Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 18 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Joy
Profil
Top quêtes
Léo
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 15 100
Points de Réputation : 12 650
Messages : 156
MessageSujet: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Dim 8 Juil - 20:27

Une fumée blanche importante, et Florian le voyageur venait d’apparaître. Quand son pied foula le sol de Dreamland, il se mit avant toute chose à tâter son corps. Il était en entier. Sa main droite touchait délicatement ses antennes. Et il venait de se découvrir un point sensible. Il senti un frisson lui parcourir l’échine. Il ignora cette sensation très étrange. Et  commença à se promener dans les rues qui l’entouraient. Le jeune Fleshter regardait autour de lui avec de grand yeux. Découvrant ainsi pour la première fois ces lieux qui lui étaient encore inconnus.  « C’est grand ici, c’est fou quand même ! » Dit doucement Florian qui était émerveillé par la ville, qui ressemblait un peu à l’image qu’il se faisait de Las Vegas.  Ses yeux, allaient se loger dans toutes les enseignes lumineuses, les créatures diverses et folles qui passaient autour de lui. Toutes ces choses c’était nouveau chez Florian. Oui il n’avait encore jamais visité cette cité de la richesse.

Le morpheur commençait lentement à avancer en direction d’un bâtiment qui brillait bien plus que tout, une haute tour qui ressemblait fortement à un casino. Lui qui n’avait jamais eu le droit d’en visiter réellement un, allait peut-être pour la première fois faire le tour des lieux, et même participer à ces fameux jeux qui promettent richesse. Alors que Florian, s’en approchait lentement. Il distingua au loin, une importante et massive foule qui forma ensuite une longue et interminable file d’attente après qu’un gorille habillé en costume blanc, ne se mette à hurler en agitant du poing comme un fou. Le Fleshter haussa les épaules, avant d’avancer lentement vers la file pour faire la queue. File qui avançait lentement, très lentement. Une heure d’attente, Florian allait pourvoir mettre les pieds dans ce lieu saint. Quand, le gorille exposa son bras devant Florian.

« Désolé mon petit, ça va pas être possible. »
Dit le gorille.

« Hein ? Comment ça pas possible ? Tu sais qui je suis ? Florian Fleshter des Young Thugs. »
Se mit à gueuler Florian qui n’avait pas l’air content d’avoir attendu une heure pour manger un vulgaire refus. Un voyageur qui passait dans le coin, regarda donc Florian usé la méthode du ‘’Tu sais qui je suis’’ et prit immédiatement la parole. « Laisse tomber mon gars, ça ne marche pas. » dit le Random voyageur.  Le gorille, quant à lui se mit à grogner en déposant alors ses gros yeux globuleux sur Florian. Il l’attrapa par le col, pour le balancer au loin.

« Hors de mon chemin, je n’ai pas temps à perdre ! »
Hurla le gorille, projetant donc Florian dans les ordures, ordures qui avaient rendue sa chute beaucoup plus douce. Le morpheur fourmi, se redressait en se tenant la tête tout en grommelant des insultes en direction du gorille, qui par chance n’entendait pas. Bien trop loin. Mais, au moment ou Florian le flemmard partait dans une autre direction. Il remarqua sur le côté, dans une ruelle sombre une petite fille qui pleurait. Brave ! Florian s’avança vers elle.

« Hey p’tite, pourquoi tu pleure ? » Demanda le voyageur.

« C’est… C’est le croqueur… Il a prit mon chat… Et… Et… papa qui allait récupérer  mon minou, n’est pas revenu... »
Pleurnicha la créature enfantine. Florian, donc curieux demanda de lui indiquer la direction.


Dernière édition par Florian Fleshter le Lun 9 Juil - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 18 100
Points de Réputation : 21 350
Messages : 125
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Lun 9 Juil - 0:27

Cette nuit était différente des autres, cette fois le videur allait le laisser rentrer dans cette maudite tour toute brillante bordel ! Il était nouveau à Kazinopolis, sentant clairement qu’ici on ne le connaissait pas, à part des fois l’un ou l’autre regard indiscret, mais rien de concret. Cela faisait surement un peu plus d’une heure qu’il errait dans la ville, faisant clairement à 99% du lèche vitrine et du matte chouquette, un de ses passe-temps favoris. Lorsqu’il arriva à la grande tour brillante dont il n’avait pas encore appris le nom. Meh, il l’apprendrait plus tard avec du temps. Alors qu’il se mettait tranquillou pépère à la fin de la file, il entendit le videur lâché un refus. Ouais c’était commun, à lui ça n’arriverait pas enfin.

« Désolé mon petit, ça va pas être possible. »

Ouais dégage le gêneur, surement un gamin emmerd…

« Hein ? Comment ça pas possible ? Tu sais qui je suis ? Florian Fleshter des Young Thugs. »

HAHAHAHA C’était Florian ! Sacré surprise ça. Meh, si Florian ne passait pas, lui n’aurait pas plus de chance, il retenterait une autre fois.

« Hors de mon chemin, je n’ai pas temps à perdre ! »

Et hop, Ant boy à la poubelle. Alala, aucune patience les videurs de nos jours. Bon, il se décida d’aller voir comment allait son coéquipier d’infortune. Mais lorsqu’il arriva, il était auprès d’une enfant, qui semblait avoir perdu quoi ??

« C’est… C’est le croqueur… Il a pris mon chat… Et… Et… papa qui allait récupérer mon minou, n’est pas revenu... »

Et merde, il approcha donc des deux personnes, s’arrêtant derrière le morpheur et lui tapotant sur l’épaule. Il était content de le revoir, c’était sympa qu’il n’ait pas été trucidé pendant une autre nuit par des mecs potes à la bande à Nono. Il haussa la parole

« Yo mec ! Y se passe quoi ici, elle à quoi l’enfant ? Faut aller lui chercher un truc ? Puis elle fait quoi à Kazinopolis, c’est dangereux pour une enfant non ? »

Ouais comme à son habitude, il posait trop de question au mauvais moment, mais bon il était tout de même décidé à aider, Isaac l’avait un peu remis sur le bon chemin et puis les enfants ça reste les enfants. M’enfin il avait tout de même cette étrange impression que peu importe ce qu’il allait faire, ça risquait toujours de partir sévèrement en couille, pas que ça le déplaise, mais bon il n’allait pas faire ça CHAQUE nuit qu’il allait passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 11 550
Points de Réputation : 10 650
Messages : 106
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Lun 9 Juil - 1:39

Marchant dans les rues du royaume d'or et de d'argent, cela faisait déjà quelques nuits que le morpheur découvrait le monde des jeux d'argents. Heureusement pour lui, il n'avait pour la plus grande partie du temps fait que regarder des parties, mais les quelques parties qu'il avait jouées lui avaient permit de gagner seulement une centaines d'E.Vs. Cette nuit là, viré d'un casino pour avoir été accusé d'avoir triché, il se baladait la tête basse dans les diverses ruelles de la ville. C'est alors qu'il entendit un peu plus loin car à son ouïe très performante les pleurs d'une petite fille, suivis de voix masculines. Pris d'un élan de bravoure, il débarqua à toute hâte, les crocs prêt à bondir sur les malfrats.

Faites gaffe bande de brutes, Markus est là pour défendre les opprimés ! Je suis le chef d'un groupe très connu, alors je vous conseille de pas faire les marioles ! Ah mais attendez, Florian ? Qu'est-ce que tu fais là ? Et qu'est-ce que tu fais subir à cette enfant avec ton complice, on est censé être sympa avec les gens !

L'air mécontent, le morpheur loup était à deux griffes d'aller frapper son camarade. Heureusement pour sa joue, la petite fille le stoppa.

Non non monsieur, ils sont juste venu là pour m'aider ! Ils m'ont entendue pleurer et ils ont dit qu'ils allaient chercher mon chat ! Vous aussi ?

Hein ? Ah ! Merde déso, j'ai cru que vous la maltraitiez. Mais en même temps c'était louche de vous voir avec une gosse qui chiale. Bon bref, du coup, toi qui accompagnes Flo, moi c'est Markus,et on forme les Young Thugs

Il tendit alors sa main en signe de politesse, avant de demander ce qu'ils allaient faire pour ce chat mystérieusement disparu.


Dernière édition par Markus Gamelin le Lun 9 Juil - 18:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 15 100
Points de Réputation : 12 650
Messages : 156
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Lun 9 Juil - 2:50

Florian venait de reconnaître la voix dans son dos, et se mit à passer sa main sur son front en regardant Zéphyr, le voyageur obscur pouvait comprendre que le blond approchant était un personnage très désagréable vu la réaction de Florian qui marmonna dans un râle que seul le futur kaiser obscur pouvait entendre. « Putain… pas lui... » Puis, Florian se retourna lentement afin de face à son partenaire.

« Bon, mec je te stoppe immédiatement. C’est moi le chef des Young Thugs. Premièrement, la p’tite nous demande de l’aide. »
D’ailleurs, la petite fille. Une toute mignonne créature avec des oreilles pointues et des cornes toutes petites qui dépassaient à peine ses cheveux, se mit à regarde Zéphyr, presque un coup de foudre ! Elle le trouvait trop classe, et surtout ténébreux. Elle se mit à balbutier quand ce dernier avait l’air de s’inquiéter de son sort. « Je recherche mon papa et moi minou, tu as vu mon minou ?  » Marmonna le petite fille pour Zéphyr.  Florian lui. Curieux de savoir ce que faisait Markus de son côté et comment il évoluait s’approchait de lui.  « Tu fais quoi ici ? » Demanda le morpheur fourmi avant que la petite fille n’avance. En effet, elle pointait du doigt au fond de la ruelle sombre un énorme camion qui venait de faire son apparition.  Et élancée comme un animal, elle se dirigea vers le camion en hurlant. « Minou, papa ? Minou, Papa ? » Florian, voyant cela au loin se mit à courir derrière elle. Et à la dernière minute lorsqu’il remarqua donc, derrière d’énorme caisse qui bloquaient faiblement le chemin un homme assez corpulent. Une sorte de trappeur. Pourquoi ? Car il avait le châpeau de raton laveur.


Florian bondit, pour plaquer la gamine au sol en douceur. Afin d’éviter de refaire une Théo.
« Chuuut… Regarde. » Marmonna doucement Florian. Le chasseur avait entendu le bruit, et approchait lentement des caisses vers Florian et la petite fille.

« Chef… ! » Hurla une voix, un type qui était conducteur de ce fameux camion. Le chasseur, au moment ou il allait vérifier derrière les caisses. Se retourna en hurlant avec un accent sicilien.

« PUTAIN DE MERDE ! Quoi ?  Bartolomé ? Tu vois pas que je décharge les cages ? » Le chasseur, recula lentement. Puis enfonça sa main droite dans le camion pour en tirer une cage facilement. Une grosse cage contenant alors un énorme chat, qui ressemblait plus à un lion. D’ailleurs, le fait que le chasseur porte cette cage avec sa main droite comme si il portait un biscuit démontrait qu’il disposait d’une force surhumaine. Et sur son dos, un fameux fusil en forme de narine était visible.  Il déposait lentement la cage au sol. Puis, leva lentement sa main droite pour regarder l’heure.

« L’acheteur est en retard. » Dit doucement le chasseur donc. Qui comptait lui faire payer, en tirant lentement son fusil narine de sa main droite, pour le caler sur son épaule.  Mais la gamine… elle venait de se jeter devant le chasseur en hurlant. « Laisse mon minou tranquille ! »

« H’mpf ? » Le chasseur ne perdait pas de temps, il tira son fusil de sa main droite. Pointant la gamine du canon. Florian eu un déclic. Et percuta d’un coup d’épaule le corps énorme du gros chasseur. Il ne chuta même pas, il décala légèrement de plusieurs cm, et le coup partit frôlant brutalement la joue de la petite créature.


hrp:
 


Dernière édition par Florian Fleshter le Lun 9 Juil - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 18 100
Points de Réputation : 21 350
Messages : 125
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Lun 9 Juil - 14:59

« Faites gaffe bande de brutes, Markus est là pour défendre les opprimés ! Je suis le chef d'un groupe très connu, alors je vous conseille de pas faire les marioles ! Ah mais attendez, Florian ? Qu'est-ce que tu fais là ? Et qu'est-ce que tu fais subir à cette enfant avec ton complice, on est censé être sympa avec les gens ! »

C’était qui cette baltringue justicière ? Franchement ça n’allait pas le faire si des gens s’incrustaient comme dans des soirées étudiantes.

« Non non monsieur, ils sont juste venu là pour m'aider ! Ils m'ont entendue pleurer et ils ont dit qu'ils allaient chercher mon chat ! Vous aussi ? »

« Hein ? Ah ! Merde déso, j'ai cru que vous la maltraitiez. Mais en même temps c'était louche de vous voir avec une gosse qui chiale. Bon bref, du coup, toi qui accompagnes Flo, moi c'est Markus, et on forme les Young Thugs »

Ah putain c’est vrai, les yt. Ouais le nom était pas ouf, y’avait mieux. Mais ce n’était pas le sujet de la discussion. Ils devaient aider une gamine. Il ne saisit pas la main du loup, le saluant juste vite fait d'un signe de tête. Ils se reprirent ensuite dans un sujet d'enfant, gngng c moi lchéf.

« Bon, mec je te stoppe immédiatement. C’est moi le chef des Young Thugs. Premièrement, la p’tite nous demande de l’aide. »

Ouais, ils se disputaient vraiment pour savoir qui était le chef, enfin c’était pas Flo ? Meh, si ça se trouve le dernier membre va arriver en gueulant que c’était lui le chef. Ouais ce serait plutôt marrant. Mais bon, son esprit fut bien vite interrogé par la gamine, le regardant un peu trop comme un justicier. M’enfin ce n’était pas la question ça.

« Je recherche mon papa et mon minou, tu as vu mon minou ?  »

« Nah, mais on va vite le retrouver gamine. »

Mais dès le moment où il finit sa phrase, la gamine était partit comme Usain pour un 100 mètres record. Il la rattrapa avant qu’elle n’arrive au camion, la déposant gentiment sur ses épaules. Si elle courait partout comme ça elle allait se faire tuer. Puis Zeph’ avait le cœur trop lourd que pour la laisser partir vers des mecs chelou comme ça sans être protégée. Ouais il était très protecteur des enfants.

« PUTAIN DE MERDE ! Quoi ?  Bartolomé ? Tu ne vois pas que je décharge les cages ? »

Ah ouais l’accent sicilien ? Manquais plus qu’il retravaille l’Italien qu’il avait appris auparavant. Ouais ce serait marrant. Étant gamin ses potes italiens lui avaient à parler cette magnifique langue. Mais alors qu’il arrivait proche du camion avec les deux gars, y’en a un qui portait une cage comme si c’était du papier. Putain ce n’était pas bon ça. Il devait être VRAIMENT fort.

Mais alors que la gamine gueulait

« Laisse mon minou tranquille ! »

Envers le chasseur, celui-ci pointa Zeph’ et la gamine, qui après le coup d’épaule carrément inefficace, gueula.

« Blackout ! Flo court

Il avait créé une version plus petite de son dôme, n’atteignant alors que Florian et les deux ritals bizarres. Enfin il savait que Flo en sortirait tranquille grâce à ses antennes. Ils ne pouvaient clairement pas risquer de blesser la gamine. La sortie de la ruelle n’était pas loin. Surtout que les deux types n’étaient clairement pas de leur niveau. Ils l’échapperaient belle cette fois. Enfin p’tet pas hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 15 100
Points de Réputation : 12 650
Messages : 156
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Lun 9 Juil - 15:31

Alors que le chasseur, après avoir tiré en direction de la jeune fille. Remontait lentement son arme vers le corps de Florian, prêt à brutalement lui faire sauter la cervelle. Son doigt était à quelque seconde d’actionner la gâchette, quand un dôme d’obscurité se leva autour des trois personnages, les aveuglants par la suite entièrement. « C’est quoi ce bordel… » Marmonna doucement le chasseur donc, qui cherchait alors une source de lumière autour de lui. C’est le noir total pour lui. Impossible de se repérer, même par le son qui faisait d’étranges écho autour de lui.

« … ? » Florian, également légèrement perturbé par ce don. Avant de se souvenir que Zéphyr en était capable de faire cela. Il sentait avec ses antennes ce qui se passaient autour de lui, une chose pratique surtout dans ce genre de technique. C’est ainsi qu’il se balança en arrière afin d’éviter qu’une nouvelle salve de perfore son corps. Un tir au hasard qui avait manqué de tuer Florian, heureusement qu’il disposait d’une paire d’antenne qui lui permettait de sentir mieux ce qui l’entourait. D’ailleurs, il sentait plusieurs formes passer autour de lui. Une toute petite, et l’autre féline. Sûrement la gamine avec son minou. Florian se mit lui aussi à sortir du dôme en courant à toute vitesse, prêt pour fuir.

Comme un obus qui venait d’arriver sur le terrain, un homme chien venait de faire son apparition. Grand et baraqué, avec un visage dur qui montrait qu’il avait des années derrières lui. C’était le camarade du chasseur obèse, Bartolomé. Ce fameux Bartolomé, avait une ceinture atour de la taille. Une ceinture qui attachaient une dizaine de dague tranchantes à son buste. L’homme chien avait fait son entrée juste devant Zéphyr à la sortie de la ruelle, bloquant ainsi les voyageurs dans leurs fuites.  Et plus tard, dans leurs dos. Le chasseur venait également de sortir du dôme en soupirant. Son fusil en forme de nez toujours dans ses bras.

« Je hais les voyageurs, une véritable bande de fouineur... » Cracha le chasseur, car il n’avait pas l’air d’avoir d’autres noms. Hors le chasseur. Ce dernier, levait lentement depuis sa main droite son fusil en direction du groupe prêt à tirer. Et au moment ou il enclencha la gâchette. Un bruit d’éternuement se fit entendre.

-ATCHOUM ! Hurla le fusil. Une salve de morve, lancé à toute vitesse vola dans lA zone. Mais ne toucha aucun voyageur. Hors le minou de la jeune fille. Le grand animal, se retrouvait encastré plus loin dans un mur tandis qu’une marre de sang se dessinait sous son corps. Bellatrix ,avança doucement en direction de son animal mourant. Pour pleurer par dessus lui. Le groupe était encerclé par deux créatures qui n’avaient pas l’air de rigoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 11 550
Points de Réputation : 10 650
Messages : 106
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Lun 9 Juil - 19:19

Pfiou, voilà que Florian voulait remettre l'affaire du chef des YT sur la table. La course à la cravache et le combat ne lui avaient donc pas suffit ?

Arrête de te prendre pour le boss gros, I'm da best. Tu peux pas test. Et je sais que la petite demande de l'aide, c'est pour ça que je suis là. Parce que moi je fais passer notre groupe pour des gens biens en sauvant la veuve et l'orphelin. Bref, on va le retrouver son matou.

Sauf que, la petite fille fonça en direction d'un camion louche, à côté duquel se trouvaient deux chasseurs qui n'étaient visiblement pas là pour blaguer. Malheureusement pour Markus, la fourmi lui piqua le beau rôle et se jeta pour la protéger, et bouscula le gros chasseur pour dévier son tir.

Flo, t'as une force de fourmi, c'est le cas de le dire, et pas dans le bon sens ! J'vais te montrer comment on fait, place au boss !

Précédé du "black out" de Zéphyr, et d'un "Ouaaaah, trop stylé !", le morpheur tapa un sprint dans l'espèce de boue noire, guidé uniquement par son flair.

Flo fait pas le con, courbes ton dos vite fait !

Heureusement pour lui, l'espèce de froid qui s'était installé entre eux n'empêcha pas un coup à deux.
Profitant du moment de surprise du trappeur, le blond sauta alors sur le dos de son camarade avant de flanquer son pied dans le visage du trappeur, qui recula juste un peu, sans visiblement avoir trop souffert du coup. Une fois à terre, il prit la petite fille, et il la transporta en dehors du dôme. Heureusement pour lui, son flair infaillible de loup lui permette de "voir" dans ce noir. Il traça alors sa mère pour éviter de se faire trouer la peau, et déposa la petite fille en sûreté un peu plus loin. Quoique, il aurait bien fait de fuir avec, car l'homme qui était sorti du dôme n'avait pas l'air content, et son allié qui avait débarqué l'était tout autant. Le trappeur, énervé, dégaina une sorte de fusil-narine bizarre, qui balança une salve de morve vers le chat-lion de la jeune fille, salve qui le propulsa contre un mur à toute vitesse, mettant un terme à sa triste vie, ou presque.

Merde, pauvre chat ! Je propose qu'on les frappes. Pour venger cette pauvre créature qu'avait rien demandé !

Le blond adopta alors une garde haute, paré à toute éventualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 18 100
Points de Réputation : 21 350
Messages : 125
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Lun 9 Juil - 20:20

« Merde, pauvre chat ! Je propose qu'on les frappes. Pour venger cette pauvre créature qu'avait rien demandé ! »

« Alors non ! On va fuir parce que je sais pas si t’as vu, mais vous leur avez pas encore fait une égratinure. DONC PUTAIN NON. »

Mais putain de merde celui-là était pas taré, mais totalement inconscient, il agit comme s’il était invincible. Alors qu’il était clair qu’ils ne faisaient pas le poids face à ces types-là. Ils étaient beaucoup trop forts pour eux. Il fallait que Zeph’ fasse une version plus grande de son dôme pour récupérer la gamine et qu’ils se barrent de la rue… Nah c’était un homme chien il pourrait se repérer au flair. Quoi que. S’il se débrouillait pour esquiver. Le type ne pourrait pas voir, mais estimer ou il se situait sur quelques mètres. Bien, il chargea pendant une dizaine de secondes jaugeant les distances. Le fait qu’il charge de l’énergie alerterait les créatures, mais ils ne sauraient pas exactement ce que c’est si le dôme est énorme. Il devait faire passer le truc pour autre chose.  Son cerveau fulminait en ce moment, il pensait a beaucoup de choses en même temps.

« Dark Star ! COUREZ MAITENANT ! »

Hurla t’il alors qu’un dome deux fois plus grand enveloppant les gens dans la ruelle apparut. Mais pendant qu’il plongeait vers la petite fille pour qu’elle ne se prenne aucun tir, justement, un tir partit dans la ruelle, lui endommageant gravement le bras gauche et le rendant inutilisable quasiment. La fille n’avait rien eu OUF. Cependant il voyait sur sa tête qu’elle savait que le tir l’avait atteint et que son visage avait changé d’expression à l’impact. Et alors qu’elle allait commencer à re pleurer, déjà la perte du minou c’était chaud, mais bon.

« T’inquiète petite j’ai rien. »

Dit-il en lui chuchotant à l’oreille. PARCE QUE PUTAIN JAMAIS DE SA VIE IL N’AVAIT EU AUTANT MAL AU BRAS GAUCHE. En fait c’était tout autre, la douleur avait été immense, juste qu’après un léger temps il ne sentait quasi plus rien, c’était froid. Et Zeph’ qui n’était  pas non plus débile et savait qu’il devait encore passer l’homme canin, essaya de maintenir le dôme encore une dizaine de secondes. Il allait tomber dans les pommes si ça continuait ainsi. Heureusement, il le passa en feintant qu’il allait sur la droite, le flair ne pouvait pas tout faire et l’expérience du bonhomme aurait primé s’il avait eu un meilleur flaire ou s’il voyait dans le noir total. Il était désormais à une vingtaine de mètres de là, déposant la fille à côté de lui.

« Ça va monsieur ? »

Dit-elle en le regardant, la larme à l’œil. Zeph’ allait survivre. Et c’est en restant tout sourire, la regardant droit dans les yeux qu’il dit. Il se souciait clairement du mental de la petite, c'était dur de voir ça pour une enfant.

« Je vais super petite.  Reste bien ici, je vais aller voir ce qu’il se passe

Heureusement, la fille était sauvé et loin de cette ruelle de malheur. Il passa donc sa tête vers la ou il se situait juste avant en espérant que ces deux camarades d’infortune avait réussi à partir ou à fuir. C’était chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 15 100
Points de Réputation : 12 650
Messages : 156
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Lun 9 Juil - 23:54

« Vous essayez de feinter qui ? » L’homme canin avait pu suivre Zéphyr en écoutant les divers bruits de la zone, et suivant son flair. En alignant ses deux sens. Bartolomé avait pu suivre parfaitement Zéphyr, bien qu’il avait eu des difficultés pour trouver les sorties de son dome. Ainsi, le chasseur obèse se retrouvait devant Florian et Markus. Et Bartolomé le chien-loup humanoïde devant Zéphyr et la gamine. « Tu pense que ça serait aussi facile ? » Le canidé se propulsa avec grande vitesse en direction du voyageur obscur. Pour lui administrer un important coup de poing d’une violence inouïe en plein milieu de l’estomac. Puis tenta de l’enchaîner d’un coup de pied qui traversa la zone, pour aller fouetter la joue de Zéphyr essayant de l’envoyer un plus loin derrière Bellatrix. En parlant de Bellatrix, Bartolomé tira de sa main droite une de ses dagues, puis de sa main gauche attrapa la petite fille par la nuque. Laissant sa lame glisser sous son menton. « Un seul mouvement, j’entends le moindre de vos muscles qui bougent. Et je lui ouvre une deuxième bouche. » Dit l’homme canidé d’un timbre de voix parfaitement neutre, il n’avait pas l’air de bluffer. Son visage était impassible à toute émotion, il était impossible de savoir si il bluffait ou pas. Il indiqua par la suite à son partenaire comment sortir de ce fameux dôme.

« Davino’ sort de la. Recule simplement. » Dit Bartolomé en direction de son partenaire. Et le chasseur obèse reculait en souriant également, gardant alors en joug les deux personnages devant lui. Davino était donc le nom de ce fameux trappeur. « Vous voulez vraiment mettre votre nez dans mes affaires ? Je vous laisse une dernière chance pour vous barrer, et peut-être qu’il y’aura aucun mort. » Dit le trappeur.

Le camion était d’ailleurs toujours présent et ouvert. Bartolomé dans un mouvement de violence élança avec force Bellatrix à l’intérieur, avant qu’il ne monte du côté conducteur du camion. Un hurlement de terreur et de douleur s’échappait de la bouche de la petite fille. Tandis que Davino montait à l’arrière. Gardant toujours les voyageurs en joug si jamais un con voulait faire le héros. Car, on peut pas toujours assurer à Dreamland. En parlant de ça, quelqu’un à remarquer le cadeau du trappeur avant de partir ? Une grenade dans la zone. Florian sentait un léger objet qui se mit à vibrer. Et tous pouvaient voir une espèce de réveil-matin très étrange, un réveil avec une grosse bouche dont les lèvres étaient bien rose qui était en train de hurler.

-AHAHAHAHAHAHAH… Quand le hurlement s’arrêtait, le jeune Florian se mit lentement à reculer en comprenant la chose. « ça va péter ! » Hurla t-il, en couchant Markus d’un mouvement de bras pour le plaquer au sol essayant de prendre le moins possible les dégats de la déflagration. Il ne savait pas la situation de Zéphyr, mais le morpheur espérait qu’il aille bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 11 550
Points de Réputation : 10 650
Messages : 106
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Mar 10 Juil - 15:54

Bon, et bien visiblement les deux autres voyageurs n'étaient pas vraiment chauds pour se lancer tête baissée dans la baston. Assez déçu, Markus baissa alors ses bras, regardant ce qui se passait.

Ben alors ? Depuis quand les YT ne foncent plus depuis qu'un combat se présente à eux ? T'as géchan Flo, tu me déçois.

Cette phrase montrait encore une fois la totale inconscience qu'avait le morpheur face aux combats, mais n'était-ce pas ça l'essence même des voyageurs ? Se retrouver face à des ennemis toujours plus puissants et les rétamer ? À moins que ça soit juste dans les shonen ça...
N'empêche que les deux chasseurs de leur côté ne semblaient pas vraiment enchantés qu'on vienne fouiner dans leur trafic, ils commencèrent alors à avancer vers le trio, quand Zéphyr créa un autre dôme, mais en beaucoup plus grand. Mais visiblement, cela n'avait servi à rien, puisqu'un des deux trappeurs, qui était un homme-chien n'eut aucun mal à tirer dans leur direction. Il fonça ensuite sur le voyageur obscur avant de le mêler de différents coups les uns après les autres. De son côté, Markus, qui galérait un poil à s'y retrouver dans toute cette mélasse, réussit à s'éloigner de Davino.
Mais il s'arrêta bien vite, quand il remarqua qu'un peu plus loin, Bartoloméo l'homme-chien tenait en otage la pauvre petite fille, qui rappelons-le de base ne voulait que retrouver son "chat".

T'es la honte des chiens à te servir d'une gamine comme otage mec. Tu me dégoûtes, c'est à cause de chiens comme toi que l'image du royaume est ternie ! Autant que tu fasses des trucs illégaux ça, je m'en fous, mais t'abaisses pas à faire un truc comme ça sérieux ! Prends quelqu'un de ton gabarit, on va rigoler.

C'est alors que la créature expliqua à son complice comment rapidement sortir de là, et ils se retrouvèrent une nouvelle fois en face des voyageurs. Il leur dit alors de ne simplement pas bouger d'un poil, et que soit disant tout se passerait bien. Les monstres kidnappèrent alors la pauvre enfant, et par conséquent la mirent à l'intérieur de leur camion. En partant, ils leur laissèrent un cadeau... Explosif, si je puis dire. Une grenade était à deux doigts de leur exploser à la figure, et Florian, qui voulait sûrement jouer au héros, plaqua le blond au sol pour qu'ils ne volent pas en morceaux. Un grand BOUM se fit alors entendre, avec heureusement aucune victime.

Merci, mais t'étais vraiment pas obligé hein, j'aurais pu esquiver tout seul, je suis pas tétraplégique non plus.

Il se releva ensuite, et courra dans la direction du voyageur obscur, en lui tapotant le visage pour vérifier qu'il était conscient.

Mec, mec, ça va ? T'as pas l'air bien. Il t'es arrivé quoi ?

Sûrement que les coups qu'il avait reçus ne lui avaient pas fait du bien. Le loup pouvait en témoigner, la puissance des créatures canines n'était pas à plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 18 100
Points de Réputation : 21 350
Messages : 125
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Mar 10 Juil - 17:20

« T'es la honte des chiens à te servir d'une gamine comme otage mec. Tu me dégoûtes, c'est à cause de chiens comme toi que l'image du royaume est ternie ! Autant que tu fasses des trucs illégaux ça, je m'en fous, mais t'abaisses pas à faire un truc comme ça sérieux ! Prends quelqu'un de ton gabarit, on va rigoler. »

Entendit il avant que son pote le morpheur fourmi ne crie.

« ça va péter ! »

La suite était floue, il s’était sentit porté par le souffle, tombant sur sa tête et au passage dans les pommes. Le coup de fusil qu’il avait pris l’avait déjà affaiblit. Après quelques secondes, il entendit quelqu’un. Il n’entendait pas tous les mots qui étaient prononcés, mais avait compris l’intention des questions.

« Mec, mec, ça va ? T'as pas l'air bien. Il t'es arrivé quoi ? »

Zeph’ était dans les vapes, il ne savait plus trop ce qu’il se passait, il se souvenait d’un boom dans son épaule et puis d’un boom qui l’avait envoyé dans les pommes quelques secondes. Il se releva avec difficulté, ralenti par une douleur lancinante dans son épaule. Que faisaient-ils ? Ou étaient-ils ? Son épaule endommagée lui empêchait de faire ce qu’il voulait. Il fallait qu’il se réveille. Ou il mourrait d’une hémorragie.

« J-je sais pas… J’ai l’épaule démontée. Il s’est passé quoi ? J’ai la tête dans la brume. »

Que s’était-il passé ? Il voyait flou et avait des acouphènes. Une déflagration énorme l’avait expulsé auprès de Markus après s’être fait latter par un homme-clebbard. Donc il se relevait avec peine, se frottant les yeux, tenant son épaule. Mais surtout, elle était ou la gamine ? Elle s’était faite choppée ? Il ne se souvenait plus. C’était dur, ça lui faisait mal à la tête de rassembler toutes ces informations.


« Elle est ou la gamine ? »

Demanda-t-il. Ouais il ne savait plus du tout. Il se mit dos à un mur histoire de pouvoir correctement écouter ce qu’on lui dit sans trop penser à son bras et son épaule. Il avait aussi vachement mal au ventre, meh, surement dû à l’explosion du truc bizarre, se disait-il. Il ne savait plus quoi faire et se tourna vers les deux autres voyageurs.


« On fait quoi maintenant ? »

Ouais, il n’avait pas envie de crever là, si il ne se réveillait pas bientôt il allait crever dans les heures qui suivaient. Zeph’ avait besoin de soins et fallait pas trop attendre hein. Donc bon, les potes c’est votre moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 15 100
Points de Réputation : 12 650
Messages : 156
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Mer 11 Juil - 1:40

La déflagration avait aussi consumée la peau du jeune Fleshter. Souffrant de nombreuse brulure sur le dos et les épaules. L’explosion lui avait également arrachée au passage des morceaux de vêtement. Oui, car c’était une grenade Markus. Et une grenade qui explose ça fait très mal surtout quand tu te trouve dans la zone action. Le corps fumant, le jeune morpheur se redressait lentement en poussant un râle de douleur assez important. En secouant la tête, essayant d’aligner parfaitement ses idées, car il était salement cogné et secoué. Le trio se retrouvait dans une situation critique. Car, la gamine venait également de se faire kidnapper, c’était une belle nuit de merde.

Florian se redressait lourdement, en crachant une salve de sang après avoir manger un pain d’un des chasseurs au passage. « Bordel... » Il tourna lentement la tête en direction de Zéphyr qui avait l’air de souffrir sa mère. Car, ouais il avait le bras totalement défoncé. Et si rien n’était fait il allait peut-être morfler et perdre Dreamland.

Florian se mit à stresser, mais utilisait tous les efforts qu’il pouvait faire afin de ne pas montrer ce signe de faiblesse, car c’était ça un chef. Le rempart du groupe, qui devait avoir l’air toujours bien pour que ses partenaires ai confiance. Et surtout, capable de prendre des décisions.

« Serre les dents mec. » Oui, il allait devoir serrer les dents. Car ça allait lui faire un mal de chien. Le Fleshter se mit à gonfler les joues, et recracha alors un jet d’acide en direction de la blessure de Zéphyr, une jet dont l’acidité avait été contrôle par Florian, pour juste cautériser la plaie. Oui la cautérisation par l’acide ça existe, et il devait être en train de souffrir sa race. Florian n’en était pas fier, mais ça allait faire le taff’. Il se redressait doucement, après avoir bien craché son jet sur Zéhefphyr.

Après cela, Florian se mit à observer les lieux en essayant de trouver des preuves. Et la preuve se trouvait sur la cage du tigre qui venait de se faire tuer. Il y’avait une adresse indiquée contre les barres de la cage. -Peace and love compagnie

Un nom bien choisi visiblement. Florian savait que ça serait risqué de se battre avec ces deux gars. Alors il se tourna vers ses partenaires.

« Du coup les mecs… on fait quoi ? On essaye de sauver la gamine, ou on essaye d’assurer nos survies ? » Demanda ainsi le jeune Florian, car d’après ce qui venait de se passer. Le trio n’était clairement pas de taille pour affronter ce duo. C’était soit, ils laissaient la gamine mourir, ou soit ils prenaient le risque de mourir. Cette décision impactera le rp comme jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 11 550
Points de Réputation : 10 650
Messages : 106
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Mar 17 Juil - 1:41

Et bien, heureusement, la grenade avait fait plus de peur que de mal. Enfin, je crois. Ce n'était pas comme si un membre avait été perdu à cause de l'explosion, quelques brûlures c'est pas la mort non plus. Même si tu douilles, c'est pas comme si tu t'étais fait tirer dessus. Zéphyr, lui, peut se plaindre...

D'ailleurs, il fallait absolument que Florian et Markus se serrent les coudes, et fassent en sorte qu'il ait les soins nécessaires, s'ils ne voulaient pas que leur camarade décède sous leurs yeux. Enfin ça, c'est ce qui se passe dans la vie réelle. Dans le pire des cas, Zéphyr allait sûrement juste perdre connaissance et se voir être réveillé. Mais ce n'est pas pour autant que les YT devaient le laisser sans se soucier de son état. Florian, qui s'improvisa infirmier, cracha une sorte de liquide pâteux sur la plaie du voyageur obscur, dans le but de la cicatriser.


Berk ! C'est quoi ça ? Depuis quand tu peux faire un truc pareil toi ?! Un homme-fourmi qui gerbe de l'acide... On aura tout vu. Mais du coup, comme ça vient de ton corps, t'as pas peur que ça s'infecte plutôt ? Non pas que je dise que t'es crade, mais comme ça a été en contact avec l'intérieur de toi c'est peut-être bourré de mauvais microbes. Enfin bon, c'est pas si grave, si ça lui permet de survivre jusque-là.

Une fois son court monologue terminé, le loup se plaça le dos contre un mur, et se mit à réfléchir. Réfléchir à ce qu'ils pourraient faire par la suite. Ils pourraient la laisser entre les mains de ses kidnappeurs, après tout, comme l'avait dit Bartoloméo, ça n'était pas leurs affaires. Ou ils pouvaient tenter de la sauver, mais risquer de finir assis, ligotés et bâillonnés à côté de la petite fille. Ce fut d'ailleurs le dreadeux qui souleva le fait qu'ils devaient faire un choix.

Ce qu'on fait ? Ben, j'ai envie de te dire que, vu l'équipe de bras cassés qu'on forme, et vu comment s'est déroulé cette première rencontre avec eux, je suis pas sûr que ça s'arrange. Donc, soit on tente le tout pour le tout, et on essaye de s'infiltrer tel James Blonde, soit on fait les lâches et on se tire histoire d'éviter d'être amochés d'avantage. Zéphyr, si t'es encore en capacité de penser, t'en dis quoi ?

Après, peu importe le choix que le trio ferait, au final, il y aurait du positif et du négatif dans chacun des cas. Plus ou moins de l'un ou de l'autre dans les deux situations, il y a une phrase pour ça... C'est la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 18 100
Points de Réputation : 21 350
Messages : 125
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Ven 20 Juil - 15:10

« Serre les dents mec. »

Ça y est la tête lui tournait et il sentait ce doux monde onirique lui devenir instable. En réponse au risque de perdre notre magnifique voyageur obscur, le morpheur fourmi eut une idée plutôt intelligente en elle-même. L’acide allait cautériser la plaie. Ouais Flo allait donc cracher son jus sur Zeph’ ? Allons allons pas de métaphores sexuelles s’il vous plait. Zeph’ serrait les dents et ses poings comme il le pouvait. Ça allait lui déchirer sa race.

Comment vous expliquer sa sensation alors que l’acide cautérisait la plaie du jeune Zeph’. C’est un peu comme si on vous écrasait les couilles entre deux rochers partant tous deux à une vitesse dépassant celle de la lumière. Bon c’est un peu exagéré, mais au moins vous avez une idée de comment il souffrait en ce moment.

« AAAAH PUTAIN DE BORDEL DE SA GROSSE MERE LA SALOPE DE PUTE

Les yeux de Zeph’ scintillèrent d’un noir et rouge assez vif et il se releva d’un coup alors que son bras intact fut entouré de mélasse noir tournant autour de sa main et ayant l’air assez instable. Il explosa surement le mur derrière lui puis s’arrêta. La douleur l’avait bien réveillé. Mais au moins la plaie était refermée. Maintenant qu’il avait repris son souffle et était debout, il devait juste trouver un endroit calme. Les folies c’était fini pour cette nuit au moins. Putain c’était vraiment unique comme douleur.

« Du coup les mecs… on fait quoi ? On essaye de sauver la gamine, ou on essaye d’assurer nos survies? »


Le loup répondit juste avant Zéphyr qui reprenait doucement ses esprits. Il était toujours marqué d’un sacré acouphène et avait son système nerveux qui l’avertissait de ses prochaines conneries. Ça allait vite lacher s’il continuait.



- Ce qu'on fait ? Ben, j'ai envie de te dire que, vu l'équipe de bras cassés qu'on forme, et vu comment s'est déroulé cette première rencontre avec eux, je suis pas sûr que ça s'arrange. Donc, soit on tente le tout pour le tout, et on essaye de s'infiltrer tel James Blonde, soit on fait les lâches et on se tire histoire d'éviter d'être amochés d'avantage. Zéphyr, si t'es encore en capacité de penser, t'en dis quoi ?

« Franchement ? ….. Moi je vais me trouver un endroit chill. Un endroit où je peux me poser avec un verre de vodka frappée sans risque de me faire ramasser la gueule. Je suis désolé, mais on ne peut pas sauver tout le monde. En tout cas je risquerai pas ma future place de Kaiser pour sauver une gamine.»

Et il n’avait pas tort, les types étaient vachement trop fort pour le trio. Vu comment ils s’étaient fait exploser la gueule. L’obscur était pas trop chaud de continuer. C’était donc un no no de la part de Zéphyr qui préférait tenter un dernier p’tit bar avant son réveil ou avant qu’il ne tombe dans les pommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 15 100
Points de Réputation : 12 650
Messages : 156
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Sam 28 Juil - 22:46

C’était son choix, et je le respecte.

Mourir pour un inconnu. Pourquoi donc ?

Laisser derrière lui sa famille, bêtement…

« Je comprends maintenant. » Marmonnait Florian. Il revoyait presque son père, devant le choix draconique qu’il avait eu à faire pour sauver un homme, ou risquer de perdre sa vie. Le trio se retrouvait donc devant un choix cornélien. Risquer leurs vies de voyageur, ou sauver une pauvre jeune fille de ces monstres. Florian se mit a marcher stoïquement vers l’endroit ou il captait les traces qu’avaient laissé les chasseurs sur la cage. « Certes nous pouvons perdre Dreamland, mais cette gamine risque de perdre sa vie. Je sais pas comment je peux vous le décrire. Mais, je ne peux pas accepter ça. Je m’en voudrais, même si c’est un combat risqué. Je participe. » Il fit lentement incliner sa tête vers l’arrière, pour regarder du coin des yeux Markus. Il savait que le loup blond serait de la partie en arborant son grand sourire d’imbécile. Il était impulsif ce Markus, mais il était cool quand il ne jouait pas au con. Florian pourrait presque le laisser devenir chef. Il indiqua d’un faible mouvement de main sa direction, et se mit à marcher vers cette fameuse usine désinfectée. Traversant les endroits les plus sombres et sinistres de ce royaume. Il avait peur en réalité Florian. Il ne savait meme pas pourquoi il avait eu cette réaction. Mais, il sentait qu’il ne pouvait tout simplement pas laisser cette pauvre petite aller se faire massacrer par ces deux brutes.

Un faible soupire traversa la zone en même que Florian qui approchait de cette vieille usine. Deux hommes chiens étaient présents sur les lieux, des gardes. Le morpheur regardait autour de lui afin de trouver de quoi détourner leurs attentions, ou simplement passer tranquillement. Rien, il jugeait beaucoup plus simples de faire le tour pour trouver une autre issue. Ce qu’il remarqua au loin, une fenêtre brisée en hauteur. Elle pouvait servir pour entrer sans se faire remarquer par les deux chasseurs.

Florian transforma ses deux bras, qu’il enfonçait doucement dans la roche pour pouvoir escalader plus facilement la paroi rocheuse, si jamais les deux avaient décidé de suivre le morpheur. Il tentait sa main gauche en arrière en priant pour qu’ils sautent assez haut afin de l’attraper, et surtout sans faire de bruit. Si jamais, le trio était complet et avait rejoint. Ils pouvaient tous voir au loin, une dizaine de cage d’animaux, le chasseur et l’homme chien au milieu. En train de tabasser avec un gourdin un zèbre avec une peau composée peau d’orange. L’animal hurlait de douleur, et les autres en cage criaient avec rage. Au loin, se trouvait une cage, les voyageurs s’ils étaient présents pouvaient donc voir la petite Bellatrix entre les barreaux, recroquevillée sur elle même. Sa cage était suspendue en haut d’un groupe de créature qui semblait raffoler de viande. La situation était délicate.  D’ailleurs, une harpie se tenait dans une cage beaucoup plus loin, la poitrine à l’air. Derrière elle un masque, et une photo de Kendal, puis un caleçon venteux. Comprendra qui Drasurrera

« Vendre ces créatures, et offrir la moitié de la somme à la famille pour gagner leurs confiances. C’est un bon plan chasseur. »
Dit l’homme chien, il était dos à Davino. Bartolomé tira lentement de sa main droite un poignard. Les voyageurs pouvaient le voir, et d’un mouvement bien brutal, il élança ce dernier en direction de la gorge du chasseur. Le pauvre n’avait pas eu le temps de contrer, ou autre et s’effondra brutalement au sol dans une orgie de sang. « Le seul problème, c'est toi et le partage de la somme. » [/b]

« Je vous sens depuis le début, voyageurs. »
Dit Bartolomé qui avançait lentement en direction de l’homme qui se vidait de son sang. Il commençait à le dévorer sous les yeux des voyageurs.  Après avoir tappé plusieurs crocs dans la chaire grasse de Davino, il s’essuya le museau du sang qui s’en écoulait. « Bien les enfants, approchez. »


Dernière édition par Florian Fleshter le Lun 30 Juil - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 11 550
Points de Réputation : 10 650
Messages : 106
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Lun 30 Juil - 17:43

Vu que Zéphyr semblait vouloir les abandonner, les Young Thugs allaient-ils devoir aller libérer la petite Bellatrix seulement à deux ? Ou bien, revigoré par l'envie de Florian, le contrôleur de l'ombre allait revenir sur ces pas ? En plus de ça, il avait mentionné le nom d'un titre inconnu à l'oreille du morpheur, un "Kaiser."

Vas-y, viens, fais pas ta chochotte ! On va les massacrer à trois ! Si tu veux passer pour un héros et être récompensé c'est le moment, sinon quand on aura libéré tout ce qu'ils ont dû voler, on nagera dans les EVs et pas toi ! Et puis, un Kaïseur... Kézako ça encore ?

Fourmi-boy, quant à lui, exprima clairement son envie d'aller sauver la petite fille, et expliqua que même s'il risquait d'y passer, il irait quand même. Quel homme ce Florian ! Markus lui emboîta le pas, et sans se retourner pour vérifier si le troisième suivait le rythme, ils partirent dans la direction d'une usine, trouvée on ne sait comment, parce que si les braconniers avaient pris un camion, c'est qu'elle était sûrement loin. Le temps passa, et les voyageurs arrivèrent finalement à côté de l'usine désaffectée, puis ils se mirent à couvert pour ne pas être découverts. Aidé par Ant-boy, le loup grimpa au niveau d'une sorte de formation rocheuse, celle qui servit d'abri de fortune. Ils purent observer, depuis leur cachette, Bartolomé qui décida d'assassiner son compère avant de se mettre à le dévorer, sûrement pour ne pas avoir à partager les récompenses. Il déclara ensuite être au courant de la présence des importuneurs depuis le début, et les invita à le rejoindre. Markus, pour ça part, s'exécuta et bondit au-dessus de sa planque.

Mec, t'es dégueu d'avoir bouffé ton pote ! Non seulement, il t'avait aidé, mais en plus, il était loyal, lui ! Il fait désormais partie de la liste de gens à venger quand je vais te coller mon poing dans ta tronche !

Il progressait, sûr de lui, dans la direction de Bartolomé, décidé à lui refaire le portrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Lun 30 Juil - 23:58

Alors comme ça on a décidé d'aller sauver l’orpheline comme des héros ? Vous êtes trop jeunes pour la veuve, mais c'est déjà un début. Vous êtes des gars bien les Young Thugs, malgré un sens du name branding assez mitigé, je sens l'esprit shonen en vous. Finalement, vous êtes des fighting dreamers ! Ouais il va falloir se battre là, vous n'avez plus d'autre choix, il va falloir assumer. Mais concentrons nous quelques secondes sur l'homme qui avait décidé de ne pas être un héros, ou peut être que si, qui sait ce que nous réserve son prochain post, mais ce bon vieux Zéphyr avait donc décidé d'aller se murger en laissant une innocente crever, comme quelqu'un d’extrêmement viril. J'aimerais juste préciser une petite chose, tu vois ton bras ? La plaie dessus ? Ouais, mettre de l'acide dessus ça a complètement aggravé ta blessure et pas qu'un peu mon salaud. Parce que c'est bien beau de lancer des "bah la cautérisation par acide c'est possible", il faut analyser le contexte de la chose et surtout accorder un point à Markus : cet acide n'est pas spécialement clean. Puis mettre de l'acide sur une plaie ouverte c'est complètement con, la chair va directement se faire attaquer sans rien pour se défendre. Donc pour la faire courte mon mignon contrôleur obscur, ton bras s'infecte assez sévèrement là. Ah et fun fact rien que pour vous, l'acide ça ne fait pas que brûler, ça nécrose aussi, voilà voilà. T'as pas trente six solutions pour éviter une mort aussi certaine que douloureuse : va falloir se débarrasser de ce bras. Bonne chance !

Comment ça vous m'avez uniquement demandés de venir pour le combat ? Mon âme de grand Game Master m'oblige à réagir face à de telles inepties, c'est le jeu ma pauvre Lucette ! Mais revenons en à nos deux héros au cœur pur et à l'âme aventurière, enfin surtout Markus qui avance comme le premier des badass vers un ennemi qu'il sait pertinemment être plus fort que lui. C'est beau, c'est brave, mais c'est un peu stupide aussi. Parce que ton adversaire vient quand même de bouffer son pote, t'imagines bien qu'il ne va pas te faire de cadeau. Ahlala, pourquoi il a fallu que vous caractérisiez ce personnage comme aussi puissant que ça, c'était une erreur les gars ... Bartolomé se met donc à sprinter vers le morpheur loup, le prenant totalement par surprise de par sa vitesse assez folle et l'enchaînant de divers coups de poings assez violents un peu partout. Il passe d'uppercuts dans le ventre à des jabs dans la mâchoire, en passant de temps en temps par des directs du droits dans les côtes. En l'espace de quelques secondes, tu t'es pris une bonne quinzaine de coups je dirais. Mais c'est pas fini, parce que si ce mec n'apprécie pas trop qu'on vienne le défier, il déteste encore plus les mecs calculateurs qui se cachent pour attaquer en traître ... Vous voyez de qui je parle ? Non c'est normal, puisque Florian ne préparait rien de tout ça pour l'instant, vu la vitesse de l'attaque il n'avait pas vraiment de fenêtre de réaction. Mais Bartolomé n'est pas du genre à réfléchir, il suit son instinct et son instinct lui dicte de s'occuper de celui qui lui prépare peut être une embuscade.

Laissant Markus savourer la douleur qui assaillit son corps, il s'élance dans les airs comme la moins gracieuse des ballerines jusqu'à atteindre ton niveau Florian. Il esquisse un sourire carnassier, laissant couler un peu du sang de son pote sur ses babines dégueulasses, avant d'attraper ton crâne à pleine main et de te ... Dunker vers le sol. L'impact est super lourd, assez pour faire trembler les cages pendues au plafond. mais il n'en a pas fini, oh ça non, car sa faim est loin d'être assouvie. Il te soulève, tenant toujours ton crâne entre ses pattes et te dévisage en se léchant les babines. Il n'avait jamais goûté de voyageurs avant tiens ... Allez, rien qu'une bouchée, ça lui fera du bien. De son autre main, il t'arrache le bras gauche avant de te jeter comme une chaussette sale derrière lui, te faisant atterrir au niveau de ton camarade. Le temps que vous compreniez ce qu'il vient de vous arriver, vous pouvez le voir en train de mâchouiller tranquillement le bras du morpheur fourmi avec un large sourire, apparemment il apprécie bien la viande de voyageur, c'est délicieux et plein de protéines à ce qu'on dit. Il vous tourne le dos, dans le plus grand des manques de respect et apprécie son apéritif. Il n'a pas spécialement peur de vous pour dire vrai, il s'amuse comme un petit fou là, en même temps il sait pertinemment que si il voulait vous tuer, il en serait largement capable. Mais vous savez ce qui est chiant avec les cadavres ? C'est qu'il faut conserver la viande, alors que de garder des petits voyageurs dans une cage avec un tempo temperus sur les fesses et les utiliser comme garde manger personnel nuit après nuit, ça constitue une source infinie de nourriture. En voilà une bonne idée tiens ! Allez, bon courage les gars !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 15 100
Points de Réputation : 12 650
Messages : 156
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Mar 31 Juil - 2:38

« Que… ? » La vitesse de Bartolomé était folle, il venait de voler en direction de Markus et en l’espace d’une vingtaine de secondes, lui assénait un enchaînement de coup digne d’un combat de dragon ball. Il voyait son camarade se faire matraquer dans tout les sens. Impossible de rester impassible devant cette scène, le jeune Florian gonflait ses joues en sentant de l’acide formique remonter dans son œsophage. Il revoyait également la scène de rencontre entre Florian et Markus en maternelle.  Le morpheur fourmi serrait les dents, il allait cracher un jet d’acide brutal en direction de son adversaire. Quand il sentait ses antennes s’affoler, quelque chose arrivait à toute vitesse vers lui. C’était Bartolomé qui le chargeait, au moment ou le jeune Morpheur allait cracher son acide. Bartolomé venait de disparaître dans un reflet de vitesse, pour apparaître dans le dos du jeune Florian, empoignant ses locks avec sa force surhumaine. Pour lancer le dreadeux brutalement au sol. Il essaya d’amortir sa chute en plaçant ses bras modifiées sur le haut de son crane. Mais la puissance et la vitesse de l’action jouait contre lui.

« Merde… On ne peut pas abandonner comme ça. »

Florian ne voulait pas abandonner. Ses yeux faisaient des siennes, il était salement sonné et avait du mal à bouger. Il tournait lentement la tête de droite à gauche, cherchant Bellatrix dans une cage. Elle était au loin, dans les bras de son père. Leur cage perchée, Florian ne pouvait pas affronter leurs regards. Car au fond de lui, il regrettait. Il jouait sa vie, sa liberté sur Dreamland. Il comptait fuir, le plus loin possible. Peu importe les moyens. Mais, le regard apeuré que lui lançait Bellatrix lui rappelait quelqu’un. Il sentait une nouvelle fois Bartolomé arriver. Florian tentait de lancer son poing gauche frapper de toutes ses forces le loup. Le coup de Florian ne touchait même pas sa cible, trop faible pour frapper car il était encore sonné suite à ce choc d’une grande violence.  La main de Bartolomé attrapa brutalement la gorge de Florian, une poigne solide qui empêchait petit à petit l’air de circuler dans les poumons de Florian.

« Je n’avais encore jamais goûté un voyageur. Il y’a un début à tout. J’imagine. »
Dit t-il donc, en portant un énorme coup de mâchoire sur la base du bras gauche de Florian. Le morpheur tentait de hurler de toutes ses forces, mais des bruits étouffés sortaient simplement de sa bouche. Il sentait les crocs s’enfoncer dans sa chaire, et une pression tordre, déchirer et arracher littéralement son bras. Des larmes de souffrance perlaient le visage de Florian, qui se retrouva encore une fois à voler pour aller s’écraser sur la cage d’un ours rose. Les animaux regardaient ce spectacle morbide, Bellatrix et son père également.

Florian se retrouvait plus loin inerte, tandis que Bartolomé était en train de dévorer littéralement son bras sous les yeux de Markus. L’enfer, les pensées de Florian étaient brouillées. Il retournait lentement sa tête en direction de Bellatrix, regardant la gamine dans les yeux. « Désolé. »

Finalement, il allait l’abandonner comme elle.

_

« Elle ne se réveillera pas maman… hein ? »

« Non, elle Élise ne se réveillera plus jamais mon cœur. »
Dit t-elle, alors que des lames coulaient lentement sur ses joues. Elle serrait fortement Florian contre son corps, et le petit garçon se mettait également à pleurer dans les plis de la robe de sa mère.

-
Florian, salement sonné regardait doucement Bartolomé qui avançait d’un air presque robotique en direction de Markus, transperçant l’enfant avec un regard sadique. La fin des Young thug approchait petit à petit. Bartolomé déployait ses griffes, sur ses mains et sur ses pieds. Il continuait de mitrailler Markus d’une horde de coup de poing, jusqu’à que l’une des griffes de son pied, aille transpercer le tendon gauche de Markus, déchirant même ce dernier en manquant de lui arracher un morceau de pied. Il remonta par la suite, brutalement son coude sec au beau milieu du visage de Markus. Et se mit à courir vers le morpheur pour le rattraper dans son expulsion. L’attrapant par les cheveux. Il avait faim. Bartolomé avait faim, et comptait satisfaire cette faim.  Il déposait lentement ses crocs sur l’épaule de Markus, et commençait lentement à serrer. Soulevant le morpheur loup avec sa mâchoire pour l’expulser au loin. Il allait d’abord jouer avec lui, et ne comptait pas le tuer. Non, il allait le garder ici avec une marque. Et chaque nuit, lui prendre un bras, une jambe, et attendre que cela repousse la nuit prochaine, et ainsi de suite. Il aurait de quoi manger éternellement.

_

Florian devait agir vite, il retira son T-shirt pour s’en faire un garrot autour de son bras gauche arraché afin de stopper l’hémorragie. Mais, mentalement il s’était résigné à fuir, laisser Bellatrix et les autres individus prisonniers ici. Et courir aussi vite qu’il le pouvait. Il se redressait aussi difficilement qu’il le pouvait. Regardant Bellatrix pleurante au loin, une potentielle sortie derrière lui qu’il pourrait briser avec son dernier bras modifié.

Peut-être le fait qu’il est perdu trop de sang le faisait délirer, mais il entendait presque une voix dans sa tête. Une voix féminine, celle d’une enfant. C’était une voix bien familière pour Florian. Ça résonnait dans sa tête. Il portait lentement son unique main à sa tempe pour essayer d’apaiser cette douleur. D’ailleurs son corps vacillait légèrement de droite à gauche, jusqu’à s’effondrer.

Il savait parfaitement d’où venait cette voix. Il serait son dernier poing avec les forces qu’il lui restait. Puis, il se mit à ricaner faiblement, marmonnant. « Je l’avais oublié. Comment ai-je pu l’oublier ? » Un large sourire sur son visage, et également des larmes qui coulaient le long de ses joues.  

Florian souffrait d’Amnésie lacunaire, son cerveau avait effacé de sa mémoire un évènement qui l’avait traumatisé.  « Si seulement j'avais été plus responsable, elle serait encore vivante. » Voilà d’où venait la foi de Florian pour aider Bellatrix, indirectement, il associait cette petite à sa défunte sœur. Il se redressait, son bras droit transformé se tenant sur la cage de l’ours rose. Il fracassa une partie de la cage avec son poing droit . Libérant ainsi l’ours rose, qui se mit à charger avec force en avant vers Bartolomé. La surprise de l’attaque avait désavantagé l’homme chien, mais il semblait reprendre petit à petit l’avantage sur la créature rosé.  Le temps étaient précieux, Markus pouvait profiter de cela pour se dégager de l’emprise du chien homme.

Florian continuait son action de révolution. Il continuait en titubant à travers la zone, essayant de libérer le plus possible les créatures prisonnières pour qu’elles tentent de se venger, ou fuir. Celles qui avaient l’air de disposer réellement de capacité pour penser, se jetaient sur Bartolomé. Et les autres partaient à toute vitesses. La harpie avec les seins en l’air s’envolait en emportant avec ses serres, un masque, la photo d’un type avec une ombre vivante, et un caleçon.


Bartolomé semblait s’être débarrassé de l’ours, et d’une dizaine de fauve qui le chargeait. Mais l’accumulation d’adversaires autours de lui rendait la tache beaucoup plus compliquée. Et petit à petit il perdait du terrain, jusqu’à se faire mettre à terre par les vingtaines de bête qui l’attaquaient. Quant à Florian. En approchant de l’enclos des chiens qui rodaient autour des cages de Bellatrix et son père. Il n’eut aucune pitié, se disant que les chiens avaient été dressé pour cela. Ils étaient dévoué à leur maître. Il bombarda la zone d’un jet d’acide avec l’énergie dont il disposait encore. Les vapeurs corrosifs quittant les corps des chiens flottaient légèrement dans les airs.

Quand les chiens cessèrent de bouger, Florian ouvrit difficilement la cage avec son seul bras. Et se retourna lentement en direction des animaux qui attaquaient Bartolomé. Choquant et effrayant, le chien loup dévorait petit à petit les fauves dans des rugissements bestiaux, les animaux restant qui assistaient à ce spectacle comprenaient que c’était de la folie, et fuyaient. Bartolomé déposa ses yeux morbides sur Florian et Markus, ainsi que Bellatrix et son père qui fuyaient.

« Vous avez osé… gâcher le travail de plusieurs mois... ?La je suis vraiment en rooooooooooogne ! »
Hurla t-il, tous pouvaient sentir cette étrange aura qui rendait maintenant les lieux morbides. Cette aura de mort qui émanait du corps de Bartolomé au milieu des cadavres des animaux. Le chien loup ne rigolait plus, il s’envola vers Markus qu’il empoignait fermement par le visage. Puis Florian, laissant filer ainsi la gamine et son vieux père.

Markus et Florian traversait un bâtiment, tiré par Bartolomé. Et se retrouvait projeté donc au milieu d’une foule qui s’écartait en poussant plusieurs hurlements de surprise. Un hurlement déchirait la zone. Et Bartolomé d’un bond solide venait de faire son apparition en pleine rue bombée.  La bête était déchaînée comme jamais. Et Florian ne pourrait plus supporter les douleurs qui le prenait de partout, si ça continuait. La nuit prochaine, il perdrait toute notion de Dreamland.

Les deux voyageurs se retrouvaient maintenant devant un adversaire, qui avait l'air d'être au summun de sa puissance. Au beau milieu de Kazinopolis, et à bout de force.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 11 550
Points de Réputation : 10 650
Messages : 106
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Jeu 2 Aoû - 2:02

Get rekt... Voici un cours résumé de la situation. C'était vraiment très loin de s'être passé de la manière dont les voyageurs auraient pu imaginer. En seulement moins d'une minute, ils venaient littéralement de se faire démolir. On passait à un combat quelques peu mouvementé dans leurs pensées à un vrai massacre dans la réalité... Bartolomé, surchargé de puissance, avait d'abord foncé tel Flash tout droit vers Markus, pour lui faire subir un enchaînement, et pas des moindres. En l'espace de quelques secondes, il s'était fait matraquer de tous les côtés, sur toutes les parties du corps. Il ne pouvait malgré lui que subir, et finir au sol, bien amoché dès le début de cet affrontement qui promettait.

Bordel... Cette rapidité, je n'ai même pas eu le temps de le voir me frapper tellement il est véloce. Il faut que Florian fuie, on est pas de taille...

Mais à peine avait-il relevé la tête que le chien-homme était en train de s'attaquer à son ami, et d'une manière encore plus cruelle. Il venait de lui smasher le corps au sol, avant de lui arracher le bras avec une aisance, comme si c'était la tige d'une fleur. Le loup voulu lui crier toute sa rage, mais la seule chose qui sortit de sa bouche fut une petite flaque de sang qui se répandit sur le sol. Mais Bartolomé ne semblait pas en avoir fini avec lui, puisqu'il le releva, mais pas pour le soigner. Il le souleva d'une seule patte, afin que la tête du loup soit en face de celle de son homologue canin. Arrogant jusqu'au bout, le morpheur profita de cette occasion pour titiller l'ego sadique du chien. Il lui cracha un glaire de sang au visage, afin de lui exposer le fait qu'il ne se soumettrait jamais.

Ah ah ah... T'as beau me déglinguer tous les os du corps, je trouverais un moyen de me relever et de te faire bouffer tes babines, espèce de bâtard. Ta mère le caniche, elle a plus tourné dans le quartier que toi quand tu poursuis ta queue.

Cependant, il aurait peut-être mieux fait de garder sa langue dans sa bouche, encore une fois. Le monstre de la nuit lui rebalança un combo dont il avait le secret, avant de lui sectionner un tendon au pied avec ses griffes acérées. Le loup aurait voulu expulser un cri de douleur, mais rien ne sortit, si ce n'était encore une fois du sang qui coulait, tout le long de son visage, mais maintenant aussi de son pied. Et tout ceci, avant de finir par un coup de coude digne des plus hauts sportifs, dans ce même visage de plus en plus mouillé par le sang, mais également par les larmes, qui ruisselaient à cause de la douleur, mais aussi à cause de la frustration de ne rien pouvoir faire.

Mais c'était que Bartolomé semblait l'apprécier, puisqu'il le releva une énième fois, cette fois en plantant ses crocs aiguisés dans la peau du voyageur, avant de le secouer comme pour arracher son épaule, avant de le balancer au loin. Markus aurait voulu faire quelque chose, mais plus il bougeait, plus il avait l'impression de son corps se déchirait de plus en plus fort. Il ne put que ramper pour se mettre en sécurité, pendant que Florian avait réussi à mettre son plan à exécution. Oui, un plan. Car la situation avait beau être totalement imprévue par les Young Thugs, ils étaient tout de même arrivé avec un but. Pendant que Markus occupait le canidé (un combat était prévu de base, pas un tel massacre), Ant-boy, armé de son dégueulis sulfurique devait libérer toutes les créatures pour les lâcher sur le braconnier. Qu'est-ce que Markus était content malgré tout, quand il remarqua qu'un ours, des fauves et autres animaux fonçaient, passablement en rogne pour attaquer leur ravisseur. Mais, vu la boucherie, même à eux tous, ils n'étaient pas de poids... Ce mec c'est un seigneur caché ou quoi ?!

Vous avez osé… gâcher le travail de plusieurs mois... ? Là, je suis vraiment en rooooooooooogne !

Il hurla toute sa colère, avant d'attraper un à un les deux Young Thugs par le crâne, avant de quitter l'endroit et de les jeter dans les rues de Kazinopolis, pour continuer à les dévorer petit à petit, mais en public cette fois. En train de basculer entre la vie et un coma éternel, le loup trouva malgré tout la force de se relever en s'appuyant sur son unique pied fonctionnel et un poteau, avant de commencer à se préparer, comme s'il allait faire quelque chose.

Finalement, au point où j'en suis, la mort ne me fait pas peur. Si tu comptes me tuer, saches que tu vas être dans la mouise. Diavolo-sama, puissiez-vous être au courant de ça et me venger un jour si je péris...

Gagnant du temps au maximum, on put voir que le Gamelin gardait effectivement un truc en réserve. On put voir ses jambes gonfler en terme de volume, et ses muscles être remplacés par des plus gros, même son tendon coupé. Il s'élança à toute vitesse, propulsé par les muscles de sa transformation de bête mystique. Mais Bartolomé n'était pas au bout de ses surprises, puisqu'en plus d'avoir un gamin qui fusait vers lui, il commençait à changer, et à devenir beaucoup plus gros.

Combo ultime ! Le saut boosté du loup-garou !!

Le loup-garou, qui fonçait à toute berzingue, écrasa de toutes ses forces restantes sur le chien, priant pour avoir assez de force pour lui amocher le visage contre un mur ou le sol.


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 15 100
Points de Réputation : 12 650
Messages : 156
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   Sam 4 Aoû - 4:56

Il était vrai que la nouvelle forme de Bartolomé lui offrait une force surhumaine. Mais malheureusement, ce boost de masse musculaire créait chez lui une perte de vitesse assez importante . Bien qu’il restait tout de même brave et puissant, il titubait légèrement. Les animaux qui l’avaient attaqué en bande avait salement blessé le chasseur. Cette courte et petite vengeance avait fait son effet comme l’avait espéré doucement Florian, mais elle avait eu également énervé brutalement Bartolomé qui ressemblait vraiment à une grosse masse de muscle.

« C’est bon, il s’est transformé en Broly... Va falloir qu'on tente le tout pour le tout. »
Dit faiblement Florian, relevant lentement son bras droit vers la créature. La mâchoire du morpheur fourmilier était serré à cause de la douleur. Il se retenait de hurler et de se rouler au sol à cause  de cette dernière.  « Si jamais on laisse notre vie ici, c’était sympa de parcourir ce monde avec toi mon pote. » Dit t-il en direction de Markus, laissant un faible rire nerveux se faire entendre à la fin de ses mots. Prenant une posture basse et puissante, le jeune homme regardait avec force le chasseur. Il avait conclu un plan avec Markus, obstrué la vue de ce dernier pendant que Florian surgirait pour tenter de lui mettre un gros pain. C’était banal exposé de la sorte mais ça pourrait peut-être faire le taff.  Alors que Markus canalisait son énergie dans sa jambe fonctionnelle, Florian fit de même en concentrant toute sa musculature dans son unique bras. Au moment ou Markus s’expulsait vers Bartolomé, Florian fit de même en profitant pour se placer dans angle que Bartolomé ne pourrait pas chance pas remarquer.

L’homme chien voyant alors Markus foncer vers lui fit un large sourire, se préparant à esquiver. Mais trop tard, il venait de constater par lui même que cette forme réduisait grandement sa vitesse. Il n’eut comme seule choix d’encaisser comme il pouvait en croisant ses deux bras en croix.  Pendant qu’il était légèrement repoussé en arrière, il relâcha son bras gauche en l’arquant derrière son dos. Il allait décrocher une droite d’enfer à Markus en libérant toute sa nouvelle force.  Florian arriva au dessus du jeune morpheur canidé, relâchant alors toutes les forces qu’il avait pu rassembler pour enfoncer d’une rare violence son poing dans le visage de Bartolomé qui se retrouvait donc sous la puissance des deux voyageurs à voler beaucoup plus loin pour aller s’encastrer dans un bâtiment. L’écrasement du chien loup contre les parois rocheuses d’un immeuble avait soulevé de la fumée.

«  Il est coriace… ne te relâche pas. » Recracha doucement Florian entre deux souffles lourds d’épuisements. C’était un avertissement pour Markus, connaissant probablement sa future réaction. Concernant les alentours. La milice de ce royaume approchait, et les visiteurs quant à eux étaient légèrement surpris de voir ce spectacle. Surtout qu’avant, une horde d’animaux exotiques avaient traversé la ville comme si ils fuyaient quelque chose.  

Bellatrix et son père étaient également dans le public, public qui creusait une longue distance de sécurité.  


« Hé hé hé… Je vous est sous-estimé. Cette forme est beaucoup trop instable pour l’utiliser en combat. Surtout contre des merdeux comme vous. » Dit d’une voix effrayante Bartolomé. Une aura meurtrière se dégageait de son corps, tandis qu’une lueur rouge se voyait dans ses yeux qu’il déposait sur Florian et Markus. L’adversaire des Young Thugs se dégageait lentement des débris, et d’un bond massif chargeait Florian. Une fois que la bête se trouva devant le morpheur, elle tenta de faucher la tête de ce dernier d’un important coup de griffe circulaire. Heureusement pour Florian, la vitesse de Bartolomé était beaucoup plus faible, et il esquiva en se pencha légèrement en arrière.  Malheureusement, un enchaînement rapide du chien loup arriva à mettre au sol le morpheur fourmi. De sa grande force, Bartolomé frappa d’une rare violence la rotule de Florian. Un craquement bien brutal se fit entendre dans toute la zone, quand l’homme chien remonta brutalement sa main droite dont de longue griffe dépassait pour aller se planter dans l’épaule gauche du dreadeux.

« AAARGH !!  » Florian se devait de réagir vite, Il décida de le faire en recrachant alors avec de la force tout l’acide qui lui restait en stock au visage de Bartolomé, le défigurant à vie en le rendant aveugle. Profitant de cela, il glissa lentement dans le dos de la créature pour essayer de la maintenir sur place, une tache bien difficile avec un bras en moins. Florian enroulait son pied gauche, celui qui répondait encore autour de la jambe de Bartolomé afin de réduire ses mouvements. Mais pas pour longtemps car le squelette interne qui se trouvait sur son bras commençait petit à petit à se briser, c'était l'effet de sa forte fatigue. Même sa prise contre Bartolomé commençait à se défaire, le temps jouait contre lui

« Maintenant MARKUS ! » Hurla t-il, alors que sa bouche recrachait de manière involontaire de l’acide sur le dos de Bartolomé.  Il attendait à ce que Markus refasse sa technique de propulsion.


Dernière édition par Florian Fleshter le Sam 11 Aoû - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Croqueur, le croqueur. [Pv Zéphyr Moreas/Markus]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bon anniversaire Markus !
» Orion Kirik ◊ Capitaine du Zéphyr
» zéphyr insouciant [EN ATTENTE]
» Ailes du Zéphyr # The End #
» Furibard (capitaine nain customisé...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Seconde Zone :: Kazinopolis-
Sauter vers: