Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 19 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Jøn
Profil
MVP du Metro
Léo
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Zéphyr Moreas, un voyageur obscur tourmenté. [Finis.]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 19 600
Points de Réputation : 21 450
Messages : 131
Localisation : Belgique
MessageSujet: Zéphyr Moreas, un voyageur obscur tourmenté. [Finis.]   Lun 25 Juin - 2:04

Illustration du contexte
Moreas Zéphyr


Surnom: Zeph’ (Pour les intimes) Le Tourmenté (Pour le dream-mag)

Sexe:  Masculin

Age:19

Habite à : Dans la campagne Belge.

Activité : Étudiant glandeur sans avenir certain.

Phobie : Phobie du noir/de l’obscurité
_____


Pouvoir: Contrôleur de l’obscurité. Son pouvoir résulte en un contrôle de l’obscurité. Un pouvoir extrêmement rare et convoité dans dreamland. Zéphyr peut créer, manipuler et modifier les propriétés de l'obscurité et des ombres.

Arme: //

Objet magique: //

Alignement : Neutre chaotique, il balance des deux côté selon l’envie et les influences.

Objectifs : Zeph’ est têtu et borné, il n’a pas d’objectifs avec un but inatteignable, il vise sur le long terme. Avoir un groupe et devenir ligue S. Un but qu’il a surement en commun avec beaucoup de voyageurs. Il s’en fiche aussi de ça.
_____


Aime : Bon, ici c’est le genre de question sur lesquelles le petit Zeph’ a du mal à répondre, il est quelqu’un d’assez indécis et en même temps totalement tranché sur ses avis quand il en a. Mais en général il aime bien être avec ses quelques seul potes avec lesquelles il joue aux jeux vidéo. À côté de cela il aime écrire des petites histoires courtes ou il met en scène ses propres personnages crées de a à z. Il aime le softs bien frais et les vêtements larges, possède une vraie passion pour son chat et les animaux en général. Il aime être bien habillé et présenté malgré ses cernes et ses traits fatigués, il prend pas mal de temps à se préparer en général. Il aime beaucoup la musique en général, le métal assez violent et surtout le rap. Qu’il soit ultra rythmé, violent, décadent, calme, tant qu’il a le feeling avec l’artiste et sa musique. Il aime les moments de solitude, dormir et regarder les étoiles.

N'aime pas :Et ici sera la partie qu’il aura le plus de mal à décrire par des mots plutôt que par des exemples. Car ce qu’il n’aime pas est dans la majeure partie des cas définis par des expériences qu’il aura vécu et non un ressenti prédéfinis. Il n’aime pas l’obscurité, mais fait avec. Il n’aime pas les repas mal préparés, prenant toujours soin de bien manger. Il n’aime pas trop le sport ça dépends de son humeur. En fait il ne saurait pas vraiment dire ce qu’il n’aime pas non plus. Il n’aime pas le fait que le temps passe si vite, il n’aime pas ne pas pouvoir profiter pleinement de l’instant. Il n’aime pas les insectes, les forceurs, les mecs trop alcoolisés, les forceurs, les gens trop bagarreurs, les musiques, les livres et les œuvres mal écrites. Il ne supporte pas perdre son temps sur des choses trop banales ou qu’il n’estime ne méritant pas son attention. La liste pourrait faire la taille d’un livre s’il mentionnait chaque détail tout comme pour les choses qu’il aime. Donc il faut juste estimer que ce qui contredit en général sa façon de faire, de penser sera quelque chose ayant le potentiel de l’agacer, l’énerver ou potentiellement le motif d’une haine féroce.

Points de Puissance : Entre 13 000 et 15 000 pp si possible, il a travaillé son pouvoir pendant à peu près six mois avec une bonne courbe de progression.

Points de Réputation : Entre 13 000 et 20 000, je pars bien sûr du fait qu’un voyageur obscur ça ne court pas les rues. Beaucoup de gens parieront surement sur son ascension, faisant forcément parler de lui.

Classement : Dans les places aux environs du top 222 – 333.

« Peu importe comment, vous entendrez parler du tourmenté dans le dream mag les potes. »



Description Mentale



Zéphyr est un étudiant introverti banal, se réfugiant dans des grands groupe pour passer inaperçu de la masse, ne comptant plus les connaissances et les "potes". Il n'a surement que quelques vrais amis, qui tout comme lui partagent les mêmes passions pour les jeux vidéo. Malheureusement et sans le vouloir Zéphyr s'écarte de ceux-ci avec le temps car il ne fréquente plus le même établissement. Ajoutons aussi que ses amis fréquentent beaucoup d'autres personnes qui sont avec eux la plupart du temps. Notre petit Zeph' n'est donc pas à l'aise lorsqu'il est avec eux.

On pourrait donc en penser qu'il est quelqu'un de réservé ne souhaitant pas la compagnie des autres. Mais c'est tout autrement compliqué, il aime parler, mais pas pour rien. Il aime découvrir et apprendre, mais pas de retenir pour un test une matière obligatoire. Il préfère donc apprendre de ses propres recherches que ses obligations, mettant donc en avant la culture générale plutôt qu'aux études strictes.

Le truc c'est qu'à force d'écouter tout le monde, il ne pense pas à parler à beaucoup de gens. En fait il n'aime surtout pas déballer toute sa vie, craignant le regard des autres et l'impact sur sa vie que cela pourrait être. Il y a pas mal de conséquences à cela, déjà le fait qu'il garde tout pour lui dans la majeure partie des situations qu'il vit, que ce soit au niveau émotionnel. Il ne pleure que très peu, ne s'énerve quasiment jamais avec les gens qu'il ne connait pas bien. Ça l'a déjà amené à pas mal de moments où il broyait du noir et pensait seul dans son coin. Ne vous méprenez pas, Z n'est pas dépressif, il est juste facilement affecté par toutes sortes de situations. Ce qui est en somme pas quelque chose de si mauvais pour les moments joyeux. Mais il s'en verra surement beaucoup plus affecté lors des disputes et des moments de tristesses.

Beaucoup de choses le passionnent, surtout les choses qu'il ne pourra jamais posséder ou accomplir. C'est pour cela qu'il aime tant les histoires fantastique ou lé héro développe des pouvoirs d'une source imaginaire, des lieux magnifiques et paysages de rêves. C'est d'ailleurs ce genre de pensées et de souhaits qui le démoralisent dans sa vraie vie en plus de sa situation générale.

On pourrait surement le définir comme quelqu'un de créatif, jovial, quelqu'un qui rigole beaucoup pour tout et pour rien avec qui on peut discuter de tout. Et c'est surement quasiment le cas. Mais tout "beaux côtés" cachent beaucoup de choses. Si Zéphyr est quelqu'un d'extérieurement gentil et sensible, c'est qu'il a pas mal vécu. Lorsqu'il était plus jeune et toujours aussi gentil, il était rejeté par pas mal de ses camarades parce qu'il n'aimait pas les mêmes choses qu'eux, préférant les jeux vidéo et la lecture plutôt qu'au football. Tant d'autres exemples qu'il pourrait citer. Enfin jusqu'à maintenant il n'aura pas trop changé non plus, il est un peu plus renfermé sur lui-même et son univers. Ses amis seraient plus définis par les personnes avec lesquelles il est sur son pc plutôt que ceux qu'il voyait à l'école.

Si on devait le décrire depuis l'avis des autres personnes qu'il a côtoyé, connu ou ceux qui lui ont seulement parlé quelques fois, il est décrit comme quelqu'un à première vue pas spécialement social, il a du mal à regarder les gens dans les yeux, il a du mal à parler plus de 5 minutes avec eux sans éprouver un moment de gêne. Pour ceux qui l'ont connu comme ami, le début aura été pénible, mais si l'on creuse un peu plus, il est extrêmement gentil et affectif. Une personne en somme assez sensible aimant connaitre l'avis des proches, oubliant peut être de prendre de leurs nouvelles, mais en soit une perle dans une société ou les gens ne pensent qu'à eux. Et pour ceux l'ayant connu comme meilleur pote, Zeph' c'est des gros délires, des fous rires à en exploser son estomac, des moments difficiles que l'on vit avec lui. Des heures et des heures et des heures et des heures passées à jouer, discuter de tout et de rien en graillant de la merde. La vision générale est donc surement un mec pas très accessible et assez introverti et timide. Voir même marqué de pas mal d’événements et d'années difficiles.

Pour ceux qui croyaient que dans Dreamland ce serait la même, réfléchissez dix secondes. Pourquoi on écrirait alors ? Bref revenons à nos moutons. Dans dreamland c'est tout l'inverse, Zeph' se laisse d'abord entièrement allez, pensant être bêtement dans ses rêves. Il approche donc surement tous les gens qui passeraient, n'ayant peur de ne parler à personne, de foutre la merde là où il passe. Un vrai gueulard comme avec ses meilleurs potes lorsqu'ils jouent. MAIS ! Avec n'importe qui. Et c'est là que l'on découvre le Zéphyr bruyant souriant malgré les cernes et cicatrices, pouvant démarrer un délire avec n'importe qui.

On pourrait se dire qu'il n'y a plus grand chose à présenter de notre joli Zéphyyyyr, MAIS VOUS VOUS TROMPEZ ! Il n'y a en fait pas que ces traits de caractères qu'il laissera allez, mais quand il sera en colère, enragé et emplit de la haine la plus pur qui soit, il se déchaînera totalement peu importe les conséquences. Donc prenez en notes je vous en prie c'est cadeau !

Description physique


Bon, lui-même ne saurait pas trop quoi dire la dessus. Franchement c'est pas un exemple de musculature, d'ailleurs fun fact : il ne fait plus de sport. Pas ouf pour commencer hein ? Ouais j'avoue que lui non plus n'en est pas fier. Mais bon, cela ne veut pas dire qu'il est gros hein. Il se respecte, mange sainement quand il peut et essaie de garder un meilleur cycle de sommeil pour que l'on voit moins ses cernes.
Si on parlait donc seulement physiquement, commençant donc par ses magnifiques cheveux, cela dépends des périodes. À la base il possède des cheveux brun-noir dû à ses origines belgo coréennes. Mais il se plait à les teindre de diverses couleurs, sa première teinte était assez basique et visait à rendre ses cheveux un peu moins foncés. Seulement ce n'était pas assez selon lui, donc la suivante fut plus poussée. Il passa de sa couleur "presque initiale" à un rose très pâle penchant sur le blanc qu'un pote lui avait posé comme gage après une défaite lors d'une soirée légèrement .
Descendons légèrement plus bas, ses yeux sont d'une couleur assez unique, un doré très pur. La seule et unique couleur de ses yeux. Lui-même ne savait pas que c'était possible. Ses sourcils sont d'un noir profond et bien tracés, ils feraient presque croire qu'il se les épile.
Ses traits sont du visage sont fins épurés et lui donne une jolie petite gueule d'ange, qu'il ne cessera de gâcher sous prétexte que "flemme de se coiffer" ou d'adapter un vrai rythme de sommeil. On pourrait aussi noter les quelques cicatrices qu'il possède, mais c'est quasiment rien et c'est vraiment des histoires pas ouf et légèrement gênantes. On passe !
Sinon si l'on devait parler du reste, y'a pas grand-chose de plus, Zeph' n'est pas spécialement musclé, ne possède pas d'atout physique unique, il mesure 1m85 et pèse 70 kg. Il est juste légèrement plus grand que la moyenne. Son style vestimentaire n'est pas plus fantaisiste qu'un autre il aime les habits de sports et les habits très larges, ne supportant pas qu'un vêtement ne lui serre trop son magnifique corps d'apollon. Heh.
Parlant de style vestimentaire et autres, dans dreamland y'a pas beaucoup qui change, il reste en habits larges variant selon ses envies. Y'a pas grand-chose de plus à dire à part que ses habits restes dans des tons assez sombre. Pas qu'il le fasse exprès hein, il ne saurait pas vous dire pourquoi.


Histoire


Étant enfant, sa phobie n'était présente que lors du coucher du soleil, les endroits ombragés ne le dérangeaient plus que ça. Il aura donc vécu une enfance assez simple auprès de son frère et de ses parents. Je vous les présentes, son père se nomme Gabriel et est pur Belge, son frère se nomme Romain et sa mère... N'en parlons pas. Lui-même ne veut pas mentionner quoi que ce soit en rapport avec elle. Ne faites pas attention. Je reprends. Il vécut une enfance simple, sans réel problème dû au fait qu'il soit métisse. La campagne ou il habitait était pleine de bonne personne, sa jauge de bon humeur et de joie était toujours remplie. Il n'avait aucun problème à aller vers les gens. Il passait ses années sans problèmes. Il avait tout pour un avenir brillant, il était intelligent, pas moche, avait sa petite bande d'amis et n'était pas turbulent. Il était même dans une agence pour enfant qui faisait de la pub' "ministar" que ça s'appelait.
Mais alors vous vous demandez surement, qu'est ce qui l'a fait basculer de l'autre côté, arrêter les sports qu'il pratiquait, ne plus voir ses amis, la peur du noir (sans mauvais jeux de mots hein. Smile ) et tout ce qui allait avec le fait de se rebuter sur lui-même.
Et bien ne nous pressons pas ce n'est pas pour tout de suite. Notre jeune Zeph' commença par étudier de moins en moins, se reposant donc sur ses acquis lors de son entrée en humanité. Passant de justesse sa première année. Ses parents lui passèrent un bon savon. Qui malheureusement n'arrangea pas la situation. Et oui c'était le début de l'adolescence, il remettait le monde en question et surtout ses parents.
Il ne commença pas de mauvaise façon, mais plutôt de façon paresseuse. Il étudiait de moins en moins et convertissait ce temps d'étude en temps de jeux vidéo et de lecture de magazine, manga, bd etc... Ce fut motif de nombres d'engueulades, augmentant en intensités au fur et à mesures. Jusqu'à un certain point ou pour clore les disputes, Il était enfermé dans sa chambre, ou la lampa avait sautée. Notre point de départ est donc ici, son imagination était de type débordant. Le temps avançait et petit à petit elle s'installait sans que Zéphyr ne trouve l'origine de celle-ci. Il n'osait plus descendre dans son garage si il faisait nuit, peu importe même les lumières. La peur du noir c'était carrément transformée en malaise et en peur de l’inattendu. Elle prenait donc place dans sa vie de tous les jours, le faisant passer pour encore plus paresseux qu'il ne l'était. Les moindres moments qu'il passait seul et ou son esprit n'était pas occupé par son ordinateur, un livre ou son téléphone (bien que fort peu qualitatif lors de cette période) était un moment d'angoisse et de questionnement. Enlever un t-shirt le soir, fermer les yeux ou regarder les ombres l'effrayait le soir.
D'années en années cela ne s'améliorait pas. Même après ses quelques années passées en internat car il n'avait pas de bons résultats, ne l'aidait pas pour sa phobie, ou il se réveillait en pleine nuit effrayé même de son armoire. En fait on pourrait quasiment mettre la faute sur son imagination sur-débordante. Il s'imaginait tout et n'importe quoi tout le temps. Le jour cela ne posait pas de problèmes, mais la nuit était l'effet inverse, il ne savait pas pourquoi. Autant de pensées différentes émergeaient dans son esprit.
Encore quelques années passèrent et l'école ne s'améliorait pas, son comportement était de plus en plus renfermé du à de très mauvaises disputes avec sa mère. Les résultats à l'école ne suivaient pas non plus à cause de cela. C'est ici le tournant ou il devint purement et simplement distant petit à petit avec tous ses amis. Les disputes ou il gueulait se transformait en déchirements de voix et hurlements bestiaux. Il ne la blâmait en aucun cas, il connaissait très bien le passé difficile qu'elle avait vécu et les instabilités mentales qui avaient suivi. Il gardait juste le tout pour lui. Zeph' était devenu un coffre-fort à émotions et pensées qu'il se garderait. Dont sa pire expérience serait le sauvetage in extrémis d'une des tentatives de suicides de la malheureuse. Il n'en parla qu'à son père, connaissant la situation sur le bout des doigts.

Le temps passait encore, les disputes avaient trop augmentés en décibel et en violence, elles devenaient trop répétitives. Il y eut donc bien sur un jour ou le point de rupture fut atteint. Son père quitta la maison, demandant à ses deux enfants s'ils voulaient le suivre, s'attendant que Zéphyr, l’aîné, le suive. Ce fut l'étrange contraire qui se produisit. Il avait décidé de devenir le soleil des jours de sa mère.

- "Dans un mois ! Un mois et tout ira pour le mieux !"

Qu'il avait affirmé à son paternel. Il était plein d'espoir et tentait par tous les moyens de contenir la colère et les faits de sa mère pour qu'elle ne détruise pas les dernières affaires de son père. Tout monta et s'accéléra plus que jamais en 24 heures. Il n'aura jamais autant gueulé et pleuré au même moment. Elle était ingérable. Il ne pouvait rien faire. Il partit donc dépité et encore plus mal en point que jamais. Ce fut une période d'écartement et de manque de résultats. Il allait encore doubler, il s'en battait royal les couilles. Rien allait plus dans sa vie, il ne savait plus quoi faire et au lieu de voir un escalier doré pour avenir, il ne voyait qu'un gouffre noir, abyssal et sans fond. Il n'en pouvait plus.

L'année de séparation qu'il passa lui fut de meilleur effet que les précédentes. Il ne pleurait plus, ne gueulait que sur ses jeux vidéo. Ne voyait plus grand monde à part quelques bons amis avec quelques potes de l'école privée "le jury Bogearts" dans lequel il était rentré pour rattraper les années qu'il avait raté. Cependant il faisait presque tout le temps le même cauchemar. Il était toujours aux environs de deux heures du matin, dans un temple ou il ne voyait rien, replié sur lui-même. Il entendait des bruits, voyait des ombres bouger et fuyait lorsqu'il sentait du mouvement venant vers lui. Il se réveillait toujours avant de mourir dans son rêve. Et malheureusement pour lui et tout son entourage, l'année se finit sur une note mortuaire. Elle était partie, partie à Édenia pour ceux connaissant la destination. Pour lui elle ouvrait les portes du paradis, enfin un sourire sur le visage.

C'est donc sur ce déchirement, des sessions de psy interminables à tourner en rond, les condoléances de centaines de personnes. Et des jours à pleurer. Que Zéphyr commença son aventure dans le monde onirique de Dreamland à 19 ans. Lors de sa première nuit il ne savait pas ce qu'il venait d'accomplir et où il venait de l'accomplir. Mais il était la pour se défouler en premier lieux. Dans ses rêves. Ici commence donc son aventure. Zéphyr le voyageur obscur.

Chroniques


Il était déjà minuit, la nuit blanche qu’il avait faite s’était prolongée, cela faisait surement plus de 30 heures qu’il était réveillé et qu’il enchainait les heures de jeu quasiment sans s’arrêter. Ses dernières heures de jeu avaient surement été les moins productives de ses dernières semaines. Bref, il allait simplement se relaxer en se matant un animé pendant les prochaines heures.

« Super, encore une journée de merde à enchainer les défaites sans s’améliorer. Bravo Zeph’ ! »

S’exclama t’il en gueulant solo dans sa chambre, ouais un peu triste ouais.

« Putain, y’a vraiment rien qui sort ces derniers temps. Marre d’attendre la saison deux d’o… »

C’est alors que soudainement, tout juste à la fin de sa phrase que le courant sauta dans sa maison. La réaction de notre demi belge fut quasi instantanée. MERDE MERDE. PAS MAINTENANT, se disait-il en prenant son rouleau de papier toilette comme une arme de gladiateur. Oui il s’était armé de la première chose qu’il avait trouvée, réagissant comme un enfant paniqué. Et oui, ces derniers temps sa phobie avait intensifié et la frustration engendrée par celle-ci atteignait aussi Zéphyr, qui voulait de tout son cœur la vaincre. Ah ! Le comble c’était aussi que son père était en soirée chez des amis à la mer, à Knokke plus précisément. Il serait de retour le lendemain surement. De l’autre côté son petit frère non plus n’était pas présent et passait les derniers jours chez l’un de ses potes.  

Zéphyr inspira et expira longuement, les secondes étaient longues et douloureuses, chaque bruit, ombre, chaque meuble le faisait désormais stresser. Le malaise et la boule en son ventre grandissait chaque seconde de plus en plus. Il devait faire quelque chose.  Il savait qu’il avait l’air ridicule avec ce rouleau en main. Bref, il chercha vite fait son téléphone sur son bureau et  tomba dessus après une dizaine de secondes de recherches. « Crac. »

« QUI EST LÀ ?! »

Gueula-t-il par réflexe en entendant ce bruit venant à quelques mètres de lui. Quelque chose approchait. Il tremblait encore plus, il ne pensait plus correctement.

« Meow. »

Lui répondit l’ignoble monstre mangeur d’âme. Heh attendez, je me trompe dans le script. C’était son chat, Chief. Il alla s’assoir sur son lit après cet interlude, le chat avait cassé ce sentiment de peur et d’anxiété dès son miaulement. Bien joué à lui. Zéphyr soupira en jetant le rouleau de pq au loin dans sa chambre. Il se sentait con de s’être fait prendre à nouveau par ses sentiments. Il en ressortait d’autant plus frustré contre lui-même. Une vraie lopette. Il se fit une petite promesse en se déshabillant, dès demain matin, il réagirait comme un homme et ferait face à sa peur. C’était trop. Il en avait marre de rester un enfant. C’est donc une dizaine voir vingtaine de minutes après l’incident que toujours un léger malaise en tête, Zéphyr s’endormit comme une masse.  

Il se réveilla sans savoir pourquoi. Sauf qu’il n’y avait aucune lumière, rien. Pas un bruit. Pas un mouvement et son chat ne dormait plus à côté de lui. Il se leva de son lit, tâtant les objets. Alors qu’il s’attendait à trouver son bureau et son ordinateur, il tomba au sol. Ce n’était pas du bois, c’était de la pierre. Dès que son esprit ait eu le temps de remarquer ce détail. Il commença à penser plus vite que jamais. Pourquoi était-il ici. Pourquoi les ombres semblaient bouger alors qu’il faisait un noir si pur et profond. Ses épaules se raidissaient et les frissons remontant son dos se faisaient sentir telle une séance d’acuponcture. Il allait s’exprimer sauf que la peur l’empêchait de parler, il arrivait à ouvrir sa bouche mais aucun son n’en sortait. Il était terrifié, jamais de sa vie les ombres ne l’avaient autant effrayé.

« C’est un cauchemar, je vais me réveiller. »

Se répétait-il en boucle dans sa tête s’arrachant limite la peau de son visage tant la peur était intense et pure. Il sentait une présence, il se sentait observé. Il sentait la "présence" de l’ombre autour de lui. Comme si il pouvait interagir avec. Sauf qu’il ne s’en rendait pas réellement compte. Il inspira longuement. Essayant de se dompter lui-même. Les ombres se rapprochaient et il commençait à le remarquer. Alors que dans un élan mêlé de peur et de frustration du à force de faire ce même rêve, malgré que celui-ci lui paraisse plus réel que jamais. Il prit parole en hurlant à s’en déchirer la gorge.

« QUI EST LÀ ?! QUE ME VEUX-TU

Il se frappa le torse comme s’il allait le briser, se remettant l’esprit au clair. Il allait craquer. Son mental n’était pas solide, il n’avait jamais vécu ce cauchemar de cette façon. Les ombres lui faisaient si peur. Il aurait tant voulu les absorber, qu’elles n’existent plus.

Mais c’est alors que son corps réagit par instinct de survie qu’il avança sans le savoir vers la fin de cette pièce dont on ne voyait rien. Sauf que cette "présence" elle n’était pas là pour le laisser s’en sortir. Il sentit une substance presque solide, presque liquide, presque gaz, presque son esprit allait exploser si ça continuait. Son visage se tordait d’expressions de peur qu’il ne connaissait pas jusqu’à ce jour. Dans la peur il ne s’était pas rendu compte que la "présence sombre" qu’il sentait avait été absorbée en lui, lui permettant de créer et contrôler à son bon vouloir. Son cerveau était éteint, son instinct avait pris le relais, son visage était figé de rage désormais. Et alors qu’il créait sans le savoir une forme bizarre d’ombre, celle-ci suintait de ces yeux et de sa bouche comme du sang. Du sang noir. Il martelait le vide, alors que des mains essayaient de l’attraper.

Alors qu’après autant de temps, quasiment chaque rêveur serait déjà mort ou réveillé. Zéphyr avait tenu bon, murmurant malgré lui en boucle d’un ton monotone.

« Maman, maman, maman, maman… »

C’est après cela qu’un cri immense de sa part, doublant voir triplant d’intensité comparé au dernier hurlement qu’il avait fait. Les ombres de la pièce disparurent un léger instant. Le temps qu’il se rende compte qu’il n’était pas dans un endroit banal. Le temps que les marques sur lui disparaissent. Le temps qu’il se rende compte du contrôle des "ombres" qu’il possédait désormais.

« Ou… Ou suis-je ? »

Dit-il d’une voix faible et brisée. Il pensait être dans un cauchemar plus intense qu’un autre. Sauf que ce n’était … plus le cas ? Bien, tant mieux se dit-il, sans avoir eu le temps de remarquer la présence infiniment plus puissante que lui qui venait d’arriver. Il devait partir de ce pseudo temple bizarre le plus vite possible. Le voyageur disparu avant de pouvoir dire ou faire quoi que ce soit d’autre, sur ce fait, déçu de ne pas pouvoir recruter surement un futur atout, la présence s’exprima.

« Bien, je prendrai le temps d’envoyer quelqu’un le chercher. S’il ne sert pas son seigneur, j’ordonnerai que l’on prenne sa vie. »

De l’autre côté, dans le monde réel. Son chat lui avait sauté dessus et jouait avec ses orteils alors que pendant son sommeil il était tombé de son lit. Surement les effets du cauchemar.

« Intéressant. »

Dit-il tout haut alors qu’un sourire se gravait sur son visage. Il n’avait plus cette boule de lorsqu’il se réveillait la nuit d’un cauchemar. Il n’avait plus "peur" à proprement parler de ce qui l’entourait. Comme si la peur était partie, le laissant comme s’il était de jour. C’était une victoire intérieure. Il partit donc logiquement…. Jouer sur son ordinateur !

__-Plus tard dans l’année-__


Alors, cela faisait désormais un peu plus de six mois que notre petit Zeph’ s’était découvert voyageur et qu’il reprenait gout à la vie en passant son temps à … Ouais dormir vous l’aurez deviné. Ouais il passait quasiment son temps qu’à essayer de s’endormir. Malheureusement par moments à l’aide de somnifères. Pas souvent, mais il était devenu plus accroché à ce nouveau monde qu’à sa vraie vie. Qui elle était extrêmement ennuyante en comparaison. Il allait commencer des études de photographie et reprenait le sport intensivement aux joies de son père le tennisman aguerris. Mais bon, qu’est ce qui pouvait bien être plus passionnant qu’un monde ou les possibilités l’ont amené à maitriser l’un des plus rares pouvoirs existants ? Rien, qu’il se disait. Vraiment rien. D’ailleurs avoir se pouvoir l’avait déjà amené à pas mal d’emmerdes. Il était déjà recherché par des créatures obscures de ce qu’il avait appris grâce aux créatures et aux voyageurs. Il avait la chance de se faire des alliés un peu partout où il passait.  Malheureusement ceux-ci ne voulaient jamais rester avec lui plus d’une ou deux nuits à cause de la nature de son pouvoir. Il se jettera surement d’une falaise si dans un mois il est toujours seul qui sait.

Il progressait donc énormément grâce aux combats faces aux créatures obscures un peu fortes qu’il croisait, se développant un style de combat vachement efficace même face à plusieurs personnes peu expérimentées. C’était bien qu’il ait suivit des enseignements de base en combat de rue, ses potes d’avants étaient des connards hein. Mais ça l’avait aidé. D’ailleurs la remise au sport se faisait sentir, il pétait la forme. Malheureusement, les gens n’aimaient pas les voyageurs obscurs. Il avait beau tout faire pour être gentils, il était pris pour un psychopathe.  En même temps il n’avait pas forcément une gueule d’ange le bougre.

Revenons donc à ce que j’allais vous expliquer, Zéphyr se trouvait au royaume des chats après des embrouilles et une longue marche, ayant préparé d’une main avec sa batte d’ombre et de l’autre la matière obscure autour de sa main, la forme bien solide. Il faisait face à une créature obscure légèrement au-dessus de son niveau. Elle lui faisait face et venait d’arriver. Elle avait fait le chemin depuis le royaume obscur. Un long chemin et Zéphyr en avait ras-le cul d’être poursuivit.

« Jeune voyageur, tu as été convoqué par l’une de ses altesses obscur. Tu ne dois peut être pas le savoir, mais tu es destiné à servir le duc Ritsar. »
Servant du duc.:
 
« À tes souhaits. »

« Je ne blague pas jeune impudent. »

« Awé quand même ! Parce que vous commencez à me courir la, t’es le deuxième cette semaine, à contrario que tu ne m’as pas agressé pour commencer la discussion. »

« Cela explique donc pourquoi il n’était pas revenu… »

« Ouais fallait pas forcer non plus ! Donc pour répondre à ta question poto, ça va pas l’faire, je suis l’esclave de personne ma gueule. »

« Je ne me répéterai pas deux fois, ta vie est en jeux. Je te laisse une dernière chance, fais disparaître tes armes jeunes voyageur obscur. Sa proéminence le duc n’a pas pour projet de faire de toi un esclave, mais un fier combattant du royaume

Son ton était froid et ignorait toute provocation, il n’était pas d’humeur à combattre. Soit il ramenait le voyageur à la raison, soit il ferait envoyer un nettoyeur. Il n’avait pas de temps à combattre, il n’était que messager.

« Ce n’est pas en embellissant ta phrase et en changeant les mots que tu va me convaincre! »

Dit-il en fonçant batte à la main la lançant d’un coup de droite à gauche pour fracasser la tête de la créature. Comme attendu, la créature bloqua de se deux mains la batte sur son flanc droit, Zeph’ en profita pour lancer un crochet du gauche boosté dans la gueule de la créature, l’env…

Exactement ce à quoi le duc s’attendait.

« Un jeune féru de combat. Assez intelligent, mais trop têtu que pour réfléchir à une vraie stratégie face à un adversaire inconnu. »

Un troisième bras était apparu de nul part, bloquant le violent coup de poing sans que la créature ne montre une once d’émotions ou de réaction. Elle repoussa Zéphyr légèrement puis se mit en marche dans l’autre sens.

« Une bonne maîtrise pour si peu de temps c'est confirmé. »

Pensa-t-il avant de se faire encore une fois interrompre.

« Dôme ! »

Gueula le voyageur obscur avant que tout dans une trentaine de mètre ne devienne entièrement sombre. Pas un pet de lumière ne passait à l’intérieur du dôme. Zéphyr sprinta de nouveau vers la créature, le dôme créait un écho pour que l’on ne puisse pas se repérer au son. Il tenta donc un uppercut dans la mâchoire de la créature. Son coup était passé.

« Ils ne savent jamais quand s’arrêter. »

Zéphyr l’avait bien atteint, sauf qu’il restait de nouveau de marbre. Il avait déjà encaissé bien plus puissant que ce coup. La créature jaugeait de nouveau le voyageur. Il l’impressionnait. Mais il ne laisserait pas Zeph’ sur cette provocation. Il lui délivra un retour de baton, le giga punch dans sa chebou. Distribué avec amour de la part du royaume obscur. Faisant reculer sur quelques mètres le voyageur.

« Tu ne peux pas me battre petit. »
Il le pouvait, mais ne le savait pas. Zéphyr cracha un glaire de sang, s’essuyant la bouche, stoppant son dôme.

« C’est ça ouais. Et dis bien à tes potes que je ne rejoindrai pas ton duc. C’est mort. Ciao

Ils se tournèrent ensuite tout deux le dos, partant l’un vers le royaume obscur, l’autre vers qui savait ou. L’un savait au fond qu’il aurait des embrouilles avec le royaume obscur. Peut-être devrait il se calmer un peu. Nahhhhhhhh. Mais en tout cas il lui faudrait des compagnons qui lui mettraient un bon objectif en tête.

Derrière l'écran ?


Adrien ou Küro/Kathare

Age : 19 ans

Comment as-tu connu le forum ? :  Grâce à l’ancien fofo

Connais tu Dreamland ? : Ouaip

Depuis quand fais-tu du rp ?: Je sais pas si j’en ai déjà vraiment fait ¯\_(ツ)_/¯  

Pourquoi avoir choisi ce forum ? : Pour le senpai
_____


Personnage sur l'avatar et l'œuvre d'où il provient :Perso original d'un artiste coréen dont je n'ai pas le nom mais le twitter => https://twitter.com/tjghks1324


Codage ©️️ Solaris @ Never-Utopia
[/b]


Dernière édition par Zéphyr Moreas le Mer 4 Juil - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 19 600
Points de Réputation : 21 450
Messages : 131
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Zéphyr Moreas, un voyageur obscur tourmenté. [Finis.]   Mer 4 Juil - 6:56

Yo ! Je réponds pour vous annoncer que j'ai enfin finis ma fiche. Enfin une fiche que je fais entièrement sous inspi'. Elle est pas dingue, mais j'adore le personnage et ce qu'il pourra devenir. Je faisais aussi ce message pour remercier les modos qui sont vraiment archi sympa et qui ont toujours pu m'aider ! La bise j'attends avec impatience qu'elle puisse être validé.

J'vous aime. :mangekyousharindab:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 276
MessageSujet: Re: Zéphyr Moreas, un voyageur obscur tourmenté. [Finis.]   Jeu 5 Juil - 18:19

Re-re-re bienvenue ma gueule !

On perd pas de temps et on va directement parler de cette fiche qui, autant le dire dès le début, est plutôt cool. La première chose que j'ai envie de préciser, sachant que c'est ta troisième tentative de personnage sur le forum, c'est que putain ça se voit que celui là t'inspires et ça fait du bien de sentir que t'aimes écrire pour lui ! Forcément, tout n'est pas parfait, on ressent parfois quelques balbutiements comme des phrases qui ne se terminent pas, des mots qui manquent ou sont au contraire répétés, quelques fautes un peu partout, mais c'est pas assez handicapant pour que je me permette de vraiment insister là dessus. Je met ça sur le compte de l'expérience qui manque, tout comme les quelques variations de style un peu aléatoires, sachant que t'en es à tes débuts d'rp c'est normal que ton style ne soit pas clairement défini. Par contre je te conseillerais quand même de te relire, ça réglerait déjà pas mal des soucis cités au dessus !

Parlons du fond maintenant, au delà du fait que ce soit très personnel comme histoire, c'était plutôt poignant comme vécu, notamment au niveau de la phobie. On peut vraiment ressentir la terreur de ton personnage, surtout lors de la nuit où il affronte sa peur du noir. Si j'avais une seule chose à redire à ce sujet, c'est que je trouve ça un peu bizarre que le pouvoir commence à monter en lui avant qu'il ne pète un câble, mais au vu du contexte et du choix préalable fait par le perso', je trouve que ça passe. La manière dont la phobie est vaincue est bien tournée également, on sent une bonne connaissance de l'univers. La seule chose que je voudrais souligner étant qu'un contrôleur obscur et un contrôleur des ombres n'ont pas le même pouvoir, mais ça on verra à la fiche technique pour le coup.

Bon alors, il est temps d'en arriver à l'attribution de points hein, ce que tout le monde attend ! Je ne vais pas pouvoir t'accorder tous les points demandés pour diverses raisons que je vais bien évidemment expliquer. Pour les points de puissance, au vu de l'expérience de six mois je jaugerais ça à 10 700, puisque tu survoles rapidement une sorte d'entrainement et il y a un combat rapide, mais rien qui ne justifierait plus. Pour les points de réputation par contre, comme souligné de ton côté un voyageur obscur part directement avec un avantage non négligeable, donc 17 000 me paraissent bien à ce propos. Je tiens également à préciser que les PR ont eu un léger boost vis à vis du fait qu'un duc te recherche, ce qui veut dire attaques surprises, recherche active et éventuellement une quête qui demanderait ta capture. Pour finir, le classement, pour lequel je ne pourrais par contre carrément pas te placer où tu le demandes. Il y a certes du vécu à Dreamland pour ton personnage, mais devant l'absence de détails je ne peux pas savoir si il a accomplit de grandes choses qui valent un classement aussi haut ou si il a juste crapahuté dans des royaumes vides de la première zone. On part donc sur un classement de numéro 743 de la Baby, pas mal gonflé par tes points de réputation plutôt hauts !

Tu connais les bails du coup, tu peux désormais partir sur ta fiche technique, ta fiche de suivi si tu le souhaites mais surtout le plus important : t'enjailler en rp mon gars !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Zéphyr Moreas, un voyageur obscur tourmenté. [Finis.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zéphyr Moreas, un voyageur obscur tourmenté. [Finis.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yho Sétano [voyageur]
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Gorak Daleneï, nain voyageur
» Rosgann l'Obscur
» Unyril Cirirlan [Guerrier & Voyageur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les fiches :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: