Partagez

Very Bad Dream [les mécréantes]

Joy Killamanjiro
Ligue M
Joy Killamanjiro
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 45 500
Points de Réputation : 53 600
Messages : 508
Very Bad Dream [les mécréantes] Mar 17 Juil - 11:19

- Waaaaaaaïïïï...ma têteeeeuuuuh…
- Tayjay !
- Wait...c’est pas ma chambre...j’suis pas réveillée encore ?
- Tayjay !
- Putain de merde...me suis endormie dans Dreamland ? C’est possible ?
- Tayjay !
- AAAAAAAAAAAAAAAH mal de tête !
- Tayjay !
- Ah...je ne suis pas toute seule dans la lit ! Bonzour vous !
- Bonsoir, mademoiselle.
- Tayjay !
- T’es plutôt beau gosse, y’a pas de souci, mais tu fais quoi allongé et nu dans mon lit ?
- Aucune idée.
- Tayjay !
- Moi aussi, aucune idée.
- Wah, un autre 2be3 ! Mais vous êtes combien les gars ?
- Tayjay !
- Heu...avec ta copine et vos autres copines, on doit être une quinzaine sous les draps.
- Eukay….euh….eukay...non pas eukay…putain mais il s’est passé quoi ?
- Tayjay !
- Qui est-ce qui parle comme ça dans mon crâne depuis tout à l’heure !
- C’est Tayjay, notre perroquet de feu.
- What…
- Ouais on l’a ramené de Firania, on l’a piqué à un Général de Behemus
- Mais what…
- Tayjay !
- Non Pedro, c’est l’autre beurette là. Elle a battu le Général au bras de fer avec les crotales de lave qui te bouffent la main.
- Ah, ouais ! C’était avant ou après le passage dans le Royaume de l’Alcool ?
- Tayjay !
- Quand on a braqué la beuverie de souvenirs du Palais du Roi des Liqueurs ? Après.
- Ok je ne comprends plus rien, vous parlez de qui ?
- Tayjay !
- De Vanina.
- Kahina.
- Qui ?
- Vanina.
- Kahina
- Tayjay







- PUTAIN MAIS C’EST DAVE !
- Ho Angélique ! Saloute ! J’adore ta robe ! Vanina est réveillée ?
- Kahina. Mais vous êtes voyageur ?
- Bien sûr ! Je suis originaire du Royaume des coiffeurs. Vous avez fait la première partie de mon concert dans le Royaume des Années 70. C’était sans doute le meilleur concert de ma vie ici !
- Vanina.
- Ta gueule Tayjay !
- TAYJAYYYYY !
- Et pourquoi je porte une tenue de cagole ?
- Oh, on a fait un défilé de mode à la Tour des Arts, t’as piqué la robe de la Reine des Mannequins après un combat épique contre son jaguar.
- Wah, elle avait un jaguar domestiqué ?
- Non, elle avait un Transformer jaguar, la voiture quoi.
- TAYJAY ! TAYJAY ! TAYJAY !
- Putain Dave, on t’avait dit de pas ramener ton tigre de glace ici !
- Il ne peut pas se passer de moi, les gaches !
- Déjà qu’il a défoncé une partie des voyageurs de Delirium City…
- On était à Delirium ?
- Ouais, d’ailleurs ton van super chelou s’est fritté contre un golem de tequila.
- Sacrée meuf la Mylène !




La matheuse finit par se lever, en marchant sur des corps. En effet, sous les draps reposaient une quinzaine de corps nus, mais pas de petite arabe telle qu’on avait décrit la dénommée Kahina. Joy marcha sur les chairs avec encore trois grammes et l’étourdissement qui les accompagnait évidemment. Elle trébucha sur une paire de jambes à cinq pieds, et elle tomba devant un énorme perroquet de feu qui la regardait avec un air abruti. Il avait la majesté d’un phénix, et le regard bovin d’une vache, mais la plus débile du troupeau. Écarquillant les yeux, elle passa avec sa robe de cagole déchirée, son maquillage défait et un mélange d’odeurs sur tout le corps. Ça sentait l’échangisme corporel et alcoolique tout ça. Elle s’arrêta devant Dave qui jouait du ukulélé sur ce qui ressemblait au ukulélé du Roi des Aborigènes, dédicacé par Frost et Luxeria. Il avait la gueule peinte, le Dave, avec des bisous et une marque significative : l’empreinte du téton droit de Rebecca, la Reine de Sboobland. Il était torse nu et portait un justaucorps bleu orné d’une lettre M dorée. Improbable. Traînant les pieds dans l’énorme chambre, qui s’avérait être une suite, elle tomba sur Sonia et un sosie taille humaine d’Athia, enlacée avec une vingtaine de sextoys autour d’elles sur un énorme sofa. Les cadavres de bouteilles s’entassaient devant l’entrée pour former un mur, et Jock reposait, un bide énorme et une paille vivante dans la bouche qui le nourrissait, et il pissait dans des bouteilles toutes vivantes...Joy manqua de vomir, puis ne manqua plus rien. Elle ouvrit la fenêtre et vida son estomac, et des lutins de vomi en sortirent en jouant de la dubstep. Le bruit de la ville lui parvint. Kazinopolis.


Elle ouvrait des portes de la suite au hasard, et partout des gens connus de près ou de lui, des gens nus ou en costard, des mafieux jouant au poker, une partie de golf avec des gens portant des masques de présidents américains, une séance de cinéma porno avec deux arbres se touchant les branches. Une nouvelle porte, et des gens refaisaient le monde en préparant des cocktails molotov, du savon et insultait au téléphone une certaine Marla Singer. Une autre porte, et une grande salle de bain accueillait un éléphant rose servant de toile humaine. Entre ses défenses, alors qu’il somnolait lui aussi, se tenait Joey, la Princesse de Symphonia, avec des notes de musique en couverture. Dans une baignoire dormait une jeune arabe, et Joy se pencha vers elle et la regarda dormir. Puis elle lui enfonça un doigt dans les côtes et lui dit simplement.



- Hé Vaninaaaaa, deboooooouuut. J’sais pas pourquoi mais j’dois te causer…


Une créature qui dormait dans la cuvette des toilettes releva le couvercle de ses chiottes, passa la tête et dévoila un costume de curé, mais tout en or et la tête de Johnny Hallyday dessus.


- Ah, bah les mariées sont de nouveau ensemble ! C’était une sacrée nuit de noces les filles ! Vous avez des nouvelles au sujet de la guerre que vous avez lancé au sein de la mafia locale ?
- Eukay euh...on peut reprendre tout depuis le début ?
- Ah bah c’était une...NUIT DE FOLIE !
- Oh merde ça y est, je te reconnais toi !
- Hé oui c’est moi !


Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 307
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Lun 20 Aoû - 22:02

Wowowowowowowowow ! Alors là c'est allé un peu trop vite pour moi ! C'est quoi c'bordel ?! Alors on va redescendre tout de suite de quelques marches sur l'échelle du WTF et on va reprendre depuis le début svp ! Nan maos ow c’est quoi ça ! Un RP qui commence par la fin ! J'ai bien envie de dire qu'on peut pas se permettre de tout se permettre que que là ça dépasse les bornes des limites tout ça. Et c'est donc pour ça que moi, garant de l'ordre et tout et tout, je vais faire un RP normal et non pas un RP de junkie défoncée en plein bad trip, un RP qui suit le cours des événement ! Nan mais !

Tout commença donc à la Dreambox. Vous savez certainement que Kahina est actuellement serveuse dans un bar de nuit dans la vie réelle. Si vous le savez pas, c'est vraiment que vous n'êtes que des merdes infâmes ! Notez le « actuellement » qu'elle dit à chaque fois, preuve que pour elle, ce n'est qu'un taf comme un autre, un boulot alimentaire qu'elle fait par ce que ça lui paye le loyer et point. Non pas qu'elle déteste ce métier mais ce n'était pas une vocation et elle savait qu'à un moment ou un autre de sa vie, elle voudrait changer. Mais qu'est ce que ça a à faire dans tout ça ?! Mais attendez bande de gros cons ! Si vous voulez de la découverte sensationnelle lisez le poste précédent ou celui juste après. Non mais ! Laissez-moi poser mon build-up et développer mon personnage putain d'bordel de merde !

Donc, Kahina devait un service à une ancienne collègue. La nature de ce service je la tairai par ce que... ouais en fait c'est par ce que j'ai la flemme d'imaginer quel genre de service ça peut-être. Un truc professionnel disons ! Et là, elle lui demanda le retour de service. Kahina qui ne saurait dire non à ce genre de demande se retrouva donc à dépanner son amie qui elle était barmaid dans une boite e nuit en la remplaçant le temps d'un service sur une soirée que Kahina avait de libre. Ça pompe toujours un peu l'air de bosser finalement son jour de repos mais bon, elle lui devait bien ça quoi. Et franchement, c'était juste le pire service de sa vie. Elle n'aimait déjà pas bien les boites de nuit en tant que cliente mais alors en tant que personnel, c'est jute horrible. Les clients sont cons et exigeants, la musique est assourdissantes, les bastons se déclenchent sur des conneries, le coup de feu est permanent et en plus les collègues étaient pas particulièrement sympa et le sous-effectif est constant. Nan vraiment c'était pas un bon souvenir qu'elle s'était fait de ce service. Kahina se disait qu'elle s'était fait entuber par ce que le service qu'elle avait reçu elle était quand même beaucoup moins important.

Enfin bref, ça explique la raison de son arrivée à la Dreambox. Lance à la main, tenue de soirée un peu sexy et provocante. Elle regarda son accoutrement air de se juger elle même. Elle se demandait ce qui prenait à son subconscient de vouloir la fringuer comme ça. Elle était dans la queue pour une boite de nuit. Avant même de pouvoir rebrousser chemin, elle était déjà face au videur qui lui annonça qu'elle pouvait entrer mais qu'elle devait laisser sa lance. Elle hésita. Elle aime pas les boites de nuit. Mais mine de rien, un peu de curiosité l'habitait. Se rappelant comment tournait les théâtres à Dreamland, elle se demandait bien à quoi pouvaient ressembler les boites de nuit. Elle tenta de répondre à l'homme qui ne comprit rien, visiblement sourd comme un pot. Elle lui tendit alors nonchalamment la lance en roulant les yeux puis s'avança dans la boite de nuit. Elle découvrit, un peu déçue, qu'au final c'était très conforme à l'image qu'on peut se faire d'une boite de nuit. Des gens avinés, des meufs fringués comme des traînées, es enfoirés qui veulent les tirer sans le moindre respect. Le tout dans une odeur de transpiration et un ambiance sentant chaleur suave,intensément sexuée. La seule chose qui lui paraissait étrangement exotique, c'était la présence des créatures de toutes tailles et formes ainsi que les musiques qui, bien que très mauvaises, étaient dansantes à souhait et avaient ce quelque chose ce beat ultra-primaire qui donne envie de secouer la tête.

Oh au diable les taboo. On est à Dreamland Kahina alors movons-nous sur le dance-floor ! Après tout, tu adore danser non ?! Au micro qui chantait en live, un certain Dave. Un illustre inconnu pour Kahina mais c'était quelqu'un de connu visiblement vu l'animation quand certaines personnes le reconnurent. Kahina se laissa embarquer dans la fièvre du samedi soir et dansa un long moment, plusieurs fois approchée par des mecs, elle leur fit comprendre qu'elle était pas là pour ce genre de choses et se remettait à danser tranquillement. Au final c'était assez décompressant comme nuit à Dreamland. Après un moment, elle eut envie de se poser. Elle fut attirée par l'ambiance plus posée d'une autre salle de cette boite de nuit qui était de toute évidence immense. Elle s'installa au bar d cette salle à l'ambiance un peu plus chic et moins club bien que la musique y soit tout aussi assourdissante. Le genre avait juste un peu changé, se rapprochant de la House. A côté d'elle au bar, une autre voyageuse. Une blonde avec des reflets roux avec un joli minoi. Elle devait avoir à peu près l'âge de Kahina. Elle avait ce petit truc un peu british dans son faciès qui laissait à croire à Kahina qu'elle était anglaise. La gênoise la regarda après avoir commandé un cocktail en gueulant 6 fois. La voyageuse vint à son aide en mimant le nom d'un cocktail. Kahina lui sourit en la remerciant.


- Merci... Je comprends pas... Ils sont tous sourds ici ?
- C'est ta première fois à la Dreambox je vois. Tu as entendu le son ici ? De quoi devenir sourd à la longue. Toutes les créatures ici sont à moitié bouchées. Faut juste prendre le coup.
- Moi c'est Kahina.
- Angélique. Ça semble te surprendre ?
- Non non... Juste que... Je t'imaginais pas t'appeler angélique. T'as plus une tête à t'appeler... Jun... Ou Summer. ça t'irait bien ouais !
- Hmm ?! On me le dit parfois.

Elle semblait peu causante, peu enclin au dialogue mais les paroles de Kahina semblaient tout de même l'amuser. En fait elle semblait troublée cette voyageuse. Comme si son esprit était ailleurs. Comme si elle avait à faire et qu'au final Kahina la dérangeait.  Mais bon, ça la jeune femme venue de Libye ne semblait pas s'en rendre compte. Elle était pour sa part plutôt prise d'une envie de sociabiliser. Le serveur apportait le verre. Elle goûta le cocktail qui fit un effet assez détonant. La boisson laissait comme de petites décharges sur sa langue la rendant un peu angourdie mais le tout donnant d'étranges chatouilles qui stimulait ses papilles.

- Ouah !!! mais... C'est quoi ?!
- Un « Rider on the Storm ». Un cocktail qui vient du royaume de la foudre. Ton choix était un peu trop... terrien du coup je me suis permise de choisir autre chose pour toi.
- Merci ! C'est... surprenant ! … Angélique... t'es voyageuse depuis longtemps ?
- Trop longtemps certains diraient. Oh... excuse moi je dois y aller.

Elle répondit ça avec un ton éteint malgré sa voix forte pour se faire entendre par dessus la musique. Kahina constatait qu'elle regardait par dessus son épaule et qu'elle partit en direction des toilettes. Elle revint après quelques minutes. Elle semblait pressée et en même temps... changée. Elle semblait comme plus ouverte, plus décontractée. Kahina ne saura pas tout de suite qu'en fait, aux toilettes, Joy avait suivi une cible qu'elle avait mis à mort. Pendant ce temps, Kahina un peu esseulée était en train de boir son cocktail. Elle prenait goût à l'alcool. Elle s'en privait dans le monde réel. Par ferveur religieuse mais aussi par ce que travaillant dans le service, elle sait que dans son métier si on commence à picoler, on tombe très vite dans l'alcoolisme. Donc elle se réserve tout ça à Dreamland. Bref, Joy revint, elle semblait pressée. Elle l'invita à se lever et à la suivre en la tenant par la main.

- Kahina... tu eux t'amuser ? Viens ! Il y a une autre salle qui bouge bien... Tu m'en diras des nouvelles.

Kahina la suivit sans rien dire. Elle ne savait pas que Joy essayait surtout de s'éloigner de façon la moins suspecte possible du lieu de son forfait avant de traverser plusieurs salles avec Kahina et d'arriver à une salle qui n'était en fait qu'une énorme piscine dans laquelle nage et danse se mélait. Kahina vit ça avec un grand sourire. Elle qui voulait de l'exotisme...

- ouah ! C'est pas dans le monde réel que je verrais ce genre de choses !
- N'est ce pas ?
- On y va ?!
- Après toi !

Comme retombée en enfance, Kahina sauta dans la piscine toute habillée avant de se mettre à danser, éclaboussant les personnes autour, déclenchant une bataille de flotte, suivie par Joy qui déclancha un réel tsunami en plongeant comme une bombe, ce qui était assez antéclimatique sur le coup mais fit exploser de rire Kahina. Elles s'amusèrent un peu en faisant les cons avant de se diriger à nouveau vers le bar pour prendre un autre cocktail... en fait elle avait mal jugé cette soirée au début. C'est une soirée qui commence bien ! Très bien. Et attends ma petite... t'as encore rien vu !

_________________
Very Bad Dream [les mécréantes] Signakahina
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Joy Killamanjiro
Ligue M
Joy Killamanjiro
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 45 500
Points de Réputation : 53 600
Messages : 508
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Mar 21 Aoû - 14:27




- Aïe ma têteuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh…il s’est passé combien de temps depuis qu’on s’est vue à...où ça déjà ?
- Va Dreambox.
- Aaaaah ouais, la Dreambox.


La dénommée Vanina-Kahina, qui disait un vague quelque chose à Joy lui répondait avec la même voix pâteuse, la tête dans le fion et le ton d’une fumeuse en phase terminale. Un mélange de douze mille paquets de clopes à chaque cocktails, Jeanne Moreau, et des cris d’hystériques qui faisaient muer et moduler sa voix. La matheuse n’était pas en reste, avec des araignées et leurs toiles cachées dans son haleine de lendemain de grosseuh cuite. Elle regarda la jeune arabe devant elle : plutôt jolie, le genre qu’elle aurait pu draguer aisément, bien roulée et plutôt déterminée dans le regard et aussi dans les formes. Joy se demanda s’il s’était passé quelque chose entre elles, mais vu l’ambiance très partageuse, la question était soit idiote, soit évidente, et sûrement les deux à la fois. Elle soupira en cherchant des médocs à se mettre sous la casquette.


- Et donc euh...t’es qui toi en fait ?
- Kahina. On a pris un verre à va DreamBox, tu t’en souviens ?
- Ouais bien sûr ouais ! Ouais bien sûr...ouais...ouais non pas du tout !
- De mon souvenir, on a pris un verre, on a discuté et dansé dans la piscine de la DreamBox. Y’a eu une histoire de paire de seins qui nous a donné une invitation à Sboobvand et on est monté sur va  scène de Dave.
- Ouais, il est dans une pièce à côté.
- On a fait ve reste de la nuit avec vui, si je me souviens bien.
- T’as un souci d’élocution ? Ou c’est moi ?
- Non j’sais pas...j’ai v’impression qu’on m’a covvé va vangue...une mavédiction ?
- A voir. On doit remonter le fil de la soirée.
- C’est cvair.
- Surtout qu'on est mariée si on écoute le gars chelou qui chante
- Pardon ?
- Je vais t'expliquer, mais avant...


Les deux voyageuses sortirent en même temps dans la salle de bain tandis que le chaos endormi régnait encore dans la suite de l’hôtel. Une nana se faisait une glace entre les jambes du tigre de glace de Dave tandis que Joy et Kahina s’approchaient de Sonia, encore endormie entre les bras du sosie d’Athia. Pour la deuxième fois Joy enfonça son doigt dans les côtes de la voyageuse d’Athia – c’était le cas de le dire à tous les niveaux, et l’autre se réveilla.


- Hum...quelle heure il est ? J’vais être en retard au…
- Salut Sonia ! Non bougez pas mademoiselle…;euh Athia ? Sonia, on est encore dans Dreamland avec Vahina.
- Kahina.
- Kahina, que tu as rencontrée hier, comme moi.
- Mais on est encore dans Dreamland ? Attendez-voir que je chope ma montre.
- Tu v’as vendu contre va vimousine vovante qui nous a fait va soirée. D’aivveurs vous vous souvenez qui était ve chauffeur ? De mon souvenir c’était un mec déguisé en super héros, mais chauve ! Iv était vraiment bizarre ce mec !
- Surtout qu'on est mariée si on écoute le gars chelou qui chante
- Pardon ?
- Je vais t'expliquer, mais avant...



Se débarrassant de son amante, Sonia tituba jusqu’aux fenêtres et contempla Kazinopolis en se tenant à la rambarde du balcon. Elle lâcha une énorme galette multicolore avec des lutins jouant du jazz manouche et revint vers le duo de voyageuses, un peu plus fraîche mais avec l’odeur d’une écurie par temps de guerre. Elle se tint le ventre et retourna se libérer de fluides trop importants pour son estomac, cette fois relâchant des lutins avec des xylophones qui étaient des morceaux de son dernier repas...bon appétit bien sûr ! Revenant pour la deuxième fois, elle s’étala comme une masse sur le sosie d’Athia qui poussa un gémissement plus vrai que nature.


- Ha au fait les filles, d’après les ouvertures des casinos, et les queues, la nuit vient de débuter. On est à la fin du début de la nuit…
- On a fait vite…
- Un peu trop vite.
- Je vais aller réveiller Jock, et ensuite on demandera à Dave ce qui s’est passé. Pour notre mariage, tout ça……….
- Pardon ?
- Je vais t'expliquer, mais avant...


Posé sur un énorme sofa roupillant, Jock dormait avec une paille à sa taille dans la bouche. La paille avait des formes féminines et des lunettes de soleil, et elle ronflait. Aux pieds du sofa, des pastèques vides de toutes les couleurs et grattées par des lutins reposaient, comme autant de cadavres d’une soirée bien arrosée. Jock ouvrit un œil, mais c’est la paille qui prit la parole alors qu’il avait l’air complètement paniqué, et de plus en plus en proie à l’effroi.


- Bonjour, en raison du vol à main armée dans la boutique du Seigneur des Liqueurs au Royaume de l’Alcool, il a posé un sceau sur le voleur qu’il a pu entrapercevoir dans votre fuite. Je suis Paillatine 14578, de la famille des pailles estivales. Je partirai quand votre ami, ou vous-même, aurez payé la caution pour le libérer. J’accepte la remise des marchandises volées, sinon l’essence de vie égale aux sommes dérobées. Jusqu’à nouvel ordre, vous m’appellerez Impératrice Paillatine, ou bien j’étouffe votre ami avec mon alcool...personnel…
- Eurk…
- C’est dégueuvasse…
- Jock...on va te sortir de là.
- Je ne ve connais pas, mais sans doute oui ! Avvons chercher Dave !
- Dale ?
- Non Dave.
- HEY LES MARIEES, CETTE NUIT C’ÉTAIT LA FOLIE !
- Mais arrête de nous suivre bordel !!!!!!
- Pardon ?
- Je vais t'expliquer, mais avant...
- C'EST IMPÉRATRICE ! JE VAIS NOYER VOTRE POTE !




Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 307
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Lun 10 Sep - 23:45

Kahina et Joy étaient en train de s'amuser. Son contrat rempli, la matheuse pouvait se détendre, passer à autre chose, en quelque sorte tenter de se laver de ce qu'elle venait de faire par un bain festif... ou un bain de loisirs divers pour la détourner de la noirceur de son quotidien Dreamlandien. Ouah comment c'est dark ce que je dis ! En tout cas à présent elle se laissait aller avec la jeune femme d'origine syrienne en alternant entre danse, bataille d'eau et tentatives de noyades entre elles ou avec les autres visiteurs de la Dreambox. Kahina s'éclatait, au final elle se détendait vraiment. La boite, si tu sais complètement lâcher prise, c'est assez sympa !

- Putain mec matte y a des gens qui s'amusent ! Des gens qui s'amusent partout ! Faut que j'les défonce !!!
- Votre majesté calmez-vois s'il vous plait !
- RAAAAAAARGH !


Ça ? C'est King Arthur, roi des relous. Non c’est pas le roi de relouland. Non c'est le roi d'un petit royaume dans la première zone. Vu la taille du bouzin, on pourrait plus parler d'un village, d'un hameau que d'un royaume. En fait, c'est le roi du royaume de la pastèque, sauf qu'il est allergique aux pastèques et ça lui fait péter des durites. Quand il en a consommé, il n'a plus qu'une envie, parcourir Dreamland, chevauchant Pegasus, son fière destrier pour aller niquer le fun de quiconque s'amuse. Ouais c’est juste u casse-couille. Et pour Pegasus, ne vous fiez pas au nom, c'est juste une chèvre. Et là, King Arthur... bah il fonçait sur Joy en papillion avant de la plaquer dans la piscine et de commencer à la noyer.

- Hahahahaha Alors on s'amuse ?!
- Mais lâche là  espèce de cinglé ! Tu vois pas que tu la noie ?!
- Naaaaaaan elle s'amuse trop !
- Ok ! Tu le prends comme ça ?!


Kahina leva la main, appelant Raksha qui arriva en 3 secondes jusqu'à la main, traversant les murs de 3 salles de la Dreambox. La lance dans la main Kahina envoya un revers du manche de la lance fans la joue de la créature en imprimant toute sa volonté sur l’ivoire de la lance pour que le coup soit le plus rapide possible. La créature fut envoyé à l'autre bout de la piscine avec perte et fracas. Pourquoi Joy ne s'était-elle pas sauver elle-même ? Prise par surprise, elle avait été plongée sous l'eau, incapable d'ouvrir clairement les yeux pour manipuler les formules. Et puis King Arthur est quand même assez costaud et avait l'avantage physique sur Joy. Ainsi libérée, elle reprit sa respiration puis regarda très mauvais Arthur, être à lui sauter dessus. Elle fut cependant calmée immédiatement par l'arrivée des videurs. Elle n'avait aucune envie de se faire remarquer. Elle regarda Kahina la lance à la main.

- Range ça ! Les armes sont interdites ! Révoque ton arme.
- Euh... Je peux pas !
- Comment ça tu peux pas ? T'es une invocatrice non ?!
- Non. En fait c'est compliqué par ce que...
- Vous là ! Déposez votre arme et suivez-nous !
- Fait chier ! Suis-moi !


Joy d'un regard alourdit les vêtements des deux videurs qui approchaient les clouant au sol au bord de la piscine avant de fuir dans la direction opposée. Elle n'avait juste aucune envie de se faire emmerder par ces cons de videurs. Kahina, bête et disciplinée suivit Joy qui s'arrêta un instant dans sa course pour voler une bière à une table. Kahina en fit de même avec un cocktail. Bête et disciplinée j'vous dis ! S'en suivit une course poursuite digne de l'humour anglais le plus lourdeau pour ne pas citer un acteur en particulier mais auquel nous avons tous pensé. Même qu'à un moment c'était joy qui poursuivait les vigils allez savoir pourquoi. En sortant d'une salle Kahina était portée par Joy, puis le contraire, puis par un vigile, puis dans une autre les Vigils et les voyageurs intervertirent de vêtements. Bref, c'était un joyeux bordel sans nom. Je crois que le pir c'était ce moment gênant où les vigiles se mirent à porter une tenue de Super Sentai et à faire des cabrioles. Là, c'était la situation débile de trop je pense.

La course poursuite amena les deux voyageuse jusqu'à la scène sur laquelle se produisait Dave. l'homme à la chevelure blonde la plus parfaite du monde ! Elles débarquaient au beau milieu du concert. La musique s'arrêta subitement, chose formellement prohibée à la Dreambox, le tout dans un bruit de vinyle qui dérape. Kahina, qui avait fait plusieurs stops au bar pendant la poursuite tituba jusqu'au type au synthé qu'elle assomma d'un coup de tête, provoquant l'effroi de Dave. Non pas par ce qu'il avait peur pour son zicos. En fait il avait plus peur pour son brushing. Kahina commença à pianoter sur le synthé comme une merde tandis que Joy alla maquetter la bassiste pour en faire de même. Bah ouais, pour passer inaperçu. Mais le pire, c'est que ça marchait, grâce à la magie du Play-back. Elles avaient beau jouer comme des merdes, vu quelles étaient pas branchées sur des sonos, ça faisait aucun effet. Et puis pour Dave, pas de problème par ce que le show continue ! Le show, pas le chauve ! Par ce qu'après tout, tant qu'il lui restera un brin de cheveux, un brin de force, la puissance de la kératine sera en lui et il pourra faire le spectacle jusqu'au bout de la nuit. Mais là ce fut le drame ! Enfin le brame... on sait pas trop. Enfin ça y ressemblait. Une sorte de beuglement arythmique et sans aucun sens de la mélodie posé sur une voix pourtant assez belle mais doté d'une technique proche du zéro absolu. Même la musique en Play-back s'arrêta pour laisser entendre uniquement la voix dissonante de Kahina. Dissonante et affreuse c'est le moins qu'on puisse dire !

- AAAAARGH mais arrêtez ça !

Tous les spectateurs commencèrent à jeter chaussures, chemises, cailloux, amis sur la scène. Et par conséquent, Kahina eu une de ces idées, vous savez le genre d'idées qu'on a après quelques verres. Les idées comme dire ? CON ! Oui c'est ça ! Une idée terriblement conne ! Et Joy la suivit d'ailleurs. Kahina s'approcha de Dave et lui colla la lame de sa lance sous la gorge avant de se mettre à hurler :

- J'ai Rave en otage !
- C'est Dave !
- Dave ! Merci Angélique.
- M'appelle pas Angélique moi.
- Ah ?


Petit moment de gênance mais bon... passons ! Kahina reprit sa concentration.

- Je veux un hélico ! Et 2 millions en petite coupures et... et...
- Et de la coque !
- Ouais de la coque !
- Les écoutez pas ! Tirez ! Ne scédez pas au terrorisme ! Je suis Charlie ! Je prie pour Paris, pour la Belgique et tous les autres ! Je...
- Si vous obéissez pas on lui rase les cheveux !
- Non ! Pitié non ! Pas les cheveux ! Pas mes magnifiques cheveux ! Mais vous lez avez entendu ou pas ?! Allez leur chercher ce qu'elles veulent ou elles vont me couper mes splendides cheveux ! Ne laissez pas faire ces barbares !


Ouah ok le mec s'en fout de crever mais il s'en fout pas de se faire couper une mèche de cheveux. Normal ! En tout cas, une chose me vient en pensant à cette situation... That escalated so quickly ! Nan mais c’est vrai quoi, Kahina tient pas très bien l'alcool et n'a pas l'habitude et apparemment, là ça lui faisait péter une durite et joy qui avait pas mal picolé semblait se laisser complètement embarquer dans le délire. Ça la faisait peut-être marrer tiens ! En tout cas, apparemment, les vigiles étaient en train de tenter à voir pour obéir à Kahina et Joy par ce que Dave c'est un des VIP de la Dreambox... ce serait con de le perdre comme ça.

_________________
Very Bad Dream [les mécréantes] Signakahina
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Joy Killamanjiro
Ligue M
Joy Killamanjiro
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 45 500
Points de Réputation : 53 600
Messages : 508
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Mer 19 Sep - 17:01

Joy sortit de l’appartement, avec Kahina qui semblait la suivre de manière bête et disciplinée, comme on disait dans le jargon de...ceux qui ont un clavier souffreteux. Elles étaient dans un hôtel plutôt luxueux, et elle eût une petite frayeur en songeant à celui ou celle qui paierait la note de la suite avec tout ce bordel. Prenant l’ascenseur, elles rencontrèrent des clients qui les reniflaient et qui les regardaient bizarrement. Était-ce dû au vomi ou aux vêtements déchirés ? Ou bien aux maquillages défoncés ou aux haleines de poney ? Nul ne pouvait réellement le dire. Si si, on insiste, personne ne pouvait tout à fait le dire. Bref, tout était silencieux jusqu’à ce qu’un homme blond à la chevelure parfaite ne crie.


- Oh putain c’est Kale.
- Dave.
- Mes cheveux, j’en ai perdu 3, mes plus anciens ! Les filleeeeeeeees…
- Ça va aller Nale.
- Dave.
- Hé mais attendez, vous êtes le type qui a été pris en otage dans la DreamBox y’a quelques heures non ? On vous cherche partout dans l’hôtel ! Il paraît qu’on vous a vu passer avec un car volant de hippies et vous enfermer ! Ils ont dû évacuer la chambre du dessous, y’avait une famille entière…
- Quoi ? Mais pas du tout ! Une prise d’otages ?
- Oh  vous savez, tout ça c’était de la mise en scène madame et…
- Bien sûr, j’appelle la police de Kazinopolis de suite !!
- La police de Kazinopolis est déjà là, madame, elle emmène justement le suspect et Dare
- Rave.
- Dave.
- Voilà, ce monsieur pour une déposition.
- Ah, bon. Vous avez une plaque.
- Oui, sur mon bureau, vous pensez qu’un agent de terrain est…
- Excusez-moi, mais vous pouvez vous concentrer sur des choses importantes ??? j’ai perdu trois cheveux, mes plus anciens, avec qui j’ai noué des liens forts et…



Quinze secondes plus tard, l’ascenseur s’ouvre sur le monologue de Dave, Joy en gueule de bois avec des lunettes cachant une bonne partie de son visage, et Kahina devant ouvrait la voie. La porte de l’ascenseur se referma sur la femme immobilisée par ses vêtements, parce qu’il fallait pas pousser mémé dans les orties. La matheuse fit un détour par les maîtres d’hôtel et confirma que le propriétaire de la suite était Dave. Parfait. Elle alla au-dehors, et fit une gueule de trois pieds de long, digne des meilleures planches de One Piece. La raison ? Mylène Farmer, son van adoré, son véhicule de son coeur, sa locomotive de l’enfer, était taguée avec des slogans débiles, des bites et des paires de nibards, et environ une centaine de dédicaces de plein de gens. Elle reposait à côté d’une moto et leurs deux moteurs ronflaient ensemble devant l’hôtel. A chaque fois qu’un employé de l’hôtel approchait, une fumée noire entourait son visage et l’empêchait de respirer. Kahina ouvrit la porte latérale, et une cascade de bouteilles d’alcools, de liqueurs de toutes sortes tomba sur le sol, en se cassant, en réveillant Mylène. La moto à côté d’elle se réveilla, et avança lentement jusqu’à Joy qui voyait son intérieur cuir totalement niqué. La voyageuse ne disait plus rien, sa bouche restait continuellement ouverte.



- Dis donc ma p’tite dame, c’est une sacrée nana qui vous trimballe, j’espère que vous en avez conscience ! J’ai arpenté pas mal de routes, mais j’ai jamais rencontré une van(e) pareille. Bon Mymy, je file, on se capte à une station service si tu veux retester mon joint de culasse. Allez, salut la carrosserie !


La moto démarra en trombes tandis que Mylène se réveillait et reprit une taille normale en se remettant sur ses essieux. Joy avait encore les yeux et la bouche grands ouverts, complètement choquée, tandis que Dave et Kahina nettoyait le tout. Après un bon quart d’heure de nettoyage, durant lequel Joy restait encore complètement bloquée, Mylène pouvait repartir. Dave prit les bouteilles et commença à refaire des cocktails en disant « le mal par le mal », et Kahina s’installa sur la banquette avant à côté de la chauffeuse. Joy se mit une énorme baffe qui manqua de la faire tomber, elle vomit un coup et monta au niveau du volant. Ils avaient rencontré la moto en sortant du braquage de la boutique de souvenirs du Palais du Seigneur des Liqueurs, Kahina n’avait pas de transport étant à la bourre, donc elle avait volé une moto comme une grande. Soit. Joy but une grande bouteille d’eau pour se remettre d’aplomb, alors que Dave repartait comme en 40.


- Bon, il faut qu’on annule le mariage et qu’on s’excuse auprès des gens offensés. Pas dit qu’on ait assez d’une nuit...on commence par le perroquet ? Un type a parlé d’un général de Firania
- Ah ça ! Je m’en souviens les filles !
- Merci Save.
- Dave. Oui, on voulait aller boire du VulcanoBomb, pour le fameux cocktail « le Briquet de Behemus ». Vous avez insisté et on est tombé sur un Général de Firania. Kahina l’a provoqué et finalement il y a eu bras de fer avec des crotales de feu bouffant la main du perdant. Elle a gagné le perroquet qui est dans la chambre.
- TEQUILAAAAAAA !
- La ferme, Mylène ! Déjà que je vais devoir nettoyer tes tuyaux…Bon, Gave.
- Dave.
- Ouais, on file à Firania, on est tous d’accord avec ça ?


L’équipée hocha la tête de bon cœur et se mit en route. A  peine arrivés à la périphérie de la ville qu’un énorme camion passa sur la droite du van et le visage d’une créature, un homme, hilare, apparût. Son visage disait quelque chose à Joy...oui, elle remettait. Le type dans la piscine, qui détruisait tout le fun partout dans Dreamland. Joy l’avait surnommé Monsieur Connard.


- VOUS ÊTES EN TRAIN DE VOUS AMUSER LAAAA ?
- NAN , DÉGAGE ESPÈCE DE MALADE !
- MAIS SI ! MAIS SI ! VOUS VOUS AMUSEZ JE RÊVE PAS !!!
- MAIS PAS DU TOUT ! T’AS UN PROBLÈME !
- ALLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEZ LAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !


Le type mit un grand coup dans son volant, pour défoncer le van. Le Fun Breaker était présent.





Dernière édition par Joy Killamanjiro le Mar 9 Oct - 18:36, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 307
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Mar 9 Oct - 16:14

- Il vient cet hélico ?
- Et la coque ! N'oubliez pas la coque !
- Et la tune !
- Mais vous allez vous dépécher?!vous voyez pas qu'elles sont sérieuses ?! Elles m'ont déjà coupé 3 cheveux !
- Ta gueule Sphinx !
- Dave !
- Ouais c'est pareil !
- Euh... vous seriez pas en train de vous amuser là ?
- TU VOIX PAS QUE CES BOURREAUX ME TORTURENT CAPITAIREMENT ???! C'EST SERIEUX PUTAIN !!!


King Arthur qui était apparu subitement dans le public s'en alla en râlant à l'idée qu'il n'y avait plus personne à qui niquer le fun ici bas. Quel monde bien triste s'il n'y a plus de fun a briser. Vraiment... Un monde sans joie c'est triste. Bah oui ! Il n'y a pas de joie ici, il n'y a qu'Angélique Pichon et Kahina déjà un peu faites qui prenaient un pauvre Dave en otage en gueulant régulièrement leurs revendications aux vigiles de la dreambox qui savaient plus quoi faire. Le spectacle était assez ridicule vu de loin. Surtout au moment où Kahina menaça de dessiner une bite en hair sculpting dans les cheveux de Dave. La réaction de ce dernier fut immédiate, il beugla si fort de sa magnifique voix de velours, que tous nous lui envions, que les videurs ne purent faire autrement qu'apporter un véhicule aux preneuse d'otages qui montèrent alors dans la limousine. Ouais, pressés par le temps et leurs moyens, ils n'avaient pu trouver qu'une limousine à donner aux voyageuses. Une limousine remplie de billets de banque... qui n'avaient évidemment aucune valeur à Dreamland. Les voyageuses sautèrent dans la limousine avec Dave qui pleurait comme un bébé avant que la limousine ne démarre en trombe, laissant derrière elle une traînée de billets et des vigiles incrédules qui haussèrent juste les épaules en se disant que bon, ils avaient pas récupéré l'otage mais au moins c'était plus le bordel dans la boite, la soirée pouvait reprendre. Normal, tranquille pépère. Kahina sauta dans le tas de billets posé au milieu de la limousine alors que Joy fouillait partout.

- Putain les enfoirés ils ont oublié la coque !
- Hah ça vous apprendra maudites criminelles !
- On s'en fout Angélique regarde on est riches ! Riches !
- Kahina !
- RICHES !
- Kahina !
- RICHES RICHES !!
- Kahinaaaaaaaa !
- RICHES !


Joy s'approcha juste de Kahina pour lui distribuer une paire de claques pour qu'elle se reprenne un coup. C'est là qu'on note que Joy reste quand même un peu plus lucide que Kahina car quand même plus habituée à la défonce.

- Aïeuh Angélique ça fait mal.
- Alors Uno...
- Contre-uno !
- Ta gueule Date !
- Dave.
- Primo ! Je m'appelle Joy ! Secondo !  Les billets valent rien... On est à Dreamland !
- Ah !

La tête de Denis Brogniart apparut depuis les billets sur lesquels son visage était imprimé. C'était bel et bien de faux billets. Elles s'étaient bien faites eu. Bon bah pas grave. Il leur restait qu'à faire du mal à Dave hein. Dommage elles l'aimaient bien. Il a la voix et le cheveux doux il faut le reconnaître. Kahina commença alors à pointer sa lance vers la magnifique chevelure de Dave quand soudain un rire retentissant bah... retentit, en prévenance de la cabine de pilotage de la limousine. C’est vrai tiens ! C'est qui qui conduit cet engin ?! Les trois voyageurs tournèrent alors la tête dans cette direction alors que la vitre séparant la cabine du chauffeur de la zone passager du véhicule. Là,  ils purent découvrir un homme chauve, tout à fait standard, mis à part qu'il portait des lunettes de chauffeur, une casquette de chauffeur et une tunique de super héros. Normal quoi. Là Joy s'exclama d'un coup ! Apparemment elle reconnaissait ce type qui n'était nul autre que :

- SUPER SAUVEUR ?!
- Eh oui c'est bien lui ! SUPER SAUVEUR !
- Super qui ?
- Mais enfin SUPER SAUVEUR ! Tu branle quoi ici ?
- Eh oui c'est bien lui... SUPER SAUVEUR !
-  Il l'a pas déjà dit ça ? Et puis pourquoi il parle de lui-même à la 3° personne ?
- Fais comme si c'était normal ! Me dis pas que c'est encore ma mère qui t'envoie pour me chaperonner par ce que...
- SUPER SAUVEUR TU ES LA POUR ME SAUVER ?!
- Eh bien non petite Joy ! Et non également homme à la chevelure soyeuse que je n'envie pas du tout par ce que le crâne de SUPER SAUVEUR est aussi lisse et aussi brillant que la justice que SUPER SAUVEUR représente ! Par ce que si SUPER SAUVEUR sauve des vies, mais SUPER SAUVEUR est aussi le sauveur des soirées qui dérapent !

Ok ce mec a visiblement un grain ! Notez qu'au passage, à chaque fois qu’était prononcé « Super Sauveur » la cape du mec se mettait à flottait au vent... qu'il n'y avait pas dans la limousine et il prenait une pose héroïque tandis qu'un halo de lumière tombait d'absolument nulle part pour l'éclairer alors qu'un petit Jingle héroïque retentissait. A noter que ça le forçait à lâcher le volant, ce qui était un peu dangereux. Là, Dave, Joy et Kahina échangèrent des regards un peu circonspects. Kahina se pencha vers Joy et lui murmura à l'oreille.

- Joy... Je crois que c'est lui qui a pris toute la coque.
- Nan cherche pas il est comme ça tout le temps.
- AH !

Les Billets Brogniarts s'exclamèrent encore une fois de leur tonitruant onomatopée. Puis, Super sauveur, de son sourire Colgate regarda au travers de son retro arrière pour regarder les trois voyageurs.

- Alors... Où est ce que SUPER SAUVEUR doit vous amener pour une SUPER SOIREE réussite ?
- Euh j'sais pas moi.
- Hmmm j'ai bien des idées mais...
- MUZIKLAND !
- Mais... On t'a pas demandé ton avis Dame !
- Dave.
- Bien ! En route pour Muzikland !

Bon bah... ok... en route pour Muzikland apparemment !
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Joy Killamanjiro
Ligue M
Joy Killamanjiro
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 45 500
Points de Réputation : 53 600
Messages : 508
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Lun 29 Oct - 22:52

- ALLEEEEEEEEEEEEZ LAAAAAAAAAAAAA
- Mais ta gueule !
- ALLLLEEEEEEEEEEEEZ !
- Idiota !
- Vas-y Mylène, insulte-le !
- Imbécil !
- MAIS BIEN SUUUUUUUUUUUUUUUUR !
- Joy, fais un jet de conduite !
- Vakina, t’es encore bourray ou quoi ?
- C’est Kahina, tu m’as prise pour Dare ?
- Dave.
- J’pense qu’il y a pas mal de monde qui t’a prise cette nuit, Kavina !
- Mais c’est Kahina ! Dis-vui Dape !
- Dave.
- ALLEEEEEEEEEEEEEEEZ LAAAAAAAA !
- Mais qu’il est relouuuuuu çui-ci !


Mylène Farmer traçait quelque chose de violent, tandis que le KFC, le King du Fun Cassé donnait des coups dans le coffre du van, avec des mégaphones alignés sur le toit du camion hurlant la voix du Roi comme s’il était quarante mecs à lui tout seul. Le bruit assourdissant et le rire conjugués donnaient des sueurs froides à la matheuse qui manquait à chaque fois l’accident. Cela n’arrêtait aucunement le Roi qui mettait des petits coups ou appuyait comme un malade sur son klaxon en disant qu’ils s’amusaient beaucoup trop. Ce n’était pas vrai bien sûr, mais bien sûr ! Le Roi fonçait pour son amusement personnel et se préoccupait assez peu du fun présent, sans nul doute. Joy tenta des esquives et des parades mais ses jets de dés ne lui donnèrent aucun destin favorable. La chute de nécropole allait venir en la personne du Roi du Fun Cassé...c’était sans compter l’intervention de l’individu le plus héroïque que Dreamland ait jamais compté. Enfin personne n’a vraiment compté, mais cet individu le dit assez souvent pour qu’on puisse le croive.


- Des demoiselles et Dale en détresse ? C’est un travail pour SUPER SAUVEUR !
- C’est Dave.


La limousine de la nuit vint percuter le camion comme un éperon de navire. Le choc renversa le camion sur le côté en sortant de la route, la limousine s’enfonça dans l’arrière du véhicule du KFC, avec Super Sauveur au volant, la cape bien sûr dans son dos, contre le siège, mais tout de même en train de voler au vent qu’il prononçait son nom. Un halo de lumière illuminait le crâne lisse du super-héros à chaque fois qu’il prononçait lui-même son nom.


- Pars, va, vis, vole Joy Killamanjiro ! Je dirai à ta mère que tout va bien pour toi car tu as été sauvée une fois de plus par SUPER SAUVEUUUUUUR ! Car oui, SUPER SAUVEUR est le sauveur super des soirées qui dérapent, mais aussi des lendemains qui font mal au crâne ! Telle est la mission de SUPER SAUVEUR !
- ALLEZ LAAAAAAAAAAAAAAAAA !
- Idiota !



Le héros préféré de tout Dreamland laissa s’enfuir le van tandis qu’il engageait le fight contre le Roi du Fun Cassé, qui, une fois sorti de son camion qui empêchait tout amusement, fit jouer de ses muscles et l’accusa d’avoir bu dans son verre. Son pouvoir, d’après les rumeurs, augmentait à chaque fois que du fun était cassé, surtout le sien. Débarquer dans une piscine, pas mal ; gâcher une soirée, gros boost ; harceler des gens qui s’amusent, pouvoir proche d’un voyageur de l’infini. C’était ça, le Fun Breaker, un voyageur de l’ennui infini...qui se frittait contre Super Sauveur, qui s’amusait forcément puisqu’il sauvait des vies. Un parfait contre-pouvoir en somme. Joy n’eut pas le temps de savoir qui serait l’heureux gagnant, elle appuya sur le champignon et Mylène s’emballa, direction le royaume du Feu. Elle se tourna vers le chanteur à succès et sa pote.


- Dites, j’pense à un truc, on aurait pas oublié Tayjay ?
- Non je v’ai gagné, iv est à moi.
- Du coup va peut-être falloir trouver un truc pour le Général du Feu non ?
- On peut ve battre de nouveau au bras de fer ?
- J’sais pas, on avait fait comment la première fois ?
- Aucune idée j’étais bourrée.
- Dabe, tu t’en souviens ?
- Je comptais mes cheveux, j’avais peur qu’ils prennent feu. Surtout Joelle, il a peur du feu depuis que mon chèche-cheveu a…
- Ok on s’en fout. Hé regardez !


Joy montra une figure dans le rétroviseur. Ce n’était pas n’importe qui, pour qui savait la reconnaître. Une paire de cornes diabolique, une robe blanche immaculée, une langue pendante et des yeux dans le vague mais un peu décidés quand même...Il s’agissait bien de Titine, l’invocation du King Arthur du Fun Cassé, sa monture de combat et sa fidèle assistante. Sa fidèle chèvre de l'ennui. Titine, la terreur des prés et du youtube game comme chacun sait. Titine, capable de tourner sa langue plus vite qu’un mixer contre un mixer pour un mixer...Titine, qui fonçait droit sur le van, tête baissée, pour s’assurer qu’aucun amusement ne viendrait réjouir les cibles de son maître…Joy plissa les yeux comme dans un western spaghetti : c’était fromage et dessert ce soir.


- On va la capturer ! Dage, utilise tes tifs pour la choper en faisant un lasso !
- C’est Dave ! J’vais essayer mes ptites chéries !
-- Mais mais mais...c’est INSAAAAAAAANE !
- Insale ?
-- Non INSAAAAAANE !
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 307
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Jeu 22 Nov - 1:04

Et c'est ainsi que la limousine de super sauveur, remplie de billets sans valeur mais avec pas mal de swag et de discussion, c'est fou la culture qu'il peut avoir de Denis... on dirait pas hein, filait sur l'autoroute du fun et de la beuverie, direction, Muzikland. Destination où Joy était pas forcément appréciée depuis qu'elle avait aidé un certain roi des voleurs à dépouiller la reine. Enfin je dis ça je dis rien ! Au pire c'est pas rave on t'en veut pas Kahina aussi est détesté par un roi des rêves... qui n'est pas roi des rêves d'ailleurs, c'est qu'un régent. Mais passons ! Après bon, c'est pas Joy qui avait choisi la destination mais Dave qui avait du coup gagné en récompense à sa prise d'initiative une découpe d'une autre mèche de cheveux, ce qui le mit en PLS.


- Quelle chochotte ce Damn (les gens) !
- Bouhouhouhou mes pauvres cheveux... et moi c'est Dave.
- Nan ton nom est puanteur !
- Je suis Dave !
- Silence puanteur !
- Oui maîtresse !


Putain quel soumis ! Et puis en plus dire qu'à la fin de la nuit il sera leur pote J'ai jamais vu un met qui se fait un tel syndrome de Stockholm. Pendant ce temps à l'avant, Super Sauveur se faisait un monologue avec lui-même pour savoir si oui ou non il devait sauver Dave par ce que s'il le faisait, il ne sauverait pas la soirée. Mais qu'est ce qui est le plus important entre sauver et sauver ? Trop difficile à gérer pour son pauvre cerveau de chauve de se dépêtrer de tout ça apparemment. Pendant ce temps Joy et Kahina se faisaient un Karaoke sur femme libérée. Encore une belle horreur pour les oreilles sensibles et l'alcool supplémentaire n'aidait pas. Par ce que naturellement, il y avait de l'alcool dans le frigo de la limousine. Un bon Tonic pentatonique et une vodka du karateka, de quoi te filer du punch et te faire chanter bien sur les temps... pas forcément juste pour Kahina malheureusement.





Elles arrivèrent assez vite au royaume de la musique... ou du moins en périphérie de ce dernier dans une sorte de bouiboui dans lequel se trouvait naturellement une scène ouverte où quiconque pouvait faire son concert. C'est en suçant son pouce, encore à demi traumatisé que puanteur, euh je veux dire Dave suivait les deux voyageuses alors que super sauveur essayait de sauver la déco de la limousine que Joy avait commencé à ruiner en dessinant avec un rouge à lèvre un peu partout pendant que Kahina avait éventré certains des sièges avec sa lance dans le but de trouver la fameuse coque qu'on lui avait promis bordel ! Et autant vous dire que le trio Dave, Kahina, Joy firent une entrée assez remarquée. Déjà par ce que Dave vient régulièrement faire des concerts dans le coin et il est connu comme le loup blanc, ensuite par ce que Joy est recherchée comme l'ennemi public, et enfin par ce que Kahina chantait le chant des partisans d'une façon... unique ! Nan mais vraiment mettre autant de notes à côté c'est presque un art. Apparemment la défonce ça l'aide pas à corriger son manque de sens de la musique. Alors autant vous dire que pour la première fois dans ce bar depuis 123 nuits, la musique s'arrêtait. Le type à l'entrée retira une affiche « pas d'interruption de la musique depuis 123 nuits » oiur remplacer le 123 par un magnifique 0. Kahina regarda tout autour d'elle de façon circulaire.


- Bah quoi ?! Z'avez jamais vu une reine ?!
- Ah bon t'es une reine toi ?
- Bah ouais ! Grâce à ça !
- AH ! AH ! AH ! AH ! AH !
- Grâce à ça je suis la reine de la night ! Wouhouuuuuuuh ! Allez qu'on m'apporte un micro !


Kahina gueula ceci en présentant une énorme liasse de fake billets qui s'exclamèrent tous de leur « AH » bien reconnaissable qu'elle lança dans toutes les directions avant de se saisir d'un micro et de pousser un puissant rot dedans. Cela eu pour effet de faire exploser de rire Joy alors que Dave était toujours en PLS à compter ses cheveux, il a pas finit le pauvre. Mais bon, comme les conneries ça va ben 5 minutes et qu'on est quand même dans une maison sérieuse ! Le videur finit par se saisir de Kahina et la ligoter et l'attacher à un pilier. Et c'est ainsi que la soirée put continuer. Bon, Kahina passait aps une super soirée mais bon, la bonne ambiance revenait et Joy pouvait faire un battle de blind test avec un gang de motards fans de Hannah Montana. Un Killer Blind test. Celui qui ne trouve pas le titre de la chanson doit picoler. Et je peux vous dire que ce fut sanglant ! Sans parler de la rencontre entre Dave et une jeune serveuse qui le complimenta sur ses cheveux. Il lui péta un câble dessus à la dire que c'était pas vrais que ses chevexu étaient affreux et avaient été assassinés avant de partir dans un flow de rap assez violent contre les deux voyageuses qui l'avaient kidnappés, enflammant la salle de son son déchaîné, le tout avant de demander à ce qu'on lui serve son poids en Sirop de Shamp-poing. Une sève assez costaud qui se consomme en trempant ses cheveux dedans. De quoi défoncer un âne ! Bah Dave plonga dans un aquarium rempli de ça et en ressortit la toison plus lustrée que jamais et plus fringant qu'un petit poney. Pendant ce temps Kahina essayait de se libérer en vain.


La reine légitime d'éléphantine n'allait aps passer une si bonne soirée que ça au final apparemment par ce que Joy semblait l'avoir complètement oublié alors qu'elle faisait un note-pong avec des easy riders du Montana comme ils s'appelaient, le tout en se posant parfois quelques secondes pour tenter de leur parler du sens de la vie à Dreamland, avant de comprendre que tout le monde s'en foutait tant qu'on s'appelait pas Silva.


Puis, une jeune femme entra dans le bar à l'ambiance survoltée. Elle affichait un grand sourire. Visiblement elle aimait cette ambiance. La musique de la vie, la musique du quotidien. La musique concrète des gens normaux. Elle humait la symphonie des gloussements ivres et s’enivrait du bruit du Shaker au rythme de l'explosion des baffles alors qu'un bon gros Boney M était repris sur scène. Puis la jeune créature tourna le regard vers Kahina ligotée juste à côté de l'entrée du bouge et l'observa d'un air curieux. Elle s'approcha d'elle et lui retira son bâillon.





- Pourquoi vous êtes attachée... avec une lance ?
- Ah ça c'est ma lance ! Et le truc c'est que je chante trop faux !
- Hahaha ! Quelle idée ?! Personne ne chante faux ! C'est une idée reçue ! Tout chant qui vient du cœur, des émotions et qui est sincère sonne j...
- Et on y pèlera le jonc comme au baillis du lim...
- Ooooook ! Ok ! Stop ! T'as raison tu chante faux !
- Tu vois ! Les autres y font rien qu'à m'ostraciser !
- Je peux pas laisser faire ça.
- Tu vas m'aider à les tabasser ?
- mais non ! Pourquoi je ferais ça ?! Non je vais t'apprendre à chanter juste ! En tant que princesse de Muzuikland, il en va de mon devoir !
- Ah t'es une princesse ?
- Oui.
- Eh bah moi j'suis une reine ! La reine de la Night !


La créature pouffa un coup en écoutant Kahina balancer sa connerie avant de la libérer de ses liens et de l'inviter à un cours de chant dans les loges du bar auxquels elle avait accès en tant que princesse et habituée de l'établissement. Pendant ce temps ? Bah Joy faisait un solo de harpe Lorsque tu comprendras des célébrissimes Sheller. Mais que faisait Kahina dans la loge avec la princesse pour s’entraîner à chanter juste ? Est ce qu'elle fait des gammes ? Elle ce qu'elle s’entraîne à pousser de grands cris dans un verre d'eau pour révéler son aura ou tentait-elle de chanter sous une cascade pour tenter de la fendre ? Vous le saurez au prochain post !



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Joy Killamanjiro
Ligue M
Joy Killamanjiro
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 45 500
Points de Réputation : 53 600
Messages : 508
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Lun 26 Nov - 22:10

- Je vais utiliser ma nouvelle technique !
- Waouh, j’espère qu’il y aura des mèches  des cheveux et encore d’autres mèches !
- Ta gueule Save !
- Dave !
- Ta gueuve quand même Save.



Titine arrivait pleine puissance sur Mylène. Joy avait vu tous les épisodes d’Initial D et elle partit dans un dérapage mal monté mais capable de tenir au moins vingt secondes. Gérant la vitesse du van et sa trajectoire, elle partit dans un tourbillon à grande vitesse, avec la chèvre qui finit par avoir le tournis. Comme Dave qui vomit directement des cheveux blancs, peut-être les siens, et Mylène cracha de l’huile de moteur en faisant décapoter son capot, évidemment. Titine semblait complètement bourrée, c’était le moment pour Joy de faire comme si c’était une gilet jaune : foncer dans le tas et dire que c’était la faute du président ! Mais elle fit plutôt autre chose. Elle sortit du van et assomma directement la créature à cornes infernales d’un uppercut bien placé. Puis elle la porta sur son dos et la balança dans le van. C’était ni plus ni moins qu’un kidnapping, mais il avait de la suite dans les idées. La matheuse reprit le volant alors que Mylène reprenait quant à elle ses esprits.


- On aura besoin d’une monnaie d’échange à la place de Tayjay.
- Mais j’ai rien dit cette fois !
- Ta gueuve Mave !
- Dave !
- Tu t’appelais pas Puanteur toi déjà ?
- Non ! Mon nom est Dave !
- Maintenant tu t’appevves Puanteur !
- Oui maîtresse !




*



La fine équipe arriva à Firania la nuit suivante. Joy avait l’impression qu’elle avait fait ça durant une semaine entière, mais ça faisait juste une nuit. Dave et Titine étaient en train de se faire un thé quand Joy poppa et Kahina ne fut pas longue à les rejoindre alors que la matheuse roulait à fond les ballons dans les plaines de Dreamland, pied au plancher, les deux passagers derrière étaient maintenant en train de faire un vlog de voyage pour le youtube game. Faut dire que Titine était une spécialiste du prank et Dave un pro du spank, et la chèvre savait s’engager pour toutes les causes politiques, surtout le véganisme, allez savoir pourquoi. Joy avait mis du bon son pour le trajet alors qu’elle traversait la frontière de Firania. Ça lui rappelait une de ses dernières amantes, une certaine Mademoiselle Joliesse rencontrée dans le Royaume des Doutes, avec qui elle avait repeint toute la banquette arrière de Mylène qui avait boudé pendant une semaine.





Arrêt devant l’endroit indiqué par Dave. Une caserne dirigée par le Général qui possédait Tayjay. Les voyageuses ne se souvenaient plus comment le Général s’appelait, mais c’était pas forcément très grave. Avançant vers l’entrée de la caserne, Kahina signala leur arrivée aux gardes, et assez rapidement, la fine équipe se retrouva encerclée par toute l’armée locale. Un coup, puis le noir. Joy se réveilla, ou plutôt on la réveilla. Une lampe bien placée sur sa tronche, en mode interrogatoire. Elle voulut se masser la bouche, un coup bien placé avait laissé un joli bobo. Nulle trace de Dave, de Kahina, encore moins de Titine. Devant elle, plus bas que la lampe de feu contre sa gueule, deux types et un gradé qui avait l’air énervé au possible.



Spoiler:
 



- Houla, vous aussi vous avez passé une mauvaise soirée, j’crois !
- Taisez-vouuuuuuuuuuuuuus !
- Non mais on peut discuter !
- Taisez-vouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus !
- Hey on vient en p…
- TAISEEEEEEEEEEEEEEEZ-VOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUS !





Un instant de silence. Ok, c’était bien lui le Général. Impossible de remettre un nom sur le gars pour Joy, qui n’en menait pas large. Il était fort, bien plus qu’elle, et ils venaient de se jeter dans la gueule du loup. La créature la regardait le visage déformé par la haine, avec des rictus qui lançaient des flammes et qui pulsaient pas loin d’elle...elle reculait, un peu flippée, et elle attendait que les coups pleuvent. Mais la seule pluie fut les flammes sortant des yeux du Général, qui fondit en larmes devant elle.


- RENDEZ-MOI TAYJAY JE VOUS EN SUPPLIIIIIIIIE !


Ok, la négociation allait être longue.
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 307
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Ven 4 Jan - 19:00

Le morceau de harpe de Joy prenait des accents et des tonalités métales et Dave la pourriture se mit à faire un head bang de folie, complètement défoncé par son sirop capilaire. Ils mirent tout deux un beau dawa, le tout virant à la battle musicale avec les Sons of Hannahrchy qui quant à eux scandèrent  des reprises de Miley Cirus, invoquant une énorme boule de démolition de chantier dans leur prestation scénique.  Autant vous dire que à peu près une heure plus tard, quand Kahina sortit de la loge, visage entièrement rouge, accompagné d'une Joe, princesse du son se fumant une clope de la marque « After sex », un léger sourire satisfaite sur le visage. Le bar à ce moment là avait complètement changé de forme à cause de la fantastique battle. La légende dit qu'il y eut 42 explosions de tympans dans ce concert. Voyant Kahina revenir rouge comme une pivoine, Joy l'approcha avec son regard de petite vicieuse et rentra direct dans le vif du sujet.

- Alors... comme ça on fait des trucs avec la princesse du son ?
- que... comment ça ? Je... Je vois ps du tout de quoi tu parle !
- Arrête de faire genre reine de la night ! T'as vu ta tête ? Et la sienne !
- Je... J'ai juste pris des cours de chant.
- Ah par ce que la cyprine de la princesse soigne les gens qui chantent faux ?
- Je... Pas du tout !
- C'est aussi un excellent shampoing !
- Ta gueule pourriture !
- C'est Dave !
- Ouais ta gueule Daye ! Alors... c'est comment ?

Joy semblait décidée à tirer les vers du nez de Kahina qui avait juste trop honte. Elle n'assumait juste pas d'avoir eu une expérience lesbienne. En fait, elle était même plutôt surprise d'avoir autant kiffé. C'était juste... nouveau ! C'était pas tout à fait différent de faire ça avec un homme mais en même temps complètement si. Joey rejoignit Kahina après avoir parlé au groupe et vit Joy et Dave. Elle se positionna derrière Kahina en l'enlaçant avant de l'embrasser sur les lèvres puis de lui rouler un patin monumental. Elle lui dit alors à l'oreille qu'elle était la prochaine à passer sur seine, juste après le groupe de musiques traditionnelles du royaume des lunettes, un groupe jouant des verres musicaux. Kahina qui n'assumait toujours pas s'effondra à terre. Ça fit bien rire Jo' qui salua alors Dave qu'elle connaissait déjà.



- Bonsoir Dave ! Tu n'étais pas censé te produire à la Dreambox cette nuit ?
- Si mais ta copine et Joy m'ont enlevé, je suis leur otage.
- Ouais Dage est notre otage !
- Mon nom est pourriture maintnant ! Euh Dave !
- Hahaha ! Et toi... tu es Joy Killamanjiro ! J'ai reconnu ton visage. Ma mère te veux morte tu es au courant ? Depuis l'affaire du vol de ses Vitali elle t'en veut particulièrement.


Elle prit un air sévère et un peu mauvais avant d'exploser de rire, faisant comprendre qu'elle plaisantait. Même son rire était magnifique, sonore et harmonieux, puissant et sensuel.

- Je rigole ! Que quelqu'un comme Syl la débarrasse de toutes ces vieilleries et considérations matériels m'arrange ! Ça fait depuis toujours que je lui dis mais elle ne m'écoute pas ! Ça me fait plaisir de me sentir moins seul contre ma mère.

Kahina se réveilla après que Dave lui ai chanté une petite chanson douce à l'oreille de Kahina, la réveillant instantanément.



C'était le feu dans son corps, son cœur et son âme, il fallait qu'elle aille vite sur scène, qu'elle chante sa chanson ! Elle monta sur scène en cassant tous les verres du groupe précédent qui s'en alla en pleurant. Ouais, elle était chaude, à fond, à 200%, prête à casser des culs. Dave venait de lui chanter à l'oreille sur une fréquence interdite, une fréquence stimulante, considérée comme hautement addictive et un stupéfiant de classe A ! ça file aussi un peu la chiasse pour certaines personnes mais ça faut pas le dire. Elle empoigna le micro puis jeta un regard au groupe. Ils se comprirent instantanément et ils switchèrent d'instruments électriques à des instruments Jazz et Kahina se mit à chanter une version jazz de « i kissed a girl ». et cette fois, sa voix était parfaite ! Elle chantait super bien. Était ce le pouvoir de l'amour ?!



Le public du bar était en joie et emporté par le flow de la musique jazzy et des paroles légères de la chanson. Mais elle fut interrompu par l'apparition sur la seconde scène du bar, qui avait plusieurs scènes je le rappelle. Les spots éclairèrent alors un homme, une créature assise à côté d'une étrange machine à laquelle étaient accrochés des dizaines d'instruments de musique. Kahina regarda ça curieuse. Une machine orchestre ?! Pas de quoi impressionner les locaux qui ont vu beaucoup plus loco ! Tout semblait fait main et la créature commença à activer manivelles et leviers, laissant la musique échapper de son étrange machine. C'était une boucle à base de pièce de batterie et de xylophone accompagné d'arrangements de basse et autres instruments à corde quand un petit sifflet ne s'activait pas pour marquer les temps. C'était sympa mais pas complètement fou non plu. Kahina était quelque peu déçu par cette intervention qui lui avait quand même pas mal niqué son groove. Kahina tandit sa main et appela à elle sa lance avant d’apostropher le musicien mécaniste.



- Mais t'es qui lui pour me pourrir mon groove ?!
- Symphonia Ahkbar !!!
- Nani ?!


La créature activa un levier et sa machine projeta dans un son suraiguë une volée de billes d'acier qui fondirent à toute vitesse vers Joy qui réagit rapidement et arrêta grâce à ses formules la trajectoires des billes avant d'elle-même contre-attaque en projetant ses billes pour obstruer les canons de la machine qui explosa en une symphonie de taule froissée et de pièces de bois ou d'acier.  Et là, débarquèrent  dans le bar un groupe de Mariachi fringué en mode men in Black. Ils commencèrent à jouer de leur instrument. Je parle d'instrument de musique. On pourrait aussi parler d'instrument de mort car chaque note jouée déclenchait une  détonation vers l'endroit ciblé. Le bar devenait une sorte de curieux mélange entre un concert de musique mexicaine et un mexican standoff. Ça pétait de tout les côtés ! C'était des tueurs envoyés par Symphonia pour se débarrasser de Joy et pourquoi pas Kahina qui avait aussi une p'tite prime sur sa tête tiens tnt qu'ils y étaient. La princesse protégea Kahina de quelques attaque tandis que Joy répliquait à grand coup de math pour les désarmer ou en les frappant de ses billes. Kahina pour sa part se débarrassa juste d'un mariachi d'un coup de lande dans la tronche bien placé et en désarma un autre. Mais... un preux chevalier vint à leur rescousse.



Super sauveur à bord de son bolide fonça au travers de la façade et Dave attrapa les deux voyageuses avec ses cheveux. Hey ! C'est elles qui sont censé t'enlever pas le contraire pute ! Les trois voyageurs s'engouffrèrent dans la limousine et Super Sauveur, toujours aussi stupide et auto-éclairé et aéré quand il prononce son nom leur demanda :

- Quelle est la prochaine destination que SUPER SAUVEUR  doit prendre après vous avoir SUPER SAUVÉ ?!
- SBOOBLAND !
- Hey mais Daghe ! Depuis quand c'est toi qui choisis toutes nos destinations !
- Grave t'es vraiment qu'une pourriture !
- Oui maîtresses !
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Joy Killamanjiro
Ligue M
Joy Killamanjiro
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 45 500
Points de Réputation : 53 600
Messages : 508
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Ven 18 Jan - 19:29

Le Général pleurait à très chaudes larmes. Lel. Il s’effondrait comme s’il avait perdu plus qu’un ami, mais plutôt un être aimé au-delà du raisonnable. Joy pencha la tête pour avoir une discussion de regards avec les gardiens. Ils gardaient qui en fait, le Général dépressif ou Joy ? Elle fit une moue un peu anxieuse en voyant les larmes de feu du soldat brûler le mobilier qui les séparait. Ne sachant trop quoi dire, elle essaya de se souvenir du combat de bras de fer entre Kahina et la soldatesque émotive...trop émotive, oui. De ses vagues souvenirs, c’était après le Royaume de l’Alcool. Ils avaient entendu parler d’un perroquet qui disait de la fermer à tout le monde, et pour une raison mystérieuse, son pouvoir aurait pu fonctionner pour faire taire Date.


- C’est Dave.


Ta gueule Pourriture, t’es même pas là ! Je suis en partie narration, indiquée par des italiques, espèce de casseur de quatrième mur ! Bref, Joy se remémorait le bras de fer et eut l’image de la Princesse du Son avec Kahina, et des attaques terroristes sonores, pour une raison qui lui échappait totalement. Un flash et elle bascula dans l’intensité du combat de bras de fer. Le Général avait accepté parce que Joy avait dit qu’en cas de défaite, elle pourrait balancer une sorcière au feu des enflammés du Seigneur, mais elle pensait surtout à balancer Malika...merde elle était morte en fait ! Ah non elle avait pensé d’abord à Lili-Anna, puis elle décida finalement de parler de Luxeria. Mais ça, uniquement en cas de défaite, et la défaite était impossible, bien sûr. Le Général était entouré de ses hommes, dans un troquet où il avait ses habitudes. L’endroit venait d’être ravitaillé par les voyageuses et Tave.



- C’est Dave, ou Pourriture. Je commence à bien aimer Pourriture les filles !



Non mais sérieux, ferme-la Pourriture ! Donc les soldats, le Général et les filles étaient complètement bourrées et ça a lancé un concours de bras de fer, avec une spécificité qui avait été trouvée avec brio par les hommes de Behemus, il fallait le souligner. Des crotales de feu tournaient sous les mains des participants. Il paraît que même les soldats prenaient cher, et les voyageuses n’avaient pas vraiment réfléchi à l’élément en commun. Finalement, Joy avait décliné l’invitation car elle ne pouvait pas utiliser son pouvoir, mais elle aidait Kahina à monter en finale, face au Général qui prenait une pinte d’un alcool pur-feu lambda à chaque victoire. A la fin, main dans la main, il misa Tayjay contre une sorcière. Ça devait valoir cher, une sorcière, vraiment.  Joy avait placé un bracelet sur le poignet de Kahina et elle gagnait avec puisque tout s’alourdissait dans le sens qu’elle voulait...ou pas, il fallait juste qu’elle tienne le choc et prenne l’avantage. Sur le papier c’était pas gagné, mais Joy avait alourdi les vêtements du Général pour qu’il ait une sensation d’engourdissement. En activant et désactivant des formules en pulsations, elle avait réussi à créer une tension chez le Général, qui se laissa déconcentrer. Et Kahina emporta Tayjay plutôt facilement tandis que le gradé se faisait soigner la main dévorée par le serpent de feu.


- Je vous en supplie...Tayjay est mon animal depuis que je suis gamin, c’est mon meilleur ami, et le seul que j’ai jamais vraiment eu...je ne sais pas ce qui m’a pris...enfin, si, il m’avait chié sur le bras le matin même, mais c’est pas une raison…
- Bon, écoutez…
- Vous ne comprenez pas, sans Tayjay je ne suis que l’ombre de moi-même...si tu me le rends je je je...je t’offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas.
- Euh…
- Je creuserai la terre jusqu’à après ma mort, pour couvrir ton corps d’or et de lumière…
- Euh…
- Je ferai un domaine où l’amour sera roi, où l’amour sera loi, où tu seras reine.
- Euh…
- Je t’inventerai des mots insensés que tu comprendras, je te raconterai l’histoire de ce roi mort de n’avoir pas pu te rencontrer !
- Et mais c’est une chanson ça !
- Je ne vais plus pleurer, je ne vais plus parler, je me cacherai là, à te regarder danser et sourire et à t’écouter chanter et puis rire ! Je serai l’ombre de ton ombre !
- Non là ça devient flippant...déjà Brel, bon...mais même pour vous, c’est désolant.
- TAYJAYYYYYYYYYYYYY.
- Ok je me tais.
- Non parlez.
- Écoutez mon ptit pote, je sens bien la détresse mais…






La voyageuse zieutait les gardiens qui s’approchaient, le pouce sur les armes et les flammes prêtes à repartir. Elle déglutit et chercha une idée. Rien ne lui venait en tête, tout était parasité par le rire débile et entêtant du King Arthur et le bêlement de la chèvre, la chèvre d’ailleurs qui...La matheuse s’arrêta, réfléchit deux secondes à un plan pour lier ses idées, et elle se lança dans le plus pur style de Justicity, à la manière de Saul l’avocat rencontré dans le royaume.


- Oui je vois bien un moyen. Je vous le dis clairement, ça va être compliqué mais vous pouvez retrouver Tayjay si je vous dis comment faire.



Le Général claqua des doigts et ses gardiens disparurent dans une gerbe de flammes. Il approcha son visage de celui de la voyageuse, essuya ses larmes et reprit un air sérieux un peu plus digne. Joy finalisait le plan dans sa tête. Le pire, c’était sans doute que les lois qu’elle était en train d’inventer pouvaient réellement exister à Justicity.


- Selon les règles de Justicity, qui régissent Dreamland et le résultat du bras de fer, car j’ai reçu une formation judiciaire plutôt poussée et je dois porter les alinéas de Law Legato absolument partout...passons...selon ces règles, le don oral a été officiel et consommé. L’échange a eu lieu et reprendre votre Tayjay serait un vol répréhensible par Law Legato, qui est un ami en plus, bon. Par contre vous pouvez proposer un contre-échange, avec un animal de la valeur de Tayjay. Par exemple, Titine, la chèvre favorite du King Arthur, pourrait tout à fait faire l’affaire, et selon nos informations elle a été aperçue pas loin d’ici éloignée de son maître...selon les règles que je vous ai dites, si vous prenez possession de Titine, alors l’échange pour récupérer Tayjay sera valable. Je vous laisserai vous renseigner sur la manière dont il faudra la récupérer, vous verrez ça avec le King Arthur, mais c’est le meilleur moyen – et surtout le plus rapide pour vous...


Le Général ne semblait pas s’attendre à une telle proposition, mais il réfléchissait en reprenant une posture plus digne tout en émettant des sanglots étouffés au son d’un briquet en pleine forme.
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 307
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Mar 26 Fév - 23:11

Alors que la limousine filait à fond sur l'autoroute du fun, route interdite aux pètes-burnes comme le roi Arthur, Kahina complimentait Joy sur ses qualités de combattantes, après tout, elle avait grave géré dans cette baston contre les musiciens de Symphonia, le tout en étant quand même pas mal torchée.

- Ouah n'empêche t'es grave forte Joy ! Comment tu les as défoncé ! Moi je dis que tout ça, ça mérite d'être nerfé !
- NANI ?!

Joy qui était en train de jouer aux cartes avec Dave se tourna vers Kahina en penchant la tête en arrière, faisant apparaître un nonuple-menton très saillant. S'en suivit un monologue comme quoi, tu sais, être contrôleuse des maths, c'est pas si facile et que d'abord bah tu vois ses yeux... ils brillent  et puis en plus c'est super épuisant tout ça !

- Ouais m'enfin, c'est quand même bourrin !
- Hey j'suis une assassin de la famille... j'aime quand ça saigne !
- Oh regardez on s'approche de Sboobland !
- Va mourir Dev' !
- Vous connaissez mon nom maîtresse ?
- Nan je parle au passager clandestin qui programme le jeu vidéo inspiré de notre soirée de folie !
- Salut ! Moi c'est Jean-eud' et vous savez, la vie de développeur c'est pas toujours facileuh !
- ouais ouais c'est ça on s'en fout ! On arrive au pays des nichons !
- Et des personnages essentiels !
- Des personnages essentiels ?! Mais... Mais... mais ça dépasse l'entendement !

Le p'tit mec qui était apparu d'absolument nulle part, un gars à lunette, petite moustache naissante disgracieuse était agité de petits spasmes alors qu'il tenait sa tasse de red-bull sur sa coupelle. Ouais red bull à cause des contenus sponsorisés... Salaud ! Rends l'argent ! Pendant ce temps, Super sauveur chantait une chanson qu'il avait lui-même composé à sa gloire très modestement nommé « SUPA SOBA no densetsu ». Je vous laisse imaginer ce que ça donne par ce qu'il faut des oreilles et un cœur héroïque de compet' pour supporter l'écoute de ce chant de vrai guerrier. On pouvait voir défiler au travers des vitres teintées des collines étrangement surmontés d'arbres en leur milieu, donnant au tout une forme de mamelon de verdure sur une colline au galbe parfait. Kahina était encore juste ce qu'il faut assez sobre pour se dire que décidément, les hommes sont des porcs pour penser à ce point aux seins des femmes pour que ça forme un royaume. A perte de vue ? Que des nana topless et on pouvait clairement voir Super Sauveur et pourriture en train de baver. Dev' lui était en pleine syncope. Tout ça dépassait beaucoup trop l’entendement. Joy pour sa part se rinçait l'oeil avec plus de modération et Kahina, elle était limite outrée.

- C'est quoi ce royaume de pervers ?
- c'est le plus beau royaume du monde enfin !
- c'est vrai que le corps d'une femme c'est SUPER SEXY ! Foi de SUPER SAUVEUR !!!
- Oh allez Kahina décoince toi !
- Oui Maîtresse mettez-vous topless !
- et puis quoi encore ? Ma lance dans ton cul ça te ferait plaisir ?!
- Mais enfin, c’est une règle ici ! Les femmes doivent être topless !

Dave regarda alors Kahina d'un petit air pervers. Quel enfoiré, il avait tout calculé, tout ce qu'il voulait depuis le début, c'était voir ses ravisseuses apwal ! Quel immonde pervers ! On pouvait dire qu'il coupait les cheveux en 4 chemins pour arriver à ses fins. S'en suivit une conversation pour tenter de convaincre Kahina de se mettre à nu. Elle refusait sec. Joy lui montra l'exemple en se mettant topless, lui disant que c'est pas grand chose quoi. Mais nan, Kahina savait, bien que soule que ce royaume était généré par les besoins libidineux des hommes et ça, ça la faisait chier ! Hors de question qu'elle se mettre à poil pour cette bande de porcs. Au terme de tractations interminables, Joy finir par arracher son haut à Kahina, elle avait la coque un peu véner et voulait faire la fête au royaume des nichons, elle de mit alors à écrire sur la poitrine de Kahina « Fuck Off Sboobland ».

- Voilà ! t'es une femen maintenant ! T'es pas une victime du machisme !
- mais... c'est complètement bullshit !
- Moi j'aime bien !
- Ta gueule Gare (saint Lazare)
- Mais ça dépasse l’entendement !
- Bon écoute Kahina on est là pour faire la fête ! On s'en fout du regard des autres, on va boir un coup, peloter, se faire peloter, passer un bon moment et tout oublier à la find e la nuit ! YIIIIHAAAAA !

Joy annonça cela en sortant en trombe de la limousine en plongeant la tête dans la poitrine de la pemière créature sur son passage, suivie par Dave, Super Sauveur et Dev'. Kahina pour sa part regarda derrière elle, fit un cul-sec sur ce qu'il restait d'une bouteille de Wylensky, le Whisky d'armacity, celui qui pique ça race et qui explose les entrailles ! Un alcool de caractère bordel !  Elle sortit alors à son tour de la limousine, fit quelques pas, gonfla sa poitrine parée de sa peinture de guerre contre le sexisme, sa lance d'ivoire dans une main, puis, d'une voix un peu... nan pas un peu, beaucoup, bourrée elle gueula à l'attention de tout le royaume :

- Qui c'est l'patron ici que j'lui apprenne ma façon d'penser sur son royaume de sexiste ?! Moi j'suis une reine et je t'encule !!!



Bon bah... le Wylensky était de trop je pense !

_________________
Very Bad Dream [les mécréantes] Signakahina
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Joy Killamanjiro
Ligue M
Joy Killamanjiro
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 45 500
Points de Réputation : 53 600
Messages : 508
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Mer 27 Fév - 12:47


Le Général laissait repartir Joy et toute la clique qui se tassait et se massait les corps dans le van. Le passage à tabac avait été effectué dans les règles, et après une cuite ça passait quand même pas très bien, pour ne pas dire.


- Date, tu vomis pas à l’intérieur !
- Mais je ne vomis pas, on m’a juste donné un truc chelou à boire ! Et je m’appelle Pourriture !
- On ne voit pas savoir, Sourriture !
- Pourriture !
- TG Lourriture !
- Sinon Kahina, j’ai causé avec le Général, il va essayer de choper Titine dès que le King Arthur sera près de lui, et il te la proposera contre le perroquet...pour l’instant tu es safe mais t’as intérêt à garder le perroquet pas loin de toi, il ne déconne pas avec sa volaille. Si tu ne respectes pas ta part du marché il a dit qu’il te déclarerait comme sorcière pour le Royaume du Feu. Vois ça comme un nerf, c’est tout.
- C’est pas toi qu’es nerfée, Joy ?
- Je ne vois pas ce que tu veux dire, Bourriture.
- Pourriture.
- Admettons, Courriture.


La matheuse appuya sur le champignon et se dirigea vers la suite de leurs aventures très chocolatées. Selon ce qu’elle avait comme souvenirs, c’est-à-dire une peau de chagrin et encore, c’était le moment de se rendre dans le Royaume de l’Alcool. Après un passage alcoolisé à Sboobland que Joy avait en tête parce que booooooobs, elle ne retenait que sa soif immense et l’idée avait été lancée par quelqu’un, peut-être Jock ? En tout cas un connard, comme quoi la nouvelle boutique du Seigneur local valait le détour en ce moment. Le Seigneur des Liqueurs avait été dévalisé par la petite troupe et ça expliquait la peine de la Paillatine 14578, de la famille des pailles estivales, l’Impératrice qui gavait Jock en ce moment même et qui ne le lâchera jusqu’à ce que la dette soit payée au Seigneur des liqueurs. Joy souffla un coup, elles avaient vraiment vraiment déconné. Autant le Général pouvait s’expliquer par le délire d’une soirée forte en rencontres, mais un braquage à main armée, sans qu’elle s’en souvienne et dont Jock en était le seul coupable, elle aurait aimé pouvoir se souvenir.

Ils arrivèrent en roulant à un rythme tranquille histoire de reposer tout le monde, l’ambiance était à la sieste comateuse, elle sifflotait un air de Muzikland qui lui revenait par intermittence, qui n’était pas éloigné des gémissements entendus dans la nuit de la part de la Princesse. Mais cela ne nous regarde pas, donc on passe à la suite. Elle arrêta le van devant une sorte de douanier avachi sur sa cabine, et s’adressa à lui depuis sa fenêtre ouverte.



- On peut passer ?
- Vous avez combien  de bouteilles à déclarer ?
- Une seule, de l’eau minérale et plate.
- Ok, vous pouvez passer, mais uniquement à la fin de ma chanson.
- Oh merde…


Shane vieux ligue M:
 

Shane jeune ligue B :
 



Elle s’en souvenait maintenant, aussi parce que Pourriture en avait parler à l’aller. Mais le Royaume de l’Alcool était devenu très particulier depuis que Shane Mac Gowan, le chanteur des Pogues, une star en Irlande, était devenu voyageur. Sa consommation hors du commun augmentait son pouvoir, et son pouvoir a permis au Seigneur des liqueurs de prendre une nouvelle dimension en dehors du règne de Delirium City qui a totalement éclipsé son pouvoir dans le monde des rêves. En bref, le Seigneur de l’Alcool a utilisé l’alcoolisme de Shane pour faire venir à lui tous les rêveurs irlandais, les rêves d’Irlande et tout ce qui concerne la mythologie irlandaise, à savoir la musique et l’alcool ! Et n’oublions pas bien sûr la haine des anglais et le rugby, le football gaélique et la Guinness qui remplaçait ici le sang de tous les visiteurs. Le douanier n’était rien d’autre que ce brave taré de Shane, qui finissait ses chansons dans l’isolement mais aussi la perfection de ce que les irlandais pouvaient apprécier. Merci pour lui ! Merci pour son dentier toujours en vacances ! Merci Shane !

Joy fonça dans le Royaume, mais comme à l’accoutumée c’était journée nationale de la Saint Patrick. Le calcul du Seigneur des liqueurs était si simple qu’Euclide le jalousait : pour que les rêveurs, les créatures consomment toujours plus de liquide, il fallait des fêtes. Quelle autre fête que la Saint Patrick pour les rêveurs irlandais ? C’était donc un Royaume qui conjuguait les plaisirs de Maskaria et de Delirium City qui accueillait Mylène, dont les roues quittèrent le sol car des créatures fêtardes commencèrent à faire un slam déjanté et on l’amena, avec son équipage à l’intérieur, dans une énorme salle de bar qui faisait aussi salle de concert.





Ce fut à ce moment que Mylène péta son câble. Est-ce que ça venait de son amant moto irlandais et baroudeur, est-ce que c’était les lacs du Connemara dans son tuyau d’échappement ? Difficile à dire, mais le van hurla plus fort que tous les rouquins, rouquines, créatures habillées en guinness et même les deux élémentaires super bien foutues de Guinness qui faisaient de la danse irlandaise en petite tenue et sans culottes.


- AYAYA TEQUILAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!


Ce fut à ce moment que Dourriture…


- Pourriture.


Ta gueule Quourriture. Que lui, donc, péta son câble puisqu’il se mit à chanter un hymne anglais. Oh, il aurait pu choisir God Save the Queen, mais les vrais sachants savent que ce morceau n’est qu’une reprise d’une chanson française inventée pour que Louis XIV survive à l’opération de sa fistule anale. True Story. Merci Lully ! Merci pour tout ! Non, il prit le pire des chansons anglaises, pire que Swing Law Sweet Chariot entamée par tous les supporters de rugby anglais et forcément tricheurs, menteurs et encore tricheurs ! Pire que ça, il reprit un hymne que même les irlandais ne pouvaient pas renier, que personne ne pouvait renier en ce bas monde, même celui des rêves ! Et ça c’était une déclaration de guerre ouverte, malgré les larmes d’émotions de tous les roucmoutes présents ici ! Qui a dit qu’ils n’avaient pas d’âmes ? Ils sont tous indignes mais ils ont une âme, enfin ça reste quand même à prouver !

Après quoi le concert-bar partit en couilles, une nouvelle fois, puisque Joy était d'origine galloise et voulut chanter avec Pourriture et tout le public en larmes, suivie de près par Kahina qui montra qu'elle était bien la Reine uniquement par sa présence, et sa tenue affriolante aussi tiens.  






- And so Sally can wait, she knows it's too late as we're walking on by
Her soul slides away, but don't look back in anger I heard you say
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 307
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Mar 26 Mar - 23:15

Ow bordel ça part en couille ! Les 4 larons, j'ai nommé super Sauveur, qui était sorti de sa limousine pour profiter lui aussi de la soirée, Joy tétons dehors, pointant dans la direction de leur objectif, Dev qui était en train de manger son sandwish au pâté sans pain et Pourriture dont les cheveux se dressèrent, le faisant ressembler à un hérisson à l'écoute de l'annonce que venait de faire Kahina et les autres l’imitèrent, balançant un magnifique :

- MAIS CA DEPASSE L'ENTENDEMANT !!!

Tous an chœur ! Ils découvrir une Kahina seins à l'air, graffitis sur les tétons, quelle artiste cette Joy, tenant fermement sa lance dans une pause rappelant une liberté guidant le peuple. Elle semblait déterminée à accomplir sa destinée. Cette pose était epic as fuck. Elle lança alors un énorme rôt, cassant complètement le mythe. Ouais, elle est bien réboue ! Elle réitéra sa menace à l'adresse de la reine du royaume de Sboobland qu'elle ne connaissait même pas en fait. Elle voulait jute lui expliquer sa façon de penser.


- Hey sors de ta cachette qui que tu sois ! Moi j'te défonce ! Reine de mon cul ou duchesse de mes fesses moi, moi aussi je suis une reine et je vais t'en donner des leçons de...
- M'enfin maîtresse ! Vous pouvez pas menacer comme ça une reine !
- Hey j'suis une reine je fais ce que je veux ! Cherchez pas !
- Ouais on sait, une reine de la Night et tout et tout !
- AH !
- Nan nan ! Je suis vraiment reine !
- Nan mais cherchez pas elle est full bourrée !
- Avec tout le respect que je vous doigte maîtresse ! Vous aussi !
- Sors-toi les doigts nourriture, tu touche le fondement d'une vérités trop profonde !

Et c'est là que commença le drame, tous les joyeux et alcoolisés représentants de notre équipée sauvage commencèrent à prendre la parole à tour de rôle. Chacun enchainant en rebondissait sur la phrase du précédent en ne répondant pas vraiment à la phrase de son prédécesseur. Ça devenait un véritable kamoulox cette histoire. Les punchline débiles fusaient. J'ai même cru entendre un « je doigte Buki Mayor et j'écris une lettre avec une plume de ma mère » et autres « j'emballe Olympe dans du salami et je chante YMCA ». Kahina pendant ce temps commençait à perdre l'usage de sa voix à cause du Wylensky qui lui avait temporairement tranché les cordes vocales. Elle communiquait en morse. En effet, une créature morse venait pour traduire ce qu'elle voulait dire.

Mais là... c'est le drame!!Ayant entendu la rumeurs qu'une autre reine de Dreamland venait pour défier son autorité, la grande, la puissante, la magnifique mais surtout d’essentiellement essentialiste Rebecca, reine des nichons, des tétines, des mamelles et autres nichons en tout genre fit son apparition. Vêtue de... bah d'une feuille de vigne venant assez adroitement cacher son visage, elle fit son entrée suivie de tout une suite de courtisant qui bavaient à la vue de son essentialité. Voyant son arrivée magistrale, triomphale annoncée par des hérauts aux gorges déployées et libérées, si vous voyez ce que je veux dire. Si vous voyez... je vous dirais bien d'arrêter de vous rincer l’œil bande de pervers ! Chacun eut droit à son petit commentaire en voyant la reine des nichons arriver, mamelles et corps entièrement dévoilé à la vue de tous.

- Ouah elle est tellement essentielles qu'on en ferait de l'huile !
- Elle donnerait du carburant à toute la première zone.
- Mais... mais... ça dépasse l’entendement !
- Hahahaha ! Voilà une vue qui plaît à SUPER SAUVEUR !
- …
- Je crois qu'elle essaie de dire : « Putain quelle paire-sonalité ! »

Le silence s'installa alors que Kahina pouffa de rire à son propre jeu de mot que le morse venait de traduire pour elle.  Petit ricanement qui fut interrompu par la prise de parole de la reine.

- Mes sujets m'ont dit que l'un d'entre vous remettait en question mon autotité ! Lequel de vous se déclare être reine ?!

Tous s’écartèrent pour pointer du doigt Kahina qui bomba la poitrine, fièrement parée de ses peintures de guerre femen, lance à la main. La reine des boobs vit la lance de Kahina et reconnut cette dernière comme la lance du roi d'éléphantine et reconnut alors dans l'instant la qualité de Kahina de reine. Sa demande était donc légitime, ce n'était pas n'importe quel paigu qui  venait remettre en question sa légitimité de reine des tétons qui pointent.

- Bien reine d'Elephantine, dis-moi quelle sont tes revendications !
- Elle dit : « ton royaume il pue du cul ! C'est trop sexiste et ça c'est pas cool ! Viens là que je te montre ce que c'est qu'une vrai femme forte qui s'assume sans être un objet ou une victime du patriarcat ».
- Bien ! J'accepte ton défi ! Mais si je gagne ! Qu'est ce que tu m'offrira en dédommagement ?
- « Lui » Dit-elle !
- Moi ?!
- Hey pas bouriture ! Il est en garde partagée !  
- j'accepte ! Si je gagne ce défit, ton esclave sera mien !
- hey je refuse d'être associé à un esclave de.... quoique... j'y gagne au change non ?

Mais en quoi consisterait ce défi ? Casser des briques avec ses nichons ?  Faire du pole dance avec les piliers d'un bar ? Envoyer chier des dragueurs relou, arriver à marcher droit avec des livres sur la tête et des talons hauts ? Celle qui arrivera à le mieux retenir ses menstruations ou même celle qui arrivera à le mieux supporter les remarques sexistes du narrateur ? Seul le prochain post nous le dira !

_________________
Very Bad Dream [les mécréantes] Signakahina
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Joy Killamanjiro
Ligue M
Joy Killamanjiro
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 45 500
Points de Réputation : 53 600
Messages : 508
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Lun 1 Avr - 13:01

C'était la folie au Royaume des Liqueurs, le bar-place centrale était bondé de gens qui levaient les bras en l'air, se tenaient bras dessus bras dessous, avec la fameuse fraternité anglaise qui les fait se barrer de l'union européenne pour rester qu'entre eux, bien sûr ! Tout le monde s'amusait tellement que le King Arthur apparût et se fit bizuter par des groupes de roucmoutes qui le plongèrent dans un tonneau de Guinness dont il ne ré-apparût plus jamais, peut-être mort, peut-être appelé vers quelqu'un qui s'amusait un peu trop, à l'autre bout de Dreamland...La fête battait son plein et elle fût arretée par une délégation de tonneaux sur pattes, qui escortait le Seigneur des Liqueurs : le Seigneur Pastisson, 51e du nom, autant de degrés. Complètement pété et titubant, Pastisson avait une allure erratique, l'air débraillé, et il portait une bouteille dans chaque main, qu'il buvait à même le goulot. Il avait le cheveu sale et en bataille, des cernes profondes et l'air bouffi de l'alcoolo qui n'en a plus rien à foutre. Il était suivi par un harem de flaques de vomi de Delirium, qui portaient toutes un nom, un surnom liés à une liqueur. Bref, le dieu du Dégât était dans la place.


- ALOOOOOORS EUH ON ATTEND PAS LE  CAPAI...LE CATIPAI...LE CAPTAINE NOM DE DIOUUUU ! ENFIN MOI, LE CHEF DE CE NAVIRE ! HEY PATRONNITA REMETS LA PETITE SOEUR ?
- Un autre verre, ou ma petite sœur, Roi Champagne ?
- C'est la même ! MERDE J'AI ENVIE DE PISSER JE RVIENS...ON EST TOUS TELLEMENT DES POTES !


Le roi levait la main droite tandis que la gauche fit sortir un cubi de la royale braguette, dont le contenu tomba sur la foule qui mettait les têtes en arrière pour le boire. Dégueulasse, mais après tout, ça devait être du vin, non ?  Le silence revenait dans la salle et seul le petit pissou du Seigneur Pastisson se faisait entendre, dans une ambiance quasiment religieuse. Faut dire qu'un des passifs du  Seigneur était de faire monter les effets de l'alcool dès qu'il approchait des gens. Plus les gens étaient bourrés, plus il était puissant et plus il augmentait les effets. Plus ils étaient ivres et plus les gens buvaient...c'était sans fin et surtout à la fin de ses discours tout le monde gerbait ou s'endormait ou se battait pour absolument aucune raison.


- BWWWWWOOOON ! J'SUIS PAS BOURRE, OKAY ?! J'ai bu qu'une...qu'un...boarf j'sais plus ! BOOOON ! Hula ça tourne !  Bon, je tiens à vous dire que vous êtes tous des belles personnes, on vit un moment incroyable, on est tous tellement des potes que HIC ! Mais je ne suis pas content ! Je suis un gars qui n'en a gros là ! Je n'en veux là ! Z'entendez ! WOOOOH ! J'fais du tapage nocturne, écoutez-moi ! J'ai été dévalisé hier soir et qui...mais oui qui qui...enfin, qui je vois ? Les bandits qui m'ont volé ! Ils sont là...y y y y ils sont là, devant moi ! Pffffffffff AH LES CONS ! J'vais vous bourrer vos tronches, les voleurs ! Nan j'suis pas bourré, fermez-là sérieux !


Le public commençait à être bien alcoolisé et certains applaudissaient sans raison, s'embrassaient, se battaient, pleuraient, dormaient, rigolaient sans aucune raison, et d'autres picolaient encore et toujours plus. Les gens ne tenaient plus debout mais la fête continuait tandis que Pastisson s'approchait du van et du groupe de Kahina et Joy. La matheuse sentit le coup venir et tenta une parade, quelque chose capable de leur donner ce qu'ils voulaient arranger, et aussi qui permettait de sortir de ça vivants…


- Seigneur Pastisson, je sais que nous avons manqué de respect à votre royaume ! Mais je connais…
- WOH BAISSE D'UN TON TU HURLES DANS MES DEUX CRANES !
- Wop pardon ! Je disais, je connais votre règle judiciaire et je demande...un concours de shots !
- De shots ? Tu tu tu veux...attends tu...tu veux me battre moi, Pastisson 51 à un concours de shots ! Mais t'es complètement…HUMMMM J'AIME CA ! HIC ! Je vous laisse le choix des armes pour mon alcool, et je vous réserve un de mes meilleurs pour vous mettre A LA CAVE !
- Très bien, et voici les conditions : si on perd nous nous formons prisonniers et nous finissons dans vos cuves...si on gagne, vous levez la paille sur le dénommé Jock, il n'a rien à voir avec ça ! La Paillatine 14578 qui est dans sa bouche actuellement…
- J'PIGE RIEN A CE QUE TU ME DIS MAIS BUVONS ! TRINQUONS ! ET MOQUONS-NOUS DU RESTE !


La matheuse eut un sourire discret et demanda à Kahina de sortir la caisse venue de leur escapade à Sboobland. De la liqueur essentielle de nichons, une recette alcoolisée à base de laits de femmes de Sboobland, qui ajoute à la fois les effets de l'alcool aux effets aphrodisiaques d'une bonne paire de nibards. La liqueur avait des effets érotiques indésirables, et ça deviendrait tellement gênant que le Seigneur ne pourrait pas faire autrement que de déclarer forfait. Pour diminuer les effets de son pouvoir Joy activerait son pouvoir à chaque shot, pour tenir la route. Elles étaient forcément gagnantes, c'était une victoire facile. Jusqu'à ce que ce soit le King Arthur qui ré-apparaisse et qui prenne la place de Joy devant le Seigneur. Tout ça parce qu'elle s'amusait d'avance !
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 307
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Dim 21 Avr - 18:50

Tandis que de l'autre côté de cette même nuit, un duel de shot débutait, c’est à dire pas du tout en ce moment mais bien plus tard dans cette nuit de folie, C'est aussi à dire pas du tout ici mais ailleurs dans ce monde des rêves, bref, je crois que cette intro est beaucoup trop foireuse et qu'on va l'oublier.

Ce n'était que le premier duel de la nuit auquel Joy et Kahina allaient s'adonner. Mais là, on parle d'un duel entre reines ! Attention ça va saigner et je ne parle pas de menstruations. Non je dis ça par ce qu'à la fin du duel l'une sera à terre à compter ses dents tandis que l'autre aura pour elle la gloire, la pute et la coque.... la coque qu'on nous a promis depuis le début de ce RP mais qu'on a toujours pas bordel à couille ! C'est ainsi que Joy et les acolytes se retrouvèrent au premier rang d'une sorte d'arène improvisée dans laquelle figurait tout un tas de nana topless qui acclamaient leur reine qui se mettait en tenue de combat... Apwal forcément, étalant son imposante poitrine. Certainement du bonnet M ! Nan mais la vache j'ai jamais vu une poitrine aussi énorme ! C'était énorme mais à la fois très beau et bien proportionné contrainement aux seins refaits à outrances dans le monde réel. Cette poitrine mesdames et messieurs, cette poitrine elle avait quelque chose d'incroyablement hypnotisant, d’envoûtant. Les poètes font des sonnets sur des tétons aux courbes moins gracieuses et les peintres ont usé plus d'encre sur des mamelons moins colorés. Elle était la vénus des deux collines, la déesse du topless, la reine de sboobland quoi !

- « Ah ouais quand même ! » Dit-elle !



Au coin du ring se trouvait le morse qui continuait de traduire ce que voulait dire Kahina, une Kahina en train d'observer la reine qui se dénude. Si elle était moins hétéro, elle aurait été pas mal séduite par les courbes de cette divine créature à la beauté charnelle inégalée par ce que ces seins... OMG ces seins mais ce cul aussi parlons-en ! En fait elle était juste magnifique, l'objet de fantasme absolue, faite pour le sex ! Kahina en comparaison faisait un peu pâle figure avec ses allures de mannequin et sa poitrine respectable mais tout de même taille réduite en comparaison celle de la reine.


- Tu me provoque en duel, me laisse-tu le choix des armes reine d'Elephantine ?
- « ok » dit-elle !
- Bien ! Je te provoque dans un duel de clamp !


Il y eut comme un murmure dans la foule. La reine était imbattable aux duels de clamps. Attends mais c'est quoi ça ? Eh bien c’est simple, c'est comme une baston dans la boue et pour cause, l'arène du sboobland ressemble vaguement à une piscine dans la boue. Il faut forcément que tout soit sexy ici bordel de cul ?! Ça faisait un peu rager Kahina, tant mieux ça lui donnerait de la motivation. On amena alors 2 petites chaînes qui se terminaient toutes les deux par des petites pinces.

- « Euh... elles vont où ces pinces ?! » Dit-elle ?!
- Enfin ! C'est évident ! Ici !
- « ouuuuuuch ! Putain sa maman ça fait mal » hurle-t-elle du plus profond de son âme tuméfiée par cet acte barbare !
- C'est vraiment ce qu'elle a dit ?
- J'ai pris quelques licences artistiques que je concède.
- Salauds de traducteurs toujours à traduire la VO ! VO hakbar !!!!
- La ferme sourie-ture !


L'une des femmes qui apportait les chaînes équipées de pinces vint pincer chacun des tétons e Kahina pour pincer à l'autre bout de la chaîne ceux de la reine des boobs qui ne broncha pas alors que Kahina elle était au bord des larmes. Putain mais ça fait un mal de chien vous avez des délires chelous dans ce royaume de dégénéré !! Un arbitre rappela les règles en disant que la gagnante serait celle qui écraserait l'autre sous son opulente poitrine durant plus de 10 secondes et que tous les coups étaient permis mais pas les armes.

Débuta alors un véritable festival, un concerto allegro de déculottée, un menu maxi best off de branlée de voyageuse !  A peine le combat eut-il débutté que la reine tira d'un coup sur sa poitrine arrachant les larmes aux yeux de Kahina. Elle lui colla alors une baffe avant de tirer sur une des chaînes pour obliger Kahina à se tourner et lui écrasa alors son énorme poitrine sur la tête tout en se servant des chaînes pour maintenait les mains de Kahina tout en tirant sur ses pauvres tétons meurtris. La reine des nichons était une véritable experte de ce mode de combat visiblement, une pro(strituée!) ; Kahina parvint à se dégager en écrasant le pied de la reine qui recula un peu et tira sur les chaines faisant choir Kahina dans la boue, laissant la place à la reine de la slammer, boobs en plein sur la tronche.

Et j'en passe et des meilleurs sur un combat fort humiliant et douloureux du nichon pour Kahina qui se solda par une large défaite après trois minutes de combat durant lesquels la reine des boobs ne fit que faire mumuse avec la voyageuse histoire de lui rappeler a place. Personne je dis bien personne ne peut contester sa place de reine, surtout pas une vulgaire voyageuse comme elle. Finalement Kahina était vraiment calmée alors que Joy avait plutôt apprécié le combat. Dave se prit un énorme coup de nichon de la reine qui eut l'effet de tamponner sa joue d'une sorte de sceau qui attestait qu'il était à présent son esclave. Il semblait pas mécontant du voyage mais demanda tout de même à la reine des boobs s'il pouvait finir sa nuit de service auprès de ses actuelles maîtresses, ce qu'elle accepta, à condition qu'ils foutent le camp de chez elle tout de suite. Quel esclave serviable ce sous-culture quand même ! On offrit tout de même à Kahina un t-shirt givrant venu du royaume du froid histoire que le froid apaise ses douleurs sur les seins tandis que Super Sauveur conduisait la voiture vers une prochaine destination inconnue et pleine de mystères.

_________________
Very Bad Dream [les mécréantes] Signakahina
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Joy Killamanjiro
Ligue M
Joy Killamanjiro
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 45 500
Points de Réputation : 53 600
Messages : 508
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Jeu 2 Mai - 13:57

Le King Arthur venait de prendre la place de la matheuse, et ça manquait d’être la catastrophe. Sans formules pour diminuer le taux d’alcool dans le sang, le Roi du Fun Cassé risquait gros, très gros...même si on ne parlait que de la vie de Jock après tout. La liqueur venue du Royaume des seins allait vite faire effet, et ça allait sans doute bientôt partir en sucette...et je reste poli ! Pastisson 51 enchaîna les shots et le King Arthur, voyant que le Roi s’amusait follement de ce concours lui tint tête et enchaîna également les shots. Assez vite, deux érections visibles surgirent de leur table, la liqueur de femmes faisait gravement effet. Pastisson continuait d’enchaîner les shots en éclatant de rire tandis qu’une créature enivrée buvait à même son petit robinet. Il avait tellement de fun que le King Arthur redoubla d’efforts, avec une créature assoiffée entre ses cuisses. Mais celle-ci avait tellement de fun à boire que le King Arthur la fit dégager d’une bifle pas du tout amusante ! C’était dégueulasse, certes, mais très efficace ! Pastisson avait du fun à vomir, le King Arthur ne lâchait rien pour ne pas se voir battu par le Roi de l’alcool. Bientôt leurs membres virils étaient intenables et il fallait plusieurs créatures pour pomper toute la liqueur précieuse du Roi des boissons, tandis que celui du King Arthur débordait de fun, à craquer, si bien que ce dernier débanda direct. Bah ouais, le Roi du Fun Breaking avait tout pouvoir sur lui-même, même sur son membre royal à qui il niquait tout le fun. Ses pouvoirs dépassaient totalement l’entendement, si bien que les deux Rois se livrèrent à un duel qui marquerait Dreamland à tout jamais. Joy, Kahina, Tourriture, tous assistaient à ce duel d’anthologie, où le King Arthur repoussait à chaque nouvel amusement les limites de son pouvoir, et où Pastisson apportait une nouvelle puissance aux degrés d’alcool qu’il ingurgitait. Plus l’un s’enivrait, plus l’autre détruisait son fun, et plus il détruisait son fun et plus l’autre s’enivrait pour rester à un niveau d’amusement délirant.


- Kahina...qu’est-ce qu’on a créé ??
- J’en sais rien Joy, mais je crois qu’on a trouvé le rival parfait du King Arthur !
- Comment ça va s’arrêter ? J’ai peur que…


Après deux heures d’un duel incroyable, tout était modifié. Tout le royaume était venu soutenir son Roi qui avait une trique monumentale, jusqu’à attirer des créatures de Mojoland qui avait été prévenues au début du duel. Les créatures féminines se battaient sans relâche pour boire le nectar alcoolisé en boucle, et il s’était formé un stand de relaxation des mâchoires et d’entraînement de gorges pour celles qui étaient les plus actives (#metoo). Dave s’y était mis aussi si bien que d’autres hommes dévoués venaient prêter main-forte aux femmes goulues. Il y en avait pour tous les goûts, si bien que les bourrés, attisés par l’ambiance caliente commencèrent à se chauffer et à former petit à petit un véritable baisodrome dans le Royaume. Vous savez, on disait que Dieu avait inventé l’alcool pour que les femmes moches baisent quand même, hé bien dans le Royaume, cette nuit-là, c’était surtout de l’alcool pour se faire plaisir, s’amuser, copuler joyeusement avec des tonneaux ouverts, à tous les niveaux, des corps ou du bois. Joy se mit à léviter pour éviter toutes sortes de fluides, l’alcool comme les liquides humains, et regarda le duel qui continuait, les shots s’empilant sur des corps remuant, collés aux chairs qui allaient et venaient un peu partout. C’était une mer d’alcools mélangée à un océan de chairs, le tout bringuebalant sur des vagues de soupirs et autres gémissements saupoudrés de vomis. Les odeurs, les effluves mêlées commençaient à piquer et la gorge, et les yeux, et la mémoire tout entière, il était temps que ça se termine...mais le duel perdura pendant une bonne partie de la nuit. Le King Arthur était d’une endurance improbable, ses limites dépassées depuis longtemps, il était plongé dans une inconscience durant son duel, l’anti-fun avait trouvé son maître, et après cette nuit il devenait sans doute l’un des seigneurs les plus forts de Dreamland...si jamais son pouvoir était puissant un jour, rien n’était moins sûr ! Pastisson commençait à chanceler et il finit par s’écrouler sur la masse de ses admirateurs aux langues bien pendues. Le King hurla de sa victoire, mais plus personne ne l’écoutait réellement.


- J’ai gagné, arrêtez de vous amuser ! J’AI GAGNE ! Ecoutez-moi, j’ai pas votre temps bordel ! J’ai gagné, j’ai gagné, j’ai...merde ! Mais je suis en train de...m’amuser ! Je m’amuse de ma victoire putain ! NAAAAAOOOOON ! J’ai du fun ! J’ai du fun ! AAAAAAAAAAAAARRRRRFH !


Le King Arthur perdit toute sa puissance en quelques secondes, touché lui-même par son propre pouvoir. Il s’écroula, épuisé et incapable de tenir plus longtemps le Fun Breaking, et il tomba sur Pastisson qui l’enlaça et le consola comme seul un vrai bro savait le faire. Dave comprit alors que son rôle était terminé et il proposa aux deux voyageuses dégoûtées par la partouze, flottant toutes les deux en hauteur, de mettre les voiles. Il but un grand coup d’un alcool qui tombait d’un tonneau, se nettoya de toute sa salive, et retourna vers Mylène qui servait de boudoir privé à quelques créatures. Joy les vira avec quelques formules et elle demanda à Dave de nettoyer ce qui devait l’être à l’intérieur du van.



- Beurk, y’en a partout sur mon volant…Et puis cette odeur, on se croirait sur un tournage de film de boules, c’est horrible. Vite, tirons-nous de là et prochaine destination : la Tour des Arts !
- Joy, et la paille de Jock ?
- Rien à foutre, on se tire. Je crois qu’on a remboursé notre dette en plus, enfin si le King Arthur a été compté comme faisant partie de notre team…
- Allez !


La suite ? Avec des vêtements et un peu de dignité, s’il vous plaît !
Voir le profil de l'utilisateur
Kahina
Ligue B
Kahina
Pouvoir : Contrôle de Raksha, la lame d’ivoire
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 18 700
Messages : 307
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Jeu 9 Mai - 17:24

- Vous êtes certaines que ça va maîtresse !
- « T'as plus aucun droit de m'appeler comme ça traître » dit-elle !
- ouais puis bon, je sais qu'elle a mal mais j'pense pas qu'elle veille que tu lui passe de la pommade. Elle est trop trop femen pour ça ! En tout cas beau fight ! J'ai jamais autant ri et en même temps souffert pour quelqu'un.
- « où on va maintenant ? » demande-t-elle d'un soupire.
- pratique ce morse n'empêche !
- Hmmm il me semblerait de bon aloi d'aller à Delirium !
- Ouais ! Allons sauver des gens là-bas !


Alors que Kahina avait les seins couvert de bandages et repoussait Dave qui devenait de plus en plus collant avec elle, peut-être attristé par la perspective de savoir qu'il n'aurait plus l'italienne comme maîtresse. Il était moins collant avec Joy, peut-être qu'elle le faisait juste flipper. Ou peut-être qu'il avait juste l'alcool collant par ce que bon, lui aussi il commençait à déguster niveau alcoolémie. À eux tous, ils avaient dû s'envoyer l'équivalent d'une supérette en stocke d'alcool. Autant vous dire que super sauveur avait du mal à conduir droit et qu'au moment où il se mit à gueuler « Cap sur Delirium City », il fit un violent dérapage. Autant vous dire qu'avec une limousine, ça chasse grave du cul. D'ailleurs, l'intérieur n'était plus du tout le même, c'était une réelle porcherie. Il y avait des cadavres de bouteilles un peu partout, des mégots et des substances inconnues sur le sol. Je pense qu'il y a un ou deux trucs dans le lot qui son vivant. Au cours du voyage, ils continuèrent à picoler, faisant divers jeux de boisson. Ils se mirent même à inventer une société secrète d'alcooliques. Nan je déconne seul les débiles font ça. *dab* Kahina commençait peu à peu à retrouver usage de la parole à part que pour le moment, certaines lettres lui manquaient ou étaient inversées.

Mais là, c'est le drame !  (putain faudrait que j’arrête de commencer des paragraphes par cette phrase c'est vraiment un guimic de merde!) Super Sauveur commença à perdre le contrôle de la limousine mais rien de trop grave heureusement. Ils sortirent tous pour constater ce qui avait causé ça. Ils constatèrent qu'il y avait un pneu de la limousine qui était complètement mort.


- Il est super crevé.
- Naoooooon il est mort !
- Putain ves enfoirés !
- On va devoir changer ça. La roue de secours doit être dans le coffre.

Ils se dirigèrent vers le coffre et y trouvèrent un rouquin, cheveux longs, barbe dégueulasse, feuille de menthe à la bouche, maquillage de pute sur la tronche, chemise hawaïenne... bref, une gueule de merde. Kahina claqua le coffre d'un coup sur la gueule du mec qui commençait à en sortir en gueulant « AVVEZ !! »

- Putain c'est qui ce romain ?!
- Roux-main tu veux dire  non ?! héhé
- Ta gueuve youriture !
- Bah c'est le roux de secours que vous vouliez non ?!
- oh bordel...

Pétant un câble Joy rouvrit le coffre et en sortit le mec et commença à le menacer.


- T'es qui lui bordel ? Encore un enfoiré qui bosse pour Golde ?! C'est toi Oscar ?!
- Non moi j suis votre MJ. Je suis venu à vous par ce que... les filles, j'ai l'immense joie de vous annoncer que vous avez un destin !
- Neh ?!
- Nani the fuck ?!
- Tiens d'ailleurs, fais gaffe à moustachio il cache bien son jeu. Et sinon, vous pourriez être plus sympa avec Joakim tu sais, il fait partie de l'équipage malgré tout ce que vous dites et...
- Putain mais ta gueule !

Joy lui colla un énorme coup de genou dans les couilles, le poussant à se plier en deux de douleure alors que Kahina constatait qu'il y avait encore pleind e bouteilles dans le coffre. Elles les prirent avant de renfermer le mec dans le coffre, là d'où il n'aurai jamais dû sortir. Tout ce qu'il trouva à dire est « c'est pas du jeu, vous avez même pas lancé de dés ». Quel type chelou ! Bon... du coup, elles regardèrent autour d'elles. Elles étaient en pleine cambrousse, paumées au milieu de nulle part. Où est-ce qu'elles trouveraient une roue de secours dans le coin ?! Se vidant une petite pastèque qui était dans le coffre avec les bouteilles... qui met des pastèques dans son coffre putain ?! Et pourquoi pas de la beuh dans le slip ?! A noter que le fruité tait fortement alcoolisé. Les deux jeunes voyageuses partirent alors en éclaireur, seules laissant les kassos qui les accompagnaient à la limousine pour la surveiller. Le morse les avait quitté là, ses services n'étant plus nécessaires. Dommage il était sympa et très serviable. Elles marchèrent un peu, se racontant leurs vies, au pire c'est pas bien important par ce qu'elles étaient déjà tellement torchées qu'elles s'en souviendront certainement plus du tout de ce qu'elles se sont dit.

Elles arrivèrent alors aux abords d'un village de créatures qui ressemblait à une immitation un peu raciste et très colonialiste de l'idée qu'on peut se faire d'indigènes. A l'entrée du village, on pouvait y vois divers panneaux. Du genre que les photos étaient payantes etc. On comprenait alors assez vite que les indigènes n'en étaient pas vraiment et que c'était qu'un décors d'attrape-touriste. C'est vrai qu'il existe des communautés comme ça dans le monde réel. Des gens ayant un mode de vie bien moderne et occidentalisé qui se griment en indigène pour en gros servir d'attrape-touriste, de fausse communauté pittoresque pour faire raquer les touristes. Mais le pire, c'est qu'elles tombèrent sur un panneau qui indiquait que les vêtements étaient prohibés dans le village.


- Putain mais ça existe des royaumes où on est pas obvigé de finir à poive ?!
- A poivre ?
- A poive !!
- euh... oké... Bon... bah à poil !
- gdgzfdhgzfdjhzfhkzfjms
- Merde tu rebug ?! Je t'avais dis de pas reboir de ce truc !

Non, Kahina jurait juste tout en retirant ses vêtements. D'ailleurs, en retirant les bandages, elle constata que sa poitrine se mit à enfler sous l'effet de l’inflammation, arrivant à près du double de sa taille normale, le tout arborant une belle couleur bien rouge. Oooooooh les grosses pommes ! Elles entrèrent et après que Kahina eut baffé le mec à qui elles tentèrent d'adresser la parole, je dis bien tentèrent par ce qu'il était en train de complètement bloquer sur les seins de Kahina ! Elles lui demandèrent alors s'ils avaient de quoi changer une roue de voiture. Le mec fit signe qu'il ne comprenait pas et effectua des gestes. Putain pourquoi il est parti le morse ?! Il finit par baragouiner quelque chose dans un duscours complètement cliché du « bon sauvage » putains de clichés racistes ! Pourquoi ils vont que dans des royaumes aux clichés de merde ce soir putain ?!

- Yabooooon ! Moi pas parler ! Toi parler chef ! Lui parler !

Elles en déduisirent qu'il leur disaient qu'elles devaient parler au chef du village. A peine eurent-elles fait trois pas que le mec sortit un portable et répondit à un appel en employant un fr nçais parfait. Joy se retint de lui faire bouffer ses couilles. Elles bloquèrent un peu sur un étrange totem représentant un lapin, un marchand, un jeune garçon et une créature au membre virile hypertrophié. Elles tracèrent alors jusqu'à la tente du chef du village. En entrant, une énorme vague de fumée en sortit. A l'intérieur, on y voyait pas à 10 cm devant soi. Allez savoir qui il y avait dedans mais ils faisaient un putain d'aquarium ! Joy usa de son pouvoir pour sortir la fumée et découvrit alors dans la tente le vieux chef du village, Luxeria et Frost tous les trois en train de fumer la pipe. Je dis bien fumer hein !

- Oh nan pas elle !
- Va Fovve avcoovique du mariage !
- oooooh jooooooy
- Putain pas elle ! La cheffe des relouuuu !

_________________
Very Bad Dream [les mécréantes] Signakahina
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Joy Killamanjiro
Ligue M
Joy Killamanjiro
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 45 500
Points de Réputation : 53 600
Messages : 508
Re: Very Bad Dream [les mécréantes] Jeu 23 Mai - 18:46

- On a fait quoi déjà à la Tour des Arts ?
- Mylène a défié la voiture de la Reine des Mannequins.
- Ah ouais ? J’ai aucun souvenir là-dessus !
- C’est normal, tu avais mangé une attaque juste avant d’un golem de tequila.
- TEQUILAAAAAAAAAAAAAA !
- Ouais, c’est bon Mylène, on a compris !
- On avait aussi picolé avec deux nanas...enfin deux reines, mais j’ai oublié qui.
- Bah alors tais-toi Fave.
- Si je me mords, moi aussi je deviens Roi ? Qui sera ma Reine ?
- Moi je le suis déjà…
- Bonne blague ah ah !
- TG Bave !
- PUUUUUUUUUUUUUUUUTAIN DEEEEEEEEEEEE…hey connasse, tu peux pas te garer sur le côté non ? T’as eu ton permis en luisant le crâne de Super Sauveur ? Va mourir meuf !
- Heu Joy, c’est la Reine des Mannequins !
- M’en fous.
- Elle est pas jouasse !





La matheuse sortit de la voiture et se plaça devant la Reine des Mannequins, les modèles de la Tour des Arts qui s’élançait dans le ciel de la première zone. La Reine apparaissait comme un croquis en perpétuelle apparition, des taches d’encre bougeaient selon ses mouvements, les couleurs variaient selon ses positions et des traits s’échappaient de ses lignes droits et de ses courbes fabuleuses. Par moments, on perdait des traits, elle était page blanche, disparition ou gommage, puis elle renaissait soudainement, selon l’endroit de son corps ou l’habit qu’elle souhaitait mettre en valeur. C’était une véritable beauté, mais réellement insaisissable puisqu’elle n’était jamais complète, comme si l’artiste ne la finissait jamais. Pourtant, elle se mouvait correctement malgré un effet de 2D incroyable qui la rendait très plate, fine et d’une élégance de papier. Avec tout ça, il fallait bien reconnaître qu’elle n’était pas jouasse, elle tirait une sacrée tronche et plus le temps passait, plus d’autres mannequins, avec des robes luxueuses ou fantasques, apparaissaient à leur tour. Puis un jaguar, qui ondulait en marchant et qui s’arrêta à la hauteur de la Reine. Celle-ci prit la parole, enfin elle fit des mimiques et une créature chauve habillée comme un marin de la vieille époque traduisit à la place de la Reine qui faisait des postures pour parler.


- La Reine vous fait savoir qu’elle est furieuse en raison du vol de sa robe ! Ensuite elle fait plein d’insultes, là, mais je ne vais pas tout vous traduire parce que dans son contrat avec Hipso Facto, une dame assez classe qu’elle ne peut pas dire ce qu’elle vous dit...mais elle vous le dit. Y’a pas de mots précis pour dire ce que vous êtes...y’a plus de mots. Enculées.
- Ah quand même.
- Elle souhaite revoir sa robe illico presto, ajoute-t-elle, sinon c’est le mode de règlement du défilé qui sera choisi.
- La robe ? Je crois m’en être servie comme peignoir...ou papier q, j’ai un doute là.
- On l’a pas filée à un bourré qui nous draguait à un moment ?
- Tu parles de Frost ou de Luxeria ?
- Tais-toi Pave !
- Bon c’est quoi le mode de règlement du déroulé ?
- Défilé. La Reine choisit son mode de combat et les paris que vous prenez contre elle décident ou pas de votre enfermement dans la salle des artistes torturés du Royaume.
- Ok ça nous va, elle choisit quoi ?
- Le combat véhiculaire. C’est ce qu’elle dit, parfaitement.
- Et c’est quoi ?
- Votre véhicule a humilié le sien la nuit du vol de la robe. Elle souhaite que son véhicule ait sa revanche, maintenant qu’il a été...remodelé.
- Bien. Mylène, je te choiiiiiiiiiiiiiiiiisis !
- Non mais faut aller dedans, il va jamais avancer ! C’est ça le truc, non ?


Joy haussa les épaules puis se rendit compte que le jaguar aux pieds de la Reine se transformait. Perdant son pelage, sa peau fit apparaître une carrosserie métallisée, des roues, des vitres, des lames et des canons. Après quelques secondes, se tenait aux côtés de la Reine une sorte de monster truck bipède armé jusqu’aux dents, qui tira en l’air. Joy regarda Mylène, qui restait...Mylène, sur quatre roues et un moteur pas si puissant que la matheuse aimait le dire. Elle monta et prit le volant pour avancer devant le jaguar qui rugissait, moitié voix moitié moteur. Des mannequins dressèrent un tapis de défilé qui délimita le cercle du combat, puis se mirent dessus en gueulant et en encourageant le jaguar. La Reine ne disait rien mais son traducteur avait le visage déformé par la haine de ses encouragements. Joy comprit une chose : Mylène avait déjà gagné, elle pouvait le refaire, mais pas sans aide. Elle klaxonna et gueula à Kahina de monter à la place du mort.


- J’sais pas trop ce que Mylène va faire, mais je sais qu’à deux, on peut largement se faire ce tas de ferraille. Monte sur le toit, je gère nos directions.


Joy misa toutes les essences de vie qu’elle possédait en dur, ce qui valait cinq lingots au total qu’elle planquait sous son siège conductrice. La Reine mit le double, et les mannequins libérèrent une quantité phénoménale d’essences de vie en hurlant de rire. Ok, ça sentait le coup piégé. Elle observa attentivement le jaguar, dont les traces de peinture s’en allaient exactement comme sur le corps de sa maîtresse la Reine. Ok, elle avait compris l’entourloupe, le véhicule était fait de la même matière, et il pourrait disparaître pour réapparaître plus fortement selon les coups portés. Elle en informa Kahina et elle commença un duel de regards avec la Reine qui avait compris qu’elle avait compris.



- Ta robe, tu vas la bouffer connasse...
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Very Bad Dream [les mécréantes]

Very Bad Dream [les mécréantes]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» Horse Dream RPG
» beautiful dream

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Seconde Zone :: Kazinopolis-
Sauter vers: