Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 18 membres
Ligue M : 8 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Florian
Profil
Top activité
Léo
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 37
MessageSujet: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Lun 14 Mai - 17:29

Cette malédiction qui pèse sur Sigan et moi-même est parfois une véritable plaie. Outre le fait que je vive dans la peur constante qu'il lui arrive malheur et que je ne puisse pas la protéger ou même l'absence du seul amour de ma vie, eh bien cette foutu malédiction est juste complètement emmerdante ! En fait, quand je me trouve dans un royaume diurne, je tombe dans un profond sommeil et Sigan prends le relais et à son tour elle s'endort quand elle arrive dans un royaume nocturne. Et le fait est que, je pourrais littéralement dormir à jamais si elle passait le reste de sa vie dans un royaume où la nuit n'existe pas. Et j'ai vraiment subis cela durant les nuits qui suivirent l'annonce de la recherche de la sphère du soleil. En effet, durant les cinq premières nuits qui suivirent l'annonce de la recherche de ce mythique objet par Milna Karine dans le Dream-mag, Sigan se trouvait simplement dans un royaume de jour quelconque de la première zone. La connaissant, elle ne prêta aucune attention mais alors strictement aucune à toute cette histoire. Elle est complètement étrangère à la notion de pouvoir, de politique et d'intérêt général dans Dreamland. Elle est égoïste et ne pense qu'à elle. Alors chercher un objet qui ne l'intéresse pas dans la seconde zone, risquant de rencontrer de nombreux dangers, pour une voyageuse qu'elle ne connaît pas et dont elle se contrefiche... elle ne devait pas en voir l'intérêt. Et puis pour quoi faire ? La richesse ? Elle n'aspire pas à devenir riche, ce qu'elle veut, elle le vole, un point c'est tout. Pour la gloire ? C'est vraiment le dernier de ses soucis la gloire ! Pour la bonne action ? Hahaha ! Je crois que rien qu'imaginer Sigan agir de façon purement désintéressée est aussi improbable que le roi Olympe mauvais perdant.


Tout ça pour dire que durant 5 nuits, je n'eut pas connaissance de ce qui se passait alors que pendant ce temps, tout Dreamland se ruait vers la seconde zone. Voyageur avide de rencontrer Milna ou de son amitié, créatures mafieuses cherchant à revendre les fragments de la sphère aux plus offrants, simples fouteur de merdes cherchant à profiter de la pagaille que généraient les recherches dans tous les coins de la seconde zone. Ce n'est qu'à la 5° nuit après cette annonce que Sigan a quitté son petit royaume pour arriver non loin de Kaznipolis. Là je repris conscience ! Je pus alors constater ce qui se passait, bien en retard comparé aux autres chercheurs. C’est pour cela que ce n'est que lors de la 6° nuit après l'annonce du dream-mag que je me mis à la recherche des fragments de la sphère du soleil.


Quand j'ai vu cette annonce, j'ai su immédiatement que tout ça m'intéresserait. J'avais entendu parler de cet objet mais je le pensais détruit. Apparemment, le leader de la Ligue S, historien de Dreamland à ses heures, avait eut des indices prouvant le contraire. Et apprendre cela, ça me fit penser à une chose. Cette sphère du soleil, c'était un moyen unique de rompre cette foutu malédiction qui me pourrissait la vie ! Mais pour cela, je devais trouver tous les fragments de la sphère et non pas les donner à Milna qui ne saurait pas quoi en faire d'intéressant cette gamine impertinante. Non ! Je devais les apporter à Luxeria, la reine de la lumière qui en échange de cet objet lui revenant de droit, pourrait me rendre un grand service. Mais le caractère de la reine est inconstant, frivole et complètement désintéressé des choses matérielles. Elle est comme le soleil. Elle vole au dessus des rageux ou de toute considération matérielle. C'est pourquoi, je devais absolument la rencontrer en personne afin de m'assurer que le marché que je veux lui proposer peut l'intéresser. Je ne risque pas ma vie à chercher ce que tout le monde cherche pour rien !


Et c'est pour cela que je me mis directement en route vers la Dreambox que je savais être l'un des royaume favoris de Luxeria. De plus, la lecture des derniers dream-mag à la rubrique people m'assura qu'elle devait y être. Elle fait assez souvent l'objet des pages tabloïd de ce torchon pour voyageurs. Les excès de la reine étaient bien connus et faisaient l'objet d'une fascination pour plus d'un. Personnellement je m'en contrefiche mais je dois avouer que ça me sert bien sur le coup. Une nuit de trajet suffit, en passant par des royaumes exclusivement nocturnes. Je me retrouvais donc au terme de ce voyage éreintante car à marche forcée pour le lapin qui tirait ma roulotte, en passant par des petites routes difficiles mais rapides, je me retrouvais à l'entrée de la plus grande boite de nuit de Dreamland. Avant même d'entrer à l'intérieur, le son des basses était assourdissant. Je déteste cet endroit ! C'est bruyant, c'est vulgaire, les gens sont cons et c'est typiquement un royaume qui attire rêveurs et voyageurs. Les pires choses qui soient à Dreamland quoi. Première épreuve pour moi, entrer dans la boite de nuit. D'une ils allaient confisquer mes armes et je devais trouver moyen de les faire entrer dans le bâtiment. Rien de bien difficile en soit pour un contrebandier comme moi. De deux, ma tête devait revenir aux videurs qui accepteraient de me laisser entrer. Là, c'était moins évident étant donné que je ne suis pas une femme, étant donné que je ne respecte pas vraiment le dress-code et enfin, avec ma tronche pas vraiment recommandable. Je devais me trouver une bonne poire pour me faire entrer plus facilement. Une voyageuse de préférence. C'est pas ce qui manquait. Ensuite, je pourrai entreprendre de chercher a reine de la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur batterie
Points de Puissance : 8 800
Points de Réputation : 5 700
Messages : 15
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Lun 28 Mai - 13:22



Après les périples du Royaume Mathematica, dont j’ai appris l’ancienne appartenance à Relouland – logique –, je me suis mis en quête de la Sphère du Soleil. Ce fameux objet magique au centre de tous les espoirs et tentations du moment. Ayant appris son existence légèrement sur le tard, je n’ai pu faire de véritables recherches dessus. Tandis que tout le monde court à droite, à gauche et au hasard de leur intuitions, je me prépare à entrer dans la plus grande boîte de nuit de tous les temps : « La Dream Box ». La raison de ma présence ici et pas dans une bibliothèque ? Celle quasi-certaine de la reine de la lumière. Cependant, je ne suis pas certain qu’elle puisse m’apporter un quelconque indice ou conseil. Son tempérament je-m’en-foutiste associé aux premières pages couvrant ses déboires, me laissent quelque peu incertain face à son utilité mais, dans le doute…

Légèrement stressé, je me dirige doucement vers l’entrée de la boite. Inquiet, non pas à cause des videurs mais de mes premiers pas en dehors de la première zone, j’avance en surveillant les personnes autour de moi. Cet endroit cosmopolite rassemble vraiment de tout et principalement des corps imbibés d’alcool, beaucoup ne rentreront pas qu’ils soient rêveurs, voyageurs comme créatures magiques. Légèrement à l’écart, j’observe la foule avant de me diriger vers un binôme féminin de voyageuses. Chemise blanche impeccable, petite chaussures, cravate cintrée, veste sur les épaules et les cheveux coiffés-décoiffés, je ne peux que réussir.


-Bonjour mesdemoiselles, désolé de vous déranger mais pourrais-je passer avec vous ? Je n’ai pas envie d’avoir fait tout ce chemin pour rien.
-Bof, t’es pas mon type et tu vas nous coller après.

Sa copine pouffe tandis que la grande-gueule me toise de haut en bas. Je garde le sourire malgré ce couteau métaphorique planté dans mon cœur.

-Je voulais juste rentrer tranquille, pas te coller mais, vu que tu soulèves le sujet : comment faire autrement vu la taille de ton boule ? … Bonne soirée néanmoins.

Quelques rires survolent la foule, la fille s’excite toute seule, sa copine est pliée en deux tandis qu’elle se fait engueuler. Bon, le plan « gruge » est tombé à l’eau mais au moins je ne serais pas passé totalement pour un con. Je me mets donc à faire cette queue qui semble interminable. Heureusement, le flux entrant et sortant ne discontinu pas et je n’attends qu’une bonne heure avant de me retrouver devant le videur... Finalement, ce n’est pas pire que certaines boites sélèctes de Paris.

-SEUL OU ACCOMPAGNE ?
-seul.
-QUOI ?!
-SEUL ! Le videur soulève un sourcil froissant son front surmonté par deux cornes de bouc.
-VOYAGEUR ? Je reste calme, voila le piège, ne tombe pas dedans.
-Voyageur ?
-QUOI ?!
-VOYAQUOI ? Il hausse son autre sourcil. Le premier n’étant toujours pas redescendu, son expression mêle l’interrogation et la surprise dans un méli-mélo sans queue ni tête. J’attends, faisant mine de ne pas comprendre la situation.  
-BIEN. LA PROCHAINE FOIS SOYEZ ACCOMPAGNE. BONNE SOIREE.
-Merci.
-QUOI ?!
-MERCI !...

Une fois les portes passées, je reste complètement stupéfait de la taille de l’établissement. L’intérieur est bien plus grand que l’extérieur, encore la magie de Dreamland. Des jeux de lumière balayent les différentes pistes de danse. La foule, quant à elle, se déplace en vagues en fonction de la musique, de l’ambiance et des envies de cocktails. Je regarde tout autour et découvre un plan incrusté dans le mur avant les vestiaires.

-Parfait… Salle VIP, j’arrive.      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 37
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Dim 3 Juin - 22:04

Première chose à faire... planquer mes armes. J'ai bien évidemment lâché la lame antique qui est resté dans la roulotte. Elle ne me servirait à rien cette nuit à part m'attirer de sérieux ennuis. J'ai par contre emporté l'orbe des 1000 vérités. Je pense qu'elle pourrait m'être très utile cette nuit. Là où ça se complique, ce sera de faire entrer mon bâton et ma dague. Le bâton, il me suffit de réduir sa taille au minimum puis de le placer dans ma bouche. Réduit à sa taille minimum, il est aussi petit qu'un cure-dent et je peux le placer sous ma langue. Que je sache, la dream-box ne s'est pas encore équipée de portiques de détection de pouvoirs et objets magiques. Ce que je n'arrive pas trop à concevoir par ce que ça fait de la sécurité de ce royaume un véritable gruyère pour qui sait un tant soit peu s'y prendre. Par contre la dague volante. Ce sera avant tout une question de timming. Je devrai me débrouiller pour la confier aux vigiles pour la consigne puis ensuite la faire revenir dans ma poche au moment opportun via la télékinésie.

Mais maintenant je devais me trouver ce que dans le jargon on appelle une mule. Une personne qui facilitera mon entrée. N'importe quelle voyageuse fera l'affaire. De préférence provocante et un peu avinée. En n'espérant que les vigiles ne décideront pas de faire le coup du « la fille passe mais toi tu passe pas ». Dans ce cas-là je serais obligé de trouver d'autres solutions et de passer par les portes dérobées ou les failles de la sécurité du royaume. Mais vraiment, j'ai tendance à privilégier les approches diplomatiques en passant les poste-frontière en montrant patte blanche. Généralement c'est comme ça qu'on a le moins d'ennuis. Je recherche dans la foule un groupe de voyageuses qui me semble prometteur. Je dois arriver à m'incruster et faire en sorte qu'elles me soutiennent face aux vigiles qui généralement n'aiment pas trop quand quelqu'un est au moins aussi grand qu'eux, ce qui est mon cas. En plus avec ma gueule d'ange je vous explique pas ! Si j'étais avec Sigan ce serait tellement plus simple ! Je trouve un groupe de voyageuses, assez légèrement vêtues et avec une attitude de grosses pétasses. Je me place derrière elles et me met à écouter leurs conversations. Ça vole pas haut. Mais alors pas du tout. Ça parle que de picole, de baise, de souvenirs de soirée. Vraiment décevant. Tu gagne une seconde vie dans un autre monde 10 000 fois plus fantastique que le tien et tu te contente de bêtement faire exactement ce que tu fais déjà dans ton monde. Certaines personnes peuvent définitivement manquer d'ambition c'est fou. Mais sur le coup ça va bien me servir. Je m'approche de la bande de voyageuses venue ici pour s'enjailler et n'ayant visiblement rien à faire du fait que Dreamland semble s'entre-déchirer pour obtenir la sphère du soleil depuis plusieurs nuits.

- Bonsoir !
- Tu nous veux quoi là le démon ?
- Putain t'as vu sa gueule trop chelou !
- Je n'ai pas pu m'empêcher d'écouter votre conversation et je me suis dis que je pouvais certainement vous aider à rendre cette soirée... inoubliable !
- Vas-y lâche nous la grappe avec ta tronche de freak !
- Non attends ! Tu te rappelle ce que nous a dit le mec l'autre nuit. Faut toujours écouter ce que les créatures ont à proposer, ça peut toujours être intéressant.
- Pffffff ouais vas-y cause toujours mais te fais pas trop d'illusions !
- Je connais très bien Dreamland, ça fait des siècles que je le parcoure. Je sais donc comment tirer la meilleur expérience de chaque endroit. Je connais beaucoup de monde et beaucoup de choses et.
- Bon arrête ton charabia et dis-nous clairement ce que tu veux !
- Je veux juste entrer dans la Dreambox... comme vous. Juste que les vigiles ne me laisseront pas entrer si je suis seul. Mais si je vous accompagne...
- Et pourquoi on te laisserait entrer avec nous ?
- Ouais franchement j'ai aucune envie que tu nous colle. Tu va faire fuir tous les beaux mec !
- En échange de votre aide, je peux vous donner tous les bons plans... Du genre éviter la salle 4 c'est la salle des boites Homosexuelles, vous perdriez votre temps là-bas. Un dealer fait régulièrement des affaires dans les toilettes de la 1° salle. Ne lui parlez surtout pas c'ets un escrocs, si vous voulez vous défoncer, il vaut mieux faire des affaires avec les barmen. Mais comme ils sont sourds, le meilleur moyen d’obtenir de la came ça reste de leur faire un signe que les habitués connaissent. Les habitués comme moi. Je peux aussi vois dire que le meilleur pour vous resterait de vous faire inviter par une célébrité dans le carré VIP.
- et qu'est ce qui nous dit que tout ce que tu nous balance est vrais ?
- Vous verrez bien si vous me faites entrer avec vous. Et si vous n'êtes pas contente, vous pouvez toujours me mettre une trempe. Qu'est ce que je peux bien faire contre 4 voyageuses ?


Elles se concertèrent. Certaines semblaient plus méfiantes que les autres. Preuve qu'elles devaient encore être en ligue B ou tout juste de passer en ligue M, elles faisaient plein de mauvais choix. Elles tombaient en plein dans mon piège du « au pire si il nous arnaque on le tabasse » en ne sachant pas que toute baston dans l'enceinte de la Dreambox est sévèrement réprimandées. Je pourrais très bien leur mentir mais en fait je n'en vois même pas l'intérêt. C'ets ce pourquoi je leur disais exclusivement la vérité. Elles acceptèrent alors l'arrangement. Alors que nous attendions dans la file, je répondais à leurs diverses questions sur le prix des boissons, les meilleurs DJ, les meilleurs soirées, les endroits où on croise les plus beaux mecs dans la boite etc. Des trucs bien futiles quoi. On arrive finalement face aux vigiles qui gueulent qu'ils ne veulent pas me laisser entrer jusqu'à ce que la plus grande gueule leur réponde que j'étais avec elles et qu'ils avaient intérêt à me laisser entrer. Réglo. Elle aurait très bien pu me la jouer à l'envers. Le videur me regarde et me fouille. Je tends ma dague avant même qu'il ne me palpe. Autant montrer patte blanche. Je le vois poser la dite dague dans une boite. Dès qu'il tourne le dos j'ordonne à la dague de sortir de la boite qui va se planter à l'intérieur de la boite. Et c'est comme ça que je suis entré. A peine les portes passées que je largue la bande de pouffes en leur disant qu'elles n'avaient ps besoin d emoi pour s'amuser et que je leur avais dit tout e qu'elles avaient à savoir. Moi j'ai d'autres chats à fouetter et surtout un carré VIP à atteindre  par ce qu'une personne comme Luxeria, c'est obligé qu'elle squatte là-bas. Mais bon pour ça, il va falloir faire preuve d'astuce par ce que les vigiles du carré VIP sont plus compétents que les autres et plus rigides encore. Je pense que le must ce sera de me trouver un coéquipier, un partenaire. Une personne qui elle aussi voudra entrer dans le carré VIP. Je pense me mettre en quête de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur batterie
Points de Puissance : 8 800
Points de Réputation : 5 700
Messages : 15
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Mar 5 Juin - 14:38




J’observe le plan, l’imprime dans ma mémoire. Tout du moins essaye, je repère les salles et les détours. Quel chemin est le plus court, le moins tentant et dangereux ? Salle 1, point de départ. Ensuite, le plan devient plus compliqué. La première salle propose deux autres salles indépendantes, lesquelles mènent à deux autres styles. Ensuite… ce plan est beaucoup trop compliqué. Il y a plusieurs étages qui s’entremêlent par des colimaçons, escaliers, ascenseurs et même des tobogans ! Ce labyrinthe se déverse parfois sur une salle unique prenant plusieurs étages, d’autres fois sur des demi-étages louches… J’me demande si des voyageurs naissent ici ?  
   
Le chemin prévu est simple et efficace. Premier point : continuer tout droit en longeant le mur de la salle 1. Prendre à l’angle du bar et changer de salle. Second point : la salle Ibiza, qu’on enchaine avec un peu d’électro-swing pour enfin bifurquer dans la jungle métallique de la Hardteck. A partir de là, il suffit alors de passer par la salle R&B pour enfin finir sur la grande salle Dancehall où des escaliers mènent au fameux carré VIP… Quand faut y aller !
 
Je me lance dans la foule et longe le fameux mur de la première salle. La fête bat son plein, il doit être 00h à tout casser et pourtant. Pourtant, on se croirait au petit matin, les fêtards ont déjà les yeux rouges et les iris dilatées comme des balles de ping-pong, les langues pendantes et les mâchoires qui grincent. Les relous se frottent aux chouquettes (classique) et les soi-disant beaux gosses narcissiques font les chauds (j’ai envie de les baffer) pour, à coup sûr, cacher un complexe. Une créature mal fringuée m’apostrophe à l’entrée des WC : « Psst, ouais toi là, t’veux d’la frappe ? Direct de Champ’land ». Je lui réponds par un sourire en coin et un mouvement de tête négatif. Il m’oublie aussitôt au détriment d’une autre cible aux allures alcoolisées donc plus facile. Angle du bar, je tourne et rase le comptoir jusqu’à une porte que je franchis sans réfléchir.



Porte me laissant dans un univers rempli de kékés et midinettes plus occupées par leur physique et les « que dira-t-on » que par tout autre sujet. Une fille, au string visible, au décolleté indécent et avec une tartine de maquillage graisseux, m’attrape le bras pour m’entrainer sur la piste de dance. J’essaye de me débarrasser d’elle mais ses bras, autour de mon cou, bloquent tout échappatoire. Après quelques pas difficiles, son taux d’alcoolémie rendant ses mouvements flous, elle approche ses lèvres de mon oreille et susurre quelques mots dans une intonation plus qu’énervante :  

-On va dans un coin plus tranquille-in ? Tes plumes m’excitent-in, c’est quoi ton prénom-in ?

Et, comme si elle avait tous les droits, elle se met à jouer avec ma boucle d’oreille ornée de plumes. J’attrape sa main méchamment au poignet et la repousse sans prononcer un mot.

-Personne… Ne touche… A ça…
-Vas-y lâche moi-in ! T’es pas mon père-in ! T’es personne-in, j’vais appeler mon mec-in et il va te défoncer-in. T’vas moins faire le fière-in.
-… Mouais, s’il est aussi duper qu’toi ça d’vrait aller.

Elle essaye de me gifler mais sa main passe largement à côté. Sans un mot, je me retourne et continue mon chemin, à travers la foule de plus en plus dense, tout en essayant de repérer mon chemin tant bien que mal. Cependant, un poids atterrit sur mon dos et je manque de basculer en avant. La voix nasillarde et le e-préposal singulier me renvoi illico à la bimbo. Elle gueule contre moi, je comprends très peu ce qu’elle bave mais ses faux ongles, eux, me font bien sentir son animosité. Je bouge, j’essaye de la faire tomber et d’enlever ses doigts qui me griffent le visage.

*Mais elle va tomber la grognasse ! *

Les gens autour rigolent, applaudissent et certains me tapent le cul comme pour me féliciter. J’entends à la volée des « Vas-y mon gars ! », « Ça drague sec », « Hey r’gardez ! Il a ferré un beau thon ! ». La dernière phrase me fait sourire mais je ne peux m’empêcher de penser :  

* P’tain, ils sont tous cons ma parole ! *

J’ai l’impression d’être l’un de ces taureaux mécaniques sur lesquels on joue au rodéo. Dans d’autres conditions, cela aurait pu être plus qu’amusant mais ce soir, je ne suis pas là pour ça. Je me stop et attrape ses bras, d’un mouvement sec, je penche mon buste en avant et la fait basculer par-dessus ma tête. La surprise lui fait lâcher prise et je disparais le plus vite possible dans la foule. Je sens quand même des picotements sur mon cou et mes joues. Je tâte rapidement et découvre sur mes doigts de légères gouttes de sang.

-Tsss ! Connasse va’.

J’embraye sur mon chemin et passe la porte suivante : salle de l’électro-swing… Parfait. Ensuite, je prends à gauche, puis monte un étage et me retrouve dans la salle Hardte…
 

Ce n’est pas de la Hardteck ça… Ne me dîtes pas que…

-ET MERDEUUUH !

Pourtant, c’est bien la vérité. Je ne suis pas du tout dans la bonne salle. La musique me casse les tympans, faut que je bouge !


-Toujours pas bon !


-Putain !


-Toujours pas… Je commence à déprimer et mes oreilles aussi. Moi qui aime principalement le Funk, la Soul et le RAP, leur enfant bâtard, je suis servi.


-Sérieux ? Même Zelda !... Attends… le Dj ressemble étrangement à un lutin avec une fée… Mais non ! Hahahaha, j’adore. Bravo l’inspiration Nintendo !

Je continue mon péril dans ce monde de drogué sans oreilles et arrive, au bout d’un chemin bien plus long que prévu, dans une grande salle. L’ambiance Dancehall rend l’atmosphère plus calme malgré le monde qui y règne.  
 

Véritable périple, je ne pensais pas que me rendre jusqu'ici serait aussi éprouvant. Au bar, un verre de rouge à la main et les marques de griffures sur le visage, j’observe la salle et surtout l’entrée du carré VIP. Sans faire attention aux personnes aux alentours (qui fait ça dans une boîte de nuit ?), je réfléchis, sans discrétion particulière, à mi-voix... En même temps, pourquoi je me cacherais ? Chaque nuit, toute une foule doit vouloir y rentrer…  

-Nouvel objectif : entrer dans ce foutu carré VIP. Bon, les vigiles n’ont pas l’air sympathique et bien plus coriace que ceux de l’entrée (il faut le dire, un peu limité sur les bords). Contourner ? Utiliser mon pouvoir ? Ça me semble trop risqué… Merde. Il me faudrait quelqu’un...

Je regarde autour de moi et voit un mecton, au plutôt un démon, me regarder. Il a deux cornes sur le haut de son crâne, une peau violacée et des yeux rouges (un point commun).

-Soir… Tu veux me demander quelque chose ?
 
_____________________________________________________________

Spoiler:
 
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 37
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Sam 9 Juin - 0:45

Quel endroit répugnant ! C'est fou ce que je n'aime pas ce royaume. C'est bruyant, c'est peuplé d'abrutis sourds comme des pots qui t'obligent à répéter 12 fois ce que tu dis avant de finalement comprendre ce que tu veux leur dire. Et les visiteurs je ne vous en parle pas. Un ramassis de voyageurs et de rêveurs juste à la recherche de défonce ou de plans cul. J'ai rien contre le principe d'essayer de s'amuser. Mais vraiment si t'arrive à te satisfaire de si peu c’est que tu manque cruellement d'imagination et d'ambition dans ta vie par ce que ça arrive même à déborder sur ta façon de t'amuser. Ce royaume a vraiment un côté déprimant. Et je vais passer pour un vieux con mais, avant, ça existait pas ce genre de royaume. Ou du moins ça existait mais ça avait plus de gueule. C'était tout aussi décadent à sa façon mais beaucoup moins régressif. J'ai l'impression que cette foutu humanité elle va mal et ça m'donne envie de tout envoyer chier, de me faire sauter le crâne. Mais je peux pas me permettre de faire ça par ce que ça ne dépend pas que de moi. J'ai plus rien à foutre de ce monde de merde qui part en couille mais c'est pas forcément le cas de Sigan et je veux surtout pas qu'elle risque de mourir si je meurs. Et c'est surtout pour ça que je devais parler à Luxeria. Je devais absolument faire en sorte que cette malédiction prenne fin. Et c'est pourquoi je devais entrer dans ce carré VIP où Luxerai se trouvait très certainement.

C'est pour ça, par ce que ce royaume me débecte, que je décidais d'ignorer un maximum de monde et de me diriger vers l'entrée de la zone VIP. Je connais son emplacement, y ayant déjà fait un tour pour affaire. Étrangement un tas de personnes du gratin aime y aller. Certainement par ce que c’est gratifiant pour leur ego d'être considéré comme des personnes importantes. J'esquive tous les tarés, tous les connards, toutes les emmerdes comme les vendeurs de drogue, les kéké un peu chauds de la bite et des poings genre dino Maker qui sont prêt à n'importe quoi pour se rendre intéressant et juste cogner. Puis en règle générale, mon apparence arrive à dissuader la plupart des gens de m'aborder.

Arrivé face à l'entrée de la zone VIP, je constate que c'est toujours aussi bien gardé. Les vigiles sont nombreux, ont l'air énervé, sont vachement bien équipés. Autant je n'entends pas la voix des objets qu'ils portent sur eux étant donné tout le bruit, impossible d'utiliser mes pouvoirs ici. Ça me fait une raison de plus de détester cet endroit. Ils mettent la musique trop fort. Et de la musique de merde en plus de ça. Je m'installe au bar pour observer. Je commence un verre en faisant quelques signes. Je n'avais pas envie de m'égosiller pour me faire entendre. Je jette sur le comptoir une quantité aberrante d'Ev par rapport à ce que j'ai commandé. Les tarifs de la Dreambox quoi. J'observe de ma position le carré VIP. Pourquoi ? Comme je vous l'ai dis plus tôt, j'ai besoin de complices. Et je peux vous assurer que s'il y a une chose que la plupart des gens cherchent, c'est de la reconnaissance. Et sur le coup, quel meilleur moyen de l'avoir que de faire partie des privilégiés de ce royaume en atteignant le carré VIP ?! Je peux vous assurer que les gardes chaument pas et passent vraiment leur temps à refouler des gens.

Bon, ce soir que des gros branleurs. Il faut croire que le gros du gratin de Dreamland a fort à faire avec le bordel que doit foutre la recherche de la sphère du soleil. Il devait ps y avoir beaucoup de voyageurs reconnus qui cherchaient pas ce foutu objet. Les lords devaient ps trop se permettre de prendre des vacances ici et les seigneurs je vous en parle pas. C'est dingue comment c'est simple de foutre encore plus le bordel dans le merdier qu'est ce monde. Je sais pas si c'était voulu de la part de Milna mais elle est arrivé à foutre une sacré merde. Elle aurait buté le seigneur obscure que ça aurait pas fait beaucoup plus d'effet. Tout ça pour dire qu'un tas de glandus se faisaient refouler par les gardes, ce qui me permettait de pas être vu alors que je les observais. Puis, arriva un voyageur qui avait l'air de clairement savoir ce qu'il cherchait et visiblement c'est la même chose que moi. Entrer dans ce merdier. Mais là où il se démarqua, ce fut par le fait qu'il était plus observateur. Il cherchait vraiment du regard ce qui pouvait lui permettre d'entrer. Et forcément, moi qui l'observe, ça l'attire. Il s'approche de moi et me demande s'il peut me poser une question. Bon, notez que j'avais pas bien entendu à cause de la musique d'attardé qui couvrait ne partie sa voix. Je vais essayer de le faire marcher un peu histoire de voir si c'est vraiment un branleur de première comme trois quart des voyageurs ou s'il a un peu plus dans le crâne. Je le regarde de mon air un peu démoniaque avec mon léger sourire carnassier. Mon regard écarlate le regardant profondément, se plongeant dans ses yeux à lui. Je lui faisais signe de prendre le siège à côté de moi. Pour plus d'intimité ? Non ! Pour arriver à être entendu par lui. Dans ce foutu royaume si tu gueule pas à l'oreille d'une personne impossible de se faire entendre. Je me rapprochais alors un peu de lui en me penchant pour être mieux entendu. Je vais exploiter tout ce que mon passé de marchand m'a appris ainsi que ma connaissance de ces poufiasses de sorcières, dont Sigan fait partie, qui ont tendance à aimer passer des pactes tordus pour me faire passer pour un vrais démon. Du genre qui réalise tes souhaits contre ton âme. S'il gobe cette merde, c'est que c'est définitivement un abrutis et un amateur.

- Je suppose que tu veux entrer là-dedans hein ?! Je lis ton désir. Je suis un démon après tout. Je peux lire dans ton cœur ! Je peux t'aider à le faire. C'est très facile pour moi. Mais... tout te doute bien que dans ce monde rien n'est gratuit. Je t'aide à entrer, je te fais passer la soirée de ta vie et en échange... Je veux ton âme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur batterie
Points de Puissance : 8 800
Points de Réputation : 5 700
Messages : 15
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Lun 18 Juin - 17:32



Sa proposition, à peine engloutie par le bruit ambiant, me laisse un large sourire sur le visage. Pas celui de quelqu’un qui vient de trouver ce qu’il cherche, ni celui d’une bonne nouvelle, même si ces deux propositions sont correctes à cet instant précis. Non, le sourire qui vient de s’afficher sur mon visage calme est espiègle. Cette proposition, brossée dans le sens du poil, aurait pu convaincre un novice mais, en dehors de Dreamland, je fais partie de ceux qui pose ces offres sur la table. Je me positionne face à cet inconnu : les jambes croisées, le verre dans la main est posé sur le comptoir, je joue avec la paille.

-Chez nous on a une expression : « Caresse de chat apporte des puces ».

Je laisse un silence planer – mise en scène – durant lequel je profite d’une gorgée rafraichissante. Mon regard, après avoir fait le tour de la salle et du carré VIP, se reporte sur le démon.

-Que tu lises mon désir, mes envies ou dans mon cœur m’importe peu. Peut-être même m’as-tu simplement entendu parler à haute voix… Peu importe...

Mon sourire s’agrandit. Le commercial et membre de la famille Scaletta se mêlent en moi. Le jeu des négociations a débuté dès le deal mis sur la table. Cela dit et compris, point crucial que beaucoup laissent passer, dit-il la vérité ? Puis-je avoir « confiance » dans sa proposition et ses capacités ? Son timbre de voix ne me laisse aucune preuve corroborant ou réfutant la mise. Je check et je raise. J’augmente la mise pour voir si le flop est avantageux, quitte à shove et faire tapis pour la river...

-Ta possibilité de me faire entrer semble honnête et vraie. Prendre mon âme, en contrepartie, me semble louche. Nous autres, voyageurs, ne sommes que des âmes ici. Imaginons que tu dises vrais. Je disparaitrais tout simplement et elle te serait inutiles… Si j’ignore quelque chose sur les démons dans ton genre, je suis tout ouïe… Cependant ! Je lève mon index vers le plafond. - Ton marché n’est pas intéressant. Que cela soit vrai ou non, que j’y crois ou non, le pari est ouvert alors… Que mises-tu et que veux-tu ? Mon doigt se pose sur la table pour appuyer mes dernières questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 409
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Ven 22 Juin - 1:05

« Eeeet saaaalut à touuuuuuuus ! Les habitués me connaissent déjà, mais pour les incultes qui passent leur première nuit de débauche ici, permettez moi de me présenteer : DJ XxMarlboro_Swaaaaaaag !! Ok je vais vous accompagner jusqu'au bout de la niiight, alors chauffez vous il est temps de mouiller la cheeeeemiiiiiiiise ! »


Wow c'est la grosse ambiance ici ! Chanceux que vous êtes de pouvoir profiter du summum de la musique beauf tout style confondu, alors que le DJ le plus détesté de la Dreambox prend le contrôle des platines. Vous pouviez à peu près converser tranquillement il y a quelques minutes, mais ce bon vieux XxMarlboro_Swag (tous les caractères sont à prononcer) a poussé les enceintes dans leurs derniers retranchements. Les basses font vibrer le bar, les aigus menacent de faire éclater tous les verres présents, le tout formant une transe générale et un bordel monstre autour ! Des cercles de battle se forment, ça jette des nains dans les airs, le barman envois des litres de vodka sur la foule à l'aide d'un tuyau d'arrosage, tout cela au rythme des interventions du DJ au micro ressemblant plus à un forain qu'autre chose, mais qui fait le boulot. L’œil avisé pourra constater qu'une petite zone de quelques mètres reste libre autour des vigiles qui gardent le coin VIP, même les gens les plus bourrés savent qu'il ne vaut mieux pas trop les approcher et ceux qui ne le savaient pas ne sont plus là pour en témoigner. C'est qu'ils déconnent pas trop ces vigiles, surtout pas ce soir, il se dit qu'un invité de la plus grande importance s'est approprié tout le carré pour faire la fête, ce qui a d'ailleurs valu une petite rénovation du carré, des murs de verre teintés l'entourant, vous ne pouvez voir ce qu'il se passe à l'intérieur mais eux le peuvent certainement.

Une créature aux allures d'agent secret, avec son magnifique smoking blanc, ses lunettes de soleil et son oreillette pas du tout discrète à l'oreille, sort de temps en temps du carré pour sélectionner un fêtard ou deux et les amener avec lui à l'intérieur. Ah bah oui ! Faire la fête c'est bien, mais à plusieurs c'est mieux ! Les critères de sélection du gars en smoking semblent floues, mais lors de son dernier passage il a amené avec lui un rêveur qui se donnait à fond dans une performance de tecktonik des plus ... Réussie ? On est jamais sûr avec ce type de danse, mais ce qui est certain était qu'il se donnait, sans se soucier des regards autour : un bon fêtard quoi ! L'ambiance continue de monter, alors que le DJ change les musiques de manière aléatoire, parfois au bout de quelques secondes, jusqu'à qu'un bruit aussi horrible que strident ne vienne recouvrir le tout. Vous voyez à peu près le bruit que peut faire un avion qui décolle ? C'était à peu près à ce niveau là et XxMarlboro_Swag et ses enceintes se faisaient bien humilier, on ne les entendant presque plus.


C'était un mélange bizarre entre des pleurs, du chant mais surtout de la douleur. Le hurlement primaire provenait du carré VIP, jusqu'à qu'un des vigiles n'y entre, prenne le voyageur qui en était responsable par le col et le balance d'un coup sec valdinguer vers le bar. Le pauvre mec à l'alarme de voiture dans la gorge atterrit exactement entre vous, se prenant le bar à une vitesse folle, ce qui a au moins le mérite de lui fermer sa gueule. Au sol, en demi PLS, une main accrochée à ta jambe Dyler, il se met à parler tout seul, alors que le DJ fait repartir la musique de plus belle.

« Noooon j'avais enfin réussi à rentrer ! Et le soleil de ma vie, la beauté divine de mon cœur, ma BELLA m'a rejeté ! WOUWOUWOUUUU MA BELLAAAAAA ! Il faut que j'y retourne, ils peuvent pas me jeter du VIP ! Pas moi ! J'ai plus de 7 384 music awards !! Woooooohooohowooooo !!! »

Ah, il a l'air de vouloir repartir sur les mêmes pleurs qu'avant, pas sûr que ça fasse plaisir à qui que ce soit. Mais bon, en attendant, la fête continue les gars ! Le DJ recherché pour viol musical à Muzikland depuis trente ans continue de mettre l'ambiance et de gueuler des "hmmm c'est partiii" et autres "j'espère que vous êtes chauuuuds" aléatoires. Dites vous qu'au pire si vous ne réussissez pas à entrer dans le carré VIP, vous pourrez au moins passer une bête de soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 37
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Jeu 5 Juil - 19:13

A mesure que j'entendais ce voyageur parler, il me plaisait de plus en plus ! Il semblait parfaitement réussir mes tests de stupidité. Il prouvait qu'il était malin, réactif, surtout pas simplet ou tête brûlée mais surtout qu'il savait ce qu'il voulait. Je le regarde alors avec un léger sourire avant de lui annoncer :

- Bien ! Tout ce que je t'ai dis c'est du flan ! Mais t'as été assez malin pour pas tomber dedans comme un abrutis ! Tu as passé mon petit test bravo !

Oui je le prends un peu de haut mais bon, faut avouer que globalement, les voyageurs, leur niveau intellectuel vole pas haut donc je me permet de les juger un peu. Bon, ça me permettait aussi de balayer un peu tout ce qu'il venait de dire et de pas le prendre en compte, partant du principe que tout ça n'était qu'une vaste réponse à mon test et que du coup, ça n'avait pas de réelle valeur. Ouais je snob ! J'allais lui répondre quand une bombe sonique retentit dans la pièce. L'un des DJ faisait visiblement du zèle en terme de décibels desservis et de musique de merde soit dit en passant. Il m'empêchait donc de répondre à mon interlocuteur. Et c'est pas finit ! Comme si le destin m'empêchait de tracer ma route en paix ! Ou plutôt comme si une personne aux goûts assez malaisants s'amusait à mettre une bande d'incapables dans mes pattes pour m'empêcher d'aborder la seule personne qui a l'air un tant soit peu pas débile dans tout ce royaume. Enfin je dis ça... Mais l'architecte de cet empêchement de tourner en rond m'avait tout de même apporté quelque chose d'intéressant visiblement, qui rendait tout de suite l'autre voyageur aux cicatrices plein la face moins intéressant à mes yeux, pas en règle générale par ce que à première vue, pour un voyageur, il a l'air un peu au dessus du lot. Je parlais plus dans la situation actuelle.

En effet, les videurs du carré VIP venaient de vider un type, un voyageur lui aussi. Un type à la voix puissante étant donné qu'on arrivait à l'entendre malgré tout le barouf mortel autour de nous ! Visiblement il s'était fait jeter du Carré VIP alors qu'il n'avait rien à y faire. Il n'y a que deux options qui justifient ça. La première, il a été invité par une tierce personne dans le carré et il a fini par l'ennuyé et les videurs l'ont jeté, ce qui a l'air probable vu le mec. Mais autre option, hautement plus intéressante pour moi : Il a trouvé un accès secret au carré VIP mais il s'est juste fait repérer par les videurs qui l'ont jeté. S'il a trouvé un passage, ça m'intéresse !

Comme je le dis souvent, en tant que contrebandier, j'ai assez peu d'options. Ça se résume assez souvent à passer une douane en montrant patte blanche ou en soudoyant les douaniers ou bien à essayer de trouver un espace dans la frontière qui n'est pas surveillée. Là, si on résume ces options... Les deux premières sont inenvisageables selon moi par ce que d'une, les videurs du carré VIP sont trop zélés pour se laisser soudoyer et j'ai aucune envie de me ridiculiser comme les autres bouffons qui arrivent à entrer. Sans être méchant, ça c'est plus dans les cordes de Sigan, Elle est toujours arrivé à passer pour la gentille facilement. Et là, ma troisième option, c'est ce type qui s'est fait jeter. Bon en fait il y a aussi une 4° option. Le passage en force ! Je la recommande dans aucune situation très franchement. Sinon vous êtes pas un contrebandier mais juste un bourrin qui fait du go fast.

J'aide le voyageur à se relever tout en faisant signe au premier arrivé de m'aider. J'ai pas pu lui parler de mon plan et je vais éviter d'en parler devant l'autre qui n'est clairement pas pour moi un associer mais un pion contrairement au premier arrivé aux balafres. Normalement, si je me trompe pas sur lui, il y a des chances qu'il soit assez malin pour arriver à la même conclusion que moi et qu'il comprenne ce que je veux faire. Si c'est le cas, ça me confortera dans mon idée que je veux bosser avec lui sur le coup. Je regarde l'homme noir aux lunettes dans lesquelles mon image se reflète.

- ça va mon gars ?! Pas trop de mal ? Ils t'ont pas râté ces brutes ! Tiens prends un remontant !

Je me montre sympa dans un premier temps pour le brosser dans le sens du poil... avant d'entrer dans le vif du sujet. Je fais signe à la barmaid d'apporter une boisson à cet homme détruit dans son cœur et dans son corps. Mais bon, je sens que le mec a un sacré ego vu la façon dont il évoque ses récompenses du coup je continue de lui passer du baume.

- Tu sais quoi ! J'pense qu'elle a besoin que tu lui redise que tu l'aime ! Je sais pas ! T'es beau, jeune, t'as du charisme à revendre et une voix puissante et vibrante ! T'as tout pour toi ! J'arrive pas à croire qu'une personne ai pu rejeter un bel être d'ébène comme toi ! Je trouve ça honteux même ! Tu sais quoi ! Je vais t'aider à lui prouver qu'elle a tors et que tu la mérite ta « Bella ». crois en mon expérience avec un peu d'insistance, ta bella sera tout à toi ! Par contre le soucis c'est comment retourner là dedans ?! Les gardes nous laisseront pas faire aussi facilement. Si seulement il y avait moyen de contourner les gardes !

Je regarde alors l'autre voyageur avec insistance air de dire : « tu vois où je veux en venir en lui disant tout ça ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 409
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Sam 28 Juil - 8:46



Encore un peu de magie de la part de XxMarlboro_Swag, il est vraiment trop cool top délire mega groove et en phase avec les jeunes, yolo haha ! Il a tout compris à la musique et à ce qui marchait le bougre, même si certains danseurs, les moins alcoolisés, commencent à se demander si ils n'ont pas atterris dans la salle beauf. On commence à atteindre des niveaux assez hauts de dégueulasserrie et de kitsch quand même il faut le dire, mais bon, ça met l'ambiance hein ! En parlant d'ambiance, Marlon est bien content de voir ta réaction Dyler, tellement qu'il se dit que bon, se prendre un petit shot pour se récompenser tout en ayant l'air cool est une bonne idée. Spoiler : ce n'était pas le cas. Après t'avoir aidé à relever le Maître du sol, il commande un "roulette shot". Il n'a pas l'air de savoir ce que c'est, mais permettez moi de vous l'expliquer, vous voyez la roulette russe ? C'est pareil, on tire un shot au hasard dans une sélection et certains vous feront du bien et d'autres ... Enfin vous voyez quoi, la roulette russe, la mort tout ça. Manque de bol, ou par intervention divine de votre serviteur va savoir, il tombe sur le barillet chargé. En une demie seconde, il s'écroule sur le bar, un air d'imbécile heureux sur le visage dénotant clairement avec ses balafres de mec dark. Bon bah ... Il est hors jeu on peut le dire, dommage Dyler tu t'étais trouvé là un allié de poids, mais rien ne résiste au "roulette shot" ! *bruits de pistolet*

Alors que le mafieux s'éteint paisiblement au fond, le Maître accepte ton verre avec grand plaisir Dyler, bien qu'il ait quelques larmes à l’œil qu'il tente de cacher comme il peut derrière ses lunettes. Par contre, ce qu'il n'arrive absolument pas à cacher, c'est les étoiles qui illuminent ses yeux après ta petite déclaration à son égard. Il n'a pas tout écouté hein, il doit réfléchir à un prochain album à écrire il a pas le temps pour ces conneries, mais il a entendu ce qui l'arrangeait.

« T'as raison mon wati poto ! OUUUUUH WATI LOOOVE !! Je vais la retrouver ma ... HMMMM BELLA ! ET LA RECONQUÉRIR ! LA DÉSAPER COMME JAMAIS !! J'Y RETOURNE !!! »

Il se tape le verre que tu lui a commandé en cul sec, recadre ses lunettes pour un swag maximal et se dirige d'un pas décidé vers le coin VIP. Ta question ? Il ne l'a pas entendu, ou il s'en fout, ou bien il était déjà plongé dans tes compliments avant même que tu la poses, bref il s'en tamponne quoi. Quand on est une légende vivante de la musique on peut se le permettre ! Après quelques secondes, il arrive près des vigiles, prend une profonde inspiration, se préparant certainement à gueuler avec ses réacteurs à la place des cordes vocales et ... Se prend un bourre-pif dans la gueule qui le balance à nouveau en ligne droite à l'endroit où il avait atterrit un peu plus tôt. Wow c'était vraiment utile ça dis donc, wati bravo mon gars. Il choppe d'ailleurs à nouveau ta jambe Dyler, la serrant comme si il s'agissait de la femme qu'il aimait, essuyant ses joues pleines de larmes dessus. Le pauvre bougre, tout ce qu'il voulait c'était trouver l'amour ... Il est complètement détruit et démotivé désormais, seul un événement vraiment scandaleux pourrait lui redonner la flamme. Ah bah justement, merci DJ !


« Mais ... C'EST MA CHANSON CA ! PLAGIAAAAAT !! J'ME TIIIRE !! Nan attends l'amour de ma vie ... JE SUIS SI TIRAILLE !! Hé toi ! Le jnoun violet ! Tu vas m'aider à la reconquérir ! Je sais comment entrer dans le VIP ! MAIS JE SUIS UN VIP ! AAAARGH ! Suis moi il faut passer par les toilettes ! Réfléchis à une distraction, j'ai réussi à passer uniquement grâce à un gros drop avant ! ARRÊTEZ DE DANSER TOUS C'EST MA CHANSON CA ACHETEZ LE SINGLE !!! »

Alors déjà, clarifions une chose : non ce n'était pas sa chanson. Mais bon, l'ego lui faisait perdre tout sens des réalités. À moins que ce ne soit cette fameuse folie créatrice qui occupe les meilleurs artistes de chaque siècle ? Non non, il était juste con. Dans tous les cas, il n'avait visiblement pas de temps à perdre, juste après avoir terminé de t'exposer son plan, il se dirige vers les toilettes en traversant la foule comme un brise-glace. Niveau discrétion on repassera par contre, puisqu'il continue d'engueuler tous ceux qui s'enjaillent sur le son en leur disant qu'ils lui doivent des royalties, le con. Les vigiles un peu partout le gardent à l’œil, c'est qu'il commence à doucement les saouler à force de foutre le bordel. Mais bon, c'est la fête hein ! Bonne chance Dyler, t'en auras besoin.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 37
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   Dim 12 Aoû - 15:30

Apparemment, ce voyageur était bel et bien l'abrutis qu'il paraissait être. C'est ce qu'on ne peut pas lui enlever, il est transparent. Ça pourrait être une qualité mais... non. Il renfonçait vitesse grand V vers les videurs avant de se faire vider pendant que mon « ami » le voyageur aux balafres se réveillait ou plutôt s'endormait dans ses rêves aussi bien que dans la réalité après un mauvais coup du sort. Je roule des yeux en regardant toute cette bande d'abrutis tout autour de moi et me dis que si ça se trouve, ça va être beaucoup plus simple que je ne l'imagine vu le niveau mental ambiant. Je le regardais se ridiculiser à étaler son gros ego devant tout le monde. Je crois que j'ai rarement vu un voyageur aussi pathétique. Ça en ferait rire certains mais personnellement, je trouve ça juste un peu pitoyable. D'autant que sa connerie profonde semblait attirer un peu trop l'attention des videurs à mon goût. Les deux neurones qui semblait lui rester se battaient en duel visiblement. Et je vais devoir coopérer avec ça... Bon... au moins il est entré dans mon jeu. J'espère juste qu'il ne va pas me faire repérer. Au pire je me débarrasse de lui vite fait bien fait.

Je sirotait un cocktail sans alcool jusqu'à ce qu'il parte en direction des toilettes, là je lui emboîtais le pas, finissant par le pousser pour lui éviter de lambiner et chercher la merde aux premières personnes qu'il croisait. Je faisais signe aux videurs que j'étais désolé. Je tentais de me faire passer pour son ami qui devait le gérer. Je prenais un air faussement sympathique et faisais aux videurs qui regardaient mauvais le maître des signes insinuant qu'il avait trop bu et que je l'amenais aux toilettes histoire qu'il se rafraîchisse un peu. A priori, ça devrait passer, par ce que vu son attitude, on dirait clairement qu'il est défoncé ce mec. Propos incohérents, stupidité, démarche chancelante... voilà les symptômes. Parfois, je devais improviser des excuses à un voyageur ou un rêveur qu'il bousculait. Qu'est ce qu'il faut pas faire pour avoir une entrevue avec la reine de la lumière ?!

Une fois arrivé dans les chiottes, on se fait rejoindre par un gars qui veut visiblement frapper le maître par ce qu'il l'avait bousculé. Je m'interpose, lui colle un bon frontal à ce débilos de voyageur avant de l'enfermer dans un des cabinets afin d'éviter qu'il ne lui prenne l'envie d'aller prévenir les videurs. D'autres personnes ont vu ce qui s'était passé mais semblaient beaucoup trop bourrés ou occupés à se faire des railles de coke ou autres défonces intensives. Le maitre tombe alors dans mes bras, et se met à chialer. Je roule à nouveau des yeux. Combien d etemps je vais devoir gérer cet abrutis ?!

- MERCI PUTAIN MERCI ! Je comprends pas pourquoi personne ne reconnaît mes Rythmes, mon flow, ma VOIIIIIICE !!! Je suis pas compris et pourtant je chante fort pour mes BELLAS !! Et je chante juste comme un watibul par ce que le watibul c'est toujours juste ! Y a que toi que tu me comprends ! T'es mon Wati-bro !
- Ouais ouais c'est ça ouais ! Mais... Tu peux me lâcher là ? On va être en retard pour aller voir ta bella !
- BELLA ?! Où ça ?! Où est ma BELLA ?! Le soleil dans ma face qui me fait l'ombre de son iench ! Ah oui ! Je carré VIP !
- Ouais c'est ça faut la retrouver.


J'étais au début assez faussement enthousiaste pour le séduire mais j'étais à présent clairement gavé et je n'attendais qu'une chose, qu'il me montre le passage vers le coin VIP pour me débarrasser de lui. L’assommer par ce qu'il est trop bruyant ou même le tuer pourquoi pas ?! En tous cas j'avais hâte qu'il me montre son passage secret pour vite le larguer. En attendant, je jetais quand même un œil tout autour de moi, histoire de m'assurer si j'étais capable d'avancer sans lui. Je jette un œil tout autour de moi, au sol, au plafond et je remarque qu'une des dalles du faux plafond est mal mise. Hmmm c'est aussi simple que ça ?! Pourquoi j'y ai pas pensé ?! Passer par les plafonds pour passer d'une salle à l'autre c'est juste une évidence. Je m'attendais à quelque chose de plus alambiqué. Hmmm maintenant il faut que je me débarrasse de l'autre abrutis. Je réfléchis juste deux secondes. Je tends l'oreille vers la sortie des toilettes.

- Ce serait pas une de tes chansons qu'ils remixent là ?
- QUOI ?! ILS REMIXENT ENCORE MES CHANSONS SANS PAYER LES DROITS D'AUTEUR ?! Mais... c'est pas une de mes chansons ! Je sens pas le Fuego dans le tempo... Le wati-fuego qui fait tout le sucre de ma musique.
- Attends mais tu entends pas cet accord là ? Et puis ce passage vocal ?! C'est sublimme ! Ils te l'ont piqué ! Il n'y a que toi qui peux faire un truc aussi génial... Du pure wati-fuego !
- Attends mais... T'as raison Wati-bro' ! C'EST MA WATI-ZIC !!! PLACE ! Le Wati-masta réclame son trône !


Il me bouscula pour fondre hors des toilettes. Je l'entendis beugler de l’inter rieur avant de se faire apparemment frapper par les videurs. Il venait de déclencher une baston, pile ce qu'il me fallait pour passer dans le passage sans me faire repérer. Bon, manipuler quelqu'un d'aussi stupide, c'est pas bien compliqué. Ça va me faire du bien aux nerfs en tout cas de plus avoir à le gérer. Je rentre dans l'un des chiottes, celui d'où je peux avoir accès à la dalle qui est mal fixée. J'entre dans le faux plafond et referme le passage avant de commencer à circuler dans le faux plafond. Ici, la musique est plus faible, je m'entends enfin penser. J'ai vraiment hâte d'en finir avec ces conneries !

HDJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Face au soleil [Dyler, Marlon & Jess - Event sphère du Soleil nuit N°6]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Event #1.1 - Une Nuit en Enfer [SUJET]
» Bronzons sous le soleil des tropiques... Ou attrapons un coup de soleil mémorable ! (libre)
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Seconde Zone :: Dream Box-
Sauter vers: