Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 18 membres
Ligue M : 8 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Florian
Profil
Top activité
Léo
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Wagon 2 [Fin de course]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Ligue M
Pouvoir : Zombie Maker
Points de Puissance : 10 200
Points de Réputation : 9 000
Messages : 90
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Mer 18 Avr - 1:39

--

Kid avait repris son souffle et les combats extérieurs semblaient se terminer. Le feu s’était propagé un peu partout d’ailleurs, cramant les canards, les combattants et surtout l’autre Bandicoot qui, on ne se le cachera pas, foutait un bordel monstre depuis le départ du train. En parlant de train : une voix annonça son décollage pour la prochaine station, Kid allait enfin se trouver loin du bordel sans nom à l’extérieur. Enfin, c’est ce qu’il pensait. Première chose qui le surprit, c’est la métamorphose du wagon en bateau, v’là aut’ chose ! Ils allaient vraiment jouer aux pirates jusqu’au bout ou comment ça se passe ?

Et à cause de la transformation inattendue de l’engin, le Maker se retrouva assis non pas sur un siège, mais sur un tonneau de vin. Il jeta un rapide coup d’œil aux alentours, l’endroit était quand même badass et il faut se le dire, qui n’a jamais rêver d’être dans un de ces bateaux pirate ? Sur le pont, il semblait toujours y avoir de l’action et Kid entendit même la voix de Bandicoot qui gueulait comme un dératé. Il soupira en se grattant la tête: vivement qu’il se fasse éliminer du round, le Maker n’avait aucune envie de se le coltiner encore jusqu’à la fin de l’aventure. Assis, il chercha du regard un objet en particulier qu’il devrait trouver dans ce genre d’endroit. Et au bout de quelques secondes, il le trouva un peu plus loin derrière lui : une très belle chope de bière ! Il se leva, le prit et revint vers son tonneau. Il ôta le bouchon qui se trouvait en bas du baril et plaça rapidement la chope pour la remplir de bière. Mais pas de chance, aucun liquide en sortit et Kid jeta un œil en soulevant complètement le couvercle du tonneau et effectivement il n’y avait aucune goutte de bière. Quel dommage !

Il replaça le couvercle, reprit sa place sur l'objet et c’est à ce moment qu’il vit cet œil apparaitre de nul part sur la coque intérieure du bateau : l’œil versa une larme s’écrasant sur le sol. Le Zombie Maker sentait que quelque chose allait se passer, il n’osait s’approcher et prit même du recul après avoir abandonné sa place sur le baril.

-Qu’est ce que tu nous mijotes encore Monsieur œil ? Murmura-t-il tout en se protégeant derrière une caisse en bois.

--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur des couleurs
Points de Puissance : 16 000 points
Points de Réputation : 14 100 points
Messages : 90
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Mer 18 Avr - 23:20

Le plan du contrôleur des couleurs venait pour une fois de marcher à merveille? Bon en même échouer alors qu'il avait une armée de volatiles et surtout un motherfucking démon poulet géant à ses ordres ça aurait été la loose. Cet idiot de Bandiccot se fit donc exploser avec ses tonneaux d'alcool si précieux tandis que son équipage se faisait plus ou moins tataner par les canards. Persuadé d'avoir enfin réglé son compte, alors que l'annonce étrange du départ retentissait, Jøn monta sur le dos d'Ald Loué et lui ordonna d'aller sur le toit du wagon 2 qui s'était entre temps changé en une sorte de bateau pirate chelou avec une proue plus que douteuse.

Sifflotant like a boss, comme s’il était le father of chicken, l'islandais descendit du gallinacé afin de se rendre dans le wagon quand une voix plus qu'agaçante et familière hurla "à l'abordage". Il se retourna et vit le pirate adverse avec deux compagnons apparemment pas près de lâcher la grappe. Sa nouvelle dégaine du à l'attaque dévastatrice fit pouffer de rire l'écrivain. Il ordonna de suite à Ald Loué de s'occuper des deux voyageurs et dégaina à nouveau sa spatule pour engager un duel. Contrant chacun leur tour leurs offensives, le combat presque de sabres s'éternisait dans un ballet digne d'un film Pirates des Caraibes.

- J'admire ta ténacité Bandicoot, tu es aussi collant qu'un chewing gum usagé sous un bureau crasseux, mais je crois que tu réalises pas que tu as déjà perdu...

Même s’il avait dit cela avec assurance, Jøn commençait à se demander si ce pirate était pas invincible. Il lui fit une attaque sautée et tenta d’enchaîner sur une balayette pour le déséquilibré et le faire chuter du bateau train le coup suivant. Pour le coup, il était pas certain que sa stratégie fonctionne mais comme on dit quine tente rien n'a rien. De son côté, le poulet géant toujours contrôler par le voyageur donner des coups de serres synchronisé avec les coups de spatule en direction des deux adversaires remuant énormément le wagon au passage rendant l'opération stratégique de l'homme arc-en-ciel encore plus compliqué à bien exécuté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 409
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Jeu 19 Avr - 9:05

Illustration du contexte
Tour 7

La vie de Kid est maintenant faite de douceur de vivre et de fraîcheur de vent et de...putain j’sais plus ce que je dis moi ! Après avoir essayé de boire un coup il se met à parler à l’œil apparu à côté de lui. Un autre apparaît sur le siège et fixe Kid avec un air à la fois de curiosité et de défi, de crainte et de témérité. Le métro est en route vers Compet-Land, pour rappel, et quelques hommes de l’équipage de Bandicoot font leur entrée dans le wagon, en défonçant une porte. Les deux yeux disparaissent quand ils posent leurs regards sur Kid et l’encapuchonné, les deux seuls présents visiblement dans le wagon. Ils sortent flingues, sabres et s’approchent de Kid l’air mauvais, sentant un peu le cramé.


- Le Patron finira seul le Metropolitan les gars...vous pouvez sauter en marche, ou vous pouvez en terminer ici sous nos armes…


Un œil apparaît sur son épaule et lâche une larme émotive.




Du côté de Jon et de son rival éternel depuis environ une heure, à savoir Bandicoot, les choses allaient bon train, c’est-à-dire que Jon s’en tire toujours très bien tandis que le pauvre pirate essaie toujours de revenir pour le défoncer comme jamais...comme jamais, effectivement. Il envoie Ald Loué au combat tel un dresseur pokémon fan de Zeus, mais le poulet géant totalement dominé par le coloriste disparaît en un nuage de fumée – Gallinacé no Jutsu ! Le lien est perdu et surtout Jon se retrouve un peu alone, mais toujours avec sa spatule. S’en suit un combat de capes et d’épées entre les deux, les pirates survivants envahissent le wagon 2 comme en 40 et les chocs de la spatule sur le sabre d’abordage, et vice et versa, donnent une tension dramatique sur ce qui est en train de se jouer.


Jon tente alors le beau jeu, en attaquant. En effet, le métro avance avance avance, et les premières habitations de Compet-Land apparaissent au son de la musique de Pirates des Caraïbes qui résonne sur le toit du Wagon. Muzikland étant un sponsor coutumier de l’événement, rien d’étonnant à cela ! Les mouvements de Jon réussissent mais El Capitano, Bandicoot himself parvient toujours à revenir sur le toit, soit en s’aidant de son équipage, soit avec son simple talent naturel pour la survie. Il souffle un peu, met le poing sur le sol, tête baissée, quasiment nu et la peau cramée un peu partout.





- J’ai été réduit en esclavage sur le Hollandais Volant...j’ai été mousse et on m’a humilié, frappé, violenté de toutes les manières possibles...J’ai toujours vu mon rêve s’éloigner, mais je ne l’ai jamais abandonné...toi, tu ne comprends pas.


Il relève la tête, ses yeux sont déterminés et des traits noirs passent dessus en style manga shonen. Oh, mais oui, il semble préparer son attaque finale, improvisée dans l’instant, car finalement on ne connaît un homme...qu’en le combattant...Bandicoot hurle et fissure le toit du métro.


- LES HOMMES NE CESSERONT JAMAIS…D’AVOIR DES RÊVES !!!


Il s’élance sur Jon en mode combat final de samouraï. Le métro arrive à la périphérie de Compet-Land, et il n’y aura logiquement qu’un seul vainqueur à la prochaine station.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 12 000
Points de Réputation : 8 900
Messages : 112
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Lun 23 Avr - 23:16

« Hic ! Hic ! »


Bordel, c’est vraiment chaud d’être bourré. Du moins c’est ce qu’essayait de ce dire le jeune Florian qui venait de prendre sa première cuite onirique ! Le pauvre, d’ailleurs était t-il possible d’avoir la gueule de bois sur ce monde ? Genre tu aurais une putain de migraine à ton réveil dans le véritable monde ? Mais le plus wtf dans cette situation, c’était la position de Florian, yup le jeune dreadeux se trouvait dans une position assez délicate.





- COT COT COT COT COOOOOOOOOOOOOT ! JE SUIS ALD LOUE, SEIGNEUR DE LA GRANDE BASSE COUR DU VAHPARHLAH ! QUI OSE TROUBLER MON...TOI ! TOI VOYAGEUUUUUUUUR ! CETTE FOIS TU VAS PAYEEEEEER !



« Heeeeeeeeeeeeeeeyyyyyyy ! C’est quoi ce... »
Se déplacer de cette manière en ayant la tête dans le cul, mauvaise idée. Après avoir eu un haut le cœur, Florian cracha du vomi onirique depuis son fidèle destrier directement sur les créatures qui voulaient sa peau et qui étaient encore au sol, et peut-être sur le badass avec la faux. Sans même s’excuser, il était bien trop déchiré pour ça.


« AAAAAaaaaah l’AAABBoooOOOrdaaaAAgE ! »
Hurla t-il avec une voix totalement différente, levant son poing pensant peut-être posséder un sabre directement. L’énorme poulet qui lui servait de monture commençait à s’agiter dans tous les sens, quelqu’un lui tirait dessus.

« MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Laissez nous tranq…Tranqui...Tranquille ! » Dit Florian qui venait d’activer sans même le remarquer sa forme hybride. Jetant un terrible regard, aux pirates au sol. Il avait remarqué qu’entre sa monture et le gars avec les cheveux arc-en ciel il y’avait quelque chose, peut-être un père spirituel ou un délire du genre. Le dreadeux ne cherchait pas à comprendre et en tirant sur les plumes du poulet géant le guidait, du moins essayait. Conduite en état d’ivresse ! Interdit par la loi ! Oui monsieur !


« BaaaaaaAAAnde de BâaaatAAArd ! Tooouuuuchez pas au pOOOoooote de PoooOOOte, si...SinOOOn je vais vous Niqu... »
Le jeune dreadeux s’écroula sur le dos de la créature, totalement inconscient. Au loin, les membres du royaume des insectes qui regardaient le petit dreadeux avec honte, le con avait été éliminé par les ravages de l'alcool. Voyez les enfants ! Il ne faut jamais boire comme un sac dans les moments importants !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur des couleurs
Points de Puissance : 16 000 points
Points de Réputation : 14 100 points
Messages : 90
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Lun 23 Avr - 23:48

Alors que le voyageur donna son ordre au poulet géant avec la classe d'un dresseur de Kalos, un gros pouf retenti laissant Jøn totalement seul face à Bandicoot. Une petite goutte de sueur perla sur le front du jeune homme pas franchement persuadé que ces compétences actuelles permettraient de ce débarrassé du pirate dans les temps. Un duel intense c'était engagé entre les deux rivaux mais aucun ne semblait vraiment prendre l'avantage. Même si la stratégie de l'islandais avait fonctionné ce dernier ne cessait de trouver des moyens de remonter.

Le bichromate commençait sérieusement à en avoir marre de ce mec, s'il continuait à s'acharner il finirait par perdre son défi et être éliminé de la compétition et ça, Jøn ne pouvait ou plutôt ne voulait pas que ça arrive. Tous deux épuisés par leurs échanges de sabres, ils se regardèrent intensément avec un air de défi constant. Bandicoot commença à raconter sa vie miséreuse et semblait insinué que son adversaire était incapable de comprendre que les hommes ne cesseront jamais de rêver. Certes il avait pas tort dans son raisonnement vu qu'ils rêvaient tous les deux en ce moment même...

A ce moment, Bandicoot prépara une attaque dévastatrice, pendant qu'il chargeait sa haine envers le voleur de la volonté du D, le toit du train commencer à se fissurer sur la longueur. Le pirate s'élança rapidement vers Jøn qui à vrai dire ne vit pas l'offensive arriver et eu pour seul réflexe de mettre sa spatule en avant pour limiter les dégâts. A peine quelques secondes plus tard, le capitaine se trouvait derrière lui et une plaie s'ouvrit  dans le dos de l'écrivain qui gémissait de douleur. Il avait déjà mal à l'épaule à cause de l'invocateur de chien mais là ça commençait à faire beaucoup pour ce dernier. Il s'attendait clairement pas à prendre aussi cher en si peu de temps. La fissure du toit commençait à s'élargir de plus en plus ce qui donna une idée au voyageur.

- Je ne comprends peut-être pas... c'est vrai... mais toi non plus tu ne comprends pas un truc...

L'islandais courait en direction de son adversaire et au dernier moment planta sa spatule au niveau de la fissure et se servit de son impulsion pour donner un coup de pied à toute vitesse en direction de Bandicoot afin de l'éjecter du train. Il s'était servi de son arme tel un perchiste en plein saut en hauteur. L'homme au cheveu arc-en-ciel finis sa phrase pendant sa contre-attaque.

- Tu comprends pas ta propre défaite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Zombie Maker
Points de Puissance : 10 200
Points de Réputation : 9 000
Messages : 90
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Mer 25 Avr - 23:39

--

Kid regardait avec curiosité les différents yeux qui apparurent à tour de rôle. Ils fixaient le Maker, on ne pouvait savoir s’ils lui voulaient du bien ou du mal et Kid n’était pas très doué pour lire dans les yeux de quelqu’un ou de quelque chose. Mais voilà qu’une intervention des lèches-bottes de Bandicoot entrèrent en explosant la porte du bateau. Super ! En plus de ça, l’un des pirates brûlés menaça clairement le jeune homme en lui laissant le choix entre s’éliminer de l’évènement ou être tué par eux. Le Zombie Maker, accroupit derrière une caisse en bois, se leva, dépoussiéra un peu son arrière train et s’avança tout en restant à distance des pirates. Son cerveau fit rapidement une analyse de la situation et comprit qu'il n'était pas en position de force face à tous ces soldats. Et même si, en gardant la possibilité que l’encapuchonné soit de son côté, ils seraient deux face aux autres manieurs de sabres. Pas très équilibré pour un combat.

-Écoutez les gars, je cherche pas la merde, j'voulais juste profiter un peu du voyage et voir ce qui allait se passer mais on dirait que j'suis arrivé au bout du chemin. J'préfère m’en aller.

Kid garda tout de même en tête la possibilité qu’ils l’attaquent et était prêt à réagir au cas où. Mais en réalité son plan était tout autre : il n’avait pas pour projet de quitter l’aventure aussi tôt, Ô non bien au contraire, il voulait surtout augmenter ses chances de décalquer ses ennemis grâce à l'aide d’autres « collègues » qui pourraient l’aider. S’il arrivait à se frayer un chemin jusqu’au pont, il pourrait mieux gérer cette situation. Et Kid espérait sincèrement que les yeux soient une bénédiction de l'évènement qui pourrait lui venir en aide. Ayant prit sa décision, le jeune homme s’avança vers la sortie, les mains le long du corps prêtes à se mouvoir pour se défendre ou pour en coller une si besoin est. Son instinct, ses sens et tout son être étaient en alerte lorsqu’il se retrouva en train de traverser le groupe. Il monta les marches de l'escalier en bois, qui craquaient sous son poids, et sortit de la cabine pour se retrouver sur le pont. Le vent provenant de la vitesse du wagon lui frappa le visage, le rafraichissant et lui donnant un nouvel air.

Il jeta un rapide coup d’œil aux alentours et vit que le combat continuait toujours face à Bandicoot, malgré les graves blessures qu’il trainait. On avait beau dire, mais c’était tout de même un sacré guerrier qui ne lâchait rien. Kid commençait à avoir de l’admiration pour l’endurance de cet homme, de ce pirate au nom de Bandicoot. Le nom restera graver en lui, qui sait. Bref, où en étions-nous ? Ah oui, le pont. Il semblerait que certains pirates l’aient suivi pour être sûr de son élimination solo. Mais, les pirates allaient vite être déçus parce qu’à peine au milieu du pont, là où l’espace permettait de grande chose, Kid se saisit de sa faux tout en jouant sur l’effet de demi-tour et de surprise pour attaquer et éloigner les pirates trop proches de lui. Il se racla la gorge et ajouta :

-En fait, j’ai pas encore fini le game les gars ! Donc va falloir me tuer hahaha !

Le voilà reparti pour un nouveau défi !

--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 409
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Dim 6 Mai - 14:20

Illustration du contexte
Tour 8

Et le final s’achève comme au ralenti. Tandis qu’il prend appui sur sa perche dans un ultime effort, Jon plante ses deux pieds dans le bide du pirate qui est à bout de forces. Il encaisse et tente d’invoquer un tonneau pour encaisser le choc et la puissance du jeune voyageur, mais cette fois est bel et bien la dernière fois, le dernier combat, le dernier ennemi pour Bandicoot. Il tombe du train et donc sur les rails. Il est immédiatement éliminé, malgré le tonneau qui lui permet de ne pas mourir, tout bonnement et simplement sur le chemin de fer. C’est donc une victoire pour Jon, une victoire contre son rival de toujours et d’une heure, une victoire dans un combat dantesque qui marquera l’histoire de ce Metropolitan de cette année, car c’est tout un Royaume pirate qui en veut à Jon, et c’est tout le royaume des couleurs qui saute de joie en suivant la fin de ce combat épique, où des hommes se sont affrontés à la seule force de leur conviction...et d’un poulet géant, certes.


Ainsi Jon reste seul sur le toit-pont, puisque les hommes de Bandicoot étaient dans le wagon-bateau, et même les organisateurs ont les larmes aux yeux en voyant le voyageur ensanglanté mais debout sur la fissure, avec sa spatule utilisée à bon escient. Jon venait de prendre une place parmi les favoris….si seulement Viktor le Victorieux était inquiété par quelqu’un à un moment ! Jon peut
apprécier l’arrivée à la station de Compet-Land, et son immunité cesse dès lors le train en gare. Car oui, Bandicoot ne pouvait pas l’éliminer, mais ça, il ne pouvait pas vraiment le savoir. Arrivée en gare, le wagon retrouve son aspect d’origine…


De son côté, Kid avait marché à travers le groupe qui, surpris d’une telle décision et d’une sacrée paire de burnes, le laissa passer. Il a fait craquer le bois du wagon-bateau et le temps de marcher vers le pont supérieur, il peut assister au combat final entre les deux voyageurs, et, suivi par le groupe de potes de Bandicoot, il voit la fin du pirate arriver. Nous voilà donc dans le temps présent, Kid, Jon et sept voyageurs mêlés de créatures se font face sur le toit du Wagon numéro 2. Devant eux, le Wagon numéro 1 est en stationnement et Viktor regarde le spectacle de loin, en discutant avec deux armoires à glace portant le t-shirt « régie ». Une voix se fait entendre !


« - Salut mes petites beautés ! Vous êtes arrivés dans la meilleure et la plus belle des stations de tout le Metropolitan ! C’est énooooooorme ! Vous avez une heure pour valider la station sans vous faire repérer par nos sportifs un peu énervés ! Le poteau est juste devant vous, mais le premier qui est repéré sera éliminé ! »


Des lutins apparaissent, tenues et chapeaux de mafieux des années 1920 sous Al Capone. Ils portent des petits fusils mitrailleurs et fument de gros cigares, avec des masques de Deus, de Behemus, de Frost et de Voltera. Ils sont quatre, oui. Vous avez bien compris ? Il ne faut pas les tuer, mais ne pas vous faire repérer pour atteindre le poteau.


Kid, tu vois l’oeil se poser sur toi, et te faire des clins de lui-même, et Jon, tu entends dans ta tête une voix, celle de Bandicoot, qui te dit « je...n’ai...pas...encore...perdu…. ». Serait-ce le fruit de ton esprit ou un écho ? Tu n’en sais rien. Les lutins gueulent et tirent en l’air.


- TOUT LE MONDE A TERRE ! LE PREMIER QUI BOUGE ON LE BUTE ! ON VIENT FAIRE LE CASSE DU METROPOLITAN ! SORTEZ VOS BIJOUX !
- DE FAMILLE !
- TA GUEULE HELMUT ! JE REPETE CECI EST UNE PRISE D’OTAGE !
- MAHAL
- Non mais sérieux, Helmut, pas pendant le boulot quoi.
- feur.




Pendant que les preneurs d'otages causent, les anciens hommes de Bandicoot s'approchent de Kid pour finir ce qu'ils n'ont pas commencé : leur combat !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue M
Pouvoir : Zombie Maker
Points de Puissance : 10 200
Points de Réputation : 9 000
Messages : 90
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Lun 14 Mai - 14:55

--

La fin, oui la fin de Bandicoot était enfin arrivée. Celui qui emmerdait tout le monde depuis le début de l’aventure se fit mettre au tapis par un des concurrents du Wagon 2. Mais le repos n’était pas encore au rendez-vous car la machine arriva à destination, d’ailleurs le wagon-bateau reprit sa forme originel. Kid gardait un œil sur l’équipe de bras cassés de Bandicoot qui restait encore et qui voulait en découdre avec le Maker, sûrement parce qu’il les avait pris pour des idiots sans cervelles. De toute manière, il voulait se débarrasser d’eux pour être tranquille mais il était un peu embêté par la contrainte de la mission : ne pas utiliser d’invocation.

Rapidement, le jeune homme eut un signe qui ôtera cette contrainte : la voix qui expliquait qu’ils étaient arrivés dans la station. YES ! C’est comme s’il venait d’être libéré de ces chaînes. D’autres voix résonnèrent dans la station, ceux de lutins mafieux, et d’après la première voix il ne fallait pas être repéré par ces saloperies. Mais une chose à la fois, il fallait déjà s’occuper de l’intérieur avant de s’occuper de l’extérieur sans oublier que le temps était compté pour valider la station. Kid, faux à la main, invoqua Anubis pour l’aider dans sa tâche qui n’allait sûrement pas être aussi simple que ça. Le duo se retrouvait face à plusieurs gars : que le du-du-duel commence !

Kid s’élança en premier, tenant fermement son arme dans sa main droite, il visait un autre duo assez proche pour tenter de les finir rapidement. Anubis le suivait de près, gardant un œil sur les mouvements des autres sbires de Bandicoot. D’ailleurs, la créature égyptienne n’était pas encore totalement remise de la précédente défaite, il avait récupéré un peu, mais il semblait être encore dans un état plutôt moyen. Le Zombie Boy rentra dans le périmètre adéquat pour utiliser sa faux : il lança une première vague d’attaques en diagonales, Anubis dos à dos avec son maître, saisit sa croix de Ânkh et prit une position de défense, se préparant à contre attaquer si besoin. Il devait économiser ses forces pour pouvoir riposter en temps voulu et sans trop épuiser sa force.

Kid savait pertinemment qu’Anubis serait dans un état moindre que d’habitude, mais il n’avait pas énormément de choix dans cette situation. Tentant d’esquiver au mieux, le Maker lança une nouvelle vague de coups sur le second homme cette fois, visant d’abord les jambes pour essayer de les détruire et ensuite la tête pour finir son adversaire. Anubis tapota le dos de Kid avec une de ses mains pour le prévenir de l’arrivée des autres babouins pirates. L’égyptien prit une position offensive et attendait que les ennemis soient à portée avant d’envoyer quelques attaques avec la croix.

Il fallait faire vite pour ensuite s’occuper de valider la station et tout ça en étant furtif. Quelle plaie !

--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur des couleurs
Points de Puissance : 16 000 points
Points de Réputation : 14 100 points
Messages : 90
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Lun 14 Mai - 22:10

Suite à son attaque, Jøn vit son rival d'a peine quelques minutes tombé sur les rails et surtout ne pas remonter pour une fois, il avait du mal à y croire, mais il avait enfin réussi à se débarrasser de sa cible, bon il a pas été très rapide mais à force de persister il en était venu à bout. Bandicoot était enfin éliminé. L'islandais ne put s’empêcher de lâcher un léger soupir de soulagement tout en regardant au loin leur prochaine destination, Compet-land. Étant un peu épuisé par le combat contre le pirate, le jeune homme s'allongea sur le toit et regarda le ciel. Pour une fois depuis le début de la course il se sentait presque apaiser, le voyageur avait clairement mal évalué la difficulté de cette épreuve et se demandait s'il avait vraiment le niveau pour espérer ne serait que atteindre le podium. En y réfléchissant, il avait eu beaucoup de chances depuis le début entre l'acquisition surprise de la volonté du D, la domination de l'esprit d'Ald Loué ou encore l'élimination surprise du voyageur obscur.

L'annonce le sortit rapidement de ses réflexions et de sa pause aussi courte que salvatrice. Il avait une heure pour s'infiltrer dans la station et la valider. Une phrase interrogea le contrôleur des couleurs : "le premier qui est repéré sera éliminé !", est-ce que cela incluait que seul le premier à se faire repérer risquait l'élimination mais pas les autres. Cela paraissait gros mais à vrai dire l'ancien pirate préféré ne pas tester sa théorie. Restant allongé sur le toit pour éviter d’être repéré l'écrivain décida d'élaborer un plan plus ou moins foireux afin de s'infiltrer. Il devait essayer de passer par les airs. Aucun gardes ne semblait surveiller les airs et il serait surement plus focaliser sur les portes du train redevenu normal.

C'est alors que le bichromate eu un mal de tête soudain et entendit une voix raisonner, il la sentait tellement proche qu'il avait l'impression qu'elle venait de l’intérieur de son crane. Il reconnut que trop bien cette voix, il s'agissait de Bandicoot. Comment cette sorcellerie de vil manant était-elle possible ? Il n'en savait rien... Mais cela voulait dire qu'il en avait pas fini avec lui et pire encore il ne pourrait plus compter sur la volonté du D cette fois... Mais bon chaque chose en son temps. Il devait appliquer son plan d'attaque pour infiltrer la station, l'avantage étant qu'il avait un pouvoir pouvant être très utile pour ce genre de mission. Jøn sauta directement sur le toit de la gare avec un grand bond arrivant pile poil à l'autre bout et manquant de peu de perdre l'équilibre au bord. Il souffla un coup et essaya de trouver un accès pour descendre au niveau du bouton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 409
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Jeu 31 Mai - 16:24

Illustration du contexte
Tour 9

- WOOOOH ! KI KA PAS COMPRIS QUE C’EST UNE PRISE D’OTAGES
- De Lisbonne !
- Ta gueule Helmut ! Tout ça pour te faire bien voir des nettoyeurs du Royaume des Doutes !
- Eau Blazy !
- Ah euh en effet !
- ...ête de village !
- Bref, on m’écoute ou je tire ? OK JE TIRE !
- Lipimpon sur le…
- Ratatatatatatatatatatatatatatatata !
- Tatata !



Les mafieux défouraillent partout dans le wagon 2 , tout ça parce que Kid a voulu jouer aux docteurs avec ses invocations et les autres concurrents qui le regardaient super mal, faut avouer. Du coup tout le monde se prend des balles un peu partout, et surtout là où il ne faut pas. Kid se prend des petites balles dans la jambe, pardon dans LES jambes et se fait littéralement cisailler par la mitraille, ce qui le fait chuter et fait que son combat n’a lieu que dans ses rêves les plus fous, les plus virils, les plus diotesques ! Désolé Kid, il fallait mieux écouter les ordres des lutins ! Le problème que tu as à gérer, c’est que ton invocation se prend les balles dans les épaules et pas loin du coup. Anubis part directement rejoindre le monde mystérieux des invocations, avec Gama Kichi et l’utilité relative de Sakura Haruno ! Merci d’avoir joué, on s’appelle on se fait une bouffe surtout ! Les adversaires qui n’en sont toujours pas prennent aussi le tarif : abdomen ravagé, genoux défoncés, tibias coupés en deux, les mafieux ne font pas semblant et clouent tout le monde au sol. J’aime autant vous dire que vous n’êtes pas prêts de valider la station les gars !


D’un coup, une voix retentit. Vous la connaissez bien, souvent elle annonce les stations, les malheurs, et parfois elle est branchée pendant son analyse chez son psy habituel !


« - Le Débilidream a été lancé et est tombé sur le 65 ! L’un de vous reçoit donc un Nimbus 2000 sans rien faire, c’est pour nous, c’est cadeau, c’est la générosité de la production. Et c’est pour toi, Kid Coogan ! »


- Mais Kid, c’est un Nimbus 2000 !
- Un l’Odyssée de l’Espace !
- Ta gueule Helmut !


Du côté de Jon, pas grand-chose faut avouer ! Mais son plan est plutôt malin ! Non c’est vrai, il est sorti pour de bon du wagon et esquive la problématique des preneurs d’otages pour valider le bouton. C’est assez fort, mais il est hanté par son fidèle rival, qui déboule...oui ça fait partie de son pouvoir, parce que son pouvoir n’a pas été tout à fait déterminer...non j’plaisante. Enfin j’sais pas. Non….si ? Bref, le fantôme bleuâtre blanchâtre et acariâtre de Bandicoot apparaît et tente de faire chuter Jon en plantant son sabre dans ledit Jon. Dans le même temps, il reçoit une mission sur son dossardium, la petite montre-écran à son poignet !


Spoiler:
 


Jon peut remarquer qu'il y a deux wagons accrochés, le sien le numéro 2, et le 1. Les autres ne sont pas là, ah si tu peux voir le wagon 3 arriver sous peu, si tu as quelque chose à foutre autre que te concentrer sur ta survie bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur des couleurs
Points de Puissance : 16 000 points
Points de Réputation : 14 100 points
Messages : 90
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Dim 10 Juin - 21:43

Jøn était toujours sur le toit de la gare et apparemment personne ne l'avait repéré pour une fois que un de ses plans se dérouler sans accro c'était presque en miracle... enfin sauf à un petit détail près il n'avait pas pris en compte l'esprit plus que persistant de Bandicoot qui lui avait surement lancé une malédiction de pirates dans la face avant de se faire éliminer. Était le fruit de son imagination ou était ce réel, l'islandais n'en avait foutrement aucune idée ! Le fantôme pale et bleuâtre était cependant bien en face de lui avec son regard plein de jalousie et de haine. Il agita son sabre et le planta directement dans le bide.

Ne s'attendant clairement pas à se faire attaquer par un esprit, l'écrivain n'avait même pas chercher à esquiver le coup, il ne sentit pas l'objet le transpercer mais senti un frisson parcourir tout son être et une blessure se former. Du sang imbiba son vêtement heureusement aucun point vital n'avait était touché mais cela n’empêchait pas que c'était douloureux. Le voyageur fit un pas titubant en arrière qui se retrouva littéralement dans le vide. Jøn bascula en arrière et chuta du toit alors qu'il vit son dossardium s'allumer et donner une nouvelle mission.

Dans sa chance, le garçon tomba pile poil sur une pile de carton contenu des tenues sportives surement des livraisons pour d'autres royaumes. La chute fut bien amortie mais maintenant le jeune serait plus facilement repérable. Bon au moins les mafieux semblaient toujours occupé dans le train. L'islandais se releva en grimaçant et vida un des cartons afin de pouvoir s'en servir comme cachette. Il vérifia la montre à ses poignets pour savoir sa prochaine mission. Le voyageur des couleurs devait changer de wagon.

Fastoche en théorie beaucoup moins en pratique surtout s'il devait rester discret et que en plus Bandicoot se mêlait encore de tout ça. Il avança en direction du bouton de validation avec sa cachette mobile digne de Solid Snake et appuya sur le saint graal ! Maintenant il devait aller au wagon 1. Il se posa sous son carton et reflechissa à un plan d'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 409
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   Mer 11 Juil - 11:20

Illustration du contexte
Tour final

Et là c’est le drame ! Après la rafale et le ratatatatatata, Kid ne se relève pas, se fait emmener par la régie, les mecs en t-shirts noirs marqués « REGIE EST UN CON », voilà ça c’est fait. Il va donc vivre d’autres aventures chocolatées, mais en tout cas le Metropolitan est terminé pour lui. Bim bam boum terminus tout le monde descend ! Merci d’avoir joué surtout, c’était cool de t’avoir dans les participants ! Il est emmené avec son Nimbus 2000 bien sûr, en cadeau de la part de toute l’équipe et des bénévoles qui rendent possible la grande course du Metropolitan, et on tient à remercier monsieur le maire, monsieur le préfet, l’Impératrice des Eaux qui me menace des morts si je ne la cite pas, et là je me rends compte que c’est un énorme spoiler…


De son côté, Jon était planté, dans tous les sens du terme. Sa blessure au bide lui fait un mal de chien, l’esprit de Bandicoot est toujours sur lui, comme une vieille malédiction des océans. Et oui ! La malédiction d’un capitaine déchu, c’est la dernière attaque possible de ce bon vieux loup des mers de Bandicoot, et aussi la signature de sa mort. En gros ça veut dire qu’en tant que voyageur, s’il meurt, son esprit reste à jamais dans Dreamland pour hanter ceux qui sont responsables de sa mort, et il ne disparaîtra que s’il arrive à tuer ses assassins. Jon est pas dans la merde, je vous l’accorde. Mais il y a pire que ça….si le pirate est mort accompagné par son équipage, la malédiction s’étend à tout le groupe. C’est ainsi que commença la fameuse légende de la Ghost Line, la caravelle fantôme qui fit parler d’elle à Aquarya, bien plus tard...mais ceci est une autre histoire.


- Les hommes morts ne racontent plus d’histoires, mais on peut encore tuer ta légende, Roi des Pirates !




Au son de cette réplique, une musique pulse dans la station tandis que le wagon 2 explose en propulsant les survivants et les débris partout dans la station de Compet-Land, et à côté du wagon numéro 1. Dans le même temps, Jon sous son carton a validé la station comme un filou et vient vers le wagon 1 ! Quel talent ! L’islandais esquive un peu l’explosion non pas par sa protection en carton – littéralement – mais parce qu’une tenue s’est entichée de lui. Et pas n’importe laquelle, on parle d’une tenue de joueur de hockey multicolore, quasiment un symbole LGBT en fait. La tenue se déchire au niveau du ventre et interpelle son porteur.


- Salut beau gosse ! Je suis Rodrigo DTC. Rodrigo DansTesCages. Ravi de te rencontrer ! J’espère que tu as mis du déo et que tu n’as pas trop de poils sur le dos, je déteste quand ça me gratte !


Sous un carton assez défoncé pour voir totalement Jon, son dos, ses fesses, et quasiment toute une partie de son corps, le voyageur et sa tenue ne sont pas les seuls dans le wagon 1...le wagon 2 ayant explosé, il reste deux preneurs d’otages hébétés, un voyageur et un œil fixer Jon sous le carton, sur le plancher du wagon. A l’intérieur du wagon 1, il y a surtout un voyageur qui a voyagé en paix depuis le début : Viktor le Victorieux, qui voit tout ce beau monde d’un œil torve.


- Je vous préviens, il y a un voyageur invisible qui m’échappe depuis le début, dans ce wagon. Je suis d’avis qu’on se le fasse avant que je vous défonce tous d’un seul coup. Z’en dites quoi ?


Le mec sait que l’échange n’est pas legit, mais il s’en bat littéralement les couilles.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Wagon 2 [Fin de course]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagon 2 [Fin de course]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Sept.] Seule dans son wagon n°13 [ COMPLET ]
» Un chouette wagon scratchbuild
» Voiture de queue (7ème voiture): Wagon de marchandise
» 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota
» L'ORIENT-EXPRESS

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone événements :: Événement :: Metropolitan :: Metropolitan-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: