Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 18 membres
Ligue M : 8 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Florian
Profil
Top activité
Léo
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 409
MessageSujet: Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]   Dim 4 Fév - 18:37

Illustration du contexte
Tour 1



Tous les participants ont validé et sont entrés dans les wagons qu’ils ont eux-mêmes choisi. Ou comment scier sciemment la branche sur laquelle nous sommes ici, n’est-ce pas ? Les wagons sont tous les mêmes, n’ont aucune particularité par contre ils sont blindés de caméras, d’oeil de journalistes des rêves et de capteurs pour la course. Détruire le matériel reviendrait à être directement éliminé, on vous le rappelle ! Après quelques minutes de silence presque gênant, après quelques musiques pops bien passe-partout, après les dernières annonces et le rappel du règlement, le Metropolitan ferme ses portes en suivant l’annonce sonore….






Dans le Wagon Numéro Uno, c’est la folie complète. Les voyageurs font la fiesta dès le départ, mais tout le monde sait très bien que c’est une grosse comédie. Sitôt la station dépassée, des voyageurs se mettent sur la gueule, deux créatures armées de cimeterres se collent dos à dos pour prévenir d’éventuelles attaques et l’une d’elle fait une toupie sur elle-même pour assommer son allié d’hier d’il y a deux minutes avec sa garde de cimeterre. Une élimination rapide qui en suit deux autres puisque deux voyageurs se font mettre KO par deux Power Rangers qui se battent ensemble. Les éliminés ont un tatouage qui apparaît sur le front et qui titrent “JE SUIS ÉLIMINÉ”, et ils semblent statufiés dans une glace de protection.


En ce qui concerne les voyageurs un peu distraits qui ont failli oublier de valider la première station, ils forment des cibles de choix. Un énorme voyageur vient devant Edgar en se marrant et avale des fioles d’un gaz violet.

- Alors c’est toi qui a le pouvoir des neufs queues ? C’est pour compenser ton manque de talent ou c’est pour la frime ? Ouarf ouarf ouarf, tu vas savoir comment je m’appelle, à savoir Viktor le Victorieux, voyageur du Seigneur Scaphandre !


Dans le même temps, Edgar reçoit une mission qui apparaît sur son dossard (le bracelet possédant un écran récapitulatif des éliminations par wagon).


Citation :
Edgar, ta mission jusqu’à la prochain station est de faire au moins deux alliances avec des personnes de ton wagon. Sinon tu seras éliminéééééé !!! Bon courage !



Siegfried se fait remarquer directement de par sa chevelure et son chara design qui rappelle immédiatement quelqu’un que certains voyageurs connaissent. Avec son look trop badass pour être honnête, il attire l’oeil d’un groupe de voyageurs qui semble se connaître. Ils sont trois et ont sorti leurs lames. Des épées transparentes.


- On a reçu une mission, on doit t’éliminer pour récupérer une immunité jusqu’à la prochaine station ! Désolé mais pas de pitié pour les emos boys !



Astrance de Sombrelune, enfin, se fait tout de suite choper par un type qui sort de nulle part derrière lui et qui l’étrangle sans ménagement. Il ne peut plus parler et peut sentir son souffle lui manquer petit à petit. Pendant ce temps, un petit chat bipède planqué sous un fauteuil lui lance un shuriken enduit d’un liquide verdâtre, qui le rend un peu fou, un peu bavant, mais surtout complètement hystérique.


Spoiler:
 


Dernière édition par Game Master le Mer 11 Juil - 11:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleur des mots runiques
Points de Puissance : 17 300
Points de Réputation : 9 500
Messages : 21
MessageSujet: Re: Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]   Dim 4 Fév - 23:00

L'ambiance du wagon changeait à tout va : tout d'abord la concentration et la méfiance des premiers arrivés, puis très vite l'atmosphère devint plus léger. C'était dur de penser qu'il était dans un lieu de compétition acharnée, les gens faisaient la fête, sous une ambiance rock qui enchanté tout individu avec une culture musicale potable, des danses à tour de bras, c'était le calme avant la tempête. Nul doute que tout le monde ici en avait conscience, ceci était une mascarade digne des plus grands escrocs de Kazinopolis, mais elle avait le bénéfice d'apaiser l'allemand. Malgré la violence qui allait suivre, les gens pouvaient profiter de quelques instants de joies, ils avaient bon cœur, voyez le bon côté des choses.

Puis le wagon se mit à trembler, glissant sur les rails, le train commença sa longue route, et une fois sortie de la station, ce qui attendait inévitablement les passagers du wagon numéro 1 arriva sans aucune surprise. Bagarre dans la place, tout le monde se dégommer, il n'y avait même plus de confiance quand une alliance entre deux créatures fut brisé juste après être créée. En un rien de temps, le wagon comptabilisé déjà trois pertes, c'était à ce demandé si ce carnage était similaire dans les autres wagons.
Siegfried vit qu'Edgard, le rookie qui avait zappé le bouton de validation de station avait déjà des ennuis, il voulait le rejoindre mais il fut interpellé par trois jeunes individus, adolescents, armés d'une épée, apparemment, en tout cas seul le manche était visible pour l'argenté. Selon leurs dires ils avaient pour mission d'éliminer le contrôleur des runes pour obtenir l'immunité, un trois contre un, l'événement commençait de manière forte, il n'allait pas se plaindre il était venu pour cela.

Je comprends, dans ce cas vous ne m'en voudrez pas si je manque de compassion en vous éjectant de train ?

La provocation était lancé de chaque côté, Siegfried pouvait être désavantagé par le nombre mais dans un espace aussi restreint que celui du wagon, les trois hommes ne pouvaient pas profiter pleinement de leur avantage. Le premier d'entre eux s'élança avec sa lame invisible, voulant lever celle-ci pour la rabattre sur l'argenté, ce dernier intercepta la main du voyageur pour contrer son élan et lui placer une droite d'échauffement. Pas de quoi rompre une mâchoire, mais cela eut pour effet de surexciter le groupe. Il anticipa la rage de ses adversaires et recula vers l'arrière du wagon, évitant les lancers de projectiles et de voyageurs, il écrivit le mot mur et le plaça au sol avant de se retourner vers ses agresseurs. Il prit une posture de combat, montrant qu'il était prêt à en découdre, avaient-ils vu ce qu'il avait fait avant de s'être retourné ? Ou même connaissaient-ils son pouvoir ? Il allait vite le savoir.
Écrivant la rune de foudre, il l'absorba pour obtenir une aura bleutée qui faisait des petits crépitements électriques. Il recula alors doucement, tout en maintenant son allure de boxeur, pour appâter la troupe sur la rune posé au sol.

Tu t'aies joué de nous mais on va te deppesser, fini ton manège le pseudo gothique.

Emo, gothique, non juste un homme avec des crises de colère très violente qui ne fallait surtout pas réveiller. Le fait de libérer leurs rages dans la parole les firent avancer naturellement vers Siegfried, qui vit l'occasion d'utiliser son piège, il concentra son aura dans son index pour libérer  un éclair en direction de la rune mur, ce qui la chargea et fit apparaître un mur électrique, qui, s'ils n'avaient pas les réflexes adéquats, les paralyserait en plus de leur infliger des dommages électriques.

Il sentit que la quantité d'encre dans son corps avait diminué de manière légèrement trop rapide, c'était le signe de limiter l'utilisation des runes pour quelques minutes sous peine d'avoir une trop grande quantité de sang transformé en encre, et donc d'être trop affaibli physiquement. Devrait-il approcher Edgar afin de profiter de sa force pour se reposer ? Une pensée qu'il remettait à plus tard, il se concentrait sur le présent, le combat face à Pierre Paul Jacque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Pouvoir des 9 queues
Points de Puissance : 13 000 points
Points de Réputation : 16 900 points
Messages : 91
Localisation : Horror Park
MessageSujet: Re: Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]   Jeu 8 Fév - 21:04

Le plus gênant, ce n'est pas la dizaine de caméras qui nous observent sous tous les angles. Non. Ce qui me gêne le plus, dans cette rame, c'est le chaos qui y règne. J'espérais une bonne vieille baston de regard et je me retrouve avec une... bonne vieille baston. Au moins, ça me permet d'en apprendre plus sur ce qui arrive aux éliminés : ils se retrouvent immobilisés et protégés.

Dans un coin de la rame, bras croisés, j'observe tout ce beau monde en m'efforçant de ne pas intervenir. Personne ne va mourir ou être gravement blessé, je n'ai donc pas besoin de mettre en danger mes chances de trouver Edenia pour sauver un type qui me plantera probablement un poignard dans le dos. Je reste donc dans un coin, dos au mur afin de le protéger, en espérant qu'aucun Voyageur passe-muraille ne se trouve dans mon entourage.

Un énorme mastodonte se ramène et s'esclaffe à vingt centimètres de mon visage, tout en avalant des fioles d'un gaz violet. Vu la forme de ses énormes oreilles, c'est certainement un Voyageur et il n'a pas l'air d'un tendre.

Il commence à se moquer puis à me donner son nom, ainsi que le nom du seigneur auquel il est rattaché. Ma foi, pourquoi pas. Je décroise les bras afin d'être prêt à réagir en cas d'attaque et je remarque qu'un texte est apparu sur mon bracelet. Je le lis rapidement, du coin de l'œil, et mon visage se fend d'un sourire.

- Pas plus pour l'un que pour l'autre, je fais juste partie des rares abrutis à avoir peur des chats. Moi c'est Edgar, enchanté Viktor. Libre à toi de me croire ou pas, mais la victoire ne m'intéresse pas. J'ai entendu dire que ce métro un peu spécial se rendait dans des rames normalement inaccessibles au grand public et je compte rester dedans jusqu'à ce qu'il s'arrête à celle qui m'intéresse. Tu m'as l'air plutôt fort, que dirais-tu de s'allier jusqu'à ce que la rame se vide un peu ? J'ai l'impression que si je combats qui que ce soit, ces charognards vont en profiter pour me frapper dans le dos...

Je lance un regard équivoque à la ronde, où des combats souvent déloyaux ont déjà éclaté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Admin
Messages : 409
MessageSujet: Re: Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]   Dim 11 Fév - 19:49

Illustration du contexte
Tour 2


Tiens, déjà un tour de retard pour le wagon numéro 1, qui n’est donc plus le wagon numéro 1 mais le wagon numéro 2, en tout cas dans la liste des arrivées et donc des validés et donc des gagnants du Metropolitan ! Vous suivez ? Non ? Bon...non mais c’est pas grave, du coup la situation, que devient-elle ? Edgar noue une alliance avec Viktor, qui lui tend une énorme main amicale et bien sûr totalement désintéressée.

- Tope-la vieux, et en plus comme ça je valide ma mission ! Attends je regarde...ouais c’est bon, j’ai l’immunité jusqu’à la troisième station Yeeeeehaaaa ! Bon, maintenant faut que je trouve une autre cible ! Oh je sais, j’ai trouvé !


Viktor disparaît et va taquiner notre runiste, voyageurs des mots emo et gothique, albinos et vidéogénique, il faut bien le dire ! Avant son arrivée au plafond en mode gaz, le coin de Siegfried a connu quelques péripéties. Devant l’attaque du trio, Siegfried a marqué le mot mur au sol et tout le monde l’a quand même bien cramé, ce qui fait que l’attaque des trois concurrents n’était faite que pour cramer deux attaques dans le vide, et se renseigner sur son pouvoir. La base, quand on est voyageur. Ensuite, il y a eu un manque de crédibilité, car Siegfried a parlé de les éjecter du train, mais il n’a fait que se protéger...mais enfin le combat n’est pas fini. Du coup, malgré la barrière électrique, l’un des trois tend sa lame vers Siegfried, semble incanter quelque chose et le voyageur des mots peut sentir une lame rentrer dans son épaule pour le clouer contre une vitre, mais c’était sans compter le voyageur victorieux, Viktor, qui se ravise au dernier moment et qui fond comme un manteau de gaz sur l’attaquant. Celui-ci étouffe et meurt en crachant ses poumons, devant ses deux potes et Siegfried. Un rire retentit et une tête solide apparaît au bout du corps de gaz.


- Ah ah ah ! Je suis immunisé jusqu’à la troisième station, j’vais pouvoir tous vous tuer !


Du côté d’Astrance, l’absence de réaction du voyageur passe assez mal, il commence à se déchaîner et se libère de l’étreinte de manière quasi naturelle ! Seulement, au moment où il s’apprête à réagir, une voix retentit dans tout le wagon, après une musique d’ambiance...




« Salut à tous ! Alors vous vous amusez bien dans le coin ? J’espère que vous adorez vos missions parce qu’on a une équipe qui analyse toutes les secondes enregistrées par les caméras pour étudier le déroulement et du coup agir en conséquence ! Mais là on va parler de choses sérieuses ! Si vous vous souvenez du règlement, on a parlé de certains événements aléatoires… Et bien je pense qu’une démonstration vaux mieux qu’une explication ! Action ! »

Un hologramme apparaît au-dessus de vos têtes alors que vos bracelets commencent à lancer le sample d’un roulement de tambour, l’hologramme défilant plusieurs chiffres à très grandes vitesse jusqu’à s’arrêter sur un nombre en particulier… 39 !

« Oh oh ! On va voir quelque chose d’intéressants par ici ! »



Des créatures apparaissent, comme des invocations, dans tout le métro. Oui, le Métropolitan est un gigantesque train blindé d’invocations qui peuvent popper n’importe quand. Tous les pouvoirs, même les plus improbables sont présents dans ce train qui a parcouru tout Dreamland pour stocker tous les pouvoirs du monde des rêves. Cette fois, c’est l’invocation de sectaires qui viennent glorifier leur gourou. Celui qui a été désigné est nul autre qu’Astrance de Sombrelune, grand gourou de la secte Panzatti, les cuiseurs parfaits des meilleures pâtes de Dreamland. Les sectaires partagent le pouvoir de leur gourou, et chaque sectaire devient hystérique et veut se déchaîner sur tout le monde ! Un éliminé tombe aux pieds du gourou Panzatti, d’ailleurs le corps d’Astrance disparaît et laisse place à une entité difforme composée de spaghettis, qui saisit tous les concurrents sauf les invisibles et les gazeux, et qui essaie de choper Siegfried. Mais l’entité rencontre l’électricité, et tout le monde est électrocuté sur le champ. Tout le monde ? Non les power rangers, le chat et le désormais duo sont déjà en train de se relever, mais les sectaires chargent à la dague, couteau, rapière, marteau de guerre, le tout en spaghettis !


« Et on dit merci au Débili Dream de nous proposer ce genre de choses chaque année ! La star de notre Métropolitan a fait usage de sa magie et son objet spécial pour jeter un dès mystique qui peut déclencher des événements totalement aléatoire. Vous pensiez que ce serait de la promenade pour arriver jusqu’au bout ? Dommage ! Mais bon c’est plus fun comme ça ! »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Pouvoir des 9 queues
Points de Puissance : 13 000 points
Points de Réputation : 16 900 points
Messages : 91
Localisation : Horror Park
MessageSujet: Re: Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]   Dim 18 Fév - 18:33

Je frappe dans la main tendue et mon sourire se fait plus large. Mon nouveau partenaire valide sa mission et moi je valide à moitié la mienne. Il ne me reste plus qu'à trouver un second allié afin de ne pas me faire éliminer. Je tente de voir où Viktor a pu s'en aller : je le retrouve au milieu d'une bagarre, à quelques mètres de moi. Trois mecs s'en prennent à un quatrième, au look plutôt atypique. Je décide de foncer dans le tas afin d'agir en bon partenaire et je fonce sur l'un des trois concurrents, à qui j'envoie un violent crochet du droit.

Je profite ensuite de ma vitesse pour me reculer afin de réduire l'impact d'une éventuelle contre-attaque, et tente de voir si mon coup a porté. Le type aux cheveux blancs s'est retranché derrière une barrière électrique mais l'un des trois gars parvient tout de même à le blesser en faisant un truc bizarre avec sa lame. J'ai pas tout compris de l'action, vu que mon partenaire a capté toute mon attention en s'infiltrant dans l'attaquant et en le tuant grâce à une forme gazeuse...

D'un coup, je suis content de ne pas avoir eu à me battre contre lui.

Je profite de la diversion mortelle de mon allié pour me tourner vers le Voyageur albinos.

- J'sais que c'est pas forcément le moment mais que dirais-tu d'une alliance ?

Et là, y a une petite musique d'ambiance puis une voix se met à résonner dans tout le wagon. Plutôt désagréable, avec un je-ne-sais-quoi enfantin qui me perturbe, elle nous annonce à demi-mot et avec légèreté que des événements aléatoires vont avoir lieu. Un hologramme apparaît au-dessus de nos tête et des chiffres se mettent à défiler.

Plutôt que de m'intéresser au phénomène, je décide de profiter de l'occasion pour me lancer vers l'un des deux concurrents restants et lui balancer une série de coups, misant sur la déconcentration provoquée par l'arrêt de l'hologramme sur un nombre en particulier et....

La multitude d'invocations qui se mettent à apparaître. Des sectaires se mettent à charger les membres de la rame avec des armes diverses et surtout avariées vu la gueule des spaghettis.

Si mon attaque surprise a fonctionné au-delà de mes espérances, je tenterais de rejoindre le type aux cheveux blancs. Il a l'air assez doué pour les affrontements contre un grand nombre d'ennemis et je préfère m'économiser au maximum.

La nuit va être longue et j'ai pas aimé le "J'vais pouvoir tous vous tuer !" de mon allié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Admin
Messages : 409
MessageSujet: Re: Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]   Mer 21 Fév - 15:46

Illustration du contexte
Tour 3

Bon bon bon, ça va être très simple ce tour-ci, parce qu’un concurrent a breaké le fun de tout le monde ! On nomme bien sûr Viktor le Viktorieux, le funbreaker de tout le wagon 1 , l’un des grands favoris du Metropolitan ! Il paraît qu’il s’entraîne tous les jours dans le métro de Dreamland et qu’il sait se battre ou rester 45h d’affilée à la fois endormi et debout sur un strapontin à moitié relevé, et à moitié baissé ! On dit qu’il a écrit un essai philosophique « le strapontin est-il à moitié levé, ou à moitié baissé ? » et son best-seller, « le Métronome & les gaz » s’est vendu à 2,300 exemplaires en une nuit sur la ligne 2 ! Incroyable !


Du coup, Viktor assèche tout le monde et supprime d’un coup de gaz les deux créatures qui faisait face à Siegfried, car il avait le champ libre par l’électrocution. Il continue sa route en étouffant Siegfried. Il fonce sur Edgar qui tentait de taper un concurrent avec l’électrocution. Mais ça c’était avant Edgar ! Car tu es électrocuté comme bon nombre des concurrents présents, et tu te relèves alors que le gazeux fonce vers toi ! Mais, l’entité de pâtes, anciennement Astrance de Sombrelune, morte d’une fracture de l’oreillette créatrice, forme un sort propre à la secte Panzatti.


- Sort de love story ! La Belle & Le Clochard !


Un énorme spaghetti apparaît sur le devant du wagon et fonce tout droit. Qui attrape-t-il ? Très simplement, le wagon 3 qui est en ce moment même à Delirum City ! Le wagon est propulsé par une force mystérieuse et tous ses occupants sont rejetés vers l’arrière à cause de la propulsion soudaine. Les cartes sont rebattues, sauf pour Biktor le Viktorieux, absolument pas touché par la propulsion. Il s’agrippe des deux mains aux barres verticales, et son corps de gaz suit le mouvement sans broncher.


Arrivée à Delirium City ! Le Wagon 3 vient tout juste d’ouvrir ses portes et le wagon 1 calque ses mouvements sur le wagon 3, le spaghetti est toujours actif. Viktor le Viktorieux sort en forme de gaz soporifique, invisible et indolore, et campe sur le quai autour du poteau de validation. Ouh la la le fourbe, l’insensé, le malade ! En tout cas ça a l’air de marcher, les premiers à valider la station tombe comme des mouches, surtout que Viktor déploie sa technique gazeuse à toute la station. C'est con, Edgar doit valider encore une alliance avant de valider la station, sinon il est éliminéééééééééééééééé !


ON TIENT NOTRE FAVORIIIIIIIIIII !


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur des couleurs
Points de Puissance : 16 000 points
Points de Réputation : 14 100 points
Messages : 90
MessageSujet: Re: Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]   Mar 17 Juil - 2:02

S’arrêtant assez régulièrement afin de compresser sa blessure au ventre. On peut pas dire que l'islandais avancé très vite vers son objectif. Il n'avait toujours pas élucider le mystère Bandicoot mais une chose est sur ça craignez du boudin pour lui. Plus le temps passait plus il se disait que la personne qui lui avait envoyé cette lettre pour qu'il participe voulait sa mort... Sérieux comment il arrivait encore à survivre parmi tout ce bordel ! Et encore heureusement qu'il a eu pas mal de chance en ayant eu la volonté du D et le contrôle d'Ald Loué. Mais dans l'instant présent la roue semblait tourner.

Alors qu'il était tout prêt du wagon 1 une réplique assez obscure retentit et provoqua un effet plutôt voire très explosive. Étrangement cette phrase semblait s'adressait tout particulièrement au contrôleur des couleurs surement une nouvelle tentative du maudit pirate qui ne voulait pas lui lâcher la grappe même dans sa mort. Le wagon 2 explosa d'un coup sauf qu'une partie de la puissance se répercuta sur le wagon 1 et le pauvre carton de Jøn. Cependant un nouveau miracle le préserva... décidément il devrait jouer au loto de temps en temps !

Une sorte de combinaison sportive s'était accroché à lui tel une armure d'Iron Man en aussi clinquant mais beaucoup moins sobre niveau couleur et moins classe aussi... on peut pas tout avoir ! Déjà être en vie c'est pas mal ! Au moins celui-ci lui avait permis d'atteindre le wagon 1. Son nouvel équipement se scinda en deux au niveau du ventre pour faire apparaître une sorte de bouche pour se présenter. Le jeune homme répondit un peu surpris et désemparé par la situation.

- Euh... Jøn...

Alors que la situation était déjà très étrange, un œil apparu juste en face de son visage à l’intérieur du carton. Ouais c'est un peu dégueulasse mais bon c'est surement ce qu'on appelle "œil pour œil". Une bataille de regard s'engagea, les deux restaient immobile, le temps que sa monte au cerveau. Jøn fit un bond en arrière et jeta le carton à l'autre bout de la pièce en direction de Viktor le victorieux qui essayait de convaincre pitoyablement les gens de l'aider. La vraie question étant est ce qu'il avait vraiment besoin d'aide... pas sur ! Voyant son attaque en carton involontaire envers le favori et surtout en voyant sa carrure. L'écrivain compris qu'il venait surement de merder et surtout de se faire un nouvel ennemi. Ne sachant que faire le voyageur tenta d'utiliser sa dernière acquisition pour échapper à sa colère en donnant un ordre d'une voix hésitante.

- Euh... Rodrigo ? attaque Charge ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 409
MessageSujet: Re: Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]   Mer 18 Juil - 11:29

Illustration du contexte
Tour 4
Une bataille de regard OMG ! Quand on vous disait que l’évent allait être épique ! Jon livre un duel contre l’œil qui clame sa défaite en clignant de l’œil et en se barrant ! Quel talent ! Quelle force ! Et ça continue de ne pas s’arrêter, car Jon envoie le carton sur le favori probable de l’épreuve à l’heure actuelle : Viktor le Viktorieux ! Bon sang, mais serait-ce une provocation de plus pour celui qui fait criser les bookmakers d’heure en heure ? « Jon, la révélation du Metropolitan » titre déjà L’Équipée, le principal rival sportif du Dreamag ! Jon ordonne à son armure d’attaquer, et là, c’est le drame. Magimagimagicarpe ! Mais rien ne se passe ! Un silence gênant s’installe, qui n’en pense d’ailleurs pas moins quoi. Rodrigo hausse les épaules, mais pas les siennes bien sûr, et tente une justification pour se justifier.


- Hé ho ! Je ne suis pas de Pokéland moi ! En plus j’sais même pas ce que je dis !


Soudain, une voix retentit, et le wagon numéro Uno se met en branle, en tout bien tout honneur. La voix change un petit peu et le wagon se transforme en sous-marin avec des hublots, un sas au plafond, des sièges et peu d’espace pour bouger. Dans le laps de temps de la transformation, Jon peut sentir comme une présence invisible, et une odeur prononcé de pet.




« - Hooooooooooooo, nous avons le premier wagon qui prend de l’allure ! Direction Aquarya, et ça veut dire qu’on va jeter un dé et vous donner de nouvelles missions ! Prenez vos plus beaux maillots de bain, respirez un bon coup et n’oubliez pas vos brassards gonflables !!!  Ho mais ho mais hooooo mais hoooooooooooo ! On a tiré le numéro 19 ! Vous êtes TOUS plongés dans une rafale de flashback ! Vous allez vous rappeler de tous vos passés, et à vos retours vous aurez la force du désespoir, les yeux du cœur, le second souffle et la puissance des héros de Shonen ! Allez, bonne plongée dans vos vies les gens ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur des couleurs
Points de Puissance : 16 000 points
Points de Réputation : 14 100 points
Messages : 90
MessageSujet: Re: Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]   Lun 23 Juil - 10:22

Bon fallait pas rêver sa tentative d'attaque en coopération avec Rodrigo ne serait pas aussi facile que de commander un Roucool. Le voyageur était clairement épuisé par son combat précédent et c'était sans compter à la blessure infligé par le fantôme de Bandicoot qui lui faisait encore un mal de chien. Autant dire que si Rodrigo pouvait attaquer sans son intervention physique ça l'aurait bien arrangé. Il connaissait pas ce mec qu'il avait agressé involontairement avec un carton mais autant dire qu'il n'avait pas l'air de trop rigoler. Jøn ne savait pas ce qu'était Pokéland et à vrai dire, il était plus concentré sur comment diriger la suite des événements que d'essayer de comprendre la phrase de la combinaison de sport.

Tout le wagon se mit alors à trembler se transformant progressivement en sous marin. Les fenêtres ressemblaient désormais à des hublots et un sas se formant pour accéder au toit. Dans le même temps, une odeur nauséabonde se rependit dans tout le compartiment. Un visage de dégoût intense se dessina sur le visage du contrôleur des couleurs tendit que le pet envahissait ses narines. Il savait pas qui avait lancé ce pet foireux, mais il devait surement se chier dessus face au événement du wagon vu la puissance du truc c'était plus 20 000 mille lieux sous la mer mais 20 000 mille lieux sous la merde là !

- Putain ça fouette, faut aller voir un médecin c'est pas possible !  Qui a les intestins pourris de l’intérieur ? T'as pas une option casque intégrale Rodrigo ?

L'animateur se remit à parler et annoncer leur prochaine destination Aquarya, euh attendez me dites pas que la prochaine station à valider se trouvait sous l'eau quand même parce que sinon il serait sacrement dans la merde ! Enfin techniquement il l'était déjà vu la pestilence olfactive du moment mais bon... Une fois le dé, l'islandais commença à ressentir l'effet flashback. Il se voyait dans une sorte de cube blanc et des parcelles de son enfance commencèrent à apparaître sur toutes les faces. Il se rappela alors des difficultés qu'il avait dû surmonter à cause de sa maladie, du divorce de ses parents et des décisions qu'ils avaient prises pour arriver là ou il en était. Il se rendit compte du chemin parcouru autant dans sa vie IRL que à Dreamland. Le jeune homme pouvait être fier de ce qu'il était et sa fierté le galvanisa, un peu trop même. Quand les flashbacks cessèrent il se devait d'exposer sa dignité, ce qui n'était clairement pas dans ses habitudes.

- J'en ai bavé pour arriver jusque ici... j'ai appris à vivre avec ma maladie, surmonter des drames familiaux, surpasser ma peur et combattu de fiers adversaires tel que Bandicoot ! Je compte pas finir mon parcours ici ! Je suis là pour gagner et prouver que je suis pas juste un rêveur mais un voyageur... non LE voyageur ! Ramenez-vous et défonçons-nous pour atteindre le top 10 de la course !

Une fois son discours galvaniseur terminer, l'écrivain se rendit compte que l'effet shonen comme on dit c'était cool mais ça le mettait surement en danger, il voulait déjà retirer tout ce qu'il avait dit. C'est bien beau de vouloir gagner, mais il voudrait surement tous être top 1 plutôt que top 10 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagon 1 [Viktor le Viktorieux, Jon]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Viktor Fasth G (Detroit)
» [Sept.] Seule dans son wagon n°13 [ COMPLET ]
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Le hasard aime a se moquer parfois | Viktor de Missède
» Entre préparatifs et traditions / Viktor

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone événements :: Événement :: Metropolitan :: Metropolitan-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: