Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 18 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Joy
Profil
Top quêtes
Léo
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Wagon 4 [Drasur]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Wagon 4 [Drasur]   Dim 4 Fév - 20:09

Illustration du contexte
Tour 1



Tous les participants ont validé et sont entrés dans les wagons qu’ils ont eux-mêmes choisi. Ou comment scier sciemment la branche sur laquelle nous sommes ici, n’est-ce pas ? Les wagons sont tous les mêmes, n’ont aucune particularité par contre ils sont blindés de caméras, d’oeil de journalistes des rêves et de capteurs pour la course. Détruire le matériel reviendrait à être directement éliminé, on vous le rappelle ! Après quelques minutes de silence presque gênant, après quelques musiques pops bien passe-partout, après les dernières annonces et le rappel du règlement, le Metropolitan ferme ses portes en suivant l’annonce sonore….





« WELCOME ! ‘Got some good shits, stranger… OH SHIT ! DIAVOLO ?! »

A peine vous êtes rentrez dans le wagon Cuatro qu’une creature avec un énorme manteau se pointe devant vous pour vous accueillir. Il parait confiant dans les premières secondes de la légendaire réplique du bon vendeur d’armes, mais quand il voit les cheveux longs, le torse musculeux et le bokken rappant, il a un énorme sourire qui se dessine sur son visage. Il est surpris, c’est sûr ! Après tout qu’est-ce que fout un Mayor ici ? Mais il passe très vite à autre chose et passe son bras par-dessus l’épaule pour te parler à toi et uniquement à toi.

« Ca tombe bien que tu sois là, tu me connais, je te connais, on sait tous les deux dans quel business je trempe, tu trempes, bref où on se trempe quoi. Je te propose un deal Junior : aide moi à arriver jusqu’à la 4ème station et je peux t’assurer que va y’avoir du spectacle héhé. »

Ca ressemble pas à une de ces fameuses missions, qu’est-ce que tu fais ? Tu acceptes ? Tu développes ? Ou tu préfères regarder la jolie poule qui sort des toilettes en couvrant sa poitrine et en larme, préférant sortir du wagon en s’envolant que de continuer la compétition. Mais WHAT ! Elle est folle ou quoi ? Partir du premier tour ? Mais faudrait vraiment qu’un connard pour faire partir une si gentille fi…

« MAIS CA ME SAOULE CES VIERGES A LA CON QUI VIENNENT TE CHAUFFER POUR RIEN ! »

Un homme entre la vingtaine et la trentaine sort lui aussi des toilettes, remettant en place sa casquette et remettre sa ceinture. Il a l’air pas content, tellement pas content qu’il voit que tout le monde le regarde et ça l’énerve encore plus ! Il commence à vous gueuler : « QUOI ?! Vous avez jamais vu un mécano essayer de choper une cliente sur le terrain ? Allez sur Dream-porn et voyez à quel point je suis classé parmi tous ces fakes de hentai tentacules !... Ah ! Toi t’as l’air de me reconnaitre ! Dis moi ton nom un peu ! Je peux peut-être te présenter dans le show de la semaine prochaine ! »

Drasur, t’es pointé du doigt par ce type, tu sais pas s’il est sérieux ou s’il te désigne comme mouton noir, en tout cas ça se lit sur son visage qu’il veut peut-être devenir ton pote ! A toi de voir si c’est une bonne idée de… Oh, ton poignet se met à trembler.

Citation :
« OH MON DIEU LE GRAND REX TE DEMANDE TON NOM ! Répond lui favorablement si tu souhaites obtenir l’immunité jusqu’à la deuxième station, sinon tu seras éliminéééééééé <3 »

En tout cas je l’ai peut-être pas précisé les gars mais… Comme par hasard tout le monde a une arme dans ce wagon, même ceux qui avaient annoncés ne pas en avoir ! En même temps avec un marchand d’armes pas net… Quelqu’un avec une énorme épée se démarque autant que toi, Zachary, il sourit un peu trop à ton goût, on peut même dire que sa gueule de cyclope te revient pas. Mais le destin semble lire tes pensées, ou du moins les miennes, et tu reçois ta mission :

Citation :
« Un problème à comparer ? On a pas envie de participer à un concours de Bits ? Pas de soucis ! Elimine le participant avec un seul œil et tu seras immunisé jusqu’à la 3ème station ! »

On garde le meilleur pour la fin, du moins c’est ce qu’on espère ! Désolé de te décevoir mon bon Lev, mais le wagon est un poil trop petit pour supporter ta transformation entière, mais tu peux probablement profiter de l’occasion pour la jouer tranquille jusqu’à ce que tu puisses surprendre tout le monde avec ta vraie forme et du coup prendre l’avanta…

Citation :
« Hey ! On aime pas ceux qui se cachent par ici ! Montre ta véritable forme à au moins une personne, sinon tu seras éliminééééééééé \o/ »

Ah bah tant pis. Bonne chance !

Spoiler:
 


Dernière édition par Game Master le Lun 30 Juil - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Seigneur Cauchemar
Pouvoir : Berzerker
Points de Puissance : 17 500 points
Points de Réputation : 22 500 points
Messages : 66
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Mar 6 Fév - 11:05

A peine rentré y’a un type que je connais, à croire que je suis le fils trop connu d’un seigneur de folie ! Wait, mais oui c’est tout à fait moi ! Ouais c’est bien ! Je vous le dis, c’est moi, Diavulu-sama, l’enculeur de veuves de mamans, off limit of the life ofzedead of the...ouais là je me suis perdu moi-même, mais n’empêche que je vous emmerde donc osef. Non je reconnais Jean-Bryan un vendeur un peu chelou d’Armacity. De mon souvenir je l’ai toujours totalement méprisé vu qu’il fait partie de la plèbe, et pas celle qui est sympa et qui se sait tenir. Non le genre de gars qui veut te vendre un truc qu’il t’a volé alors que t’étais beurré un soir. Le bel enculé des familles comme seule les Mayors savent en former j’dois dire. C’est à la fois une fierté, mais j’aime pas trop son ton et sa main sur l’épaule, comme si on était pote depuis toujours. Le mec va me faire passer pour un pouilleux à ce rythme. Mais bon j’suis bon prince, je lui réponds avec la classe inhérente à ma nature de beau gosse royal. J’sais qui j’suis ouech.



- Tiens Jean-Bryan, comment va ta sœur depuis son dernier viol ? Attends, j’sais plus si c’était ta sœur ta mère ou ta tante pasque avec la famille de cassos consanguin que tu te trimballes, on s’est un peu perdu avec Sento ! Sinon ta proposition tu peux te la foutre bien profond au fion, parce que je m’allie pas avec un merdeux dans ton genre. Tu vas commencer par me lâcher, et ensuite tu vas aller proposer des services de merde à quelqu’un d’autre.



Je lui fous le bon doigt d’honneur des familles, même pas besoin de sortir mon bokken avec un guignol pareil. J’vous jure, à force il va me chier ma réputation ce taré ! Je m’intéresse plutôt à la gonzesse sortie des chiottes à moitié à poil, en train de se faire peloter par un mécanicien qui n’est pas du tout frileux de la bite de ce que je peux en voir ! Énorme ! C’est ça mettre l’ambiance ! Bon, je vois que le show commence pour tout le monde et je reviens vers Jean-Bryan le vendeur d’armes. Je lui mets la main sur l’épaule, cette fois c’est à mon tour de faire le mec. Pourquoi ça, vous allez me dire ? C’est très simple, j’ai cogité, et pour l’instant vaut mieux voir comment ça se passe plutôt que de jouer les solitaires. Le mec je peux en faire ma marionnette, même avec un seul doigt dans le cul pour lui mettre une olive.



- Écoute Jean-Bryan, on est parti du mauvais pied. Voilà le deal. Je t’aide, tu m’aides, au bout du compte tu m’aides à vider le wagon comme il faut, après on se sépare. Si jamais on se retrouve en final, tu me laisses gagner et moi je t’anoblis comme il faut, tu seras à jamais riche et installé dans la bonne société d’Armacity. T’en dis quoi mec ? Sachant que si tu acceptes, on commence à péter des culs avec tes armes ! Tu sais qui je suis, tu sais bien que je me fais n’importe qui ici ! Et bon, désolé pour les insultes mais tu connais les formules de politesse des Mayors hein !


Je lui souris de toute mes dents carnassières. S’il accepte je suis mort de rire, s’il refuse je le bute directement en lui enfonçant le crâne dans une vitre. J’suis comme ça, j’suis un mec sport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Aucun
Points de Puissance : 13 700
Points de Réputation : 7 300
Messages : 27
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Ven 9 Fév - 17:03

Le stresse commencé à monter et l'impatience avec, je sais pas trop quoi faire mais je pense qu'il va falloir se battre entre nous, après tout ce n'est pas pour me déplaire. En matière de grande gueule il en a beaucoup de ce wagon entre un marchand d'armes, qui donne à tout le monde qui le veut des armes sans aucun problème et l'autre qui se plaint de ne pas pouvoir baiser sans oublier le mec du début. On tient là une sacrée bande de braillarde toute aussi incapable de se battre comme il faut, pourvu qu'il va avoir un affrontement entre eux et moi à un moment, on verra s'ils sont toujours capables de parler après ça. Bon l'annonce commence à résonner à travers le métro, première station Delirium City ce n'est pas un coin que j'ai l'habitude d'aller.

Après quelques minutes à patienter je remarque que la plupart des gens regardent leurs brassards, du coup je regarde le mien mais rien pour le moment. Du coup je scrute les environs et remarque un homme cyclope avec une arme aussi grosse que la mienne, il me sourit d'un air narquois ce qui commence par me faire doucement énerver. Si c'est le combat qu'il cherche alors il a tapé à la bonne porte. Au même moment je sens mon brassard vibrer et je regarde donc, si je l'élimine je serais immunisé jusqu'à la troisième station. Voilà enfin le début de l'action je vais pouvoir oublier que je suis renfermé dans ce foutu métro, je me lève et vais en direction du cyclope.

Et sans dire un mot j'active mon attaque vibrato qui commence à faire vibrer l'épée et marche toujours d'un pas décidé à la rencontre du mec avec la grosse épée. Arrivé à quelques mètres devant lui je cours avec mon épée sur le côté droit, puis je saute en sa direction et me prépare pour lui mettre un coup horizontal partant de la droite allant à gauche. Je vise au niveau de ses côtes et j'y vais de toutes mes forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 18 500
Points de Réputation : 16 900
Messages : 269
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Sam 10 Fév - 11:38

Enfin, le métro démarrait et la course débutait, ce qui était censé lancer les hostilités également. Drasur fut ainsi assez surpris du calme relatif régnant dans le wagon, par rapport au véritable bordel qu'il avait vécu lors de sa précédente visite du métro. Bien sûr, des discussions commençaient déjà à fuser un peu partout, comme un mec à sale gueule flottant entre le cliché de vendeur d'arme de jeu vidéo ou celui de pédophile traînant autour d'une école primaire, abordant immédiatement celui qui avait défoncé le poteau de validation sur le quai. Il s'appelait donc Diavolo, intéressant, mais pas assez pour maintenir l'invocateur debout. Scannant la rame d'un coup d’œil rapide, il constata un carré de sièges libres, s'empressant d'y aller. Il se posa sur la place à côté de la fenêtre, s'y accoudant avant de croiser ses jambes sur le siège d'en face. Quitte à se faire chier, autant être à l'aise non ?

Enfin, s'ennuyer était sûrement un terme un peu trop fort, mais il ne pouvait cacher son apparente déception malgré tout. Lui qui s'attendait à des combats explosifs de partout, des pièges, des monstres, enfin quelque chose quoi, ne pouvait s'empêcher de soupirer une fois assis. Un rictus déforma son visage alors qu'il sortit son paquet d'auto-clopes de sa poche par pur réflexe, avant de se rendre compte qu'il était bien évidemment vide. Encore un soupir, décidément le destin ne comptait pas le gâter ce soir, à moins qu'il n'attende patiemment de prouver à notre héros à quel point il a tort de baisser sa garde en faisant s'abattre sur lui sa furie divine vengeresse.

Drasur tendait malgré tout l'oreille pour avoir un aperçu de la discussion entre le mal élevé et le vendeur d'arme, sait on jamais si ils prévoyaient de tout faire péter, il valait mieux qu'il soit au courant. Leur échange se termina cependant rapidement, après quelques manques de respect bien placés, devinez donc de qui ils pouvaient bien provenir, avant que ce dernier ne s'éloigne. Le voyageur n'avait rien choppé de bien croustillant, si ce n'est une proposition d'alliance avortée. L'idée de s'allier avec quelqu'un traversait également l'esprit du jeune homme, même si il n'aimait pas trop le principe de faire confiance à un total inconnu dans une compétition probablement mortelle. Pour l'instant, il était bien seul en attendant qu'un événement inattendu n'explose le calme. Ah bah, en parlant d'explosion, une grenade venait d'atterrir sur les genoux du maker, rebondissant tranquillement sur ses cuisses pour finalement se bloquer sur son bas ventre.

Un frisson de terreur pure parcourut tout le corps du jeune homme, jusqu'à qu'il ne comprenne que l'explosif était toujours goupillé, dieu merci. Il attendait bien quelque chose qui bougerait les choses, mais de préférence pas ses organes carbonisés tapissant le wagon dans une explosion mortelle. Il leva les yeux avant de constater que c'était la créature marchande qui lui avait envoyée, accompagnant son geste d'un clin d’œil ... Tout bonnement égueulasse, il n'y a pas d'autre mot, est ce qu'il tentait de nouer une alliance avec le premier venu maintenant que sa cible prioritaire avait refusée ? Qui sait, dans tous les cas Drasur rangea l'arme bien au chaud dans la poche de sa veste, elle lui serait bien utile à un moment ou un autre.

Subitement, une femme en pleurs surgit des toilettes avant de s'envoler vers d'autres cieux moins salaces. Un homme sortit également des cabinets, avant de se rhabiller et de sortir une réplique capable d'embraser toute la blogosphère féministe mondiale en quelques heures. Il partit ensuite sur un speech vantant son statut de hardeur des rêves, comme quoi, il y avait de tout dans ce wagon. Cela fit légèrement pouffer Drasur, jusqu'à que le mécanicien ne le pointe du doigt avant de lui demander de se présenter, pour peut être lui permettre de pénétrer le milieu pornographique, rien que ça. Il s'apprêta à répondre, avant de constater que son bracelet électronique du futur lui servant de dossard se mit à vibrer. Il y jeta un œil, découvrant sa première mission : donner son nom au mécano. Rien de bien compliqué donc, surtout qu'il comptait bien lui répondre de toutes façons, par simple courtoisie.

« J'te reconnais pas nan, mais si ça peut t'faire plaisir moi c'est Drasur El Kouffar aka le dino maker aka le sheitan de ces dames aka le bourre-salope, ce qui fait au moins deux noms de scène pa-rfaits pour ton show hahaaa ! »

Bon, il avait inventé ces deux derniers surnoms sur le coup, mais ça compte quand même non ? Il ne restait désormais qu'à attendre de voir si la mission était considérée comme réussie ou non, ainsi que de s'assurer de l'hétérosexualité du mécano, sait on jamais que son invitation concerne un show avec des chibres de partout, ce serait un tantinet problématique pour Drasur. En parlant de symbole phallique, un des gars avec une grosse épée se jetait sur un autre gars à grosse épée, sûrement pour vérifier qui avait la plus grosse. Les hostilités débutaient donc enfin, le bordel arrivait à grands pas ! L'invocateur, toujours assis, la tête tournée pour faire face au mécano, un bras au dessus du siège à sa droite, attendait tranquillement la suite des événements, tout en espérant que quelqu'un aurait bien une clope à lui dépanner, course ou pas, il faut s'entraider nom de dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Pouvoir : Transformation humaine
Points de Puissance : 10 900
Points de Réputation : 11 950
Messages : 140
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Sam 10 Fév - 23:19

L’ambiance était à son comble, Lev vit différentes personnes autour de lui. Ils étaient tous différents et il se demandait comment est-ce qu’ils allaient tous s’en sortir de ce wagon. Lev se posa sur un siège poussiéreux, il se demandait que pouvait être l’ambiance dans les autres wagons. Plus calme peut-être ? Ou même pire. Il avait hâte que la course commence sérieusement afin de s’amuser comme il en avait envie et surtout besoin. Il repéra un certain marchand qui voulait s’allier avec quelqu’un. Est-ce que ça serait pratique de le garder à l’œil ? Lev observa énormément autour de lui, il ne faisait aucun bruit et ne bougeait pas afin de mémoriser tous les visages qu’il voyait. Qui sait, ça pourrait bien lui servir un jour.

Lev finit par bouger pour s’étirer. Ne pas être connu était plutôt un avantage assez cool pour passer inaperçu. Histoire d’éviter de se battre et de détruire involontairement le wagon ou autre. Ça serait vraiment dommage que ça arrive. D’ailleurs il se demandait s’il allait voir quelqu’un combattre tout court, vu l’espace réduit ça risquait d’être difficile d’entamer un réel combat sans tout casser. Du moins pour Lev qui était du genre à faire les choses en trop grand.

Il vit que, petit à petit les personnes commençaient à avoir des petites missions à réaliser. Il finit par regarder sa petite créature et soupira quand il vit sa mission. Prendre sa réelle forme. Heureusement qu’il pouvait modifier sa taille à sa guise sinon il aurait détruit le wagon. Ni une ni deux, Lev prit sa forme de base en fixant sa taille à celle d’un simple griffon pour ne pas prendre trop de place. Il fallait absolument que quelqu’un le voit ? Lev s’approcha du premier inconnu qu’il trouva et passa sa tête sous sa main tout en ronronnant, réclamant des caresses comme un chat qui choisit quand est-ce que l’on peut lui faire des câlins. La personne lui sourit sans vraiment comprendre que quelqu’un venait de disparaître. Lev fit ensuite demi-tour, prenant sa petite créature avec lui. Il se posa ensuite sur une rangée de sièges et il put s’y poser tranquillement tout en continuant d’observer les personnes autour de lui.

Il espérait que sa mission soit validée. Sinon il aurait perdu. En soit Lev n’est pas mauvais joueur donc il ne passerait pas son temps à râler, même s’il ne serait pas super content d’être éliminé si vite, il finirait par l’accepter en se contentant d’hausser simplement les épaules puis il resterait voir la suite de la course, histoire quand même de savoir qui était le gagnant. Il réfléchit aussi dans le sens contraire, comment il allait réagir s’il devenait le gagnant ? Il retourna des centaines de questions dans tous les sens pour savoir comment tout allait se passer. Sauf qu’en soit il savait pertinemment qu’il ne pouvait pas tout deviner puisque tout va dépendre des missions. D’ailleurs il vit un garçon plus loin se lancer sur un autre candidat, il allait vraiment combattre dans un espace aussi réduit ? Lev pencha sa tête sur le côté, sa petite créature fit de même. Il leva un sourcil sans vraiment comprendre comment il allait s’en sortir. Le malheureux a dû tomber sur une mauvaise mission pour commencer. Lev pouvait souffler, le sien n’était pas si chiant finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Dim 11 Fév - 16:31

Illustration du contexte
Tour 2



T’as vraiment mis un coup de pression à JB, tu le sais ça Diav ? Il était vraiment en train de réfléchir à comment il pourrait t’utiliser indirectement à son avantage jusqu’à ce que tu reviennes vers lui et sourit à son attention. Faut croire qu’au final t’avais pas tant changé que dans ses souvenirs. Il sourit en grattant sa barbe mal rasée sur son triple menton et finit par dévoiler un peu ce qu’il cachait sous son manteau. Un paquet d’armes, des berettas accrochés à la ceinture, un scorpion dans la poche intérieure, des couteaux de lancer avec des batons de dynamites dessus et bien plus encore. De quoi réveiller en toi les pires impulsions possibles, si ce n’était pas déjà le cas bien sûr.

Mais au moment de t’adresser la parole vous sentez une légère secousse. Vous regardez derrière vous pour voir que votre wagon se détachait du reste du métro et continuait sur sa lancée, abandonnant les autres compartiments qui prenaient chacun leur propre direction. Pas le temps d’être surpris alors que vous entendez un étrange jingle…


« Salut à tous ! Alors vous vous amusez bien dans le coin ? J’espère que vous adorez vos missions parce qu’on a une équipe qui analyse toutes les secondes enregistrées par les caméras pour étudier le déroulement et du coup agir en conséquence ! Mais là on va parler de choses sérieuses ! Si vous vous souvenez du règlement, on a parlé de certains évènements aléatoires… Et bien je pense qu’une démonstration vaux mieux qu’une explication ! Action ! »

Un hologramme apparait au-dessus de vos têtes alors que vos bracelets commencent à lancer le sample d’un roulement de tambour, l’hologramme défilant plusieurs chiffres à très grandes vitesse jusqu’à s’arrêter sur un nombre en particulier… 55 !

« Oh oh ! Va y’avoir du sang par ici ! »

Au moment de terminer sa phrase, tout le monde dans le wagon se sent pris dans une étrange sensation. Vous vous souvenez tous de cet ami qui vous invite à la maison pour faire une partie de Super Smash Brawl ? Que vous pouviez sélectionner votre personnage et défoncer la gueule de vos potes en les envoyant voler par-dessus la troisième corde ? Et si je vous disais que vous êtes devenu un personnage de ce jeu et que la partie venait tout juste d’être lancée ? Vous avez envie de vous frapper comme des brutes et ni une ni deux vous pouvez entendre les cris de rage raisonner dans tout le wagon. Une ombre vole par-dessus Drasur et la majorité des membres dans le wagon pour donner un violent drop kick dans la bouche de Diavolo et faire passer sa tête à travers une vitre du wagon.

« LET’S GET RUMBLEEEEEEEE !!! »

Rex avait même pas cherché à répondre au Dino-maker qui poursuivait dans sa lancée après avoir frappé le Mayor qu’il se lançait sur le premier venu pour le frapper avec une clé à molette aussi grande qu’un bras. Pareil pour toi Zachary, ton envie de meurtre était pas si anodine que ça finalement vu que tu sens que tu as trouvé le partenaire parfait pour te battre. Tu l’attaques sans prévenir mais il n’est pas dupe, il ne t’a pas quitté de l’œil depuis le début et il décide de mettre au dernier moment son énorme épée en face de lui pour bloquer ton attaque. Des étincelles se perdent car les vibrations de ta lame s’entrechoquent contre la sienne mais il tient bon le con ! Il décide même de répliquer par un sacré coup de poing facilement esquivable, mais qui lui permet d’enchainer pour des attaques à l’épée. C’est l’heure du Flamenco !

Sans perdre une seule seconde devant autant d’actions, le marchand d’armes décide de mettre ses mains sous son manteau et de révéler une bonne partie de son stock avant de prendre deux AK-47 et vider ses chargeurs dans le tas. T’es dans la ligne de mire Drasur, fais quelque chose ! Mais oublie pas que toi aussi t’as envie de casser la gueule de quelqu’un, et le plus proche ce sera le mieux ! Mais attends, ce serait pas Lev à côté de toi ?

« Et on dit merci au Débili Dream de nous proposer ce genre de choses chaque année ! La star de notre métropolitan a fait usage de sa magie et son objet spécial pour jeter un dès mystique qui peut déclencher des évènements totalement aléatoire. Vous pensiez que ce serait de la promenade pour arriver jusqu’au bout ? Dommage ! Mais bon c’est plus fun comme ça ! »

Que le bal sanglant commence.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 18 500
Points de Réputation : 16 900
Messages : 269
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Jeu 15 Fév - 13:55

Bon, la colère commençait à doucement monter chez Drasur. Déjà, le gars à l'épée trop grosse pour être vraie et à la dégaine trop dark lui foutait pas mal les nerfs, parce que lui il était déjà au cœur de l'action mine de rien. Il y avait certes une chance sur deux qu'il termine décapité mais au moins, il faisait quelque chose lui. Enfin, ce n'était pas ça qui stressait le plus notre héros, mais bien l'organisation même de la course. Il pensait avoir accompli sa mission et pourtant, aucune confirmation, rien, le laissant totalement dans le flou. Alors oui, ils n'avaient peut être pas le temps avec leur nouvelle attraction bizarre sous forme d'hologramme, qui fit apparaître un chiffre aléatoire accompagné d'une annonce qu'il ignora allègrement, bien trop occupé à ruminer. Un message automatique, c'est vraiment si compliqué que ça à organiser ? Même l'administration française possède la technologie folle de la réponse par mail automatique, mais pas l'organisation d'un événement complètement fou dans le monde des rêves et de tous les possibles ? Ça paraissait gros quand même. Toutes ces pensées négatives s'entrechoquant dans l'esprit du maker l'empêchèrent complètement de voir que le wagon dans lequel il se trouvait s'était détaché des autres depuis quelques temps, il commençait doucement à n'en avoir plus rien à foutre de rien, sans compter le jingle musical qui continuait en fond sonore malgré la fin de l'annonce. Ils ont prévus un jingle de 15 minutes pour une annonce de trente secondes ces cons ou quoi ? Et comment ça il allait y avoir du sang ? Va te faire foutre toi aussi ! Règle tes jingles d'abord t'es un ouf ou quoi ?! Ce vieux Patoche au rabais qui se croit commentateur au Thunderdome là, il se prend pour qui ?

Puis, soudainement, la goutte qui explosa sa race au vase : le putain de mécano. Donc déjà, il a complètement ignoré Drasur, alors que c'est lui qui l'avait interpellé de base ne l'oublions pas, mais en plus le gars s'était envolé dans le plus grand des calmes pour aller coller sa semelle sur le visage du fameux Diavolo. Bon, il fallait bien l'avouer, le dropkick en lui même était de toute beauté, il méritait un 9.5/10 facilement, avec félicitations du conseil et toutes les conneries. Mais ça n'empêchait pas qu'il avait clairement manqué de respect à l'invocateur qui lui n'avait finalement rien demandé de cette conversation de merde. Le voyageur commençait à doucement serrer les poings et à grincer des dents, son tempérament bien qu'habituellement colérique commençait à devenir incontrôlable, il fallait qu'il casse quelque chose, de préférence une gueule. Comme un animal enragé, il secoua sa tête de droite à gauche, à la recherche d'une cible potentielle ... Bingo ! Le gamin-griffon-chient-cheval-ailé-chelou là, c'était la cible parfaite, à rester assis là en face à rien faire et à essayer d'être mignon. Oh qu'il était détestable à rien faire là, à regarder, arrête d'être spectateur de ta propre vie, deviens acteur bordel ! Réagis ! Prend toi en main ! Oui Drasur ne trouvait pas d'argument valable et se cherchait des excuses pour s'évacuer sur le premier venu, mais au bout d'un moment, voilà quoi !

Le maker se leva de son siège, plia ses bras en collant ses coudes à ses côtes, avant de lever son regard vers les cieux et d'hurler à la mort durant une bonne minute trente. Une fois sa colère à son apogée, bien que la déception de ne pas être devenu blond dans le procédé le travailla un peu, il passa à l'assaut. Il prit appui sur le coin du siège, s'élançant dans les airs, le bras droit en arrière, avant d'envoyer un direct du droit de toutes ses forces vers la créature-griffon-on sait pas trop quoi, rayez la mention inutile. Il n'avait pas le temps de constater si son attaque avait touchée sa cible, si elle avait été bloquée, si il avait lamentablement raté en frappant le mur derrière, car un autre événement vint encore plus l'énerver : ce salaud de mécano, pour changer. Complètement excédé, Drasur tourna le dos à Lev, au risque de se prendre un coup, au final il n'avait pas la tête à réfléchir, avant d'hurler à son tour.

« MAIS PUTAIN LET'S GET RUMBLE ÇA VEUT RIEN DIRE BORDEL DE RACLURE DE FOUTRE QUE T'ES !! READY TO RUMBLE PUTAIN, C'EST TROP DEMANDÉ DE PARLER CORRECTEMENT ?! J'VAIS TE DÉFONCER BÂTARD ! »

Certes, le mécano avait balancé sa punchline il y a quelques temps déjà, mais il fallait le temps que ça atteigne le cerveau rongé par la haine de Drasur avant qu'il ne puisse enfin réagir. Il s'apprêtait ainsi à s'élancer vers sa nouvelle cible, dans le seul et unique but de lui inculquer l'anglais à grands coups de pieds-bouches, se voyant complètement coupé dans son élan par le marchand d'armes qui semblait aussi en avoir gros, tirant comme un maniaque dans la foule. Si il y avait bien quelque chose de pas Charlie, c'était bien ça. Pris de court, Drasur manqua de se prendre une balle avant de pouvoir se jeter derrière le carré de sièges sur lequel il était assis auparavant, histoire de pas se prendre un headshot perdu. Il s'était peut être pris une balle cela dit, l'adrénaline pure coulant dans ses veines pouvant parfaitement cacher la douleur. Allongé au sol et à couvert pour le moment, respirant comme un bœuf, il prit quelques secondes pour réfléchir tout de même. Se contenter d'un combat au corps à corps ne l'amènerait pas bien loin et il était un peu tôt pour révéler toutes ses invocations. Puis, aussi rapidement qu'une des balles pleuvant sur le wagon, une idée lumineuse lui vint : il avait un plan. Il invoqué Rexouille à ses côtés, les deux compères affichant un sourire carnassier. Bon le bébé tyrannosaure n'avait aucune idée de pourquoi il souriait, il imitait juste son maître comme un con, mais au vu de l'expression de l'invocateur, une chose était sûre : ça allait partir en sucettes cette histoire.


Dernière édition par Drasur le Ven 16 Fév - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Aucun
Points de Puissance : 13 700
Points de Réputation : 7 300
Messages : 27
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Jeu 15 Fév - 17:28

Je réussis à l'attendre avec mon attaque horizontale mais malheureusement il est le sur le qui-vive et il se protège avec son épée avant d'essayer de mettre un coup de poing. J'esquive le coup en reculant mais tout de suite après il brandit son épée et fait un premier coup que j'esquive d'un pas sur le côté, puis le seconde je le pare avec mon épée. Je suis à fond dans le combat rien n'a d'importance autour de moi mais malgré cela j'entends quand même des coups de feu, mais pas le temps de regarder d'où ça vient il faut que je reste sur mes gardes. Il faut aussi que je réfléchis à une contre-attaque je dois gagner avant d'attendre la station numéro trois sinon ce combat n'aura plus aucun intérêt.

Alors comment je peux faire pour gagner vite fait bien fait, l'attaquer par surprise n'a pas vraiment marché donc l'attaque de front en espérant que sa passe serait une perte de temps. Non il faut que je trouve une tactique plus fine qui demande de la réflexion, un plan digne des plus grands combattants au monde, un truc tellement génial que personne ne peut y penser. Je sais je vais casser son épée avec la mienne, grâce à l'attaque vibrato et tempo qui devrait casser l'épée à force de frapper dessus continuellement. Tempo me permettant de frapper un adversaire à un rythme soutenu ça va largement le faire enfin je pense bon il est possible que l'épée de mon adversaire soit plus résistante que prévue mais bonne qui ne tente pas n'a rien.

Je repousse le cyclope en poussant avec mon épée puis je la lève au-dessus de ma tête, elle vibre toujours, et c'est à ce moment-là que j'active mon attaque tempo et je commence à frapper de haut en bas. Je frappe au rythme de la musique pour commencé puis j'augmente de plus en plus le rythme et je frappe toujours au même endroit pour être sûr d'atteindre l'intégrité de l'épée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Seigneur Cauchemar
Pouvoir : Berzerker
Points de Puissance : 17 500 points
Points de Réputation : 22 500 points
Messages : 66
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Jeu 15 Fév - 21:30

Putain ça j’aime ! Le mec est habillé pour l’hiver comme on dit chez ouam ! Ouais ouais ! Balance les armes coco, tu sais que c’est ça que j’aime, quand on se frotte aux canons aux gardes aux plats des lames et aux bazooklols parlants ! J’ai des étoiles dans les yeux, j’ai défoncé la gueule du ciel pour les mettre dans mes mirettes, à un point que je fêterai bien la Saint Valoche avec ma pine, ouais les gonzesses, vous faites la queue parce qu’avant j’vais me baiser hard time ! Pleurez pas et ouvrez la bouche, y’en aura pour tout le monde j’ai dit ! Donc je me tiens chaud patate, en train de méditer sur la meilleure arme à utiliser pour foutre tout le monde KO et éliminé, quand j’entends un mec venir droit sur moi. Je me tourne et je me mange un pied placé par le dieu des dropkicks lui-même, mais bon j’accuse un peu le coup. J’veux dire j’suis trop beau, trop classe, trop connu, trop célèbre et tout, et comme de par zazard y’a un mec qui me focus en m’ouvrant en deux avec sa semelle de copiteur de merde. Pas le temps de cogiter, je traverse la fenêtre du métro et le verre me fait saigner abondamment. Plus que tout, je perds ma casquette de contrôleur de métro dans l’histoire, elle tombe sur les rails et on trace la route…


Hurlant de rage à l’extérieur du wagon, je m’agrippe de chaque côté pour sortir ma verre avec une gueule entaillée et en sang, encore plus à la sortie qu’à l’entrée forcément, et je tends la main vers Jean-Bryan qui me tend spontanément une machette avec encore un peu de sang dessus.


- Oh you, tu me connais si bien Jibi !
- Owi !



Je zieute le gars qui m’a fait un dropkick et Jean-Bryan me le pointe du doigt. Le mécano qui essayait de se taper bobonne dans les chiottes alors qu’on partait. Je vois je vois. J’ai pas suivi toute l’affaire mais je sens que je dois taper tout le monde, que la rage s’ajoute à mon niveau de rage actuel et je dois taper absolument tout le monde ici. Je me rends compte en fait que la sensation de rage avait commencé bien avant mais l’aller-retour dans la fenêtre m’a fait décuver vite teuf wesh. Là, je sors les crocs, je sors la forme Ours et je rentre directement en rage berserk full contrôle of the beau gosse of the universe of the ta gueule...Pas de dropkick ici, mon art a été sali par un plébéien. Non, je vais plutôt le choper, index et majeur droits dans ses narines, je lui tords le nez et j’essaie de l’envoyer en le propulsant les doigts dans le nez littéralement dans une vitre. Aller-retour façon Mayor, sauf que je pars sur un combo avec MC Bokky, je le tape des dizaines et des dizaines de fois avec mon Bokken, et je me prépare pour moi...Fatality !


Fatality, c’est simplement l’épée planquée dans mon bokken. C’est assez simple, je dégaine Fatality et sa lame au clair doit en principe aller traverser l’abdomen du mécano qui m’a manqué de respect. Ca c’est du finish, et je chante avec MC Bokky resté dans mon dos sans le reste de son corps. Hé ouaye papa, Bokky lui aussi il est creux à l’intérieur ? EST-CE QUE CA VEUT DIRE QUE JE SUIS CREUX MOI AUSSI PAPA ?


- Vous allez l’apprendre rapidement le Wagon 4, je suis un...bad boy !





Je montre les dents et je demande encore des armes à mon pote Jibi. Si le mécano a survécu à Fatality, je décharge mon beretta dans sa gueule, sinon je passe au suivant...j'sais pas j'me tâte et je tâte Jibi pour me stimuler sexuellement. Y'a pas mal de mecs qui compensent avec leurs grosses épées, mais ce serait plutôt le voyageur et son dino de merde qui m'intéressant. J'sais pas pourquoi, c'est ptetre sa gueule et son délit de faciès ambulant, mais j'le sens pas. Le genre à se faire 50e en te filant de la poudre de bonbons qui piquent sa mère. Ouais j'sais pas je sens qu'il faudrait pas y en avoir cinquante comme lui dans un village, j'me sens grave envahi et j'ai envie de l'éloigner de  mes us et coutumes. Le tout sans aucune once de mauvaise pensée, j'veux juste le tataner et lui péter le nez pour qu'il pisse le sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Pouvoir : Transformation humaine
Points de Puissance : 10 900
Points de Réputation : 11 950
Messages : 140
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Ven 16 Fév - 16:06

Tout aurait pu être tranquille. Une petite course tranquille sans aucune prise de tête, aucun mort, aucune goutte de sang au sol. Quoi qu’avec un trafiquant d’arme il fallait s’attendre à tout. Et ça n’allait clairement pas louper. Lev avait l’impression d’avoir choisi le wagon avec le plus de problème. Et quel ne fut pas sa surprise de voir le wagon qui se détachait des autres suite à la secousse. Il savait clairement que ce n’était pas une course comme les autres, il avait entendu des échos à ce sujet. Mais jamais il n’aurait imaginé que le wagon pourrait aller jusqu’à se détacher ! Une folle musique qui amusait Lev débuta avec une voix qui parlait d’action aléatoire. La créature se contenta d’écouter alors qu’il s’étirait au calme dans son coin. Personne ne le faisait chier. Du moins pendant un très court instant. Les choses sérieuses allaient commencer et plus personne n’allait le laisser tranquille finalement. Chose qui mit Lev plutôt grognon, pas trop trop content. Oui il était venu s’amuser avec d’autres mais il n’était pas trop pour se battre. Mais s’il n’avait pas le choix, il n’allait pas hésiter. Un hologramme, une ombre, une folle envie de casser des bouches. Il comprenait maintenant ce qu’il voulait dire par évènement aléatoire.

Ca criait de partout, Lev se contenta de grogner dans un premier temps puis hurla à son tour comme un loup. Quand Lev observa autour de lui, il vit un mec inconnu lui foncer dessus pour lui mettre un coup de poing. Lev bondit en sa direction du côté gauche pour éviter son coup de poing. Son but ? Bah faire l’animal et le mordre à l’épaule. Il voulait se battre ? Pas de soucis, Lev peut autant griffer que mordre. Le Drasur hurlait comme un fou après le mécano. Il tourna même le dos à Lev qui n’hésita pas une seconde à lui faire un croche-patte pour le faire tomber en sortant ses griffes qu’il enfonça dans sa cheville. Pas le temps de voir s’il avait réussi son coup qu’il diminua brusquement sa taille et se cacha sous les sièges. Un malade mental venait de prendre place. Enfin, le trafiquant sortait plutôt le grand jeu en tirant partout. Il avait l’espoir de toucher quelqu’un.

Lev devait réfléchir à comment s’en sortir seul, comment arrêter ce malade mental aussi. Surtout que plus loin dans le wagon ça se battait toujours. Lev soupira intérieurement, il y avait des fous partout ici. Mais mine de rien cela le fit sourire, même si tout ça allait très mal se terminer. Il n’avait pas tort : cette course était vraiment marrante. Du moins Lev s’amusait comme un fou. C’était drôle de voir tout ça autour de lui. Sur le coup il se disait même qu’il pourrait participer au prochain. Du moins s’il avait l’information. Il ferait tout pour l’avoir. Il se fichait de gagner ou non. C’était tout cette ambiance et toutes ces personnes qui l’amusait en réalité.  Oui il était content. Pour une fois qu’il pouvait se vider la tête. Mais bon, fallait quand même réfléchir à comment arrêter ces malades aussi.

Par contre une chose allait être compliqué pour lui dans cette course : communiquer avec les autres s'ils sont tous des voyageurs. Car Lev ne savait pas s'il pouvait reprendre forme humaine ou non et ça serait bête de se faire disqualifier pour ce genre de bêtise. Du coup il allait rester sous forme de créature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Mer 21 Fév - 13:13

Illustration du contexte
Tour 3




Wow on pourrait presque se réveiller au napalm par ici ! Nan sérieux ça vous rappelle pas ces bonnes vieilles escarmouches dans les jungles ? Moi si ! En tout cas notre ingé son à de quoi vous faire rêver à n’importe quel moment où ça chauffe dans le coin, comme maintenant quoi ! Vous le voyez peut-être pas parce que vous êtes occupés à vous battre entre vous comme des babouins qui savent pas où frotter votre cul rouge mais plus loin dans le wagon il y a un manchot roux qui plaque la tête d’un participant contre une barre verticale, et pas qu’une fois ! Y’a du sang, des dents et peut-être un peu de bave sort de ce pauvre bonhomme ! Il faut que quelques secondes pour que son bracelet ne bip et qu’il soit parachuter vers d’autres cieux.

Mais c’est pas ça qui vous intéresse à vous, hein ? Vous vous attendez juste de savoir si vous avez réussi à faire mal à vos adversaires. Bande de sauvages ! Vous avez pas honte de vous ? C’est pour ça que je vous aime putaing ! Plus sérieusement, ô roi des low-jusqu’au-dropkick, après que ton arcade ait rencontré la fenêtre du métro tu ressors en fonçant vers le mécano qui voit pas ton « attaque » venir. Il sent ses narines s’écartaient millimètres par millimètres et y’a du sang qui coule de son nez alors que tu le balances contre une autre fenêtre. Il a la tête qui tourne un peu mais quand tu commences à le savaner d’un cocktail de McBokken il essaye de se protéger en mettant ses bras en avant et bloquer certains coups, mais très vite il est couvert de bleus et autres coupures légères. Mais il trouve une faille dans ton combo, tu souhaites dégainer ton épée et ça lui laisse le temps de choper la barre horizontale au-dessus de lui pour se soulever en relevant les jambes et éviter de justesse ta lame qui se plante contre un siège.

Pas le temps d’appeler JB pour savoir la suite de l’histoire qu’il hésite pas à balancer la palme de ses bottes directement dans ton nez une seconde fois et à te poursuivre dans son élan. Ton épée est restée coincée contre le mur parce que tu as été comme un bourrin dessus en espérant tuer une créature dans la force de l’âge et te voilà par terre avec un mécano énervé qui te frappe à coup de clé 52 dans la tronche. En attendant, de ton côté Drasur tu vois l’ombre de Lev se déplacer sur le côté pour essayer de te bouffer l’épaule. Si seulement t’avais pas été imprévisible Drasur et que tu t’étais pas retourné pile à ce moment-là pour gueuler contre un mécano en chaleur. Dans ta retournée digne de Ronaldo tu as non seulement évité la morsure du morpheur, mais tu lui en plus mis ton coude dans la bouche par inadvertance. Ca a pas l’air de t’avoir plu Lev, vraiment pas. Tu hésites pas une seule seconde à griffer jusqu’au sang la cheville du Dino-Maker pour le faire trébucher dans sa lancée. Mais connais-tu seulement les conséquences de ton acte ? A cause de toi – ou grâce, ça dépendra du point de vue – Drasur évite de peu une balle perdue qui avait failli se loger dans sa tête alors qu’il pensait pouvoir l’éviter.

Vous voyez Moïse qui arrive à écarter la mer avec un miracle ? Bah regardez JB qui écarte la foule avec des balles de 10mm qui sortent de ses canons. On compte plusieurs blessés parmi le peuple, environ 3 ou 4 qui se tiennent soit la jambe soit le bras alors qu’il commence à y’avoir du sang un peu partout dans le wagon. Un vrai bain de sang je vous dis ! Va me falloir des jours pour nettoyer ça ! En attendant tu vois du sang t’arriver jusqu’à tes pattes et faut dire que l’odeur est pas si plaisante que ça. Jusqu’à ce que tu vois un homme baissé la tête sous les sièges pour te regarder. Tu le reconnais, c’est celui contre qui tu es allé te frotter pour te faire voir. Il tend la main comme pour essayer de t’attraper mais tu sens une certaine malice dans son regard, tu reconnais ces yeux… C’est les yeux de quelqu’un qui a pas des idées très saines envers toi. Peut-être qu’il te trouve un peu trop mignon !

Sans oublier le combat danteste entre Zach et le cyclope à la grande épée, on se croirait presque dans God of War les gars ! Mettez-y plus de violence, des cris de rage, du sang ! Tes coups se font de plus en plus lourds et rapides contre son épée et même s'il essaye de se protéger tant bien que mal, tu commences à voir les fissures apparaître. Mais on dirait qu'il n'a pas autant de fierté que toi et au moment où tu souhaitais frapper, il te lance son épée à la figure qui pourrait bien te trancher en morceaux tandis que lui fonce à l'autre bout du wagon pour te fuir. Mais quel salaud ! Non seulement il te cherche, ensuite il te frappe, il te balance son épée à la gueule puis il fuit ! Comment vas-tu réagir ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue M
Pouvoir : Aucun
Points de Puissance : 13 700
Points de Réputation : 7 300
Messages : 27
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Ven 23 Fév - 21:16

Je fais pleuvoir des coups sur l'épée du cyclope et au bout d'un moment on peut voir des fissures apparaître, le plan du virtuose avait finalement bien marché. Je ne relâche pas mes efforts et je suis parti pour bien casser son épée mais au même moment ou je relève mon épée pour lui mettre un autre coup il en profite pour me balancer la sienne au niveau du visage. Un peu surpris par cela je recule et dévie l'épée avec mes bras, heureusement qu'il y a mes sangles pour me protéger sinon j'aurais été mal en points. Puis je le vois courir dans le wagon pour me fuir mais je décide de le poursuivre afin de lui donner la monnaie de sa pièce.

Le wagon n'est pas infini, il sera forcément bloqué à un moment, je le suis d'un pas décidé. Pour moi il ne faisait que retarder l'inévitable, surtout que s'il s'aurait battu avec honneur sans fuir comme un lâche je l'aurais pas tué, bon je l'aurais fortement blessé mais pas tué. Mais là je déteste les gens qui fuient, en plus c'est lui qui me cherche et c'est lui qui fuit, faut vraiment le faire. Mon impatience commence à prendre le dessus, j'ai qu'une seule idée en tête le tuer, je me rapproche de plus en plus de lui doucement mais sûrement. Je me déplace avec l'épée au niveau des épaules, mon expression en colère en dit longue sur mes intentions envers le cyclope.

Je le prends au piège dans le cul-de-sac du wagon, je ne vais pas faire traîner plus que ça, je reprendis mon épée et comme il se retrouve sans rien pour se protéger et bien je suis partis pour l’empaler au niveau du ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Seigneur Cauchemar
Pouvoir : Berzerker
Points de Puissance : 17 500 points
Points de Réputation : 22 500 points
Messages : 66
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Mer 28 Fév - 10:22

Merde, ma Fatality n’est pas été fatale, y’a plus de jeunesse m’sieurs dames ! Le mécano se prend la foudre mais il lui reste encore assez de lucidité pour riposter et faire des moves improbables et pas trop mal vus. Le truc, c’est que je me les prends en pleine poire, coups de pieds bien sentis et autres mises au sol de bâtard. Je vois Fatality qui reste accrochée au mur, et pas question de la laisser là, c’est un héritage paternel, quasiment le seul qui vaille le coup. Un joyau des royaumes de la guerre...j’suis pas attaché aux biens matériels qui finissent par te posséder, mais celui-là je ne le laisse à personne, hé ouaye bande de baltringues !


Le mécano me frappe en se jetant au sol avec sa clé de mécano, et je me sens comme au Fight Club. Je me marre tandis qu’il me marave la tronche comme un enfoiré, je me marre, j’éclate de rire si bien que le mec arrête un peu pour être bien sûr de voir ce qu’il voit, et d’entendre ce qu’il entend. Je passe en mode Sanglier, les coups ne me feront plus mal, et je charge un coup en lui parlant.


- Tu te prends pour un guerrier ? Tu sais pas d’où j’viens Billy ! Tu sais pas d’où j’viens !!!


J’envoie mon front contre le sien, pour faire un enchaînement de mouvements. Prise à la gorge entre mes mains pour le basculer sur le côté. Il résiste ? Je lui colle des droites pour l’assommer. Il tombe ? Je me relève comme un beau gosse et je retire Fatality d’un coup sec. Sous la forme Sanglier elle ne pourra pas me résister même si elle est bien enfoncée dans le mur. Ouais. Je crache un glaviot de sang sur le type pour le déconcentrer dans sa douleur et je passe à ce que je viens de dire. Après quoi je range Fatality dans le bokken, faudrait voir à pas trop se la faire péter par le premier branquignol venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 18 500
Points de Réputation : 16 900
Messages : 269
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Mer 28 Fév - 15:31

MAIS PUTAIN ÇA FAIT SUPER MAL ! Le bâtard, j'ai pas remarqué mais il m'a esquinté, oh le fils de pute ! FILS DE PUTE FILS DE PUTE FILS DE PUTE FILS DE PUTE JE VAIS TE BAISER ! TOI ET TOUS TES MORTS ! TOUS PUTAIN TOUS ! Ça pisse le sang bordel ! Je peux encore la bouger ? Ouais bon ça va, bah voilà, obligé d'esquinter mon haut pour stopper l'hémorragie, enculé de chat-loup-aigle-griffon de sa mèèèèère ! Bon, si j'arrache juste la manche du t-shirt, je recouvre avec ma veste ok, comme si de rien n'était, le swag reste consistant et inchangé TOUT-VA-BIEN. PUTAIN DE PLAIE OUVERTE ! Raaaah ça fait mal, serre les dents mec, t'as connu la guerre, t'as connu le Vietnam, souviens toi, chante un peu vas y : It ain't meee, it ain't meee I ain't no fortunate soooon nooo ! Ok ok ok, c'est bon, le garrot est fait, maintenant faut que je soulève l'autre GRANDE SALOPE ! Pourquoi j'suis aussi vener ? Et l'autre qui arrête pas de tirer sur tout le monde là, ta gueule toi aussi ! Putain on peut plus faire ça ! Sois Charlie fils de foutre! Rexouille arrête de lécher le sang d'inconnus sur le sol putain ils ont peut ETRE LE SIDA ! Ah nan c'est mon sang à moi ... ATTEND JE ME SUIS PAS FAIT DÉPISTÉ ARRÊTE J'ai envie d'hurler, oh ouais j'ai envie d'hurler, j'vais hurler, AAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! NAN PAS DANS MA TÈTE DANS LA VRAIE VIE !

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! »

Toujours au sol derrière le carré de sièges, des balles sifflant toujours au dessus de lui, se confondant dans les hurlements des pauvres victimes du terroriste au nom ridicule, Drasur pétait littéralement un câble. C'était un vrai bordel dans sa tête, il était totalement incapable de garder une seule idée, une seule ligne directrice pour mener ses actions, tout ce qu'il savait c'est qu'il était énervé comme jamais il ne l'avait été. Saleté de Metro et ses sorts magiques de merde, sur quelqu'un d'aussi irascible que le maker, c'était sûr que ça partirait en sucettes. Après quelques minutes, ou secondes, la temporalité n'ayant plus vraiment de sens dans son esprit rongé par la haine, les balles s'arrêtèrent enfin. Miracle ? Un héros se serait il occupé du vendeur d'armes ? Ou est ce qu'il devait simplement recharger ? Il n'en avait aucune idée, mais l'invocateur se devait de sauter sur l'occasion. Il attrapa Rexouille par la nuque, le retirant douloureusement de ses léchouilles de sang, avant de le placer sur son bras. Le prétorien enroula ses jambes, sa queue et le peu de bras qu'il avait autour du poignet de son maître alors que ce dernier fermait son poing. Il leva alors ses bras vers le ciel, sa bête désormais bien agrippée, avant d'hurler le nom de sa technique, comme n'importe quel personnage de shonen beaucoup trop imbu de lui même.

« DIGIVOLUTION MEGAZORD DINOSAURE FORCE ! FORMATION PATATE DE FORAIN JURASSIQUE ! »

Bon, on l'a testée qu'une seule fois cette technique, mais j'ai pas le choix, JE PEUX PAS RÉVÉLER TOUTES MES PUTAINS DE CARTES PIÈGES TOUT DE SUITE ! Si Rexouille est chaud, il devrait mordre, griffer, je sais pas arracher les gens en même temps que j'leur met des longues patates. Ça devrait marcher, pourquoi ça marcherait pas, bien sûr que ça va marcher ta gueule ! Bon, il est où l'enculé qui m'a niqué la jambe ?! Il est où ?! Je le vois pas bordel ! MONTRE TOOOI MON ENNEMI JURÉ !! J'ai pas le temps de chercher, il faut que je casse quelque chose là ! Ooooh mais est ce que ce serait pas des petits 1v1 que je vois par là bas ? Alors comme ça on s'organise des petits duels et on invite pas les copains hein ? HEIN ?! VOUS M'AIMEZ PAS C'EST ÇA ? COMME LA BOUM CHEZ COSETTE ! NON, PAS ENCORE, POURQUOI ELLE M'A PAS INVITÉ ? COSEEEEETTTEEEE !! Je choisis qui ? J'arrive sur qui comme un gros traître par derrière ? Le mécanooo ! Ouais nan il est loin, flemme, il y a pas des daronnes plus proches à soulever ? Hé mais, le mec trop dark là il va buter le cyclope ! Noooon, pas les cycloooopes ! Raciste ! Saleté de double-oeil ! Il t'as rien fait ce gosse ! Arrête de vouloir sur-compenser avec ta grosse épée ! Wooooookaaaaay je l'ai ma cible ! Dans le dos comme un traître putain je suis un GÉNIE !

D'un geste vif, Drasur s'élança vers le voyageur à la grosse épée, arrivant à toute vitesse derrière lui. Il ne réfléchissait plus, le sort de l'organisation ayant fait bien trop d'effet sur lui, la haine, la colère, le sang, c'est ça qu'il voulait ! Qu'importe que sa cible soit plus forte, plus faible, ce n'était que des détails tout ça. Il se préparait tout de même mentalement à invoquer Edgy à tout moment, au cas où l'épéiste n'utilise bah ... Son épée. C'était son seul moyen de contrer une lame, mais pour l'instant il se contenterait d'un bon gros direct du droit dans la nuque, ou le dos on verra, ce qui de base déjà devrait faire mal, sans compter la morsure qu'ajouterait très certainement Rexouille. Ça allait le faire, ça devait le faire, à moins que le gars ne soit une légende vivante de Dreamland qui le trancherait en deux d'un coup, ce cas de figure précis serait vraiment dommage dis donc. Il s'élança ainsi vers les cieux d'un bond magnifique, reculant son bras pour préparer son coup, il aurait ses réponses à l’atterrissage pour sûr. A moins qu'il ne le rate tout simplement et atterrisse à côté comme un con, non, le destin ne serait pas aussi cruel enfin ! Ne sois pas cruel le destin s'il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Pouvoir : Transformation humaine
Points de Puissance : 10 900
Points de Réputation : 11 950
Messages : 140
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Jeu 1 Mar - 12:05

Un coup dans la gueule ça fait mal. Très mal. Il l’avait loupé, il n’avait pas réussi à le mordre à cause d’un vieux réflexe que Lev n’avait pas forcément anticipé. Rien de grave en soit, juste un gros coup dans la mâchoire, ça allait. Il avait juste augmenté l'envie de faire chier de Lev. De le faire chier surtout. Il allait rester sa cible désormais. Il voyait bien que d’autres étaient dans une situation qui était pire que la sienne, en sang. Comme le Drasur qu’il n’avait pas loupé pour lui griffer la cheville. La créature était fière de son coup, au moins il n’avait pas loupé ça. Néanmoins la situation générale ne s’améliorait pas vraiment, il était autant amusé qu’en colère. En vérité la seule envie qu’il avait était de détruire le wagon avec sa grande taille, juste pour faire chier le monde et les faire rager encore plus. « Olala t’as tout détruit, à cause de toi on est disqualifiés ». Quoi que ça pourrait aussi retirer toute cette colère injustifiée causée par la magie aussi. Mais ce n’était pas vraiment une bonne idée. Sauf s’il voulait niquer leur fun. Ça ferait sans aucun doute rire uniquement Lev.

Les balles s’arrêtaient enfin, il y avait énormément d’actions sous les yeux de Lev qu’il se contenta d’observer dans un premier temps. Il restait caché alors qu’il avait adopté la taille minimale qu’il pouvait avoir. Ah non le Drasur il n’allait pas le lâcher, tout était bon pour le faire chier. Le mec hyper réactif à tout ce qu’il y avait autour, il ne chercha pas Lev pendant des plombes et sélectionna un autre ennemi quand il ne trouvait pas sa proie. D’ailleurs il continuait d’hurler comme un fou. Le cyclope continuait de se battre contre son ennemi et venir foutre la merde n’était pas de refus pour la créature qui avait bien une idée en tête.

Il avança dans le wagon en gardant sa petite taille et en restant caché sous les sièges. Comme une bête qui observe sa proie de loin. Il attendait le moment propice pour lui bondir dessus. Tout simplement. Son poids ferait le reste. Son but n’était pas de le tuer, il n’allait pas prendre d’élan ni rien. Fallait pas pousser le bouchon aussi loin. Non juste l’embêter pour qu’il puisse louper l’attaque qu’il était en train de préparer. Juste pour le plaisir de l’énerver davantage alors que Lev continuait de contenir cette colère. Sauf s’il faisait ça parce qu’il était énervé ? Son comportement peut aussi s’expliquer par ça. Il était énervé sans raison – enfin tous plutôt – et s’était fait agresser sans raison. Il allait donc le faire chier sans raison. Logique ? Non. Mais est-ce que l’on cherche vraiment à ce que tout soit logique dans cet événement ? Pas vraiment. Il attendit quelques secondes puis quand il le vit bondir, Lev fit de même en montant au préalable sur le siège pour bien viser. Un bon coup de boule bien placé ferait amplement l’affaire pour déranger monsieur. C’était un plaisir fou de niquer le fun de Drasur. Même s’il ne le connaissait pas, même si ce n’était pas dans ses habitudes, il se pliait au jeu et surtout à sa colère qui était mélangée avec le plaisir de nuire aux autres. Lev s’aidait de ses ailes pour ne pas louper sa trajectoire ou éviter de foncer contre la paroi du wagon sous peine de l’exploser, voir même d’en sortir. C’était dangereux mais ça restait un coup à tenter. Qui ne tente rien n’a rien après tout. C’est ce que la créature se disait en vol pour se rassurer un minimum face à toute cette folle histoire. Il était vraiment content dans le fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Dim 4 Mar - 17:38

Illustration du contexte
Tour 4



BIM BIM BADABOUM BIM BIM BADABOUM ILS SONT COOOOOOOOOLS ♪  On peut dire que ça commence sérieusement à se transformer en clip parodique d’une chanson que je ne citerais pas ! Entre les balles qui pleuvent en horizontales et les blessés qui apprennent à l’instant qu’ils ont le potentiel de devenir ténor, on comprend enfin la magie du Débili Dream ! Remerciez-le ou maudissez-le, il vous accompagnera là où vous vous y attendrez le moins. En attendant, notre héro à la grande épée Zachary avance lentement mais sûrement sur le cyclope qui avait prit refuge dans l’un des coins du wagon, souhaitant échapper au courroux vengeur de l’épéiste. La tension était palpable, des têtes vont tomber ! Tout aurait pu virer au pire si seulement un enfoiré de sheitan n’était pas intervenu. Une ombre rouge bondit pour essayer de te frapper Zachary, il est rapide, il est véloce, il est énervé, et il se fait tout de suite intercepté par un OVNI venu des sièges juste à côté.

La fusée L.E.V a décollé des sièges pour passer par-dessus la tête de la plupart des participants au sol, utilisant ses ailes pour recalibrer sa trajectoire au dernier moment parce que Drasur était quand même tellement énervé qu’il en était rapide. Mais les cornes cassées de la créature touche directement dans le bas du dos du Dino Maker, le bousculant de sorte à le projeter de manière imprévue et imprévisible vers l’avant. Pour le coup tu ne te prend pas le coup de morsure de Rexouille dans le dos Zachary, mais tu sens l’épaule de Drasur se cogner contre toi juste assez pour te faire perdre l’équilibre pendant un instant et manquer de te faire tomber avec lui. Tu es sauf, tu as des réflexes, tu sais qu’il ne faut pas tourner le dos aux autres dans les vestiaires de la prison, mais ce que tu ne savais pas c’est que ton ennemi venait de montrer son véritable visage…


La musique digne de la WWE retentit alors que des bras robustes passe autour de ta taille et que tu sois subitement soulevé en l’air. Le temps semble ralentir pour toi à ce moment-là, tout devient lent, tu n’entends plus le sifflement des balles partir, plus les cris des gens, même pas ta propre respiration… Tu n’entends qu’une seule chose :

«  THIS IS CYCLO-CENAAAAAAAAAAAA !!!!!! »

Tout s’accélère très vite et le sol te semble de plus en plus proche jusqu’à ce que tu subisses de plein fouet un german supplex qui te sèche pour un petit moment, de quoi te faire tourner la tête pendant plusieurs minutes. Le cyclope qui venait d’enlever son haut pour montrer le visage d’un homme tatoué sur son torse musclé, avec écrit en-dessous « CENA NATION ». Il rigole alors qu’après qu’il se soit relevé une sirène retentie dans tout le wagon, plusieurs buildings faisant un marathon étant visible un peu plus loin. Ca y est ! Vous approchez de votre but ! La station 2 est là ! Délirium City en vue ! Diavolo essuie le sang sur son visage alors qu’il a complètement sécher le mécano qui se laissait parachuter vers d’autres cieux. Le thug de la guerre récupère Fatality et la range dans son fourreau, mais le wagon fini par s’arrêter à la station et les portes s’ouvrent. Vous voyez plusieurs hommes en tenue de Men-In-Black débarquer et vous encercler alors que le bruit de talons hauts se fait entendre. Une personne s’approche et pour ceux qui sont couchés par terre vous pouvez voir à travers la porte du wagon de longue jambes somptueuses et attirantes. Sauf que SURPRISE MOTHERF*CKER, en relevant les yeux vous voyez que le reste du corps n’est autre qu’une aspirine géante qui fume un énorme cigare, avec une bouteille de Whisky dans la main. Un silence assez pesant s’installe alors que plusieurs hommes prennent le marchand d’armes JB par-dessous les bras pour l’emmener.

« On T2AVAIS PREVENU MARCHAND DE MES MORTS-LA ! T’AS P2T2 NOT’ WAGON MAINTENANT T4ES VIR2 BATARD ! CASSE TOI OU JE TE CASSE UNE JAMBE ! »

Vous sentez dans sa façon de parlé que l’aspirine a pas toute sa tête, elle parle comme quelqu’un qui défoncerait son clavier de colère et resterait toujours en Maj. Les menottes sont mis et JB commence à se faire emmener, il essaye de se débattre mais la seule chose qu’il puisse faire c’est communiquer un message à Diavolo : « JUNIOR ! STATION 4 ! TOURNE LA VALVE 3 FOIS ! » C’est sous ces mots-là qu’il se fait emporter comme un sac de patate, plusieurs armes tombant par terre derrière son passage.

« ET VOUS BANDES DE SOUS RACE CASSEZ VOUS DE C’TE WAGON POUR ALLER VALIDER VOTRE STATION ! 15 MINUTES AVANT LE PROCHAIN D2PART ! »

Vous connaissez la chanson, le bouton de validation est à 50m de la station blablabla appuyez pour valider blablabla pensez à réveiller les mecs du wagons 1 et 3 blablabla… En tout cas, mis à part ceux qui sont par terre à cause d’un coup bien placé comme Drasur et Zachary, les autres commencent à courir et à prendre de l’avance. RUN RUN RUN NINJA !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue M
Pouvoir : Aucun
Points de Puissance : 13 700
Points de Réputation : 7 300
Messages : 27
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Dim 11 Mar - 12:27

Je suis parti décidé t'empaler ce lâche qui s'enfuit, mais au moment où je veux le faire je sens quelque chose me toucher au niveau du dos. Sur le coup je peux que me retourner pour voir de quoi il s'agit mais je sens quelque chose me prendre par la taille et me pousser en arrière. En l'air j'ai qu'une seule idée plantée mon épée dans le toit du wagon pour stopper ma chute, mais la portée est trop courte du coup je tombe en regardant le plafond. Le german suplex fini je me retrouve couché au sol, étourdi mais j'entends quand même une sirène retentir. je lève la tête mais reste au sol pour regarder ce qui sa passe à la porte du wagon.

Je vois plein de garde en costard noir, et ils s'annoncent pour le vendeur d'armes, il aurait fait trop de grabuge et casser le wagon. Je commence à retrouver mes esprits et j'entends l'annonce pour aller valider la station, je vois tout le monde aller en dehors du wagon et c'est à ce moment-là que je commence à rire au sol. je rigole en repassant à ce faux lâche qui s'avère être pas si nul que ça, il faut vraiment que je me bas comme il faut avec lui parce que je commence à me rouiller niveau vrai combat. Je me relève donc en m'aidant avec mon épée pour m'appuyer mais je tiens quand même debout, je me dirige donc à l'extérieur du wagon pour aller valider cette station.

J’enjambe les gars au sol, je me demande ce qui vient de se passer ici, il y a plein de monde qui dort paisiblement au sol c'est quoi ce bordel. J'arrive au niveau du buzzer et j'appuie dessus avec mon épée puis je pars dans mon wagon pour retrouver ce foutu cyclope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Seigneur Cauchemar
Pouvoir : Berzerker
Points de Puissance : 17 500 points
Points de Réputation : 22 500 points
Messages : 66
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Dim 11 Mar - 15:22

Tout va bien, je rentre dans le lard du gus et je récupère ma précieuse lame qui me sert à taillader des pauvres petits cœurs crémeux comme du sauciflard. Le problème je crois, fondamentalement, c’est que je suis quelqu’un de trop sensible. Et le problème avec eux c’est qu’ils meurent trop rapidement que je n’ai pas le temps d’avoir sensibilisé mon fun ! Mais bon, tout ça on s’en fout parce qu’on arrive à la deuxième station, Délirium Citay, avec un bordel qui bat tous les records. Si on occulte la fois où j’ai foutu le feu à un bar de Canin-ville juste pour fêter mon enterrement de vie de beau garçon. Longue histoire.


Les portes s’ouvrent et une aspirine fumant un cigare et des jambes de folie vient s’la donner avec nous dans le wagon 4 , qui est bien évidemment le meilleur wagon des quatre parce que je suis dedans. C’est assez simple à comprendre, non ? Bon, mon pote vendeur d’armes dont le nom m’échappe se fait embarquer par la patrouille et me gueule un truc, gnagnagna quatrième station, tournez la valve trois fois...ok je note, même si je bitte absolument rien à ce qui me raconte. Faut dire il m’a appelé Junior comme si on avait frôlé la mort ensemble, alors que bon, c’est peut-être vrai mais c’est pas une raison bordel ! Je suis Seigneur de la Guerre moi, pas Jo le clodo.


Je sors du wagon pour aller valider la station, et vlà t’y pas que je vois que des mecs sont endormis ou couchés ou dans un sale état. Et là je me dis…



- Diavolo, t’as pris cher mon lapin, mais là c’est ton moment !
- T’as raison Diavolo !
- Oh merci Diavolo !
- Non toi merci ! Et keske t’es bow ce matin !
- Oh you ! TG Diavolo !
- Toi TG, sale PD !
- Putain mais je vais te défoncer la gueule Diavolo !
- Mais Diavolo ! C’est moi ! Diavolo !
- Oh pardon ! Je vous ai pris pour quelqu’un d’autre Diavolo !
- C’est ça casse-toi !



Je parle tout seul, je sais, mais on n’a jamais dit que c’était un motif éliminatoire. Et toc. Pendant que je me cause à mon bide, mon alter-ego hashtag moi et ma queue qui papillonne, j’ai sorti Fatality et j’ai planté en plein coeur tous les concurrents endormis, handicapés, assommés, en difficultés, couchés et sans mouvements visibles, les plus faibles, les plus insignifiants et surtout les moins vindicatifs. Faut bien quelqu’un pour faire le ménage, et bah j’me dévoue. Oh c’est mon côté altruiste ça. Bref j’avance en tailladant des pauvres petits coeurs crémeux avec ma lame, et j’approche du poteau de validation, tout en laissant d’abord deux trois connards y aller avant moi. Non parce qu’entre nous, si les mecs qui voulaient valider leur station sont endormis, c’est sans doute qu’il doit y avoir une raison. Que perso j’veux pas connaître. Du coup j’enfonce ma lame dans des coeurs, jusqu’à ce qu’un mec valide tranquillement la station, et j’passerai après lui wesh normal tavu poto.

Alors ouais aussi tailler un coeur en le perforant ça donne un truc que j'ai vu dans le Royaume de la Bouffe, et je sors la technique ancestrale du barbeuc du clan secret des beaufs de la lune de minuit avec des merguez en arcanes majeures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 18 500
Points de Réputation : 16 900
Messages : 269
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Lun 12 Mar - 0:19

C'est quand même fou ça, on ne pouvait pas le laisser tranquille cinq minutes, il fallait que l'autre saleté de chimère ne sorte de nulle part comme un Deus Ex Machina pour complètement défoncer la trajectoire de Drasur. L'idée était pourtant simple, une droite, le cou arraché, la mort, le cyclope devenait son meilleur ami et ils partiraient ensemble vers des contrées plus vertes, trois yeux, deux coeurs, un lien fort, rien n'aurait pu les arrêter. Mais non, il faut toujours quelqu'un pour niquer le fun, se mettre en avant pour se faire remarquer, pour tout gâcher. Heureusement, le gars à l'épée s'était quand même pris un bon vieux coup dans le dos, le déstabilisant assez pour que Cycloswag -surnom qu'utilisait désormais le maker dans sa tête- ne parte dans une prise de catch des plus magnifiques qui soit en dé-fon-çant le gars trop dark sur le sol. Ça c'était du german souplex bordel ! Si le gars ne se levait pas avec la tête dans le cul le cul dans les nuages en parlant chinois, c'est qu'il avait la tête dure. Des étoiles pétillaient dans les yeux de l'invocateur alors qu'il se découvrait une nature de fanboy pour Cycloswag. La musique en fond, son tatouage, son rire gras, tout était parfait. Le moment était magnifique, même si il fut rapidement coupé dans son admiration par l'impact violent de son corps contre le sol froid du wagon. Il leva les yeux après s'être frotté la tête en grinçant des dents, constatant ce dont il se doutait déjà, c'était ce putain de chien ailé le responsable de son attaque ratée.

La colère continuait de monter en lui, il avait une sale envie de vengeance, de sang, il voulait lui casser la bouche, enfin le bec, enfin il ne savait pas, mais il voulait y coller sa semelle pour sûr. Puis, aussi soudainement que l'arrivée de l'aspirine géante qu'il ignorait complètement, un éclair de lucidité le frappa : en fait, c'était bien mieux de l'ignorer. Après tout, c'était qui dans le game ce gars ? Personne, un petit morpheur qui faisait le fou à cause du débili-dream, qui ne se sentait plus, mais il n'y avait rien de plus, de toutes façons c'était une créature donc son existence même était à débattre. Il ne disait rien, il ne faisait qu'agir dans le silence, sans motivation, personnalité, rien. Le mépris était la meilleure solution, partir sur un duel ne ferait que le ralentir de toutes manières. Il allait ainsi faire quelque chose qu'il n'avait encore jamais fait auparavant, surtout pas dans Dreamland : laisser quelqu'un qui l'avait frappé tranquille. De toutes manières, il n'y avait pas une infinité de scénarios possibles, soit il atteindrait la fin de la course alors que l'autre se ferait éliminer par un autre candidat, soit l'inverse, dans le pire des cas ils arriveraient tout deux à la fin de la course et ils régleraient leurs comptes à ce moment là, ou ils se feraient tous les deux éliminer mais bon, oublions ce cas de figure. C'était compliqué d'aller contre ses instincts les plus primitifs qui le poussent d'habitude à balancer des bourre-pifs jusqu'à que tout soit réglé, mais ça ne lui servirait à rien de tout donner à la première station. Un combat contre un morpheur c'est chiant de toutes façons, enfin sûrement, il n'avait jamais vraiment tenté, mais son mépris face à l'intégralité de cette classe de pouvoir lui suffisait amplement pour partir de ce postulat.

Wow, le gars à l'épée se mit soudainement à rire comme un dératé, étant l'un des seuls au sol à part Drasur, il ne pouvait s'empêcher de sentir une certaine connexion avec lui, sauf qu'il ne riait pas, il avait déjà assez de mal à renfermer ses pulsions, il n'allait pas en plus être de bonne humeur non mais ! Il se leva alors doucement, alors que le marchand d'arme se faisait embarquer par des Men In Black discount, hurlant une sorte de message codé. Un sourire en coin apparut sur le visage du maker : bien compris mon vieux. Junior, c'était forcément lui, ils avaient tissés un lien éternel depuis qu'il lui avait fait don de cette bonne vieille grenade, le message ne pouvait être pour qui que ce soit d'autre que lui. Une valve à la troisième station qu'il faut tourner quatre fois, enfin un truc du genre, pas de soucis.

Il se mit enfin à suivre le mouvement en évacuant le wagon, révoquant Rexouille dans la foulée après lui avoir laissé mâchouiller un bras qui traînait sur le sol pour le récompenser de son inutilité. Drasur se tenait ainsi debout, à quelques mètres de la porte, à observer devant lui : c'était le bordel. Il y avait des gens de partout, l'intégralité de la scène suintait la folie de Delirium et c'était beau à voir putain. Sa jambe le lançant encore un peu, il décida de prendre la solution de facilité, pourquoi marcher quand on peut voler ? Sans compter qu'il n'avait plus confiance en grand monde, une attaque surprise pouvait arriver à tout moment au sol. A-380 apparut alors, s'envolant à une bonne quinzaine de mètres du sol, son maître le chevauchant. Il parcourut la distance séparant le poteau du wagon à une vitesse record, voyant pas mal de visages familiers plus bas, une grande partie du wagon 4 se concentrant bien sur la validation de la station. Un détail retint cependant l'attention de l'invocateur, pourquoi y avait il autant de gens endormis près du poteau ? Dont certaines meufs à poil d'ailleurs, ça fait toujours plaisir à voir. Est ce que c'était un piège ? Si c'en était un, le pote du vendeur d'armes se faisait un plaisir de marcher en plein dedans, poignardant comme un malade mental. Il n'y avait pas le temps d'attendre que lui fasse le ménage, Drasur se devait de faire quelque chose aussi, mais quoi ... Ah bah oui ! D'un geste vif, il dégaina sa grenade, en arracha la goupille avec les dents, parce que c'est plus stylé, et la balança de toutes ses forces vers le poteau et surtout vers tous ceux qui se trouvaient autour. Toujours à l'abri dans les airs, il se permit même de balancer un fion rapide.

« Bah bravo le piège les gars, j'ai jamais vu une embuscade aussi merdique  ! »

Il souriait à pleines dents alors que sa monture montait un peu plus haut avant de stabiliser en vol stationnaire, il s'agissait de ne pas se prendre un bras arraché dans la gueule. Il y avait désormais deux solutions possibles : soit le vendeur s'était bien foutu de sa gueule et lui avait donné une fausse grenade, qui fait des paillettes ou un truc dans le genre, soit il allait être responsable du plus gros multi-kill de la compétition, dans tous les cas, ça allait être marrant à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Pouvoir : Transformation humaine
Points de Puissance : 10 900
Points de Réputation : 11 950
Messages : 140
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   Lun 12 Mar - 22:58

Il l’avait fait. C’était réussi. Son coup avait porté ses fruits, allant emmerder l’autre qui l’avait agressé sans raison. Ça lui apprendra à s’attaquer à plus gros que lui ce foutu nabot. Qu’il comprenne deux secondes où est sa place. Au moins il s’était vengé, à sa façon fallait le dire. Suite à son bon coup bien visé, Lev s’envola pour retourner se cacher. Il était comme un animal en fuite qui cherche à se sauver de tout, qui ne cherche le contact avec personne, qui se méfie de tout le monde et qui veut juste rester tranquille dans son coin. Il était très fier de son coup sans  vraiment savoir s’il allait recommencer ou non cette expérience un jour finalement.

Il se contenta ensuite de tout observer comme un spectateur, analysant tout ce qu’il pouvait autour de lui, observant le combat vaciller à tout va et ce wagon se transformer en zoo. Suite à tout ça, les portes s’ouvrirent et des bonhommes venaient récupérer le cinglé qui hurlait à tout va. Lev ne comprit pas grand-chose et ne savait pas vraiment si l’information balancée à tout va allait lui être utile ou non. Pour l’instant, l’information tournait dans son cerveau, à voir s’il allait la mémoriser ou non. Au pire s’il perdait la course, ce n’était pas vraiment grave après tout. Lev était intimidé dans un premier temps puis finit par sortir de sa cachette. Et lui qui pensait que son wagon était un zoo rempli d’animaux, cette station était bien pire.

Des candidats qui couraient partout, des corps au sol, des bruits de partout et les gens défilaient sous les yeux de Lev sans qu’il n’ait le temps de savoir si oui ou non il allait reconnaître quelqu’un. Il soupira, tout était très speed, ils se ruaient comme des malades pour valider la station. Lev s’approcha du bouton pour appuyer et valider à son tour alors qu’une folle furieuse allait lui foncer dessus. La créature bondit immédiatement après avoir validé et se mit à planer dans les airs. Un coup de boobs dans la figure ? Non merci, ça ne l’intéressait pas vraiment et il n’était pas venu pour ça. Là ce n’était plus le zoo, il était carrément dans une savane avec des animaux qui se font la guerre. Lev ne trouvait pas l’ambiance si cool que ça au final. Enfin, dans son wagon si au moins, un peu plus quoi.

Brusquement Lev vit quelque chose de brillant s’approcher. Sans vraiment réfléchir, un peu reflexe disons-le entre nous pour éviter de penser à de l’acharnement, Lev mit un coup de queue pour le renvoyer d’où il venait alors qu’il entendit l’autre abruti de tout à l’heure hurler en volant. Donc c’était lui qui avait balancé une grenade ? Lev le trouvait désespérant. Du moins il espérait que la course le rendait désespérant à tenter des choses débiles et surtout dangereuses. Au moins il allait retrouver sa grenade et si elle lui explosait en pleine figure, Lev se contenterait de se moquer de lui en prenant un réel plaisir. Fallait arrêter deux secondes de toujours faire primer la violence bon dieu ! C’est une course ou une guerre là ? Aux yeux de Lev, l’ambiance se dégradait plus qu’autre chose et après avoir renvoyé la grenade à son destinataire, il partit en direction de son wagon et prit une toute petite taille. Il ne savait pas ce qu’il pouvait y avoir dedans mais au moins plus petit il était, moins il avait de chance que cette merde le touche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Wagon 4 [Drasur]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagon 4 [Drasur]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Sept.] Seule dans son wagon n°13 [ COMPLET ]
» Un chouette wagon scratchbuild
» Voiture de queue (7ème voiture): Wagon de marchandise
» 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota
» L'ORIENT-EXPRESS

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone événements :: Événement :: Metropolitan :: Metropolitan-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: