Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 18 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Joy
Profil
Top quêtes
Léo
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 47
MessageSujet: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Lun 14 Mai - 17:29

Cette malédiction qui pèse sur Sigan et moi-même est parfois une véritable plaie. Outre le fait que je vive dans la peur constante qu'il lui arrive malheur et que je ne puisse pas la protéger ou même l'absence du seul amour de ma vie, eh bien cette foutu malédiction est juste complètement emmerdante ! En fait, quand je me trouve dans un royaume diurne, je tombe dans un profond sommeil et Sigan prends le relais et à son tour elle s'endort quand elle arrive dans un royaume nocturne. Et le fait est que, je pourrais littéralement dormir à jamais si elle passait le reste de sa vie dans un royaume où la nuit n'existe pas. Et j'ai vraiment subis cela durant les nuits qui suivirent l'annonce de la recherche de la sphère du soleil. En effet, durant les cinq premières nuits qui suivirent l'annonce de la recherche de ce mythique objet par Milna Karine dans le Dream-mag, Sigan se trouvait simplement dans un royaume de jour quelconque de la première zone. La connaissant, elle ne prêta aucune attention mais alors strictement aucune à toute cette histoire. Elle est complètement étrangère à la notion de pouvoir, de politique et d'intérêt général dans Dreamland. Elle est égoïste et ne pense qu'à elle. Alors chercher un objet qui ne l'intéresse pas dans la seconde zone, risquant de rencontrer de nombreux dangers, pour une voyageuse qu'elle ne connaît pas et dont elle se contrefiche... elle ne devait pas en voir l'intérêt. Et puis pour quoi faire ? La richesse ? Elle n'aspire pas à devenir riche, ce qu'elle veut, elle le vole, un point c'est tout. Pour la gloire ? C'est vraiment le dernier de ses soucis la gloire ! Pour la bonne action ? Hahaha ! Je crois que rien qu'imaginer Sigan agir de façon purement désintéressée est aussi improbable que le roi Olympe mauvais perdant.


Tout ça pour dire que durant 5 nuits, je n'eut pas connaissance de ce qui se passait alors que pendant ce temps, tout Dreamland se ruait vers la seconde zone. Voyageur avide de rencontrer Milna ou de son amitié, créatures mafieuses cherchant à revendre les fragments de la sphère aux plus offrants, simples fouteur de merdes cherchant à profiter de la pagaille que généraient les recherches dans tous les coins de la seconde zone. Ce n'est qu'à la 5° nuit après cette annonce que Sigan a quitté son petit royaume pour arriver non loin de Kaznipolis. Là je repris conscience ! Je pus alors constater ce qui se passait, bien en retard comparé aux autres chercheurs. C’est pour cela que ce n'est que lors de la 6° nuit après l'annonce du dream-mag que je me mis à la recherche des fragments de la sphère du soleil.


Quand j'ai vu cette annonce, j'ai su immédiatement que tout ça m'intéresserait. J'avais entendu parler de cet objet mais je le pensais détruit. Apparemment, le leader de la Ligue S, historien de Dreamland à ses heures, avait eut des indices prouvant le contraire. Et apprendre cela, ça me fit penser à une chose. Cette sphère du soleil, c'était un moyen unique de rompre cette foutu malédiction qui me pourrissait la vie ! Mais pour cela, je devais trouver tous les fragments de la sphère et non pas les donner à Milna qui ne saurait pas quoi en faire d'intéressant cette gamine impertinante. Non ! Je devais les apporter à Luxeria, la reine de la lumière qui en échange de cet objet lui revenant de droit, pourrait me rendre un grand service. Mais le caractère de la reine est inconstant, frivole et complètement désintéressé des choses matérielles. Elle est comme le soleil. Elle vole au dessus des rageux ou de toute considération matérielle. C'est pourquoi, je devais absolument la rencontrer en personne afin de m'assurer que le marché que je veux lui proposer peut l'intéresser. Je ne risque pas ma vie à chercher ce que tout le monde cherche pour rien !


Et c'est pour cela que je me mis directement en route vers la Dreambox que je savais être l'un des royaume favoris de Luxeria. De plus, la lecture des derniers dream-mag à la rubrique people m'assura qu'elle devait y être. Elle fait assez souvent l'objet des pages tabloïd de ce torchon pour voyageurs. Les excès de la reine étaient bien connus et faisaient l'objet d'une fascination pour plus d'un. Personnellement je m'en contrefiche mais je dois avouer que ça me sert bien sur le coup. Une nuit de trajet suffit, en passant par des royaumes exclusivement nocturnes. Je me retrouvais donc au terme de ce voyage éreintante car à marche forcée pour le lapin qui tirait ma roulotte, en passant par des petites routes difficiles mais rapides, je me retrouvais à l'entrée de la plus grande boite de nuit de Dreamland. Avant même d'entrer à l'intérieur, le son des basses était assourdissant. Je déteste cet endroit ! C'est bruyant, c'est vulgaire, les gens sont cons et c'est typiquement un royaume qui attire rêveurs et voyageurs. Les pires choses qui soient à Dreamland quoi. Première épreuve pour moi, entrer dans la boite de nuit. D'une ils allaient confisquer mes armes et je devais trouver moyen de les faire entrer dans le bâtiment. Rien de bien difficile en soit pour un contrebandier comme moi. De deux, ma tête devait revenir aux videurs qui accepteraient de me laisser entrer. Là, c'était moins évident étant donné que je ne suis pas une femme, étant donné que je ne respecte pas vraiment le dress-code et enfin, avec ma tronche pas vraiment recommandable. Je devais me trouver une bonne poire pour me faire entrer plus facilement. Une voyageuse de préférence. C'est pas ce qui manquait. Ensuite, je pourrai entreprendre de chercher a reine de la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur batterie
Points de Puissance : 8 800
Points de Réputation : 5 700
Messages : 15
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Lun 28 Mai - 13:22



Après les périples du Royaume Mathematica, dont j’ai appris l’ancienne appartenance à Relouland – logique –, je me suis mis en quête de la Sphère du Soleil. Ce fameux objet magique au centre de tous les espoirs et tentations du moment. Ayant appris son existence légèrement sur le tard, je n’ai pu faire de véritables recherches dessus. Tandis que tout le monde court à droite, à gauche et au hasard de leur intuitions, je me prépare à entrer dans la plus grande boîte de nuit de tous les temps : « La Dream Box ». La raison de ma présence ici et pas dans une bibliothèque ? Celle quasi-certaine de la reine de la lumière. Cependant, je ne suis pas certain qu’elle puisse m’apporter un quelconque indice ou conseil. Son tempérament je-m’en-foutiste associé aux premières pages couvrant ses déboires, me laissent quelque peu incertain face à son utilité mais, dans le doute…

Légèrement stressé, je me dirige doucement vers l’entrée de la boite. Inquiet, non pas à cause des videurs mais de mes premiers pas en dehors de la première zone, j’avance en surveillant les personnes autour de moi. Cet endroit cosmopolite rassemble vraiment de tout et principalement des corps imbibés d’alcool, beaucoup ne rentreront pas qu’ils soient rêveurs, voyageurs comme créatures magiques. Légèrement à l’écart, j’observe la foule avant de me diriger vers un binôme féminin de voyageuses. Chemise blanche impeccable, petite chaussures, cravate cintrée, veste sur les épaules et les cheveux coiffés-décoiffés, je ne peux que réussir.


-Bonjour mesdemoiselles, désolé de vous déranger mais pourrais-je passer avec vous ? Je n’ai pas envie d’avoir fait tout ce chemin pour rien.
-Bof, t’es pas mon type et tu vas nous coller après.

Sa copine pouffe tandis que la grande-gueule me toise de haut en bas. Je garde le sourire malgré ce couteau métaphorique planté dans mon cœur.

-Je voulais juste rentrer tranquille, pas te coller mais, vu que tu soulèves le sujet : comment faire autrement vu la taille de ton boule ? … Bonne soirée néanmoins.

Quelques rires survolent la foule, la fille s’excite toute seule, sa copine est pliée en deux tandis qu’elle se fait engueuler. Bon, le plan « gruge » est tombé à l’eau mais au moins je ne serais pas passé totalement pour un con. Je me mets donc à faire cette queue qui semble interminable. Heureusement, le flux entrant et sortant ne discontinu pas et je n’attends qu’une bonne heure avant de me retrouver devant le videur... Finalement, ce n’est pas pire que certaines boites sélèctes de Paris.

-SEUL OU ACCOMPAGNE ?
-seul.
-QUOI ?!
-SEUL ! Le videur soulève un sourcil froissant son front surmonté par deux cornes de bouc.
-VOYAGEUR ? Je reste calme, voila le piège, ne tombe pas dedans.
-Voyageur ?
-QUOI ?!
-VOYAQUOI ? Il hausse son autre sourcil. Le premier n’étant toujours pas redescendu, son expression mêle l’interrogation et la surprise dans un méli-mélo sans queue ni tête. J’attends, faisant mine de ne pas comprendre la situation.  
-BIEN. LA PROCHAINE FOIS SOYEZ ACCOMPAGNE. BONNE SOIREE.
-Merci.
-QUOI ?!
-MERCI !...

Une fois les portes passées, je reste complètement stupéfait de la taille de l’établissement. L’intérieur est bien plus grand que l’extérieur, encore la magie de Dreamland. Des jeux de lumière balayent les différentes pistes de danse. La foule, quant à elle, se déplace en vagues en fonction de la musique, de l’ambiance et des envies de cocktails. Je regarde tout autour et découvre un plan incrusté dans le mur avant les vestiaires.

-Parfait… Salle VIP, j’arrive.      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 47
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Dim 3 Juin - 22:04

Première chose à faire... planquer mes armes. J'ai bien évidemment lâché la lame antique qui est resté dans la roulotte. Elle ne me servirait à rien cette nuit à part m'attirer de sérieux ennuis. J'ai par contre emporté l'orbe des 1000 vérités. Je pense qu'elle pourrait m'être très utile cette nuit. Là où ça se complique, ce sera de faire entrer mon bâton et ma dague. Le bâton, il me suffit de réduir sa taille au minimum puis de le placer dans ma bouche. Réduit à sa taille minimum, il est aussi petit qu'un cure-dent et je peux le placer sous ma langue. Que je sache, la dream-box ne s'est pas encore équipée de portiques de détection de pouvoirs et objets magiques. Ce que je n'arrive pas trop à concevoir par ce que ça fait de la sécurité de ce royaume un véritable gruyère pour qui sait un tant soit peu s'y prendre. Par contre la dague volante. Ce sera avant tout une question de timming. Je devrai me débrouiller pour la confier aux vigiles pour la consigne puis ensuite la faire revenir dans ma poche au moment opportun via la télékinésie.

Mais maintenant je devais me trouver ce que dans le jargon on appelle une mule. Une personne qui facilitera mon entrée. N'importe quelle voyageuse fera l'affaire. De préférence provocante et un peu avinée. En n'espérant que les vigiles ne décideront pas de faire le coup du « la fille passe mais toi tu passe pas ». Dans ce cas-là je serais obligé de trouver d'autres solutions et de passer par les portes dérobées ou les failles de la sécurité du royaume. Mais vraiment, j'ai tendance à privilégier les approches diplomatiques en passant les poste-frontière en montrant patte blanche. Généralement c'est comme ça qu'on a le moins d'ennuis. Je recherche dans la foule un groupe de voyageuses qui me semble prometteur. Je dois arriver à m'incruster et faire en sorte qu'elles me soutiennent face aux vigiles qui généralement n'aiment pas trop quand quelqu'un est au moins aussi grand qu'eux, ce qui est mon cas. En plus avec ma gueule d'ange je vous explique pas ! Si j'étais avec Sigan ce serait tellement plus simple ! Je trouve un groupe de voyageuses, assez légèrement vêtues et avec une attitude de grosses pétasses. Je me place derrière elles et me met à écouter leurs conversations. Ça vole pas haut. Mais alors pas du tout. Ça parle que de picole, de baise, de souvenirs de soirée. Vraiment décevant. Tu gagne une seconde vie dans un autre monde 10 000 fois plus fantastique que le tien et tu te contente de bêtement faire exactement ce que tu fais déjà dans ton monde. Certaines personnes peuvent définitivement manquer d'ambition c'est fou. Mais sur le coup ça va bien me servir. Je m'approche de la bande de voyageuses venue ici pour s'enjailler et n'ayant visiblement rien à faire du fait que Dreamland semble s'entre-déchirer pour obtenir la sphère du soleil depuis plusieurs nuits.

- Bonsoir !
- Tu nous veux quoi là le démon ?
- Putain t'as vu sa gueule trop chelou !
- Je n'ai pas pu m'empêcher d'écouter votre conversation et je me suis dis que je pouvais certainement vous aider à rendre cette soirée... inoubliable !
- Vas-y lâche nous la grappe avec ta tronche de freak !
- Non attends ! Tu te rappelle ce que nous a dit le mec l'autre nuit. Faut toujours écouter ce que les créatures ont à proposer, ça peut toujours être intéressant.
- Pffffff ouais vas-y cause toujours mais te fais pas trop d'illusions !
- Je connais très bien Dreamland, ça fait des siècles que je le parcoure. Je sais donc comment tirer la meilleur expérience de chaque endroit. Je connais beaucoup de monde et beaucoup de choses et.
- Bon arrête ton charabia et dis-nous clairement ce que tu veux !
- Je veux juste entrer dans la Dreambox... comme vous. Juste que les vigiles ne me laisseront pas entrer si je suis seul. Mais si je vous accompagne...
- Et pourquoi on te laisserait entrer avec nous ?
- Ouais franchement j'ai aucune envie que tu nous colle. Tu va faire fuir tous les beaux mec !
- En échange de votre aide, je peux vous donner tous les bons plans... Du genre éviter la salle 4 c'est la salle des boites Homosexuelles, vous perdriez votre temps là-bas. Un dealer fait régulièrement des affaires dans les toilettes de la 1° salle. Ne lui parlez surtout pas c'ets un escrocs, si vous voulez vous défoncer, il vaut mieux faire des affaires avec les barmen. Mais comme ils sont sourds, le meilleur moyen d’obtenir de la came ça reste de leur faire un signe que les habitués connaissent. Les habitués comme moi. Je peux aussi vois dire que le meilleur pour vous resterait de vous faire inviter par une célébrité dans le carré VIP.
- et qu'est ce qui nous dit que tout ce que tu nous balance est vrais ?
- Vous verrez bien si vous me faites entrer avec vous. Et si vous n'êtes pas contente, vous pouvez toujours me mettre une trempe. Qu'est ce que je peux bien faire contre 4 voyageuses ?


Elles se concertèrent. Certaines semblaient plus méfiantes que les autres. Preuve qu'elles devaient encore être en ligue B ou tout juste de passer en ligue M, elles faisaient plein de mauvais choix. Elles tombaient en plein dans mon piège du « au pire si il nous arnaque on le tabasse » en ne sachant pas que toute baston dans l'enceinte de la Dreambox est sévèrement réprimandées. Je pourrais très bien leur mentir mais en fait je n'en vois même pas l'intérêt. C'ets ce pourquoi je leur disais exclusivement la vérité. Elles acceptèrent alors l'arrangement. Alors que nous attendions dans la file, je répondais à leurs diverses questions sur le prix des boissons, les meilleurs DJ, les meilleurs soirées, les endroits où on croise les plus beaux mecs dans la boite etc. Des trucs bien futiles quoi. On arrive finalement face aux vigiles qui gueulent qu'ils ne veulent pas me laisser entrer jusqu'à ce que la plus grande gueule leur réponde que j'étais avec elles et qu'ils avaient intérêt à me laisser entrer. Réglo. Elle aurait très bien pu me la jouer à l'envers. Le videur me regarde et me fouille. Je tends ma dague avant même qu'il ne me palpe. Autant montrer patte blanche. Je le vois poser la dite dague dans une boite. Dès qu'il tourne le dos j'ordonne à la dague de sortir de la boite qui va se planter à l'intérieur de la boite. Et c'est comme ça que je suis entré. A peine les portes passées que je largue la bande de pouffes en leur disant qu'elles n'avaient ps besoin d emoi pour s'amuser et que je leur avais dit tout e qu'elles avaient à savoir. Moi j'ai d'autres chats à fouetter et surtout un carré VIP à atteindre  par ce qu'une personne comme Luxeria, c'est obligé qu'elle squatte là-bas. Mais bon pour ça, il va falloir faire preuve d'astuce par ce que les vigiles du carré VIP sont plus compétents que les autres et plus rigides encore. Je pense que le must ce sera de me trouver un coéquipier, un partenaire. Une personne qui elle aussi voudra entrer dans le carré VIP. Je pense me mettre en quête de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur batterie
Points de Puissance : 8 800
Points de Réputation : 5 700
Messages : 15
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Mar 5 Juin - 14:38




J’observe le plan, l’imprime dans ma mémoire. Tout du moins essaye, je repère les salles et les détours. Quel chemin est le plus court, le moins tentant et dangereux ? Salle 1, point de départ. Ensuite, le plan devient plus compliqué. La première salle propose deux autres salles indépendantes, lesquelles mènent à deux autres styles. Ensuite… ce plan est beaucoup trop compliqué. Il y a plusieurs étages qui s’entremêlent par des colimaçons, escaliers, ascenseurs et même des tobogans ! Ce labyrinthe se déverse parfois sur une salle unique prenant plusieurs étages, d’autres fois sur des demi-étages louches… J’me demande si des voyageurs naissent ici ?  
   
Le chemin prévu est simple et efficace. Premier point : continuer tout droit en longeant le mur de la salle 1. Prendre à l’angle du bar et changer de salle. Second point : la salle Ibiza, qu’on enchaine avec un peu d’électro-swing pour enfin bifurquer dans la jungle métallique de la Hardteck. A partir de là, il suffit alors de passer par la salle R&B pour enfin finir sur la grande salle Dancehall où des escaliers mènent au fameux carré VIP… Quand faut y aller !
 
Je me lance dans la foule et longe le fameux mur de la première salle. La fête bat son plein, il doit être 00h à tout casser et pourtant. Pourtant, on se croirait au petit matin, les fêtards ont déjà les yeux rouges et les iris dilatées comme des balles de ping-pong, les langues pendantes et les mâchoires qui grincent. Les relous se frottent aux chouquettes (classique) et les soi-disant beaux gosses narcissiques font les chauds (j’ai envie de les baffer) pour, à coup sûr, cacher un complexe. Une créature mal fringuée m’apostrophe à l’entrée des WC : « Psst, ouais toi là, t’veux d’la frappe ? Direct de Champ’land ». Je lui réponds par un sourire en coin et un mouvement de tête négatif. Il m’oublie aussitôt au détriment d’une autre cible aux allures alcoolisées donc plus facile. Angle du bar, je tourne et rase le comptoir jusqu’à une porte que je franchis sans réfléchir.



Porte me laissant dans un univers rempli de kékés et midinettes plus occupées par leur physique et les « que dira-t-on » que par tout autre sujet. Une fille, au string visible, au décolleté indécent et avec une tartine de maquillage graisseux, m’attrape le bras pour m’entrainer sur la piste de dance. J’essaye de me débarrasser d’elle mais ses bras, autour de mon cou, bloquent tout échappatoire. Après quelques pas difficiles, son taux d’alcoolémie rendant ses mouvements flous, elle approche ses lèvres de mon oreille et susurre quelques mots dans une intonation plus qu’énervante :  

-On va dans un coin plus tranquille-in ? Tes plumes m’excitent-in, c’est quoi ton prénom-in ?

Et, comme si elle avait tous les droits, elle se met à jouer avec ma boucle d’oreille ornée de plumes. J’attrape sa main méchamment au poignet et la repousse sans prononcer un mot.

-Personne… Ne touche… A ça…
-Vas-y lâche moi-in ! T’es pas mon père-in ! T’es personne-in, j’vais appeler mon mec-in et il va te défoncer-in. T’vas moins faire le fière-in.
-… Mouais, s’il est aussi duper qu’toi ça d’vrait aller.

Elle essaye de me gifler mais sa main passe largement à côté. Sans un mot, je me retourne et continue mon chemin, à travers la foule de plus en plus dense, tout en essayant de repérer mon chemin tant bien que mal. Cependant, un poids atterrit sur mon dos et je manque de basculer en avant. La voix nasillarde et le e-préposal singulier me renvoi illico à la bimbo. Elle gueule contre moi, je comprends très peu ce qu’elle bave mais ses faux ongles, eux, me font bien sentir son animosité. Je bouge, j’essaye de la faire tomber et d’enlever ses doigts qui me griffent le visage.

*Mais elle va tomber la grognasse ! *

Les gens autour rigolent, applaudissent et certains me tapent le cul comme pour me féliciter. J’entends à la volée des « Vas-y mon gars ! », « Ça drague sec », « Hey r’gardez ! Il a ferré un beau thon ! ». La dernière phrase me fait sourire mais je ne peux m’empêcher de penser :  

* P’tain, ils sont tous cons ma parole ! *

J’ai l’impression d’être l’un de ces taureaux mécaniques sur lesquels on joue au rodéo. Dans d’autres conditions, cela aurait pu être plus qu’amusant mais ce soir, je ne suis pas là pour ça. Je me stop et attrape ses bras, d’un mouvement sec, je penche mon buste en avant et la fait basculer par-dessus ma tête. La surprise lui fait lâcher prise et je disparais le plus vite possible dans la foule. Je sens quand même des picotements sur mon cou et mes joues. Je tâte rapidement et découvre sur mes doigts de légères gouttes de sang.

-Tsss ! Connasse va’.

J’embraye sur mon chemin et passe la porte suivante : salle de l’électro-swing… Parfait. Ensuite, je prends à gauche, puis monte un étage et me retrouve dans la salle Hardte…
 

Ce n’est pas de la Hardteck ça… Ne me dîtes pas que…

-ET MERDEUUUH !

Pourtant, c’est bien la vérité. Je ne suis pas du tout dans la bonne salle. La musique me casse les tympans, faut que je bouge !


-Toujours pas bon !


-Putain !


-Toujours pas… Je commence à déprimer et mes oreilles aussi. Moi qui aime principalement le Funk, la Soul et le RAP, leur enfant bâtard, je suis servi.


-Sérieux ? Même Zelda !... Attends… le Dj ressemble étrangement à un lutin avec une fée… Mais non ! Hahahaha, j’adore. Bravo l’inspiration Nintendo !

Je continue mon péril dans ce monde de drogué sans oreilles et arrive, au bout d’un chemin bien plus long que prévu, dans une grande salle. L’ambiance Dancehall rend l’atmosphère plus calme malgré le monde qui y règne.  
 

Véritable périple, je ne pensais pas que me rendre jusqu'ici serait aussi éprouvant. Au bar, un verre de rouge à la main et les marques de griffures sur le visage, j’observe la salle et surtout l’entrée du carré VIP. Sans faire attention aux personnes aux alentours (qui fait ça dans une boîte de nuit ?), je réfléchis, sans discrétion particulière, à mi-voix... En même temps, pourquoi je me cacherais ? Chaque nuit, toute une foule doit vouloir y rentrer…  

-Nouvel objectif : entrer dans ce foutu carré VIP. Bon, les vigiles n’ont pas l’air sympathique et bien plus coriace que ceux de l’entrée (il faut le dire, un peu limité sur les bords). Contourner ? Utiliser mon pouvoir ? Ça me semble trop risqué… Merde. Il me faudrait quelqu’un...

Je regarde autour de moi et voit un mecton, au plutôt un démon, me regarder. Il a deux cornes sur le haut de son crâne, une peau violacée et des yeux rouges (un point commun).

-Soir… Tu veux me demander quelque chose ?
 
_____________________________________________________________

Spoiler:
 
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 47
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Sam 9 Juin - 0:45

Quel endroit répugnant ! C'est fou ce que je n'aime pas ce royaume. C'est bruyant, c'est peuplé d'abrutis sourds comme des pots qui t'obligent à répéter 12 fois ce que tu dis avant de finalement comprendre ce que tu veux leur dire. Et les visiteurs je ne vous en parle pas. Un ramassis de voyageurs et de rêveurs juste à la recherche de défonce ou de plans cul. J'ai rien contre le principe d'essayer de s'amuser. Mais vraiment si t'arrive à te satisfaire de si peu c’est que tu manque cruellement d'imagination et d'ambition dans ta vie par ce que ça arrive même à déborder sur ta façon de t'amuser. Ce royaume a vraiment un côté déprimant. Et je vais passer pour un vieux con mais, avant, ça existait pas ce genre de royaume. Ou du moins ça existait mais ça avait plus de gueule. C'était tout aussi décadent à sa façon mais beaucoup moins régressif. J'ai l'impression que cette foutu humanité elle va mal et ça m'donne envie de tout envoyer chier, de me faire sauter le crâne. Mais je peux pas me permettre de faire ça par ce que ça ne dépend pas que de moi. J'ai plus rien à foutre de ce monde de merde qui part en couille mais c'est pas forcément le cas de Sigan et je veux surtout pas qu'elle risque de mourir si je meurs. Et c'est surtout pour ça que je devais parler à Luxeria. Je devais absolument faire en sorte que cette malédiction prenne fin. Et c'est pourquoi je devais entrer dans ce carré VIP où Luxerai se trouvait très certainement.

C'est pour ça, par ce que ce royaume me débecte, que je décidais d'ignorer un maximum de monde et de me diriger vers l'entrée de la zone VIP. Je connais son emplacement, y ayant déjà fait un tour pour affaire. Étrangement un tas de personnes du gratin aime y aller. Certainement par ce que c’est gratifiant pour leur ego d'être considéré comme des personnes importantes. J'esquive tous les tarés, tous les connards, toutes les emmerdes comme les vendeurs de drogue, les kéké un peu chauds de la bite et des poings genre dino Maker qui sont prêt à n'importe quoi pour se rendre intéressant et juste cogner. Puis en règle générale, mon apparence arrive à dissuader la plupart des gens de m'aborder.

Arrivé face à l'entrée de la zone VIP, je constate que c'est toujours aussi bien gardé. Les vigiles sont nombreux, ont l'air énervé, sont vachement bien équipés. Autant je n'entends pas la voix des objets qu'ils portent sur eux étant donné tout le bruit, impossible d'utiliser mes pouvoirs ici. Ça me fait une raison de plus de détester cet endroit. Ils mettent la musique trop fort. Et de la musique de merde en plus de ça. Je m'installe au bar pour observer. Je commence un verre en faisant quelques signes. Je n'avais pas envie de m'égosiller pour me faire entendre. Je jette sur le comptoir une quantité aberrante d'Ev par rapport à ce que j'ai commandé. Les tarifs de la Dreambox quoi. J'observe de ma position le carré VIP. Pourquoi ? Comme je vous l'ai dis plus tôt, j'ai besoin de complices. Et je peux vous assurer que s'il y a une chose que la plupart des gens cherchent, c'est de la reconnaissance. Et sur le coup, quel meilleur moyen de l'avoir que de faire partie des privilégiés de ce royaume en atteignant le carré VIP ?! Je peux vous assurer que les gardes chaument pas et passent vraiment leur temps à refouler des gens.

Bon, ce soir que des gros branleurs. Il faut croire que le gros du gratin de Dreamland a fort à faire avec le bordel que doit foutre la recherche de la sphère du soleil. Il devait ps y avoir beaucoup de voyageurs reconnus qui cherchaient pas ce foutu objet. Les lords devaient ps trop se permettre de prendre des vacances ici et les seigneurs je vous en parle pas. C'est dingue comment c'est simple de foutre encore plus le bordel dans le merdier qu'est ce monde. Je sais pas si c'était voulu de la part de Milna mais elle est arrivé à foutre une sacré merde. Elle aurait buté le seigneur obscure que ça aurait pas fait beaucoup plus d'effet. Tout ça pour dire qu'un tas de glandus se faisaient refouler par les gardes, ce qui me permettait de pas être vu alors que je les observais. Puis, arriva un voyageur qui avait l'air de clairement savoir ce qu'il cherchait et visiblement c'est la même chose que moi. Entrer dans ce merdier. Mais là où il se démarqua, ce fut par le fait qu'il était plus observateur. Il cherchait vraiment du regard ce qui pouvait lui permettre d'entrer. Et forcément, moi qui l'observe, ça l'attire. Il s'approche de moi et me demande s'il peut me poser une question. Bon, notez que j'avais pas bien entendu à cause de la musique d'attardé qui couvrait ne partie sa voix. Je vais essayer de le faire marcher un peu histoire de voir si c'est vraiment un branleur de première comme trois quart des voyageurs ou s'il a un peu plus dans le crâne. Je le regarde de mon air un peu démoniaque avec mon léger sourire carnassier. Mon regard écarlate le regardant profondément, se plongeant dans ses yeux à lui. Je lui faisais signe de prendre le siège à côté de moi. Pour plus d'intimité ? Non ! Pour arriver à être entendu par lui. Dans ce foutu royaume si tu gueule pas à l'oreille d'une personne impossible de se faire entendre. Je me rapprochais alors un peu de lui en me penchant pour être mieux entendu. Je vais exploiter tout ce que mon passé de marchand m'a appris ainsi que ma connaissance de ces poufiasses de sorcières, dont Sigan fait partie, qui ont tendance à aimer passer des pactes tordus pour me faire passer pour un vrais démon. Du genre qui réalise tes souhaits contre ton âme. S'il gobe cette merde, c'est que c'est définitivement un abrutis et un amateur.

- Je suppose que tu veux entrer là-dedans hein ?! Je lis ton désir. Je suis un démon après tout. Je peux lire dans ton cœur ! Je peux t'aider à le faire. C'est très facile pour moi. Mais... tout te doute bien que dans ce monde rien n'est gratuit. Je t'aide à entrer, je te fais passer la soirée de ta vie et en échange... Je veux ton âme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur batterie
Points de Puissance : 8 800
Points de Réputation : 5 700
Messages : 15
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Lun 18 Juin - 17:32



Sa proposition, à peine engloutie par le bruit ambiant, me laisse un large sourire sur le visage. Pas celui de quelqu’un qui vient de trouver ce qu’il cherche, ni celui d’une bonne nouvelle, même si ces deux propositions sont correctes à cet instant précis. Non, le sourire qui vient de s’afficher sur mon visage calme est espiègle. Cette proposition, brossée dans le sens du poil, aurait pu convaincre un novice mais, en dehors de Dreamland, je fais partie de ceux qui pose ces offres sur la table. Je me positionne face à cet inconnu : les jambes croisées, le verre dans la main est posé sur le comptoir, je joue avec la paille.

-Chez nous on a une expression : « Caresse de chat apporte des puces ».

Je laisse un silence planer – mise en scène – durant lequel je profite d’une gorgée rafraichissante. Mon regard, après avoir fait le tour de la salle et du carré VIP, se reporte sur le démon.

-Que tu lises mon désir, mes envies ou dans mon cœur m’importe peu. Peut-être même m’as-tu simplement entendu parler à haute voix… Peu importe...

Mon sourire s’agrandit. Le commercial et membre de la famille Scaletta se mêlent en moi. Le jeu des négociations a débuté dès le deal mis sur la table. Cela dit et compris, point crucial que beaucoup laissent passer, dit-il la vérité ? Puis-je avoir « confiance » dans sa proposition et ses capacités ? Son timbre de voix ne me laisse aucune preuve corroborant ou réfutant la mise. Je check et je raise. J’augmente la mise pour voir si le flop est avantageux, quitte à shove et faire tapis pour la river...

-Ta possibilité de me faire entrer semble honnête et vraie. Prendre mon âme, en contrepartie, me semble louche. Nous autres, voyageurs, ne sommes que des âmes ici. Imaginons que tu dises vrais. Je disparaitrais tout simplement et elle te serait inutiles… Si j’ignore quelque chose sur les démons dans ton genre, je suis tout ouïe… Cependant ! Je lève mon index vers le plafond. - Ton marché n’est pas intéressant. Que cela soit vrai ou non, que j’y crois ou non, le pari est ouvert alors… Que mises-tu et que veux-tu ? Mon doigt se pose sur la table pour appuyer mes dernières questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Ven 22 Juin - 1:05

« Eeeet saaaalut à touuuuuuuus ! Les habitués me connaissent déjà, mais pour les incultes qui passent leur première nuit de débauche ici, permettez moi de me présenteer : DJ XxMarlboro_Swaaaaaaag !! Ok je vais vous accompagner jusqu'au bout de la niiight, alors chauffez vous il est temps de mouiller la cheeeeemiiiiiiiise ! »


Wow c'est la grosse ambiance ici ! Chanceux que vous êtes de pouvoir profiter du summum de la musique beauf tout style confondu, alors que le DJ le plus détesté de la Dreambox prend le contrôle des platines. Vous pouviez à peu près converser tranquillement il y a quelques minutes, mais ce bon vieux XxMarlboro_Swag (tous les caractères sont à prononcer) a poussé les enceintes dans leurs derniers retranchements. Les basses font vibrer le bar, les aigus menacent de faire éclater tous les verres présents, le tout formant une transe générale et un bordel monstre autour ! Des cercles de battle se forment, ça jette des nains dans les airs, le barman envois des litres de vodka sur la foule à l'aide d'un tuyau d'arrosage, tout cela au rythme des interventions du DJ au micro ressemblant plus à un forain qu'autre chose, mais qui fait le boulot. L’œil avisé pourra constater qu'une petite zone de quelques mètres reste libre autour des vigiles qui gardent le coin VIP, même les gens les plus bourrés savent qu'il ne vaut mieux pas trop les approcher et ceux qui ne le savaient pas ne sont plus là pour en témoigner. C'est qu'ils déconnent pas trop ces vigiles, surtout pas ce soir, il se dit qu'un invité de la plus grande importance s'est approprié tout le carré pour faire la fête, ce qui a d'ailleurs valu une petite rénovation du carré, des murs de verre teintés l'entourant, vous ne pouvez voir ce qu'il se passe à l'intérieur mais eux le peuvent certainement.

Une créature aux allures d'agent secret, avec son magnifique smoking blanc, ses lunettes de soleil et son oreillette pas du tout discrète à l'oreille, sort de temps en temps du carré pour sélectionner un fêtard ou deux et les amener avec lui à l'intérieur. Ah bah oui ! Faire la fête c'est bien, mais à plusieurs c'est mieux ! Les critères de sélection du gars en smoking semblent floues, mais lors de son dernier passage il a amené avec lui un rêveur qui se donnait à fond dans une performance de tecktonik des plus ... Réussie ? On est jamais sûr avec ce type de danse, mais ce qui est certain était qu'il se donnait, sans se soucier des regards autour : un bon fêtard quoi ! L'ambiance continue de monter, alors que le DJ change les musiques de manière aléatoire, parfois au bout de quelques secondes, jusqu'à qu'un bruit aussi horrible que strident ne vienne recouvrir le tout. Vous voyez à peu près le bruit que peut faire un avion qui décolle ? C'était à peu près à ce niveau là et XxMarlboro_Swag et ses enceintes se faisaient bien humilier, on ne les entendant presque plus.


C'était un mélange bizarre entre des pleurs, du chant mais surtout de la douleur. Le hurlement primaire provenait du carré VIP, jusqu'à qu'un des vigiles n'y entre, prenne le voyageur qui en était responsable par le col et le balance d'un coup sec valdinguer vers le bar. Le pauvre mec à l'alarme de voiture dans la gorge atterrit exactement entre vous, se prenant le bar à une vitesse folle, ce qui a au moins le mérite de lui fermer sa gueule. Au sol, en demi PLS, une main accrochée à ta jambe Dyler, il se met à parler tout seul, alors que le DJ fait repartir la musique de plus belle.

« Noooon j'avais enfin réussi à rentrer ! Et le soleil de ma vie, la beauté divine de mon cœur, ma BELLA m'a rejeté ! WOUWOUWOUUUU MA BELLAAAAAA ! Il faut que j'y retourne, ils peuvent pas me jeter du VIP ! Pas moi ! J'ai plus de 7 384 music awards !! Woooooohooohowooooo !!! »

Ah, il a l'air de vouloir repartir sur les mêmes pleurs qu'avant, pas sûr que ça fasse plaisir à qui que ce soit. Mais bon, en attendant, la fête continue les gars ! Le DJ recherché pour viol musical à Muzikland depuis trente ans continue de mettre l'ambiance et de gueuler des "hmmm c'est partiii" et autres "j'espère que vous êtes chauuuuds" aléatoires. Dites vous qu'au pire si vous ne réussissez pas à entrer dans le carré VIP, vous pourrez au moins passer une bête de soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 47
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Jeu 5 Juil - 19:13

A mesure que j'entendais ce voyageur parler, il me plaisait de plus en plus ! Il semblait parfaitement réussir mes tests de stupidité. Il prouvait qu'il était malin, réactif, surtout pas simplet ou tête brûlée mais surtout qu'il savait ce qu'il voulait. Je le regarde alors avec un léger sourire avant de lui annoncer :

- Bien ! Tout ce que je t'ai dis c'est du flan ! Mais t'as été assez malin pour pas tomber dedans comme un abrutis ! Tu as passé mon petit test bravo !

Oui je le prends un peu de haut mais bon, faut avouer que globalement, les voyageurs, leur niveau intellectuel vole pas haut donc je me permet de les juger un peu. Bon, ça me permettait aussi de balayer un peu tout ce qu'il venait de dire et de pas le prendre en compte, partant du principe que tout ça n'était qu'une vaste réponse à mon test et que du coup, ça n'avait pas de réelle valeur. Ouais je snob ! J'allais lui répondre quand une bombe sonique retentit dans la pièce. L'un des DJ faisait visiblement du zèle en terme de décibels desservis et de musique de merde soit dit en passant. Il m'empêchait donc de répondre à mon interlocuteur. Et c'est pas finit ! Comme si le destin m'empêchait de tracer ma route en paix ! Ou plutôt comme si une personne aux goûts assez malaisants s'amusait à mettre une bande d'incapables dans mes pattes pour m'empêcher d'aborder la seule personne qui a l'air un tant soit peu pas débile dans tout ce royaume. Enfin je dis ça... Mais l'architecte de cet empêchement de tourner en rond m'avait tout de même apporté quelque chose d'intéressant visiblement, qui rendait tout de suite l'autre voyageur aux cicatrices plein la face moins intéressant à mes yeux, pas en règle générale par ce que à première vue, pour un voyageur, il a l'air un peu au dessus du lot. Je parlais plus dans la situation actuelle.

En effet, les videurs du carré VIP venaient de vider un type, un voyageur lui aussi. Un type à la voix puissante étant donné qu'on arrivait à l'entendre malgré tout le barouf mortel autour de nous ! Visiblement il s'était fait jeter du Carré VIP alors qu'il n'avait rien à y faire. Il n'y a que deux options qui justifient ça. La première, il a été invité par une tierce personne dans le carré et il a fini par l'ennuyé et les videurs l'ont jeté, ce qui a l'air probable vu le mec. Mais autre option, hautement plus intéressante pour moi : Il a trouvé un accès secret au carré VIP mais il s'est juste fait repérer par les videurs qui l'ont jeté. S'il a trouvé un passage, ça m'intéresse !

Comme je le dis souvent, en tant que contrebandier, j'ai assez peu d'options. Ça se résume assez souvent à passer une douane en montrant patte blanche ou en soudoyant les douaniers ou bien à essayer de trouver un espace dans la frontière qui n'est pas surveillée. Là, si on résume ces options... Les deux premières sont inenvisageables selon moi par ce que d'une, les videurs du carré VIP sont trop zélés pour se laisser soudoyer et j'ai aucune envie de me ridiculiser comme les autres bouffons qui arrivent à entrer. Sans être méchant, ça c'est plus dans les cordes de Sigan, Elle est toujours arrivé à passer pour la gentille facilement. Et là, ma troisième option, c'est ce type qui s'est fait jeter. Bon en fait il y a aussi une 4° option. Le passage en force ! Je la recommande dans aucune situation très franchement. Sinon vous êtes pas un contrebandier mais juste un bourrin qui fait du go fast.

J'aide le voyageur à se relever tout en faisant signe au premier arrivé de m'aider. J'ai pas pu lui parler de mon plan et je vais éviter d'en parler devant l'autre qui n'est clairement pas pour moi un associer mais un pion contrairement au premier arrivé aux balafres. Normalement, si je me trompe pas sur lui, il y a des chances qu'il soit assez malin pour arriver à la même conclusion que moi et qu'il comprenne ce que je veux faire. Si c'est le cas, ça me confortera dans mon idée que je veux bosser avec lui sur le coup. Je regarde l'homme noir aux lunettes dans lesquelles mon image se reflète.

- ça va mon gars ?! Pas trop de mal ? Ils t'ont pas râté ces brutes ! Tiens prends un remontant !

Je me montre sympa dans un premier temps pour le brosser dans le sens du poil... avant d'entrer dans le vif du sujet. Je fais signe à la barmaid d'apporter une boisson à cet homme détruit dans son cœur et dans son corps. Mais bon, je sens que le mec a un sacré ego vu la façon dont il évoque ses récompenses du coup je continue de lui passer du baume.

- Tu sais quoi ! J'pense qu'elle a besoin que tu lui redise que tu l'aime ! Je sais pas ! T'es beau, jeune, t'as du charisme à revendre et une voix puissante et vibrante ! T'as tout pour toi ! J'arrive pas à croire qu'une personne ai pu rejeter un bel être d'ébène comme toi ! Je trouve ça honteux même ! Tu sais quoi ! Je vais t'aider à lui prouver qu'elle a tors et que tu la mérite ta « Bella ». crois en mon expérience avec un peu d'insistance, ta bella sera tout à toi ! Par contre le soucis c'est comment retourner là dedans ?! Les gardes nous laisseront pas faire aussi facilement. Si seulement il y avait moyen de contourner les gardes !

Je regarde alors l'autre voyageur avec insistance air de dire : « tu vois où je veux en venir en lui disant tout ça ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Sam 28 Juil - 8:46



Encore un peu de magie de la part de XxMarlboro_Swag, il est vraiment trop cool top délire mega groove et en phase avec les jeunes, yolo haha ! Il a tout compris à la musique et à ce qui marchait le bougre, même si certains danseurs, les moins alcoolisés, commencent à se demander si ils n'ont pas atterris dans la salle beauf. On commence à atteindre des niveaux assez hauts de dégueulasserrie et de kitsch quand même il faut le dire, mais bon, ça met l'ambiance hein ! En parlant d'ambiance, Marlon est bien content de voir ta réaction Dyler, tellement qu'il se dit que bon, se prendre un petit shot pour se récompenser tout en ayant l'air cool est une bonne idée. Spoiler : ce n'était pas le cas. Après t'avoir aidé à relever le Maître du sol, il commande un "roulette shot". Il n'a pas l'air de savoir ce que c'est, mais permettez moi de vous l'expliquer, vous voyez la roulette russe ? C'est pareil, on tire un shot au hasard dans une sélection et certains vous feront du bien et d'autres ... Enfin vous voyez quoi, la roulette russe, la mort tout ça. Manque de bol, ou par intervention divine de votre serviteur va savoir, il tombe sur le barillet chargé. En une demie seconde, il s'écroule sur le bar, un air d'imbécile heureux sur le visage dénotant clairement avec ses balafres de mec dark. Bon bah ... Il est hors jeu on peut le dire, dommage Dyler tu t'étais trouvé là un allié de poids, mais rien ne résiste au "roulette shot" ! *bruits de pistolet*

Alors que le mafieux s'éteint paisiblement au fond, le Maître accepte ton verre avec grand plaisir Dyler, bien qu'il ait quelques larmes à l’œil qu'il tente de cacher comme il peut derrière ses lunettes. Par contre, ce qu'il n'arrive absolument pas à cacher, c'est les étoiles qui illuminent ses yeux après ta petite déclaration à son égard. Il n'a pas tout écouté hein, il doit réfléchir à un prochain album à écrire il a pas le temps pour ces conneries, mais il a entendu ce qui l'arrangeait.

« T'as raison mon wati poto ! OUUUUUH WATI LOOOVE !! Je vais la retrouver ma ... HMMMM BELLA ! ET LA RECONQUÉRIR ! LA DÉSAPER COMME JAMAIS !! J'Y RETOURNE !!! »

Il se tape le verre que tu lui a commandé en cul sec, recadre ses lunettes pour un swag maximal et se dirige d'un pas décidé vers le coin VIP. Ta question ? Il ne l'a pas entendu, ou il s'en fout, ou bien il était déjà plongé dans tes compliments avant même que tu la poses, bref il s'en tamponne quoi. Quand on est une légende vivante de la musique on peut se le permettre ! Après quelques secondes, il arrive près des vigiles, prend une profonde inspiration, se préparant certainement à gueuler avec ses réacteurs à la place des cordes vocales et ... Se prend un bourre-pif dans la gueule qui le balance à nouveau en ligne droite à l'endroit où il avait atterrit un peu plus tôt. Wow c'était vraiment utile ça dis donc, wati bravo mon gars. Il choppe d'ailleurs à nouveau ta jambe Dyler, la serrant comme si il s'agissait de la femme qu'il aimait, essuyant ses joues pleines de larmes dessus. Le pauvre bougre, tout ce qu'il voulait c'était trouver l'amour ... Il est complètement détruit et démotivé désormais, seul un événement vraiment scandaleux pourrait lui redonner la flamme. Ah bah justement, merci DJ !


« Mais ... C'EST MA CHANSON CA ! PLAGIAAAAAT !! J'ME TIIIRE !! Nan attends l'amour de ma vie ... JE SUIS SI TIRAILLE !! Hé toi ! Le jnoun violet ! Tu vas m'aider à la reconquérir ! Je sais comment entrer dans le VIP ! MAIS JE SUIS UN VIP ! AAAARGH ! Suis moi il faut passer par les toilettes ! Réfléchis à une distraction, j'ai réussi à passer uniquement grâce à un gros drop avant ! ARRÊTEZ DE DANSER TOUS C'EST MA CHANSON CA ACHETEZ LE SINGLE !!! »

Alors déjà, clarifions une chose : non ce n'était pas sa chanson. Mais bon, l'ego lui faisait perdre tout sens des réalités. À moins que ce ne soit cette fameuse folie créatrice qui occupe les meilleurs artistes de chaque siècle ? Non non, il était juste con. Dans tous les cas, il n'avait visiblement pas de temps à perdre, juste après avoir terminé de t'exposer son plan, il se dirige vers les toilettes en traversant la foule comme un brise-glace. Niveau discrétion on repassera par contre, puisqu'il continue d'engueuler tous ceux qui s'enjaillent sur le son en leur disant qu'ils lui doivent des royalties, le con. Les vigiles un peu partout le gardent à l’œil, c'est qu'il commence à doucement les saouler à force de foutre le bordel. Mais bon, c'est la fête hein ! Bonne chance Dyler, t'en auras besoin.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 47
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Dim 12 Aoû - 15:30

Apparemment, ce voyageur était bel et bien l'abrutis qu'il paraissait être. C'est ce qu'on ne peut pas lui enlever, il est transparent. Ça pourrait être une qualité mais... non. Il renfonçait vitesse grand V vers les videurs avant de se faire vider pendant que mon « ami » le voyageur aux balafres se réveillait ou plutôt s'endormait dans ses rêves aussi bien que dans la réalité après un mauvais coup du sort. Je roule des yeux en regardant toute cette bande d'abrutis tout autour de moi et me dis que si ça se trouve, ça va être beaucoup plus simple que je ne l'imagine vu le niveau mental ambiant. Je le regardais se ridiculiser à étaler son gros ego devant tout le monde. Je crois que j'ai rarement vu un voyageur aussi pathétique. Ça en ferait rire certains mais personnellement, je trouve ça juste un peu pitoyable. D'autant que sa connerie profonde semblait attirer un peu trop l'attention des videurs à mon goût. Les deux neurones qui semblait lui rester se battaient en duel visiblement. Et je vais devoir coopérer avec ça... Bon... au moins il est entré dans mon jeu. J'espère juste qu'il ne va pas me faire repérer. Au pire je me débarrasse de lui vite fait bien fait.

Je sirotait un cocktail sans alcool jusqu'à ce qu'il parte en direction des toilettes, là je lui emboîtais le pas, finissant par le pousser pour lui éviter de lambiner et chercher la merde aux premières personnes qu'il croisait. Je faisais signe aux videurs que j'étais désolé. Je tentais de me faire passer pour son ami qui devait le gérer. Je prenais un air faussement sympathique et faisais aux videurs qui regardaient mauvais le maître des signes insinuant qu'il avait trop bu et que je l'amenais aux toilettes histoire qu'il se rafraîchisse un peu. A priori, ça devrait passer, par ce que vu son attitude, on dirait clairement qu'il est défoncé ce mec. Propos incohérents, stupidité, démarche chancelante... voilà les symptômes. Parfois, je devais improviser des excuses à un voyageur ou un rêveur qu'il bousculait. Qu'est ce qu'il faut pas faire pour avoir une entrevue avec la reine de la lumière ?!

Une fois arrivé dans les chiottes, on se fait rejoindre par un gars qui veut visiblement frapper le maître par ce qu'il l'avait bousculé. Je m'interpose, lui colle un bon frontal à ce débilos de voyageur avant de l'enfermer dans un des cabinets afin d'éviter qu'il ne lui prenne l'envie d'aller prévenir les videurs. D'autres personnes ont vu ce qui s'était passé mais semblaient beaucoup trop bourrés ou occupés à se faire des railles de coke ou autres défonces intensives. Le maitre tombe alors dans mes bras, et se met à chialer. Je roule à nouveau des yeux. Combien d etemps je vais devoir gérer cet abrutis ?!

- MERCI PUTAIN MERCI ! Je comprends pas pourquoi personne ne reconnaît mes Rythmes, mon flow, ma VOIIIIIICE !!! Je suis pas compris et pourtant je chante fort pour mes BELLAS !! Et je chante juste comme un watibul par ce que le watibul c'est toujours juste ! Y a que toi que tu me comprends ! T'es mon Wati-bro !
- Ouais ouais c'est ça ouais ! Mais... Tu peux me lâcher là ? On va être en retard pour aller voir ta bella !
- BELLA ?! Où ça ?! Où est ma BELLA ?! Le soleil dans ma face qui me fait l'ombre de son iench ! Ah oui ! Je carré VIP !
- Ouais c'est ça faut la retrouver.


J'étais au début assez faussement enthousiaste pour le séduire mais j'étais à présent clairement gavé et je n'attendais qu'une chose, qu'il me montre le passage vers le coin VIP pour me débarrasser de lui. L’assommer par ce qu'il est trop bruyant ou même le tuer pourquoi pas ?! En tous cas j'avais hâte qu'il me montre son passage secret pour vite le larguer. En attendant, je jetais quand même un œil tout autour de moi, histoire de m'assurer si j'étais capable d'avancer sans lui. Je jette un œil tout autour de moi, au sol, au plafond et je remarque qu'une des dalles du faux plafond est mal mise. Hmmm c'est aussi simple que ça ?! Pourquoi j'y ai pas pensé ?! Passer par les plafonds pour passer d'une salle à l'autre c'est juste une évidence. Je m'attendais à quelque chose de plus alambiqué. Hmmm maintenant il faut que je me débarrasse de l'autre abrutis. Je réfléchis juste deux secondes. Je tends l'oreille vers la sortie des toilettes.

- Ce serait pas une de tes chansons qu'ils remixent là ?
- QUOI ?! ILS REMIXENT ENCORE MES CHANSONS SANS PAYER LES DROITS D'AUTEUR ?! Mais... c'est pas une de mes chansons ! Je sens pas le Fuego dans le tempo... Le wati-fuego qui fait tout le sucre de ma musique.
- Attends mais tu entends pas cet accord là ? Et puis ce passage vocal ?! C'est sublimme ! Ils te l'ont piqué ! Il n'y a que toi qui peux faire un truc aussi génial... Du pure wati-fuego !
- Attends mais... T'as raison Wati-bro' ! C'EST MA WATI-ZIC !!! PLACE ! Le Wati-masta réclame son trône !


Il me bouscula pour fondre hors des toilettes. Je l'entendis beugler de l’inter rieur avant de se faire apparemment frapper par les videurs. Il venait de déclencher une baston, pile ce qu'il me fallait pour passer dans le passage sans me faire repérer. Bon, manipuler quelqu'un d'aussi stupide, c'est pas bien compliqué. Ça va me faire du bien aux nerfs en tout cas de plus avoir à le gérer. Je rentre dans l'un des chiottes, celui d'où je peux avoir accès à la dalle qui est mal fixée. J'entre dans le faux plafond et referme le passage avant de commencer à circuler dans le faux plafond. Ici, la musique est plus faible, je m'entends enfin penser. J'ai vraiment hâte d'en finir avec ces conneries !

HDJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Dim 26 Aoû - 15:32

Mais quelle wati-persévérance tu affiches là Dyler ! Tu as réussi à te débarrasser d'un des mecs les plus collants et le plus en manque d'attention de Dreamland tout en profitant de sa stupidité pour créer la diversion dont tu avais besoin. Wati-bien joué mec ! Cette distraction, autant te dire que tu en avais besoin, puisque tu passes au dessus de pas mal de "postes de gardes" de vigiles alors que tu t'avances tranquillement dans le faux plafond. T'as déjà entendu quelqu'un ramper dans le plafond ? Et bah ça fait du bruit, beaucoup de bruit même, un peu comme ce voisin du dessus qui met des plaquages au sol à longueur de journée mais là il n'y aurait pas de sol entre vous, juste une fine couche de placo. D'ailleurs à ce sujet, tu ne devrais pas trop t'inquiéter normalement, ce qui te soutient est certes un peu fragile mais si tu ne fais pas de mouvement brusque tu ne devrais pas le briser et te retrouver la tête à l'envers sur le dancefloor. Pour te donner un exemple, cette fine couche de plâtre sur laquelle tu rampes a réussi à supporter le Maître, son swag bien trop lourd et son forcing infini, ce qui est une réelle preuve de la solidité du bousin. D'ailleurs pendant ton aventure tu peux croiser quelques petites bêbettes courir un peu partout autour de toi, des petits rats, des cafards breakdancers, des fées toxicos qui sont bloquées ici dans un trip éternel depuis des mois ... Ah et aussi un couple qui s'envoie en l'air tranquillement à quelques mètres de toi, la dame te fais d'ailleurs un petit coucou, prouvant bien qu'elle est totalement à l'aise avec son activité.

Mais bon, t'es pas là pour matter des gens faire l'amour, reprend toi bon dieu ! Parce que là haut, tu ne peux te fier qu'à ton ouïe pour trouver le coin VIP, ou bien ton "Smuggler-sense" à toi de voir. Comme tu l'a remarqué la musique de la salle principale s'étouffe petit à petit pour laisser place à quelque chose de plus ... Différent, ouais on va dire ça pour éviter d'utiliser des adjectifs un peu plus tranchés, comme pouf par exemple. Tu devrais pouvoir naviguer assez facilement vers cette source de musique donc, accompagnée de cris, "c'est ma musiiiiique les fiiilles" et autres "wouuuuuuh" aigus à souhait.


Bon, pendant que tu crapahutes dans le plafond comme un McClane violet, voyons ce qu'il se passe un peu plus bas. Dans le carré VIP, c'est la grosse teuf autant le dire. Ça danse, ça boit à foison, les champagne shower sont au rendez-vous et ça se pécho un peu dans tous les coins. Le peu de mâles présents vivent un véritable fantasme éveillé alors que le ratio hommes - femmes est complètement disproportionné, ce qui en pousse certains à ne plus se sentir et à tenter des petits frottis et autres mains au cul, qui le regrettent amèrement une fois que les vigiles sont mis au courant et s'occupent de leurs gueules. Ce n'est largement pas assez pour casser l'ambiance cela dit, alimentée en grande partie par la plus VIP des VIP, la seigneur la plus importante de Dreamland qui donne tout pour que la fête soit à son paroxysme et qui actuellement est en train de donner des shots-nombril à une ado à peine légale de Rokhan. Elle illumine littéralement le mini dancefloor du carré en partie aidée par cette boule à facette magnifique trônant au dessus, le tout entouré d'un cercle de fauteuils et tables basses pour que personne ne soit mis de côté et que tout le monde fasse partie de la fête, qu'ils soient assis ou en train de danser. C'est un beau message d'unité que la Dreambox nous offre là ! Le carré est donc en grande partie cette salle plutôt spacieuse, avec une barre de pole dance trônant en son centre où des fêtardes tentent des figures et manquent de sa casser la gueule à tout moment et finissent par éclater de rire. Il y a deux salles annexes au coin VIP cependant, l'une est à gauche et est surnommée le "placard du paradis", une petite pièce avec un canapé, une table, de la lumière tamisée, une porte qui se ferme de l'intérieur et surtout des murs qui isolent parfaitement le bruit. De l'autre côté il y a les toilettes privées, parce qu'un VIP ne sortira jamais pour se mêler à la plèbe pour son petit pipi, ou pour sa séance de "repoudrage de nez". Il n'y a aucun vigile à l'intérieur d'ailleurs, sous ordre direct de Luxeria qui refuse catégoriquement de s'amuser sous l’œil froid et dur d'un gros bras. Ils sont postés à l'entrée, ce sont d'ailleurs les mêmes qui ont confondus le masta avec une balle de bastballe un peu plus tôt et ils n'interviennent qu'en cas de besoin. Des petits boutons rouges sont incrustés un peu partout sur le mobilier, dans les murs, sur le bord des canapés pour permettre aux VIP de les prévenir d'un éventuel souci pour qu'ils puissent faire tomber le glaive de la justice sur ces salauds, comme le maître par exemple, ou encore ce jeune garçon de Kazinopolis qui a tenté de "coller la petite" un peu trop fort et se fait actuellement casser la gueule dans l'arrière salle.

Enfin, tout ça pour dire qu'il y a de quoi faire dans ce carré ! Bon par contre à ta place je ferais tout de même gaffe à la manière dont tu comptes débarquer, vis à vis des interventions musclées des vigiles et tout ça. Mais bon c'est toi le contrebandier hein, t'es un pro, tu sais quoi faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 47
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Dim 26 Aoû - 21:09

Bien évidement que je sais que ça fait du bruit narrateur. Tu pense que je suis pas au courant ? C'est juste qu'avec le bruit qu'il y a dans ce royaume et le fait que les videurs sont tous sourds comme des pots, j'ai aucun risque à passer par là... Enfin aucun risque à être repéré au son par ce que je ne suis pas à l’abri d'autre choses comme de mauvaises rencontres comme un monstre qui m'empêcherait de passer sans avoir à me battre. Et encore, ça aussi c'était pas mal maîtrisé par ce que si l'abrutis de voyageur noir (je ne juge pas, je constate, je suis bien violet, je serais mal placé pour juger) était passé sans encombres et pourtant, la puissance de combat c'est pas la première chose qui m'a frappé chez ce voyageur, sinon c'est ses poings que je me serais pris en pleine face et non sa stupidité. Je fais en effet un tas de rencontres dans ces conduits d'aérations mais rien de méchant ni même d'intéressant. Apparemment un couple a trouvé que c'est le bon endroit pour ses ébats ce qui m'oblige à devoir passer contre eux par ce que c'est étroit. Je me dis qu'en fait, un tas de monde doit connaître le coup des circuits d'aération. Je me dis aussi qu'il faut être con pour baiser ici par ce que les chiottes de la Dreambox sont faites pour ça... et la drogue. Enfin bon, les vices des uns et des autres n'ont visiblement qu'assez peu de rapports les uns avec les autres. Certaines personnes sont très étrange. Mais qui suis-je pour juger.

Je progresse dans le circuit d'aération entre les gobelins nettoyeurs, les fées toxicos et les insectes danseurs qui s'étaient recréé dans cet endroit leur micro-communauté similaire à celle d'en bas... en plus sale. Je vous explique pas ce que je ramasse comme saloperies avec mes fringues. Enfin bon, c'est parfois salissant d'être contrebandier. J’entends la musique qui faiblit et qui change avant de s'augmenter à nouveau. Comment savoir si je suis au dessus d'une salle standard ou de la salle des VIP ? Eh bien c'est simple. Je viens se signaler que je ramasse la poussière comme un fou là dedans . Eh bien il me suffit de voir où va la dernière trace de passage humain dans la poussière. J'ai de la chance par ce que le wati-maître m'a passe le plutôt avec son corps avant que je passe. Bah ouais, j'avais des tas d'autres possibilités pour entrer dans le carré VIP. Comme construire un trébuchet, dresser des animaux ou creuser une mine. Mais il est évident que passer par un endroit déjà emprunté est la meilleur solution. C'est sécurisé, balisé et apparemment non surveillé. C'est parfait !

Je me rendais compte que la trace dans la poussière des conduits passaient au dessus d'une grille qui venait d'être re-fixée au dessus du Dance floor de la zone VIP d'où je pouvais voir des petits rayons lumineux s'échapper, trop puissants pour s'échapper de simples spots. Il ne faisait aucun doute que comme souvent, depuis que ce royaume existe, Luxeria était là à faire la fête comme s'il n'y avait pas de lendemain. Une chose qui me débecte un peu. Personnellement si j'avais autant de pouvoir qu'elle bah... Nan en fait je ne la juge pas par ce que bon, ce que je ferais de mon pouvoir n'est pas si loin de ce qu'elle fait. Il n'empêche que du point de vue de beaucoup, c'est un vaste gâchis.

La route se finissait dans les toilettes, un endroit assez vite dans lequel le maître a en effet pu arriver sans être repéré ; surprenant qu'il ai pensé à ça, il semblait assez con pour être capable de débarquer aux yeux et la vue de tous. J'arrive dans les toilettes, me dépoussière un peu et ressors d'une des cabines de chiottes avant de refermer la grille que j'avais ouvert en me servant de la dague volante comme d'un tourne-visses. Personne dans les toilettes, pas même un vigile. Tout le monde profite de la soirée, visiblement. Je vois alors les boutons rouges un peu partout dans les chiottes. J'observe l’écriteau qu'il y a dessus. Ce n’est pas une alarme incendie ou autre mais une alarme aux intrusions ou aux relous. Il y en a vraiment absolument partout ! De quoi se faire dénoncer facilement au premier acte mal vu par un client. Je m'approche d'un des boutons et appuie dessus. Pourquoi faire ça ? Vous allez le comprendre. J'attends tranquillement l'arrivée des vigiles. S'ils essaient de m'embarquer sans même vouloir parler... je les tabasse. Mais s'ils me laissent le temps de leur parler... je peux leur proposer quelque chose d'intéressant. C'est pour ça que j'étais en mode chill, accoudé aux robinets à les attendre amis tout de même prêt à dégainer mes armes au premier soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Dim 9 Sep - 20:34

Wow ! Alors ça pour être inattendu ça l'est pas mal quand même, gaspiller ton avantage de discrétion pour directement activer l'alarme silencieuse toi même c'est quand même couillu. Sans compter cette assurance de pouvoir te les faire au cas où, mais d'un côté c'est compréhensible, c'est vrai que t'es pas n'importe qui comme type, je respecte. En quelques secondes, deux vigiles arrivent en trombe dans les toilettes, en défonçant la porte d'un bon gros coup de pied qui ferait rougir n'importe quel flic. La porte ne s'arrache pas cependant et se referme tranquillement derrière eux, c'est que le propriétaire de la boîte s'est vite rendu compte à l'ouverture que la sauvagerie de ses employés lui coûterait cher si il n'investissait pas dans du matériel bien robuste. Et puis ça coûtait moins cher que de les envoyer continuellement en stage de gestion de la colère surtout. Enfin passons, parce que les deux gus ne sont pas là pour déconner. L'un d'eux ressemble à un ogre tout rose, arborant un visage de bouledogue mais surtout une carrure des plus impressionnantes. Il ressemble un peu à un mélange entre un bodybuilder et un strongman, multiplié par deux. Ses gros poings feraient se pisser dessus le plus fifou des 2000 et son costard semble constamment au bord de l'explosion. C'est lui qui est entré avec panache et qui t'as immédiatement ignoré pour ouvrir comme un malade toutes les portes des cabinets. Le deuxième semble un peu plus calme et se pose droit devant toi, avec son corps d'armoire à glace. Mais littéralement hein, il ressemble à un frigo, tout son corps est parfaitement rectangle, soutenu par des petites jambes assez robustes et des bras assez ridicules. Sa petite tête triangle est assez ridicule aussi, avec sa petite casquette sur laquelle est inscrit "Destroy & Serve". Dans la grande tradition des vigiles faussement classes, il porte aussi un costard visiblement fait pour lui, avec des angles parfaitement cousus. Le vacarme de l'ogre-bouledogue continue derrière, alors qu'il fouille le moindre coin de la pièce sans pour autant montrer la plus petite parcelle de délicatesse.

« Gégé bordel casse pas tout encore le boss va nous retirer les réparations de notre paye ... Bon monsieur, déclinez votre identité s'il vous plaît et montrez moi votre tatouage VIP merci d'avance bien à vous cordialement. »

Pendant qu'il te dit ça avec la voix la moins naturelle qui soit, il sort une lampe à lumière bleue qu'il galère un peu à faire marcher, attendant patiemment que tu lui tendes le membre doté du tatouage. La procédure VIP est très simple en fait, si quelqu'un fout le bordel et qu'il est pris sur le fait, il se fait directement jeter du carré à bon gros coups de pieds au cul, qui qu'il soit. Par contre si il y a un doute et qu'ils sont appelés pour quelque chose dont ils ne peuvent témoigner directement de la gravité, ils procèdent à une vérification du passe droit. Si tout le monde est autorisé à être en VIP, alors ils interrogent tout le monde de manière équitable et jugent de la marche à suivre. Par contre si quelqu'un n'est pas autorisé à être ici, qu'il soit la victime de ce qu'il s'est passé ou non, il n'y a pas de discussion et il se fait directement tabasser. C'est un peu cruel, mais c'est la seule manière qu'ils ont trouvés pour pas trop se prendre la tête, avec la centaine d'embrouilles qui naissent dans ce royaume chaque nuit, il a bien fallu qu'ils trouvent un moyen de ne pas passer des heures sur chaque cas. Puis au début ils se contentaient de tabasser tout le monde, mais les invités de marque n'appréciaient pas trop la chose et venaient de moins en moins, donc il a fallu s'adapter.

« Ouais Titi' on a un 16-4 dans les waters du vipe là, Gégé et moi on a du quitter notre poste le temps de régler ça. Tu peux nous envoyer du back-up à la porte le temps qu'on revienne ? On a un énergumène qui veut harceler la vipe des vipe depuis avant, faites gaffe à lui. Il est ... Pas caucasien on va dire, ne le laissez pas passer et tabassez à vue over. »

L'homme rectangle profitait de l'attente de ta réponse pour envoyer un petit message via son oreillette, sentant bien qu'il n'allait pas en terminer ici en quelques secondes comme il aurait aimé. Ah ça, ce qu'ils aiment ici c'est les bavures, au moins c'est rapide et pas prise de tête ! Le bouledogue a enfin fait le tour des lieux, laissant un lavabo, deux urinoirs et une cabine entière d'arrachés derrière lui. Au moins, il est certain que rien n'est caché derrière toute cette connerie ! Une fois le tout terminé, il se place derrière toi. Pas forcément pour te menacer, mais disons que dans leur expérience les suspects sont plus coopératifs quand ils se sentent acculés, ou bien quand ils se prennent une droite d'ogre sur l'arrière du crâne, donc ouais il aime bien se placer derrière le bougre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 47
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Lun 17 Sep - 23:25

Et là qui je vois arriver si ce n'est un beau duo de winner ? La paire parfaite pour un binôme de vigiles clichés. Le gros attardé et celui qu'a l'air de porter le cerveau pour deux. Ce qui ne veut pas dire qu'il a l'intelligence de deux personnes par ce qu'il n'a pas l'air d'avoir inventé le détecteur à métaux non plus. Il faisait preuve d'un surplus de politesse typique du type qu'aurait lu le manuel du parfait maton qu'essaye de désamorcer les situations conflictuelles par la politesse et qu'appliquerait bêtement et sans comprendre les instructions du livre. Enfin.. au moins il fait preuve de bonne volonté, pas comme son collègue qui commençait déjà à tout péter. Le mec qu'est en manque d'action de toute évidence. Je réponds alors au plus causant des deux sans lui montrer mon bras ni quoi que ce soit d'autre, lui annonçant par la même occasion la couleur.


- Te fatigue pas, je suis pas rentré de façon légale dans le carré VIP, tu trouveras pas de trace de ton tatouage.


Autant jouer franc jeu. Et puis j'ai pas trop envie de me faire chier à tergiverser. Je regarde l'un des deux passer derrière moi sans broncher. Je les laisse prendre un ascendant possible sur la situation mais j'achète la paix sociale. Déjà que les molosses comme ça en général ça tape à vue sans chercher à réfléchir. A noter soit dit en passant que l'un des deux avait quand même un peu plus de jugeote que l'autre qui s'acharnait juste sur le mobilier. Je roulais des yeux en le regardant faire avant de me tourner vers celui qui apparemment porte le cerveau pour deux. Je m'adresse à lui d'une voix forte histoire d'être certain d'être entendu et j'articule aussi, des fois qu'il lise sur les lèvres.


- Mais je me présente ; Dyler, contrebandier. J'aime pas vraiment les frontières alors j'ai tendance à les passer en douce et illégalement... comme votre cordon de sécurité VIP par exemple. Par contre, j'aime bien coopérer avec les autorités locales histoire qu'on me foute la paix. C'est pour ça que j'ai appuyé sur le bouton, pour coopérer. Si vous n'êtes pas en position de négocier, contactez votre supérieur.


Je prends une grande inspiration avant de continuer en jetant des coups d’œil à l'un puis à l'autre, guettant le moindre geste brusque, le tout avant de continuer mon discours, histoire qu'ils puissent, au moins tenter de rapporter mes propos à leur chef, histoire que ça aille plus vite.


- Si je suis ici sans le tatouage, vous vous doutez que c'est par ce que j'ai trouvé une faille dans votre sécurité et que je l'ai exploité pour entrer. Ce que je vous propose, c'est de vous donner l'information du comment je suis entré et par conséquent la solution à la faille dans la sécurité. En échange, je veux un passe droit... Un passe droit qui fait que vous autres les vigiles, vous me foutez la paix pour le restant de la nuit et vous me laissez aller-et-venir dans votre boite sans intervenir, quoi que je fasse. Ce droit n'est valable qu'une nuit.


Je fais une pause avant de venir ajouter une conclusion conclusive au cas où le plus benêt des deux aurait eu du mal à suivre.


- En gros, je vous dis comment je suis entré pour que vous soyez certain de plus vous faire surprendre comme ça et en échange vous me foutez la paix... C'est claire ou je dois vous tabasser pour que vous compreniez ?


Ouais bon, ok, je dois avouer que ça c'est pas trop diplomate. C'est le passif agressif qui est de retour. Enfin bon, je suis un peu obligé de leur témoigner d'un peu de non respect, sinon c'est eux qui me respecteront pas. Un videur, ça se prend pour un caïd. C'est une tare normale chez eux et les gardes frontières. Ils se sentent plus pisser par ce qu'ils ont le droit de refouler qui ils veulent dans les fait. Le pouvoir de faire des injustices à volonté, ça rend potentiellement très con. Du coup, c'est pour ça que je préfère leur annoncer la couleur et leur dire que s'ils m'écoutent pas, je vais gentiment leur péter la tête. Par ce qu'on va être honnête. C'est pas deux videurs qui vont me battre. Et ce même s'ils sont costauds. Ils sont équipés pour calmer un ou deux voyageurs un peu chauds mais pas entraînés plus que ça. Mais honnêtement... je pense pas qu'ils tiennent face à moi. Après, pour moi du coup, le véritable challenge serait plutôt de les finir avant que les renforts n'arrivent par ce qu'ils semblent tout de même assez costauds. Enfin, ça c'est seulement s'ils sont pas disposés à discuter mais plutôt à danser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Ven 28 Sep - 20:06

Wow, ah ouais, on en est là, d'accord. Le manque de respect est total mais en même temps, parfaitement assumé. Celui qui se partage le cerveau comme tu l'appelles si affectueusement est complètement troublé par ta demande, d'où le fait qu'il t'ait laissé parler aussi longtemps en vérité. Une torgnole ou deux auraient finies par voler à un moment ou un autre en temps normal, mais bon hein on va dire que c'est la chance qui te sourit. Le bouledogue semble plutôt mal le vivre cela dit et il a vachement envie de te défoncer la gueule, parce que dans les faits oui tu pourrais totalement les défoncer les deux loustiques, mais dans un espace aussi restreint et complètement encerclé ... Tu risques d'en prendre de bonnes quand même et vu leur carrure, ça ne va pas se terminer calmement dans les toilettes cette histoire autant te le dire. En gros le pire scénario qui soit là serait simplement que ça parte trop en sucettes, ce qui risque d'arriver hein ça t'en es conscient, et que la salle VIP soit évacuée. Tout ton objectif tomberait à l'eau, ce serait un peu con quand même, mais bon les jeux sont faits comme on dit. L'armoire se caresse donc le  menton, enfin ses bras sont trop courts donc il mime ça dans l'air mais l'effet est le même, jusqu'à enfin te répondre.

« Quand tu parles de failles, tu fais référence aux conduits ? On y a tout désactivé pour que François le rebelle puisse s'y taper une groupie sans se faire déranger, t'as du les croiser monsieur je présume veuillez bien agréer. Mais tu parles d'un point intéressant quand même, parce que le mec ... Ethnique de tout à l'heure a dû débarquer par ici, à moins qu'il soit un passe muraille. On avait pas vu venir le fait que ça puisse être utilisé pour entrer en douce cela dit, on s'est bien fait avoir. T'es pas d'accord Gégé ?
- LAISSE MOI LE LYNCHER JE VEUX LE LYNCHER IL A APPUYÉ SUR LE BOUTON JE COMPREND PAS QUAND QUELQU'UN APPUIE SUR LE BOUTON ON TAPE POURQUOI JE TAPE PAS AAAAH !
- Caaaalme Gégé, calme toi cordialement. Ta proposition reste intéressante Daï ... Dy ... Monsieur, mais tu nous en demandes beaucoup trop. Te laisser aller et venir je te l'aurais bien accordé franchement, rien que pour ton honnêteté et ton envie de nous aider à renforcer la sécurité, puis t'as pas l'air d'être n'importe qui donc t'aurais pu passer ta soirée au vipe tranquillement. Par contre qu'on ferme les yeux sur tout ce que tu fait, ça c'est non, absolument non. On est dans un établissement avec un staaanding monsieur, veuillez vous en référer au code de conduite affiché à l'entrée pour plus de questions merci bien. »

Il continue de réfléchir après son petit speech, se demandant la marche à suivre. Il n'est pas si con que ça finalement et même si c'est quand même pas mal le cas, il a un instinct de survie malgré tout et se rend bien compte que tu ne fais pas le malin pour rien. Il est donc préoccupé à peser le pour et le contre de ta proposition, se demandant si il doit céder à ton caprice contre sa propre vie. Le bouledogue par contre lui comme t'as pu le remarquer ne réfléchis pas une seule seconde, son bras levé en l'air, tremblotant comme un camé en manque et respirant comme un bœuf dans ta nuque, il attend clairement le moindre ordre de son collègue pour y aller. Lui il s'en fout de survivre, de négocier ou même de discuter, il veut tabasser quelque chose c'est tout, il a été conditionné à taper dès que l'alarme silencieuse résonne dans son oreillette et il ne se calmera pas tant que des os ne se seront pas brisés sous ses phalanges. Après sa réflexion, le frigo reprend la parole avec une proposition.

« Notre boulot est en jeu tu sais, on a des gens à faire béqueter avec nos EV durement gagnés. Enfin moi, Gégé il aime juste taper. Donc entre me faire tabasser et possiblement mourir ou simplement mourir de faim dans un mois bah ... Tu comprendras que c'est loin d'être aisé mon bon monsieur. Alors j'ai une proposition, un juste milieu qui ... Gégé, garde à vous ! »

Il s'interrompt pour gueuler et moins d'une seconde après, la fameuse VIP des VIP de ce soir entre dans les toilettes. Complètement pompette et chantonnant comme une gamine, Luxeria vous ignore tous carrément et va s'enfermer dans une des cabines. Elle fait sa petite affaire dans un long silence gênant qui, si il était brisé aurait envoyé les deux vigiles directement sur ta gueule pour ne pas déranger la créature la plus importante du royaume cette nuit. Elle ressort, passe entre vous, se lave les mains et ressort comme si de rien n'était tout en gueulant une fois à l'extérieur, sa bouteille à la main. Une fois la porte fermée et la musique étouffée, la tension retombe enfin. Ah c'est qu'un des seigneurs les plus puissants de Dreamland qui débarque à l'improviste, ça te fout un froid ça c'est sûr, ne serait-ce que par sa puissance écrasante ! Le frigo soupire de soulagement avant de reprendre.

« Pfiou ... Donc je disais, ce que je peux cordialement vous proposer c'est qu'on vous passe un peu à tabac, histoire que ce soit visible qu'on a fait notre boulot, sans aller trop loin hein juste pour qu'il y ai des marques et on vous laisse entrer. On pourra prétexter qu'on vous a confondu avec quelqu'un d'autre et qu'il vous manquait votre tatouage à cause d'une erreur. Par contre vous pourrez pas faire ce que vous voulez, si vous foutez le capharnaüm dans le carré on sera obligés d'intervenir, ne serait-ce que pas conscience professionnelle. Nous on peut pas savoir si vous êtes là pour vous amuser et profiter ou juste assassiner un de nos invités d'honneur. On gardera un œil sur vous tout du long, mais tant que vous vous tenez bien, on se tiendra bien aussi, avec mes salutations les plus sincères bien sûr. Ça te va monsieur ? »

Vu de l'extérieur, la proposition n'est pas si injuste que ça finalement. Il a fait ce qu'il pouvait pour trouver un arrangement qui irait à tout le monde, comme quoi même un vigile peut faire preuve d'un minimum de jugeote quand il faut. Gégé est super content d'ailleurs, parce que même si il est déçu de devoir se retenir, il va quand même taper quelque chose alors il est bien plus serein tout de suite. Ils se mettent donc tous les deux en position, n'attendant que ta réponse pour savoir si ils vont se battre avec l'intention de t'envoyer à l’hôpital ou bien d'y aller un peu doucement pour que ça ne parte pas trop en sucettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 47
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Ven 19 Oct - 22:50

Ok ces mecs me prennent vraiment pour un jambon. Ils pensent que je vais accepter de me laisser tabasser par leurs soins ? Le tout alors que je venais d'avoir la confirmation certaine de chez certaine que la fameuse VIP était bien Luxeria. Le tout encore en découvrant que ces types étaient visiblement une sacré bande de débilos par ce qu'ils savaient qu'il y avait des conduits très facilement accessibles à n'importe qui pouvant relier le coin VIP au reste de la boite de nuit, mais visiblement pour eux c'était pas digne de boucler le tout et ils avaient laissés coulés. Eh bah dis donc ! Et après on se demande comment la Famille fait pour trafiquer aussi facilement. Avec des autorités pareilles... Bon il me sortit ensuite qu'il pouvait pas me laisser entrer comme ça, me donner un passe-droit aussi important par ce que ça dépassait ses capacités et surtout que s'il faisait ça, il mettait sa place en jeu. Je l'entends... mais je m'en tamponne honnêtement.


Puis l'apparition de Luxeria fut comme un aparté dans le dialogue du videur, les deux types se mettant au garde à vous et moi ? Bah l'observant juste calmement. La connaissant, l'aborder alors qu'elle se repoudrait juste le nez et qu'elle pissait en paix, c'était juste un bon coup à se prendre un violent flash de lumière dans la tronche. Un truc à réveiller Sigan. Je sais elle me l'a déjà fait. La première fois que je me suis approché d'elle pour lui proposer un accord, elle m'a juste snobé. Quand j'ai insisté, elle m'a envoyé un gros flash dans la face. Et quelle ne fut pas sa surprise apparemment en découvrant que ça m'avait transformé en Sigan. Et puis bon, j'allais pas la poursuivre non plus, n'ayant pas fini mon affaire avec les deux vigiles. J'étais pas pressé pressé non plus. Je préférais ne pas me précipiter et adopter la bonne approche sur l'instant.


Puis vint la proposition de frigidaire-man qui me proposa de gentiment me péter les gencives, en tout bien tout honneur avant de me laisser vagabonder dans la zone VIP. Aaaaaaah mais je crois que t'as pas compris un truc mon coco ! J'suis pas venu ici pour souffrir et c'est pas de l'électroménager et un tas de muscle qu'a tout juste assez de neurones pour arriver à faire se mouvoir les dits muscles qui vont venir me chier dans les bottes.


- Alors j'ai une autre proposition. Je peux vous signaler une autre faille de votre sécurité si vous voulez.


J'attendis que le type semble attendre ma réponse pour sortir de ma poche le bâton du singe réduit à une taille d'une brindille tout en prononçant les mots qui augmentaient la puissance des objets magiques. Je faisais ainsi se développer en longueur et largeur le bâton dans les deux sens. L'effet produit fut que les deux extrémités du bâton partirent chacune vers un des deu videurs devant et derrière lui. Ouais... logique comme chois de placement mais j'ai pensé à cette possibilité. Si j'avais pas eu de plan, j'aurais pas laissé faire ces abrutis. Et les chiottes comme espace réduit ? Bah en réalité là ça m'aidait par ce que ça réduisait grandement leur capacité d'esquive. Mon objectif était d'augmenter la taille du bâton assez vite et fort pour que les deux videurs se retrouvent tous les deux plaqués au mur par un bâton qui était devenu aussi large qu'un gros bras bien musclé... bah genre aussi large que le bras de l'imbécile encore plus imbécile que le premier. Normalement, même avec beaucoup de force, il devrait être assez difficile de se dégager sauf en détruisant le mur contre lequel ils étaient bloqués... ou si je libérais. Avec mes paroles, la vitesse de déploiement et de croissance du bâton avait été phénoménale. J'ajoutais un peu sarcastiquement.


- On fait entrer des armes magiques comme on veut chez vous ! La prochaine fois, installez des portiques de détection d'objets et pouvoirs.


Bon, si ma manœuvre avait bien fonctionnait, je tentais tout de même l'approche diplomate en leur proposant de faire comme si de rien n'était et qu'on ferait comme si eux les videurs s'étaient pas fait humiliés par un simple fraudeur, leur évitant la honte face aux collègues et aussi de perdre leur taf pour incompétence. Sinon bah je les tabassais jusqu'à ce qu'ils tombent dans les pommes, voire je les tuais. Au choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Event #1.1 - Une Nuit en Enfer [SUJET]
» Bronzons sous le soleil des tropiques... Ou attrapons un coup de soleil mémorable ! (libre)
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Seconde Zone :: Dream Box-
Sauter vers: