Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

Ligue B : 19 membres
Ligue M : 7 membres
Ligue S : 0 membre
Créatures : 11 membres
Inclassables : 0 membre
Seigneur cauchemar : 1 membre
Rois des rêves : 0 membre

Top-Sites & Discord


Membres du mois

Zachary
Profil
Top comeback
Zephyr
Profil
Top vote
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Tour 0 - En voiture Simone !

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 496
MessageSujet: Tour 0 - En voiture Simone !    Dim 28 Jan - 0:22

Illustration du contexte
Tour 0


Les concurrents se tiennent dans des vestiaires sous la première station de départ, située dans les Plaines Célestes. Les portes s'ouvrent à la fin du discours du présentateur qu'ils suivent sur des écrans géants.





- GOOOOOOOOOD MOOOOOORNING DREAAAAAAMLAND !!!




Ici Meg Maddle, en direct la première Station de ce 78e Metropolitan, qui promet d’être FOU FOU FOU cette année encore, avec des concurrents que vous connaissez, oui vous les connaissez ! J’en suis sûr ! On parle ici de la crème des voyageurs, des stars montantes, des espoirs, des nouveaux arrivés qui font parler d’eux et bien sûûûûûûûr des vétéraaaaaans ! Mais oui, toi aussi t’es un vétéran, toi qui nous regardes, car tu connais le Metropolitan !



Cette année, les règles sont simples, y’a pas de règles sinon les stations à valider et premier arrivé premier servi sur la tronche des autres. Vous aurez au programme des trahisons, des combats, des mises à mort, des demandes de pitié, des lâches et des calculateurs, oui, j’vous le garantis ! Il y aura des stations encore jamais vues de CETTE façon, la nôtre, la meilleure qui soit, celle de l’équipe du Metropolitan ! Car cette année, les ingénieurs, mes lutins chéris vous ont prévu des obstacles incroyables, des événements improbables, tout ce qu’il faut pour rendre les concurrents fous fous fous ! Et bien sur épiques comme il se doit !


Cette année, la course va connaître de nouvelles stations encore jamais utilisées de la sorte. J’vous parle de mer, de montagne, de chaos, de destruction, de paysages fabuleux avec des combat grandioses ! Comme d’habitude, interdit de sortir hors de la zone du wagon, de la zone des rails de la course, et nos équipes de surveillance veilleront au grain bien sûr ! Hors de question de détruire les rames depuis le fameux DECAKILL de Mister Chaucotte, le voyageur contrôleur du chocolat  chaud d’il y a deux ans, les vrais savent bien sûr ! Oui bien sûr que les vrais savent, et les autres qui ignorent de quoi je parle, vous pouvez vous procurez la rétrospective d’il y a deux ans, pour seulement quatre mille essences de vie !!


Alors je vous entends, je vois vos visages, je vous sens tendu comme le string de Rebecca Bonney M, la Reine de Sboobland, une de nos nombreuses partenaires de cette course ! Oui, rien n’est prévu, rien n’est calculé, rien n’est sûr par avance, mais nous avons déjà nos petits favoris, sachant que cette année, les éliminés connaîtront la joie de vivre ce qu’on a appelé la looser bracket, ce qu’on peut appeler “la ligne de la Tristitude”. Il y aura du spectacle jusqu’au bout, et c’est ce qu’on attend justement : DU SPECTACLE  ! Faites nous rire, pleurer, faites monter nos angoisses, faites monter les paris, les enchères, donnez-nous de plaisir autant que vous vous donnerez du plaisir, messieurs et mesdames les concurrents, tous autant que vous êtes ! Dites-vous aussi que si tout paraît perdu au départ, dites-vous que si plus fort que vous participe, rien ne détermine VRAIMENT le gagnant. Oui, comme à chaque année la surprise est totale, dois-je par exemple vous rappeler la victoire d’il y a cinq ans, celle de Biloute le Roucmoute, le Sans-Ame, qui n’avait pas de pouvoirs, pas d’armes, aucune allié, et qui fut oublié dans sa rame en train de lire le dernier bouquin du Roi des Mots ? Quoi ? Personne ne s’en souvient pas même lui ? Quoi ? Il est mort d’une fracture de l’oubli ? Okay c’est pas grave, car il est rentré dans la légende ! Quoi ? Tout le monde l’a oublié ? Mais attendez il est marqué sur ma fiche, c’est quoi ce bordel ? Quoi ? Ma fiche a disparu…


Tout ça pour dire que nous lançons le Metropolitan, les règles sont connues des candidats, qui avancent justement dans la première station et qui vont se répartir dans les quatre wagons du métro de la victoire ! Je rappelle la première règle pour tout le monde : on annonce son équipement, ses armes, son pouvoir et chaque concurrent porte un dossard avec un numéro aléatoire et crie le wagon qu’il choisit ! Un, deux, trois ou quatre ? Vous le saurez bien vite, en suivant ce nouveau METROPOLITAAAAAAAAAAN ! GOOOOO !
Et pensez à valider la station avant le départ ! Vov




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamland-infinity.forumactif.com
avatar
Ligue B
Pouvoir : Pouvoir des 9 queues
Points de Puissance : 23 000 points
Points de Réputation : 21 900 points
Messages : 135
Localisation : Horror Park
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Dim 28 Jan - 2:45

J'écoute le discours du présentateur et je me demande ce que je fous là.

Je ne me reconnais juste pas dans les paroles du type. Il parle de gloire, de vétérans, de dangers, des faits d'armes des anciens participants. Bref, d'un tas de trucs qui sonnent comme du chinois dans ma tête. La seule raison pour laquelle je suis venu, c'est que le Metropolitan est réputé pour se rendre dans des zones normalement inaccessibles avec le métro dreamlandien.

Enfin, réputé... C'est Al Itchcauq, un épouvantail, qui m'a balancé ça l'autre soir. J'suis pas certain que ce soit le meilleur des informateurs. Mais s'il y a une chance, même infime, que l'une de ces rames mène à Edenia, je suis prêt à la saisir.

Donc voilà, la réponse est toute trouvée, je sais pourquoi je suis là. Le soucis, c'est que je suis pas seul et qu'il n'y a qu'un seul vainqueur. Les éliminations vont pleuvoir et mon pouvoir me permet pas d'invoquer des parapluies. Donc il va falloir que je me débrouille pour valider un maximum de stations, afin d'augmenter mes chances d'atteindre la bonne.

En admettant qu'elle existe.

Je jauge la foule du regard, à la recherche d'éventuels alliés ou d'ennemis. Quelques visages me parlent, d'autres moins. Mon regard se porte finalement sur une jeune femme, qui a l'air plutôt déterminée. J'hésite à briser le silence quasi-religieux de l'assistance pour faire connaissance avec elle.

Je décide de reporter mon attention sur le présentateur et je fais bien : il a arrêté de digresser et rentre dans le vif du sujet. La mention d'armes et d'équipement me fait tiquer : on pouvait se ramener avec des armes ? Ou en acheter ? Okay, les gens autour de moi sont plutôt bien équipés mais j'ai vu aucun marchand aux alentours de ces vestiaires... J'aurais dû faire davantage gaffe !

Je jette un œil sur le dossard qu'on m'a refilé. Je porte le n°13. J'ai jamais été trop superstitieux et j'espère que ça me portera chance.

Autour de moi, des Voyageurs et des créatures annoncent leurs équipements et pouvoir. Des vivats venus des spectateurs récompensent ceux qui ont un pouvoir ou un équipement assez impressionnant. Mon tour arrive assez rapidement.

- Salut, moi c'est Edgar et j'ai le dossard n°13. Comme vous pouvez le voir aux deux queues qui se baladent derrière moi, j'ai le pouvoir des neuf queues. Je savais pas qu'on pouvait se concocter un équipement ou se procurer des armes, donc j'ai rien de plus qu'un tee-shirt et un jean. J'sais pas si ça compte ?

Un ou deux sourires goguenards de la part des autres concurrents récompensent ma prestation, et je leur rends leur sourire. Je veux être jugé à mes actes, pas à mon attirail.

- Tu cries pas le numéro de wagon où tu souhaites aller, bolosse ? me fait l'un d'eux.

Oh putain, quel blaireau je fais. Je me rends compte que j'ai pas non plus validé la station, alors que le présentateur avait bien spécifié cette règle. Je cours vers l'un des boutons, et j'appuie dessus comme si c'était un buzzer.

- Wagon numéro Un, s'il vous plait !

Station validée, wagon annoncée, ça va passer, hein ?


Dernière édition par Edgar le Dim 28 Jan - 13:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Invocatrice de dards
Points de Puissance : 17 600
Points de Réputation : 24 700
Messages : 153
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Dim 28 Jan - 10:27

Blanche sautillait frénétiquement sur place, incapable de se tenir droite et immobile.

Elle avait entendu parler de cet évènement au détour de rumeurs et d’annonce lors de ses balades à Dreamland, et l’invocatrice avait immédiatement été intéressée. C’est vrai quoi, un concours riche en rebondissement, ça promettait d’être du lourd, non ?

En plus, il lui semblait bien avoir rencontré des visages familiers lors de ce concours (elle était quasiment sûre d’avoir aperçu les cheveux arc-en-ciel de Jøn quelque part, d’ailleurs, elle ne l’avait toujours par revu depuis leur aventure au Royaume miniature, elle se demandait s’il allait bien.)

Il lui fallait donc, d’après l’annonceur, valider des stations aux dépens d’autres joueurs, et être le dernier en lisse, tel un Highlander ou un Battle Royale. L’adrénaline remonta en Blanche qui se mit à se tortiller d’impatience et d’excitation.

D’après l’annonceur, on avait le droit à des armes et des équipements. Blanche n’y avait pas pensé tiens, mais sur le coup, elle s’en fichait. Elle n’était pas vraiment venue ici pour gagner en fait, mais simplement pour participer, et s’éclater. Si elle pouvait gagner entre les deux bien sûr, ça serait génial, mais la seule chose qu’elle espérait c’est de tenir un peu pour profiter de la fête. Puis, elle a ses dards, non ? Ça fera office d’armes. Son équipement ? Ça pouvait se résumer à sa robe jaune et son diadème-antenne. Rien de bien folichon en fait. Autant considérer qu’elle n’avait rien en matière d’équipement, nothing, nada.

Elle regarda autour d’elle. Il y avait beaucoup de participants quand même ! Cette course était vachement connue donc ! Avec de la chance, on s’occupera pas d’elle, et elle pourra faire un petit bout de chemin sans trop d’ennuis (bien que la couleur criarde de ma robe soit une preuve du contraire, songea-t-elle)

Alors que les voyageurs commençaient à annoncer équipements, dossards, armes et wagon, l’excitation de Blanche ne fit que redoubler, ça y est, elle y était presque ! Ca serait à elle de briller, bientôt.

Lorsque son tour arriva, un grand sourire apparut sur le visage de la jeune femme :

« Salut tout le monde ! » Dit-elle, pétillante, en levant les bras, faisant signe à… peu importe qui la regardait, « Moi, c’est Blanche ! Et je suis une invocatrice de dards ! Voilà, voilà… Ah non ! J’ai failli oublier, je n’ai pas d’armes, enfin, si mes dards, vous voyez, ils piquent assez fort, attention, alors. Et mon équipement… Ben je suis venu comme au McDo, comme je suis, avec ma robe blanche et mon diadème avec des antennes! Je suis le dossard… Attendez je regarde ! » s’écria-t-elle en jetant un regard au numéro accroché sur sa robe, « Numéro 42 ! Et je choisis le wagon…. Numéro 3 ! Voilà... C'est bon, je suppose? » Finit-elle en appuyant sur le bouton pour valider la station, son sourire toujours figé sur son visage. Ses yeux pétillaient, et on n’aurait jamais cru qu’elle allait prendre part à un concours qui consistait à valider des stations en éliminant ses adversaires au passage. Courage ou complète connerie, à voir. Mais en tout cas, la première station était validée.

« Ah oui ! » Ajouta alors Blanche, « J’ai failli oublier, Bonne chance tout le monde, et que le meilleur gagne ! »


Dernière édition par Blanche Marchal le Dim 28 Jan - 11:21, édité 4 fois (Raison : (Blanche précise ce qu'elle porte, sa robe et son serre-tête) + précision de la 1ere validation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Contrôleur des mots runiques
Points de Puissance : 17 500
Points de Réputation : 10 200
Messages : 21
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Dim 28 Jan - 12:02

Il savait ramener les foules à sa cause ce Meg Maddle, Siegfried avait du mal à conserver son calme tant il souhaitait commencer rapidement cette course. L'année précédente il était spectateur, il voulait d'abord observé avant de se lancer, cette fois il compte bien arriver au bout de la course. Pas de Famille dans le coin, non l'objectif aujourd'hui était de voyager là où il n'avait pas été. Il ne pensait pas atteindre Edenia par le biais d'un événement aussi populaire mais l'idée lui restait dans la tête.

Le présentateur parlait des nouveaux venus, oui ils étaient nombreux, ces voyageurs qui pensaient s'amuser en venant ici, ils risquaient d'être surpris. Quand Sieg avait observé la course l'an dernier, il voyait que les vétérans s'amusaient en éjectant les plus faibles dès le début de la course. Il pensait avoir repéré Blanche, la voyageuse avec qui il avait fui le laboratoire d'Eden Island mais dans un mouvement de foule, il se retrouva devant un gars qui lui lança un bracelet, avec le numéro 7. Entourés par de gros bras, des habitués, armés pour faire une guerre, il était vrai que les armes étaient autorisés mais cela devenait excessif pour certains : grappins, battes, dague, un armement pour se sortir de toutes situations.

L'argenté ne comptait sur la petite gentillesse des participants pour progresser dans la course, il allait la jouer réglo cependant, si personne ne le dérange, il se contentera de valider les stations, mais lorsque l'un des courageux coureur se mettra devant lui, il en fera preuve d'aucune pitié à son égard. C'était différent d'aider les gens dans son quotidien de Dreamland, ici tout le monde était conscient de la dangerosité de la course, il espérait d'ailleurs que les débutants tomberaient sur lui, parce qu'au moins il n'allait pas les tuer lui. Il entendait certains individus parler de manière arrogante, voyageurs killer choisissant leurs proies avant le début de la course. En les suivant, cela l'amena à l'entré de l'allée des wagons où il fallait se présenter. Après avoir entendu un homme oubliant de donner son wagon et les voyageurs killer qui prirent le premier, Siegfried suivit le troupeau.

Siegfried Richter, dossard numéro 7, contrôleur des mots runiques : j'écris des runes qui ont des effets correspondant au mot associé. Je n'ai pas d'arme, pas besoin, je choisie le wagon numéro 1  disait-il en frappant avec vigueur sur le bouton de validation avant de rejoindre le premier wagon.
Ok il a tout compriiiiiit le ptit gars, suivaaaaaaant !

Siegfried avait hâte, de plus avec les combats qui allaient pleuvoir, il allait pouvoir découvrir des nouveaux mots et donc accéder à de nouvelles runes. Vie et Mort ? improbable, enfin tout dépendait de qu'il avait en face de lui. Celui qui avait oubliait son wagon, se retourna dans la précipitation pour valider la station, le stress du premier événement, un nouveau, mais avec sa carrure il risquait de ne pas trembler lors des joutes ferroviaires. Dans toute sa sympathie, Siegfried allait garder un oeil sur ce voyageur, sauf s'il voulait lui coller une mandale avant même de commencer la course.

Il entendait les murmures sur le rookie qui était tête en l'air, que c'était fait exprès ou pas il avait attiré l'attention de nombreux coureurs et peut-être autant l'avaient pris pour cible. Mais il ne fallait pas oublier que ce voyageur inexpérimenté possédait le pouvoir des neuf queues, il avait donc un potentiel bien supérieur à toute cette bande de cinglés armés pour rien, et pour cela Siegfried pris parti bien vite en faveur du rookie. Cependant il ne fallait pas non plus se faire remarquer dès le début au point d'avoir tout un wagon aux trousses, il préférait être considéré comme le voyageur neutre en attendant que les derniers participants rejoignent la station, et puis peut-être bien que ces murmures n'étaient que diversion pour cacher une véritable mort subite.
Encore une fois il était tombé dans un groupe de joyeux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Morpheur fourmi
Points de Puissance : 17 300
Points de Réputation : 14 450
Messages : 161
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Dim 28 Jan - 12:53

« Okay ! Ch’ui chaud ! C’est comme un gros gros gros gros gros gros cross du lycée, mais hors les triplants toujours en seconde avec de la beubar et des gosses, la y ‘a vraiment des gars de cinquante pige… Musclé comme jamais, rapide comme jamais… En gros bien supérieure comme m... » Nique sa mère depuis quand Florian parle tout seul ! En gros c’est de la course ! Un big ! Big marathon dans Dreamland, sauf que cette fois nous avons une surpopulation prêt à courir… Rip le gars qui glisse alors qu’il était en tête de file.

« Yeah ! Moi c’est Florian Fleshter ! » Il tira son vêtement afin de voir le numéro posé dessus. « Numéro 12 !  Prêt à vous offrir un spectacle digne de ce nom ! » Il se tourna en pointant de son index une photo de la reine Mandibula accrochée dans son dos, il y avait un slogan en dessous : ‘’Les meilleures constructrices de Dreamland, disponible aux royaumes des insectes.’’  « Représente le royaume des insectes tahu ! » Dans la foule, plusieurs créatures insectoïdes hurlaient en voyant Florian concourir au nom de leur royaume. Florian sponsorisé par son royaume , c’est Mandibula qui avait insistée pour que Florian porte ce maillot. En plus il avait déjà la petite paire d’antenne qui flottait en haut en de son crane. Parfait !

« Ch’ui un morpheur fourmi ! Rigolez pas, ch’ui balèze ! » Dit t-il en contractant ses muscles pour les montrer à tout le monde. Les créatures qui avaient fait le chemin depuis le royaume insectoïde pour venir voir cette course hurlait en cœur le nom de leur champion.

« Florian ! Florian ! Florian ! »
Il aurait même juré voir un caleçon et un soutif arrivé sur la piste. Tel un gladiateur acclamé comme dans une arène, Florian levait les bras avant de choisir le Wagon 2. « Je prends le Wagon deux ! » Hurla t-il avant de se plonger dans la course...

MERDE LA STATION ! Hurla mentalement Florian avant de taper un sprint pour aller buzzer le bouton et valider sa station. Faudrait qu'il inscrive cette règle dans sa tête bordel.


Dernière édition par Florian Fleshter le Dim 28 Jan - 13:16, édité 2 fois (Raison : LA STATION MOTHER FUCKER)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur des couleurs
Points de Puissance : 20 000
Points de Réputation : 20 900
Messages : 101
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Dim 28 Jan - 14:48


Il y a quelques nuits, Jøn avait reçu une lettre mystérieuse dans Dreamland de la part d'un nyancat. Vous savez le genre de choses inattendue qui arrive souvent dans le monde des rêves. Il y avait un sceau arc-en-ciel sur l'enveloppe, mais ne sachant pas vraiment la signification de ce signe, le voyageur ouvrit le message et tenta de le décrypter.

Cher Jøn,

dernièremen g entendu cozé 2 twa ds ldream mag é sach ke chui 1 pE tn admiratrice cé pk g DciD 2 tèD ds te Dbu 2 voyageur mm 6 jsé notr rencontr inévitab... jtè donc inscris a 1 événemen populR 2 dreamlan, la course 2 metropolitan, jcompte sur twa pr gagné b1 sûr! a é jtè lèssé 1 pti kdo ki pourè tèD lor dla course o6! jtm pt1! MDR !

En tte Amy Thyai ! lolilol !

Après quelques minutes a essayé de comprendre le texte, le voyageur en est venu à une seule conclusion, putain, mais cette personne ne sait pas écrire ! En plus il ne savait toujours pas de qui venait la lettre (pourtant c'est marqué noir sur blanc idiot !). Soudain le nyan cat lui lança une spatule à la tête. Il la ramassa et elle pris la taille d'une épée basique. C'était donc ça son cadeau ? Une spatule géante ? sérieusement ?!

C'est donc suite à cela que le jeune homme se rendit au lieu de l’événement quelques nuits plus tard sans vraiment savoir à quoi s'attendre. Il y avait beaucoup de monde déjà présent, humains comme créatures. Avant d'entrer dans la station on lui avait fait le point sur les règles et donner un dossard. Il était pas très rassuré par toutes ses instructions, c'était pas une course banale bien sur. L'animateur semblait chaud bouillant en tout cas.

Plusieurs personnes passèrent afin de décliner leur identité, leur pouvoir, leurs armes et leur numéro. L'homme aux cheveux bariolés reconnu Blanche dans le lot. Puis défilèrent d'autre voyageurs plus bizarre les un que les autres, un homme avec un pouvoir de "9 queues", un autre morpheur fourmi ! Non mais honnêtement qui pouvait avoir peur des fourmis quoi ! Déjà que avoir peur des couleurs c'est chaud ! L'islandais s'avança à son tour.

- Hey ! moi c'est Jøn þórrson, dossard n°88, contrôleur des couleurs, je possède une spatule géante tout ce qu'il y a de plus "normal" pour arme... Et je souhaite prendre le wagon... *se met à chantonner en pointant successivement les différents numéros de wagon*"Pif paf pouf ! Je suis une grosse pétasse! Pif paf pouf !Ça c'est vraiment la classe!" *son doigt s’arrête sur le 2* ...numéro 2 !


Il tapa de toutes ses forces sur le bouton pour valider la station comme on lui avait expliqué plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Seigneur Cauchemar
Pouvoir : Berzerker
Points de Puissance : 19 500 points
Points de Réputation : 24 700 points
Messages : 75
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Dim 28 Jan - 14:55

- Heu, dans quoi j’me suis embarqué moi ?



J’suis en train de me chauffer tout seul comme un grand dans un putain de vestiaire. J’sais pas trop ce que je vais faire ni comment, tout ce que je sais c’est qu’on va parler de moi, et rien que ça j’ai Popolito Mayortime en ébullition, 51° aka la Sahara dans ma tête. Je tape dans des murs, je tape dans des mecs alors que rien n’a commencé, jusqu’à ce que des types viennent me prendre par les épaules pour me calmer, puis après j’ai commencé à en buter un et là ils ont décidé de me mettre dans un coin avec des chaînes. Ils m’ont gardé, j’sais pas trop pourquoi, mais je sens que dans le pouvoir, y’a aussi le parce que, et en disant ça je me rends compte que tout ce que je balance n’a aucun sens.


Comment ça a commencé ? Fais un effort connard, j’vais pas venir te donner la becquée comme la sale merde de flemmard que tu es. Tout ce que je peux dire c’est que j’étais en train de siroter mon lait frais comme un vrai mec, parce que les vrais mecs savent que les produits laitiers sont leurs amis pour la vie, et tandis que je m’en foutais partout, avec une pute sous le bras qui buvait le lait courant sur mon corps de beau gosse Mayor, un type me reconnaît et me fait miroiter une tuerie comme j’aime, celle où les gens t’applaudissent quand tu fracasses deux gueules l’une contre l’autre. J’vais pas dire que j’ai pas l’habitude de ce genre de plans, je viens des Royaumes de la Guerre. Du coup j’accepte et il m’embarque sans la fille et me dépose comme une merde dans ce vestiaire qui sent la sueur du cul, le singe, l’urine, le déo, et ce je ne sais quoi d’aventure épique et complètement loufoque, que je suis le seul à savoir comment ça peut m’arriver.


Là où j’en suis, à ma question énoncée tout haut histoire d’éventuellement lancer une fight en insultant un gros bœuf, un mec vient d’apparaître sur un écran et balance un truc sur le...non ? Dis-moi pas que c’est pas vrai ! Le putain de sa mère de mes couilles de Metropolitan ? Et j’y suis ? Putain mais c’est génial, j’adorais suivre cette course quand j’étais jeune ! J’faisais des paris et j’ai été interdit de paris parce que je cassais la gueule de ceux qui gagnaient pour choper leurs tickets ! Je crois que c’est le plus beau jour de ma vie, avec celui du dépucelage de Milena ma ptite femme et quand j’ai touché le cul de Buki aussi. Il est au moins dans mon top 10 des moments les plus bandants de ma vie de beau gosse. Même quand j’ai ouvert en deux Mickael Vendetta j’étais pas aussi heureux, alors qu’il m’avait tout piqué c’bâtard.


Du coup les boyz, j’aime autant vous dire que j’suis chaud chaud cacao patate dinde au four fourrée avec Popol, tout ce que tu veux je suis transporté et je me fous de l’huile sur mon torse de demi-dieu pour faire mouiller les ménagères de plus de cinquante ans. Je peigne mes cheveux, je contracte mes muscles et je travaille mon regard smexy pour faire craquer la pucelle en chaleur. Bon, le mec finit son discours et on fait aller les participants sur le quai ! Le Metropolitan putain de merde ! Et j’en suis ! Les mecs me libèrent de mes chaînes et arrive mon tour. Je me pointe sur le quai, avec mon blouson en cuir bleu, mon pantalon moulant, mon chibre bien tendu, et MC Bokken dans le dos. Je respire la classe, l’élégance règne, je suis le Roi du Métro les gars, vous viendrez plus tard sucer mes chiasses !


-  Salut à tous les connards ! On me nomme Diavolo Mayor, fils de Prime Mayor, venu ici pas pour foutre la guerre et la sère-mi, mais pour remporter haut la pognette le Metropolitan ! Milena Cheyenne, ma petite femme, je t’aime, prépare ta chatte pour que j’enfonce mon gros trophée dedans ! J’suis un berzerker, j’ai un bokken qui fait du rap, je porte le numéro 69 WHAT ELSE ?


J’arrive, j’explose le poteau de validation avant de monter. Des mecs arrivent et en posent un autre pendant que je fais des doigts à tous les participants déjà entrés dans les wagons. J’appuie sur le bouton du nouveau poteau, et je gueule en entrant dans le wagon.


- JE PRENDS LE QUATRE ! Les gars, vous pouvez encore fuir, faire votre testament, appeler vos mères...attendez j’ai vos mères en double appel quittez pas !


Je rentre dans le wagon et je me mets devant en jouant au chauffeur et en tapant sur le rebord de la vitre en gueulant que je vais être le premier. J’sais pas si j’ai été bien clair, en tout cas ce qui est sûr c’est que cette nuit, ça va être MA NUIT ! C'est mon jour de sortie !



- J'm'apprête à faire mon entrée y'a la foule qui crépite
Mais comme une bête à sang froid quand j'partirais on sera quitte
Mais juste avant j'suis électrique et le temps se suspend
J'ai l'impression qu'il y a l'univers entier qui m'attend
Et comme un cheval je peux aller que de l'avant
Poussé, véhiculé, par tous les vents
J'aime ma virulence car le hip-hop est ma guerre
Il m'met en gard'av, tendu, toujours prêt à croiser le fer
J'ai le hip-hop belliqueux, comme du diable la queue
Je suis Bad Bad ! Quand la fosse est en feu
Mc Bokky va te peser t'es pas dans ta catégorie
C'est mon jour aujourd'hui ! Mon jour de sortie !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Fléau
Pouvoir : Contrôleur obscur
Points de Puissance : 22 300 points
Points de Réputation : 24 300 points
Messages : 120
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Dim 28 Jan - 17:26

Comme beaucoup, Mysto avait entendu parler d'un évènement qui allait se passer dans un métro. Un genre de course mélangé à une survie, le genre d'event qui attirait totalement le jeune homme. En effet, lui qui adore s'amuser tout en pouvant s'entrainer c'était l'endroit parfait pour lui.

Arrivé quelques minutes avant le début du speech, il laissa l'annonceur finir de définir les règles avant de demander aux candidats de se présenter eux, ainsi que leur pouvoir et leur arme. Le jeune adulte était assit par terre, en tailleur, sa batte de baseball dans les mains qu'il faisait tournoyer comme une toupie au sol en attendant son tour. Il avait un grand sourire et, malgré sa cécité, il pouvait entendre et ressentir une bonne foule de personne. Les gens étaient au rendez-vous et comme on dit, plus il y a de fous, plus on rit !

Son tour arriva donc rapidement, il se leva avant de se présenter, tout foufou à l'idée de commencer, on aurait dit un vrai gamin.

- "Hiruko Mysto, enchanté ! J'espère qu'on va bien s'amuser en tout cas. J'suis le numéro trois, vous savez c'est aussi mon chiffre préféré en plus ! Et je me bats avec une batte de baseball. C'est trop bien le baseball en plus ! Quelqu'un veut venir jouer avec moi ? On pourra même s'entraider si vous voulez ? Au pire, on va tous ensemble jusqu'au bout non ? Bref, je parle je parle mais j'ai pas finis ! Je contrôle les ténèbres mais suis vraiment gentil j'vous jure !! J'espère que vous serez sympa hein, je sais pas si le préciser est utile mais je suis aveugle alors ayez un peu de pitié."

Il termina par un grand sourire, il laissait dégager un air bête mais adorable, on pouvait entendre dans ses paroles qu'il était sincère et qu'il aimerait vraiment se faire des amis malgré le fait qu'il savait que tout n'allait pas être aussi rose qu'il l'espérait. Mais qui ne tente rien à rien et puis, il n'est pas en ligue M pour rien, il n'hésitera pas à se battre afin de gagner. Avant de partir il confirma donc sa station avant de monter dans son wagon en appuyant sur le bouton.

- "Et comme mon chiffre préféré c'est le trois alors je monte dans le wagon troiiiiiiiiiiiiiiis ! Venez on est bien bien bien !"

Il s'assit ensuite dans le wagon en attendant le début de l'évènement, toujours un sourire énorme sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Dino Maker
Points de Puissance : 21 600
Points de Réputation : 22 200
Messages : 280
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Dim 28 Jan - 18:09

Les hurlements étouffés de la foule traversaient timidement l'interstice entre la porte et le carrelage presque propre du vestiaire, résonnant dans l'enceinte sombre où se trouvait Drasur. Une sorte de placard à balais sans balais, seul un banc à moitié rongé par la pourriture se trouvait ici. L'enceinte ne dépassait pas les quatre mètres de large, pour autant de haut, ce qui était largement suffisant. Le noir et le silence régnaient en maître, seuls les applaudissements et la lueur chancelante d'une ampoule à moitié accrochée au plafond tentaient de changer la donne. Le voyageur était assis sur ce fameux banc, les yeux fermés, la tête baissée, ses doigts se collant les uns aux autres devant son visage. Sa respiration était calme, contrairement à son cœur s'approchant de la tachycardie, battant comme si il n'y avait plus de lendemain. Devant lui se tenait fièrement son raptor, le fameux MC jurassique, le nouvel espoir de la scène hip-hop onirique. La faible lumière de l'ampoule se reflétait sur sa dent ainsi que ses nombreux ornements d'or, alors que le reptile affichait un large sourire. Il pris une grande respiration et se mis à rapper, comme à son habitude, sauf que cette fois, les vers ne seraient pas aléatoires, il ne le faisait pas pour lui, il le faisait pour son maître.

« Tes mains tremblent, ta vue s'trouble, ton sang déjà bouillonne;
Un seul objectif cette nuit, soulever des daronnes; ♫
Ton estomac s'tord, tourbillon d'adrénaline,
Si tout s'passe bien demain, tu nages dans la cyprine; ♪
»

Rap Tor continuait son freestyle de son côté, Drasur n'en entendant que la moitié, c'était plus le rythme qui l'aidait, comme un métronome. Il était complètement perdu dans ses pensées, absent, se concentrant sur lui même. Si cela avait été possible, il aurait concentré son cosmos, malheureusement tout ce qu'il pouvait faire était se mettre un maximum de pression. Il n'était pas là pour rien, il le savait très bien. Son objectif était de mourir dans la gloire, c'était pour lui la meilleure fin possible, que tout Dreamland stoppe son souffle pendant qu'il lâche son dernier. Pour ça, il fallait d'abord la gloire, la reconnaissance, que les grandes pontes du monde onirique connaissent son nom et son faciès et ça, c'était pas gagné. Remporter le Metropolitan, ça c'était un bon moyen d'y arriver, de faire en sorte que les foules crient son nom. C'était tout ou rien, comme toujours, rien ne changeait.

« Tout le ter-ter derrière, représente les Plaines Anciennes;
Comme les vrais gars, Uchiwa, ouais cultive ta haine; ♪
Fierté aveugle, peur de l'échec, l'ivresse du champion;
Euh ... Digimon, petit monstre ... Tu es le champion ! ♫
»

Le rappeur le plus stylé du cétacé ne semblait plus si inspiré que ça, en même temps, après une demie heure à lâcher des punchlines à la chaîne, il n'avait plus rien en stock. Le timing n'aurait pas pu être mieux choisi, la voix de l'annonciateur faisant bourdonner les tympans du jeune homme, résonnant dans la petite pièce, comme un appel divin. Il se leva doucement, prit une grande inspiration et afficha un sourire en coin. Cela faisait quelques jours qu'il se préparait mentalement à cette course, depuis qu'il avait trouvé un flyer de manière un peu aléatoire d'ailleurs. Il pris la dernière cigarette de son paquet à moitié déchiré et l'alluma, le crépitement du tabac s'embrasant lui faisant oublier le stress, il ne restait plus que l'adrénaline désormais. Il avait emprunté quelques somnifères à un ami, qu'il s'était enfilé avec un verre de vodka cheap, il n'allait pas se réveiller de si tôt. Il était prêt, il le savait, Rap Tor le savait, le monde le saurait bientôt.

D'un mouvement rapide, il ouvrit la porte, ses rétines brûlant quelques secondes à cause de la luminosité de la station bien trop haute, la faute au nombre incalculable de spots un peu partout sur le plafond. Il avançait doucement vers le centre de la foule, reconnaissant quelques têtes connues, que ce soit pas ses aventures passées ou par le Dream-mag. Beaucoup de participants annonçaient des équipements complètement disproportionnés, des armes légendaires, des armures doublant leurs carrures. Lui ne payait pas de mine avec son accoutrement de fuccboi habituel. Sa veste légère rouge, son jean délavé, des baskets hautes noires et un t-shirt blanc avec une inscription au milieu indiquant "Swords are for fags". Il portait au poignet droit une sorte de bracelet électronique, entre la Flic flac et l'I-watch. Des informations y étaient inscrites, défilant à une vitesse folle, indiquant les noms des candidats ayant validés leur inscription. Le bracelet indiquait également le numéro de l'invocateur dans la course, il ne pu s'empêcher de pouffer légèrement de rire en le voyant. C'était son numéro dans la Baby pendant pas mal de temps, décidément le sheitan n'était pas prêt de lâcher le mécréant. Une fois son tour arrivé, il annonça enfin son inscription, alors que Rap Tor disparaissait dans un pouf de fumée derrière lui.

« Drasur El Kouffar, Dino Maker, N°666, quatrième wagon, pas d'armes. »

Sa déclaration était courte, il n'était pas vraiment d'humeur à raconter sa vie comme tous les autres concurrents avaient visiblement décidés de faire. Plus vite le métro partirait, le plus tôt les choses sérieuses pouvaient commencer et c'était pour ça qu'il était venu, pas pour un concours de vannes. Il frappa ainsi nonchalamment le bouton de validation qui était en train de se reconstruire, avant de se diriger vers son wagon. Son choix était loin d'être vain d'ailleurs, il était intrigué par ce fameux Diavolo Mayor et avait décidé d'emprunter le même chemin que lui. Même si il était grande gueule, Drasur appréciait son style. Il était certain qu'il ne s'ennuierait pas dans ce wagon, que la créature s'avère être un allié ou un ennemi juré. Sans compter qu'un rap pas mal ficelé émanait de lui, ou de son bâton qui sait, ce qui pouvait s'avérer pratique pour l'invocateur. Il arriva ainsi au niveau de l'entrée du wagon et jeta sa clope terminée au sol, il était temps désormais, une créature sur le quai chantonnait encore.


We had guns and drums and drums and guns, hurroo hurroo ♫

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôle des Sens
Points de Puissance : 7 500 points
Points de Réputation : 5 200 points
Messages : 74
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Dim 28 Jan - 22:57

Mené sur les flots impétueux du songe, le voyageur à la peau ébène s'apprêtait à vivre une nuit de folie, dans ces vestiaires planait une odeur de sueur, les phéromones jasait entre ses quatre murs rudimentaires, non sans lui rappeler ses favelas... Luciano, commençait à vraiment prendre ses marques dans la réalité onirique. Mais était-il prêt, à connaître l'émotion, ressentir l'adrénaline et faire mordre la poussière à ses assaillants ?

Tout portait à croire que la compétition serait de mise ce soir, leur présence dans ses vestiaires l'annonçait sportif, il ne croyait pas si bien penser, car lorsque les écrans s'allumèrent et que le présentateur fit son speech, son sourire se figea, il le savait, la puissance brute ne serait pas forcément la clé de cette victoire. Vous aviez besoin d'un stratège? En voilà le porte étendard, fin calculateur, le présentateur semblait le décrire quand il énumérait les fourberies qui serait les armes nécessaires à l'élaboration de sa victoire, semeur de zizanie et perfide pute, le funcky cop était dans la place NIGGAZ'

Et c'était pas pour faire une raclette, ou alors une raclette de tête, mais d’abord, il fallait trouver des muscles au cerveau, un assez stupide pour s'occuper de sa protection rapprochée pendant qu'il s’octroierait toute la gloire... Ouais ça c'était bien pensé, mais le hic était ... Qu'il avançait tour à tour vers les examinateurs à charge de la répartition dans les Wagons, il aurait bien pu activer son pouvoir pour essayer d'être avec Siegfrid ou Drasur, qu'il avait reconnu dans la foule et prendre le même chemin qu'eux, mais les connaissant, il savait que leur esprit de compétition les pousserait dans les deux cas à refuser sa coopération...

Concentrant mal son pouvoir, son ouïe lui permit d'entendre un "trois" prononcé par une voix féminine... Pourquoi pas se dit-il, lorsqu’il se présenta
"São Luciano, contrôleur des sens, je déclare ce flingue et ses trois balles, également..."
il marqua une légère pause, se racla la gorge en regardant son dossard "Le dossard 23 et je suis en 1200 ligue B... je choisis le troisième compartiment!"

Il basait maintenant son avenir incertain sur son instinct de survie à toute épreuve, et il espérait que le mojo dreamlandien serait clément avec lui ce soir!

En attendant que les préparatifs se terminent, un jeu de regards entres concurrents s'entama, Luciano aimait la tension. C'était un peu son élément... Une fois écarté du reste du groupe il alla confirmer sa participation.
Il appuya sur le bouton de la station et rejoint ses rangs.
Il le savait, ce soir marquerait le début d'une grande aventure, des rivalités, des complicités il y en aurait, les liens se font et se défont, mais quelque chose à ce gout de légende trop inexplicable quand s'annonce de grands événements à Dreamland...

Ne pas savoir perdre, c'était un des très nombreux défaut sur la liste du Brésilien;
Il fit profil bas jusqu'à ce qu'il voit les voyageurs dans son wagon. Merde, ils avaient l'air vraiment tout jeunes, avait-il fait le bon choix? seul le reste de la nuit le lui dirait...

Mais dans quelles vaines entreprises t'es tu encore lancé Funky Cop, n'avait tu pas mieux à faire en ces lieux, apparemment pas...

Raah! et puis à quoi bon se torturer l'esprit, prends les choses comme elles viennent, le mot d'ordre c'est se défouler !


Dernière édition par São Luciano le Lun 29 Jan - 14:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue M
Pouvoir : Aucun
Points de Puissance : 15 700
Points de Réputation : 8 800
Messages : 44
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Lun 29 Jan - 14:15

Un concours au Metropolitan, mmmh pourquoi pas ça me fera au moins quelque chose à faire pour cette nuit. En plus selon le présentateur sa annonce de la bonne ambiance, ça m'éviteras de tuer des randoms pour rien, quoi que il se pourrais que je tue des gens dans le concours mais bon il faudrait qu'il soit vraiment relou. Je me demande qu'ils ont prévu pour nous occuper pendant le trajet, des mecs à bastonner ou alors nous faire affronter entre nous. Cette foule commence à m'énerver il y a trop de personnes à mon goût, ça ne va pas le faire si on doit tous s'entasser dans un wagon. Puis des personnes se présente chacun leurs tours rien à dire jusqu'au moment où un gars ce met à insulter tout le monde en les saluant, je crois être tombé sur le roi des grandes gueules et s'il y a bien un truc que je déteste c'est les grandes gueules bon il y a un tas d'autres truc aussi que je déteste mais sa fait partie des cinq premiers.

Bon sa commencer a être long d'attendre, faut que je rentre dans un wagon parce que là je sens la colère monter en moi et j'ai pas envie de faire un carnage dés le début. Je décide donc de m'annoncer après un certain São qui ne traine pas trop en longueur, je ne fais pas trop attention à ce qu'il dit, je suis juste pressé d'en finir avec cela. Et voilà il a fini je vais pouvoir en faire d'eux même. dés qu'il ce mit en route je prononça mon nom.

- Zachary Baker, voyageur sans pouvoir, possède une épée capable de manipuler le son, numéro 99 et je choisis le quatrième wagon.

Je me dirige en direction du buzzer et appuie dessus avec la surface plate de la lame de mon épée, puis je vais dans le wagon et trouve un coin isolé des autres participant, histoire d'être un peu moins stresser par le fait de se retrouver renfermer dans cet endroit. Malgré cela on peut voir mon stress aux palpitations de mon pied frappant le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le magnifique canidé ébène du monde onirique
Pouvoir : Morpheur loup
Points de Puissance : 14 550
Points de Réputation : 12 150
Messages : 112
Localisation : La Vallée des Loups
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Lun 29 Jan - 18:09

Alors que la plupart des participants étaient déjà présents, le plus important d'eux manquait à l'appel. Personne ne se doutait de son arrivée, jusqu'à ce que certains reçoivent des gouttes sur eux, persuadés que ça soit de la pluie. Ils levèrent la tête, pouvant apercevoir au lieu des habituels nuages une sorte de point noir qui semblait grossir à vue d'œil. Une sorte de son accompagnait ce point, inaudible au début. Puis, on pu entendre une sorte de hurlement de loup, avant de distinguer qu'un homme était à l'origine de tout ça. C'était bel et bien Markus qui faisait encore le débile.

Attention les cons ! Poussez-vous et laissez atterrir le loup !

Il tomba en mode "badass" au sol en réussissant à miraculeusement rester intact. Il se releva alors, regardant tout le monde avec ses belles lunettes de soleil en mode "Men in Black".

Wouaf.

Avançant avec une démarche qu'il qualifiait de gangster, Markus attendit que tous les regards soient rivés sur lui et il monologua un peu :

Sssssalut ! J'suis Markus, morpheur loup ! J'ai pô d'objets parce que je viens d'apprendre l'existence de la course en ch'min ! Me suis réveillé en chute libre et j'ai réussi à choper un flyer de la course sur lequel j'ai appris quelques trucs. Fin bref, j'suis l'number... Regardant son torse, il remarqua ne pas avoir de dossard. Bien gentiment, une jolie créature lui en apporta un. Cimer babe. Ouais donc j'disais, number zéro, parce que je suis devant le number one ! Ah et, j'prends le wagon trois.

Il marcha en direction d'une sorte de poteau, et pressa un gros bouton rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Créature
Pouvoir : Transformation humaine
Points de Puissance : 13 900
Points de Réputation : 13 450
Messages : 154
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Lun 29 Jan - 18:30


« La course atypique ». Voilà comment était surnommée cette course si connue par Lev qui ne connaissait pas son existence. Faut le faire pour une créature qui vit depuis déjà quelques siècles. Avant d’y participer, la créature se renseigna à droite et à gauche et quant il entendit que c’était une épreuve sportive, ses yeux se mirent à briller et il décida d’y participer immédiatement sur un simple coup de tête irréfléchi. Gagner ou non n’était pas vraiment un gros problème. Lev avait juste envie de s’amuser, de trouver une nouvelle occupation, découvrir de nouvelles personnes que ça soit des voyageurs ou des créatures. Il ne savait pas s’il allait reconnaître du monde ou pas. Dans tous les cas, qu’il soit seul ou non n’allait pas changer grand-chose pour lui. Le but étant d’utiliser un maximum d’énergie dans cette course et de passer du bon temps. Lev n'étant pas du genre mauvais joueur, il y allait totalement à l'aise.

Lev écouta sans vraiment écouter les autres participants, fixant son brassard qui était une créature toute mignonne comme si c’était le premier qu’il en voyait de sa vie. Alors que pas du tout. Il n’écoutait même pas les règles qu’il avait retenues dans un coin de sa tête plus tôt. Néanmoins énormément de questions tournaient dans la tête de la créature qui n’arrivait pas vraiment à se concentrer. Est-ce que ça allait être stratégique ? Est-ce que c’était du pur hasard ? Est-ce qu’il fallait mieux rester en solitaire dans son coin ou bien se trouver un bon coéquipier ? Vu qu’il n’y aura qu’un seul gagnant, cela reviendrait à le trahir au dernier moment. Ce n’est pas vraiment moral. Et encore d’autres questions toutes aussi compliquées les unes que les autres. Il ignora même que c’était son tour de se présenter et une créature voisine dû lui donner un coup de coude discret afin de le réveiller de ses rêveries.

« Oh heu … Je suis Lev, une créature qui a la capacité de prendre forme humaine et de la modifier à sa guise. Je n’ai pas d’arme sur moi, je m’en sortirais avec mes capacités uniquement pour cette course. Je suis le numéro 70.
- Et tu prends quel wagon ?
- Oh heu … Un, deux, trois, quatre. Bah ça sera le quatre ? »

Une question à laquelle il ne reçut aucune réponse puisqu’on le poussa en direction du wagon concerné. Lev se retourna pour râler, il n’avait pas envie de se presser dès le début. Même si tout le monde avait l’air bien chaud. L’ambiance était vraiment agréable autour de lui. Sauf l’autre abruti qui venait de le pousser. Lev avait bien envie de lui fracasser le crâne à coup de patte brusquement. Mais bon, il soupira et prit tout simplement sur lui à ce moment-là comme un enfant sage. En dehors de ça tout avait l’air vraiment cool et cela arracha un sourire à la créature qui avait hâte que tout commence. Son cœur battait la chamade, il était en train de découvrir une nouvelle activité et ça lui plaisait énormément. Lev finit par valider le quatrième wagon en appuyant sur le bouton, comme c’était demandé et entra dedans. L’ambiance dans ce wagon parut plus folle qu’à l’extérieur et Lev pouffa de rire, se demandant brusquement dans quelle merde il venait de se mettre au final. Est-ce que c’était un rire de joie ou un rire d’angoisse, sur le coup lui-même ne savait pas vraiment. Mais il s’était engagé là-dedans sans vraiment savoir quel wagon représentait quoi donc c’était bien à lui d’assumer sa connerie. Quelle ignorance. Ou quel ignorant pour ce coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ligue B
Pouvoir : Contrôleur du savon
Points de Puissance : 5 600
Points de Réputation : 4 200
Messages : 6
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    Mar 30 Jan - 18:27

[justify]- Oho ! La course du Métropolitain...On y est enfin !

- Calme toi un peu Carlotta ou on risque de te perdre au milieu de tout ce monde.

La femme-chat sautillait toute excitée sur le pavé de la gare. A ses côtés, Astrance était agrippé au bras de Jake pour ne pas finir par se perdre au milieu de la foule agitée. Voyageurs comme créatures du rêve s’étaient réunis pour l’inauguration imminente de la nouvelle édition de cette course célèbre dans le Dreamland. Pour Astrance, c’était du chinois. Les seules courses qu’il avait vu étaient retranscrites à la télévision, de voitures ou de chevaux, mais jamais il n’avait eu l’occasion de participer à l’une d’entre elles. Jake non plus n’en avait pas entendu parler, ils étaient assis autour d’une table lorsque Carlotta avait fait irruption en trombe avec une affiche sous le bras, priant Astrance de s'y inscrire. Tout ce qui l’intéressait, c’était la récompense et la montagne d’argent qu’elle s’imaginait déjà obtenir.

- Astrance a son dossard, il va monter. T'en fais pas La rassura Jake d’un air compatissant.

- Y a un responsable là-bas. Il va s’occuper de nous.

Astrance pointait du doigt un petit corgi dressé sur ses pattes arrières, affublé d’un uniforme d’agent de gare et d’un képi trop grand pour lui qui pliait ses longues oreilles. Il venait de finir l’inscription d’une voyageuse qui s’engouffra en toute hâte dans le second wagon et le canidé recommençait à griffonner sur un calepin. Ouvrant la marche, Carlotta fendit la foule pour permettre à ses deux compagnons de la suivre. Astrance était toujours accroché à Jake et ne se sentait pas vraiment à son aise. Il n’avait qu’une envie, former une immense bulle autour de lui. Le métro, pour lui il y avait peu de choses aussi sales et peu hygiéniques, un des endroits les plus nauséabonds qui pouvait exister. Il en avait entendu des échos sordides lorsqu’il fréquentait divers forums sur Internet, et redoutait une crise allergique une fois monté à l’intérieur. Au moins, il n’aurait qu’à déverser de la mousse un peu partout pour éliminer toute bactérie…

- Dossard n°101 !

- Vous comptez monter tous les trois ?

- Non, juste moi. C'est mon dossard le n°101. Mes amis resteront à quai.

- Je vois. Des pouvoirs à déclarer ?

- Je suis contrôleur du savon.

- Pas banal...Des armes ? Articula le corgi sans quitter son calepin des yeux.

- Non, aucune.

- Parfait, tout est en règle. Vous pouvez choisir un wagon et entrer.

- Tu vas gagner, tu es notre As', donc va prendre le numéro 1 !

L’instructeur de la course ne paraissait pas bien convaincu ni intéressé par les propos de la demoiselle à la blonde chevelure. Le trio, plutôt déterminé, s’avança vers la première voiture. Carlotta était si pressée qu’Astrance dû la tirer par le bras pour ne pas qu’elle ne bouscule un groupe de voyageurs qui voulaient se rendre à la buvette pour se désaltérer. Étrangement, plusieurs marchands ambulants s’étaient installés par loin histoire de faire fructifier leur business. Ça sentait les saucisses grillées dans toute la gare ! Pour ne pas perdre le contact ses deux amis, Carlotta avait loué un coffret contenant un item spécial le temps de la course. Un coqui-walkie comme elle avait appelé ça. Il se présentait sous la forme de deux petits coquillages montés en pendentifs. En parlant via l'un, on pouvait être entendu de l'autre. Un gadget plutôt utile pour tous les voyageurs éloignés qui ne veulent pas se séparer de leurs camarades. Gare à l'eau ou aux tunnels, ça risque de couper sinon.

- Aller, nous y voilà. Bien....

- N'oublie pas ton coqui-walkie., fit Jake en nouant le médaillon autour du coup d'Astra'. Bonne chance mon cher !

Jake ouvrit la porte pour laisser entrer son ami sous le sourire doux du jeune homme. La course allait bientôt commencer. Astrance était prêt à en découdre, appuyant sur un imposant bouton rouge avant de procéder à l'embarquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tour 0 - En voiture Simone !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Tour 0 - En voiture Simone !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» en voiture, simone.
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Voiture de Djakout-Mizik impliqué dans un autre accident de la circulation
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone événements :: Événement :: Metropolitan :: Metropolitan-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: