Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 18 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 10 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Edgar
Profil
Top activité
Jøn
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Partagez | 
 

 Trafic, fumée et entourloupes [PV Hiruko Mysto]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Ligue B
Pouvoir : Pouvoir des 9 queues
Points de Puissance : 20 000 points
Points de Réputation : 16 900 points
Messages : 120
Localisation : Horror Park
MessageSujet: Re: Trafic, fumée et entourloupes [PV Hiruko Mysto]   Jeu 1 Mar - 9:55

Les méchants manquent-ils de moyens ? Ou alors, sont-ils juste totalement certains d'être capable de nous gérer ? Ces questions me viennent à l'esprit alors que je me réveille dans une geôle humide qui sent fort le charbon. Si mes geôliers ont pris la peine de m'enfermer, pourquoi m'avoir laissé mon pouvoir ? J'avais entendu dire que certains avaient la capacité de les récupérer.

Vu que je ne risque pas d'obtenir des réponses rapidement, je décide de faire mon diagnostic médical. Ma respiration est un peu laborieuse, mais aucun moyen de savoir si ça vient du gaz ou de mon environnement. Mes vêtements et mon corps sont tachés de suie, j'ai des menottes aux poignets et aux mollets, qui sont attachés au mur par une chaine.

J'essaie de tirer sur la chaine mais je me rends rapidement compte que je risque plus de gravement me blesser que de me libérer. Le mur à ma gauche est bosselé et noir, il a l'air effritable. C'est peut-être un mur de graphite, si seulement je pouvais l'atteindre...

Mais la chaine est trop solide et ne me laisse pas assez de longueur. Je décide donc d'accepter mon sort.

Mysto n'est pas avec moi. Est-il également enfermé ?

Les questions se bousculent dans ma tête et m'aide à passer le temps, qui s'écoule avec une lenteur indescriptible. Dieu merci, ma vessie va bien. Dans le monde réel, je serais peut-être déjà en train de supplier pour qu'on me laisse aller aux toilettes. À Dreamland, je pouvais prendre un peu plus mon mal en patience.

De toute façon, j'ai l'impression que si je criais, seuls les murs me répondraient...

Mais au bout de quelques minutes de plus qui me semblent des heures, je finis par craquer.

- Que nous voulez-vous ? Où est Mysto ? je hurle, sans trop d'espoir.

Le mur à ma gauche se déforme encore davantage et une bouche finit par apparaître.

- Ferme ta gueule ou je te cogne, lâche durement une voix caverneuse.

J'avais oublié qu'à Dreamland, certains murs avaient réellement des oreilles. Je garde le silence, je n'ai pas envie d'être passé à tabac pour rien.

- Ils devaient penser que la cellule était vide pour te mettre ici. On va s'en servir, voilà le deal...

*

J'entend des bruits de pas et je vois une silhouette approcher, portant une torche. L'éclairage soudain me pique les yeux mais me permet de mieux détailler mon logement provisoire.

La cellule me semble encore plus étroite que dans l'obscurité. Des barreaux qui semblent être en acier et au maillage très resserré, complétés par des murs noirs, charbonneux me séparent de la liberté.

Je sais ce que j'ai à faire. Je dois me débrouiller pour tituber et tomber au niveau du mur de gauche, quand le gardien tentera de me faire marcher. Et mon "allié", enfin si je peux l'appeler ainsi, en profitera pour lui régler son compte. L'assommer suffira, j'aimerais qu'on évite les effusions de sang...

Le type à la torche s'approche de moi, et passe près du mur de gauche. Je n'aurais peut-être pas besoin de jouer la comédie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Fléau
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 21 800 points
Points de Réputation : 22 300 points
Messages : 120
MessageSujet: Re: Trafic, fumée et entourloupes [PV Hiruko Mysto]   Sam 3 Mar - 13:48

Inconscient, Mysto avait lui aussi inhalé du gaz sans s'en rendre compte. Peut-être avait-il mal couvert sa bouche et son nez, ou bien qu'une infime portion l'avait atteint avant même qu'il ne s'en rende compte ou encore le gaz s'était-il propagé en dehors du bâtiment pénétrant les voies respiratoires du jeune garçon lorsque celui-ci retira sa veste ? Aucune idée mais une chose était sure, il avait été touché lui aussi et s'était retrouvé dans une mauvaise posture.

Une heure plus tard environ, le jeune garçon se réveil, allongé dans un lit. Il ne savait pas encore où il se trouvait mais il comprit rapidement qu'il n'était pas en danger puisque tous ses membres étaient libres et que personne n'était présent dans les alentours. Du moins du peu qu'il pouvait apercevoir. Il se redressa et s'assit au bord du lit tout en reprenant ses esprits et en essayant de comprendre ce qu'il s'était passé. Quelques secondes à peine qu'il se rappela s'être évanoui laissant son collègue en plein milieu de la rue. Mais si lui était là, où se trouvait Ed ? Pas le temps d'y penser qu'il entendit des bruits pas loin. Il se leva et avança doucement en direction du son qu'il avait entendu.

Il ne le savait pas encore mais il se trouvait dans une maison d'un citoyen tout à fait banale. Mais pourquoi quelqu'un l'aurait-il secouru sans même le connaitre ? Il pénétra dans le salon et se retrouva face à une jeune demoiselle. Elle était en train de préparer du thé, le saluant et lui souhaitant un bon réveil. Étonné, Mysto fut rapidement mis à l'aise, il s'approcha d'elle et s'assit en face lorsqu'elle le lui demanda.

- "Je peux savoir ce qu'il s'est passé et où je me trouve ? D'ailleurs, excusez-moi mais vous êtes ?

- Je me doutais bien que vous alliez poser des questions mais je ne m'attendais pas à ce que vous soyez aussi direct. Mais je vais vous répondre.. Pour commencer, vous vous êtes évanouis alors que vous vous approchiez de moi. Je ne sais pas si vous vous souvenez de ça mais dès que je vous ai vu vous écrouler j'ai rapidement demandé de l'aide afin de vous emmener jusqu'ici. Avant que vous ne le demandiez, non je n'ai pas pu secourir votre ami, il a été enlevé. Ici vous êtes chez moi, et je suis une habitante de cette ville..."

Mysto écoutait attentivement la jeune femme en face de lui tout en sirotant le thé qu'elle lui avait préparé. La discussion battait son plein, ils continuèrent à parler ensemble, il lui raconta tout ce qui c'était passé et elle lui confia qu'elle savait où se trouvait son partenaire. D'ailleurs elle en savait beaucoup au sujet de ce qui se passait ici. Comme beaucoup d'après elle, ils étaient tous au courant de ce qui se passait mais personne n'osait réagir. Un groupe qui sème la peur et qui dirige beaucoup de point stratégique dans cette ville. En plein milieu, se trouve une grande usine qui est aussi la base principal, le refuge des membres les plus importants et aussi au sous-sol, la prison dans laquelle devait surement se trouver son Edgar.

Après pratiquement une heure, le jeune homme en avait apprit assez afin de se mettre en route. Mais avant ça, la demoiselle décida de l'accompagner jusqu'au centre de la ville, vers la fameuse usine, elle connaissait bien l'endroit elle savait par où passer sans trop se faire repérer. Mais elle ne l'aidait pas sans raison, avant qu'ils ne se mettent en route elle avoua que son mari était lui aussi prisonnier et elle lui demanda de le ramener. Mysto ne pouvait pas refuser, elle lui avait quand même sauvé la vie. Il accepta alors sa requête et aussitôt, elle lui remit sa batte de baseball ainsi qu'un wakizashi, une arme ressemblant à un katana mais un peu plus petit, sa taille se rapprochant de celle de sa batte. Il ne savait pas trop pourquoi elle lui donnait ça, il n'avait jamais utilisé une tel arme, mais juste en le prenant il avait la même sensation qu'avec sa batte. Ce n'était pas si différent à porter mais le maniement était-il aussi pareil ? De toute façon, il n'avait pas le temps de se poser ce genre de question, il devait se dépêcher.
Wakizashi:
 

Après avoir ranger l'arme tranchante dans son fourreau au niveau de sa taille ainsi que sa batte dans son dos, il équipa un manteau long qui cachait ses armes. Ils se mirent alors en route, direction le centre ville pour récupérer Ed ainsi que le mari de la jeune dame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Pouvoir des 9 queues
Points de Puissance : 20 000 points
Points de Réputation : 16 900 points
Messages : 120
Localisation : Horror Park
MessageSujet: Re: Trafic, fumée et entourloupes [PV Hiruko Mysto]   Mer 4 Juil - 21:46

Je me rends compte que le gardien a remarqué le regard que j'ai lancé au mur charbonneux.

- Qu'y-a-t-il ? me lance-t-il, d'une voix moqueuse. La déco ne te plaît p....

Une masse informe et noirâtre tombe sur lui. Un corps à corps endiablé et presque silencieux s'ensuit entre le garde et une sorte d'homme informe au corps recouverts de bubons et de plaques charbonneuses. La créature du mur finit par avoir le dessus et le corps du garde finit par pendre mollement, la gorge broyée.

Trop assoiffé de liberté pour me soucier des convenances, je rampe en direction du cadavre et me précipite sur son trousseau de clés. Les chaînes à mes mollets me rappellent à l'ordre et mes doigts se referment dans le vide.

La créature informe et charbonneuse se redresse de toute sa taille et me toise. Elle n'a plus besoin de moi pour attirer l'attention de qui que ce soit. Va-t-elle me tuer ici ? Je lève les bras, par réflexe, alors qu'elle pousse du pied le trousseau dans ma direction. Soulagé, je m'apprête à la remercier mais il me souffle un air vicié dans la tronche.

Le message est clair : je dois fermer ma gueule. Je masse mes poignets et mes mollets meurtris par les fers, et je tente de me mettre debout. Il me faut une bonne dizaine de minutes avant de pouvoir récupérer toutes mes capacités après tant d'inaction.

Mon camarade m'attend, en silence. Puis, il me fait signe de le suivre. Nous nous retrouvons à parcourir un dédale de couloirs obscurs, sans lumière. Parfois, alors que des lumières vacillantes se rapprochent, il me fait signe de me plaquer contre le mur puis m'entoure de son corps, et je me sens pressé contre les parois rocailleuses. J'ai alors l'impression de fondre, comme si je n'étais pas fait de chair mais de cire chaude.

Nous évitons ainsi les rondes de quelques gardiens et j'ai beaucoup de difficultés à tenir ma langue. Le pouvoir de mon compagnon de cellule semble très pratique, surtout dans cet environnement rocailleux, riche en charbon, et je me demande s'il est répandu dans le royaume. En effet, si ses geôliers le connaissaient, pourquoi l'emprisonner dans une espèce de mine désaffectée transformée en prison ?

Je réprime un soupir de soulagement quand je sens un vent glacial me geler les membres. Nous arrivons enfin au niveau de la surface. Seul bémol : je n'ai aucune idée de ce qui nous y attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Trafic, fumée et entourloupes [PV Hiruko Mysto]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trafic, fumée et entourloupes [PV Hiruko Mysto]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le cake au saumon fumé
» Plus sur le trafic drogues-armes entre Haiti et la Jamaique
» Le trafic du cafe a la frontiere Haiti-Rep. Dominicaine nuit
» Fumées des réacteurs dorsaux
» ? Toiles d'araignées et fumée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Seconde Zone :: Royaume Steampunk-
Sauter vers: