sans doute ?



- Sortez-moi...hic...de là !
- Pas question !


Le voyageur aux pièces d'or rafalaient la créature qui esquiva tout avec des mouvements improbables. Les duels étaient lancés, le tout dans une curie faite par les créatures locales les plus dangereuses qu'ils pouvaient trouver. Joy regarda Wylen...c'était le moment de faire une avalanche de sang sans trop se poser de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 83
Localisation : Là où je vais.
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Mar 28 Aoû - 17:06

Le voyageur solitaire se montra être quelqu’un qui serait plus gênant qu’autre chose. La lame laissa celui ci s’exprimer, ne voulant pas aider, il désirait aller là haut seul. Chose qui n’arrivera pas facilement aux yeux de Wylen, cette dernière ira là haut avec sa partenaire pour l’aider dans sa tâche. Après tout, acquérir de la puissance lui serait bien utile à notre douce lame. Son tranchant devait s’améliorer, de plus elle avait déjà réfléchis à quelques techniques qu’elle pourrait mettre au point. Mais là sur l’instant, ce n’était pas le moment de s’entraîner. Alors que le voyageur avait refusé d’aider, il savait aussi qu’elles étaient des mercenaires. Le regard de Wylen resta aussi froid que l’air et l’ambiance actuelle. Bah qu’il s’en aille. C’était sa pensée, mais pas le temps de dire quoi que ce soit. Les loups semblèrent un peu en colère, apparaissant peu à peu… Encore de l’action ! Bien entendu Wylen avait encore de quoi se battre, très endurante, un combat comme celui ci pourrait être fatiguant, mais valait-il le coup ? Le regard de Wylen croisant celui de sa partenaire, cette dernière sembla vouloir faire couler le sang, notre lame elle, pensa d’abord à la réussite de la mission, il fallait à ses yeux qu’elle lui fasse une ouverture. Hors, une meilleure idée lui vint en tête. Peut être que la voyageuse avait un meilleur plan ? Qu’importe, si prendre de la hauteur leur permettrait d’avoir un meilleur champ d’action alors autant grimper !

Le guide sembla sortir de la neige, était-il le seul rescapé ? Tant pis pour les autres… Wylen vit que le voyageur aux pièces d’ors sembla être d’avis de le supprimer, il se mit donc à tirer ses pièces sur lui… La lame profita de cette instant d’être ignorée pour prendre de la hauteur en faisant signe à Angélique de faire au plus vite. Pas un mot se fit, les regards et signes devaient suffire pour les deux partenaires ! Alors que Wylen voulait prendre de la hauteur, le guide lui sembla éviter les tirs qui lui étaient destinés. Sacré personnage le guide… Mais pas le temps de lui venir en aide, celui-ci allait devoir patienter, bien qu’il avait une esquive incroyable, combien de temps durera t-il ? Assez longtemps espéra Wylen. Hors le fait qu’il sache esquiver ainsi… Cela pouvait paraître suspect, si jamais il était tout comme le voyageur aux pièces d’ors un type pas net… Bah Wylen irait à l’affrontement, mais là instant présent elles devaient prendre de la hauteur. Et cela le temps que le voyageur soit occupé.

Wylen ne c’était pas rendu compte d’une chose, c’était qu’un peu au dessus d’elle un loup venait d’arriver, le regard de la lame se tourner rapidement vers se dernier, qui prit la peine de bondir sur elle, Wylen sur la surprise n’eut pas fait la moindre lame tenant la gueule de l’animal avec ses bras, sans réfléchir elle envoya un coup de pied en créant une lame au bout de se dernier, au niveau des cotes de la bête, celle-ci sous la douleur voulut reculer, mais grave erreur, Wylen n’avait pas bouger sa jambe de manière à ce qu’il s’ouvre, la bête sous la douleur dû hurler, sachant qu’elle serait emporter par une avalanche, Wylen regarda une dernière fois sa partenaire avec un sourire satisfait lui hurlant cette phrase :


« On se revoit plus haut ! Surtout ne t’inquiète pas pour moi !»

Dans le plan, elle comptait emporter le voyageur aux pièces d’or sous cette avalanche, si elle pouvait le choper avec une lame au moment où l’avalanche l’y aurait rapprocher. Cela n’allait peut être pas se faire comme elle le pensait, mais Wylen avait encore des idées en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Mer 29 Aoû - 12:23

La matheuse comprenait assez  bien les regards de Wylen, mais elle avait décidé autre chose. Le voyageur avec le pouvoir des pièces d'or en montrait trop et pas assez à la fois. Elle voulait en savoir plus et le réduire à néant comme il se devait. La lame la regardait avec insistance, et Joy comprit que c'était le moment de faire deux groupes d'une. Mais une ouverture pouvait en cacher une autre. Elle prépara ses formules tandis que les Crocs-de-Neige arrivaient et se tint prête pour one shot le voyageur aux pièces. L'escalade de Wylen se poursuivait et Joy en faisait de même, pour ajuster au mieux son moment et de calculer de manière optimale une trajectoire venant dans l'angle mort du voyageur. Le temps de trouver une ouverture qu'un Croc-de-Neige s'en prenait à Wylen. Joy continuait son ascension pour continuer son tir en programmation, et la créature ne semblait pas comprendre ce qu'allait faire la voyageuse. C'était bon signe : si une combattante ne voyait pas la stratégie, le voyageur ne pouvait pas la prédire non plus.


Elle se décida sur un coup de vent. Bondissant des hauteurs, elle se propulsa comme une balle, augmentant sa vitesse dans les airs, et chargeant un poing allant entre les deux omoplates. Le voyageur chargeait toujours le guide qui disparaissait dans des effluves d'alcool. Joy devenait de plus en plus lourde, et une bourrasque la fit changer de posture dans les airs, si bien qu'elle s'écrasa plus qu'elle ne frappa sa cible. Ils tombèrent dans la poudreuse et lui se releva de rage, tandis que la matheuse se releva en lévitant, le visage défiguré et par la douleur et par la colère.



- T'es qui, sale conne ?
- Dantès ! Et toi, tu viens de quelle côté de la Familia ?
- Poccino.
- Les chicagos...on est sur la même mission, va falloir apprendre à renoncer.
- J'te le fais pas dire !


Le voyageur envoya la rafale de pièces d'or, tant que Joy ne put suivre toutes les pièces. Elle connaissait cet art des voyageurs issus de Kazinopolis, surtout pratiqué par les créatures en vrai. Les mains sont pleines de puissance et lancent des pièces tranchantes à grande vitesse, assez pour trancher une chair comme il se devait. Elle tint le choc, mais elle fut perforée à une dizaine d'endroits. Non vitaux, ou des éraflures. Elle avait anticipé le reste et surtout elle avait durci sa peau et ses os pour en stopper un maximum, ceux mal lancés par le voyageur. Ce pouvoir, elle le connaissait bien puisqu'elle s'était entraînée contre des hommes du Padre qui l'avaient. Elle n'avait jamais été battue, pour une simple raison.


- Une technique que je n'ai pas utilisé depuis un bail. Le retour à l'envoyeur !


Les pièces se décollèrent toutes de sa peau et partirent vers le voyageur, avec la même vitesse et visant sensiblement les mêmes points qu'il avait pu calculer sur Joy. Il rafala avec d'autres pièces pour stopper le contre de la voyageuse, mais Joy avait anticipé le moment, et venait directement, après les parades de pièces, au corps à corps avec les deux poings chargés. Le droit frappa le plexus solaire, le gauche frappa derrière, la colonne vertébrale, pour faire résonner le choc de l'étau réalisé. Son ancien coup de prédilection à ses débuts dans la Famille. Puis, c'était omettre les trois pyramides à deux faces qui tournaient autour de sa tête, et qui trouvèrent celle du voyageur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 83
Localisation : Là où je vais.
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Jeu 30 Aoû - 16:28

Le plan de Wylen ne sembla pas avoir eut l’effet voulut. Elle en avait emportée, mais seulement les Crocs de neige, ses créatures allaient être un peu embêtant, ce fut la pensée qu’elle avait alors que l’avalanche se poursuivit les amenant bien plus bas. Pour une certaine raison, la demoiselle n’avait pas activée son armure absolue, ayant préféré faire deux lames de glaive sortant de ses mains. Les lames de glaives étaient plus épais, ce qui lui permettait de ne pas rouler à cause de l’avalanche, mais le plus gênant fut par la suite. La neige c’était accumulée sur elle, la lame ne fit pas attention à ceux ayant survécu ou non. Pour le moment notre chère Wylen devait chercher une idée, voir même autre chose pour s’en sortir, il n’y avait malheureusement pas de grotte aux alentours, entourée par les crocs de neige… La lame sortit avant qu’ils ne comprennent qu’attaquer maintenant les aideraient fortement, peut être c’étaient-ils méfier de quelque chose ? Forcément, un odeur d’alcool non loin d’elle sembla les repousser légèrement. Le regard de notre lame se tourna vers la provenance de l’odeur. Surprise d’y voir le guide, celui-ci avait-il succomber ? Possible, mais elle n’eut pas le temps de vérifier qu’une des bête tenta une attaque dans son dos. L’animal n’eut pas à bondir, il recula comme ayant sentit le danger. Pourtant… Wylen n’avait pas pris la peine de sortir la moindre lame.

« A y réfléchir… Deux choix se posent. Tenter de les finir… Ou fuir en les laissant à leurs sorts. »

Elle parla de sa partenaire, le guide et l’étrange voyageur aux pièces d’ors. Soupirant d’agacement, Wylen était prête à se battre, mais le combat était complètement à son désavantage, avait-elle une chance de gagner ? Non… Mais la lame avait des chances de survivre, c’était sur se point qu’elle allait jouer. Dans un tel terrain, compliqué… Mais ! Rien d’impossible. De son regard elle observait les bêtes comme si elle les analysés ! Aucune d’entre elles ne sembla vouloir attaquer tout de suite, alors que plus haut le combat devait faire rage, ici… C’était comme être déjà à moitié mort. Oui, la lame savait qu’engager un tel combat était fou et sans espoir, venant prendre le guide pour le soulever, se dernier sembla respirer. Le fait de se servir de son corps n’était plus une option. Elle allait devoir faire avec, mais autour d’eux aucun moyen de se planquer, si seulement le guide était encore conscient, quoi que… Même conscient peut être qu’il aurait été plus une gêne qu’autre chose ? Peut être…

Pas le temps de penser à un plan qu’une bête tenta de se jeter sur elle, attaquant le coté où elle portait le guide, Wylen sortie une lame qui bloqua la patte de l’animal, mais fut mise à terre sous le choc, le guide fut lâché et une petite idée vint à venir pour au moins sauver le guide ! Elle se fit une belle entaille dans son bras gauche, faisant ainsi couler un peu de sang et sans le moindre doute réveiller le coté gourmand de ses bêtes. Peut être ne pourra t-elle pas venir aider sa partenaire de suite, mais là, Wylen avait l’objectif d’attirer la meute plus loin.

Courant, les bêtes la suivirent, ils voulaient sûrement la dévorer, malheureusement pour eux, la lame avait un plan. Wylen courrait touours et encore, elle ne montait pas et ne descendait pas, courant sur la même altitude mais pour s’éloigner de sa partenaire et de l’autre voyageur. On pouvait avouer que l’idée relevait de la folie, oui… On pouvait dire sur le coup que Wylen était folle d’agir ainsi. Se sacrifier pour d’autres… Voilà ce que l’on pouvait penser, mais en vérité, la lame avait une idée en tête, un moyen de les faire fuir, cela pour ensuite rejoindre sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Dim 2 Sep - 11:32

Les pyramides frappèrent, les poings aussi. Mais le voyageur avait pris de l’avance et il avait laissé un clone de pièces d’or exploser sous les chocs des attaques de la matheuse. Ok, avec une telle vitesse d’attaque, et de réactivité, il n’était sûrement pas de la ligue B. Un Major formé au combat, c’était après tout plutôt normal pour un envoyé de la famille de Chicago. Elle avait eu une histoire rapide avec un Grand Frère il y avait deux ans, mais elle avait trop peu de contacts pour avoir une fiche sur le voyageur. Peut-être même une nouvelle recrue...envoyé ou prêté à Chicago par le Padre ? Un voyageur de Kazinopolis aurait dû être dans ses collègues...ou bien on l’avait mis à l’écart de Joy exprès, durant le temps nécessaire. Un rival ? C’était bien possible. Elle se mordit la lèvre inférieure à cause du stress montant, et elle reprit ses habitudes de voyageuse pour les prochaines passes d’armes.


Elle ouvrit les yeux et se remémora les dernières actions. Elle l’avait au corps à corps, ce qui avait dû lui mettre la puce à l’oreille. Elle l’aurait sans doute en boostant sa vitesse. Éviter les mains ou lire leur jeu pour lancer les pièces à pleine puissance. Comment pouvait-elle le dépasser. Vitesse extrême et lui briser les mains déjà pour empêcher les rafales à ce niveau là de puissance ? Une bonne initiative. Restait le comment, s’il lisait dans son jeu. Une rafale de pièces arriva et visait directement les yeux, sans attendre une véritable ouverture ni rien. Joy esquiva et fut surprise de voir le voyageur suivre le mouvement et lui donner un coup de poing de pièces d’or, grossi considérablement, qui lui coupa la respiration et qui la laissa dans la neige. Le type n’allait pas attendre, il venait sur son dos et la martelait de coups de poings avec ses deux bras.


Bien, il avait compris le point faible du pouvoir de Joy, c’était une première chose. Mais un point faible était toujours travaillé et bossé. Joy utilisa sa lévitation et se propulsa en augmentant la vitesse en algorithme lancé, et non activé. Elle allait partir comme une balle. Relâchant toutes les formules, elle s’éleva, fit un salto et dans les airs elle convoqua de nouveau ses billes de bois et ses pyramides pour les amener en orbite autour de sa tête. L’heure était venue de passer au plan qu’elle avait en tête. Basé sur un principe de diversion et de surveillance, avec une technique qu’elle avait dans les fourneaux depuis quelques jours.



Introduction : Théorie de la diversion réussie.

a. Amener des objets volants identifiés et connus de l’ennemi, pour qu’il les surveille.
b. Ne rien faire avec, ou simplement en lancer deux trois pour faire croire à une recherche de faille.
c. Dans le même temps, lancer une nouvelle technique, camouflée dans les manches.
d. Foncer sur lui avec la diversion, et agir avec la technique en attente.


Joy activa sa nouvelle technique. Elle ne serait pas parfaite mais l’idée pouvait fonctionner. Elle multiplia les effets de la peau résistante sur les ongles de ses mains, pour accélérer la pousse et former de petites griffes. Elle viserait le cou. La diversion serait réelle. Le voyageur lui envoyait de nouvelles rafales, en visant les yeux. Elle prit quelques pièces en mettant ses bras ou d'autres parties de son corps, sans gravité.

Passant à l’attaque, tout marcha comme sur des roulettes, elle tenait le cou du voyageur, qui refit le même coup du clone de pièces. Bien sûr, c’était attendu de la part de Joy, qui sourit en envoyant toutes les billes et les pyramides sur l’endroit où le voyageur allait se replacer. Les billes visaient les poignets, mais aussi le reste du corps. Le voyageur ne comprit pas la manœuvre, tandis que Joy le criblait de part en part. Des pièces d’or sortaient de son corps, mais les poignets étaient défoncés par les billes qui passaient et repassaient autant que la matheuse le pouvait. Pour finir, elle arriva, les deux poings placés comme lors de la première attaque. Cette fois, plus d’histoires de couper la respiration, elle voulait déchirer le diaphragme, par devant ou par derrière qu’importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 83
Localisation : Là où je vais.
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Mer 5 Sep - 9:39

Poursuivit par les crocs de neige, Wylen réfléchissait à une stratégie, bien entendu son idée était de les semer, alors comment faire ? La meilleure des idées qu’elle avait en tête fut de leurs trouver un repas autre qu’elle même. Mais serait ce simple ? Non pas du tout. Dans les alentours rien ne sembla attirer son attention pour son plan. Combattre serait dangereux, sur le coup elle était seule, sa partenaire devait sans doute affronter le voyageur aux pièces d’or. Allait-elle s’en sortir ? Sur ce point elle ne douta pas, ayant déjà vu comment sa partenaire combattait, mais il fallait tout de même penser à elle même là… Certes la voyageuse pouvait s’en sortir, malheureusement Wylen elle… Pouvait y rester à la moindre erreur. L’erreur pour le moment serait de s’arrêter, la lame courrait à une allure régulière, elle courait de manière à ne pas se faire attraper, hors… Au bout d’un moment elle savait qu’elle se fatiguerait. Ralentissant, notre lame se tourna vers les créatures qui arrivèrent vers elle. Son regard devint assez sombre, ceux la connaissant pouvait confirmer qu’elle allait être sérieuse, les autres eux… Seraient du genre à avoir des frissons. Oui Wylen avait le regard d’un prédateur voulant en finir avec sa proie. Ce qui est ironique car pour le moment c’était elle la proie et non l’inverse !

Contre toute attente, l’on aurait pensé qu’elle serait sur la défensive alors que là ! Elle chargea vers la première des bêtes, une lame sortant de sa main pour empêcher la bête de la croquer le temps qu’elle glissa pour se retrouver sous cette dernière. Une fois en dessous, la lame s’allongea, Wylen avait visé un point vital, sans coeur que pourrait faire la bête à part mourir ? Rien. Le sang coula, notre lame en fut recouverte. En ayant percée le coeur, la glissade avait fait que notre Wylen eut légèrement éventrer l’animal. Les autres loups semblèrent ne pas vouloir bouger, grognant et semblant méfiant. Wylen avait désormais l’odeur du sang d’une de ses bêtes sur elle, mais… Attendant un peu, elle ne pouvait se permettre de sortir maintenant du corps de la bête. Imprégnée du sang de cette dernière, l’odeur lui servirait de camouflage, cela pouvait paraître stupide, mais… Cela pouvait marcher ! Comme dit… Qui ne tente rien n’a rien. Ce fut après quelques minutes qu’elle sortit de sous le corps de la créature, lentement. Et étant assurée qu’elles aient dégagé, Wylen en sortit complètement et prit peine de reprendre la direction vers la position de sa partenaire, espérant qu’elle s’en soit sortie. Chose qui pourrait être amusant, c’est que notre lame pouvait se faire passée pour blessée et affaiblie grâce au sang de l’animal. Idée qu’elle gardait en tête au cas où.

La suite fut une marche, où elle fit attention. Par chance, les bêtes avaient dû trouver une proie car rien ne lui tomba dessus, ses pas les avaient mener asez proche de la position de la voyageuse, Wylen entendait encore le son de l’affrontement, puis subitement… Il n’y avait plus grand bruit, elle se pressa un peu, apparemment le combat devait être terminé, mais restant prudente et vigilante, Wylen posa son regard vers le lieu de l’affrontement. Pas un mot, elle observa juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 39 350
Points de Réputation : 44 450
Messages : 407
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Mer 5 Sep - 18:21

C’était sale, mais c’était réussi. Joy finit en sang, avec le voyageur encore debout, mais déchiqueté à pas mal d’endroits. Il avait un regard que la matheuse connaissait bien, celui qui est prêt à tout pour la suite des événements. Joy ne fit pas dans la pitié, elle fracassa sur trois points le crâne du voyageur qui était prêt à accueillir la mort, semblait-il. Son crâne partit en pièces d’or qui foncèrent sur Joy. Il était sur la fin, mais il était encore prêt à tout pour faire tomber la voyageuse avec lui. Elle enchaîna les déplacements vectoriels pour ne pas se faire choper, mais il la chopa avec l’énergie du désespoir. Une rafale de pièces qui taillèrent l’œil gauche. Fort heureusement, Joy parvint à dévier la position de sa tête, si bien que les pièces pulvérisèrent son œil sans rentrer dans son crâne, mais la douleur était telle que le voyageur avait remis les scores à zéro. Concentrée sur sa douleur, la matheuse avait du mal à voir la suite arriver.


Elle aurait pu prévoir la prochaine attaque. Il manquait un œil. Le voyageur était sur la fin, mais il n’abandonnait pas et ne lâchait rien. C’était louable, bien sûr. Surtout à ce niveau de puterie. Joy soupira et vit la moitié de son corps uniquement fait de pièces arriver encore une fois droit sur elle, sur son autre œil. Il n’avait plus de corps, les pièces d’or qui formaient son corps tournaient dans des cliquetis insupportables, continus, hypnotiques. Une autre vague , et encore une fois Joy put compter sur ses réflexes. Les pièces traversèrent son œil droit, mais elle se pencha et elles allèrent traverser la tempe droite.  Complètement aveuglée et ivre de douleur, la matheuse rugit et enfonça son poing dans le corps de pièces. Il fut broyé, mais elle en avait que faire. Elle remonta le bras jusqu’à la tête, et sépara les pièces les unes des autres. Tout s’arrêta et elle entendit un choc sourd et doublé, dans la neige. C’était fini.


Elle tomba à genoux, essoufflée et concentrée sur sa douleur. Elle prit rapidement une partie de sa tenue résistante au froid et s’en fit un bandeau qui bien vite se recouvrit de sang. Puis, cherchant des bruits un peu partout, elle se rendit compte qu’elle était seule. Aveugle et seule, bien pratique pour continuer une mission d’envergure pour la Famille. Elle se releva, les poings serrés pour supporter la douleur, et lévita pour être visible. Idéalement d’alliés, sinon ce serait sans doute sa dernière nuit dans Dreamland.



- Putain je comprends le calvaire de Mysto, et encore j’ai même pas de pouvoir me permettant de voir un peu à quel point je suis dans un sale état...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 22 200
Points de Réputation : 19 900
Messages : 83
Localisation : Là où je vais.
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   Mer 5 Sep - 18:50

Wylen était effectivement arrivée à la fin de l’affrontement, la voyageuse était en train de léviter dans les airs, ne sembla plus avoir la vision, mais pourtant elle devait avoir encore de la ressource. D’un léger soupire la lame revint vers elle, cela allait mal finir si elles poursuivaient cette mission dans un état pareil. Ce n’était qu’une pensée, mais au niveau stratégique… Autant battre en retraite sur le coup, le temps que… La voyageuse puisse récupérer. S’approchant Wylen ne cria pas pour l’interpeller, une fois assez proche pour être entendue, la lame prit donc la parole.

« C’est moi, désolé pour le retard. »

Le regard de la lame se posa sur les alentours, ce n’était vraiment pas bon signe de rester dans les parages avec de tels blessures. Wylen priorisa la santé de la voyageuse, peut être qu’elle pouvait encore faire quelques trucs, mais là… Cela allait être compliqué, comme si… Comme un suicide en fait. Ne connaissant pas réellement les enjeux de la mission, la lame ne pouvait pas se permettre de la laisser y aller. Elle réfléchissait déjà à des alternatives, mais dans toutes elle sentait le refus de sa partenaire, hors un repli stratégique serait le plus adapté vu l’état de la voyageuse. Wylen n’y alla pas par quatre chemins, autant être franc, cette mission se passait déjà très mal, poursuivre serait même dangereux. Là, la partenaire de notre lame allait devenir un fardeau. Les mots de Wylen furent donc les suivants.

« Une retraite serait judicieux. Tu devrais récupérer, là… Si on y va, tu risques d’y passer. »

Elle ne devait pas avoir tord, en prime, on ne pouvait prédire si il y avait d’autres personnes qui pourraient s’en prendre à elles. Jouer sur se point serait inutile, après tout. Sa partenaire devait comprendre qu’un second affrontement qui se rapproche plus ou moins de celui qu’elles eurent… Les deux pourraient y rester. Ce n’était pas l’envie de Wylen de mourir. Et la voyageuse ? Non plus pensa Wylen, enfin, c’étant rapprocher de sa partenaire, elle observa les alentours sans rien dire, observant même le corps du voyageur gênant. Bon il devait être finit… Dommage pour lui, il n’avait pas attaqué les bonnes personnes. Enfin bref.

Un bon bain chaud… C’est ce que Wylen aurait aimé avoir sur l’instant. Recouverte de sang, elle n’avait pas autant de blessures que sa partenaire, en vérité, elle n’avait qu’une belle entaille. Qu’importe pour elle ce n’était pas grand-chose. La lame soignerait ça comme il se doit, la blessure n’était pas profonde, des points de sutures seraient inutile. En y repensant, elle garda son regard sur la voyageuse en attente d’une réponse. Mais des secousses se firent sentir, la méfiance de Wylen fit qu’elle chercha la provenance de ses secousses de son regard.


« Encore un adversaire ? »

C’était ce qu’elle se demandait, après tout, ici à Dreamland on pouvait s’attendre à beaucoup de choses ! Mais qu’est ce que cela pouvait être maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bianca la Sainte [Wylen & Joy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bianca la Sainte [Wylen & Joy]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Napoléon à Sainte Hélène
» Non loin de Sainte-Berthilde[Pv Zareen et Aegar]
» Arsinoé de Sainte Berthilde - Marquise de Sainte-Berthilde
» Sainte Brigitte
» Messe du 4 novembre 1652: sainte Esmée patronne des chasseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Troisième Zone :: Royaume des Glaces-
Sauter vers: