Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 18 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Edgar
Profil
Top activité
Jøn
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Les yeux dans les yeux ! [PV Kid]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 38 500
Points de Réputation : 40 000
Messages : 364
MessageSujet: Re: Les yeux dans les yeux ! [PV Kid]   Lun 5 Mar - 15:33

Kid revenait de son petit tour et questionna la voyageuse qui tapotait son cellulaire, un terme perdu dans les méandres des années 90  à l’image de l’appareil. Elle était nerveuse, à juste titre ; Jock n’était pas du genre rapide et trouver des informations rapidement dans les Dreamags de sa mère allait prendre un certain temps, ainsi qu’un temps certain. Elle avisa les buissons, haussa un sourcil et prit le sien avec un air amusé.


- Les araignées nous repèrent sans doute plus facilement en ayant disposé des pièges en fils, plutôt qu’avec nos vêtements. Par exemple, les araignées enfouies n’ont aucun visuel, mais elles savaient que nous étions là. Mais enfin...si on reste là, vaut mieux se cacher un peu tu n’as pas tort.


Puis l’invocateur lança une de ses créatures dans la nature, en surveillance. Pas bête. C’était même plutôt intéressant d’avoir à ses côtés un invocateur capable de placer des pions supplémentaires sur le terrain, si ces pions valaient le coup. Joy regarda la créature se faufiler déguisé avec les buissons, et se demanda tout de même comment cette nuit était en train de partir en vrille. Une heure vingt passa largement avant que du remue-ménage ne fasse réagir le groupe de surveillance. L’invocation arriva près d’eux et annonça qu’un garde venait d’être retrouvé mort. Évidemment...pour mieux empêcher une infiltration, il fallait faire monter le niveau d’alarme au maximum et tout de suite. C’était signé. La bipède leur mettait ouvertement des bâtons dans les roues, et sans aucune explication. C’était maintenant une raison suffisante pour aller taquiner ce qui se tramait dans la tête de la voyageuse.


Les gardes venaient dans leur direction, et malgré leur camouflage quasiment proche de la perfection des sous-bois, ils tomberaient inévitablement sur eux. Joy se leva et fit un tour sur la berge, d’un coup sans prévenir.



- On est niqué, maintenant il s’agit de la jouer fine.


Les araignées la montrèrent du doigt au loin et elle marcha vers elle, sans regarder ce que faisait Kid. Il suivait, suivait pas, qu’importe, il s’agissait d’éviter de se faire ouvrir en deux, et la meilleure défense restait dans cette situation l’attaque. Et encore mieux : l’attaque pacifiste. Elle marchait tandis que les gardes aux pattes menaçantes s’approchaient d’elle, tandis que d’autres gardes venaient d’un peu partout. Elle fut bien entourée et l’un d’eux s’avança d’un pas, main sur la garde d’un sabre noir.


- Que faites-vous ici ? Vous êtes sur le territoire des Pilotis. Toute intrusion signifie…
- Taisez-vous. Je suis Murderer, voyageur - inspectrice des fondations de villages, communes, hameaux, bâtisses illégales sur le territoire de la Reine des Araignées. J’étais en train d’enquêter sur vos...campagnes avant de me diriger vers la ville. Mon collègue, Skully, est spécialisé dans la qualité et l’exportation textile des travailleuses de la Reine. On nous a signalé – et quand je dis « on », je parle bien sûr de la couronne – des manquements et quelques erreurs dans vos rapports adressés à notre bonne Reine. Nous sommes venus ici pour mettre ça au clair. Je remarque enfin que vous êtes bien nombreux, agités et pour certains décontenancés, pour d’autres passifs agressifs. Y’a-t-il quelque chose que je dois savoir ?
- Non m’dame !
- Bien, alors je vous prie de nous faire entrer, on commencera par l’état d’hygiène.
- Oui m’dame !

Plus c’est gros et plus ça passe. C’était le programme politique de la droite et de la gauche des années 80 jusqu’à...maintenant, en fait. Joy prit le pas des gardiens qui la regardaient à la fois mal et avec un immense respect. Ils marchèrent quand tout à coup son téléphone sonna, sonna, sonna, tant et si bien qu’elle dût répondre, et la voix de Jock résonna puisqu’il gueulait tout en crachant ses informations.


- ALLO JOY ! OUAIS DONC SUR TA MISSION SUR LE CLAN DES PILOTIS ! HEU ON ME SIGNALE QU’ILS SONT BIEN CHAUDS NIVEAU DIPLOMATIE AVEC AQUARYA ET QUE L’IMPERATRICE COMPTE ENVAHIR LE…


Clic.


- Un faux numéro sans doute ?


Joy présentait un sourire de façade, une main se frottant le crâne l’air gêné, tandis que tous les gardiens autour d’elle s’étaient stoppés, absolument énervés par ce qu’ils venaient d’entendre. Les armes étaient toutes sorties, les pattes frétillaient d’impatience, et certaines des gardiennes produisaient déjà du fil. Joy ouvrit les yeux, activa ses formules, et dit simplement ceci avant de décoller dans les airs.


- Je peux déjà dire qu’il y a des failles dans la protection des lieux !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Zombie Maker
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 10 100
Messages : 90
MessageSujet: Re: Les yeux dans les yeux ! [PV Kid]   Sam 10 Mar - 20:55

--

Joy précisa que se camoufler n’était peut être pas très utile face aux araignées qui utilisaient d’autres méthodes pour les débusquer. Elle n’avait pas tord, mais se déguiser permettait d’être moins visible et qui sait si une personne non-araignée était dans le coin, même si cette possibilité frôlait les 0%.

Alors que rien ne bougea pendant un peu plus d’une heure, voilà que Dehemo revint rapidement pour signaler qu’un corps a été retrouvé non loin d’ici. La poisse. Les gardes arachnides arrivèrent près d’eux et Joy, au même moment, sorti de la cachette en disant qu’il fallait tenter une autre approche. Elle n’avait pas tord, la sécurité était de toute façon à son maximum, il était maintenant question de leur faire croire qu’ils n’étaient pas des ennemis.

Kid sortit à son tour du buisson et avança avec sa collègue. Il n’allait pas la laisser maintenant, ah ça non. Une fois en face d’eux, une des gardes posa une question, tout en menaçant indirectement, mais la jeune femme ne laissa pas faire et prit les devants en disant qu’ils venaient de la part de la Reine du Royaumes Arachnides. ET ILS Y ONT CRU ! Le visage de Kid resta sérieux, prenant son rôle avec la plus grande sincérité pour ne rien laisser paraître, mais intérieurement il rigolait de la situation. C’était très, comment dire... Audacieux de la part de la jeune femme. Malgré le risque, le plan avait fonctionné, enfin jusqu’à ce FOU-TU coup de téléphone.

La scène qui suivit laissa une petite tension s’installer dans l’air. Kid déglutit difficilement et son pouls augmentait peu à peu. Les soldats en face changèrent du tout au tout : avoir été pris pour des nouilles par des humains leurs avaient laissé un goût de souillure dans leurs bouch... Heu... Leurs gueules. Mais bon, en même temps elles n'étaient pas très fute fute pour le coup.

Trêve de plaisanteries. Joy décolla dans les airs, Kid fit signe à Dehemo d’approcher, sauta sur sa tête et pris de la hauteur à son tour. Il n’était plus question de faire les choses en « scred » maintenant et il fallait passer à la vitesse supérieure pour éviter que les araignées ne fassent appel à d’autres gardes.

L'idée qu'elles aient déjà pu donner l'alerte n’étonnerait pas Kid, ces arachnides avaient un système de communication assez puissant et qui restait encore inconnu au duo. Les neurones du Maker s’activèrent une nouvelle fois, voici la situation : trois araignées en face d’eux, toutes armées et sur leurs gardes. Elles produisaient du fil et étaient très fortes au sol. Donc le meilleur moyen serait de les combattre en restant dans les airs.

Quelles étaient les solutions que possédaient Kid pour combattre dans les airs ? Dehemo ? Il n’était pas apte au combat, mais il lui permettait de rester dans les airs : ok. Anubis pourrait-il être utile ? Oui et non : il était du type corps à corps et se ferait avoir rapidement s’il se retrouvait entouré, mais en un contre un, il pourrait s’en sortir. Githread ? Sa taille et sa puissance pourrait être utile, mais sa lenteur restait un point faible non négligeable face à des guerrières rapides.

Il ne restait plus que Kid, sa faux, Dehemo et peut être Anubis à certains moments. Kid prit son arme dans la main droite et chuchota à son invocation quelques consignes pour l’approche au combat. Il fallait être rapide dans l’exécution pour éviter de se faire avoir. Bien, c’est parti.

Premièrement, il fallait les séparer, mais de quelle manière ?

--


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 38 500
Points de Réputation : 40 000
Messages : 364
MessageSujet: Re: Les yeux dans les yeux ! [PV Kid]   Mer 14 Mar - 18:26

Le plan génial était bien sûr tombé à l’eau aussitôt présenté et quasiment réussi – aussi étrange que ça puisse paraître, ça avait failli passer. Joy maudit Jock et se jura de lui faire payer ça quand elle serait de retour en vie dans le cloaque de Kazinopolis. Lui retirer l’eau chaude sous la douche, mettre des Corn Flakes et du miel dans son lit, mélanger son café avec de la...bon le dernier était un peu excessif, en plus un des quatorze frères de Jock l’avait déjà fait pour se venger d’un vol de préservatif usagé. Longue histoire. Elle décollait et activait ses formules sur les gardes.

Premièrement : enlever toutes les armes, les coller au sol, et les maintenir tout en posant des trajectoires possibles dessus.
Deuxièmement : viser les vêtements et alourdir les gardes.
Troisièmement : commencer à casser des bouches.


Joy lança ses billes de bois dans les poignets et les genoux, pour couper tout mouvement aux gardes. Oh, ça n’allait pas être discret, et d’ailleurs ce n’était pas du tout l’idée, d’être discrète. Non, elle voulait faire le maximum de bruits possibles, car les responsables, dans la vie réelle comme dans Dreamland, ça fonctionne au bruit entendu. Plus tu gueules, plus on t’écoute . Plus tu fais gueuler, et plus on te considère. Là, elle faisait gueuler les soldats du mieux qu’elle pouvait et elle comptait sur Kid aka Skully pour suivre la même stratégie, s’il l’avait repérée. Sinon au pire ce n’était pas très grave. La Famille demandait de foutre le bordel quelle que soit la situation, et une attaque au nom d’un clan sur le clan de l’eau valait tout aussi bien qu’une paix ou qu’une guerre totale. En fait, elle se rendit compte qu’elle se fichait pas mal des araignées, elle souhaitait surtout vivre dangereusement, dans des plans foireux, avec des inconnus trimballant des invocations bien flippantes, à combattre des pauvres gusses sur des fleuves...dont ils ne connaissaient rien. C’était ça Dreamland, l’intervention à son plus haut degré de rien à foutre. Et à ce petit jeu, elle était devenue sacrément douée.

Soudain, elle prit l’eau. Assez concrètement, une lance d’eau lui fouetta le visage et elle vit, au milieu du fleuve, devant la Forteresse, une sirène armée d’une énorme bazooka bleuté et blanc contrôler l’eau et lui envoyer en salves. Le regard tourné, elle ne vit pas un des gardes bondir pour l’atteindre, et retomber avec elle dans l’eau. Elle but la tasse et perdit quelques billes qui partirent dans le courant. Alors l’eau la souleva et elle fut retenue dans une bulle aqueuse tandis que la sirène la regardait.



- Qu’est-ce qu’on a cette nuit ? Tu es pote avec la voyageuse de l’autre clan ou c’est encore une emmerdeuse de plus ?
- Vous êtes ?
- Colonelle des Abysses, deuxième division, Anthéa Saranova, missionnée par l’Impératrice des Eaux en personne pour tout défoncer à notre image dans cette région.
- On n’a pas dû vous donner la partie diplomatie, je suppose…
- Amusant. En effet, car la diplomatie est bonne pour les faibles, les insignifiants et les terrestres qui ignorent tout de la puissance de l’eau.
- Ça en fait du monde…
- Plus pour longtemps, je vais vous rassurer.
- A quel moment vous gueulez EXTERMINATE ?
- A quel moment vous pensiez pouvoir dicter vos lois dans une zone que nous contrôlons ?
- Depuis que vous avez emprisonné la mauvaise personne.




Joy avait pendant tout l’échange concentré ses formules sur son poing et sa peau. Elle lança un coup de poing chargé avec la vitesse décuplée au niveau du bras. L’eau explosa en gerbe et elle fonça au corps à corps sur la sirène, dans l’eau, pour tenter de re-décoller avec elle. Elle n’avait plus de visuel sur Kid, mais elle voulait réduire la créature des mers en bâtonnets Findus. 



Anthéa Saranova:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Zombie Maker
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 10 100
Messages : 90
MessageSujet: Re: Les yeux dans les yeux ! [PV Kid]   Lun 19 Mar - 1:25

--

L’adrénaline était à son comble, les enchainements de situation faisaient grimper « l’adrénalinomètre » de Kid à son maximum. Et même si, à vrai dire, il n’avait aucune envie de crever ici, il en raffolait des aventures de ce style.

Joy semblait bien occupée de son côté avec les quelques gardes et pareil pour Kid. Alors qu’il avait prit une position aérienne, il sauta pour retomber au sol et créer une diversion. Les araignées se mirent rapidement en action : elles créèrent une sorte de filet entre elles tout en s’approchant rapidement de l’homme pour le faire prisonnier. Elles avaient la supériorité numérique et dans ces conditions, Kid n'était pas avantagé. Il fit demi tour et courut en entrant dans la forêt d'où il venait pour pouvoir s’aider des arbres et créer des ouvertures assez rapidement. Les créatures ne lâchaient pas Kid des yeux, mais dans la forêt, elles perdirent sa trace.

-Où est-il ? Demanda une des soldats.
-Déployez les minis, répondit leur cheffe.

Vite dit, vite fait. Quelques centaines de minis araignées sortirent de chacune des gardes et se dispersèrent dans toutes les directions. Kid, accroché d'une main à son invocation dans les airs, était juste au dessus d’elles, caché dans le feuillage d’un arbre. Mais comme attendu des professionnelles, elles ne s’étaient pas séparées. Celle qui semblait superviser le groupe prit la parole.

-Nous savons que vous êtes là ! Nous finirons tôt ou tard par vous attraper, alors ne nous faites pas perdre notre temps et rendez-vous !

Bien sûr et quoi encore. Kid fit signe à Dehemo qu’il allait lâcher pour tomber sur l’une d’elle et lui devait distraire le reste en attendant les nouvelles consignes. Le Zombie Maker lâcha prise : dans sa chute il invoqua Anubis et lui montra du doigt celle qu’il devait tuer, ce dernier acquiesça avec un signe de la tête. Dehemo sortit du feuillage en gueulant comme un attardé pour capter l’attention des araignées qui tentèrent de le suivre et c’est à cet instant que Kid et l’invocation égyptienne prirent en embuscade aérienne deux des arachnides. L’une eut la tête tranchée par la faux et l’autre la tête brisée par la croix « Ânkh ».

-Et plus que deux !

Les deux autres araignées restantes, surprises, se mirent en colère voyant leurs sœurs mourir devant leurs yeux. Elles foncèrent sur le duo, les armes à la main pour les déchiqueter. Dehemo, à son tour, fonça aussi vite que possible pour cogner la tête de la subordonnée. Elle même était ciblée par Anubis pour le ONE VS ONE. Kid, lui, visait celle qui supervisait le groupe. Dehemo finit par atteindre la tête de la créature, celle-ci sonnée, Anubis profita de l’ouverture pour venir planter les griffes de sa main gauche dans le corps et ceux de sa main droite dans la tête. Il souriait, prenant un réel plaisir à combattre. Le corps de l’arachnide tomba au sol sans même avoir eut le temps de faire quoi que ce soit. La cheffe, aveuglée par les deux précédentes victimes, n’avait pas vu que sa collègue venait de rendre son dernier souffle.

La faux tenue par les deux mains, Kid garda une certaine distance avec la folle-dingue qui agitait ses deux épées pour tenter de le toucher. Puis à un moment précis, le jeune homme frappa avec sa faux une des épées qui tomba au sol, elle ne lui restait qu’une seule arme, mais Anubis ne perdit pas de temps et l'attaqua par derrière de la même façon que sa collègue un peu plus tôt. Kid claqua sa main dans la main d’Anubis et sur la tête de Dehemo en signe de remerciement pour le travail d’équipe.

-C’est pas fini les gars, on retourne là bas, y’a une amie qui se bat encore !

Il fallait retourner au plus vite vers Joy, elle était peut être en danger. Au retour, avant même de sortir des bois, Kid se fit rapidement arrêter, ainsi que les deux invocations, par des toiles pièges posées aux sorties de la forêt. Des araignées beaucoup plus imposantes que celles qu’il avait combattu étaient là et l’une d’elle s’approcha lorsqu'elle sentit que certains pièges s'étaient activés.

-Voyez-vous ça, nous avons trois beaux spécimens par ici dites-moi.
-Écoutez, vous faites erreurs...

A peine finit sa phrase, le Maker mangea une pêche par l’imposante créature. Sa vue se troubla et sa tête résonna comme pas possible.

-Vous venez foutre le bordel chez nous, vous tuez nos familles et encore nous devons écouter vos absurdités ? HAHAHA !

Approchant sa gueule d’arachnide face à Kid, ce dernier pouvait ressentir l’envie de meurtre chez elle. Elle ajouta d’un ton froid et sans répit.

-Je vais me faire plaisir en vous torturant avant de vous cuisiner.

L’invocateur, ni une, ni deux, renvoya ses invocations et répondit avec difficulté, encore sonné par le coup.

-Je... Je suis ici pour vous apporter des informations sur le clan de la forêt. Nous ne voulions pas en arriver là.

Le soldat arma un second coup, mais celle-ci se fit arrêter par une magnifique créature bipède : elle avait des cheveux de la couleur du ciel, un visage très fin, un superbe sourire et n’avait que des coquillages qui cachaient sa poitrine et son sexe. Elle avait, sur certaines parties de son corps, des écailles ressemblant fortement à ceux d'un poisson.

-Du calme Ladjia, n’as-tu donc pas entendu qu’il avait des informations à nous donner ? On aura tout le loisir d’en finir avec lui après.

Elle s’approcha du jeune homme coincé dans la toile, le visage d’une sainte avec un regard d’une psychopathe.

-Je suis Exilia, guerrière d’Aquarya. Alors, dites-moi tout.
-Je dirai tout...
-Et bien tu vois Ladjia, avec un peu de douceur et...
-Seulement à la Reine.

En quelques secondes, la bipède des eaux changea d'humeur, comme agacée, agacée d'être prise pour une conne par un foutu terrien qui ne valait pas grand chose. Quant à Joy, Kid ne savait pas où elle était, espérant juste qu’elle aille bien et que ces créatures ne lui avaient rien fait.

--


Dernière édition par Kid Coogan le Jeu 29 Mar - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 38 500
Points de Réputation : 40 000
Messages : 364
MessageSujet: Re: Les yeux dans les yeux ! [PV Kid]   Lun 26 Mar - 19:09

- C’est l’heure de la pêche ! Dans la gueule !




Le poing toujours dirigé vers la sirène, Joy se propulsait et ajoutait de la vitesse à son bond droit sur la créature, qui l’accueillit en la parant du bras et en tentant de la mordre. Dents de requin au programme, la voyageuse hurla en sentant sa chair plantée par des crocs. Une chance cependant. Elle se mit à durcir sa peau et appuya la tête de la sirène dedans. A pleine puissance. Quand tu as une cible en tête, et qu’elle vient à cinq centimètres de ton visage, pas besoin de chercher midi à quatorze heures. Joy pouvait bien perdre l’usage de son bras, si elle défaisait la créature elle aurait tout gagné. L’autre sentit le danger de sa posture et tenta de se dégager. La deuxième option était déjà envisagée par la matheuse, et elle enfonça le poing encore prêt à frapper dans la gueule de la colonelle de l’eau. Cette dernière se mangea le coup, sans jeu de mots, et put sentir une partie des crocs de prédatrice tomber au sol, dans l’eau. Joy lévitait maintenant devant elle, cherchant une stratégie efficace pour l’attaquer.


Le deuxième vint de Saranova, qui fonça sur la voyageuse, une bulle d’eau dans la main agrémentée de piques aqueux. Une double attaque. La matheuse s’envola, fit un salto dans les airs et tomba de retomber derrière son adversaire, qui l’avait suivie malgré tout et qui plaça la boule d’eau et les piques droit dans son ventre. Alors que la voyageuse se prenait le coup dans l’abdomen, les trajectoires qu’elle avait placée juste avant finissaient d’arriver...à l’emplacement de la sirène, notamment de son bras qui fut criblé de billes de bois. Imparable, le double mouvement. Joy tomba dans la rivière et s’envola de nouveau, en regardant Anthéa en se tenant le bide. Elle avait pris la dose de billes comme il fallait, mais ce n’était pas suffisant. Il fallait passer à la vitesse supérieure, et vite. Joy se concentra et avisa ses trois pyramides de bois. Elle les lança et vite la colonelle les suivre du regard. Comme une balle, Joy bondit sur elle d’un seul coup, lévita et tenta le coup de pied dans le mouvement pour lui faire perdre l’équilibre, mais l’autre esquiva et balança un coup de jambes puissant qui frappa l’eau et envoya des mitrailles de gouttes violentes sur Joy, qui fut déstabilisée. A peine le temps de prendre appui qu’elle retourna sur son adversaire qui l’attendait. Du coin de l’œil, elle changeait la trajectoire des pyramides mais la sirène suivait son regard et savait parfaitement quoi faire pour tout esquiver. Ainsi, Joy eut la solution. Elle plaça trois formules, vit les mouvements à faire pour amener la sirène à tel point, et quelle solution lui laisser. A cet endroit, elle plaça des billes au sol. Un piège, à trois points d’impact.


Troisième round. Elle projeta ses pyramides, la colonelle répondit aux mouvements et para les poings de Joy. Arrivée sur l’endroit du piège, les billes manquèrent leur cible, la sirène passa sous les formules de Joy à toute vitesse et lui décocha un uppercut gonflé avec de l’eau tout autour du bras. C’était comme prendre la foudre pour la voyageuse, qui mangea la berge du fleuve au niveau des lombaires. Elle expulsa du sang et crut que sa colonne vertébrale lâchait. Reprenant son envol, elle sentit les crispations habituelles de son pouvoir qui bouffait toute son énergie, lentement mais sûrement. Elle n’aurait plus beaucoup de temps à compter de maintenant, et le combat promettait de s’éterniser. Si ça se passait dans le temps, jamais elle ne trouverait l’avantage et la ressource suffisante. Non, il fallait trouver autre chose. Elle avisa alors le terrain, le fleuve, le barrage, et trouva naturellement la réponse à donner à la mission que la Famille lui avait confiée.


Il lui fallait maintenant une diversion. Elle ne savait pas où était Kid, et elle sentait qu’elle aurait peu de temps pour faire ce qu’elle voulait faire. Elle projeta toutes les dernières billes sur la sirène, dans des trajectoires calculées pour la faire reculer. Puis elle s’envola purement et simplement, direction le barrage, en ramenant toutes les billes et les pyramides à sa suite, pour protéger ses arrières. La sirène comprit rapidement la fuite et se mit en chasse en surfant ou marchant sur l’eau, Joy avait du mal à déterminer la différence dans son style.


La matheuse accéléra et la sirène, comprenant la manœuvre et commençant sans doute à panique, poussa un cri strident qui arracha les tympans de son ennemie. Un signal d’alarme. Des araignées aux pattes légères déboulèrent et des têtes de poissons sortirent de l’eau. Joy prit encore plus de hauteur et avisa le barrage par ses formules. Les fils étaient solides et sans doute séculaires, à n’en pas douter. Elle plaça un algorithme de poids, pas pour alourdir les fils, au contraire pour les alléger. Maintenant, toute la manœuvre était d’attendre des témoins et de faire que la colonelle d’Aquarya ou qu’une araignée ne touche au barrage. Saranova s’arrêta sur les rochers pour atteindre Joy, et des jets aqueux meurtriers s’envolèrent vers la matheuse pour l’abattre en plein vol. La stratégie n’était pas encore tout à fait terminée, Joy sentait qu’elle devrait y aller à un moment d’elle-même et de conclure la mission par un choix décisif. C’était ça, la Famille.


Elle prit la parole pour tenter le bluff de l'année.



- Encore un jet d'eau et je lâche le barrage. Cette région du Royaume ne sera jamais à vous si je fais ça, tu devrais m'écouter.


Elle attendit le silence et l'attention de la créature. Si ça ne fonctionnait pas, elle lâcherait les vannes sans frémir. La nuit commençait à peser sur les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Zombie Maker
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 10 100
Messages : 90
MessageSujet: Re: Les yeux dans les yeux ! [PV Kid]   Ven 30 Mar - 4:16

--

Kid sentait la tension grimper en flèche et il se demandait même s’il allait s’en sortir vivant. Genoux à terre, mains et pieds ficelés par les toiles, il n’en fallait pas beaucoup pour que l’invocateur se retrouve découpé comme du « chorizo », mais Exilia prit la décision de l’enfermer et ordonna à quelques gardes arachnides de prendre le prisonnier et de l’emmener en cellule. Kid se sentait moins stressé sur le coup, il avait encore une chance de prendre la fuite, maintenant il fallait savoir comment et surtout, comment allait-il retrouver sa collègue ? Était-elle déjà morte ? L’idée lui traversa l’esprit, mais il avait assez confiance dans la façon qu’elle pouvait embobiner une cible avec ses discours. Il allait la retrouver coûte que coûte.

Deux gardes s’approchèrent donc de Kid, agenouillé au sol, et chacune le souleva d’un côté pour le soulever et l’emmener. Mais à ce moment, une sorte de cri strident résonna dans toute la zone et quelques secondes après, une foule de soldats s’empressa de se diriger vers l’origine du son. Il ne restait plus grand monde près de Kid et il sentit que c’était le moment parfait pour se barrer rapidement et rejoindre ce « son », sa collègue devait être là-bas. Le Zombie Maker ne perdit pas une seconde et fit appel à son invocation : Githread le géant à trois têtes, un genre de Valus du « jeux vidéo » Shadow of the Colossus.

Githread:
 

Le monstre squelettique apparu derrière son invocateur : les quelques gardes et Exilia furent surprit et reculèrent de leurs positions laissant Kid près de sa créature. Le géant, observant la situation, comprit rapidement que son maitre était prit en chasse et le porta pour le déposer sur son épaule. Kid en profita pour invoquer Anubis à ses côtés qui le libéra en coupant les toiles avec ses griffes. La situation venait de prendre un nouveau tournant et il fallait en profiter maintenant.

-Oooh Kid, comment çaaa vaaaa ? Dit la tête tout à gauche.
-La ferme frère, tu vois pas qu’il est mal en point, répondit d’un ton sec celui de droite.
-Hep, hep, hep, on se calme la famille, ça sert à rien de se battre.

Ah oui, il faut que je vous explique : le géant à trois têtes possèdent trois personnalités en un. Celui de gauche était le plus idiot et le plus violent, celui de droite était le plus intelligent et quelques fois arrogants et celui du centre, le médiateur. Généralement, ils arrivent à se synchroniser pour faire bouger le corps, mais quelques fois ça peut-être un vrai bordel pour qu’ils se mettent d’accord. Parenthèse faite, revenons-en à la situation.

-Hey les frangins ! J’ai besoin de votre aide pour tartiner ceux d’en bas là. Et prenez pas trop de temps, faut qu’on aille voir une amie après, donc grouillez-vous !
-C’EST PARTI !
-Anubis, j’te rappelle plus tard si besoin !
-Okay !

L’égyptien disparu et il ne restait plus que les deux sur place. Le géant entama plusieurs allers-retours avec ses bras, de droite à gauche, pour tondre tout ce qui se trouvait sur son passage. Les quelques gardes s’étaient fait envoyer bouler, mais la plus dangereuse avait esquivé et envoya une attaque d’ « eau » en forme de fourche sur la face de la créature squelettique et donc, où se trouvait Kid. La main droite du géant arriva à temps pour dissiper l’attaque, mais cette même main gênait la visibilité du Maker et l’ennemie en profita pour utiliser une technique de propulsion d’eau ce qui l’envoya directement sur l’homme. Elle le saisit au passage et tomba avec lui en le serrant très fortement dans ses bras. Elle voulait « pécho » ou quoi ?! Kid, en mauvaise posture, fonçait dos au sol à grande vitesse, une telle chute risquait de le tuer. Il tenta de lui donner quelques droites dans la gueule pour la faire lâcher mais rien n’y fait. Il utilisa alors cette position à son avantage.

Il invoqua Dehemo et Anubis : l’égyptien était sur la main du géant qui approchait sur le côté et Dehemo passa près de son maitre pour que ce dernier se tienne à lui et ralentisse sa chute. La stratégie fonctionna et au moment où ils posèrent pieds à terre, Exilia se retrouva entourée des invocations et de Kid. Elle fonça sur le Maker, Anubis l’intercepta avec une attaque en croix en s’armant d’Ânkh et le Zombie man lui coupa un bras avec sa faux. La douleur qu’elle ressentit, laissa échapper un cri de haine. Elle s’enveloppa d’une carapace d’eau avant de prendre la fuite en direction du royaume. L’égyptien s’activa pour la prendre en chasse.

-Non Bis’, laisse-là, on s’en occupera plus tard. Là, y’a Joy qui a sûrement besoin de nous. OH ! MERCI LES FRANGINS !
-M’haha ! Pas d’quoi l’mai, non... L’iam, non... L'ami !
-Ta gueule ! répondit la tête la plus à droite.
-Pas de souci Kid, appelle-nous dès que t’as besoin.
-YEP !

L’invocateur renvoya le géant et fonça rapidement avec Anubis et Dehemo vers sa collègue. Très vite, il vit Joy au loin près du barrage et qui semblait tenir la situation entre les mains. Le reste des troupes n’osait pas l’attaquer, mais pour quelles raisons ? Kid renvoya Anubis et utilisa Dehemo pour se ramener illico presto près de la jeune femme. Arrivant proche d’elle, il voyait qu’elle en avait elle aussi bavé pendant son combat. Sacré duo. Le Maker jeta un œil au barrage et eut une idée de la situation à laquelle était confrontée l’ennemi : soit ils coopéraient, soit bye bye birdy le barrage. D’ailleurs, ce royaume semblait réellement tenir à ce barrage, il pourrait y laisser leurs vies pour cette chose d’après ce que voyait Kid. Intéressant et en même temps une bonne opportunité pour le duo.

Après quelques secondes, du mouvement se faisait plus bas. Les guerriers, soldats et gardes semblaient s’écarter et saluer une certaine créature. Peut-être que c’était...

--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleuse des maths
Points de Puissance : 38 500
Points de Réputation : 40 000
Messages : 364
MessageSujet: Re: Les yeux dans les yeux ! [PV Kid]   Ven 30 Mar - 13:09

La sirène hésitait et c'était compréhensible. Joy était maîtresse des formules posées sur le barrage, et la créature semblait chercher une faille dans le pouvoir, dans la jeune femme, et dans les propos tenus, sans succès. Elle était trop loin pour tenter une attaque surprise, et si Joy n'arrivait pas à venir à bout de son adversaire, c'était le cas pour cette dernière. Match nul, le point allait donc naturellement à la matheuse qui tenait le barrage un peu par la magie de son pouvoir. Bien utile, quand le combat n'aboutissait pas. Qu'on l'emmenait ailleurs, sur des terres que les militaires avaient du mal à comprendre : la négociation serrée. Joy quant à elle avait une expérience solide, après tout elle vivait avec les quatorze frangins de Jock son Opérateur fidèle, et il fallait faire preuve de fermeté, d'arguments et de poids conséquents pour tous les mettre au lit ou même certains soirs les ramener vivants à la collocation. Mais devant le barrage, c'était quand même du sérieux, la mafieuse jouait sa mission. Les potentialités s'ouvraient à elle : détruire le clan du barrage, se rallier à lui, laisser les choses telles quelles. Elle hésitait encore et pensait surtout à l'importance que pourrait avoir la décision sur les visions de la Reine du Royaume. Les araignées avaient un pouvoir conséquent, elle ne pouvait pas prendre ces questions à la légère. Dans les finalités, tout arrangerait la Famille, mais il fallait trouver ce qui l'arrangerait le plus possible. Là était le nœud du problème.


Kid et une de ses invocations arrivèrent pendant ces réflexions. Lui aussi semblait avoir donné de sa personne contre les autochtones, et Joy le salua d'un air grave, et concentré sur son adversaire. L'invocateur de zombies apportait dans son sillage des gardes et tout le clan des Pilotis, mais ceux-ci faisaient un passage pour une créa ture. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer, la diplomatie après la violence, un classique de Dreamland. Joy se mit de profil pour garder un point de mire sur le barrage, et attendit que la créature ne vienne à leur niveau.


Tout d'abord, Joy ne la reconnût pas de suite. Elle en avait entendu parler, les rumeurs, les on-dits, les ragots de comptoirs valaient parfois moins qu'une seule essence de vie. Mais une fois la créature arrivée sur l'eau, marchant sur l'eau, et formant une troupe d'élémentaires d'eau puissants et géants, tout autour d'elle, la matheuse comprit que les araignées d'eau n'avaient pas seulement amené leur cheffe, ils avaient amené LA cheffe. Peau bleuté, tachetée de violet, air furieux et hautain, chevelure d'un pourpre marin délavé et une prestance à rendre le moindre ligue S complètement bébé...Ys, Impératrice des Eaux, se tenait devant les deux voyageurs. Elle souleva deux doigts de la main droite, et la voyageuse bipède croisée dans le nid dans la forêt sortit de l'eau. Morte ou dans le coma ou dans une magie aqueuse particulière. Prisonnière, en tout cas. Sans rien dire, l'Impératrice venait de donner le ton : Kid et Joy ne seraient jamais au niveau, fin de la game. Merci d'avoir joué, vous n'avez plus de pièces pour relancer une partie. Dégagez.


L'Impératrice n'avait pas besoin de parler, tout était dit. Tout était clair et net. Victoire totale du Clan sur Pilotis, et Ys entrait de manière peu diplomatique sur le territoire d'une autre Reine. C'était au mieux une intrusion peu prudente, au pire une déclaration de guerre sans aucune forme de ménagement. L'Impératrice le savait, et son visage impassible n'indiquait ni la victoire, ni la satisfaction, ni même une once de réussite. Non, son visage ne semblait connaître que la détermination et le calcul, l'impassibilité et la froideur. Ys, c'était quelqu'un. Un sentiment étrange, de malaise et de mort imminente traversait Joy comme des lasers projetés sur tout son corps. Ils allaient mourir, c'est certain. Les élémentaires d'eau et les sirènes autour n'allaient pas les laisser en paix. Non, la situation était claire. Non, il n'y avait en effet rien à ajouter. Non, ils n'avaient pas du tout le niveau.


Et non, ils n'avaient pas encore tout perdu.


Joy se tourna vers son camarade et lui fit un signe de tête. Un hochement et un geste bref pour lui dire de s'enfuir. Elle ferma les yeux et sentit les premières bulles d'eau pénétrer sa chair. Elle se renforça dans l'instant, chair et os, pour résister, et tourna la tête en déclenchant la cascade de l'enfer sur l'Impératrice, les araignées d'eau, les sirènes et enfin la forteresse en contrebas. Dans le même temps, Ys avait bondi et Joy perdit son bras gauche dans une explosion aqueuse. Elle se projeta dans la cascade libérée du barrage et prit le mouvement en cours. Bien sûr, elle n'était pas dupe. L'Impératrice contrôlait toutes les eaux, elle contrôlerait bien ça. Mais il fallait choisir : gérer une voyageuse et un voyageur possédant une information décisive sur le futur de la diplomatie de deux royaumes, ou sauver un clan minable. Elle semblait choisir les voyageurs, puisqu'elle se saisit des eaux furieuses, et elle eut elle-même du mal à les apaiser. Kid était pourchassé par les élémentaires et Joy voyait l'eau autour d'elle former une prison.


Sentant la pression, elle lança le dernier algorithme préparé depuis l'apparition de l'Impératrice. Joy l'avait conçu en cas de problèmes lors d'une mission d'assassinat en passe de devenir un loupé total et monstrueusement embarrassant. Le Siège Éjectable. Une technique simple et efficace. Des formules de vitesse bloquées, et une trajectoire dessinée droit vers le ciel. Le principe d'une balle de pistolet, en somme, à l'échelle de Joy, de son corps, et de son prochain mouvement. Quand elle sentit la pression devenir trop forte, elle déclencha la formule et utilisa un maximum d'énergie pour s'envoyer dans les airs, s'en aller vers d'autres cieux, le plus loin possible de ce merdier. Ce faisant, elle espérait que Kid s'en sortirait. Elle hurla tout en notant la nécessité de le revoir rapidement.




- GERONIMOOOOOOOOOOOOOOOOOO !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Zombie Maker
Points de Puissance : 12 200
Points de Réputation : 10 100
Messages : 90
MessageSujet: Re: Les yeux dans les yeux ! [PV Kid]   Mar 3 Avr - 21:27

--

Voilà donc celle qui régissait ces eaux, ces créatures et ce clan. Celle qui était crainte par les siens et très vite par les deux protagonistes près du barrage. Alors qu’elle s’approchait la tête haute, la patronne donna rapidement le ton à la situation en sortant la fameuse bipède qui leur avait plutôt bien cassée les pieds un peu plus tôt. Au départ, le Maker pensait que c’était une bonne chose, une adversaire en moins c’était toujours ça de gagné, mais d’un autre côté il sentait que quelque chose n’allait pas : Joy. Son visage et son attitude en disait long sur la criticité de la situation à laquelle ils faisaient face et tout se confirma par un signe de la part de sa collègue, lui incitant vivement à prendre ses jambes à son coup s'il ne voulait pas finir en morceau.

Kid déglutit difficilement, là on commence à causer. Et effectivement, après réflexion si c’était la Cheffe qui avait réussi à attraper la bipède, ils étaient dans la merde et il semblerait qu’elle n’ait aucune égratignure. Le cœur de Kid s’emballa, la chaleur qu’il avait acquis grâce au combat s’évapora rapidement, comme si son corps sentait arriver quelque chose de pas normal. Le combat entre Joy et l’adversaire débuta, d’ailleurs il semblait que la miss était réellement mal en point face à elle, mais Kid n’avait pas le temps de venir l’aider : des élémentaires fonçaient sur lui en envoyant des projectiles d’eau. Il esquiva tant bien que mal l'attaque surprise et prit la fuite aussi vite que possible. Il ordonna à Dehemo de foncer à travers les bois pour s’y perdre et tenter de semer les ennemis mais ce n’était pas aussi simple qu’avec les arachnides.

Volant à haute altitude, il avait une vision de là où il allait, néanmoins les élémentaires pouvait facilement le voir, il n’avait de toute façon pas d’autres choix. Pendant sa fuite, il vit le corps de Joy s'envoler dans les cieux à grande vitesse et elle avait gueulé quelque chose comme « Géronimo ». Était-ce le futur point de rendez-vous ? Possible. Mais actuellement, un problème se posait : comment se débarrasser de ces foutus ennemis ? Son regard scruta chaque recoin pour tenter de trouver une issue de secours, mais aucune de valable ne lui vint à l’esprit. Allait-il mourir ici ? Alors là, sûrement pas ! Kid prit son courage à deux mains, descendit de Dehemo avant de le renvoyer et saisit sa faux.

-Désolé Mesdames, mais c’est vous ou moi et franchement j’ai aucune envie de crever ici, donc ce sera votre mort !

Quatre des six élémentaires foncèrent sur lui et le Maker appela Gith...
TUT TUT TUT TUT !
Kid se réveilla en sursaut, paniqué, le souffle coupé : il jeta des regards rapides autour de lui pensant être mort.

-Pfouaaaa, alors là ! TU SAIS QUE J'T’AIME ENFOIRÉ D’REVEIL ! S’écria-t-il avec un large sourire sur ses lèvres.

Il retomba allongé sur son lit, prenant le temps de reprendre son souffle tranquillement et repensant à cette nuit qu’il venait de passer sur Dreamland. Il avait failli y perdre la vie, même si c’est à Dreamland, il n’avait aucune intention de mourir si tôt. Dans la maison, les pas de sa mère semblait approcher de sa porte de la chambre.

-Tu vas bien chérie ?! S'inquiéta-t-elle après l'avoir entendu gueuler.
-Ah ! Oui, oui m'man t'inquiète, j'ai juste fais un mauvais cauchemar haha !

La mère s'éloigna de la chambre et Kid pensait déjà à la nuit prochaine. Il avait quelques questions à poser à sa collègue : qui était cette Cheffe de clan ? Et surtout, que voulez dire son Géronimoooooo.

--


FIN ET SUITE ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les yeux dans les yeux ! [PV Kid]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les yeux dans les yeux ! [PV Kid]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]
» "Les yeux dans les BB-eux"
» Assis sur le sable, les yeux dans l'eau ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Quatrième Zone :: Royaume des Araignées-
Sauter vers: