Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 19 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 11 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Zachary
Profil
Top comeback
Zephyr
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 56
MessageSujet: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   Jeu 19 Avr - 17:08

J'aime bien les mômes ! Certains te disent qu'ils aiment les enfants mais pas ceux des autres. C'est un peu le genre de Dyler ça tiens. Je crois qu'on peut reconnaître quelqu'un de foncièrement mauvais au fait qu'il n'aime pas les enfants et surtout que les enfants ne l'aiment pas. Et comme je disais, Dyler il aime pas les enfants et ils lui rendent bien en venant l'emmerder. Il a beau essayer de les faire fuir avec sa tête de méchant, ça marche moyennement. En général ils voient assez claire dans son jeu. Mais c'est ça que j'aime chez lui. Son côté ours mal léché. Il essaie de faire le mec, le méchant et tout mais c'est un amour dans le fond. Une grosse guimauve entourée de méchanceté. Ça me fait rire mais rire ! Haaaaaah ! Il me manque... j'aimerais le revoir. Juste une fois ! Je donnerais pas une main pour ça par ce que... mes main j'y tiens et c'est mon gagne pain. Et puis je suis pas persuadé qu'il aimerait me voir manchote mais vous saisissez l'idée. Je donnerais n'importe quoi pour le revoir. Vivre avec lui et... avoir des enfants avec lui. Ce serait tellement drôle de le voir papa ! Hahaha ! Nan mais sérieusement vous imaginez la scène de lui en train de le changer ?! Ou même de s'occuper d'un enfant ?! Ce serait hilarant ! Il saurait tellement pas comment faire. Rien que d'y penser j'en pleurerais presque de rire ! Bon, je me passerais bien des affres de la grosses mais bon, s'il faut en passer par là. Puis... avant la grossesse y a un autre processus plutôt agréable faut dire. Hihi !


Mais bon, tout ça ne fait pas du tout avancer notre histoire. A la base je parlais de moi juste pour introduire tout ça. J'aime les mômes et je crois que c'est pour ça que quand j'ai vu cette petite annonce pour être moniteur d'une classe verte pour des ch'tits de babyland... j'ai foncé. Nan mais c’est vrais quoi ! C’est trop adorable les enfants ! Bon, le dernier mot que m'a laissé Dyler était un peu salé. Il était pas super content que je lui demande de remettre à plus tard certains de ses projets pour que je puisse m'occuper de ça mais bon... Je me sacrifie assez souvent pour lui et ses projets ! Il peut bien me laisser un peu de temps pour que je me fasse plaisir non ?! Donc tout se passa bien pour l'audition des moniteurs. Le plus je crois que c'est quand je leur au dis que j'avais un moyen de locomotion qui pouvait aussi servir de moyen d'hébergement pour les gosses. Franchement la classe verte en roulotte c'est pas trop cool ?! Non puis je présente bien aussi on va pas se mentir. Bon, j'ai bien sûr évité d’omettre que c'est une roulotte de contrebandier avec des armes de destruction massive et de la drogue planquée dans des compartiments secrets par ce que bon, ça fait mauvais genre. C'est un peu moins familial que le lapin tout mignon qui tire le bouzin ! Bon, il faudrait trouver le moyen d'apporter le tout jusqu'à célestia mais une fois ça fait, ça se passerait facile !


La nuit suivante, j'étais engagé avec un collègue qui... tomba malade le lendemain. Oooooh la tuile. Peut être par ce que je l'ai maudit par ce que sa tête me revenait pas. Qui sait ? Personellement je serais pour dire que je suis innocente et que ça n'a aucun rapport. Tout ça pour dire qu'ils me trouvèrent un autre collègue moniteur. Un voyageur qui passait par là qui avait l'air bête... Mais bête ! Un voyageur quoi ! Mais marrant. Un voyageur quoi ! On a pu faire connaissance un peu. Il a pas inventé la poudre et tout mais bon, je pense qu'on va pouvoir quand même bien s’entende. Puis au pire je suis pas là pour ses beaux yeux et son teint de magnifique être Saharien. J'ai eu le temps la veille du grand départ de bien ranger ma roulotte pour éviter de laisser traîner les objets pointus et dangereux et fermer à quintuple tour les affaires de Dyler. J'vous explique pas la crise sinon.


Puis les nounous nous amenèrent les p'tits boudchous so cuuuuute ! Ils n'avaient pas tous le même âge et ils semblaient venir d'un peu les 4 coins de Dreamland. D'ailleurs, les nourrices semblaient un peu stressées, elles parlaient du nouveau seigneur du coin en se demandant ce qui allait advenir de la sécurité du royaume et des enfants avec les troubles politiques ambiants actuels. Je décide de gentiment me désintéresser de tout ça et de faire connaissance avec les enfants qui semblent âgés de 3 à 6 ans. C'est plus des bébés et c'est pour ça qu'ils se permettaient de leur organiser des classes vertes, babyland n'étant plus trop adaptés à leur développement. Du coup je me présente !


- Salut les enfants ! Moi c'est Sigan ! Vous aimez les lapins ? Par ce que moi j'en ai un énorme ! Vous voulez le voir ?!


Hey ! Pourquoi vous vous marrez ?! Qu'est ce qu'y a de si drôle avec ce que je viens de dire ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   Dim 22 Avr - 3:37

« Donc, commençons, quelles sont vos qualifications ?
- Alors, encore une fois hein, moi je veux pas être moniteur je veux juste inscrire le p'tit, donc aucune.
- L'inscription vous engage à intervenir en tant ... Qu'intervenant, au cas où nos moniteurs certifiés ne seraient pas disponibles. Tourista cristalline, kidnapping par aigle géant, enfin vous connaissez Dreamland j'imagine. Donc, quelles sont vos qualifications ?
- Absolument aucune, mais les gosses m'aiment bien généralement. Genre mes p'tits cousins, quand je les vois je les lance du balcon dans la piscine ils aiment bien.
- Oh mon dieu ... Parlons d'un cas pratique, que feriez vous en cas de désobéissance d'un petit ? Pour le punir j'entend.
- Ohlaaa j'sais pas. Une fois j'ai balancé Rexouille dans le brasier éternel du royaume de j'sais plus quoi là, parce qu'il m'avait griffé et éborgné le con. Mais tranquille hein regardez il va bien ! Hein que tu vas bien ?! Dis leur que tu vas bien avant qu'elle prenne de l'élan celle là !!
- ... Je vois. Et que feriez vous en cas de pleurs injustifiés ? Si vous n'arrivez pas à déterminer si il a faim, soif, sommeil ou s'est juste fait mal ?
- Hmm j'sais pas, j'lui donne une clope pour le calmer ?
- Ce sera tout monsieur, veuillez nous laisser le petit ... N'attendez pas notre appel. »

Hé bien, tout s'était passé comme prévu ! Drasur, se sentant coupable de l'épisode du gaz moutarde et de l'épisode du brasier infini, décida d'inscrire sa mascotte à une classe verte, histoire qu'elle ne grandisse pas qu'avec des souvenirs négatifs de son maître. Il fallait bien prendre en compte à un moment qu'il arriverait forcément un jour où la petite bête toute mignonne sera un énorme Tyrannosaure adulte dépassant les plusieurs dizaines de mètres de long, il valait mieux qu'il n'en veuille pas à son maître donc, pour des raisons évidentes de "dents d'un mètre cinquante". Ceci étant fait, il aurait largement préféré ne pas devoir se coltiner la corvée que devait être l'animation de ce petit voyage tout mignon. Non pas que passer une nuit avec des enfants d'espèces aussi bizarres que variées ne le débectent, mais disons qu'il avait certainement autre chose à faire. Il ne savait pas encore quoi, mais il aurait certainement quelque chose. De toutes manières, à partir du moment où ça ressemblait vaguement à une obligation, son sens profond de la contradiction se sentait obligé d'intervenir pour l'empêcher de faire quoi que ce soit. Il avait hâte de ne pas se pointer aux réunions parents-profs de ses futurs enfants, déjà qu'il ne se montrait pas spécialement à celles qui le concernaient en tant qu'élève alors bon ...

Enfin, tout ça pour dire qu'il avait fait son possible pour gâcher l'entretien d'embauche improvisé comme il le pouvait. Bien sûr, une grosse partie des anecdotes étaient vraies, même si il avait évité de parler de son utilisation du gosse pour ses expériences sexuelles bizarres. Puis ça va, il n'allait pas se faire juger dans le monde des rêves quand même ! L'intimité n'existe donc plus nulle part ? Enfin, nous tergiversons. Car Drasur était plutôt content de lui, il s'était débarrassé de son sale gosse pour la nuit ainsi que la suivante. Il s'alluma ainsi une bonne vieille clope et se dirigea vers le bordel le plus proche. Bon, en trouver un à Babyland risquait d'être compliqué, mais depuis l'arrivée du nouveau roi auto-proclamé, tout était possible, il gardait donc espoir. Si on omet l'agression d'un groupe de chevaliers pompeux envers sa personne pour "instigation de fumage passif sur bébé", le reste de la nuit était plutôt agréable, même si il n'avait finalement pas trouvé de bordel.

La prochaine l'était beaucoup moins cela dit. Déjà parce qu'il était de retour à Babyland et qu'il ne comptait vraiment pas y retourner de son plein gré, mais surtout parce qu'il avait été informé qu'il allait devoir remplacer un animateur dont un ogre des plaines était tombé amoureux et le poursuivait, après qu'un dirigeable lui soit atterrit dessus et qu'il ai écrasé une plante légendaire, le menant directement au statut d'homme le plus recherché de la première zone. Alors ça pour une poisse, c'en était une bonne. Drasur tenta ainsi de se défiler comme il pu, mais n'eut malheureusement pas le choix, la décharge qu'il avait signé pour le petit faisant office de contrat qu'ils menaçaient d'amener à Justicity en cas de refus. Si il y avait bien quelque chose qu'il voulait éviter, c'était de se retrouver dans une porteuse d’œuf ou à la Cellpool pour rupture de contrat. Puis il valait mieux ça que de passer une nuit de plus dans ce royaume des enfers rempli de bambins, sans casino, sans bar ou même espace fumeur : l'enfer quoi. Il fit ainsi connaissance de sa partenaire, une petite fraîcheur orientale de créature, malgré son look de manouche. Elle était sympathique, un peu bizarre et condescendante, mais agréable. Peut être que ça n'allait pas être si horrible que ça finalement ...

Les enfants furent amenés devant ceux qui seraient les seuls adultes responsables pour le reste de la nuit, alors que Rexouille semblait plus heureux que jamais, mordillant un maximum de ses petits camarades. La collègue du voyageur offrit aux enfants la chance de voir son gros lapin, ce qui fit forcément pouffer de rire le gamin qu'était le maker. Il dû d'ailleurs se battre contre ses plus profonds instincts pour éviter de crier que lui voulait bien le voir. Il se contenta d'être complètement sous le choc alors qu'un golem de pierre de plus de deux mètres de haut s'approcha en courant de lui, avant de brailler avec une voix de gosse qu'il voulait voir, et je cite, "les noiseaux qui vont nous amener au ciel !". Avant de fondre en larmes et de demander à Drasur de le porter pendant le voyage, le pauvre enfant souffrant de vertiges assez profonds. Une chose était sûre, si le "bébé" golem lui montait sur les genoux, c'était lui qui rejoindrait les cieux avant tout le monde, sans son corps physique bien sûr. La demande intrigua grandement le voyageur cependant, ce dernier ne s'étant absolument pas renseigné sur sa mission, en bonne feignasse qu'il était. Il s'éloigna donc difficilement des bras de pierre beaucoup trop forts de l'enfant pour se diriger vers sa collègue.

« Euh du coup Sigan, moi c'est Drasur déjà, enchanté tout ça j'crois pas qu'on se soit présentés avant. Du coup, tu sais où on va et surtout comment ? J'suis un peu en intérim forcé donc je t'avoues que j'suis pas au courant de grand chose. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 56
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   Lun 14 Mai - 17:26

Ils sont trop cute et semblent bien s'entendre les petits ! Bon ils vont être un peu compliqués à gérer je le sens par ce que j'en vois déjà se chamailler. Je sens que ça va être usant de dire au sale marmot du feu de pas cramer les poils du chiot. Mais bon, c'est le métier. Drasur, par ce que c'est comme ça qu'il s'appelait le voyageur, il faisait copain copain avec un bébé golem. En tous cas, les gamins étaient enchantés par ma proposition, surtout le petite dino qui en avait l'eau à la bouche en entendant lapin. Je voyais bien les civets dans ses yeux. Mais le voyageurs m'interrompit alors pour me demander de lui éclaircir le programme. Visiblement les nourrisses n'avaient pas jugé utiles de briefer le remplaçant. Je trouve un jeu à faire faire aux enfants histoire de les occuper deux minutes le temps que je parle au voyageur.


- Alors le programme... On fait une petite expédition en roulotte jusqu'à la 3° zone pour atteindre la montagne de Myriade. Au programme du voyage, jeux divers, histoire, sieste et tout et tout. On va prendre quelques petits détours pour éviter les royaumes nocturnes. Il faut que je travaille mon bronzage. Comment tu fais pour avoir une peau comme ça d'ailleurs ?! C'est de la magie ? C’est pas au niveau d'un magnifique être d’ébène mais ça a son charme !


Naturellement que c'est faux. Mais bon, j'allais pas raconter toute ma life au voyageur. C'est privé nan mais ! Dire toute ma vie à un illustre inconnu que je viens de rencontrer dans le cadre de l'histoire dans ma fiche perso je veux bien par ce que c'est le seul moyen que le narrateur à trouvé, malgré l'illogique de la situation mais bon, je m'en accommode. Mais tout raconter à celui-là... quand même pas.


- Ensuite, on emprunte des griffons à Myriade, ils emmèneront la roulotte et toute la petite classe verte jusqu'à Célestia. Là ce sera camping, découverte, balades, histoires qui font peur... mais pas trop, sieste, visite de la ville et hop on ramène les p'tits choux au bercail !


Pas le temps de niaiser plus longtemps avec le voyageur mal préparé à affronter cette mission qui s'avèrera être la plus difficile de sa vie de voyageur. Assurément ! Non je ne me fais pas des films. Ça se voit qu'il est pas habitué à gérer des enfants. Est ce que moi j'en ai l'habitude ? Bah non mais c'est différent je suis une femme ! Wow ! Calmez-vous les féminazies là ! Surtout toi la folle avec ta lance ! Je me retourne immédiatement vers les petits bous et je tape dans mes mains pour attirer leur attention.


- Allez les enfants ! On se met en rang deux par deux et on me suit jusqu'à la roulotte. Hop hop hop et on se tient la main !


C'ets mignon à cet âge là par ce que ça écoute ce genre de consignes et ça fait pas de réflexions genre « bah nan je vais pas lui tenir la main je suis pas amoureux et puis de toute façon j'suis pas gay t'as cru quoi ?! ». J'ouvrais la marche et Drasur la fermait histoire d'être certain de pas semer des gosses en route. Ce serait ballot ! Histoire de distraire les petits je commençais à leur faire chanter une chanson de marche. En 5 minutes à pas... très lent, c'est qu'ils avancent pas vite avec leur petites jambes, sauf peut-être le petit golem, qui semble beaucoup aimer Drasur, à peu près autant que le petit dino aime grignoter ses camarades. Enfin passons, on arrive devant ma magnifique roulote avec le lapin qui pionce devant. Un enfant se met alors à commenter :




- Ouaaaaaah il est groooooos le lapin !
- Puisque je vous le disais qu'il était énorme !
- C'est pas un lapin c'est un raton laveur !
- Mais non Jon ! C'est pas possible il est tout blanc ! Arrête de voir des ratons laveur partout !
- Allons on ne se chamaille pas ! Allez on entre dans la roulotte et ensuite on prends la route !
- Mais madame c'est trop petit !
- Mais nan ! Et appelle moi Sigan d'accord.


J'ouvre la porte et fais alors entrer les gosses qui sont émerveillés par l'espace à l'intérieur. Je me suis bien fais chier à tout aménager en changeant la disposition du tout. Comme dit précédemment, j'ai planqué tous les trucs suspects et pas très enfant et j'ai essayé de changer l'aménagement. Transformer la pièce à vivre en une sorte de sale de jeu, transformer ma chambre en un dortoir pendant que Drasur et moi... bah on aura pas besoin de dormir hahaha ! Par ce qu'on va faire du sexe comme des bêtes ! Mais nan je déconne ! Mais je suppose que c'est ce qu'il aimerait. Sale voyageur lubrique. Bouarf au pire on verra. C'est vrais qu'il est pas moche. Il fait un peu gay mais bon, c'est d'autant plus satisfaisant d'arriver à leur faire changer de bord. Je fais faire le tour du propriétaire aux enfants en leur disant bien que certaines pièces étaient strictement interdites. Bah ouais quoi, j'ai pas trop envie qu'ils activent une malédiction en entrant dans mon bureau ou qu'ils vaporisent la roulotte en allant toucher une arme qu'entreprose Dyler. Les gosses sont en admirations devant le tout et se mettent déjà à jouer avec les jouets que j'ai mis à disposition dans la salle de jeu. Je me prépare ensuite à sortir pour préparer le lapin, l'harnacher à la roulotte pour qu'il la tracte quand un enfant trop choupichou vient me tirer la robe.


- Tu pars où maman ? Euh... madame ?
- Han il l'a appelé maman ! T'as cru que c'était ta maman ?
- Han ta maman elle te manque ?!
- Ouh le bébé !
- Ouais espèce de BÉBÉ !!!
- Mais... je suis pas un bébé !
- Les enfants soyez gentils ! C'est pas bien de se moquer ! Ça peut arriver à tout le monde de se tromper.


Un des gosses insistes et je me vois mentalement en train de lui dire que je le maudis sur 6 générations s'il continue à embêter sa petite camarade... mais je me rends vite compte que ce serait pas très professionnel. Je me retiens et lui explique un petit peu que c'est pas gentil d'être méchant. C'est quand même mieux d'être gentil ! Suite à quoi, je me tourne alors vers le voyageur.


- Bon, je vais préparer le lapin pour le départ, occupe les enfants comme tu peux en attendant. Trouve un jeu, je sais pas quoi. Mais empêche les de s'entretuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   Mer 6 Juin - 17:47

Ok, le programme était bien plus compliqué que ce à quoi il s'attendait. Est ce qu'on irait jusqu'à dire qu'il était un parent indigne pour avoir inscris son petit dans un voyage dont il ne savait pratiquement rien ? Non, car ce n'était pas un parent, par contre pour être indigne ça il l'était pour sûr. Mais bon, franchement, c'était déjà sympa de sa part d'inscrire son invocation dans de telles activités ludiques ! Il ne connaissait aucun autre maker qui faisait de même ! Ce qui était sûrement lié au fait que le seul autre faiseur qu'il connaissait n'avait pas de gosse à charge lui, sauf si on considère qu'un squelette de trois mètres de haut est un enfant mais c'est encore un autre débat. Mine de rien, il se sentait responsable de Rexouille, même si il ne l'assumerait jamais à haute voix. Finalement, il avait tout de même tué puis aspiré sa mère afin d'acquérir son pouvoir, donc il avait une certaine dette envers lui. À moins que le bébé tyrannosaure ne soit qu'une réincarnation du prétorien gigantesque qu'il avait vaincu en même temps que sa phobie ? C'était une possibilité également, ce qui voudrait dire qu'il élevait une bête qui une fois adulte, voudrait peut être se venger ? Ça devenait doucement glauque cette histoire, mais bon il n'avait pas à s'en soucier, tête brûlée et con comme il était, il se ferait très certainement tuer avant même que le petit n'atteigne l'adolescence. Enfin, nous divergeons, parce que la collègue du soir de Drasur continuait son explication. Wow, il s'était perdu dans son décolleté pendant quelques secondes, ou dans ses yeux, selon votre niveau de romantisme. Il n'empêche qu'il avait complètement ignoré une bonne partie de ses explications, même si il avait cru entendre une remarque vaguement raciste sur le fait qu'il était un sarrasin, ainsi qu'une mention de griffons ? Ça devenait chelou, mais pour garder la face il décida d'agir comme n'importe qui avec trop d'ego et très peu de respect pour autrui : feindre d'avoir tout compris.

« Ah ouais quand même, ça a l'air long nan ? Parce que moi si ça dépasse sur la nuit prochaine je serais pas là hein, j'ai signé pour aujourd'hui seulement. »

C'était bien entendu totalement faux, puisqu'il n'avait même pas signé pour ce soir. Rappelons qu'il s'était fait traîner ici contre sa volonté par des salauds de bureaucrates sous prétexte que gna gna gna la décharge bla bla la loi, connards. Enfin bref, il décida pour le moment de laisser les rennes à Sigan pour l'organisation du voyage et toutes les conneries autour, il n'agirait qu'en cas de besoin. Elle ne devrait pas vraiment avoir besoin de lui de toutes manières non ? Elle doit bien avoir un instinct maternel bien prononcé quelque part ... Ah, vous pensiez que c'était sexiste ? Perdu ! Si il pensait ça, c'était à cause du fait qu'elle avait été engagée par les organisateurs de la colonie ! Et oui ! C'est vous les sexistes ! Bref, alors que la tzigane s'organisait avec les enfants pour les faire rejoindre ce qui serait très certainement leur moyen de locomotion de la soirée, il s'allumait tranquillement une clope tout en fermant la joyeuse marche. Il prit même la peine de l'allumer dans les cheveux de flamme d'un des gosses, comme quoi ça peut être pratique aussi d'être un danger d'incendie sur pattes. Qu'est ce que c'était long, infiniment long, ils étaient tellement lents ces enfants. Sans compter le golem qui continuait de vouloir sauter dans les bras de Drasur du haut de son double quintal, ce qui était plus que douloureux. Il réussissait à l'esquiver pour le moment, mais il savait que le moment où il ne ferait plus attention, la montagne miniature allait lui tomber sur le coin de la gueule et lui exploser au moins un organe. Enfin, le petit groupe arriva enfin à la roulotte après ce qui ressemblait à une éternité, le voyageur s'étonnant même de ne pas encore s'être réveillé, tant il était certain que l'équivalent de plusieurs nuits était passé. Oui, toujours dans la demi mesure, on ne perd pas les bonnes habitudes.

Tout en écrasant sa cigarette sur une des roues de bois, Drasur pénétra dans l'enceinte, tirant une gueule de trois kilomètres. C'était vraiment là dedans qu'ils allaient devoir voyager ? Dans cette boîte à sardine en bois ? Il regrettait tellement d'avoir inscrit Rexouille, avant de se rendre compte que putain de bordel de merde, c'était immense à l'intérieur ! Alors celle là il ne l'avait pas vue venir, il était totalement sur le cul. Il se posa alors près des enfants alors que Sigan discutait avec les petits, une pointe de fierté dans son cœur alors qu'il voyait son invocation continuer d'essayer de grignoter tous les autres gamins qui passaient à portée de ses dents. C'était émouvant, il l'avait donc bien élevé, il ne se laisserait jamais faire ce petit ! Il fut coupé dans ses pensées par un des gosses appelant Sigan "maman", sous les moqueries des autres. L’intéressée désamorça la situation avant de demander à son collègue de s'occuper des petits, avant de sortir de la roulotte. C'était arrivé plus tôt que prévu, alors là il ne s'attendait pas du tout à devoir se rendre utile avant quelques bonnes heures au moins. C'était donc ça le monde du travail ? Devoir faire des choses qu'on a pas envie de faire ? Mais c'est horrible ! Il se creusait donc la tête, cherchant quelque chose à faire pour amuser les marmots et empêcher une crise générale. Pendant sa profonde réflexion, il aperçut le gamin qui s'était bien moqué comme il faut de celui qui s'était trompé de patronyme pour Sigan, une idée lui vint alors.

« Bon on va faire un jeu ! Toi le p'tit avec la gueule de pigeon là, t'aimes bien te moquer de tes camarades c'est ça ?
- Mais ... Monsieur ... J'ai pas une tête de pigeon je suis un *snif* un aaaaaiiiiiigleuuuuuh ouiiiiin !!!
- Oh le gamin, c'est toi le bébé maintenant hahaaaa ! Allez y moquez vous de lui ! Comme ça vous apprendrez tous que dans la vie, si on est un petit con, tout le monde vous déteste ! Voilààà moquez vous, oh bien Rexouille pisse lui dessus ouais bonne idée ça ! »

Est ce qu'il l'avait mérité ? Totalement, il avait complètement ignoré le petit speech de Sigan et n'attendait que son départ pour repartir de plus belle. Au moins comme ça, il ne recommencerait plus, l'éducation à la dure il n'y a que ça de vrai ! Bon il y avait un risque que sa collègue prenne mal son initiative, mais au final, il avait prévenu qu'il n'était pas qualifié, il faisait ce qu'il pouvait ! Les enfants étant tous unis dans l'humiliation de l'ex-bully, Drasur décida de faire un petit tour de la maison, par pure curiosité, pour voir jusqu'où le bâtiment allait. C'était quand même fou comme magie, il n'avait jamais vu quelque chose de tel, il était donc normal qu'il veuille en savoir plus. Le respect de la vie privée ? C'est une notion qui existe peut être encore à Dreamland mais qui est morte il y a bien longtemps dans le monde réel, donc le jeune homme pouvait se le permettre. Il avançait donc tranquillement, traînant les pattes, les rires moqueurs des enfants résonnant dans le couloir derrière lui. Errant sans réel but, passant plusieurs portes fermées, il fut soudainement interpellé par une voix féminine provenant d'une des chambres. Curieux et surtout passablement excité par cette si jolie voix, il ouvrit la porte d'un bon coup d'épaule, bah oui les portes fermées il faut les forcer quand même, avant de se retrouver dans une salle complètement vide. Enfin, pas vraiment, des dizaines d'objets, d'armes et autres conneries étaient étalés un peu partout. Ses yeux furent cependant attirés par une épée plutôt jolie. Ayant toujours rêvé d'être un bretteur mais n'ayant jamais eu la foi de suivre un quelconque entraînement, il dégaina la lame pour l'admirer rapidement. C'était une très mauvaise idée, une puissance destructrice assaillit soudainement son corps, lui donnant l'impression que ses muscles allaient exploser alors qu'il était tout à coup certain de pouvoir buter à peu près n'importe qui, comme si il venait de se faire un kilo de coke. Devant tant de puissance et surtout à cause du choc, il se mit à hurler à s'en péter la voix.

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! LAAAA PUIIIISSSAAAAAAAAAAANCEEEEEE !!! »

Il n'osait pas bouger, de peur de trancher sec la moitié de la maison, même si une soif de combat certaine montait peu à peu en lui. Après quelques secondes de hurlement, il lutta contre l'intégralité de ses instincts et rengaina enfin l'arme, reprit son souffle alors qu'un rire moqueur semblait provenir d'une ... Boule de cristal ? Toujours sous le choc et surtout avec un nombre incalculable d'informations complètement folles qui l’assaillaient, il quitta la salle d'un pas rapide avant de traverser le couloir en courant pour rejoindre le salon. Tout ce qu'il espérait était que Sigan ne découvre jamais ce qu'il avait trouvé, fait, ou encore demandé aux enfants de faire, sans compter le fait qu'il espérait aussi que personne n'ai entendu son hurlement primaire, ni même qu'elle lui en veuille pour avoir laissé les enfants sans surveillance pendant cinq bonnes minutes. Ça faisait beaucoup à espérer oui, mais sait on jamais, comme disait Confucius, sur un malentendu ça peut passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 56
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   Mer 20 Juin - 0:02

Bon, il a pas trop envie de rester jusqu'à la fin de la classe verte le Voyageur. Il y met décidément pas du sien. Au pire, un petit coup de tempo-tamporus sur la fesse droite pendant qu'il a le dos tourné, ça va le calmer. Dyler doit bien avoir un truc comme ça dans son stocke. Si c'est pas le cas, il me décevrait vraiment. Ça vaut bien le coup d'avoir des armes de destruction massive si t'as même pas un briquet ! Je me demandais de plus en plus si je devais faire confiance à ce voyageur. Il avait l'air encore plus j'menfoutiste et moins impliqué que moi en règle générale. Oui je le confesse volontiers. La plupart du temps, je n'avais pas grand chose à faire de quoi que ce soit. Il y a assez peu de sujets qui ne me passent pas par dessus la tête. Mais bon, pour une fois que je décide de m'impliquer dans un truc, si dérisoire que cela puisse être, j'allais pas laisser un enfoiré de voyageur tout gâcher. Tiens je me rends compte au passage que, j'ai plutôt tendance à m'attacher à des choses dérisoires, des détails. Honnêtement, je me moque de la façon dont tourne ce monde. Les seigneurs, leurs guerres, leurs ambitions. Je m'en moque comme de l'an deux ! Par contre, j'aime bien m'impliquer dans des petites choses comme cette classe verte. Mais pourquoi je vous dis ça ? Vous vous en fichez éperdument non ?

Pendant que le Drasur là, il s'occupait des gosses, moi je mettait son harnais au lapin. Lapin qui s'appelle... Bah Lapin ! Moi je trouve que ça lui va bien. Imaginez, je l'aurais appelé Bob ! Hahahaha ! Qui serait assez con pour appeler un lapin Bob ?! Surtout que là c'est une femelle. Ce serait d'autant plus con ! Une fois tout le matériel préparé, Lapin attaché à la roulotte, je pourrais très bien me mettre en route tout de suite, mais je dois m'assurer que tout va bien à l'interrieur et prévenir les enfants de rester un peu assis pendant que le lapin démarre. Par ce que c'est qu'il coure plus vite qu'on pense. C'est pour ça que c'est un lapin qui tire la roulotte. Pas pour rien que le père de Dyler en faisait l'élevage. Les lapins du désert sont très rapides. Je rentre donc et constate alors qu'un des petits est tout mouillé, il sent la pisse et les autres enfants se moquent de lui. Drasur n'est pas là. Je le retiens celui-là ! Je m'approche du petit à tête d'aigle et le console.

- Haaaaaaan mais c'est rien c'est pas grave ! Tu sais ça arrive de faire dans sa culotte. Allez on va prendre un bain !  Et vous ! Vous avez pas honte de vous moquer de lui ? Commencez par apprendre à vous contenir vous aussi avant de vous moquer ! Hoouuuuuuuuh et l'autre qui est même pas là à vous surveiller ! Si je l'attrape... Mais après ! D'abord le bain ! Les enfants, tenez-vous calmement, on va commencer à partir.

Je porte le petit qui reste tout sanglotant dans mes bras. Bon, il sent la pisse c'est fou et il est trempé en plus ! J'me demande comment il a fait pour se pisser sur les plumes de la tête n'empêche ! Je fais un rapide détour par le stocke de Dyler, que je trouve ouvert alors que je l'avais sougneusement fermé. Un coup de ce débile de voyageur à tous les coups ! Je pense qu'il va se prendre une petite branlée dès que je serai seule avec lui. Mais bon, j'ai pas le temps pour ça là ni même pour vérifier s'il n'a rien pris. Au pire si c'est le cas, Dyler le saura, je n'aurai qu'à lui donner le nom du voyageur et il se chargera bien de récupérer ce qui lui est dû ! Je m'empare de l'orbe des 1000 vérités qui se met à m'insulter bien copieusement. Je bouche les oreilles du petit. Il a pas besoin d'elle pour apprendre à être grossier. Je dépose alors l'orbe au milieu du salon avec les gosses. Ils en feront bien ce qu'ils veulent. Un ballon de foot, une radio, une boule de geisha pas du tout à leur taille et surtout pas du tout de leur âge ? Je m'en moquais. Tant qu'elle pouvait es occuper, et je savais qu'elle le ferait, rien de plus facile à stimuler que la curiosité d'un gosse... Si ce n'est celle de Dyler peut être. (détail narratif... ce point a bien changé, elle ne l'a pas vu depuis 300 ans, il a depuis perdu une bonne partie de sa curiosité naturelle. C'est triste. ) Et puis en plus, si ça me permet de faire souffrir cette pimbêche qu'est enfermée dans la sphère de cristal, c'est d'une pierre deux coups. Je fais un autre détour et fais démarrer Lapin. On est en route. Il est bien dressé, il est capable de se diriger seul tant que c'est pas complexe. C'est à dire tant qu'il suffit de partir tout droit. Le gamin dans mes bras ne pleurait plus et était même émerveillé par la course du rongeur.


- Haaaaaan il coure super vite !
- Hihi ! T'as vu ?! Allez ! Le bain !
- Nan pas le bain !
- Oh que si !

Du coup j'embarquais le petit jusqu'à la salle de bain où je lui fis prendre un bain avec moi. Bah ouais, il était collé à moi depuis tout à l'heure alors qu'il était trempé d'urine. Du coup j'avais besoin d'un bon bain moi aussi. Et puis bon, ça lui permettait d'accepter la sanction du bain. Une fois tout ça fait, je rhabille le gosse puis moi même avec des fringues propre et ramène le petit jusqu'au salon où tous les autres, ainsi que Drasur. Ils étaient tous en rond autour de l'orbe des 1000 vérités qui émettait une sorte de petite lumière tamisée alors qu'elle leur racontait une histoire de fantôme... Dont j'étais le monstre naturellement !

- Hey les histoire de monstre ça se raconte la nuit pouffiasse !

J'avais dis qu'ils pouvaient apprendre des insanités plus tards les gosses ? Bah maintenant c'est plus tard faut croire. Les gosses et drasur se retournèrent vers moi après que j'ai balancé la derviette que j'avais encore autour des cheveux sur l'orbe histoire qu'elle se la ferme un peu. Ça la calme quand elle est couverte. Drasur ainsi que les gosses nous regardèrent avec des yeux horrifiés tandis que le petit à tête d'aigle leur lançait à peu près ce regard alors qu'il était dans mes bras, blottis contre ma poitrine. Je le dépose au sol en lui mettant une petite tape sur les fesse.

- Allez et ne te salis pas trop vite hein. Sinon on va devoir reprendre un bain !

Je sais pas pourquoi mais j'ai le feeling que ces paroles auront un effet inverse. Les autres gamins le regardaient revenir auprès d'eux à moitié dégoûtés et à moitié respectueux. Pour ma part, je regarde Drasur, qui pour sa part est trop occupé à regarder ma poitrine et esquiver les assauts du petit Golem, qui est je dois l'avouer un peu pot de colle avec le voyageur. Il doit manquer de repères masculins ce petit.

- Tu serais pas allé fouiller dans la pièce au fond dans le couloir par hasard ?

Je n'attends même pas sa réponse avant de mettre fin à mon air un peu courroucé pour prendre un regard plus désinvolte, lui prouvant que moi aussi je peux en avoir un peu rien à faire de rien. Hin hin !!

- Non demande pour toi par ce qu'en fait ce qu'il y a là dedans c'est pas à moi. Le truc c'est que si quelque chose à bougé, le propriétaire va s'en rendre compte et j'pense pas qu'il sera très content. Je l'ai connu détruisant un royaume pour moins que ça !  Enfin... j'dis ça pour toi hein ! Sinon... quand je te demande de t'occuper des gosses, occupe toi des...

BOUM !

- Boum ?

BOUUUUUUUUM !

La roulotte qui étai en marche depuis quelques minutes s'arrêta soudain. Je me précipite vers le poste de pilotage, ouvre la porte, les gosses curieux m'ont tous suivis et on découvre alors un monstre énauuuuuuuurme ! Oui... pas énorme ! J'ai bien dis énauuuuuuuuuuuuurme ! Nous barrant la route. Arf ! Les risques de la vie nomade à Dreamland, généralement dans les royaumes peu civilisés ou les espaces entre deux royaumes, c'est assez sauvage et peuplé de monstres bien véner et surtout affamés et la roulotte semblait être pour lui une boite de conserve parfaite. Lui manquait plus qu'un ouvre boite. La patte qu'il commençait à lever pour la fracasser sur nos tronches ferait un ouvre boite parfait je pense. Je regarde Drasur et le kicke hors de la roulotte en lui annonçant.

- Rends-toi utile pour une fois et débarrasse-moi d'ce machin !

Ouais ! Rentabilise ton existence ! Déchet ! Ouais c'est méchant et purement blessant ! C'est rien que pour toi sidi ! (promis j'arrête si tu joue Tusaisqui en DC !) Les gamins pour leur part commençaient à gueuler des encouragements à Drasur. Vous devriez pas les enfants ! Il le mérite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   Mer 27 Juin - 16:00

Oh non, elle était sur les lieux du crime, enfin du premier crime du moins. Drasur se retrouvait bloqué dans un couloir, à observer Sigan faire la morale aux gosses sur leurs actions. Heureusement pour lui, aucun des enfants ne révéla à la maman de substitution que tout était de sa faute à lui, même le fait que la flaque de pisse provenait de Rexouille. Il en avait évité une belle là, même si il se doutait très clairement qu'avoir abandonné son poste signifiait qu'une morale d'un quart d'heure n'allait pas tarder à arriver. Après quelques minutes de stress intense durant lesquelles il priait tous les cieux que la créature ne le remarque pas, désormais caché comme le plus vieux des schlags derrière un fauteuil du salon, elle s'en alla enfin avec le petit. Il avait échappé au pire et pouvait désormais compter sur un déni plausible pour se laver les mains des conneries qu'il avait accomplies jusque là. Il pourrait toujours dire qu'il s'était juste rapidement éclipsé aux toilettes pour une urgence, ce qui était littéralement la seule excuse qui lui venait à l'esprit. En même temps, peu de choses justifient de laisser un groupe d'enfants livrés à eux même. Il leur avait bien dit aux organisateurs de cette sortie de toutes manières, il représentait parfaitement le parent indigne, donc jusque là il ne faisait que suivre les promesses faites finalement. Puis, soudainement, Sigan débarqua à nouveau dans le salon.

Fort heureusement trahie par l'odeur d'urine qu'elle se trimbalait, Drasur eut le temps de la sentir venir et se jeta à nouveau derrière ce fameux fauteuil qui l'avait déjà sauvé auparavant. La créature déposa un objet au milieu du troupeau de gosses et s'en alla à nouveau. Ce n'était pas passé loin encore une fois ... Il pu enfin sortir à nouveau de sa cachette et s'asseoir près de l'attroupement juvénile, avant de constater que ... Oh non, la boule de cristal qui était à l'origine de sa connerie avec l'épée était là, à se faire mâchouiller par Rexouille qu'elle envoyait allègrement chier. Sigan était donc au courant du passage du voyageur dans cette salle, merde, il allait galérer à la couvrir cette erreur. Enfin bon, il avait un bon quart d'heure devant lui avant de paniquer à ce sujet, son insouciance liée à sa procrastination légendaire reprenant le contrôle de son esprit. Il trouverait bien quelque chose plus tard, pour l'instant il n'avait qu'à écouter les histoires de la boule qui l'avait visiblement oublié, ou qui l'ignorait juste qui sait. Ne connaissant pas la nature de l'objet, Drasur fut plutôt étonné de ses talents d'orateur, alors qu'elle tissait là une histoire visiblement d'horreur plutôt bien ficelée. Par contre elle était plutôt glauque, est ce que c'était vraiment sage de sa part de décrire en détails l'écartèlement d'un poney par la méchante de l'histoire ? Certainement pas, mais ça avait le mérite de plaire aux plus psychopathes des enfants. Complètement happé par le récit et les effets son et lumière apportés par la boule, notre héros fut totalement pris de court par le retour de Sigan. Merde, il n'avait pas réfléchi à une excuse ! Le con ! Oh, des boobs. Oui son attention étant très limitée, il passait très rapidement de la panique totale à l'excitation en plongeant son regard dans les atouts essentiels de la créature, qui avaient visiblement éveillés beaucoup de chose chez le gamin aigle. Ça y est, il avait atteint l'adolescence, sa quête infinie et douloureuse de poitrines commençait aujourd'hui, pauvre petit qui perdait son innocence bien trop tôt ... Oh non ! La question piège ! Vite, il fallait activer son talent d'improvisation et de mensonge avancé, qui l'avait tiré plus d'une fois du pétrin.

« Euuuh ouais mais j'ai pas fait exprès, je cherchais les chiottes, j'ai eu une urgence assez sale. Ça vaaaa pas besoin de menacer direct, j'ai rien pris tranquille et puis c'est la boule là qui m'a fait croire que ... Quoi Boum ? »

En effet, boum et pas qu'une fois d'ailleurs. Le manoir tremblait de toutes parts et semblait se faire secouer comme la pinata d'un aveugle. La propriétaire du bousin ainsi que tous les gosses se jetèrent vers ce qui ressemblait au poste de pilotage et au vu de leurs réactions, ce qui était à l'origine de ce merdier n'avait pas l'air de vouloir trop négocier. Ahlala ... La roulotte n'avait pas de système de défense ? Genre une coque qui éloigne les monstres ou des grosses tourelles qui sortent du toit ? Quel gâchis, c'était à s'en demander comment le lapin était encore vivant. Si ça se trouve rien ici n'appartenait à Sigan d'ailleurs et il y avait bien un système de sécurité qu'elle ignorait totalement, ce qui confirmerait ce qu'elle disait concernant les affaires dans la chambre qui ne lui appartenaient pas. Est ce qu'elle avait volé la roulotte ? Vu la vibe de manouche qui émanait d'elle, c'était une possibilité très envisageable. Oh ça va c'est pas raciste, juste un peu limite c'est tout. Enfin, que ce soit le cas ou pas, ça en bougeait une sans toucher l'autre à Drasur de toutes manières, sans compter qu'il était le dernier à pouvoir blâmer un vol, vous savez vis à vis de ses origines ... Haha ! Voilà, ça c'est raciste par exemple ! Enfin, on s'éloigne du sujet principal pour ne pas changer, il s'agissait désormais d'aller bouter sa gueule au monstre, sous les ordres tout de même vachement secs de la gitane. Il aurait bien dit quelque chose pour se dédouaner, mais vu ses conneries précédentes, il lui devait bien ça. Attrapant Rexouille par la nuque et le plaçant sur son épaule favorite où il s'empressa de se mettre à bouffer le lobe de son maître comme à son habitude, le maker sortit de la roulotte.

Alors oui, prendre son gosse pour l'aider au combat alors qu'il était censé se reposer aujourd'hui était un peu sale dans le principe, mais il n'allait pas non plus se priver d'une de ses options non plus, aussi inutile soit elle. Sans compter que la petite bête était physiquement là, ce qui voulait dire qu'il pouvait se permettre plus de combos avec ses invocations sans pour autant perdre de l'énergie à faire venir le bébé Tyrannosaure, ce qui était un atout non négligeable. Une fois dehors, après avoir passé la confusion de sortir d'un endroit aussi spacieux qui de l'extérieur est si petit, il pu enfin voir la gueule de sa cible. Ah oui quand même, ça c'était du gros monstre. En plus de passer très proche d'un procès pour plagiat de la part de Pixar, la bête faisait bien cinq mètres de haut, avec la puissance qui semblait aller avec et surtout une chiée d’œils. Ça allait être compliqué cette histoire encore ... Enfin, ce n'était pas la première fois qu'il affrontait quelque chose de nettement plus grand que lui non plus, il avait donc un plan en tête. En premier lieu, il allait devoir directement partir sur une double invocation, ce qui avait le don de cramer une bonne partie de son énergie, mais il valait mieux en finir vite. La lame d'Edgy apparut ainsi sur son avant gras gauche, alors qu'A-380 sortit d'un pouf de fumée à côté de lui.

« Il va falloir que t'attires son attention au maximum gros, il faut pas qu'il attaque la roulotte, moi je m'occupe de ses yeux pour créer un angle mort et ensuite tu sais quoi faire. Rexouille, sur mon bras, il est temps de tester la patate du forain 2.0 ! »

Le ptérodactyle acquiesça silencieusement avant de prendre son envol vers le monstre qui ne les avait toujours pas remarqués. Pendant ce temps, Rexouille s'accrocha sur l'avant bras droit de son maître, enroulant ses petits bras, ses jambes et sa queue autour pour être certain de ne pas glisser, avant d'ouvrir largement sa gueule et laisser sa langue pendre sur le côté. Il avait inauguré cette attaque lors du Métropolitan, lui permettant d'allier ses grosses droites avec les dents de son tyrannosaure, pour qu'il arrache directement ce que frappait son maître. A-380 avait enfin réussit à attirer l'attention de la créature qui exprima son mécontentement de se faire picorer le crâne par un énorme rugissement, il était temps de passer à l'assaut. Alors que le dinosaure volant picorait le monstre en le faisant chier un maximum, tournoyant autour de lui, Drasur se ruait vers lui. Quelques secondes plus tard, il était enfin à son niveau, s'aidant d'une des roues du véhicule il s'élança vers le monstre et planta la lame d'Edgy directement dans sa chair, histoire de s'y bloquer. Le bras gauche bien fixé dans la plaie, il s'agissait désormais de crever ces yeux beaucoup trop nombreux, c'est ici que la nouvelle technique entrait en jeu. Le maker mettait un maximum de droites dans les énormes yeux globuleux qui fixaient le ptérodactyle, alors que Rexouille lui se faisait un plaisir de les arracher à moitié avec sa bouche beaucoup trop grosse. Au bout de quelques secondes, le monstre se rendit bien évidemment compte de la supercherie et envoya un de ses larges bras balayer le voyageur. Heureusement pour lui et son intégrité physique, il fit glisser le voile de son invocation dans la plaie, l'agrandissant et se laissant tomber par la même occasion. Une fois au sol, il esquissa un large sourire en constatant qu'il avait en effet réussi à s'occuper d'une bonne partie de la vision de la bête. Se préparant à repartir sur un second assaut, il fut prit de court par le deuxième bras du géant qu'il se prit en pleine gueule, l'envoyant valser à une bonne dizaine de mètres de là. Galérant à se relever, il hurla à l'attention de son invocation pleine.

« Putain il m'a niqué ma race ... Fait gaffe A il est grave plus rapide qu'il n'en a l'air ! Il a une grosse blessure sur le flanc gauche, vas y et baise lui sa mère !
- Hé vous dites des gros mots ! Monsieur vous allez bien ? Oh non il vous a fait mal ouiiiiiiiiiiiiiiin !!!
- Quoi ? OH MERDE PUTAIN RENTRE TOI ! »

Au sol comme le schlag qu'il était, Drasur fut attiré par la voix enfantine provenant de l'entrée de la roulotte, alors que le petit golem s'y trouvait, hurlant à la mort. Subitement, l'attention du monstre fut dirigée par là bas, comme si les pleurs du gamin l’agaçaient. D'un pas aussi lourd que rapide, il se mit à courir vers le petit qui ne bougeait pas ... C'était la merde, le voyageur était beaucoup trop loin pour intervenir, sans compter le coup qu'il venait de se prendre qui avait certainement dû lui briser un ou deux trucs à l'intérieur. A-380 se dirigeait bien avec toute sa vitesse vers la plaie du monstre, dans le but d'y entrer comme une balle à l'aide de son bec et de ressortir de l'autre côté, mais il n'était clairement pas assez rapide pour y arriver avant que le gosse ne se fasse buter. Si seulement quelqu'un pouvait sauver le gamin in-extremis ohlala mais qui donc ... Bah oui faut se bouger le cul bobonne, il peut pas tout faire le pauvre Drasur oh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 56
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   Jeu 12 Juil - 1:18

Qu'est ce qu'il comprend pas ce voyageur quand je dis « débarrasse-moi de ce machin » ? Il veut en plus que je fasse le travail à sa place ! Décidément c'est un véritable branleur. Et dire qu'on m'accuse souvent d'être un parasite sous prétexte que je vole ce dont j'ai besoin, que je ne paye pas d’impôts et que je n'ai pas de domicile fixe mais sincèrement là en terme de parasitisme c'est du haut niveau si vous voulez mon avis. Putain d'branleur ! Je l'observais en train de faire le travail... enfin d'essayer, avec un certain brio dans un premier temps. Abah oui ! Je le reconnais. C'est pas moi qui serais capable de m'attaquer comme ça à un monstre pareil. Je n'ai pas du tout cette prétention. Je peux me débrouille face à une créature anthropomorphe mais contre les bestioles géantes comme ça, je dois bien reconnaître que je me retrouve plutôt vite démunie. Donc je critique je critique mais je suis pas foutu de faire mieux. Mais bon, l'hypocrisie ça a du bon. Ça flatte l'ego et on se sent bien. Par contre c'est pas très bien reconnu en société. Mais bon, où j'en étais ? Ah ouais ! Il n'arrive pas à occuper l'attention du monstre assez longtemps et les cris d'un des gamins attira le monstre vers la roulotte. La créature géante à demi-aveugle et avec la pense à moitié ouverte... encore du travail à moitié fait tout ça hein ! Bref, la créature fondait vers la roulotte et menaçait de tout péter.


Sauf que non mon animal ! Tu touche pas à ma maison comme ça ! Et puis c'est pas demain aujourd'hui que je vais mourir dévoré par un monstre aussi moche et peu inspiré. Je n'avais qu'une seule option pour nous sauver les miches. Je devais utiliser mes poudres de perlimpinpin comme les appelle Dyler. Par contre, étant donné la masse et la taille de la bestiole, Une poignet ne suffirait pas pour être efficace. Il faudrait bien la bourse entière. Et il vaudrait mieux miser sur une poudre somnifère par ce que donner des hallucinations à un monstre aussi énorme, c'est pas dit que ce soit un bon plan si vous voulez mon avis. Pris dans son délire il peut bien tous nous écraser. Bon par contre, le soucis c'est « comment faire ingérer une telle quantité de poudre à la bestiole ? » Habituellement, une poignet suffit et l'inhaler aussi mais l'effet est beaucoup plus puissant si c'est avalé ou que la poudre entre directement en contact avec le sang. Mais ça répond pas à la question de comment m'y prendre ?! Lancer le sac au dessus de la bête et le percer avec un jet de dague... Pas efficace. Le must, ce serait de faire avaler à la bête le sac... Mais ce serait risqué par ce que je devrais pas me louper.


Le monstre charge. Je m'empare de la bourse à ma ceinture. D'un bond, le saute de la roulotte tout en hurlant pour attirer l'attention de la bête. Elle me suit du regard et lâche les enfants. Elle fait un écart dans sa course et me charge. Je me tiens en position, la bourse dans la main. L'animal charge, j'attends. Alors qu'il se rapproche dangereusement dans sa charge furieuse... Je lance la bourse en plan dans sa gueule grande ouverte, dégoulinante de salive. Il gobe le sac mais continue sa charge. L'effet ne sera pas immédiat et je commence à courir comme une dératé pour échapper à sa charge mais bon, pas pratique avec ma robe... Je me pète la gueule en me prenant les pieds dans cette dernière. Ma vie aurait pu finir ainsi, dévorée par cette bestiole si... L'un des gamins issu du royaume du feu n'avait pas envoyé une petite boule de feu sur le monstre, suivi du petit golem qui envoya un gros caillou vers sa face. Tous les gamins commencèrent à attaquer avec la faible puissance de frappe qu'ils avaient en hurlant et pleurant de nous laisser tranquille moi et Drasur. Haaaaaaaan comment ils sont mignons !!! Le monstre interrompt son attaque et se tourne vers eux avant de pousser un long bâillement, tenter une charge vers la roulotte avant de tomber de fatigue avant de se mettre à ronfler comme une grosse merde.


Je me relève alors et me précipite vers les gamins pour m'assurer que tout va bien. Certains sont en pleurs à cause de l'émotion. Je tente de les rassurer en leur disant qu'ils ont tous été super courageux et super forts. Je tente même de les flatter un peu.


- Vous avez été très courageux les enfants ! Je suis très fière de vous ! Bon par contre racontez pas cette histoire à vos parents ou vos nourrices hein... Faut pas déconner ! Juste, souvenez vous que même à votre âge, vous avez trouvé la force en vous de vous dresser face à un monstre GEANT !!


Je leur adressais de grand souris et leur faisant un câlin collectif avant d'inviter Drasur à en faire de même. Bon il était couvert de sang et tout et tout mais il l'avait mérité son câlin vu la mandale qu'il s'était pris ! Bon bah... dans le cahier des charges de la colonie de vacances, je crois qu'on peut déjà cocher la case « animer le voyage » et « pratiquer des activités physiques de groupe » non ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   Sam 11 Aoû - 22:30

Comment expliquer à un parent que son fils s'est fait tabasser à mort pendant plusieurs minutes avant de se faire engloutir par un monstre gigantesque à la forme si bizarre qu'elle en est indescriptible mais qui reste malgré tout assez générique ? Il n'y a pas réellement de bonne réponse, si ce n'est que la gêne sera présente quoi qu'il arrive. Pourtant Drasur se devait bien de commencer à y réfléchir, alors qu'il était spectateur de ce drame contre lequel il était totalement impuissant. Oh il voyait bien que son invocation tentait tout ce qu'elle pouvait pour l'atteindre à temps, mais n'importe quel idiot se rendrait compte qu'il n'arriverait jamais à temps, même avec un réacteur sur le dos. Et bien c'était dommage, tout le monde allait mourir, les enfants, la manouche, le lapin ... Ah c'était la merde, la bonne merde ouais, seul un héros pourrait changer la donne, un héros au cœur pur et si possible à la poitrine plus que développée, en effet, ce héros existait et venait d'entrer en scène, mais plot twist : c'était une héroïne. Bon elle n'avait pas de cape, mais elle avait bien la poitrine pour laquelle Drasur priait intérieurement, il n'avait que très moyennement confiance en ses capacités par contre. Sexiste ? Oui un peu, mais pas seulement, notre bon héros aux côtes fêlées n'avait pas rencontré tant de créatures humanoïdes que ça et pour lui, si la créature en question n'avait pas de traits hautement improbables, comme ressembler à un poisson par exemple, elle ne possédait pas spécialement de pouvoir ou de capacité combative quelconque. Il avait extrêmement tort, plus qu'il ne pourrait l'imaginer même, mais c'est comme ça qu'il voyait les choses, son esprit étant encore un peu étriqué par rapport aux possibilités infinies offertes par ce monde onirique. Le con.

Sigan lui prouva en effet qu'il avait tort de s'inquiéter, alors qu'elle attira la bête sanguinaire vers elle, sauvant l'enfant et la roulotte par la même occasion. C'était dangereux, presque du suicide même, mais c'était aussi courageux que stylé. Etant plutôt éloigné de l'action, le voyageur avait un peu de mal à distinguer exactement ce qu'il se passait, mais il pu voir la manouche lancer une sorte de sac vers le monstre qui ... Le goba sans aucun effort, bien évidemment, ça aurait été trop beau autrement. Cela dit, à peu près tout aurait pu se trouver dans ce truc, avec un peu de chance il contenait une bombe, avec un peu moins de chance c'était la seule arme de la créature qui lui avait échappée des mains la rendant ainsi totalement sans défense. La seconde théorie semblait plus se rapprocher de la vérité sur le moment, l'héroïne à la sublime poitrine se mettant à fuir comme elle le pouvait, aucune explosion ne se manifestant. Et Sigan venait de tomber. Ah. Bon bah dommage hein, le faux espoir était un peu cruel mais bon c'est la vie comme on dit, enfin elle n'allait pas tarder à se stopper pour à peu près tout le monde sur le moment mais dans le principe vous voyez ce que je veux dire. Sauf que non ! Les vrais héros s'avéraient être les enfants en fait ! Contre toute attente, ils retournèrent la situation comme des bonhommes avec leur force de frappe tout mignonne, qui suffisait largement à attirer l'attention du monstre qui laissa quelques secondes  de survie supplémentaire à la nounou. Sauf que non plus ! En fait elle avait tout prévu ! Elle avait bien attaquée en fait ! Puisque le monstre se mit à bailler avant de tomber directement dans les pommes et de ronfler comme un père de famille. Pfiou, c'était pas passé loin, mais la menace semblait enfin passée.

Le ptérodactyle se stoppa dans sa course, ne comprenant pas vraiment ce qu'il venait de se passer. Il s'était fait doubler ce gros lent, voilà ce qu'il c'était passé, ah bah bravo ça valait bien le coup d'avoir des ailes ! Alors qu'il lançait un regard confus à son maître, ce dernier le révoqua en souriant comme un attardé, faisant suivre Edgy derrière lui alors que Rexouille courrait tout crocs dehors vers le corps inerte de la bête pour se péter le bide. Sa faim avait elle une limite ? Il semblerait que non, mais il avait bien le droit de célébrer comme tout ses petits camarades finalement, il était en première ligne il le méritait amplement. Galérant comme rarement, des douleurs assaillant l'intégralité de son corps, Drasur se releva et boita jusqu'au petit groupe, avant de participer au câlin collectif de tout le petit groupe. Tenant à peine debout, il gardait son équilibre comme il le pouvait en laissant son poids sur le groupe, bien décidé à suivre les félicitations de Sigan.

« Ouais bien joué les enfants ! Vous êtes des héros ! Vous nous avez sauvés !
- Oui ! Célébrons notre victoire en festoyant de la chair de la bête et honorons nos ancêtres de son sang ! Que ma hache lui prenne la vie ! HAZZAH !
- Euh quoi ? Ouais sûrement, putain je me sens pas trop bien là par contre ... »

Alors qu'un des enfants ayant une apparence de mini barbare venait de sortir une tirade extrêmement surprenante pour un enfant, ses peaux de bête sur le dos, une hache en plastique à la main et une barbe vachement virile pour son âge, Drasur se laissa tomber vers le groupe avant d'atterrir sur le sol dans un bruit sourd. Le coup qu'il s'était pris lui avait visiblement fait plus de dégâts qu'il ne l'imaginait, l'envoyant dans une inconscience plutôt profonde. En même temps, il s'était pris l'équivalent d'une camionnette en plein dans la gueule, sans aucune protection, sans même avoir le temps de placer ses bras pour vainement tenter de protéger son visage : il s'était pris l'intégralité de l'impact sans aucun intermédiaire. Autant vous dire que ça lui a fait mal, mais que ça allait lui donner pas mal de séquelles pour le reste de la nuit surtout, enfin si il la survivait bien sûr, rien ne pouvait assurer qu'une hémorragie interne n'était pas en train de le tuer à petit feu à ce moment précis. Bah il verrait bien, ce qui est bien quand on meurt inconscient, c'est que la transition est plus douce, l'on a pas le temps de s'en rendre compte, c'est pratique quand même. Bon c'est dommage de mourir pendant une classe verte puis, puis il aimait bien Dreamland mine de rien, dans le pire des cas il ne s'en souviendrait pas hein ! Chapeau l'artiste, il est temps de baisser le rideau ! Enfin peut être, on sait pas, l'avenir nous le dira !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 56
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   Dim 12 Aoû - 15:27

Alors qu'on était tous en train de fêter notre victoire dans un câlin collectif trop stylé ou par des check trop cool comme seul les joueurs de Basketball en ont le secret, le voyageur tomba dans les vapes. C'est définitivement pas solide ces machins là ! Allez je déconne ! C'est pas étonnant qu'il soit dans les vapes vu la mandales qu'il s'était mangé. C'était même assez surprenant qu'il ai tenu pendant tout ce temps. Ça devait être la baisse de l'adrénaline qui avait dû faire son effet. J'ordonne alors aux petits de remonter dans la roulotte avant de soulever le voyageur en le posant sur mon épaule. Je galérais un peu mais bon, ça va, il était pas trop lourd non plus. J'allais le poser sur le lit dans ma chambre. Je retournais demander au lapinou de reprendre sa route, histoire d'éviter de se faire attaquer par un autre monstre, attiré par la carcasse du premier que le petit dino avait jugé sympa de commencer à bouffer. Bah ouais à la base il dormait juste mais après s'être fait bouffer la moitié du bide, il dormait d'un sommeil éternel. Quelle bande de petits sauvages ces gosses. Je revenais vers Drasur et le désapais pour l’ausculter. Je suis pas médecin mais bon, je vais voir ce que je peux faire. Je fonçais jusqu'à mon laboratoire après avoir couché les petits pour une bonne sieste. Ils me foutront la paix comme ça par ce que là, c'est pas trop le moment.

Je reviens vers le voyageur toujours inconscient. Je lui prépare une sorte de potion qui devrait renforcer un peu son organisme mais histoire de lui donner vraiment plus de chances, je décide de lui donner l'oeil de la chance. Je me penche sur lui, lui coupe une mèche de cheveux puis met de l'encens en divers points de la pièce avec quelques uns de ses cheveux qui brûlait avec, donnant une odeur puissante et quelque peu désagréable au tout. Je m'entaille un doigts et dessine avec mon sang quelques signes magiques sur le front, les pieds, les mains et le ventre du voyageur. Je me mettais alors à faire des chants magiques puis effectuer une chorégraphie qui, vue de l'extérieur pouvait sembler ridicule. Un processus qui dura près de deux heures au terme desquelles je parvins à fixer l'oeil de la chance à ce voyageur qui apparaissait sur son torse sous la forme d'un œil dessiné à la main avec un peu de mon sang. Tant qu'il ne rencontrera pas de sorcier capable de lui retirer ça ou que je n'aurai pas décidé de le lui enlever, il bénéficiera d'une chance assez insolente qui pourrait parfois le sauver. Je décide alors de laisser le voyageur comme ça, à moitié à poil, couvert de dessins en sang sur le corps. Ouais j'ai d'autres chats à fouetter. Il faut que j'aille m'occuper des gosses qui commencent à se réveiller. L'un d'eux me dit qu'il a envie de faire pipi, l'autre qu'il a gamin, un autre qu'il s'ennuie, un dernier dit qu'un autre lui a tiré les couettes. Bref, j'ai du taf pour gérer les enfants jusqu'à ce que le voyageur se réveille. Je m'occupe des besoins et demandes des petits tout en leur apprenant des choses pour jouer. Genre je leur apprends à tricher aux cartes. Ça peut toujours servir non ?!

Le tout jusqu'à ce que nous arrivions à notre première destination, la montagne des mythes, Myriade. Là, nous devions louer des griffons qui allaient nous amener jusqu'au 7° ciel. Il faisait bel et bien jour. Une chance ou sinon Dyler risquait de démarquer. Je m'approche, j'ai reprise les rennes de la roulotte et j'entends déjà au loin, près de la base de la montagne un type qui arrange la foule en hurlant à qui veut l'entendre qu'il a les meilleurs griffons de tout Dreamland.

- Venez mesdames et messieurs ! Eh oui ! Venez ! Regardez ! Toucher ! Sentez comme ils sont beaux grands et puissants mes griffons ! Foi de Soudou Abilbil, dresseur de griffons de père en fils depuis 12 génération ! Sur le coran de Lameque que c'est vrai !  Vous n'en trouverez pas de meilleurs dans tout Dreamland ! Regardez-celui-ci ! Il a gagné 6 fois la course contre des phœnix ! Monsieur ! Aaaaaaaah vous me semblez intelligent ! J'ai l’œil pour ces choses là ! Vous voulez voyager ! Vous avez soif d'aventure et de richesse !
- Pas du tout je...
- Eh bien j'ai ce qu'il vous faut ! Regardez ! Prenez ce griffon ! C'est le plus rapide de toute la région ! Dès qu'il vol ! Impossible de le suivre ! La vérité ! Sur les dreadlocks du Messie Sélassié !  Démonstration !


Il claque des doigts et libère le griffon qui se couche juste après un bâillement !

- Vous voyez sa vitesse ! On l'a même pas vu se déplacer ! Il a eu le temps de faire le tour de la montagne ! Regardez comment il est fatigué de son effort intense ! Tiens mon beau ! Ta récompense ! Allons mesdames et messieurs ne vous laissez pas impressionner par la performance de ces bêtes fantastiques ! Par ce que c'est moi Soudou Abilbil qui ai les meilleurs prix de tout Dramland !
- Salut Soudou ! ça fait longtemps dis moi ! Je voudrais bien te louer des griffons et...
- Aaaaargh non pas toi ! Va t'en sorcière !
*crache deux fois à terre puis écrase ses crachats* Plus jamais je fais affaire avec toi ! Tu m'a volé la dernière fois ! Et puis en plus ton copain là il est venu me menacer par ce que j'ai un tout petit peu dit que tu me le paierait ! À cause de vu j'ai dû me reconvertir.
- Tu viens pas de dire que t'es dans le dressage de griffons depuis 12 générations ?
- Mais bien sure que je le suis depuis 12 générations ! Les Abilbil c'est les plus grands dresseurs de griffons de tous les temps ! La vérité ! Sur la kippa d'mon cousin !  Qu'est ce que tu insinue là ?! t'essaie de me pourrir mes affaires ? de salir le nom des Abilbil ?!
*baisse d'un ton* Allez dégage t'es mauvaise pour les affaires avec ta tronche de va nu pied !

Hey il a quoi contre les personnes qui marchent pied nu ? J'essaie juste de rester en contact avec la terre moi ! Quel gros raciste ce Soudou ! Tout ça par ce que une fois je lui ai volé des trucs et pour ne pas me faire avoir par la garde j'ai balancé son arnaque pour un soit-disant élixir de toute puissance qu'il vendait à la criée dans les rues du royaume félin. Rooooh c'est bon enfin ! Les affaires c'est les affaires. Il devrait le savoir ! J'allais quand même pas laisser les autorités me chopper. Enfin bon, il refusait apparemment strictement de faire affaire avec moi et il était le seul loueur de griffons dans le coin et c’était le seul moyen de transport que j'avais repéré sans avoir à passer par des royaumes nocturnes. Bref, c'est la merde ![/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   Dim 23 Sep - 20:11

Un mal de crâne de tous les diables, une langue pâteuse, le corps lourd, le vague souvenir d'un rêve fiévreux entre fantasme et film d'horreur sans aucun sens ... Est ce qu'il était bourré ? Non c'était différent, bien que les symptômes se ressemblaient énormément, il ne sentait pas ses muscles atrophiés comme il en avait l'habitude en lendemain de soirée. Sans compter cette odeur bizarre qui attaquait ses narines, lui donnant cette nette impression de se trouver au milieu d'un camp de hippies. Il était éveillé mais ne parvenait pas vraiment à ouvrir les yeux, lui donnant le temps de ressentir profondément tous les stimulus que lui envoyait son corps meurtri. Un effort immense le fit plonger dans son esprit, à la recherche du souvenir le plus récent. Des enfants, une classe verte improvisée, un monstre vachement énervé, Sigan, sa perte de conscience ... Ces souvenirs éparses formaient peu à peu un tout cohérent, il s'était fait défoncer par le monstre et était tombé dans les pommes à cause de ses blessures un peu plus tard après que la créature ai sauvé les enfants. Puis, son sang ne fit qu'un tour alors qu'il fit le rapport entre l'odeur d'encens, le look bohémien de sa partenaire de la nuit et cette vague impression que son corps avait été souillé pendant son sommeil. Il se leva en trombe, inquiet de ce que Sigan aurait bien pu lui faire pendant son absence. Les yeux enfin ouverts, il comprit que ses craintes étaient justifiées, la salle autour de lui ressemblant quand même vachement à un endroit préparé pour un rituel des plus glauques. Et pourquoi il était à poil d'ailleurs ? Et qu'est que c'était que ces traces sur son torse ?! Elle avait enfermée un démon à queue en lui ou quoi ? La panique montait de plus en plus alors qu'il tournait sur lui même à la recherche de réponse.

Dans sa folie apeurée, il trébucha sur une commode et chuta en étoile de tout son poids, alors que l'intégralité du contenu du meuble tomba parfaitement à côté de lui. Attendez quoi ? Tous les grigris, petits couteaux et autres fioles vachement cheloues qui auraient pu lui faire bien mal étaient tous tombés parfaitement autour de la forme de son corps, à quelques centimètres à peine de sa peau. C'était bien plus qu'un coup de chance ça, c'était ... De la sorcellerie ! Mais que lui avait elle fait ?! Il attrapa rapidement son jean et son t-shirt de fuckboy et se rhabilla, avant de quitter cette antre du sheitan comme un fou furieux. Il continuait de toucher avec curiosité le dessin sur son ventre tout en traversant la roulotte, avant d'arriver dans le salon où tous les gosses étaient réunis à jouer aux cartes. Rexouille visiblement très mauvais au jeu et surtout très content de revoir son père de substitution se jeta vers lui la gueule ouverte, prêt à lui arracher le lobe d'oreille comme il avait l'habitude de le faire. Pris au dépourvu, il serra ses yeux pour tenter d'atténuer cette douleur qu'il connaissait si bien puis ... Rien. Comment ça rien ? Le bébé tyrannosaure ne ratait jamais son coup, la seule chose qu'il savait faire en ce bas monde était d'agresser gratuitement son maître, il n'avait pas pu rater. Et pourtant, en rouvrant les yeux et se retournant, Drasur pu constater que Rexouille avait glissé sur une flaque de sa propre urine et gisait à ses pieds tout en miaulant comme un con. Ok ça devenait de plus en plus bizarre cette histoire, il fallait qu'il retrouve la sorcière à l'origine de tout ça. La roulotte semblant à l'arrêt, il décida de sortir pour la retrouver.

Une fois dehors, un soleil des plus lumineux vint le tirer définitivement de sa petite sieste, lui brûlant les rétines. C'est dans ce genre de moment qu'il se disait qu'il aurait bien besoin de lunettes de soleil dans ce monde. Moins d'une seconde plus tard, un centaure se stoppa à côté de lui et lui donna une paire de lunettes, en prétextant qu'il en avait acheté en trop en n'en avait pas besoin. De plus en plus confus et perdu, fronçant les sourcils jusqu'à les briser devant tous ces événements paranormaux, il enfila la paire et se dirigea vers Sigan qui semblait discuter avec un marchand plus que bavard, gueulant comme un sagouin. Une petite foule semblait attirée par le marchand en question, entourant l'enclos de griffons. Drasur ne connaissait absolument pas ce royaume d'ailleurs, mais c'était plutôt joli il fallait bien l'avouer, une immense montagne se dressant fièrement devant lui. C'est là qu'ils se dirigeaient ? Il n'en avait aucune idée, mais s'approcha assez pour entendre Sigan se faire remballer par le marchand. Ils avaient donc besoin de ces griffons ? La manouche avait bien dit quelque chose dans ce genre en début de nuit, mais ça n'avait pas l'air de bien se passer cette histoire. La commode, Rexouille et les lunettes de soleil ... Drasur commençait à prendre une confiance jamais vue en lui même, grand joueur qu'il était il croyait bien évidemment en la chance et ses bienfaits et sentait que là il était en veine, peut être grâce à sa partenaire d'ailleurs ? Ou de ce qu'elle a scellée dans son bide en tout cas. Il était temps de lui montrer qu'il ne servait pas qu'à rien et un peu réparer le fiasco de la protection de la roulotte du monstre un peu plus tôt dans la nuit. Baissant légèrement ses lunettes sur son nez, il arriva aux côtés de Sigan et s'alluma une clope, un contre jour derrière lui offrant une scène digne des plus grands héros.

« Bon c'est quoi le bail là ? On a besoin de griffons c'est ça Sigan ?
- Sur ma vie mais t'es qui toi ! T'es un ami de cette sorcière ? Tfou t'approches pas ! Je fais pas affaire avec vous ! J'ai des centaines de clients intéressés qui ont l’œil et qui ont plus besoin de mon temps ! Comme vous là madame, vous avez l'air d'une pro vous savez ce que vous voulez ! Approchez approchez !
- Wow cet accent, j'me sens à la maison là. Donc nan, d'abord tu fais affaire avec nous, respecte le client un peu, à moins que tu veuilles qu'on dise partout qu'Abilbil refuse des clients ?
- Mais sur la vie de mes gosses calme toi cousin ! Je peux vous offrir ce griffon là si vous voulez, pour 4 500 EV de l'heure et une caution de 20 000 ! C'est tout ce que je peux vous offrir ! Prenez le ou laissez moi tranquille !
- Attend tu veux dire celui là qui dort paisiblement et est enceinte jusqu'au cou ? Mais t'es un malade, et c'est quoi ce prix là. Ouais donc vraiment tu te fous de ma gueule, Aboulboul à Félinia était bien plus arrangeant ...
- Aboulboul ? Tu me compares avec un Aboulboul ?! Ces arnaqueurs de première ! Et quoi encore ! Tu vas dire que je viens de Rokhan en plus hein ?! Tu me dénigres publiquement ! Vous êtes témoins ! Justicity en entendra parler !
- Bon écoute, calme toi c'est bon tranquille ... J'ai une proposition pour toi, t'as forcément une bête trop sauvage et incontrôlable nan ? Trop dangereuse pour que tu la loues ? Tous les loueurs de montures en ont un, c'est obligé.
- Tu parles de Shoa ?! Comment tu le connais sur ma vie ?! Espionnage industriel ! Mais oui sidi j'ai bien un griffon de ce type, mais vous arriverez jamais à le dompter ! Il est trop jeune et sauvage !
- Bon bah on parie ça du coup, si j'y arrive tu nous le fais à moitié prix ? Si j'y arrive pas on te prend l'éclopée, tu te fais payer dans les deux cas et tu te débarrasses de griffon qui te servent à rien pour la nuit, t'es complètement gagnant.
- Tu te la frime beaucoup sur le foulard de ma mère ... Ok vas y, je le sors de son enclos, mais si il te tue j'y suis pour rien ! Vous êtes tous témoins ! C'est lui qui a voulu ! »

Tout en continuant de beugler comme un dératé, le vendeur amena le fameux Shoa, un griffon plutôt impressionnant par sa taille mais surtout par son regard perçant de prédateur visiblement affamé. Mais bon, Drasur avait donné sa promesse, il avait fait le malin, il était temps d'assumer ses conneries maintenant. Il sauta la barrière de l'enclos et se rapprocha doucement de l'animal légendaire qui soufflait fort par son bec et ne restait pas en place, faisant traîner ses pattes sur la terre meuble couvrant l'intérieur de l'enclos tout en faisant glisser ses yeux sur toute la petite foule entourant le stand, s'imaginant sûrement déjà se les taper pour le déjeuner. Le maker s'approchait doucement, une main levée devant lui. Il comptait sur deux choses dans l'immédiat, la chance qu'il semblait avoir depuis avant et qu'il espérait sincèrement être réelle et surtout son expérience avec les dinosaures. Il avait réussi à dresser un raptor, un griffon ne devrait pas être vraiment différent non ? Enfin techniquement Rap n'était pas sauvage ... Oh non, il avait mal calculé son coup. Commençant à visiblement paniquer, il jeta un regard empli de détresse à Sigan derrière alors qu'il avait stoppé son avancée et que le griffon quant à lui ... Le chargeait. Ah bah il avait fait le malin hein, il méritait clairement son sort prochain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Points de Puissance : 31 250 Points (D) / 14 000 Points (S)
Points de Réputation : 28 400 Points (D) / 9 000 Points (S)
Messages : 56
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   Ven 23 Nov - 23:04

Bon, j'arrivais un peu à un point de la négociation où je ne pouvais plus faire grand chose avec Soudou, il refusait pertinemment de me parler et le balançait des « pcht », « pfffft » et autre « zip » ou « tututute ! » à chaque fois que je tentais de lui adresser à nouveau la parole. Bah dis donc ! Et après les Abilbil comprennent pas qu'on préfère les Aboulboul ! Les Aboulboul c'est peut être des arnaqueurs mais au moins ils sont sympathiques et ouverts à la discussions... remarque les abilbil aussi sont des arnaqueurs. En fait l'écrasante majorité des marchands dans ce monde sont des arnaqueurs. Je juge pas je constate ! Mais là, il arriva tel un super héros, l'attardé de voyageur que j'avais sauvé de la mort. Bon il en faisait un p'tit peu trop pour dire franchement mais je dois avouer que c'était stylé. J'en mouillerais presque ma p'tite culotte. Ah pas possible par ce que je n'en porte pas ! Hihi !

Et je dois avouer qu'il m'aida bien sur le coup en venant débloquer la situation en donnant un nouveau visage avec lequel Soudou devait négocier vu que ma tête lui revenait pas. En plus, il se montrait assez habile dans sa façon de négocier en alternant entre rentre-dedans, petit retour arrière avant de passer de la pommade puis de re-rentrer dans le vif du sujet avec une proposition posée de façon assez expéditive. On sentait qu'il prenait presque la main dans la discussion, pas complètement par ce que Soudou savait que dans le fond on avait besoin de lui plus que le contraire. Mais sans cela, Drasur aurait clairement pris l'ascendant. Je l'avais peut-être sous-estimé. Il avait des qualités derrière son attitude de branleur fini. A bien y regarder, c'est certainement une personne qui manque de confiance et qui la compense par des excès bravaches. Et puis, vu son attitude, son manque de confiance doit venir du fait qu'il doit vivre sa vie comme un échec. Et comme de toute façon, c'est un échec, pourquoi se soucier de quoi que ce soit et s'impliquer ou même prendre ce monde de merde au sérieux ?

Hmmm Seem legit ! En tous cas, je le préfère quand il est quand même un peu plus actif. Peut être que cet excès de chance que je lui avais donné avait boosté sa confiance en lui même ? Je me rends compte que j'aurais peut-être pas dû le juger et le descendre comme je l'avais fais dans un premier temps par ce que visiblement ça n'avait pas apporté grand chose de bon ni pour lui ni pour moi. Puis merde à la fin j'suis la gentil du couple ! C'est Dyler qui juge les gens et les prends pour des merdes !

Je fais une grimace à Soudou alors que ce dernier nous tourne le dos pour aller chercher son griffon le plus véner. Un certain Shoah. J'aime bien ce nom ! La bête le portait bien en tous cas. Dans son regard résidait la mort et la destruction. Un animal fourbe, cruel, dominateur et teigneux ! Je l'aime déjà ! Bon, par contre, c'est pas dit que lui nous apprécie surtout vu sa réaction quand Drasur se met à me regarder avec appréhension.

- Me regarde pas moi montre lui que t'es le patron ! Comme avec Soudou !
- Hey !
- Bah quoi ?! J'y peux rien s'il a plus de balls que toi ce voyageur !


S'en suivit uen course poursuite entre Drasur et le griffon. C'était assez amusant à voir à vrai dire. Mais bon, ça faisait pas vraiment avancer nos affaires tout ça et je me décide à intervenir. Je saute par dessus la barrière de l'enclot dans lequel Drasur était enfermé avec la bête et m'interpose entre cette dernière et le voyageur qui évitait encore une fois in extremis un coup de griffe.

- Wow ! Tu te calme ?!

Je criais fort et essayais de m’imposer du mieux que je pouvais, faisant cesser sa charge au griffon. C'est des animaux dominateurs. Pour obtenir leur respect, il faut se montrer fort, que ce soit physiquement ou mentalement. Il ne fallait pas avoir froids aux yeux. Je le regardais droit dans les yeux, je soutenais son regard fermement alors que la bête griffait de sol de ses énormes pattes. J'écarte les bras pour me faire plus imposante et je me met à lui parler fort pour l'impressionner.

- Alors ?! Tu fais moins le malin hein ?! Tu joue les gros bras avec tes grosses papattes quand t'es face à un voyageur qu'a jamais vu un griffon mais quand t'es face à une créature qu'a niqué les daronnes à plus d'un moineau dans ton genre on fait moins le malin hein ?! HEIN ?! Alors tu vas t'calmer le cloaque immédiatement et me respecter pigé ?! Non mieux ! Tu vas LE respecter !

Je me tourne alors vers Drasur et le pointe du doigt. Bon, il y a des chances que l'animal ne comprenne pas. Certes il avait arrêté sa charge mais il restait méfiant et dans une posture agressive. Les griffons sont aussi un peu macho de ce que je sais. C’est pourquoi un mâle alpha dans son genre ne me respectera jamais vraiment. Il fallait que ce soit Drasur qui s'occupe de le dompter. Et puis, c’est lui qui avait l'accord avec Soudou, pas moi ! Sans tourner le dos à la bête, je me rapproche de Drasur.

- Bon, maintenant à toi de jouer... Vraiment cette fois ! Tu peux le faire. Il suffit de te faire respecter de lui et de lui montrer que c'est toi l'alpha. La clé c’est la confiance ! Faut avoir confiance en toi, en tes capacités mais surtout ne jamais le sous-estimer, il se sentirait insulté. C'est comme dans la vie. Faut se faire confiance sans pour autant prendre les autres de haut !

Je lui adresse un grand sourire puis passe derrière lui avant de lui mettre une p'tite tape sur le cul et de lui dire à l'oreille.

- Et les femmes aussi aiment les hommes confiants... En tout cas moi j'aime ça... Hihi !

Puis je sautillais gentiment et avec un grand sourire jusqu'à la barrière que je sautais d'un geste souple avant de me remettre à observer le voyageur. Bah quoi ?! J'essaie de le motiver comme je peux non ?! Et puis je ne mens pas forcément ! Il est plutôt mignon et il m'attirait presque quand l était en négociation avec Soudou. Il a cet petit air un peu Emo et un côté personnage de fanfiction gay mais c'était pas trop choquant non plus. En attendant, j'espérais qu'il allait se débrouiller. Avec un peu de chance oui ! Ah mais oui... il a de la chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers l'infini et au delà [Sigan PV Drasur]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Vers l'infini et au-delà - Buzz l'Eclair" [Zack Evans/Sunggyu Kim]
» Vers l'infini et l'eau de là
» Vers l'infini et au-delà...
» Vers l'infini et au delà! ...ah non, ça c'est Buzz l'éclair!
» Vers l'infini et au-delà ! Aïlin - Natalee and others

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Troisième Zone :: Royaume Céleste-
Sauter vers: