Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 18 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Joy
Profil
Top quêtes
Léo
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Dim 4 Fév - 19:23

Illustration du contexte
Tour 1



Tous les participants ont validé et sont entrés dans les wagons qu’ils ont eux-mêmes choisi. Ou comment scier sciemment la branche sur laquelle nous sommes ici, n’est-ce pas ? Les wagons sont tous les mêmes, n’ont aucune particularité par contre ils sont blindés de caméras, d’oeil de journalistes des rêves et de capteurs pour la course. Détruire le matériel reviendrait à être directement éliminé, on vous le rappelle ! Après quelques minutes de silence presque gênant, après quelques musiques pops bien passe-partout, après les dernières annonces et le rappel du règlement, le Metropolitan ferme ses portes en suivant l’annonce sonore….





On peut dire que cette voix plein d’entrain n’est pas du tout adaptée à l’ambiance de ce troisième wagon ! Bienvenue dans la parodie d’un mexican stand-off pas à trois, pas à quatre, mais bien à plus d’une vingtaine de personnes ! Vous sentez cette sueur froide qui perle sur votre front ? Désolé on n'a pas payé la facture ce mois-ci alors on économise la clime ! La plupart des participants reste calme, mais avec une tension dans le regard. Certains affûtent leurs lames, d’autres comptent les balles, il y en a même qui prennent leur babouche en main, personne ne peut prédire ce qu’il va se passer !

Il y en a qui commence à regarder le bracelet à leur poignet, puis à zieuter le reste de la salle, comme s’ils étaient à la recherche de quelque chose… Ou de quelqu’un. Blanche ! Ton poignet se met subitement à vibrer alors que ta mission défile sur l’écran de ton bracelet.

Citation :
« Vous ne trouvez pas qu’il y a pas mal de poussière sur ces caméras ? Nettoyez au moins 10 caméras sans en abîmer une seule ! Dans le cas contraire, vous êtes éliminééééééééée \o/ »


Il y a soudainement une jolie créature qui se lève de son siège et se déplace lentement vers un jeune, beau et blond garçon, n’hésitant pas à jouer de son déhanché pour finir par s’installer sur ses genoux et passer ses bras fins autour du cou du sublime Gangster Markus. Elle sourit, tu l’a reconnu mon petit Markus, c’est la créature qui t’a filé ton dossard à l’entrée ! Elle vient chuchoter d’une voix charmante et avec un certain appétit : « Mon beau prince me fera le plaisir de me protéger pendant la course, il ne laissera pas une demoiselle en détresse seule parmi tous ces rustres… Non ? »


Citation :
« Quête acceptée ! Protégez la sublime princesse (ou pas) du royaume de Sboobland jusqu’à la prochaine station ! Si Ashley est éliminée ou se fait kidnapper et ramenée dans une autre salle, vous êtes éliminéééééééééé »


Bonne chance soldat Garou. Quant à toi Mysto… Bah oui ! Quelle idée de participer à cet évènement alors que t’es aveugle ! Bonne chance pour lire ce qu’il y a écrit sur ton bracelet !... Enfin, t’inquiète pas, le staff du Metropolitan à tout prévu, et à préparer un bracelet spécial avec un écouteur que tu met sur ton oreille. Tu entends les ordres suivants :

Citation :
« Bling bling, il a l’air joli le pistolet de cet afro là. Et si vous le preniez pour vous ? Si vous n’arrivez pas à prendre au moins l’une des balles du pistolet de Sao, vous serez éliminéééééééé ~ »

Quelqu’un te bouscule Sao, tu sens un coup de coude te rentrais légèrement dans le flanc. J’imagine que t’es parti pour foutre un coup de crosse pour montrer qu’on bouscule pas el grandioso Sao Luciano mais tranquille ! C’est « juste » ton ancien contact de la famille, tu te rappelles de lui ? Je sais que tu te souviens de lui, et lui il se souvient de toi en tout cas, donc tout le monde se souvient de tout le monde et on est tous contents. Sauf toi, peut-être. Tu le vois qui se lèche doucement les lèvres et t’adresse ces quelques mots :

« Je sais qu’on a un petit passif mon pote mais j’ai un plan pour gagner gros, et t’en es la clé. Si tu veux qu’on s’en sorte va falloir que tu te la joue tranquille au moins jusqu’à la prochaine station… »

Tu sens quelque chose sur ton poignet Sao, tu te dis que peut-être tu vas recevoir ta… Ah bah non, pas de mission ! Sauvé pour ce tour !... Ou pas, peut-être que ce qu’à prévu ton pote ne fera pas partie des règles…

Spoiler:
 


Dernière édition par Game Master le Lun 30 Juil - 16:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Le Fléau
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 21 800 points
Points de Réputation : 22 300 points
Messages : 120
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Lun 5 Fév - 17:43

Ça y est, les portes des wagons étaient fermées. L'évènement commençait enfin, plus d'une vingtaine de participants dans le wagon trois. Parmi eux, Mysto était assit sur un siège, attendant d'en savoir plus sur ce qu'il allait devoir faire à présent. Il enfila alors l'écouteur qui lui avait été donné avant d'entrer puisqu'il ne pouvait pas lire et reçu sa première mission.

Il devait récupérer le pistolet d'un afro, nommé Sao qui était dans le même wagon que lui. Du moins, il devait soit prendre l'arme soit une des balles, peu importe sinon il était éliminé. Sans bouger de sa place, il rechercha une personne possédant une coupe afro grâce à son champs de vision spécial. En effet, même s'il ne pouvait pas voir les détails, il voyait quand même les contours de chaque personne et une coupe afro était facilement repérable pour lui. Il ne lui fallut pas longtemps avant de le retrouver d'ailleurs.

Sans perdre le moindre seconde, le jeune brun se leva et se dirigea vers lui, tout souriant comme à son habitude et s'arrêta proche de lui. Il attendit qu'il termine sa discussion avec l'autre personne qui l'avait interpelé. Une fois leur discussion terminée, Mysto tapota l'épaule du fameux Sao avant de prendre la parole à son tour.

- "Salut ! Je vais être franc avec toi, on m'a demandé de récupérer soit ton arme, soit une de tes balles et j'aimerais savoir si je pouvais avoir l'un ou l'autre sans prise de tête ? En plus j'ai toujours rêvé d'avoir une arme ou une balle dans les mains, je trouve ça fascinant !"

Pourquoi mentir ou utiliser la violence directement ? Il n'avait rien à perdre à essayer de lui demander poliment. Et puis, ça se trouve, ce fameux Sao allait tout simplement accepter de donner soit son arme soit une des ses balles en échange de quelque chose qui sait. Bref, il ne restait plus qu'à attendre la réponse de l'afro avant de prendre une quelconque décision qui pourrait au final handicaper tout le wagon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Invocatrice de dards
Points de Puissance : 15 800
Points de Réputation : 20 200
Messages : 151
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Lun 5 Fév - 18:07

Blanche regarda les autres participants. Woah, quelle ambiance dit donc ! C’était quoi la boule dans son ventre d’ailleurs… De l’excitation, ou alors du stress et de la peur ? Quelle idée ! Après ce qu’elle avait vécu, pourquoi est-ce qu’elle aurait peur d’une simple station de métro ? C’était stupide ! Elle qui n’avait habituellement jamais stressé à l’idée de prendre un transport en commun, la voilà avec une boule au ventre dans un métro au pays des rêves. Dreamland n’avait pas fini de la surprendre en tout cas.

Alors qu’elle se perdait dans cette réflexion très profonde, elle sentit son poignet vibrer. Alors ça y est, ça commençait déjà ! Rapidement, la jeune invocatrice regarda son bracelet et vit sa mission défiler, alors que tous les autres participants du wagon firent de même.



Du ménage ? Vraiment ? Est-ce que Blanche avait l’air d’avoir la tête à faire du ménage ? C’était parce que c’était une fille c’est ça ? Bande de sales mâles machos, va. Depuis quand, parce que l’on était une fille, on savait faire du ménage ? Surtout Blanche, elle qui n’était en rien ordonnée et organisée. Une pensée lui vient alors, celle de son évier, encore remplie de la vaisselle de la semaine passée, et dont Blanche se promettait depuis deux jours qu’elle allait s’y mettre et les nettoyer, le lendemain. La procrastination est ton meilleur ami !

Boarf, c’était mieux que d’avoir à se frapper avec d’autres voyageurs après tout. Elle n’avait aucune envie de se retrouver face à Markus le loup garou ou même à Mysto ! (elle avait encore le souvenir de ses attaques à Compet-Land, non merci, niet, nein, nope). Au moins, sa mission ne consistait pas à frapper un voyageur qui faisait deux têtes de plus qu’elle ou dont la masse musculaire était si grande qu’il aurait pu la briser comme une brindille entre ses doigts. Elle était plus ou moins chanceuse sur ce coup en fait. Mais trêve de bavardage, il était temps de se mettre au boulot !

L’invocatrice se mit à scanner la salle autour d’elle. 10 caméras, mine de rien, ça faisait beaucoup, et bien sûr, elle se doutait bien qu’on n’allait pas la laisser tranquille. Raaaah ! Et en plus, il ne faut pas les abimer ! Quelle plaie, vraiment. Mais ça voulait dire quoi, les abimer ? Une rayure c’est considérer comme « abimer » ? Ou bien, il fallait vraiment défoncer la caméra pour se faire éliminer ? Une grande question que Blanche n’avait pas envie d’expérimenter. Se faire éliminer au premier wagon, même si l’invocatrice n’était là que pour s’amuser, c’était quand même un peu la honte, non ?

Le seul problème qui se posa à elle fut qu’elle n’avait aucun matériel pour mener à bien sa tâche. Essuyer la poussière des caméras avec ses mains ? C’était tellement inutile que c’était risible. Elle aurait pu utiliser sa robe, mais les outils étaient si hauts que c’était bien inutile aussi.

La jeune femme regarda alors ses gants noirs. Mais bien sûr ! Ca, au moins, ça marcherait, ça ! Elle retira alors le bout de tissu qui couvrait sa main droite et regarda les autres participants.

Outre ceux qui étaient encore perdu ou en train de lire leur mission, il y avait le garçon-loup qui était… occupé avec une représentante de la gente féminine, et Mysto qui regardait un autre voyageur d’une façon dont Blanche se sentait chanceuse qu’il ne l’ai jamais reluquée ainsi. Repose en paix.

Avant que tout ne se barre en couille, Blanche entreprit de commencer sa mission. Grimpant sur les banquettes du métro, elle se hissa à hauteur de la caméra et d’un petit coup de gants-chiffon, elle était comme neuve ! Pouf !

Alors qu’elle fit la 2e, puis la 3e caméra, Blanche réalisa qu’elle pourrait très bien être en danger. Bien sûr ! C’était presque normal ! Et si un des participants avait comme mission de l’empêcher de réaliser la sienne ? Ou pire ! De nettoyer aussi les caméras ? Hors de questions ! Il fallait qu’elle se défende.

Dans sa main encore gantée, elle fit apparaître un dard, son fidèle dard paralysant. Si on l’approchait de trop prêt, il se le prendrait. Elle ne savait pas encore où, mais elle aviserait.

Maintenant armée de son cher petit dard, l’invocatrice reprit son travail, et bientôt, il ne lui resta plus que deux caméras à essuyer pour avoir achevé sa tâche.

Vraiment, elle était assez fière d’elle ! C’était presque la première fois que le ménage était aussi bien fait ! Elle sauta sur une autre banquette du métro et passa un nouveau coup de gants sur la caméra. Et de neuf, plus qu’une seule !

Elle balaya le wagon du regard et vit l’ultime caméra à quelques mètres d’elle. Essayant de ne pas trop se faire remarquer, l’invocatrice sautilla jusqu’à la caméra et entreprit le même rituel qu’avec ses collègues précédentes. On grimpe sur la banquette, on garde son équilibre, et on passe un coup de gant.

Ni-Quel, pensa Blanche en admirant son œuvre, alors qu’elle se laissa tomber sur une banquette face à la dernière caméra. Mais même si sa mission était achevé, il fallait qu'elle reste sur ses gardes. Elle n'avait pas encore validé pour autant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôle des Sens
Points de Puissance : 6 000 points
Points de Réputation : 4 200 points
Messages : 74
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Lun 5 Fév - 23:56

Non sans lui rappeler la musique de la Dream Box, mais le son qui tournait en boucle commençait à lui vriller les tympans, il avait bien fait de ne détruire aucune enceinte car la dégradation du matériel entrainerait la disqualification comme il l'apprendrait plus tard, et puis il était en phase de repérage, alors autant faire profil bas, quitte à endurer. Existe-il l'équivalent de Jul au Brésil ? à titre comparatif, la bonne soupe qu'on leur servait s'élevait à au moins...un kilo Jul, c'est dire!

La voix annonçant le départ,n'ayant rien à envier au "rappeur" susnommé diffusa son message et les envoyaient vers Délirium City, il aurait espéré pouvoir y recroiser Edgar, ils auraient pu revoir le petit singe, et même Josh... Là c'était un coup à ranimer des vieilles tentions avec les autres macaques... Les portes se fermèrent, les jeux de regards devenaient de plus en plus intenses.

Mais s'interrompirent lorsque les autres participants recevaient des messages sur leurs bracelets respectifs, là on arrêta de le dévisager comme d'habitude... Avec le temps il avait fini par se dire que certains enviaient le bel être d'ébène qu'il était! Un certain charisme se dégageait de sa folie à mi chemin entre Léon, Ze Pequeño et Vaas Montenegro, mais ça les rageux ils comprennent pas... Enfin bref, alors que tous étaient concentrés sur ce que São présumait être les instructions... Au fond de la salle il crut reconnaître une voyageuse qui avait partagé une de ses nuits (Ne nous méprenons pas hein...) qui lui apparut alors que tous avaient baissé la tête.

Sa montre à lui vibra, pour lui annoncer... Chi, que dalle, NADA y a R cousin! Le Funky Cop déconcerté se demanda si il ne partait pas avec un sévère handicap, pourquoi était-il le seul oublié, ouais, ou peut être qu'il y en avait d'autres... Vous avez dit susceptible ?

Et comme  une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, devinez qui le bouscula brusquement... NON! SI? NON....

"GIO..vanni..." mais qu'est-ce qu'il foutait là ? Qu'est-ce que ce blaireau de vieil enfoiré de raclure de mauvaise pizza italienne chié su la tour de pizze, pouvait bien foutre là ? En plus cet enfoiré allait finir par faire sauter sa couverture...

" Je sais qu’on a un petit passif mon pote mais j’ai un plan pour gagner gros, et t’en es la clé. Si tu veux qu’on s’en sorte va falloir que tu te la joue tranquille au moins jusqu’à la prochaine station… "

"Giovanni... mon ami tu tombes à pique, et bien faisons ça, mais reste discret sur les propos concernant le boulot tu veux, et si tu comptes tant sur moi tu vas devoir me faire confiance tu veux? Je sais me tenir tache d'en faire autant!" grinçant des dents sur la fin de la phrase car cela le démangeait d'arracher ce foutu sourire sur cette sale gueule de Mussolini! Haha confiance tu parles, Luciano lui ne croyait pas un traitre mot de ce que la perfide bouche de ce 'SAALAUUD' avait débitée.

En revanche c'était l'occasion de se remplir le chargeur au préalable si les choses s'envenimaient, comme il avait du faire profil bas, il avait mis son fidèle "Smith" sous le dossard, et ne l'avait pas ressorti depuis. D'ailleurs, il commençait à sentir un réel lien qui les unissait (pas seulement avec la proximité de ses couilles), c'était là seule arme avec laquelle il n'avait jamais manqué sa cible pour le moment. Et il l'avait chéri comme son âme soeur, nettoyé de long en large, dans les moindres recoins.
Tirer dans le monde réel devenait presque ennuyeux, le nombre de ses victimes avait baissé en conséquence mais son esprit était encore trop plein de pulsions pour parler de repenti...

De toute façon le Brésilien lui imposa cet échange de bon procédé, des balles contre sa collaboration, un honnête Deal non ? Honnête Luciano ne l'était pas sur ce coup là, mais tous deux savaient qu'ils avaient plutôt intérêt à enterrer la hache de guerre, du moins de faire mine de. Et si il lui avait dit qu'il était vraiment la clef de la victoire, c'est qu'il en savait plus, autant le suivre en gardant une longueur d'avance... Ouais c'est bizarre comme formulation, mais c'était l'idée, cette fois s'il voyait que l'autre l'entraînait dans un piège il ne foncerait pas tête baissée!

Aussi quand le rital se mit dans un coin pour se cacher à la vue des autres concurrents il lui sorti une unique balle de son arme personnelle.

« J'ai eu droit à un seul chargeur plein, ça me fais chier de t'en donner une déjà! Donc assure et économise les! » Lui aussi mentait sans aucun doutes... Luciano pensa ''si tu savait qu'elle va finir dans ton crâne enfoiré!'' il verrait bien jusqu’où il pourrait lui être utile.

Ils laissèrent un blanc mais Luciano mourrait d'envie de jouer l'hypocrite encore un peu...
Un nouveau voyageur vint l'interrompre lui tapotant l'épaule (São ne supportait pas ça...)... Son aura... avant même qu'il n'ai prononcé le moindre mot, son aura donna un frisson à Luciano, un gamin le faisait suer... Peut être que ses sens lui jouaient des tours... Il semblait vraiment ténébreux... Et ses yeux... Quel type intriguant! Il intéressait grandement notre contrôleur, il avait tout intérêt à le rajouter à sa liste d'alliés!

Le type ne se présenta même pas (sur ce coup Luciano ne lui en voulait pas) et lui lança du tac au tac "Salut ! Je vais être franc avec toi, on m'a demandé de récupérer soit ton arme, soit une de tes balles et j'aimerais savoir si je pouvais avoir l'un ou l'autre sans prise de tête ? En plus j'ai toujours rêvé d'avoir une arme ou une balle dans les mains, je trouve ça fascinant !"

Oui, il savait à quel arme le type faisait référence! Et même si il était tenté de lui donner la balle de Giovanni, entraînant sa disqualification, car le type ne saisirait pas la nuance...( Il l'avait d'ailleurs cachée au préalable pour ne pas faire d'histoire)
Luciano aquiesa puis sorti finalement le calibre avant d'en tirer une de ses balles en caoutchouc devant les yeux un peu toujours ébahis du jeune homme!

"Tu vas être déçu alors, j'aurais aimé que ce soient des vraies, malheureusement je ne peux pas te donner mon arme, mais tiens!" dit-il en lui tendant une des fameuses balles.

"Je crois que tu m'en dois une! Souviens t'en ! Je m'appelle Luciano! " dit il en s'éloignant avec l'Italien de ses morts! Luciano avait bien plus confiance en ce voyageur qu'il venait tout  juste de rencontrer qu'en son rival de toujours!

Il ne lui avait pas compliqué la tâche du tout, le rital lui par contre l’interrogea sur un ton un peu frustré "A quoi tu joue tu te fout de moi, tu me demande une balle, et tu lui en donne une des tiennes ?"

"C'est pas toi qui m'as demandé de la jouer tranquille ?"

"Oui mais paradoxalement je t'ai demandé d'économiser les munitions!"

"Ecoute fais moi confiance! Tu as besoin de moi, j'ai besoin de toi on y gagne aux changes" mentit Luciano avec la plus grande sincérité plongeant un regard dans les yeux de son rival, simulant un respect mutuel. C'est qu'il commençait à être bon acteur notre Disco Jesus!

Spoiler:
 


Dernière édition par São Luciano le Mar 6 Fév - 20:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 11 550
Points de Réputation : 10 650
Messages : 106
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Mar 6 Fév - 19:16

Avançant dans le wagon qu'il avait choisi, Markus s'assit sur un siège à côté d'une fenêtre, avant d'ouvrir celle-ci, pour laisser pendre sa langue en gré du vent. On pouvait alors voir de la bave qui s'échappait de sa bouche, et qui venait d'avantage salir les vitres du métro. Mais malheureusement, il fut bien vite dérangé dans son délire canin par son bracelet qui, vibrant, lui assénait une mission. Une jolie créature s'approcha devant lui, et le voyageur put reconnaître celle qui lui avait gentiment apporté de quoi participer. La regardant de plus près, Markus eut une de ces réactions, et pas des moindres, un peu dans ce style m'voyez ? Sa mission était donc de protéger la princesse de Sboobland, sous peine de se voir éliminé. Elle se posa alors sur les cuisses du morpheur, tout en l'enroulant de ses doux bras.

Popaul, couché j'ai dit ! Et pas bougé ! Pensa le jeune voyageur, voulant éviter qu'une certaine bosse ne lui foute la honte devant tout le wagon.

Mais heureusement (vraiment ?) pour lui, parmi la vingtaine de personnes qui se trouvait à ses côtés, certains devaient avoir reçu la mission inverse de la sienne, car une sorte d'hybride homme-sanglier vint se présenter comme étant El Gruik, le casseur de bouches. Il attrapa alors le blond et le souleva d'une vingtaine de centimètres au-dessus du sol, avant de le lancer un peu plus loin.
Le voyageur fit mine d'essuyer son sang au coin de la bouche comme bien des héros connus, et il aboya littéralement sur Cochonman, tout en prenant sa forme quadrupède, la seule qu'il maîtrisait à peu près :

T'es un porc, je suis un loup. Le prédateur chasse sa proie. Désolé, mais tu vas pas t'en sortir indemne mon cochon.

Markus sauta alors au bras d'El Gruik, et s'y accrocha avec crocs et griffes comme si c'était un bon gros jambon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Mer 7 Fév - 18:41

Illustration du contexte
Tour 2



C’est bien ! On dirait que tout le monde semble prendre ses marques petit à petit, chacun a sa façon. Certains forgeaient des alliances, d’autres préparaient leur assassinat, tandis que certains se croyaient intouchables. Y’avait de tout dans ce wagon, ça fait plaisir ! Enfin, moins pour vous, surtout quand ca va commencer à dégénérer. Pendant que vous faisiez tous vos petits trucs dans votre coin, une sirène finit par retentir alors que le wagon sous vos pieds se met à trembler. La plupart commencent à paniquer, pensant que c’était un des quelques tremblements de terre causés par la chevauchée des créatures des Plaines célestes, mais non ! Un violent détour entreprit par le wagon fait que vous vous séparer du reste du métro et vous engagez sur une voie solitaire, à l’écart des autres wagons !

Ceux qui étaient trop concentrés sur leur tâche finissent par tomber par terre, c’est le cas de Blanche qui, alors qu’elle se dirigeait vers la dernière caméra pour valider sa mission, trébuche et tombe le nez en premier ! Quelle idée de sautillait dans un métro je vous le demande ! Pendant que tu remets tes antennes en place, tu vois deux bottes noires se poser devant toi. Un vieil homme portant un long imperméable se trouve en face de toi. Il est couvert de poussière et même si tu ne peux pas lire ses émotions à travers ses lunettes, tu peux facilement les imaginer en observant les traits de son visage qui se déforment ! Ca ressemble bien à de la colère ouais !

« Je n’ai rien dis parce que tu es jeune et inconsciente, mais je ne peux plus le supporter ! Laisse ma poussière tranquille espèce de… de… DE MANIAQUE ! »

Il mesurait bien deux têtes de plus que toi mais il avait pas l’air de pouvoir te casser en deux avec sa musculature identique à la tienne. Sauf que y’a toujours un imprévu, et pour le coup tu le vois prendre en main une sorte de fusil à pompe qu’il hésite pas à tirer sur toi avant que tu réagisses. Heureusement (ou pas) c’est seulement un gros tas de poussière qui en sort, mais la quantité et le souffle fait que tu es renvoyée vers l’arrière et emporte avec toi deux autres personnes. La seule caméra qu’il te reste à nettoyer semble être derrière lui, mais il n’a pas l’air prêt à te laisser faire !

Quant à toi mon jeune Markus tu te retrouve dans un combat sûrement plus intéressant qu’un épisode de Dragon Ball Super. Pas de temps à perdre à vous dévisager pendant 5 fausses minutes qui durent 5 heures, l’homme-porc claque des doigts pour que son frère jumeau chope Ashley et la passe sur son épaule. Son hurlement résonne à travers tous le wagon comme si elle se faisait kidnapper… WAIT ! Elle est en train de se faire emmener à l’autre bout du wagon, il faut que tu fasses quelque chose ! Même si El Gruik l’entend pas de cette oreille et finit par se mettre à quatre pattes lui aussi et commence à te charger tel un bœuf.

Vous vous souvenez de la déviation de votre wagon ? Je plaisantais pas quand je disais que certains s’étaient cassé la gueule à cause du choc et du manque de préparation. Certains étaient tombés par terre et d’autres qui étaient debout en ont profité pour passer à l’assaut ! Finit la scène de cow-boy, tout le monde s’est lancé dans la mêlée ! Ceux qui se font assommés d’un coup de pied bien placé finissent par être éjecté du wagon grâce à leur bracelet, votre dossard vibre à chaque éliminé et il ne vibre pas qu’une fois ! Mais pas le temps de compté, à peine tu obtiens ta balle Mysto, et que Sao s’écarte de toi, que tu te fais encercler par trois écureuils. Ils portent tous des sweets et ils ont chacun un flingue pointé sur toi ! Mais il se passe quoi dans ce putain de wagon ?!

« TU AS TUÉ NOS POTES A COMPETLAND ! VENGEANCE POUR LEUR FAMILLE ! »

Oh les cons ils hésitent pas à tirer des noix sur toi ! Et il ne vaux mieux pas que tu baisses ta garde car tu « vois » (merci le Byakugan) un homme derrière toi se prendre une noix dans la nuque et s’évanouir, de l’écume s’échappant de sa bouche à une vitesse folle. Des noix paralysantes ! Y’a vraiment un truc qui cloche avec les pistolets par ici, en parlant de flingue revenons à ce cher Sao qui devait se frayer un chemin avec Giovanni alors que deux créatures avec des battes et des tenues de baseball les attaquaient ! Elles ont pas l’air très fortes mais un coup bien placé peut faire la différence. Et comme pour dire que le destin ça craint, tu sens ton poignet vibrer une nouvelle fois Sao et tu peux lire ta mission :

Citation :
« Donner c’est donner, et reprendre c’est reprendre ! Ce malotru a osé te prendre quelque chose de précieux, reprend ton bien à Mysto avant d’arriver à la 3ème station, sinon tu seras éliminéééééééé »

Comme quoi, la voie pacifique ça craint !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Invocatrice de dards
Points de Puissance : 15 800
Points de Réputation : 20 200
Messages : 151
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Mer 7 Fév - 20:25

Alors que Blanche s’en allait joyeusement vers sa dernière cible, le wagon se mit à trembler et c’est donc sans surprise que la jeune invocatrice tombe le nez en premier sur le sol. Ouch ! Ça faisait mal, quand même. Reprenant doucement ses esprits, Blanche remit en place ses habits et accessoires, on s’approcha d’elle. Mais qui ça pouvait bien être ? Relevant la tête, l’invocatrice de dards fit face à un vieillard en manteau. C’est quoi encore ce vieux pervers ? Mais pas le temps de se poser plus de question, puisque ce dernier semble bien être contrarié que Blanche vaque à ses occupations, en particulier qu’elle effectue sa mission de nettoyage. En effet, le vieux semble être une sorte de gros dégueulasse adepte de la poussière. Blanche n’avait beau pas être quelqu’un d’ordonnée, cet énergumène atteignait un niveau de « dégueulasse » supérieur à la moyenne à tel point qu’il dégoutait bien Blanche. Il ne semblait pas bien satisfait que Blanche soit partie en croisade nettoyage dans le wagon et le personnifia en ne faisant rien de moins que lui tirer une espèce de boule de poussière à bout portant, le souffle emportant l’invocatrice et deux autres occupants du wagon.

La jeune femme se releva, furibonde. Comment est-ce qu’il osait lui faire ça, ce gros dégueulasse ? Elle voulait finir sa mission, enfin, qu’il aille tirer son fusil ailleurs, sans arrières pensées.

« Toi, toi, tu vas me le payer. » Dit Blanche en essuyant la poussière sur sa robe et faisant apparaître un dard paralysant qu’elle lança dans le genou du vieux dégueulasse, le faisant tomber alors qu’il ne sentait plus le membre touché. Bien mécontent à son tour que la petite maniaque ne se laisse pas faire, le vieil homme repointa son fusil sur Blanche :

« Je t’ai dit de laisse ma poussière tranquille, petite maniaque du chiffon ! Va nettoyer dans un autre wagon ! » Et à ces mots, il fit feu.

Fort heureusement, Blanche eut le temps de se cacher derrière une banquette, et de sa cachette, s’assura que le vieil homme n’avait ni touché ni salit aucune des caméras qu’elle avait pris tant de soin à nettoyer. Ça serait bête d’avoir à recommencer. Maintenant, Blanche avait un plus gros problème à régler, et c’était de s’occuper de cet empêcheur de nettoyer en rond. Faisant apparaître ses multiples dards dans ses gants, Blanche en profita pour sortir de sa cachette et viser les bras de son adversaire, pour lui faire lâcher son arme. Alors que le vieux râlait dû aux multiples pics plantés dans ses bras, Blanche put enfin s’approcher de lui, ce qui ne lui plaisait pas du tout :

« Non ! Ne nettoie pas ! Les métros ont besoin de poussière, sinon, ce ne sont pas des métros, tu es en train de bafouer une des règles fondamentales de cet endroit, petite inconsciente ! »

« Oh c’est bon ça va, laisse-moi tranquille, le vieux ! » Dit Blanche en prenant le fusil des mains de l’homme, « Tu peux dégueulasser tout le wagons si tu veux, mais tu ne touches pas aux 10 caméras. Sérieux. C’est pas trop demandé de laisser tranquille des pauvres caméras. »

Ayant vaincu son adversaire, Blanche alla à la dernière caméra, mais un autre problème se présenta à elle. Comment est-ce qu’elle pourrait bien la nettoyer ? Cet idiot du wagon l’avait toute salie ! Même ses chiffons improvisés ne servaient plus à rien, maintenant. Blanche regarda le gant qu’elle utilisait et le retourna… Bon… ça fera l’affaire. Terminant son affaire, Blanche entreprit alors de nettoyer la dernière caméra. Et voilà, propre comme un sous neuf ! Quant à monsieur dégueu, elle lui rendra son fusil une fois arrivée à la station. On n’est jamais trop prudente, n’est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Fléau
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 21 800 points
Points de Réputation : 22 300 points
Messages : 120
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Mer 7 Fév - 22:17

Assit à sa place après avoir récupérer la balle de Sao, Mysto attendait tranquillement d'arriver à la nouvelle station. Mais c'était sans compter les imprévus, en effet, le wagon se mit à trembler de partout, faisant basculer les personnes à l'intérieur. Le jeune homme lui en rigolait tout en agrippant à son siège comme s'il était dans un manège. Le wagon était devenu un vrai ring, tout le monde profitait de la zizanie pour foutre encore plus le bordel.

Alors qu'il se relevait, le jeune aveugle se fit rapidement entourer par trois écureuils. Il ne les connaissais pas mais eux apparemment oui. Ce n'est qu'une fois qu'ils s’exclamèrent en voulant le tuer au nom de leur pote mort à CompetLand qu'il comprit rapidement qu'ils devaient surement êtres des proches. Pas le temps pour le garçon de s'exprimer qu'ils se fit directement tirer dessus par un de leur fusil. Heureusement, grâce à ses réflexes il réussit à l'esquiver de peu. La balle, elle, finit sa course sur l'un des participants présent dans le wagon qui se la prise en pleine nuque le laissant tomber à terre. Mysto avait donc comprit qu'ils essayaient de le tuer avec des balles. Oui, des balles puisqu'il ne pouvait pas réaliser que c'était des noix en réalité. Mais c'était bénéfique pour lui puisque désormais  il pensait ne pas avoir le droit à l'erreur et les tuer était devenu important car c'était, toujours d'après lui, soit eux, soit lui.

Soupirant suite à son esquive, il prit en main sa batte de baseball et sourit tout en se plaçant face à un des trois écureuils.

- "On aurait pu parler... Mais à ce que je vois c'est que vous n'êtes pas là pour ça. Vous essayez même de me tuer bande de malade !"

Bon, il s'emportait un peu en réalité puisque ce n'était que des noix mais personne ne lui avait encore dit ! Comprenez donc sa panique et sa peur de s'en prendre une dans le crâne. Tout souriant, il se lança sur le premier d'entre eux tout en surveillant les autres grâce à sa vision. Arrivé à porté de son adversaire, il le frappa avec son arme avant de rapidement se retourner vers les deux autres et esquiver la salve de balles qui arrivaient sur lui. Sans perdre la moindre seconde, il fit sortir des mains des ombres des deux bestioles afin de les paralyser et les empêcher de bouger. Approchant d'eux en marchant, il se gratta la tête tout en tapotant sa batte sur son épaule.

- "S'il vous plais, m'obligez pas à handicaper tout les passagers du wagon... C'est la première et dernière fois que je le dis. La prochaine fois tout le mon en paiera les conséquences."

Après les avoirs prévenu, il les frappa les deux en un seul coup afin de les envoyer valser dans le fond du wagon. Il sentait que quelques regards étaient posés sur lui, mais il ne fit pas réellement attention, après tout, les plus proches de lui avaient du entendre son avertissement. Il retourna s'asseoir à sa place, reposant sa tête sur le dossier du siège, attendant la suite des évènements tout en surveillant les autres membres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôle des Sens
Points de Puissance : 6 000 points
Points de Réputation : 4 200 points
Messages : 74
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Jeu 8 Fév - 9:33

Alors que le jeu se mettait en place, le wagon trembla, il se séparait en réalité de tous les autres... Et tandis que chaque voyageur vaquait à sers occupations, certains nettoyait les caméras, d'autres dialoguait simplement... Mais cet endroit confiné devint rapidement n'importe quoi, comme à peu près toutes les nuits du Brésilien. C'est donc naturellement que deux créatures en tenue et armé de batte de base-ball tentèrent de s'en prendre à Giovanni et lui. Ne réfléchissant pas même Luciano effectua ce coup de pied dans les burnes dont il avait le secret, et alors que ses sens étaient en fusion, concentré sur son ouïe il entendit le bruit d'un cochon chargeant une cible à l'autre bout du Wagon!  Une aubaine, le sanglier sans poils emportait tous ceux qui se trouvait en travers de sa route! São s'accrocha aux repose bagages, et leva ses pieds, évitant la bête, il fut imité par Giovanni. Mais leurs assaillants s'étaient très probablement pris le bacon sur patte en plein dans la poire (non ce n'est pas une recette...) ! De plus avec la force déployées, ils avaient dû être expulsés du Wagon tous les trois !

Et comme si tout cela ne suffisait pas, sa mission était maintenant de récupérer la balle à Mysto qui venait de faire une démonstration de l'étendue de ses pouvoirs... Un pouvoir Obscur...  Il était décidément trop fort pour le Brésilien... Luciano lui, avait été compréhensif, il allait de soit qu'il en espérait autant du voyageur... Après tout même si cela demeurait leur missions ce petit échange de balle jusqu'à la fin, c'était toujours mieux que de nettoyer des caméras, d'autant que Blanche (Luciano se souvenait enfin de son nom, cette dernière l'ayant crié dans une chute à Game-Land!) semblait en galère. Luciano irait sans doutes l'aider une fois sa mission validée!

Alors s'approchant de Mysto ne tenant pas compte de ses avertissements qu'il jugeait tout de même un peu hautain il lui demanda bien plus poliment que le voyageur obscur avait pu le faire "Excuse moi encore, mais ma mission m'ordonne de reprendre ma balle, j’espérais donc qu'en te la reprenant tu n'y verrait pas un affront, mais je n'ai pas plus le choix... Bien entendu en contrepartie tu peux me demander ce que tu veux!" Dit il avant de lui tirer de la main l'objet lui appartenant afin de ne pas se faire éliminer.

Maintenant deux options se présentaient, soit le type n'allait pas aimer la façon dont Luciano lui avait pris la balle de la main,  et ainsi s'énerverait! Soit il avait comprit, et à ce moment là leur collaboration en mènerait peut être un des deux à la victoire!
Cependant, Luciano soupçonnait de plus en plus Giovanni de tenter de le piéger, c'est pourquoi il resta aux cotés de Mysto. Dont il ne connaissait pas plus le nom...

Chacun semblait avoir fais face à leurs assaillants, Si Luciano ne voulait pas forcément  gagner, il voulait que chaque concurrent demeure le plus longtemps possible de la partie, déjà pour sa propre sécurité, car l'idée de se retrouver seul avec Giovanni ne l'emballait pas tant que ça, surtout que cette nuit serait la dernière du rital avec la conscience de Dreamland, il allait le faire redevenir un simple rêveur! Mais aussi pour faire chier tous les organisateurs de ce Metropolitan qu'il trouvait être une belle bande de débiles... Non sans parler de la voix dans le transistor, mais de tous ceux qui faisaient vivre le truc, jusqu'aux spectateurs même... Bon après il n'avait qu'à pas y participer, c'était sa faute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 11 550
Points de Réputation : 10 650
Messages : 106
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Jeu 8 Fév - 21:05

Pendouillant toujours au bras de son adversaire, Markus sentit une drôle de secousse qui lui fit lâcher son emprise, et donc qui libéra Gruik. Il reprit sa forme humaine, avant de remarquer quelque chose : le métro était en train (ouais, un métro qui prend le train è_è) de se séparer wagon par wagon ! L'homme-sanglier profita de cet instant de répit pour appeler son frère à la rescousse, qui kidnappa la belle Ashley.

Oh l'enflure ! Reviens, sale porc tout gai !

Sauf qu'évidemment, le premier de la fratrie n'allait pas laisser passer cet instant. Il se mit alors à quatre pattes, avant de charger sur le morpheur. Évidemment, comme il y avait de la distance entre eux, Markus eut le temps de le voir arriver. Mais pas de réfléchir à comment l'éviter !

Ah heu, mais je... Technique d'improvisation !

Le blond fonça alors lui aussi, mais à une différence près : il s'arrêta au dernier moment, avant de faire un saut vrillé et d'atterrir derrière la créature. Il attendit quelques secondes, avant de se rappeler son but premier : sauver Ashley ! Voyant le frère d'El Gruik s'apprêter à quitter le métro, Markus tapa un sprint vers lui, avant de s'agripper à son dos, de passer ses jambes autour de la taille de son ennemi et de lui faire une prise d'étranglement. Le sanglier, tomba alors au sol, mais ne relâcha pas pour autant celle qu'il tenait prisonnière !

Et ouais mon cochon, j'suis plus agile qu'un chat ! Bon, t'es gentil, mais relâches ma future dulcinée, heu, je voulais dire Ashley ! Sinon je vais être obligé de te bouffer les oreilles, et vu ton odeur, j'aimerais mieux éviter !

Mais le vil n'était pas vraiment décidé à la libérer de son emprise pour l'instant, obligeant Markus à resserrer d'avantage son emprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Dim 11 Fév - 16:03

Illustration du contexte
Tour 3



On s’amuse ou bien ? En tout cas moi ça me fait bien rire de voir autant de personnes se foutre sur la tronche alors que y’a même pas dix minutes ils se demandaient dans quelle aventure ils étaient. Dans une épopée pleine de sang et de larmes bien sûr ! Sao esquive de peu la charge de El Gruik qui semblait vraiment enragé avec son bras blessé, dans sa course il n’hésite pas à emporter les deux créatures en tenue de baseball sur plusieurs mètres avant de remarquer qu’il s’était trompé de cible. Mais pas le temps de niaiser, les batteurs sont pas de bonnes humeurs et hésitent pas à prendre leur instrument de jeu pour frapper dans la tronche de porc de l’homme-sanglier. Y’a du sang qui gicle et ça fait plaisir !

En tout cas on expédie les problèmes de façon rapidos avec toi, Mysto ! Aussitôt attaqué, tes adversaires sont aussitôt contrés. Et sans parler de la violence passive qui habite le contrôleur obscur, un véritable délice ! Mais pensais-tu qu’ils abandonneraient aussi facilement ? Un coup de batte dans la tête leur a certainement fait mal, mais ils ne sont pas pour autant mis au tapis ! Ils ont fait partie de la fameuse escouade du légendaire soldat Conker, un écureuil roux qui a tellement foutu le bordel dans son jeu d’origine que Dreamland s’en souvient encore ! Blague mis à part, tu as détourné ton attention pour régler le compte de ses deux amis, et le premier écureuil se relève en saignant entre les sourcils. Il peine, mais il a déjà goûté son propre sang et celui de ses camarades des centaines de fois, ça ne le gênait pas de viser en voyant rouge. Surtout quand il t’avait dans son viseur et qu’il tirait une noix paralysante directement dans ta jambe !

Touché alors que tu pensais être tranquille après avoir démontré ta force, tu es paralysé quelques temps. Combien ? Difficile à prévoir, tout dépend de la personne après tout ! En tout cas ça laisse le temps à Sao de revenir vers toi et à reprendre la balle que tu avais si gentiment demandée. Pas cool de te prendre quelque chose alors que tu es dans un moment de faiblesse ! A ta place je serais pas mal énervé. Surtout quand les écureuils finissent par se relever et à bondir une nouvelle fois sur toi en combo et avec des couteaux de combat en main. Comment est-ce que tu survivras jusqu’au prochain tour ? Surprend moi !

« LEEEEEEEOOOOOOOONNNNNN…. Euh, non, c’est pas le bon…. GAROUUUUUUUUUU ! »

L’appel à l’aide d’Ashley à travers le wagon te déchire le cœur Markus, mais pas de soucis ! Tu réussi à subtilement entubé Gruik et à chopper son frère par derrière. Il relâche Ashley mais tu sens qu’il cherche quand même à résister. Contrairement à toi c’est une créature et sa nature de sanglier lui donne un corps entièrement fait de muscles ! Si tu n’y met pas plus d’effort tu finiras par être … Hein ? Qu’est-ce qu’il se passe ? Non… Vous êtes sérieux ? CA Y EST ! Ca commence enfin ! Vous entendez un jingle résonner dans tout le wagon qui dénature complètement avec la violence d’il y a quelques secondes, stoppant complètement les combats pendant quelques secondes.


« Salut à tous ! Alors vous vous amusez bien dans le coin ? J’espère que vous adorez vos missions parce qu’on a une équipe qui analyse toutes les secondes enregistrées par les caméras pour étudier le déroulement et du coup agir en conséquence ! Mais là on va parler de choses sérieuses ! Si vous vous souvenez du règlement, on a parlé de certains évènements aléatoires… Et bien je pense qu’une démonstration vaux mieux qu’une explication ! Action ! »

Un hologramme apparait au-dessus de vos têtes alors que vos bracelets commencent à lancer le sample d’un roulement de tambour, l’hologramme défilant plusieurs chiffres à très grandes vitesse jusqu’à s’arrêter sur un nombre en particulier… 78 !

« Oh oh ! On va voir quelque chose d’intéressants par ici ! »

La tension est à son comble lorsque soudainement… Aslhey, Blanche, et d’autres femmes ressentent quelque chose d’étrange en elle. Une soudaine passion, une envie de se déchainer, une envie de… Frapper et de danser ! Ashley gifle avec une grande force le porc que tenait Markus, mais elle giflait aussi Markus dans la volée avant de se déshabiller et de commencer à danser ! Blanche a commencée à faire de même en prenant le fusil à pompe du contrôleur de poussière et à le frapper comme avec un coup de crosse tout en enchaînant avec Sao qui était pas si loin que ça et lui mettre une baffe monumentale. En voyant Ashley se déshabiller et danser tu te sens défiée et tu te dis que c’est intolérable ! Tu retire tes vêtements et commence à la rejoindre, comme une autre créature qui retirait ses vêtements de baseball et une autre voyageuse avec des piercing. Vous commencez à vous rassembler au centre du wagon pour faire des danses endiablées et totalement charmante, mais qu’est-ce qui se passe bon sang ?!!!

« Et on dit merci au Débili Dream de nous proposer ce genre de choses chaque année ! La star de notre métropolitan a fait usage de sa magie et son objet spécial pour jeter un dès mystique qui peut déclencher des évènements totalement aléatoire. Vous pensiez que ce serait de la promenade pour arriver jusqu’au bout ? Dommage ! Mais bon c’est plus fun comme ça ! »

La voix disparait et une boule disco descend du plafond pour commencer à donner un éclairage tamisé au wagon alors que les filles continuaient de danser. Action !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Invocatrice de dards
Points de Puissance : 15 800
Points de Réputation : 20 200
Messages : 151
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Dim 11 Fév - 19:05

Bon, y a pas à dire, bien que Blanche ait accompli sa mission avec brio pour le moment, elle n’était pas encore arrivé à la seconde station. Il fallait tenir bon, mais pour l’instant, elle avait enfin un moment de répit dans cette folle course et décida de se poser sur une banquette pour profiter de la vue. Un bien beau bordel qui se passait dans ce wagon dit donc ! Entre Mysto qui faisait…. Son Mysto, il fallait l’avouer, c’était bien flippant, Sao quant à lui tentait de parler à Mysto, qui ce n’était peut-être pas une excellente idée et enfin un jeune homme-loup se bataillait avec deux hommes-sangliers. Moui, une journée normale à Dreamland, quoi.

Alors que l’invocatrice observait le combat entre ces derniers, un jingle très… orthodoxe raisonna dans le wagon, et tout le monde s’arrêta de vaquer à ses occupations pour écouter ce qu’on avait à leur dire. Alors comme ça on les observait. Ben oui, bien sûr Sherlock ! Comment ils sauraient si on avait ou pas réussi nos missions, sinon ? Mais là, ils n’étaient pas là pour parler de missions mais pour parler d’évènements aléatoires ! À entendre la voix de l’annonceur, ça avait l’air d’être quelque chose de sérieux, dont on ne rigole pas ! Sur la tête de tous les autres participants, et donc probablement d’elle aussi, Blanche vit des numéros défiler à toutes vitesses pour arriver sur le 78. C’est bien, et alors ? A quoi ça allait l’avancer, le 78 ?

Aaah, si seulement elle avait su.

Alors qu’elle attendait qu’il se passe quelque chose, Blanche, le fusil en main, eu un regard pour le vieux qu’elle avait préalablement mis à terre et il ne lui fallut que quelques secondes pour qu’elle réagisse au quart de tour et qu’elle lui assène un bon vieux coup de fusil comme dans les films. Bim, dans ta gueule, vieux crouton ! Bon, elle n’allait pas mentir, elle en avait un petit peu envie, mais elle avait su se retenir jusque-là. Là, c’était juste… trop tentant, et c’était parti tout seul… Vraiment ? Une fois ce bon coup de crosse qui faisait du bien, elle aurait pu se rassoir et continuer d’attendre, mais il n’en fut rien. Le pauvre Sao fit l’expérience de son envie soudaine de frapper des gueules et se reçu une baffe dont Dreamland se souviendrait. Ecarquillant les yeux, Blanche se mit à secouer les mains :

« Ouah ! Pardon Sao, et re-bonjour depuis la dernière fois aussi ! Je voulais pas, je te jure, c’est… ce n’est pas moi ! »

Quelle excuse de merde, n’est-ce pas ? Pourtant, c’était vrai, ce n’était pas exactement Blanche qui avait frappé Sao, du moins, elle n’avait pas ordonné à son cerveau de le faire, puis, pourquoi elle le frapperait sans raison ? Bien que leur nui ensemble n’ait pas répondu exactement à la description de « calme », il n’y avait pas de quoi lui faire violence. Cette phrase hors contexte est extrêmement douteuse.

Alors qu’elle essayait tant bien que mal de se justifier auprès de Sao, Blanche pu remarquer qu’elle n’était pas la seule à agir bizarrement, toutes les autres filles du wagon avaient des envies de baston soudaines, tout comme elle. C’est alors qu’Ashley se mit à retirer ses vêtements, et à effectuer une danse plus que douteuse en sous-vêtement. Mais franchement, qu’est ce qui lui prenait ?

Alors qu’elle était bien occupée à critiquer les autres, Blanche sentit comme une boule dans son ventre. Elle était bien roulée, celle-là, et elle exhibait son corps sans retenue, en excitant les mâles du wagon. Pourquoi est-ce qu’elle serait la seule à rafler la mise en aguichant les mecs du Wagon, hein ? Partage, nom d’un chien !

Mais qu’est-ce qu’elle était en train de penser là ? Avant même qu’elle ne puisse se remettre en question, Blanche sentit qu’elle retirait ses bottes, ses gants et sa robe. Attendez, quoi ? Non, pas la robe ! Et bien c’était trop tard, voilà Blanche Marchal en sous-vêtements. Un magnifique ensemble noir et jaune très en accord avec sa petite robe qui ne lui servait à présent plus à rien. Très mignon soutien-gorge en dentelle noir avec de jolies coutures brodées avec un fil jaune. Et cette petit culotte de toute beauté, rayée jaune et noir. Même à moitié à poil, on reste raccord avec les abeilles ! Les autres concurrentes du wagon ne tardèrent pas à imiter Ashley et l’invocatrice et toutes se retrouvèrent rassemblées au milieu du wagon pour danser. L’annonceur remercia les sponsors et fit apparaître une boule disco pour donner de l’ambiance à ce striptease improvisé alors que la voit disparaissait et que la musique s’enchaina.

Blanche voulu essayer de couvrir ses sous-vêtements avec ses mains, mais au lieu de lui obéir et de cacher son soutien-gorge, les mains de la jeune femme glissèrent le long de son corps, caressant son ventre et ses hanches. Ce n’était pas exactement ce qu’elle voulait faire, même pas du tout ! L’invocatrice continuait de se trémousser, bougeant ses hanches de manière plus qu’aguicheuse. Pour couronner le tout, elle utilisa finalement le fusil du maniaque de la poussière, qu’elle avait toujours sur elle. Elle le posa, canon contre le sol du wagon et l’utilisa comme mini pole-danse, effectuant une danse destinée à bien chauffer le wagon, bien que ça soit un petit peu contre sa volonté. Déjà que Blanche était rouge de honte, elle chercha de l’aide du regard, en espérant qu’on la prenne un peu en pitié, bien que ça soit pas gagné. Puis, si tout ce qu’elle faisait se changeait en strip-tease improvisé, qui sait ce qu’elle ferait si un mec s’approchait trop d’elle.

« Hey, les gens ? Un peu d’aide ? S’il vous plait, c’est extrèmement génant ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Fléau
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 21 800 points
Points de Réputation : 22 300 points
Messages : 120
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Dim 11 Fév - 21:00

Alors qu'il pensait en avoir terminé avec ces écureuils que les voilà le premier déjà remit sur pied. Il profita de la distance afin de lui tirer dessus en visant la jambe, évidemment le jeune homme allait réussir à l'esquiver mais c'était sans compter sur l'un des deux autres écureuils qui, dans un dernier effort sauta sur l'aveugle afin de le déconcentré. Pour la peine, il se prit un coup de batte dans la tronche, l'envoyant valser mais sa mission était quand même accomplie. En effet, la noix qui avait été tirée finit par atteindre sa cible le laissant poser genoux à terre.

Sao en profita à son tour pour venir récupérer la balle qu'il lui avait pourtant donné quelques minutes auparavant. Le sourire de Mysto disparut, les évènements s'étaient enchainés, tous contre lui apparemment. Il n'était pas vraiment énervé non mais plutôt agacé, lui qui n'avait rien demandé à personne, il se retrouvait paralysé et les problèmes n'étaient pas terminés. Les trois écureuils lui sautèrent dessus, équipés de couteaux, prêt à en finir avec lui afin de venger leur pote de Compet-Land. L'un d'entre eux, planta son arme dans le bras du garçon lui arrachant un cri qui, cette fois, le fit passer de l'agacement à la colère. Alors qu'il s'était retrouvé allongé sur le ventre lorsque les bestiaux lui avaient sauté dessus, il prit la parole et pour la première fois, son ton gentil et sa voix douce laissèrent place à un ton froid. Ça n'annonçait pas de bons présages.

- "Je vous avais pourtant prévenu.."

Mais avant même que les deux autres écureuils ou que lui réagissent, voilà que les filles du wagons se mirent à danser. Une musique se retentit, l'attention de tous les participants fut attiré par cette scène, Mysto lui ne pouvait pas voir ce qui se passait, il ne pouvait pas se rincer les yeux comme tous les autres. D'ailleurs, il n'appréciait guerre ce qui se passait, il avait l'impression que la musique était là pour lui foutre encore plus les nerfs après s'être fait avoir comme un bleu par les écureuils. Toujours allongé, les bras tendus sur le sol, il réussit à bouger difficilement son bras droit afin de poser sa main sur son œil qu'il venait d'ouvrir. La colère lui permettait d'effectuer ce petit mouvement, laissant une aura noir se répandre sur tout le wagon avant de se transformer en un cube qui s'étendait au quatre coin du wagon. Tous les participants se retrouvèrent plongés dans le noir, ils étaient désormais tous aveugles, prient au piège par les ténèbres.

Profitant de la panique, il réussit à se retourner sur le dos, écrasant les écureuils en dessous de lui. Il resta allongé, laissant le temps à la paralysie de s'estomper mais une chose était sur, il était sur les nerfs et ils allaient bien vite le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôle des Sens
Points de Puissance : 6 000 points
Points de Réputation : 4 200 points
Messages : 74
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Lun 12 Fév - 14:00

Ce wagon, c'était un bordel incommensurable, le brasiliano se demanda si il en était de même pour tous les autres... Non, il n'y avait que lui qui se retrouvait dans ce genre de contexte, ou alors c'est sa présence qui façonnait la cohue... Mouais.. Quoi qu'il en soit, lorsque retentit ce foutu jingle et cette voix toujours plus insupportable, il comprit que les choses allaient prendre une tournure toute autre...

<<...Et bien je pense qu’une démonstration vaux mieux qu’une explication ! Action !>>

C'est à peu près à ce moment la que Blanche s'approcha de Luciano; Lui pensait qu'elle s’inquiétait pour la suite des évènements et qu'elle allait venir le solliciter... Mais non, tu te prends un coup de crosse dans la mâchoire, la tête tourné sur le coté, tu craches une dent et le sang qui va avec. Si la colère n'avait pas empli notre psychopathe à ce moment là il aurait sans doutes mater les meufs se déssapants comme tout homme hétéro dans ce wagon...

Mais non, le disco-like résorba son contrôle sur son ego, et se laissait doucement envahir par son double maléfique...  Allait-il risquer de faire capoter tout un plan pour ça?

« Ouah ! Pardon Sao, et re-bonjour depuis la dernière fois aussi ! Je voulais pas, je te jure, c’est… ce n’est pas moi ! »

Et en plus elle se foutait de sa gueule! Son sang ne fit qu'un tour, et sans même une réponse, il l'attrapa au cou y enfonçant ses doigts, si son pouvoir allait en être altéré, la force dans sa main n'en était que plus aux normes que d'habitude...

« Et on dit merci au Débili Dream de nous proposer ce genre de choses chaque année ! La star de notre métropolitan a fait usage de sa magie et son objet spécial pour jeter un dès mystique qui peut déclencher des évènements totalement aléatoire. Vous pensiez que ce serait de la promenade pour arriver jusqu’au bout ? Dommage ! Mais bon c’est plus fun comme ça ! »

C'est là qu'il se décida à revenir à lui et relâcher son étreinte sur l'invocatrice dont il ne sous estimer pas le pouvoir et connaissait l'étendue des pouvoirs...

"...Pardon... Je vois, je me suis emporté, tu n'es pas maître de tes agisse... Blanche"

Avant même qu'il n'ait pu finir sa phrase, la jeune voyageuse était dévêtue et se pavanait avec les autres fessiers apparents... La pauvre n'avait semble-t-il pas conscience de la situation... D'ailleurs
ça n'étonnerait même pas le funky cop que le pervers de Mathematica en soit à l'origine tellement cette scène était surréaliste.

Non, là ce que redoutait réellement le funky cop, c'était que sa nature reprenne ses droits et qu'il ne sombre dans sa folie, c'était pas le moment ni l'endroit pour faire une boucherie... Et puis, les voyageurs saurait se défendre...
Alors qu'il fonçait sur Blanche pour lui remettre les pendules à l'heure et l'empêcher de faire des choses qu'elle regretterait à l'avenir... ils durent plonger dans une brume sombre à travers laquelle il était impossible même de se voir...
Il avait fait une entorse au règlement en se mettant en colère, le contrôle de ses sens n'était donc pas à son paroxysme, mais suffisant pour mener à bien son plan...
Il devait forcément y avoir un évacuateur de fumée, comme dans tout Wagon équipé, une arrivée d'air, c'était nécessaire, en l’occurrence, c'est grâce à son ouïe qu'il put entendre son sifflement afin de l'activer.

Se mouvant avec son seul sens dans l'obscurité, il ne pouvait que comprendre ce que ressentait un aveugle. Sa main trouva à taton le loquet,qui permettrait il l’espérait, d'évacuer cette mélasse... Venait-elle de Mysto ? Décidément ce type était entouré de mystère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 11 550
Points de Réputation : 10 650
Messages : 106
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Lun 12 Fév - 20:38

Toujours sous le tas de graisse qu'était cet homme-sanglier, Markus fut bien content quand celui-ci se décida à le lâcher. Il se releva à temps pour entendre un discours, qui annonçait que quelque chose de spécial allait se passer. Le Loup attendit, attendit, attendit (je peux continuer comme ça longtemps).... Jusqu'à ce qu'Ashley se place devant le frère d'El Gruik, avant de violemment le gifler. Voyant ça, le voyageur fit un signe avec son pouce en le passant sous le menton, signifiant qu'il provoquait encore la créature. Sauf que quand il fit ça, Markus n'était pas vraiment près à se faire frapper de la même manière !

Eh mais ! Je viens te sauver et c'est comme ça que tu me remercies ? Folle elle !

Ne comprenant toujours rien à rien, il pu voir qu'Ashley était en train de se mettre en petite tenue, précédée par toutes les autres filles du wagon. Attendez parce que l'incompréhension s'accentuait ! Une sorte de grosse mélasse noire se mit à englober les murs du wagon, aveuglant tous ceux qui s'y trouvaient.

Hey ! Mais qui c'est le con qui veut me gâcher le spectacle ?!

Mais c'est là que Markus se rendit compte de quelque chose : il y voyait à peu près bien, malgré le noir total ! En effet, au contact du noir de la pièce, une vision semblable à celle d'un loup vint remplacer sa vue d'humain, lui permettant quand même d'y voir quelque chose.

Mais c'est que c'est trop bien ce truc ! Bon c'pas tout mais j'ai d'autres choses à faire que vous mater les filles. Est-ce que quelqu'un peut rallumer la lumière ?

Ben oui parce que c'est bien marrant tout ça, mais Markus n'avait pas vraiment envie d'avoir à en arriver à devoir souffler la mélasse pour la faire disparaître. Il était capable de prendre exemple sur son confrère dévoreur de cochons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 457
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Jeu 15 Fév - 15:42

Illustration du contexte
Tour 4




On peut dire que ça s’ambiance par ici ! J’espère que vous regrettez pas votre allé simple vers le FUN du Metropolitan parce que ça ne fait que commencer mes chers participants. Blanche, tu n’as hésitée une seule seconde à faire manger ses dents à ce vieil homme anti-maniaque, tu ne l’a peut-être pas remarquée parce que tu étais trop occupée à enchaîner par Sao (et à te faire étrangler quelques instants par lui aussi) mais le contrôleur de poussière était OUT ! Complètement K.O il se fait expulser du wagon et part vers d’autres cieux. Quant à toi Mysto je commence à comprendre, j’ai un peu de compassion. Tu veux être tranquille, profiter d’un gentil rail vers la destination et profiter un maximum de l’expérience, mais rien n’est jamais tranquille dans le métro ! C’est avec ce coup de couteau dans le bras que tu le comprends, à la dur. Il serait peut-être temps de réveiller tes instincts de gagnants, non ?

En tout cas on peut dire que du côté des filles ça s’éclate ! Ashley qui est une créature issue de Sboobland n’a aucune gêne à jeter sur le côté son soutif pour laisser une vue libre sur son décolté, de quoi lui faire gagner pas mal de points alors qu’elle adressait des regards complices aux 3 / 4 des mecs dans le wagon ! Ca ne te plait pas Blanche et tu le montre bien malgré toi ! Tu balances tout ce que tu as dans tes performances, et ça se voit ! Comment je le sais ? Parce que c’est simple… Tout est actuellement retransmis en direct à Dreamland tout entier ! Le nombre de viewers explose du côté du wagon 3 et c’est grâce à vous les filles ! Pour montrer que je déconne pas, vous voyez apparaître sur les écrans situés au-dessus des fenêtres du wagon la retransmission de nos stars. Avec le nombre de pouces bleus qui n’arrêtent pas de monter en flèche ! Ca ne te plait pas Blanche mais aujourd’hui tu es une star, tout comme cette voyageuse aux piercings qui n’a pas l’air d’avoir envie de laisser Ashley attirer toute l’attention et qui n’a aucun scrupule à t’utiliser pour arriver à ses fins !
Tu la vois qui commence à se coller à toi et à danser pour imposer le rythme et la direction, très vite te sens prise au jeu et ton corps la suit dans les moindres mouvements jusqu’à ce qu’il y ait une sorte d’alchimie. La seule différence c’est qu’elle est nue et toi non ! Elle a l’air d’avoir envie de régler la question à sa manière mais… Que se passe-t-il ! Tout devient sombre par ici ! On ne voit plus rien ! C’est le bordel remboursez ! Bande de voleurs !

Blague mise à part, Mysto semble en avoir marre et impose l’obscurité dans une partie du wagon, mais juste assez pour engouffrer Ashley et certaines filles, pas Blanche et sa mystérieuse partenaire. Quoi ? Vous pensiez que le wagon était aussi petit que ça ? Il s’étale sur plus de 30m hein ! Il en faut de la place pour tous vous accueillir bande de sauvages ! Par contre c’est clair que ce genre de trucs ça a coupé l’envie de tout le monde, t’as un peu niqué le fun des filles Mysto vu que tu fais crier de peur celles et ceux qui sont aveuglés dans ta zone.  Toi aussi Markus tu es aveuglé, je ne vais pas faire un cours sur ce que c’est d’être nyctalope mais dans la nuit il faut un minimum de lumière pour voir dans le noir total (étoiles, lune etc), ce que tu n’as pas sous la main puisque le cube de Mysto est un composé d’obscurité totale ! Mais pas de panique, j’ai la solution !

Vous sentez la terre qui tremble ? Comme si des géants étaient en train de marcher ? Vous sentez votre wagon qui accélère alors que toi Blanche – tout juste sortie de ta transe de danse érotique – tu peux voir un énorme pied se posé de l’autre côté de la fenêtre à côté de votre véhicule. Un pied géant et tout blanc ! Vous passez tout juste entre les jambes d’une cuvette de toilette géante avec des bras et des jambes en train de se battre contre un Godzilla en latex avec marqué « GODEX » sur le bout de la truffe, poussant des cris digne des pires hooligans dans un stade du Manchester.  Ca s’envoit des grosses patates et lorsque la bête de latex tombe au sol vous sentez un énorme tremblement. Jusqu’à ce qu’une sirène retentisse et votre wagon ralentisse progressivement jusqu’à arrivé… A la deuxième station, Délirium City ! Les portes s’ouvre et un homme rentre dans le wagon. Il a une tenue de garde du métro mais vous remarquez très vite qu’il y a un truc qui sort du contexte avec ce type : il a une bouteille de vodka directement plantée dans le crane et il louche sévère, mais ça ne l’empêche pas de parler !

« Pas trop tôt bandes de larves ! Bougez votre cul de branleur sobre et aller valider votre station ! 15 MINUTES AVANT LE PROCHAIN DEPART ! »

Vous avez entendu le monsieur, il y a un bouton qui vous attend à une cinquantaine de mètre depuis le wagon, avec entre vous et le valideur une armée de personnes alcoolisés en train de fuir des pompiers tirant des flammes étanches. Soyez forts.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Invocatrice de dards
Points de Puissance : 15 800
Points de Réputation : 20 200
Messages : 151
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Jeu 15 Fév - 18:59

L’aide ne vint malheureusement pas pour Blanche. Pire encore, elle put voir que son visage était diffusé dans tout Dreamland, qui montrait sur un écran la danse endiablée et érotiques des filles du wagon. Ce n’était pas prévu dans le keikaku, ça ! Maintenant, tout Dreamland allait se rappeler d’elle pour son strip tease ! Que c’était génant.

Ah, si seulement elle savait, encore.

Alors qu’elle considérait que la situation ne pouvait pas être pire que ça, Blanche sentit l’une des participantes l’attraper. Au début, elle pensait innocemment qu’elle s’était libérée de cette étrange transe, et qu’elle venait l’aider, mais il n’en était rien et pour le plus grand plaisir des téléspectateurs, la voyageuse se colla contre l’invocatrice et commença à bouger au rythme de la musique, forçant donc de ce fait Blanche à danser avec elle. L’invocatrice aurait bien voulu s’éloigner d’elle le plus vite possible, mais la voyageuse aux piercings de la laissa pas faire, et bientôt les deux danseuses improvisées avait un rythme endiablé qui aurait fait pâlir les meilleures strip-teaseuses. C’est aussi à ce moment-là que Blanche se rendit compte de la nudité de sa partenaire et de sa probable bisexualité avec ça. Ah ben dis donc, Dreamland est un monde plein de surprises.

Lorsque Mysto utilisa son pouvoir pour plonger le wagon dans le noir, Blanche pria pour qu’elle soit concernée aussi, ce qui ne fut pas le cas pour couronner le tout. Et puis, quand on a une fille nue qui se danse collée à toi comme une seule personne, on ne peut pas vraiment se concentrer pour trouver un plan pour se sortir de là. Finalement, sa transe s’arrêta et l’invocatrice s’écarta immédiatement alors qu’un pied se posa contre la fenêtre du Wagon. Euh, pardon ?! Enfin, vu ce qui se passait à côté, le pied c’était un peu normal en fait.

Enfin, mis à part tout ça, le wagon s’arrêta. La deuxième station, déjà ? Tant mieux d’un côté, c’est pour ça qu’elle avait arrêté de danser en sous-vêtement. En parlant de ça, elle était où la robe de Blanche ? Cherchant en vain dans tout le wagon, Blanche finit finalement par retrouver sa robe tant désirée.

Dehors, envolée lors de l’ouverture de la porte du wagon.

Virevoltant au vent, libre comme une abeille.

Spoiler:
 

Bon… Même si elle pleurait toute les larmes de son corps, Blanche pu s’estimer heureuse, elle avait encore des sous-vêtements. Sortez couvert, les enfants. Le garde du métro, un mec pas du tout louche, gueula qu’il était temps de valider la station, qui ne semblait pas facile d’accès.

Il était temps d’aller valider la station. Blanche n’avait pas fait un striptease devant tout Dreamland pour rien ! Sortant du métro, elle s’engouffra dans la foule, se souciant peu de son accoutrement pour le moment.

Se frayant un chemin parmi les alcolos qui devaient probablement la reluquer, et essayant d’éviter les flammes étanches des pompiers, Blanche parvint à arriver à la station, et c’est épuisée par cette première épreuve qu’elle appuya sur le bouton pour valider la station.

« C’est… fait. Maintenant, j’ai besoin de repos. » Conclut-elle en trainant la patte jusqu’au wagon pour y attendre le départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Fléau
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 21 800 points
Points de Réputation : 22 300 points
Messages : 120
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Jeu 15 Fév - 22:53

La tension était palpable, le wagon trois était devenu un véritable bordel dans tous les sens du terme. Entre les filles qui devenaient totalement hystériques et qui réchauffaient le wagon comme jamais et toutes les bastons qui se passaient dans tous les coins, il était impossible d'être peinard. Mysto l'avait comprit à son insu, lui qui ne voulait se mêler de rien et juste laisser le métro l'emporter jusqu'à la dernière destination, se voyait désormais à terre, le bras en sang dû à une blessure d'un couteau tenu par un .... écureuil. Sérieusement ? Il venait de se faire littéralement humilier par des bestioles, devant une vingtaine de personnes et en plus de ça, Sao en avait profité pour venir récupérer sa balle au lieu de l'aider. S'en était trop, même pour une jeune homme qui garde le sourire en toutes circonstances, là s'en était beaucoup trop. Ravalant donc sa joie de vivre, il avait enfermé une partie du wagon dans les ténèbres, les aveuglants totalement tout en se débarrassant des bestioles en les écrasants sous son dos.

Alors qu'il s'apprêtait à faire des ravages après que sa paralysie soit passée, voilà que le wagon se mit à trembler. Certains gueulaient, le cube noir avaient totalement engloutis certaines filles qui faisaient le show, empêchant les plus pervers de se rincer l’œil et ils n'avaient pas l'air d'apprécier. Ça tombait bien, Mysto était chaud lui pour mettre les choses au clair dans ce wagon et ramener le calme.. Du moins c'est ce qu'il pensait jusqu'à ce que leur partie du métro ne s'arrête et que la porte s'ouvre. L'invalide était redressé, assit sur les fesses, la paralysie était passée et il se relevait prêt à casser des bouches. Lorsque la porte s'ouvrit, un homme entra avant de prendre la parole.

- "Pas trop tôt bandes de larves ! Bougez votre cul de branleur sobre et aller valider votre station ! 15 MINUTES AVANT LE PROCHAIN DEPART !"


Arrivé pile au bon moment, empêchant le jeune brun de se défouler à son tour. Mais il savait que le voyage était loin d'être terminé c'est pourquoi il se leva doucement, l'expression de son visage pouvait à elle seule faire écarter les clodos qui se bousculaient en dehors du métro mais en plus de ça, sa colère laissait une petite aura de ténèbre émaner de lui. Il était gonflé à bloc, son énergie commençait même à déborder. S'approchant du bouton, il appuya dessus avec sa batte de baseball tenue dans sa main droite avant de se retourner à toute vitesse en frappant un pompier qui se trouvait juste derrière lui, lui décalquant la mâchoire, le laissant convulser sur le sol. Il retourna ensuite dans son wagon en marchant, s'asseyant devant la porte attendant une seule chose. Que celle-ci se referme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôle des Sens
Points de Puissance : 6 000 points
Points de Réputation : 4 200 points
Messages : 74
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Lun 19 Fév - 14:09

Enfin! Ils arrivaient à Délirium City après tant de péripéties, Mysto qui faisait le mec, Blanche qui faisait sa michto, et Giovanni qui faisait le mito... Luciano ne put s'empêcher de regarder le garde qui rentrait, ce type avec sa bouteille incrusté dans le crâne, pas de doutes ils étaient bel et bien arrivé à destination. Il leur fallait maintenant valider la station, ce qui impliquait de sortir du wagon et d'y rentrer avant son départ. Mais notre antihéros avait un tout autre plan en tête.

Se débarrasser de Giovanni! ça n'allait pas être simple, mais il ne pouvait se résoudre à lui faire confiance, Mysto ne l'aiderait certainement plus après ce qui s'était passé, il avait du se vexer, quand à Blanche... Bon ben faut dire qu'elle avait d'autres soucis pour le moment. Il lui parvenait plusieurs idées, pour laisser son "complice" sur le palier, il ne pouvait bien évidemment pas le mettre à mort ici, mais si il parvenait à l'empêcher de valider sa station, ou à s'arranger pour que le tram parte sans lui...
Il aurait pu, s'approcher du contrôleur, lui dire que le rital avait un comportement suspect, mais cela lui semblait trop risqué, le lien entre les deux se ferait beaucoup trop vite, non... Le plan devait être plus fin, mieux échafaudés... Notre Brésilien se faufilant alors dans la populace, il sortit prêt à s'assurer un tour de plus dans le game. Or il bouscula un gros loubard bodybuildé sur le chemin,le type n'apprécia pas trop, et comme il n'y prêta pas attention, alors qu'il venait juste de valider son tour en appuyant sur le bouton, une main de maçon se posa sur son épaule maigre.

"Hééé toi là ! Tu t'excuse même pas ? Et la politesse, j'vais t'apprendre en te refaisant le portrait ça te refera une éducation!"

Alors qu'il aurait pu bien plus mal le prendre, Luci esquissa un sourire en coin, c'était sa chance contrairement à ce que l'on pourrait penser... Si Giovanni qui allait arriver, avait réellement besoin de lui, il l'aiderait, au quel cas il le laisserait tout de même dans la galère entrain de combattre, sinon, il n'aurait aucune raison de s'enticher de cet enfoiré d'Italien qu'il ne supportait pas !

"GIANNI !!" Hurla-t-il sur un ton explicite de détresse.

Dans la foule leurs yeux se croisèrent, quoi qu'il arrive il devrait passer devant le barlou si il voulait appuyer sur le bouton.

Et avant de savoir si son rival avait validé son tour et si il était entrain de régler l'homme à l'indice de masse corporel élevé, il avait fuit et retrouva sa place au sein du Wagon. Fuir! parfois il n'avait pas honte de fuir, quand il avait la présence d'esprit de reconnaître un combat perdu d'avance... Il était simplement réaliste et conscient de sa faiblesse à Dreamland!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 11 550
Points de Réputation : 10 650
Messages : 106
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   Lun 19 Fév - 20:39

A quel moment en rentrant dans ce métro Markus pouvait savoir qu'il débarquerait dans un endroit où il serait accueilli par une baston entre des toilettes géantes et un Godzilla en latex. Ils semblaient se battre parce que l'un, quand il utilisait l'autre, visait toujours à côté, ce qui énervait le trône blanc, et déboucha si je puis dire, sur cette baston entre streumons. Au bout d'un moment, le lézard japonais tomba au sol, une grosse secousse retentit alors, suivie du déclenchement d'une alarme. Ensuite, le wagon s'arrêta, et ses portes s'ouvrèrent, libérant les passagers. Aveuglé par la lumière du jour, Markus sortit du wagon et ne vit pas tout de suite où il se rendait. Il tomba alors nez à nez avec cinq petits trucs rouges avec des têtes de mongoles qui gueulaient à tout va "Hey, do u know da wae my brudda ? We are ze warriors of Uganda !". Le Loup les repoussa alors d'un coup de patte, tout en observant le paysage. Il était clairement arrivé dans un royaume de tarés qui portait bien son nom : Délirium City. Mais bon, ce n'était pas pour autant qu'il fallait se laisser abattre. Se frayant un chemin dans la foule qui s'était accumulée, le voyageur réussit tant bien que mal à atteindre le prochain poteau. Il appuya bien fort sur le bouton pour être sûr d'avoir validé sa station, puis il voulu remonter à l'intérieur du wagon. Mais sur le chemin du retour, Markus croisa une demoiselle qui avait subit les conséquences du Débili-dream. Elle se trimbalait en sous-vêtements dans cette foule de gens chelous, et semblait dépitée. Pris de pitié, le blond s'approcha d'elle, et après lui avoir tapé sur l'épaule, il lui refila sa veste.

T'as pas l'air bien, alors tiens. Bon elle va pas te servir de robe, mais c'est mieux que rien tu me diras. Ah au fait, moi c'est Markus.

Ensuite, il la raccompagna jusqu'au wagon, avant de s'asseoir non-loin d'elle, là où il trouvait de la place. Repensant ensuite à El Gruik et son frère, il se disait que c'était bien louche qu'il ne les aient pas vus depuis maintenant un bon bout de temps. Peut-être ceux-ci avaient été éliminés, ou peut-être allaient-ils revenir pour le faire chier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagon 3 [Blanche, Mysto et Diavolo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Sept.] Seule dans son wagon n°13 [ COMPLET ]
» Un chouette wagon scratchbuild
» Voiture de queue (7ème voiture): Wagon de marchandise
» 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota
» L'ORIENT-EXPRESS

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone événements :: Événement :: Metropolitan :: Metropolitan-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: